Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'walter sabatini'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

31 résultats trouvés

  1. Milan - Walter Sabatini, aux micros de SkySports, est revenu sur sa démission du poste de Coordonnateur Technique du Suning Sports Group, le groupe propriétaire de l'Inter. "Je ne pensais pas, dans ces conditions, pouvoir être utile à une équipe qui méritait un travail différent de celui que j'aurais pu offrir". "Chemin faisant, même quand j'étais à la Roma, j'ai rencontré beaucoup d'intéristes et j'ai réalisé que je n'arriverai pas à satisfaire leurs attentes. J'ai donc fait un choix douloureux parce que l'Inter est le top sur le plan professionnel" a poursuivi Sabatini. "Je voulais être à la hauteur et comme il n'y avait pas les pré-requis pour cela, j'ai décidé de remercier le Suning Sports pour l'opportunité de travailler avec eux. Je voulais travailler avec mon idée du football, ce que je ne pouvais pas faire là. Je demande pardon aux supporters de l'Inter, quand je suis arrivé, j'ai ressenti la confiance qu'ils avaient en moi mais je ne pouvais pas le leur rendre, pas à cause d'une personne en particulier mais à cause de différentes procédures et d'une gestion qui n'allaient pas avec ma manière de travailler". ®Samus - Internazionale.fr
  2. Victor Newman

    L'Inter mise sur Piero Ausilio...

    Suite à la pluie de critiques qui a suivi le départ de Walter Sabatini, le Suning a réagit par l'intermédiaire de Steven Zhang: "J’imagine que certaines personnes ne s'y retrouvent simplement pas, ces dernières font régner une certaine confusion, mais cela ne nous empêchera pas de continuer à travailler, de nous battre et de défendre avec passion la couleur Nerazzurra, pour tout ce qu'elle représente dans le monde. Amis interistes, restons concentrés, ne nous laissons pas entraîner dans cette négativité ! " - Ce message sert avant tout à confirmer les intentions de l'entreprise, à garder l'équipe concentrée sur son objectif saisonnier et à ne pas provoquer plus de remous en ce moment crucial de la saison. Concernant le poste vacant, ce dernier pourrait rester inoccupé jusqu'à la fin de l'année voire plus. En effet, les structures actuelles de l'Inter et du Jiangsu Suning sont déjà en place. Pour l'Inter, cette dernière n'a pas perdu son Directeur Sportif, Piero Ausilio. Ce dernier semble d'ailleurs proche de clôturer les dossiers Asamoah et De Vrij. A lui, à présent d'agir de manière totalement indépendante sur le Mercato, lui qui mise sur des joueurs "plus" abordable (De Vrij, Asamoah) tandis que Sabatini voulait à tout prix recruter des joueurs du calibre de Javier Pastore... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Victor Newman

    Quel futur pour l'Inter ?

    Selon le Corriere Dello Sport, la saison à venir devrait s'articuler autour de Luciano Spalletti. Malgré le départ de Sabatini, l'entraîneur des Nerazzurri a l'intention de rester à l'Inter et le club renouvellera son contrat, s'il parvient à atteindre la Ligue des Champions, l'objectif fixé en début de saison. La tendance tend à confirmer la permanence du natif de Certaldo, car la prochaine préparation estivale aura lieu à la Pinetina, lieu souhaité par Luciano. Tony Damascelli (il Giornale): "Un proverbe chinois dit: Quand il pleut, l'imbécile maudit les dieux, le sage reçoit un parapluie. Sur base de cette citation, il semblerait que le duo Capello-Sabatini ait décidé de revenir sur le vieux continent, plutôt que de sombrer en Asie. La Chine n'est pas du tout proche, il n'y a pas de miracle, pas de rêve de l'Orient. Capello est un vieux loup de mer qui connait les tempêtes et sait comment y naviguer, tout comme Sabatini. L’abandon de l'expérience chinoise signifie que les projets sont confus et que la bureaucratie du régime empêche leurs réalisations. Cela signifie que les Chinois, ceux qui ont pris possession de deux de nos clubs les plus illustres, ne sont pas l'espoir de l'avenir. Cela signifie qu'ils jouent leurs jeux sur la peau de notre football. Car il n'y a pas d'autres exemples, au niveau européen, d'investisseurs chinois propriétaires des grandes équipes, que ce soit en Premier League, en France ou en Espagne. D'autre part, les chinois de Milan ont profité de situations délicates et fragiles, ils ont affiché des programmes, promis des réalisations mondiales, tout ce que contient une propagande électorale. De nombreux Tifosi croyaient en ce rêve jusqu'à présent. Mais actuellement les deux clubs milanais doutent de leurs propriétaires respectifs, avec pour l'Inter, un Suning toujours plus éloigné". Pour Damascelli: "La Chine est vraiment un autre monde qui a trahit les attentes et ses engagements. Avec Capello qui quitte la direction technique du club chinois, et Walter Sabatini qui quitte Suning, la position de l'Inter équivaut à une lourde défaite. Tout n'est pas foiré, mais je crains le pire est encore à venir." Kwadwo Asamoah a cherché et a déjà trouvé une maison à Milan. Pour la Gazzetta Dello Sport, cela signifierait qu'il a accepté la proposition pour un contrat de trois ans qui lui a été soumis par Piero Ausilio. Suite au départ de Sabatini, Massara quitte également le Suning Group. Massara était le bras droit de Walter Sabatini. Il est considéré comme l'un des Directeurs Sportifs parmi les plus prometteurs en Italie. Piero Ausilio restera seul aux commandes. Même si Sabatini était certainement un allié important, ce dernier voulait fourrer son nez partout, même au prix de se battre contre une propriété qui peine encore à comprendre les mécanismes, la logique et la passion du football italien en général, et d'une place comme Milan en particulier. Pour être clair, Sabatini n'était pas un "Monsieur", souligne la "Rosea". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Victor Newman

    Sabatini démonte nos joueurs !

    Milan - "Les joueurs doivent prouver qu'ils sont dignes de l'Inter" - Cette déclaration de Walter Sabatini va raisonner longtemps en Italie et à Milan. Interviewé par l'Ansa, l'agence de presse italienne, le Directeur Technique du Suning, Walter Sabatini, a réagi aux critiques visant notre propriété chinoise : "S'en prendre au Suning, c'est manquer sa cible ou du moins, manquer d'ingéniosité, le Fair-Play-Financier mis de côté, le Suning n'a jamais conditionné nos choix: La seule responsabilité des résultats de l'équipe découlent des professionnels qui les ont obtenus. J'ai une part importante de responsabilité car j'ai partagé, inspiré et encouragé les choix qui ont été faits par l'entraîneur, qui reste le meilleur dans tous les cas. Bientôt j'irai à Nankin pour rendre compte de la situation à notre propriétaire, mais avant tout, c'est au peuple Nerazzurro que je dois rendre des comptes." Ligue des Champions "Nous devons comprendre quelles sont les priorités, et quels sont les sujets sensibles où il faut intervenir, mettre de côté la redondance de la prose et diverses divagations. Il me semble que le temps est venu de faire une synthèse à laquelle personne ne peut échapper. Une synthèse brutale à adopter dans le vestiaire, sur le terrain, dans la salle de presse, mais également dans les bureaux de Corso Vittorio Emanuele II." Les joueurs "Je ne crois pas à la rhétorique de l'appel à l'engagement, au professionnalisme ou au sacrifice, car cela attrait à n'importe quel joueur dans n'importe quelle catégorie, ils doivent en disposer. Je crois en la valeur intrinsèque et au calibre des joueurs et cela devrait être le cas chez les nôtres qui doivent faire preuves de fierté, d'avoir conscience de leurs qualités. Ils doivent s'affirmer tout le temps sur le terrain, peu importe l'adversaire. Ce n'est qu'en adoptant cette attitude qu'ils pourront être légitimés, en tant que footballeurs digne d'évoluer à l'Internazionale." Icardi "Les déclarations de Wanda Nara ? Je les ajouterais juste dans la liste des différentes divagations, qu'il est préférable d'éviter en ce moment" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Victor Newman

    Fumée blanche pour Rafinha ?

    Milan – Dans la liste actuelle des joueurs qu’elle peut se permettre de convoiter, l’Inter pourrait tout de même parvenir à quelques solutions "idéales", vu le contexte. Hier, la situation s’est accélérée pour Rafinha qui évolue au Fc Barcelone, le frère de Thiago Alcantara (Bayern) et fils de Mazinho (Champion du Monde 94 avec le Brésil). Selon la Gazzetta Dello Sport, les deux clubs sont parvenu à se mettre d’accord sur la cession du joueur en prêt. Pour l’heure, il ne nous a pas été communiqué si c’est un prêt sec, une option ou une obligation de rachat. Prendre la température Rafinha est brésilien, mais dispose d’un passeport espagnol. Il n’a plus joué depuis le 02 avril 2017 à Grenade, suite à une blessure au ménisque médial du genou droit. Depuis lors, il n’a plus été titularisé au Barça, mais cela fait tout de même 45 jours qu’il participe quotidiennement aux entraînements. Comment s’est déroulée cette transaction ? L’Inter a fait part de son intérêt au Barça et une réunion a eu lieu la semaine passée à Milan. Étaient présent Piero Ausilio et Walter Sabatini, qui dernièrement a rencontré Jindong Zhang. C’est à Sabatini que revient la charge de s’occuper de ce dossier. L’Inter souhaite recruter Rafinha en prêt gratuit avec un droit de rachat qui n’est pas encore fixé. Ce dernier pourrait être variable et se baser sur le nombre de présence sur le terrain. Plus aucune concurrence Rafinha est un milieu de terrain offensif. La presse espagnole a parlé hier, de l’intérêt du Celta Vigo. Le joueur a clairement dit non au Celta et n’a pas hésité à dire oui pour arriver en Italie. Les clubs sont d’accord, Rafinha veut venir… A présent la balle est dans le camp des catalans, et il est fort probable que ce transfert se réalise dans les prochains jours. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Nankin – Walter Sabatini va revenir à Milan avec une très mauvaise nouvelle. Notre Coordinateur Sportif s’était présenté, en personne, chez Jindong Zhang afin d’obtenir une enveloppe, un "extra-budget" pour le Mercato hivernal. La réponse est sans appel, c’est un non. Pour le propriétaire du Suning, il faut se contenter de prêts ou alors de disposer de joueurs considérés comme indésirables dans d’autres clubs. La seule recrue sûre se nomme Alessandro Bastoni, mais vu les difficultés de l’Inter, ce sera largement insuffisant. Spalletti n’a pas encore réagi…. Cependant, notre Direction Sportive ne baisse pas les bras, Sabatini, toujours à Nankin, tentera une ultime fois, de convaincre Jindong Zhang. D’ici là, lui et Ausilio vont tenter de faire des miracles : Le cas Ramires : Il pouvait s’agir d’un prêt gratuit, entre les deux clubs. Plus que le véto actuel de Capello, l’Uefa en personne refuse ce genre de transaction entre deux clubs appartenant au même propriétaire. L’Inter doit donc soit solliciter un prêt avec option d’achat/obligation d’achat, soit acheter le joueur. Javier Pastore : Le Psg n’est pas disposé à procéder à un échange avec Joao Mario. La seule chance pour qu’il soit interiste, c’est que l’argentin parte au clash définitif avec le club de la Capitale. Obligation de vendre L’Inter doit remplir ses caisses et a décidé de mettre en vente Marcelo Brozovic et Joao Mario. Si une offre correcte arrive, il se pourrait que l’Inter tente encore sa chance pour Mkhitaryan. Pour l’heure, l’Inter tâte le terrain en demandant à United la possibilité d’un prêt. Si l’arménien signe, on peut dire adieu à Ramires quoiqu’il arrive, car l’Inter n’a qu’une place d’extra-communautaire de disponible. Attention à bien choisir le bon joueur si cela peut se faire. Selon la Gazzetta Dello Sport, on sonde également Rafinha, mais l’inquiétude persiste quant à sa condition physique. De Vrij attend un signe de l’Inter De Vrij est d’accord pour signer à l’Inter, il pourrait arriver en juin et consolider le rempart défensif avec Skriniar. Le joueur de la Lazio n’est pas fou et attend un signe de l’Inter dans les prochaines heures. Spalletti le voudrait immédiatement, car il devra se contenter de Bastoni. Espérons éviter que cela se termine par un Schick-Bis. L’Inter sonderait également Maicon Pereira Roque du Galatasaray et André Schurrle du Borussia Dortmund. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. gladis32

    La solution Skriniar ?

    Milan - Alors que Walter Sabatini rentre bredouille de Chine et que l'autofinancement reste toujours la route voulue par les dirigeants, chaque possibilité est étudiée avec sérieux. Et selon le Corriere della Sera, un joueur de l'effectif pourrait tout débloquer. Il faut trouver de l'argent, car si les nerazzurri souhaitent faire venir Mkhitaryan, Pastore et/où Deulofeu, il faut vendre. Ces dernières heures ont même vu une ouverture pour André Schurrle du Borussia Dortmund. Et il y en a un qui pourrait tout débloquer, c'est Milan Skriniar. Le FC Barcelone est intéressé et on parle d'une offre de 70M€. Une telle offre donnerait même la possibilité d'acheter de suite Stefan de Vrij. Affaire à suivre... ®gladis32 - internazionale.fr
  8. Milan - Alessandro Bastoni immédiatement et Stefan De Vrij ensuite. Ramires en prix bas et une nouvelle tentative pour recruter Gerard Deulofeu et/ou un trequartista qui puisse apporter de la vitesse en attaque. Voilà ce que souhaite Luciano Spalletti, le tout sans disposer de fonds. Le mercato vient à peine de débuter qu’Ausilio et Sabatini doivent faire un miracle, car Spalletti a montré de très importants signes de nervosité suite à ses demandes répétées pour renforcer l’équipe. Stefan de Vrij a déjà dit oui à l’Inter, sous conditions... Sabatini est actuellement à Nankin pour le compte du club Nerazzurro. Le sujet le plus important est de désamorcer la bombe Spalletti qui a commencé à siffler après Fiorentina-Inter. Petite surprise, il existe déjà un accord entre le club du Corso Vittorio Emanuele et le joueur sur la base d’un contrat de 4M€/saison. De Vrij a d’ailleurs refusé la prolongation de son contrat à la Lazio pour cette raison. L’intention de l’Inter est de procéder à la signature du contrat dans les plus bref délais. La date actuelle serait le 1 février, pour le recruter à paramètre zéro. Cependant, le ralentissement de la situation provoqué par Nankin a redimensionné cette opération, et ce que vit l’Inter actuellement a permis au FC Barcelone de rentrer dans la danse. Claudio Lotito lui, tente toujours d’obtenir une prolongation. Pour faire simple, De Vrij souhaite disposer de certaines garanties avant de devenir Nerazzurro et, si on souhaite le recruter, il faudra certainement être dans le top 4 ou du moins avoir convaincu De Vrij du projet d'ici au 1er février au plus tard. Même ma mère sait qu’il me manque un défenseur Cette phrase résonne encore dans toutes les têtes interistes et elle provient du natif de Certaldo. Spalletti ne rigole absolument pas et il veut déjà voir Bastoni à Appiano d’ici à une semaine pour la reprise des entraînements. Le motif ? Ranocchia et Miranda sont blessés. Il manque toutefois un accord sur les bonus avec l'Atalanta, vu que l’Inter entend rapatrier son joueur à la Pinetina plus tôt que prévu. Acheté l’été dernier pour 10M€, il était prêté à l’Atalanta et les primes étaient axées sur le nombre de match qu’il aurait disputé sous le maillot Bergamasque d’ici au 30 juin 2019. Une autre partie des bonus est prévu sur le nombre de match qu’il disputera avec le maillot de l’Inter. Une prime devrait tomber tous les 20 matchs. Comme mentionné précédemment, De Vrij devrait venir à l’Inter à la fin de la saison, mais Spalletti souhaiterait le recruter immédiatement, car même s’il apprécie la motivation de Bastoni, il souhaite disposer d’un joueur d’expérience. Iglie Tare a déjà prévenu qu’en cas de refus de prolongation de l’international néerlandais, il n’entend pas vendre son joueur pour autant. De plus, il souligne également que nous n'avons pas les fonds pour le faire partir immédiatement. Deux clubs espagnols surveillent de près la situation, car si l’Inter nous refait une Schick, De Vrij se verra courtisé immédiatement par le Barça et l’Atletico. Réunion au sommet Notre coordinateur technique Walter Sabatini connait très bien Spalletti. C’est la raison pour laquelle il est parti à Nankin pour tenter de débloquer la situation pour Ramires : le brésilien refuse de rentrer en Chine et à manifester son intention de porter le maillot Nerazzurro, même si le Jiangsu ne compte pas se laisser faire si facilement. Walter Sabatini est depuis le 6 janvier en Chine. Ce dernier est parti en compagnie de Fabio Capello, l’entraineur du Jiangsu, pour le compte du club frère de l’Inter, mais il est évident qu’il partira à l’assaut de Jindong Zhang pour défendre la cause interiste. Sabatini doit également procéder à la vente définitive de Roger Martinez au Villareal. Les transactions sont très avancées et notre Walter espère que Ramires aura droit à un bon de sortie. De plus, son sort est lié à Milan avec Mkhitaryan car l’Inter ne peut engager qu’un seul extra-communautaire. Ce contexte très sérieux à Milan a poussé Sabatini à partir à Nankin avec quelques jours d’avances, la situation est très chaude, préoccupante et le seul moyen de la désamorcer est de s’activer sur le mercato, surtout pour ne pas perdre de vue le train de la Champions League. Il y a encore un mois, Sabatini prônait l’autofinancement pur : "On achète que si l'on vend". Mais depuis tout est bouleversé et notre directeur de 62 ans va tenter de convaincre Jindong Zhang, à travers une réunion, qu’il est important que l’Inter dispose d’un "petit trésor" financier. Comment convaincre Jindong Zhang ? Sabatini compte rappeler la très belle ligne de conduite réalisée lors du mercato estival et qu’il est nécessaire de réaliser un mercato plus agressif pour hisser le niveau technique et économique du noyau actuel. En effet, dans le contexte actuel, rien ne dit qu’Icardi et Perisic disposeront de la même plus-value, vu les performances de l’équipe. Pour convaincre notre propriétaire, Sabatini va lui proposer d’investir sur de vrais talents, capable de viser la Champions League et, en conséquence, de permettre à chaque joueur à Milan de bénéficier d’une plus-value. Cela permettra à l’Inter de pouvoir mieux vendre ses indésirables en cas de Champions, plutôt qu’en cas d’exclusion de coupe d’Europe. De plus Sabatini compte également prouver qu’il est capable de faire rentrer l’Inter dans les clous d’ici au 30 juin, il en a fait sa spécialité et avec Ausilio, les deux compères ont su réaliser un léger bénéfice en fin de saison dernière. Espoir Sabatini espère que le Suning va faire preuve d’élasticité, vu les méga-investissements qui peuvent se réaliser en Chine. En effet, Pékin bloque les fonds pour l’étranger, mais cela n’a pas empêché le Guangzhou de proposer au Borussia Dortmund et à la Roma : 72 M€ pour Aubameyang et 30-35 pour Nainggolan. Les nerfs de Spalletti Pour Sabatini, il s’agit également d’un élément à mettre sur la table. En effet, l’entraineur de l’Inter a réalisé jusqu’à présent des miracles, mais il s’est cette fois-ci lancé dans un appel de détresse hors des terrains. Spalletti prend la parole et défend de manière convaincante son équipe, mais plus le temps s’écoule, plus il est prêt à exploser et cela a déjà commencé face à la Fiorentina. Certaines promesses lui ont été faites et il s’est retrouvé avec un mercato d’été ultra-light et ne compte pas être refoulé pour ce mercato hivernal. De plus, il ne s’est pas gêné à balancer au Suning les slogans du colosse asiatique. Actuellement, les noyaux de la Juve, du Napoli et de le Roma, sont d’une autre planète par rapport à celui de l’Inter. L’unique rival pour l’Inter est la Lazio qui a de la qualité et de la profondeur dans son noyau. Spalletti est sincère pour défendre son équipe, il estime ses joueurs mais il veut aussi avoir la certitude qu’il pourra atteindre la Champions League avec des joueurs qui auront toujours leurs personnalités, qui ne seront plus à cran physiquement et qui exprimeront toutes leurs classes. Ausilio en total accord avec Sabatini Pour nos deux complices, le mercato idéal aurait été de recruter Pastore ou Mkhitaryan en alternative. Deulofeu étant le troisième choix, même si le Napoli vient de mettre son grain de sel. Au milieu du terrain, Ramires est l’homme à recruter, s’il vient, impossible de prendre Mkhitaryan. Pour la défense, Bastoni est ce qu’il y a de plus simple à réaliser. Mais Spalletti veut un joueur plus expérimenté : De Vrij immédiatement. Enfin Spalletti souhaite avoir un vice-Icardi car ni Karamoh, ni Eder ne sont au niveau. On prépare le pop-corn ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – Une réunion s’est tenu entre notre Directeur Sportif Piero Ausilio et notre Coordinateur technique du Suning, Walter Sabatini. Ces derniers ont fait une mise au point de la situation sur tous les noms sondés cette semaine. Un seul achat d’ici au 14 janvier… Actuellement, pour la reprise des entraînements du dimanche 14 janvier, seule une nouvelle tête devrait faire son apparition à la Pinetina : Alessandro Bastoni. Le défenseur central acheté à l’Atalanta et prêté à cette dernière viendra combler numériquement ce secteur sensible de l’équipe. Pour l’instant, Danilo D’Ambrosio et Joao Miranda sont en convalescence et devraient bientôt être de retour. Mais l’Inter compte investir en défense En effet, le canal reste ouvert avec les agents de Stefan de Vrij qui est bien décidé à ne pas renouveler son contrat avec la Lazio. Le principal concurrent de l’Inter se nomme le Fc Barcelone qui devrait perdre Umtiti qui est destiné à Manchester City. La crainte pour l’Inter serait que le Barça fasse une offre immédiatement pour renforcer sa défense. Selon la Gazzetta dello Sport, l’Inter continue à travailler en coulisse et à répéter son intérêt au joueur, ce dernier s’il signe à l’Inter percevrait 4M€/ans dès le 1 juillet 2018. Si tel est le cas, notre Direction envisage de ne pas renouveler Miranda qui pourrait conclure son expérience à l’Inter dès le mois de juin. Avec Milan Skriniar, il s’agirait tout simplement de la défense du futur pour l’Inter. Pour l’attaque, il faut un élément capable de casser les lignes, un meneur de jeu : Pastore, Mkhitaryan, Deulofeu et Ramires sont dans notre viseur, mais il y a également des obstacles importants : L’argentin et l’arménien disposent de salaires élevés, même si pour le Mancunien, un échange avec Joao Mario pourrait peser dans la balance. Concernant Deulofeu, Barcelone ne veut pas le prêter et Villareal semble intéressé pour l’acheter : L’Inter ne peut pas s’aligner. Ausilio et Sabatini recherchent donc d’autres profils, peut-être des noms moins ronflants, mais avec des caractéristiques en tant qu’ailiers qui peuvent fournir des alternatives constantes à Candreva et Perisic. Le fait que Barella a prolongé met un terme à l’idée de le reprendre gratuitement en juin, mais le joueur restera sur le marché des transferts cet été et l’Inter pourrait revenir à la charge. En ce qui concerne les départs, Gabriel attend des nouvelles du Brésil où il a été autorisé, par son club, à y passer des vacances, alors qu’hier avait lieu le match Benfica–Sporting. Santos reste l’option la plus probable pour un prêt qui pourrait couvrir la totalité de l'année 2018. Pendant ce temps-là, Salvatore Esposito, milieu né en 2000, a été transféré à Spal. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan – Calcio&Finanza s’est penché sur les gains réalisés par Thohirs lors de la vente de ses actions au Suning. Depuis un an et demi, l’Inter est dirigée par deux entités : Le Suning, majoritaire à 68,55% et l’indonésien qui dispose encore de 31,05%. Cette division fait suite aux accords conclus en juin 2016. Ce n’est pas une surprise, pour Thohir, l’Inter ne représentait qu’une affaire…mais jusqu’à quel point ? Voici toutes les réponses à vos questions : Lors de la vente de la majorité de ses actions de l’Inter, Erick Thohir a non seulement récupéré les intérêts réalisés sur les emprunts, mais il a également profité d’une sérieuse plus-value. Selon les rapports consultés par Calcioefinanza.it, le bilan de la holding italienne de l’entrepreneur indonésiens, l’International Sports Capital Spa, a conclu son bilan au 30 juin 2016 avec une entrée estimée à 29M€, une plus-value qui a été générée suite à la prise de pouvoir du Suning à l’Inter : Extrait du bilan : “Le 28 juin 2016, ont été cédé au Suning Holdings Group 3.440.835.074 actions ordinaires du Fc Internazionale Milano Spa pour une valeur estimée à 31.599.506 euros. La vente a généré une plus-value de 28.400.494 euros. Dans le détail de ces données, la Société a acquis, via le Nusantara Sports Venture HK Limited, 3.440.835.074 d'actions ordinaires pour une somme de 60.000.000 euro et a cédé directement au Suning Holdings Group, 3.530.444.669 actions ordinaires pour une valeur estimée à 60.822.945, générant une plus-value de 737.055 euros”. Si l’on se penche dans le détail de cette affaire. Thohir a vendu ce second pack d’action personnelles au Suning contre 31,5M€, en réalisant une plus-value de 28,4M€. En effet, la Nusantara Sports Venture appartient à Thohir et c’est cette dernière qui a permis de reprendre la propriété de Massimo Moratti pour 60 millions d’euros. De son coté, Massimo Moratti, aura réalisé une plus-value estimée à 12 millions d’euro, en cédant également au Suning, le peu d'actions qui lui restait. Cela lui a rapporté 737.000 euros. Au total, Thohir a encaissé une plus-valus de 29,1 milions d'euros (29.137.549 euro pour être précis). Sa participation actuelle au sein du F.C. Internazionale Milano SpA (31,05%) vaut actuellement 42,5M€. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Suning a proposé à l’indonésien le rachat de sa part pour 40M€. Mais ce dernier a refusé en en réclamant 5 fois plus selon la presse : 200M€ Thohir n’a rien perdu, financièrement parlant, vis-à-vis des prêts réalisés vers l’Inter Comme déjà anticipé lors d’une première analyse de cette situation, le Suning a entièrement remboursé l’ensemble de ses emprunts, pour un montant complessif avoisinant les 131,6 millions d’euros. La part de Thohir dans ce crédit était de 117,9 millions d’euros, destiné au financement valide jusqu’au 30 juin 2015 et 14,2 millions destiné à l’exercices 2015/2016, avec un taux d’intérêt estimé entre 8 et 9,4750%. La part relative aux intérêt que Thohir a reçu de l’Inter sont donc estimé à 14 milions d'euros. Une seule partie de cette somme tombera directement dans la poche de l’indonésien, et ce, par le biais des transactions à réaliser entre les les banques pour récupérer son argent et pour son travail réalisé à l’Inter. Actuellement, il reste à savoir quand Thohir cédera ses 31,05% d’actions, ces dernières lui appartiennent depuis l’automne 2013 et cela lui a déjà permis de récupérer 29,1 millions d’euros sur un investissement de 75 millions d’euros. On peut augmenter ses gains de 14,2 millions d’euros si on se base sur les gains engendré par le remboursement des intérêts relatifs au prêt lors de son rachat au club. Au total, 43,3 millions d’euros devront être redistribué à ses deux holdings, celle située à Hong Kong et l’autre à Luxembourg. D’où la question actuelle : Vu que ses actions actuelles valent 42,5M€, pourquoi avoir refusé l’offre du Suning de 40M€ et surtout, pourquoi, si on en croit les sources sérieuses reprise dans les différentes presses, italiennes et étrangères, en réclamer 200 millions d’euros ? Moratti pourrait-il aider le Suning ? "Non, je ne songe pas à reprendre les 30% des actions de l’Inter qui appartiennent à Erick Thohir. Si tel était le cas, je penserai à les revendres directement à la Famille Zhang." Clair, net et précis. Massimo Moratti a été honnête à l’occasion de la présentation d’un livre dédié à sa Famille et réalisé par Italo Cucci. L’avis du Présidente sur l’équipe (Il ne peut pas s’en empécher !) "Je suis très optimise pour le futur de l’Inter, face à l’Udinese, c’était un incident de parcours. Je suis conscient que l’équipe, jusqu’à présent à répondu à toutes les prérogatives afin de pouvoir réaliser du bon travail et continuer à aller de l’avant. Je ne sais pas si l’Inter va se renforcer en janvier, personnellement, je jugerai utile de pouvoir disposer d’un défenseur central et d’un attaquant, pour le reste, l’équipe tourne déjà bien." “Mourinho m’a rappelé Herrera, il avait Suarez et Corso, qui sont impossible à égaler. Même Capello a dit que le jeu d’Herrera était difficile à imiter, je trouve sympathique cette comparaison. Mourinho comprenait exactement comment aller agir l’adversaire. Cela te donnait la sécurité de pouvoir le contrôler. C’est un entraîneur qui a tant gagné et il est talentueux...Spalletti joue le jeu, pour améliorer l’équipe avec les joueurs qu’il a à sa disposition. Nous nous entendions déjà bien, même lorsqu’il était à la Roma. Je suis content qu’il soit arrivé à l’Inter, et je ne le dit pas par gentillesse, je suis sincère." Qui dit invité de marque à l’occasion de la présentation du livre, dit représentants des hautes sphères de l’Inter, c’est un fait la Famille Moratti et l’Inter ont toujours été proche et, même s’il n’a plus les rennes du club, Massimo veillera toujours sur son amoureuse milanaise. Dans la belle brochette d’invité, on a pu y rencontrer Walter Sabatini, le Directeur Sportif du Suning qui gère aussi bien l’Inter que le Jiangsu : 'L’Inter, comme d’autres club, a besoin de gérer le mercato à venir avec une certainr retenue. Je suis serein et je suis d’accord avec Spalletti, sur la volonté, qu’il faut faire quelques investissement. Notre groupe actuel fait de très belle choses et ce serait raisonnable de dire qu’elle a besoin de renforts. Ils peuvent permettre à Spalletti de pouvoir mieux moduler son dispositif, vu qu’il disposerait de joueurs avec des caractéristiques différentes, par rapport à ce qu’il a à sa disposition. Mais cela ne remet pas en cause la valeur du groupe actuel." Joao Mario ? "Comme tous les joueurs qui veulent disputer le Mondial, il a besoin d’avoir un certain temps de jeu. Je n’aimerai pas le perdre et Spalletti trouvera avec lui la façon dont il faut voir les choses, et ensuite, je verrais si je dois intervenir." Si Teixeira et Ramires du Jiangsu peuvent être cédé à l’Inter sur la base d’un prêt ? "Nous évaluons la situation, tout est encore à définir." Si Joao Mario peut être échangé avec un joueur de Manchester United ou du Psg ? "Pour l’instant, il est des nôtres et j’y tiens." La reception de Noël ? "J’ai surtout été un admirateur de Steven Zhang. Il a tenu un discours qui avait un impact émotif impressionnant. Actuellement, on ressent de la sérénité à l’Inter et tout le monde souhaite aller dans la même direction. Le Calcio est quelque chose qui ne t’apporte pas de sérénité, mais à l’Inter nous sommes serein. Contre l’Udinese, l’équipe a joué une première période extraordinaire, je n’ai pas de raison de m’inquiéter." Qui dit Sabatini, dit Luciano Spalletti, le célèbre duo romain fait le bonheur de l’Inter à Milan Notre entraîneur s’est livré, dans une interview sur l’ambiance nerazzurra à Sky Sport, à l’occasion du livre hommage sur Massimo Moratti Emerson Palmieri ? "Il a écrit seul son histoire, je n’ai aucun mérite. Cela me fait plaisir vu qu’il s’agissait de l’un de mes anciens joueurs, c’est avec lui aussi que j’ai su faire de tels classements. Des occasions se présents parfois où tu as un joueur qui ne peut plus servir son club. Je ne pense pas que c’était le cas d’Emerson, il ne rentre pas dans cette catégorie. Actuellement, tout le monde le voudrait, mais il faut sortir un bon chèque pour se l’offrir. Dans son poste, j’ai débuté avec Nagatomo, J’ai aussi Santo et Dalbert. Ce dernier a joué peu car il devait encore apprendre certaines choses. J’ai aussi Cancelo a ma disposition qui est extraordinaire, même s’il joue peu." Moratti et Mourinho ? "Ecrire un livre sur sa propre histoire, c’est comme s’ouvrir aux autres. Dans ce cas-ci, on peut aussi parler des joueurs qui ont fait l’histoire du Calcio. Je ne peux pas me permettre de m’exprimer sur cette histoire, car j’étais encore loin d’être au club. A l’époque, je devais mettre le Gps pour aller à la Pinetina." "Mourinho et Moratti sont deux Colosses qui ont fait l’Histoire de l’Inter, il n’y a pas de comparaison possible. Je suis très honoré d’avoir été invité à cette soirée, qui représente tellement de choses." Les déclarations de Sabatini ? "Selon moi, celui qui doit en tout premier lieu parler, c’est le propriétaire du club, il doit nous dire quelles sont les lignes de conduite à suivre pour ce mercato. Les tifosi ont le droit de savoir quelles sont nos intentions et nous devons d’être le plus vrai possible. Nous vivons une période importante et nous avons besoin d’être soutenu." "Si c’est possible, j’aimerai améliorer le noyau, ce qui n’est pas une mince affaire. Numériquement, nous avons une équipe qui doit être capable d’atteindre nos objectifs et qui doit également être capable de surmonter ce moment de difficulté que nous traversons, nous nous devons d’avoir des réactions importantes." Joao Mario ? "Personnellement, il n’est jamais venu me voir pour me demander de partir jouer ailleurs. Il est de retour suite à ses problèmes de santé et il s’est bien entraîné, même s’il n’était pas au même niveau que ces équipiers. Son intention est de se mettre à disposition de l’équipe." "Je suis ici pour faire un zoom sur la Famille Moratti, c’est une histoire importance et y être invité te pousse à faire aussi une introspection sur toi-même. C’est une démonstration qui va bien au-delà de la passion pour tes couleurs qui sont démesurées. Tout ce que j’y ai vécu ce soir et que je vis encore est là pour faire battre le cœur Nerazzurro de celui qui le possède, je le voyais dans le passé, mais il faut le vivre de l’intérieur." "Moratti était connu de tous, c’était évident que l’on voyait qu’il tenait énormément à son club et lorsque nous nous rencontrions, il se montré toujours disponible, au maximum de ses possibilités, cela veut dire qu’il croit en nous et il m’a transmis sa confiance, je peux le dire : "J’y étais moi aussi". "Je serai l’une des personne qui lira ce livre,car je sais que je vais pouvoir y apprendre beaucoup de chose." La défaite face contre l’Udinese ? "Nous l’avons vécus, nous n’étions pas dans le match et nous devons réagir, car la réaction fait parti d’un processus complet de croissance et je crois que l’on avait besoin de cela pour arriver à mûrir. Ce matin, tout le monde s’est tr!s bien entraîné, c’était même un entrainement exceptionnel. En ce moment, j’ai des choix à faire : Entre ceux qui méritent de porter le maillot, comme je l’ai déjà dit, et entre ceux qui ont besoin d’un petit tour de manivelle pour mieux repartir." Blind? "Je parle uniquement de mes joueurs, je veux prendre les points qui sont disponible lors de nos prochains match. Ce serait bon de pouvoir faire un mercato avec un programme défini auparavant, c’est évident que cela aura un impact sur le sort de l’Inter." Comme on dit dans ce cas-là, il n’y a plus qu’à….. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Milan – Le Mercato ne connait pas de date dans le monde du Calcio. Et l’adage se vérifie encore cette fois-ci. Selon le Quotidiano Sportivo, la position de l’Inter au classement, n’a pas incité nos dirigeants à changer la vision du Mercato à venir, à savoir se renforcer. Le noyaux actuel a besoin de quelques petites retouches, afin de pouvoir maintenir sa cadence, de très haut niveau, sur toute la saison. C’est la raison pour laquelle Walter Sabatini est parti faire un tour en Chine où il devrait en tout premier lieu faire les démarches nécessaires pour recruter Ramires. Le second objectif de notre Direction Sportive est de trouver un nouveau défenseur central, ce dernier devrait venir d'Europe, les premiers noms cités sont Gimenez, Mustafi et Mangala. L’Inter espère, pour ce poste, parvenir à recruter un joueur sur la base d’une formule de prêt. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Milan - Selon Sportitalia, Walter Sabatini est parti pour la Chine afin de rencontrer le Suning. En effet, notre Directeur Sportif a vécu un mercato estival très particulier avec l’Inter, surtout à cause de la suspension des investissements, imposée par la Chine, pour l’étranger. Sabatini aimerait clairement savoir ce qui a empêché le Suning d’intervenir massivement pour renforcer le noyau Nerazzurro et il souhaite comprendre la dynamique liée à la question économique du groupe Suning En effet, le coordinateur technique du Suning souhaite savoir comment pourra agir l’Inter, lors du mercato hivernal, car cet été, l’Inter a du faire main-basse sur le recrutement d'un défenseur de qualité, il pourrait y avoir un échange entre Brozovic-Ogbonna et la possibilité de parvenir à séduire Jerome Boateng du Bayern de Munich, en janvier. Mais avant toute chose, Sabatini veut comprendre les intentions du groupe afin de ne pas perdre de temps et de pouvoir agir, en fonction de notre puissance économique, sur le futur proche de l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – C’était un mercato compliqué pour l’Inter, cet été. Nos Directeurs Sportifs, Ausilio et Sabatini, se sont retrouvés à devoir improviser totalement et à arriver à convaincre certains clubs pour procéder à des recrutements de joueurs de qualité, et ce, avec très peu de cash en poche. Rien n’est impossible pour l’Inter et notre club est tout de même parvenu à recruter Skriniar, Dalbert et Cancelo qui sont très intéressants, Borja Valero et Vecino demandé par Spalletti en personne. Schick, lui, restera en travers de la gorge, par contre, il n’y aura pas eu de sacrifice d’un Top Player et Perisic est un peu notre "Recrue" de cet été. Le Suning, qui avait promis d’investir énormément durant cet mercato estival, s’est retrouvé bloqué, en raison de la législation chinoise sur les investissement à l’étranger. Voici un récapitulatif du Mercato Achats : Padelli, gardien (Torino, fin de contrat); Skriniar, défenseur (Sampdoria 30M€); Odgaard, attaquant (Lyngby, 1,3M€; Zaniolo, milieu de terrain (Entella); Borja Valero, milieu de terrain (Fiorentina, 5,5M€ +1,5M€); Colidio, attaquant (Boca Juniors, 7M€); Vecino, milieu de terrain (Fiorentina, 24M€); Dalbert, défenseur (Nice 20M€ + bonus); Cancelo, défenseur (Valencia, Prêt); Bastoni, défenseur (En prêt jusqu’en 2019 à l’Atalanta,); Karamoh, attaquant (Caen,Prêt) Ventes: Carrizo, gardien (Monterrey, fin de contrat); Palacio, attaquant (fin de contrat; Gyamfi, défenseur (Benevento, 0,28M€); Eguelfi, défenseur (Atalanta 4,5M€); Dimarco, défenseur (Sion, 4M€); Miangue, défenseur (Cagliari, 3,5M€); Banega, milieu de terrain (Séville, 9M€); Caprari, attaquant (Sampdoria, 13M€); Gravillon, défenseur (Benevento, 1,5M€); Andreolli, défenseur (fin de contrat); Bakayoko, attaquant (Sochaux, Prêt); Medel, défenseur (Besiktas, 2,5M€+bonus); Murillo, défenseur (Valencia, Prêt); Kondogbia, milieu de terrain (Valence, Pret); Jovetic, attaquant (Monaco, 11M€); Manaj, attaquant (Granada, Prêt); Ansaldi, défenseur (Torino, Prêt) Quelle note donneriez-vous à l’Inter ? Pour le Corriere dello Sport et la Gazzetta dello Sport, il s’agit d’un 7/10 ! @Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Milan – Nouveaux éléments de ces dernières heures en ce qui concerne l’Inter et Schick : Le joueur, et par-dessus tout, ses représentants, ont marqué leurs accords pour rejoindre l’Inter, surtout qu’ils entretiennent de très bonnes relations avec Sabatini. Le joueur, pour l’instant, a refusé de rencontrer la Roma. Situation actuelle Selon la presse transalpine, les limitations imposées par le gouvernement chinois bloquent le Groupe Suning et notre club est au pied du mur. Il a devant lui un joueur, considéré par de nombreux observateurs, comme un futur crack, qui veut signer à l’Inter. Mais l’Inter ne dispose plus d’assez d’argent pour conclure ce transfert ! Pour recruter Patrik, il faut impérativement vendre, et Sabatini a passé la seconde en ce qui concerne Ranocchia, Jovetic et Santon pour arriver au Tchèque. De plus, Sabatini a également demandé à la Sampdoria, la possibilité de recruter le joueur au mois de janvier, lors du Mercato Hivernal. Réponse de Ferrero en direct d’Ibiza : NON! D’après le Corriere dello Sport, Massimo Ferrero a personnellement parlé au joueur, en lui expliquant la "grande" opportunité professionnelle qui s’offre à lui s’il signe à la Roma. Schick n’a rien contre la Roma, mais ses deux agents, Pavel Paska, et Bruno Satin, se sont engagé avec l’Inter, ils percevront en échange une très importante commission sur le transfert du joueur. Pour Monchi, le Directeur Sportif de la Roma, il n’y a qu’une solution : Augmenter l’offre économique de façon à mettre tout le monde d’accord. De fait, la Roma opère de manière quasi exclusive sur le dossier et, hier soir, une nouvelle réunion s’est tenu à Rome entre les dirigeants des deux clubs. Il se dit qu’il y aurait une nouvelle grande opération au niveau économique. Sabatini furieux ! En effet, l’Inter n’est, actuellement pas, en condition de finaliser l’opération sur base des termes qui ont été validés, à l’époque, par la Samp et Ferrero. De plus, Ferrero a dit qu’il fera son maximum pour céder le joueur, au club de son cœur étant gamin : la Roma. En conséquence, la Roma a décidé de se retirer de l’affaire Mahrez, suite aux refus répétés de Leicester. Sabatini est volcanique, il est furieux de voir qu’il pourrait perdre, pour la seconde année consécutive Schick ! En effet, l’année passée le joueur valait 4M€ et l’affaire a capoté à Rome. De plus pour Sabatini, il s’agirait d’un affront car le joueur partirait dans son ’ancien club....Lui, qui lors de son aventure romaine avait déclaré sa flamme éternelle pour la Louve, ce qui n'est plus le cas depuis! Monchi a convaincu la Samp en proposant 5M€ cash est les 30M€ payés lors des années à venir. Même si la Roma a l’avantage, ce qui compte dans ce cas de figure est la volonté du joueur. Ce dernier a refusé le PSG car il souhaite jouer en Italie et il tient à respecter l’engagement pris avec l’Inter…mais pour combien de temps encore ? L’Inter a demandé l’aval au Suning! Ce dernier est bloqué par les directives du gouvernement chinois, qui invite notre propriétaire à ne pas exagérer, sur les investissements pris dans le monde du football européen. De fait notre Mercato en entrée est bloqué et l’Inter se doit de suivre une ligne d’autofinancement d’ici à la fin août afin de ne pas trop s’exposer à des conditions plus que difficile financièrement, au 30 juin 2018, date où il faudra à nouveau faire face au Fair-Play-Financier. Cette situation met sérieusement à risque le transfert de Schick. Devoir renoncer à l’attaquant serait un phénoménal auto-but pour tout le Peuple Interiste, Le Suning en tête, lui qui devrait faire face à ce qui pourrait s’apparenter à l’un des plus grands désaveux dans l’Histoire du Mercato de l’Inter. Selon la Gazzetta Dello Sport, en attente de la réponse définitive du Suning, l’Inter doit vendre vite et bien, si elle veut se mettre en condition pour renforcer son équipe, qui a l’heure actuelle, n’offre pas assez de garanties pour viser la Champions. En ce qui concerne nos ventes, Ramadani, agent de Jovetic est arrivé à Milan. Le Monténégrin refuse toutes les offres, y compris celle de Brighton (16M€ à l’Inter). Gabriel pourrait être prêté au Benfica et Ranocchia devrait partir en Premier League. Ansaldi lui devrait rejoindre le Genoa. Brozovic ne fait l’objet d’aucune offre, hormis un éventuel échange avec Sturaro de la Juve, mais rien n’est actuellement confirmé. En ce qui concerne notre recrutement, les contacts continue avec l’entoura de Karamoh de Caen, mais la priorité est un défenseur central. Pour l’instant, l’Inter travaille sur base de prêt ou d’échange de joueurs, de fait, elle pourrait attirer, pour notre défense central, Mangala de Manchester City. Info de dernière-minute: Schick a pris sa décision! Selon Tuttosport, Schick a pris sa décision : Le joueur ne veut que l’Inter. La Sampdoria doit se faire une raison et nos Directeurs Sportifs doivent à présent trouver les bons arguments pour finaliser ce transfert. Il semblerait que la décision du joueur d’attendre l’Inter, a fini par faire craquer la Sampdoria qui s’est résignée à attendre Ausilio, Sabatini et une nouvelle offre. Il se dit également qu’il se pourrait bien, en cas de non-transfert, que le joueur reste à Gênes, mais dans pareille situation, Schick aura fort à faire au niveau de l’ambiance dans le vestiaire et au niveau de l’accueil des tifosi … Di Marzio confirme: Vu les difficultés par le club pour arriver à Patrik Schick, qui s'est promis à l'Inter. La Roma, sauf rebondissement, aurait décidé de se pencher sur un autre joueur: Domenico Berardi de Sassuolo (qui était aussi dans le viseur de l'Inter, il y a encore quelques mois) La Juve sans honte.... En effet, un scénario n’est pas à exclure. Si Schick doit rester un an de plus à la Sampdoria, la Vieille Dame serait prête à tenter de nouveau sa chance en proposant le montant de la clause libératoire de 25M€ qui est toujours existante et qui le sera toujours l’été prochain. Cela pourrait éventuellement arranger tout le monde (Marotta. L’Inter, voire la Roma) mais la Sampdoria ne l’entendrait pas de cette oreille…. Qui va chercher le pop-corn ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Valence – En effet, selon Superdeporte.es, le Fc Valence serait en train de craquer complètement sous la pression interiste. Le club espagnol veut recruter Murillo (Tout était en ordre, jusqu’au véto de Spalletti) et Kondogbia. Pour les Taronges, ces derniers espèrent parvenir à recruter les deux joueurs exigés par Marcelino pour le match de la Liga, face à Las Palmas. Le temps joue en faveur de l’Inter Avec le blocage de Murillo, Valence se retrouve dans une grande impasse. Le club n’est pas capable, en plus, de se payer Kondogbia. De fait, il semble enfin résigné à insérer Joao Cancelo dans l’opération de Kondogbia, avec un supposé échange de prêt, avec droit de rachat, pour les deux joueurs. Effet domino : En effet, en incluant Cancelo, cela pourrait permettre à l’Inter de se libérer de Kondogbia, de recruter par la même occasion un latéral droit de qualité et, avec l’argent de la vente de Murillo, de pouvoir investir sur Fazio…. Les grands championnats reprennent dans quelques jours et à présent, tout est une question de temps et de gestion de a nervosité environnante, et à ce petit jeu-là, Sabatini est un maître en la matière... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan – Comme nous en fait part Massimiliano Nebuloni, une rencontre se déroule depuis ce matin entre l’Inter et l’agent d’Emre Mor, qui est arrivé à Milan ce matin. Il s’agirait de définir les détails de l’opération : "Il n’y a pas de grands obstacles avec le Borussia. L’opération devrait tourner autour des 12M€ et on discute actuellement des détails du transferts (clause, forme de transfert). Si tout se déroule pour le mieux, le joueur devrait arriver à Milan demain. Cependant il semble difficile de le voir immédiatement à la disposition de Spalletti, qui ce vendredi, va façonner l’équipe qui ira disputer son dernier match amical à Lecce, face au Bétis Séville." "Quoiqu’il en soit, cette opération devrait avoir lieu cette semaine et il s’agira d’une nouvelle recrue importante." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Milan – Comme le rapporte Il Messagero, la Juve aurait tenté de s’insérer dans le transfert de Keita (20M€, bonus compris), mais le président de la Lazio a démenti cette information : "Il n’y a rien de vrai, ce n’est pas correct de sortir ce genre d'infos. De plus, nous ne sommes pas intéressé par Rincon et Sturaro, cette proposition n’atteindrait même pas les 15M€." Par contre la Lazio et Inzaghi accueillerait à bras ouvert, une proposition de l’Inter sur fond de 30M€. Une somme importante à investir pour le club d’Appiano Gentile, mais la Lazio accepterait, une somme moins élevée avec Eder en contrepartie. L’Italo-Brésilien a signifié qu’il n’a aucune envie de quitter l’Inter et le Président Lotito prétend toujours refuser toute opération. L’Inter, avec l’arrivée ce matin en Italie de Sabatini, Ausilio et d’autres membres de la Direction, a décidé d’accélérer sur le mercato pour bien débuter ce mois d’août. Outre l’intérêt pour Keita, nos prochaines recrues devraient se nommer Vecino, Karamoh et Dalbert. Pour tous, nous sommes en phase de finalisation des transferts. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Hier en fin de soirée, Piero Ausilio, Walter Sabatini et Luciano Spalletti ont dîné tous ensembles et évidemment parlé de mercato. Voici les principales déclarations à retenir de ce que ces 3 protagonistes ont dit aux micros des divers journalistes, dont ceux de fcinter1908.it, qui étaient présents à leur sortie du restaurant : Sabatini "Perisic partira en Chine avec le reste du groupe". "L'Inter travaille sur ce mercato, nous savons ce que l'on est en train de faire". "Vecino est un bon joueur". (sans répondre s'il plait à l'Inter). Ausilio "Perisic proche de Manchester United ? Non, il est proche de l'Inter". "Si Jovetic peut retourner à Seville ? Pas pour le moment". Spalletti "L'Inter m'a promis certaines choses, j'attends les joueurs maintenant". Rédigé par Kevin Valanzano - Internazionale.fr
  19. Milan - Interviewé par ABCSevilla, l’agent de Stevan Jovetic, Fali Ramadani, nous informe qu’il a rencontré hier soir Walter Sabatini, pour parler du futur de l’attaquant monténégrin qui veut uniquement retourner à Séville : “Nous ne pouvons pas attendre à vie. Jovetic veut aller à Séville, c’est une réalité. Il voudrait le faire, mais tout dépend du club qui n’est pas prêt à faire le moindre effort... Il y a eu deux offres qui auraient pû permettre de tout finaliser auprès des Directeurs Sportifs de l’Inter. Notre idée est que tout puisse se terminer d’ici la fin de la semaine prochaine. Si le Séville le veut, ils savent où se rencontrer." . De son coté, Walter Sabatini, s’est aussi exprimé à ABCSevilla: “Rien n’est impossible dans le football. La question est qu’il est nécessaire de discuter. Nous espérons qu’il pourra y avoir rapidement quelque chose de nouveau. Si aucune proposition ne nous convient, Jovetic restera à l’Inter. Ce qui c’est sûr, c’est que nous devons en finir avec cette situation." Alors, c'est qui le Patron ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Victor Newman

    Perisic, Di Maria, Dalbert et un nouvel arrivant....

    Milan - Walter Sabatini a un seul nom pour enflammer les tifosi de l’Inter : Angel Di Maria. L’argentin dispose d’un contrat pharaonique au PSG, mais à travers diverses cessions, il serait possible pour les Nerazzurri de recruter il Fideo à Milan: “L’Inter est en train de se montrer très dur envers Perisic. Même son Capitaine, Mauro Icardi n’a pas mâché ses mots : Si tu étais content, tu te devais rester. Pendant ce temps-là, Sabatini & Cie ont déposé une proposition concrète pour recruter Di Maria : 40M€. Il s’agit d’une première tentative qui pourrait également se voire rembourser par la vente d’autres joueurs durant cet été (Ranocchia, ...)." On apprend également que le talentueux attaquant du Boca Junior, Colidio serait la prochaine recrue interiste. Ce dernier était également suivi par la Juve... La confirmation émane du Président du Boca, Daniel Angelici. De son coté, Dalbert se rapproche à très grand pas de l’Inter, très certainement pour 25M€. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Brunico – IL n’y a eu que des marques d’affection, de la part de nos tifosi présents, hier à Riscone pour Ivan Perisic. La crainte de la famille des tifosi, est de perdre le joueur qui est annoncé à Manchester United, qui aurait finalement cédé aux pressions de l’Inter à savoir proposer une offre de 50M€ plus des bonus.De son coté, Luciano Spalletti a démontré, sur le terrain, toute l’estime qu’il a pour le joueur en l’alignant toujours dans l’équipe des titulaires, en l’observant avec attention et en le motivant à chaque fois qu’il jouait. Hier soir, l’entraîneur de l’Inter a eu un contact informel, en regardant droit dans les yeux, le joueur de 28 ans et en lui disant qu’il croyait beaucoup en lui, mais qu’il veut à l’Inter des joueurs qui sont seulement motivé à 100% et il veut connaitre la prise de position définitive du croate. Tout semble actuellement envoyer le croate à l’Old Trafford de Josè Mourinho. Aujourd’hui, une rencontre des plus approfondie est programmée au sujet de la présence de Perisic. Ce dernier devrait s’entretenir avec Giovanni Gardini, Piero Ausilio et pour le Suning, Walter Sabatini.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Le récit des négociations qui ont vu l'Inter coiffer le Milan, la Juve et Monaco au poteau.L'Inter est sur le point de conclure avec le Genoa pour le transfert de Pellegri et Salcedo pour un total de 60M (bonus compris). Les deux joueurs porteront le maillot nerazzurro dans deux saisons, histoire d'éviter le cas Donnarumma. Il secolo XIX raconte le déroulement des négociations pour Pellegri qui attisait les convoitises du Milan, de la Juve et de Monaco."La Juventus a été la première à se faire connaître, désireuse de reconstituer la doublette d'attaque de la Nazionale U17 avec Moise Kean ; une offre d'un peu moins de 10M + le prêt de Rolando Mandragora. Puis ce fut le tour du Milan après son but contre la Roma lors du "Totti-Day", 10M + Andrea Bertolacci. Et enfin Monaco qui était prêt à faire une offre cash. Les grands clubs, tous prêt à faire des méga-offres.Mais Sabatini a craqué sur Pellegri lorsqu'il était à la Roma, convaincu par l'avis de Bruno Conti (responsable du secteur jeunes), il n'a donc pas lésiné sur les chiffres et a même étendu son rayon d'action. Pour Preziosi c'est une offre difficile à repousser. D'abord à cause de la valeur de Pellegri, Preziosi l'avait évalué à 30M, en voici 15M et 15 autres en bonus, selon ses prestations sur les prochaines saisons. Ensuite à cause de l'insertion d'une autre pépite dans les négociations, Salcedo, potentiellement avec le même prix, 5M tout de suite et 25M s'il suit la voie de son "jumeau". Et enfin, des contreparties techniques en plus, pour une valeur approximative de 4-5M d'euros. Un défenseur entre Andrea Ranocchia et Davide Santon. Et un joueur entre Jonathan Biabiany ou encore mieux George Puscas, l'attaquant roumain de 21 ans, auteur du but de la montée pour Benevento".Rédigé par Samus- Internazionale.fr
  23. Victor Newman

    Séville - Sabatini: "Non, c’est non!"

    Milan – Telle est la déclaration prononcée par Walter Sabatini, le Directeur Technique du Suning Sport, au journaliste d’ABC de Sevilla qui l’avait questionné sur la réponse qu’allait donner l’Inter sur les 10M€ offert par le club andalou pour racheter Stevan Jovetic. "Nous avons refusé leur offre. D’une certaine façon, c’est quelque chose de peu commun ce qu’a fait Séville. L’offre est insuffisante, et il n’y a pas d’accord sur base de ces chiffres." Fali Ramadani s’est exprimé pour le Montenegrin : Est-ce que cela veut dire que le Futur de Jovetic ne sera pas en Andalousie ?. "Dans un sens, je comprends l’Inter. Séville a mis une option de rachat pour le joueur et maintenant c’est de la pure improvisation. Ils viennent dire à leur tifosi qu’ils vont abaisser leurs revendications pour un joueur qui a bien joué, ce n’est pas logique. J’ai parlé avec Sabatini et tout est très clair. Si Séville ne propose pas plus, il n’y sera plus." "Plusieurs offres arrivent pour Stevan, même si lui aurait aimé rester à Séville. Mais cela sera impossible, si les deux clubs ne parviennent pas à se mettre d’accord. Stevan, à son arrivée à Séville, a décidé de diminuer de 15% son salaire pour aller jusqu’au bout de l’opération. Et maintenant, s’il revient à l’Inter, il veut récupérer ses 15%. Je le dis, parce que tout le monde ne le savait au départ." "Jovetic reçoit beaucoup d’offres, mais j’attends de voir comment va se conclure l’histoire avec le FC Séville. L’opération est complexe parce que Séville veut réduire le cout de son transfert et de son salaire." D’où proviennent les offres ? "Il y a des clubs anglais, allemands, français et espagnol. Ce serait bête que, pour des raisons économiques, Jovetic ne puisse pas rester à Séville." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Victor Newman

    Inter, Perisic a fait son choix : "Ce sera United!"

    Milan - Ivan Perisic a dit non à Luciano Spalletti. C’est un bon résumé des rapports actuels entre l’Inter et le Croate. Un antécédent avec Wolfsburg: "Ivan n’en n’est pas à sa première prise de décision de la sorte, à l’époque, il voulait à tout prix quitter le Wolfsburg car il s’était arrangé avec l’Inter. L’opération a été longue, Ivan a boycotté le club allemand et finalement en fin aout, il a obtenu ce qu’il voulait. Son transfert à l’Inter aura représenté 16M€ + 3M de bonus via la formule d’une vente à titre définitif." United et seulement United: "A présent, Perisic semble convaincu d’avoir terminé son expérience Nerazzurra, il a d’ailleurs salué les Tifosi lors du dernier match face à l’Udinese. Il n’a plus qu’une idée en tête, la Premier League et Manchester United. Un accord de principe a déjà eu lieu pour le joueur avec Josè Mourinho, ce dernier touchera 6M€, soit deux fois plus que ce que lui offre l’Inter." "Et même si l’Inter a pensé à vouloir le conserver, à présent son départ semble plus qu’acté. Qui plus est le Croate reste complètement et totalement indifférentes aux appels de Spalletti. Notre coach aurait voulu discuter avec le joueur, cela ne semble pas être possible. Le vrai problème de l’Inter est à présent de le vendre au prix désiré, nous vivons un Wolfsburg II" TU PEUX PARTIR A LA CONDITION QUE… "Ausilio et Sabatini ont fixé le prix du joueur : 50M€ à déposer sur la table pour commencer à traiter. L’idée est que cette somme, soit la mise de départ de toute tractation, des bonus pourraient se voir rajouter. Pour l’Instant, United a déposé une offre de 40M€ qui a été refusée par l’Inter. Le PSG, lui doit encore se positionner. L’Inter doit disposer de 30M€ d’ici au 30 juin, mais elle ne compte pas se laisser intimider par le club anglais." En effet, cette somme peut également être atteinte par les ventes de Brozovic, Murillo, Biabiany et Ranocchia, Avec ces ventes de joueurs, auquel on peut rajouter le futur départ de Banega, l’Inter fera que des plus-values. Notre peut se permettre de la jouer gros bras face à United et de faire comprendre sa position. Et avec Sabatini dans nos rangs, nous sommes tout, sauf en position de faiblesse." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Milan - Le Coordinateur technique du Suning Sports Group a anticipé son retour de 24h et a surpris tout le monde, car en même temps, Spalletti, Steven Zhang et Ausilio étaient à Nankin pour voir Jindong Zhang! Pour l’ancien Directeur Sportif de la Roma, il n’y a plus de temps à perdre. Le Jiangsu à son nouvel entraineur : Paolo Sousa, même si ce n’était pas le préféré. Pour Walter, le plus important dans l’immédiat est de s’attaquer au Mercato Nerazzurro. Sabatini a d’ailleurs été aperçu, tard dans la nuit au siège du club, en compagnie de notre CFA Giovanni Gardini. Cette fois-ci, fini la rigolade..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×