Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'valentino lazaro'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

18 résultats trouvés

  1. Plusieurs joueurs se sont livrés suite à la victoire de l’Inter sur la Spal et sur la prise de pouvoir Nerazzurra Matias Vecino Qu’a du faire l’équipe pour l’emporter ? "Nous savions qu’il s’agirait d’une rencontre difficile, je crois que l’équipe a appris à souffrir dans les moments de difficultés, c’est ce qui compte, car il y a des moments où lorsque l’autre équipe nous attaque, que nous avons su nous montrer compact. Ensuite, nous parvenons à faire mal, car nous avons des joueurs en attaque qui font de très belles choses." Cette équipe joue avec cœur et avec rage, n’est-ce pas ? "Et oui, il y a des situations où le jeu est moindre et où il est utile de faire preuve de caractère pour rentrer avec les trois points. C’est ce qui compte plus que tout." Il y a tant de joueurs écartés, vous sentez-vous plus responsable à présent ? "Nous savions que nous allions souffrir de l’absence de joueurs importants. Nous sommes ainsi et nous donnons notre maximum pour le groupe, nous tous, car nous disputons des parties fondamentales." A présent, l’équipe doit s’habituer à être la Patronne de son propre destin...... "C’est évident, ces dernières années, il nous manquait la continuité dans rendement et dans les résultats. Sous cet aspect, on retrouve le travail de Conte." Combien de journée pensez-vous maintenir la Juventus derrière ? "J’espère le faire durer "Fino alla fine". Nous nous sommes mis tous cela en tête, nous devons garder les pieds sur terre, car il manque tant de matchs, mais ce serait une très grande réussite pour nous tous." Que vous a dit Conte dans le vestiaire ? "De chercher à un peu moins souffrir, de mieux gérer. Lors de nos dernières rencontres, je pense que nous aurions pu mieux gérer les secondes mi-temps, mais c’est normal de souffrir car toute équipe veut proposer son jeu, il faudra toujours le comprendre." Lautaro Martinez "C’était une très bonne première mi-temps, en seconde, nous étions trop lessivés. Nous avons réalisé une belle partie, nous avons gagné et c’était le plus important. Nous sommes en tête du classement, c’est important car nous travaillons dans ce but." "Nous travaillons pour démontrer que nous sommes tous à la hauteur de l’Inter, nous faisons tout pour gagner. La première mi-temps était très belle avec une défense haute, la seconde un peu plus complexe. Nous avons calé physiquement mais aussi mentalement en seconde période. Nous étions un peu fatigué, mais nous savions ce que nous avions à faire, nous devons continuer sur cet aspect et tuer les match avant." Pourquoi marquez-vous toujours en première période ? "Je ne sais pas, les bons ballons qui me font marquer m’arrivent toujours en première période. Nous travaillons tous pour donner le meilleur à l’Inter. Nous avons gagné et nous allons rentrer à la maison heureux avec ces trois points, nous avons rendu fier nos tifosi, notre Peuple." Valentino Lazaro "Ce n’était pas un match facile, mais l’important était de l’emporter, nous sommes tous content du résultat. Les trois points sont très important pour nous. Nous devrons analyser aussi la seconde période, car elle n’a pas été si positive et nous avons été mis un peu en difficulté." "J’ai très bien joué. Dans ma carrière, j’ai évolué à plusieurs poste, je ne ressens aucune différence. Aujourd’hui, après tellement de temps, je suis revenu à évoluer sur la gauche. Nous avons fait le job aussi bien moi qu’Antonio Candreva." Le classement ? "Je l’ai vu, c’est un beau classement pour nous, une petite récompense pour nous. A présent, nous devons maintenir notre concentration élevée, la saison est très longue. Nous devons être heureux, mais nous devons continuer à jouer match après match." Marcelo Brozovic "La Juve a joué avant nous et nous connaissions son résultat, mais nous nous devions de réaliser un grand match de notre côté, à présent, nous devons continuer de la sorte." Vous avez tout donné ? "Nous nous mettons tous en tête, d'être à 100 %. Nous devons continuer à gagner les matchs, nous devons aller de l’avant." Avez-vous la tentation de penser à Barcelone ? "On pense toujours au prochain match. A présent ce sera la Roma, aucune autre équipe ne nous intéresse pour l’heure. Après la Roma, nous penserons à Barcelone." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Présent en stage international avec son pays, l’Autriche, Valentino Lazaro est revenu sur ses grands débuts dans l’Inter de Conte. "À présent tout va bien, Conte m’avait dit, lors de mon retour du dernier stage avec mon équipe nationale, que j’obtiendrai mes premières occasions réelles dans la période qui allait suivre." "J’ai continué à m’entraîner et j’ai attendu jusqu’au match face à Bologne et tout s’est bien déroulé. J’ai eu la sensation de m’adapter à la perfection. Ensuite, Conte m’a lancé à Dortmund et là aussi cela s’est bien passé. Je suis content de mes premières prestations." La première fois au Meazza "C’est quelque chose de spécial de jouer dans un stade de ce calibre, c’était la première fois où j’étais de front avec mes propres tifosi. L’atmosphère y était incroyable, le tout couronné par une victoire qui était parfaite." Début compliqué "Je suis dans un très grand clubs, il y a eu d’importants changements et je me suis blessé lors de la préparation estivale. L’équipe avait aussi bien démarré, il n’y avait donc aucune raison de la changer. Durant cette période, je devais juste conserver ma sérénité et attendre d’avoir ma chance. Pour moi, c’était la première fois que j’étais confronté à ce type de situation et je suis fier d’avoir su la gérer au calme." Le duel face à la Juve "Ce sera émotionnel. Les deux équipes se sont échappées en tête, mais je pense que nous faisons bien les choses en continuant à travailler et à y aller match après match. Nous avons encore beaucoup de joueurs qui n’ont pas remporté de titres importants, qui veulent s’améliorer. C’est évident que je rêve personnellement du titre, ce serait quelque chose de très spécial." Poste occupé "C’est un système de jeu totalement différent proposé par Conte. Il y a des mécanismes différents comparé à ce qu’il se fait en équipe nationale, là-bas c’est exactement le contraire que l’on me demande. J’apprends de nouvelles choses et cela me permet de devenir un joueur plus complet. J’ai déjà occupé plusieurs postes par le passé et je suis content de pouvoir continuer à en apprendre d’autres." L’avis de l’agent Max Hagmayr s’est livré à TMW : "Valentino voulait arriver dans un grand club, jouer la Ligue des Champions et connaitre ce défi de taille. Depuis notre premier rendez-vous avec Antonio Conte, tout était clair : Un poste juste dans un club juste." "J’espérais un début de saison différent, mais il a été blessé durant deux semaines, lors de la préparations estivale, alors qu’il lui aurait été important de commencer à jouer et de comprendre les codes du Calcio en plus des idées d’Antonio Conte." "Il lui a manqué une première partie sur le terrain et c’est pour cela que ce fut difficile pour lui au début, il savait qu’il ne partirait pas titulaire lors des premières semaines de la saison. Ce n’était pas simple pour lui et il ne se souhaitait certainement pas un tel départ. Mais il a fortement cru en ses capacités. Il a dû gagner sa place." "Je suis certain qu’il en aura encore des possibilités, il doit juste faire preuve de patience. Il aura de bonnes possibilités et je suis convaincu qu’il fera de bonnes choses." Son poste est sujet à discussion. Il est le 5ème élément à droite sur la ligne de 5 de Conte, est-ce le bon poste ? "Oui, c’est le bon poste. Je suis d’accord avec ce choix car c’était aussi notre idée, il peut épouser ce poste, étant donné ses caractéristiques c’est une bonne solution. Il peut jouer à gauche, au milieu, à droite, derrière les attaquants… L’important est qu’il ait l’opportunité de jouer." Beaucoup de rumeurs circulent autour de lui en vue du mercato de janvier... "Je n’en ai rien à faire des rumeurs..." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Godin, de Vrij, Skriniar, un trio défensif dont peu d’équipes en Europe peuvent se vanter, eux qui symbolisent qualité et force. Pourtant, il s’agit actuellement du talon d’Achille de l’Inter. Les statistiques ne mentent jamais : au cours des 9 derniers matchs, l’Inter a encaissé 15 buts. Lors des 6 premières rencontres de la saison, les Nerazzurri n’en avaient encaissé que 2… Une situation qui, actuellement, n’a pas encore été réglée par Antonio Conte. C’est un fait, l’Inter, Conte l'a construite pour être une équipe offensive, le rendement en attaque est nettement supérieur comparé à la saison écoulée. Lorsqu’elle tourne à du 1000 à l’heure, cette différenciation est d’autant plus marquante. Quand la fatigue se fait ressentir et l’essence se fait plus rare en fin de rencontre, l’équipe doit faire preuve de plus de compacité pour défendre, et sous cet angle, quelque chose ne tourne pas rond. Si cet aspect a été mis peu en valeur suite à deux buts phénoménaux à Barcelone, contre le Borussia de Favre tous ces défauts ont été mis en avant. Il manque un filtre fondamental au milieu de terrain, surtout lorsque Brozovic commence à accuser le coup. Skriniar et Godin n’ont pas encore assimilé tous les mouvements de la défense à trois et sont donc toujours mis en difficulté. Le seul qui est à son avantage se nomme Stefan De Vrij et ce n’est une surprise pour personne de le retrouver parmi les meilleurs de cette saison. Lorsque son centre de gravité baisse, l’Inter est en difficulté, ne parvenant plus à défendre de façon compacte, le troisième but allemand étant emblématique de cette situation. Si Antonio Conte doit intensifier un travail en particulier, il s’agira surtout de la défense, et même si la fatigue occupe un rôle à ne certainement pas sous-évaluer, il est urgent de procéder à des ajustements Lazaro se révèle La bonne nouvelle en provenance de Dortmund reste la prestation de Valentino Lazaro, trop rapidement étiqueté comme un joueur bidon à 20 millions d’euros. Lazaro prouve qu’il est capable de jouer à un certain niveau. Son entrée en jeu, lors d’une période plus que compliquée, étant donné le déferlement de vague du mur jaune, n’est pas passé inaperçue. Sa rapidité, sa capacité à prendre le meilleur sur l’adversaire feront de lui un joueur important pour le futur. Il s’est révélé comme le seul à pouvoir apporter un certain danger via des actions individuelles. Un seul être vous manque…. Si L’Inter a rendu les armes en Allemagne, elle le paye également suite à l’absence de joueurs adéquats à certains postes. En effet, il n’y a rien de honteux de s’incliner à Dortmund lorsque l’on sait qu’Asamoah, Gagliardini, Sanchez et D’Ambrosio étaient absents. Si l’absence de Sensi s’est fait ressentir au niveau de la qualité de la manœuvre au milieu de terrain, une autre absence se fait cruellement ressentir dans le secteur défensif, celle de Danilo D’Ambrosio. C’est un fait, le rendement du défenseur italien dans la défense à droit a toujours été positif, surtout lorsqu’il est positionné à droite de la défense. Les statistiques sont de son côté. Avec Danilo aligné dès la première minute de jeu, l’Inter a disputé 6 rencontres, entre la Serie A et la Ligue des Champions. Le bilan est de 4 victoires, 1 nul et 1 défaite, pour 3 buts encaissés. Sans la présence de l’internationale italien, ou uniquement lorsqu’il rentre en cours de jeu, les statistiques sont différentes : 9 matchs, 6 victoires, 1 nul, 2 défaites. Mais la donnée la plus importante reste le nombre de buts encaissés sans la présence du numéro 33 : 13 buts encaissés. Si Godin, De Vrij et Skriniar démontrent une certaine solidité, tout comme Bastoni qui démontre au fil du temps sa valeur, l’absence de Danilo est préjudiciable, surtout qu’il n’y a qu’une très faible possibilité de proposer un turn-over dans le secteur défensif. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Sky Sport est revenu sur la déclaration d’Antonio Conte en conférence d’après-match. "Je me suis fier à certaines situations et je n’aurais pas dû…." Mais qui sont les principaux concernés ? Selon Sky, cette phrase ne fait en aucun cas référence à un pacte rompu avec la société ou à un manque de respect envers le Club. Non, cette déclaration fait référence à une évaluation faite par Conte en personne en communion avec la Direction Interiste. Tous s’attendaient à des prestations différentes de la part de certains joueurs : Valentino Lazaro : Qui n’est que récemment rentré dans le système de rotation Borja Valero et Roberto Gagliardini : Même si lorsqu’ils sont appelés n’ont jamais commis d’erreur grave Matias Vecino : Conte s’attendait à bien plus, il s’était donné le droit d’y croire Partant de ce constat et dans l’état actuelle des choses, l’entraîneur demande une intervention de la part du club pour agir sur le mercato hivernal afin de colmater les lacunes structurelles présentes et de viser à gagner immédiatement au final. Le Saviez-vous ? Conte craint qu’une seule chose. Une chose dont il avait informé Steven Zhang en début de saison : le traumatisme d’être sorti prématurément en Ligue des Champions. Plus que le manque à gagner financièrement, l’impact mental sur les joueurs pourraient avoir un effet dévastateur. Raison pour laquelle, il n’est plus question de calculer et de gagner les deux derniers matchs de la compétition. Le Suning a entendu la déclaration de Conte. Et bien plus que d’être contre son entraîneur, certaines oreilles seront tirées en Chine. L’avenir devrait donc être meilleur... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer un résumé de l’actualité mercato de ces derniers jours. Selon Sport Mediaset, le Fc Barcelone a déjà passé la seconde pour Stefano Sensi. Les Catalans auraient contacté l’Inter afin d’être tenu informé en cas d’arrivée d’une offre pour le milieu de terrain Nerazzurro. Une situation similaire a également été connue pour Lautaro Martinez... L’objectif des catalans serait d’obtenir une sorte de privilège dans le cas où ils céderaient Arturo Vidal en janvier. Du côté de l’Inter, celle-ci ne semble pas perturbée plus que cela, elle qui ne compte pas négocier ses deux diamants qui sont considérés comme le présent et le futur du club Nerazzurro. Selon la Gazzetta Dello Sport, Arturo Vidal est l’objectif numéro 1 de l’Inter pour le mois de janvier. Conte juge que le chilien propose le profil parfait pour réaliser ce saut de qualité. Vidal de son côté souhaite revenir sur le devant de la scène et se sentir impliqué dans un projet est un aspect fondamental pour lui. Il pourrait donc s’agir de l’opportunité annoncé par Marotta. Un prêt devrait être proposé sauf en cas de départ de Borja Valero et/ou Vecino. Selon le Corriere Dello Sport, en cas d’offre jugée satisfaisante, Matias Vecino pourra quitter l’Inter. Très peu dans son élément, l’ancien de la Viola, dont le contrat se terminera en 2022, n’a pas satisfait Antonio Conte. Matteo Darmian devrait rejoindre l’Inter. Transféré de Manchester United à Parme, via les conseils de l’Inter, il ne devrait y avoir aucun problème dans la finalisation de ce transfert. Darmian serait considéré comme un vice-Candreva, rôle que Valentino Lazaro n’est pas encore capable d’assurer. L’Inter compte former l’autrichien payé 22 millions d’euros, l’objectif étant d’éviter de voir sa valeur se dévaluer. Un vice-Lukaku devrait également rejoindre les rangs interiste, mais pour l’heure, la Rosea ne se prononce sur aucun nom. Selon Calciomercato, Gaetano Castrovilli, le talentueux milieu de la Fiorentina né en 1997 est sur la tablette de Marotta, le joueur étant observé avec la plus grande attention. Les rapports entre la Viola et la Beneamata sont au beau fixe étant donné les récents transferts entre les deux clubs : Vecino et Borja Valero à l’Inter, Dalbert en prêt chez Commisso. L’intérêt récent pour Matteo Politano n’a pas fait vriller cette relation. L’insertion d’un joueur, en vue du recrutement de l’autre, pourrait d’ailleurs voir le jour lors du mercato estival 2020. Castrovilli est également très apprécié par Mancini en vue de la Nazionale. Conte l’a étudié et continuera à l’étudier tout en prenant actes des informations en provenance du duo Marotta-Ausilio. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Interviewé par la Gazzetta dello Sport, l'ex capitaine de l'Inter Beppe Bergomi a parlé de l'équipe de Conte et des recrues arrivées lors du mercato: "On voit déjà la patte de Conte. Le travail d'Antonio se voyait dès les premières minutes du premier match contre Lugano. Conte est comme ça, il part avec ses idées, transmet ses concepts aux joueurs qui doivent ensuite les intégrer et les utiliser très tôt. Je pense aux deux premiers matchs qui ont été très différents." Lecce a essayé de jouer au foot et a été massacré. A Cagliari par contre Maran a copié Conte et a laissé très peu d'espace. Il a fallu un exploit de Sensi avec ce penalty qu'il s'est procuré pour gagner le match". A propos de Sensi, peut-on dire que c'est la plus grande surprise de ce début de projet? "Même en Nazionale il a montré sa personnalité et ses qualités. Et puis je pense que sa force, c'est surtout le fait qu'il arrive à jouer à tous les postes du milieu à un très bon niveau. Regista, trequartista, mezzala, il sait tout faire et donne de très bons résultats. Je savais que c'était une bonne recrue, mais je n'aurai jamais pu prévoir qu'il serait déjà aussi décisif". Barella par contre n'a pas aussi bien démarré.... "C'est plus un joueur d'instinct et c'est peut-être pour cela qu'il a moins bien commencé. Il est arrivé en retard et ça se voit qu'il est encore en retrait sur le plan des automatismes mais il a toutes les qualités pour être le milieu de terrain typique pour le jeu de Conte: il a trois poumons, il sait récupérer des ballons, il sait s'insérer dans les espaces. Je vais être clair, Barella me plaît énormément". On attend encore de voir au complet la GDS. Pensez-vous que Godin, De Vrij et Skriniar auront du mal avec la défense à trois? "Je le pensais aussi mais dans les quelques minutes où Godin a joué à Cagliari, j'ai été surpris de son comportement à droite. Je croyais qu'il allait avoir tendance à rester collé à l'axe mais il a été parfaitement placé et s'est même permis de sortir de la défense balle au pied. Pour jouer à trois derrière, il faut savoir coulisser correctement pour maintenir la défense hermétique en phase défensive comme en phase offensive". A quel Sanchez faut-il s'attendre? "Je pense que ce n'est plus celui de l'Udinese qui était inarrêtable quand il avait de l'espace. A Manchester il a eu des soucis mais à Arsenal il a été très bon en étant plus proche des cages. Il a besoin d'être à 100% pour être décisif et Conte est fort pour cela, il sait remettre les joueurs sur pieds, mentalement comme physiquement, s'il revient bien sa qualité fera la différence". Lukaku, par contre est déjà bien à l'aise... "C'est mon type d'attaquant préféré. J'ai toujours aimé les buteurs forts physiquement, les Vieri, Ibrahimovic, Van Basten, ces joueurs là font la différence. Romelu est clairement la meilleure recrue de l'Inter, un attaquant complet qui aime jouer pour l'équipe, qui crée de l'espace pour ses coéquipiers et qui les encourage lorsqu'ils se ratent. Dans la profondeur, avoir un joueur comme le Belge c'est exceptionnel. Et puis quand on sait que les équipes de Conte jouent à mille à l'heure vers l'avant, c'est une bonne chose qu'il soit arrivé". Nous n'avons pas encore vu Lazaro à l'oeuvre... "Eh bien c'est un attaquant excentré, qui a toujours joué avec un latéral pour le couvrir, il va falloir qu'il s'adapte et apprenne le rôle de piston latéral et cela prend du temps". Allez, une question directe: l'Inter est-elle l'anti-Juve? "La Juventus reste plus forte mais la Serie A est dans une année avec beaucoup de changements, dans les clubs donc on ne sait jamais. Je dirais que si la Juve fait des faux-pas, l'Inter sera prête à en profiter. Ce qui est sûr c'est que le gap de 20 points des dernières années s'est résorbé". ®Samus - Internazionale.fr
  7. "J'ai l'ambition de gagner des titres à l'Inter, je sens que le staff compte beaucoup sur moi." Valentino Lazaro a commenté son enthousiasme à peu de jour du lancement officiel du championnat italien. Tons enjoués, l'Autrichien s'est entretenu avec Transfermarkt. Il a notamment parlé d'Antonio Conte : "A chaque entraînement, tu te rends compte que c'est l'un des meilleurs au monde. C'est fantastique de travailler avec un entraîneur de ce genre, chaque joueur sent qu'il peut s'améliorer". Le premier match sera contre Lecce : "Nous voulons bien commencer, rester en course pour le scudetto le plus longtemps possible. Le remporter serait un rêve. La grande rivale reste la Juve, quand tu gagnes autant de titres consécutifs, tu pars forcément favori", admet Lazaro. Lazaro se dit content de l'arrivée de Lukaku: "C'est un gars exceptionnel, très sympathique, une vraie machine sur le terrain. Il sait quel est notre objectif, et il peut faire beaucoup de bien".
  8. L'Inter a perdu son deuxième ailier en une semaine après une blessure à la cuisse de Valentino Lazaro. Ce matin, l'Inter a annoncé, par le biais d'un tweet, que des tests réalisés à Singapour montraient "une élongation musculaire à la cuisse droite", et que l'état de santé de sa nouvelle recrue sera évalué dans les prochains jours. Après Matteo Politano, un nouveau joueur fait les frais de la méthode Conte. Il est donc peu probable de voir le joueur de 23 ans participer à la première journée de l'International Champions Cup face à Manchester United ce samedi (13h30 heure de Paris). La Beneamata affronteront ensuite la Juventus, le Paris Saint-Germain et Tottenham.
  9. En plein ritiro avec l'Inter, Valentino Lazaro, une des recrues a parlé à InterTV après l'entraînement de ce mardi matin. "Tout se passe bien, il y a un peu de fatigue mais c'est normal parce qu'on travaille dur. Je suis content d'être içi, j'avais hâte de commencer. Mes coéquipiers sont fantastiques et l'atmosphère est bonne. Nous voulons tous bosser dur et le ritiro commence bien. J'ai reçu un très bon accueil et les gens m'aident bien, j'apprends l'italien actuellement et Perisic me sert de traducteur. Tous m'ont bien accueilli". La méthode Conte "Il aime qu'on donne tout à l'entraînement. Ce n'est que le second jour mais on s'est déjà rendu compte de sa méthode de travail et ça se sent dans les jambes, mais c'est normal à ce stade de la pré-saison. Nous travaillons vraiment dur, nous avons des objectifs importants et nous voulons bien faire". Les débuts "Ce sera spécial de porter pour la première fois le maillot de l'Inter, je suis impatient". Rédigé par Samus - Internazionale.fr
  10. Valentino Lazaro s’est livré après avoir paraphé le contrat que le lie à l’Inter. Voici l’interview qu’il a octroyé à Inter Tv : "Les premières impressions sont fantastiques, je suis très fier d’être ici, j’espère faire de belles choses et d’avoir un futur radieux dans ce club. Je ne m’attendais pas à une telle attente pour moi, j’ai commencé à lire tous les commentaires et les messages." "Je suis très fier de tout cela, de l’affection que j’ai reçu. L’unique chose que je peux faire, c’est de me donner au maximum pour renvoyer l’ascenseur, il y a une telle confiance qui m’a été accordée. Je ferai toujours de mon mieux sur le terrain, je suis impatient de commencer à jouer." Conte "Je lui ai parlé récemment, il y a environ dix jours. Il m’a dit exactement ce qu’il attend de moi, c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles j’ai accepté de venir ici. Je pense pouvoir apprendre tellement de lui et, comme je l’ai dit, je ferai tout pour confirmer la confiance qui a été démontrée dans mes rapports, j’espère pouvoir réaliser de grandes choses, il reste à présent peu de temps avant le début du stage estival, je suis impatient." Serie A "Je sais que c’est un championnat difficile, mais je suis fier de débuter cette nouvelle aventure, fier d’être arrivé dans un grandissime club comme l’Inter. J’ai toujours suivi la Serie A depuis tout petit, je suis donc très touché. Je suis aussi fier de pouvoir y faire mes preuves, d’apprendre de nouvelles choses et de grandir en tant que joueur. Je suis impatient de débuter." Les tifosi "Je suis très fier d’être ici, je les remercie pour cet accueil et ces marques d’affections, comme je l’ai dit, je ferais mon maximum pour faire de belles choses et atteindre des objectifs importants…Forza Inter !" Max Hagmayr, l’agent de Valentino Lazaro, s’est livré en exclusivité pour Fcinter1908.it. Voici l’intégralité de son interview : Comment est né l’intérêt de l’Inter pour Lazaro ? "J’étais en contact avec Piero Ausilio depuis des années, depuis que Lazaro a été approché pour signer en Primavera. Il y avait aussi eu des contacts quand l’Inter est venue jouer à Vienne face au Rapid." Comment a réagi Lazaro lorsqu’il a su qu’il pourrait jouer à l’Inter ? "Valentino était très enthousiaste à l’idée de pouvoir jouer dans une grande équipe comme l’Inter. Il veut gagner la Serie A." Y-avait-il d’autres clubs sur lui ? L’Inter a-t ’elle été la plus convaincante ? "Il y avait plusieurs clubs, mais finalement, nous avons choisi l’Inter. Le tableau proposé est convaincant : Le Club, les Tifosi, la Ligue des Champions, la Ville, mais la raison principale de son arrivée est d’avoir Conte comme entraîneur. Il peut amener Valentino a un niveau bien plus important en tant que joueur." Valentino a-t-il déjà parlé avec Conte ? "Ils ont parlé, c’est certain. Rencontrer en personne l’entraîneur a été fondamental dans notre décision de venir à l’Inter." Les Tifosi de l’Inter s’attendent à beaucoup de choses pour cette saison…Valentino se sent-il prêt à relever ce si grand défi ? "Cela ne fait aucun doute, il est prêt !" Quelle impression avez-vous du Suning, le propriétaire de l’Inter ? "Nous avons rencontré également le Président Steven Zhang, c’est impressionnant." Était-ce une transaction compliquée ou aviez-vous rapidement trouvé un accord ? "Les tractations entre les clubs ont toujours été très compliquées, mais au final, tout s’est bien déroulé. Valentino a immédiatement dit clairement à l’Herta qu’il voulait jouer pour l’Inter dès la saison prochaine." Après ces premiers jours en tant que Nerazzurro, Valentino est-il convaincu d’avoir pris la bonne décision ? "C’est évident, il est resté impressionné par le Club." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Ce lundi, Valentino Lazaro est devenu officiellement un nouveau joueur de l’Inter après avoir réalisé la traditionnelle visite médicale. Voici le communiqué délivré par l’Inter : Valentino Lazaro est officiellement un nouveau joueur de l’Inter. Le joueur autrichien, en provenance du Herta Berlin, a signé avec le club Nerazzurro jusqu’au 30 juin 2023. Lazaro est un homme pressé. Âgé de 24 ans, Valentino a envie de courir vers son futur. Un comportement qu’il avait depuis sa plus tendre enfance à Graz, ville où il est né et à grandi. Il sonnait toutes les cloches de ses amis, il allait sur la route pour jouer avec eux jusqu’à ce que l’obscurité l'empêchait de voir le ballon. Une passion unique, celle pour le football. Il était stimulé par ses idoles d'enfance, en particulier les brésiliens de la Seleçao qu’il tentait d’imiter dans des dribbles, dans des passes, sur des tirs placés. La jeunesse de Valentino Lazaro est liée à Salzbourg, un club dans lequel il a débuté chez les plus jeunes avant d’y faire ses premiers pas dans le championnat autrichien. Cinq saisons dont quatre conclues avec des titres : un quadruplé de Champion d’Autriche et en Coupes nationales. Lazaro sait ce que signifie "gagner". En premier lieu, il jouait sur le côté droit, mais il s’est habitué à être polyvalent et à être versatile. La formation acquise par d’authentiques maîtres du football lui ont permis de développer une grande technique de base, de faire preuve d’abnégation tactique, il s’est toujours et depuis tout petit, entraîné durement, dans des espaces restreints, une "école" qui lui a permis et aidé d’avoir une certaine maturité footballistique. Lors de ses deux saisons à l’Herta Berlin, il a appris à s’adapter à la Bundesliga dont il a, lors de ce dernier championnat, disputer 31 matchs pour 3 buts et 7 passes décisives. Son côté imprévisible lui a permis d’ouvrir les portes de la Nationale autrichienne où il totalise 12 présences pour un but. A présent et avec une très grande motivation, il débute sa nouvelle aventure à l’Inter. Bienvenue dans la Famille Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Après Stefano Sensi, l’Inter est en passe de signer la seconde recrue désirée par Antonio Conte. La Gazzetta Dello Sport s’est intéressé à Valentino Lazaro. Un accord a été trouvé avec l’Inter depuis quelques temps, un choix favorisé par la présence de Conte, ravi de disposer d'un joueur compatible à la perfection pour son 3-5-2. Qui plus est, le joueur a faim de victoire. Lazaro est un homme qui sait ce qu’il veut, lorsqu’il évoluait à Salzbourg, il a décliné l’offre de Lipsia pour rejoindre le Herta Berlin. En 2012, il était pisté par le Real et l’Inter, mais étant donné son jeune âge, lui qui n’avait que 16 ans, il n’aura pas pu rejoindre l’Inter avec qui un accord avait été trouvé. En effet, l’accord parental n’avait pas été octroyé. Si à l’époque, Valentino était un Trequartista, un joueur de football de la rue, un freestyler à la Youtube, à présent, il dispose d’un important touché de ballon et est devenu un joueur complet. Avant d’être un ailier offensif, il occupait le poste de latéral gauche à Salzbourg. Lazaro a de l’endurance : Il sait couvrir toute son aile comme le démontre ses statistiques physiques cette saison. Sur 31 matchs disputés en Bundesliga, il en a disputé 29 en jouant l’intégralité de la rencontre, auteur de 3 buts et de 6 passes décisives. Sa première convocation en équipe nationale remonte en 2014. Il est régulièrement convoqué depuis 2016. Il est considéré au pays, comme le joueur le plus talentueux depuis un certain David Alaba. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Valentino Lazaro est à un pas de rejoindre l’Inter. Avant de pouvoir être à disposition d’Antonio Conte pour la saison à venir, il est impératif de passer par la traditionnelle visite médicale. Transféré du Herta Berlin pour la somme de 22 millions d’euros plus bonus, il s’agit de la seconde acquisition Nerazzurra après le recrutement de Stefano Sensi. Federico Pastorello, agent du joueur de Conte et également de Romelu Lukaku s’est livré à Fcinter1908.it : "Lazaro est ici, il est très heureux. A présent il est parti se reposer car il va passer très rapidement sa visite médicale." Le joueur qui était en vacances à Los Angeles s’est d’ailleurs livré sur les réseaux sociaux : "LA était grand, à présent, place au travail où des choses importantes peuvent arriver." Benvenuto Valentino ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Outre les arrivées futures encore à confirmer de Lazaro, d’Edin Dzeko et Romelu Lukaku, l’Inter s’active également au niveau des sorties. David Merola, jeune attaquant qui a connu l’intégralité des secteurs jeunes Nerazzurro, va rejoindre Bologne contre une somme estimée à 2,7 millions d’euros, bonus inclus. Une clause de 30% en cas de future revente du joueur est prévue. Andrea Adorante rejoindra l’ Emilia Romagna, s’il était pressenti à Sassuolo, il signera à Parme. Les parmesans proposant un projet plus alléchant. Le transfert est estimé entre 5 et 6 millions d’euros. Un droit de rachat devrait être inclus. Les derniers détails sont en cours de finalisation. Outre Adorante, Parme devrait également voir arriver Yann Karamoh sur la base d’un simple prêt sec. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. "L’Inter a mis la main sur Valentino Lazarro. Un accord a été trouvé avec l’Herta Berlin pour s’attacher les services de l’ailier droit né en 1996." L’information émane de la Gazzetta Dello Sport. La transaction est estimée à 21 millions d’euros. Une somme satisfaisante pour le club allemand qui en demandait à la base 25 millions. Auteur d’une saison correcte, Valentino a inscrit 3 buts et a été l’auteur de 6 passes décisives en 34 matchs, Bundesliga et Coupe d’Allemagne combinées. En cas d'accord définitif, Lazaro signera un contrat de 5 ans pour un salaire de 1,5 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. L'Inter est à la recherche d'un ailier qui pourrait proposer un profil similaire à celui de Cuadrado. Pour l'heure, celui qui tient la corde se nomme Valentino Lazaro, qui évolue au Herta Berlin. Voici l'analyse du Corriere Dello Sport "Conte est à la recherche d'un ailier proposant des caractéristiques similaires à celles de Cuadrado, à savoir l'accélération, le sens du sacrifice et avoir des qualités. Lazaro présente un profil en tout point similaire au colombien de la Juve." "L'Herta en demande 25 millions d'euros tandis que l'Inter en propose 17 millions. Si la distance entre les deux clubs est importante, il se dit que la transaction en est à présent aux détails. " Le Saviez-vous ? Très croyant, Valentino s'est fait tatouer sur l'épaule le visage de Jésus. Plus jeune, son idole était Ronaldinho. Tout comme lui, Lazaro propose un style de jeu raffiné, aime marquer celui-ci de son empreinte, propose des feintes, tout en étant percutant dans ses accélérations et ses déplacements. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. L’Inter s’active en cette période de pré-mercato. Avant même de se mettre autour de la table, afin de négocier au meilleur prix ses futures recrues, les Nerazzurri sondent en tout premier lieu les joueurs. Les quatre fantastiques voulus par Conte ont tous marqué leurs accord pour rejoindre Milan. Il s’agit de Dzeko, Lukaku, Barella et Lazaro. Prêt à se faire vraiment plaisir ? Selon la Gazzetta Dello Sport, l’Inter va également tenter d’insérer, lorsque cela sera possible, des contres-parties techniques, aussi bien pour respecter le Fair-Play-Financier que la politique imposée par le club. Si l’Inter parvient à s’attacher les services de l’ensemble des joueurs, sans procéder à aucune vente sur le noyau actuel et au prix demandé, le montant global atteintdra 177 millions d’euros 22 millions pour Dzeko 25 millions pour Lazaro 50 millions pour Barella 80 millions pour Lukaku L’Inter a, de son côté, planifié de recruter chaque joueur à un certain coût, la différence entre les deux propositions s'élève tout de même à une somme inférieure à 40 millions d’euros : 13 millions ont été proposés pour Dzeko 20 millions ont été proposés pour Lazaro 40 millions ont été proposés pour Barella 60 millions ont été proposés pour Lukaku Toutefois, Le total grimpe à 133 millions d’euros. Le transfert le plus important devrait concerner Romelu Lukaku. Au niveau des ventes, l’Inter devra procéder à des cessions importantes, Icardi est donc plus que jamais dans le viseur, mais contrairement aux années précédentes, l’Inter dispose à présent de bien plus de temps pour régulariser ses comptes. Eder, monnaie d’échange pour l’Inter ? En effet, l’entourage de l’italo-brésilien s’est entretenu avec la Direction Nerazzurra afin de connaitre le futur à venir d’Eder et selon Sky Sport, ce mercredi après-midi, a été aperçu au siège de l’Inter l’agent qui s’occupe de Bastoni et d’Eder. Le futur des deux italiens est à planifier. Si l’attaquant a évolué la saison dernière au Jiangsu, le « frère » de l’Inter vu qu’il appartient au Suning, celui-ci a marqué sa disponibilité pour revenir évoluer en Serie A. Eder pourrait être inséré, en qualité de monnaie d’échange, soit dans le dossier Barella-Cagliari, soit dans l’affaire Sensi-Sassuolo. Affaires à suivre. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Selon la Gazzetta Dello Sport, Valentino Lazaro devrait être le premier renfort estival de l’Inter de Conte, outre l’officialisation de Diego Godin. En effet, le Herta Berlin et le Club Nerazzurro auraient trouvé un point d’entente… une affaire qui pourrait être conclue avec sept années de retard. "Finalement, Valentino Lazarro pourrait surmonter tous les obstacles et devenir de la sorte le premier achat, outre le recrutement de Godin déjà acté, de l’été interiste. L’ailier droit autrichien de l’Herta Berlin est évalué à 20 millions d’euros et le Club Nerazzurro a proposé une offre proche de cette somme : L’affaire pourrait être conclu pour 18 millions d’euros plus 2 millions de bonus." Né d’un père angolais et d’une mère grec, Lazaro aurait déjà pu rejoindre l’Inter en 2012, lorsqu’il était âgé de 16 ans et disposait d’un passé de Freestyler. Ausilio avait d’ailleurs bouclé le transfert avec Salzbourg, mais l’affaire avait capoté suite à la volonté de la mère. En effet, pour les mineurs, les transferts pouvait être uniquement possible si l’intégralité de la famille du joueur était transférée également. A l’époque, la mère de Lazaro ne voulait pas quitter l’Autriche. A présent, Valentino vole de ses propres ailes et pourrait également survoler l’aile interiste. Un ailier comme Conte les aime. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...