Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'wanda nara'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

52 résultats trouvés

  1. Wanda Nara, l’épouse de Mauro Icardi, était présente sur le plateau de Tiki Taka. Également agent de Maurito, elle est revenue sur la victoire Nerazzurra à Frosinone... Ambiance…. Penalty Icardi, au moment du pénalty obtenu par Skriniar, a laissé sa place dans les onze mètres à Ivan Perisic. Questionné à ce sujet, Wanda s’est adressée à Luca Toni : "Aurais-tu agi de la même façon ? Aurais-tu laissé ce pénalty comme l’a fait Icardi ? Etant donné que tu as été co-meilleur buteur dans le passé avec lui." Réponse cinglante de Toni qui n’entendait pas s’exprimer à ce sujet : "Demande à quelqu’un d’autre." Souriante, elle est revenue sur ce geste : "Pour moi ce geste vaut plus que de marquer un but, car c’est la plus belle chose que je n’ai jamais vu. Qui plus est, il est également le premier à aller les botter. C'est évident que s’il aurait été questionné, Mauro aurai accepté de le tirer." Vous savez ce que je retiens ? "On peut lui retirer le brassard, les pénaltys, mais on ne lui retirera jamais sa fierté de jouer pour l’Inter." Ciro Ferrara, présent sur le plateau, a demandé qui était le premier tireur de pénalty de l’Inter en disant : "Je ne sais pas qui est le tireur attitré…" Réponse indigné de Wanda, bouche grande ouverte qui n’a pas su se retenir : "Qui donc pourrait l’être ? Moi peut-être ?" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. "Beaucoup, voir tout, tout est né d’une situation anormale, du jamais vu en 60 ans de Calcio…Voir une épouse devenir l’agent de son mari…" Gigi Simoni ne fait pas dans le détail en regard au duo formé par Mauro Icardi et son épouse-agent Wanda Nara. Voici sa déclaration au Corriere Della Sera "Il faut vivre cette situation de l’intérieur pour la juger, même si cette gestion n’est pas des plus simples. Si Wanda Nara n’était pas allé tous les dimanches soir s’exprimer sur le Calcio à la télé, cette situation n’aurait jamais eu lieu. On ne s’exprime pas en public sur le renouvellement du contrat de son mari, surtout pour des sommes importantes, on en parle au siège de l’Inter." "L’épouse d’Icardi a ouvertement pris des positions critiques envers l’équipe, et cela n’a très certainement pas plus aux équipiers d’Icardi." Perisic en prend pour son grade "Il n’y a aucune raison de voir un joueur qui, en décembre, va au Siège et pose un ultimatum en demandant à être cédé en janvier. Même en cas de problèmes, tu résous le tout en fin de saison. Cela me déçoit que certains ne se rendent pas compte que l’Inter est un Grand Club et qu’en faire partir est très gratifiant. Il faudrait faire preuve de bon sens, d’avoir cette envie d’y sacrifier beaucoup de chose." Le Mercato Simoni est convaincu qu’il ne faut pas vendre Icardi sur un coup de tête : "Avant de vendre un joueur comme Icardi, qui est reconnu comme le meilleur attaquant du Championnat, il y a lieu d’y réfléchir, non pas à une, mais à plusieurs reprises. Des joueurs meilleurs qu’Icardi, il n’y en a pas tellement aux alentours, et je n’en vois aucun sur le Mercato." "J’ai lu qu’il y existe une possibilité de l’échanger avec Dybala, mais il me semble qu’il s’agirait-là d’un parcours du combattant étant donné qu’aussi bien l’Inter, que la Juve, ne veulent se faire de cadeau. Et puis, j’éviterais de vendre Icardi à la Juve…" Lautaro ? "Il est doué, très prometteur, mais il doit encore continuer à grandir pour espérer endosser d’une façon stable, le maillot laissé libre de Maurito." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Mauro Icardi est de retour à Appiano. Mais le climat est des plus glacial envers l'ancien Capitaine. Luciano Spalletti qui s'attendait probablement à un message d'excuse, voir de clarification de la part du numéro 9 argentin après sa mutinerie du mois écoulé, a été surpris par le comportement de Mauro. Voici ce qu'il s'est passé et ce qu'il se passe selon le Corriere Della Sera "Hier, Spalletti a serré la main à l'ensemble des personnes présentes, et lorsqu'il a fait face à Maurito, il l'a informé de la sorte: "Vous faites une partie du travail avec vos équipiers, ensuite avec un préparateur physique qui vous a préparé un entrainement personnalisé" Ce programme a dérangé Icardi. Il s'est présenté comme s'il ne devait pas se sentir obligé de justifier cette incroyable comédie qui a été mise en scène depuis des semaines. Il a ensuite déjeuné à Appiano, chose qu'il faisait déjà lorsqu'il était "blessé", le tout dans une atmosphère tout aussi glaciale. Outre les autres joueurs, on retrouvait Piero Ausilio, Giovanni Gardini et Giuseppe Marotta au centre sportif. Ils y sont restés durant une heure. Nouvelle Hiérarchie Spalletti a immédiatement indiqué à Icardi que la hiérarchie avait changé. Le titulaire est et restera Lautaro Martinez. "Hier, il s'agissait d'un premier pas vers la réintégration, mais la réconciliation totale avec l'entraîneur et ses coéquipiers est encore loin d'être acquise. Spalletti et la Direction sont d'accord sur un point: Lautaro a gagné sa place de titulaire et il mérite de la conserver sur le terrain." "Qui plus est, après cette longue absence de traitement, Icardi doit retrouver sa forme et son éclat: cela explique pourquoi, il s'est également entraîné de façon séparée avec un préparateur physique ce matin. Spalletti déterminera après ce week-end, si Mauro pourra participer progressivement aux séances, ou aux matchs avec l'équipe." "La présence d'Icardi face à la Lazio est donc loin d'être acquise" clôture le Corriere Della Sera ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Alessandro Canovi, Agent Fifa, a tout simplement détruit Wanda Nara, qui représente les intérêts de Mauro Icardi. "Avec la nouvelle loi entrée en vigueur en Italie, Wanda Nara ne peut pas se définir comme Agent, du moins pas tant qu’elle n’aura pas réussi l’examen qu’elle n’a même pas encore présenté. Elle peut se faire appeler Conseillère, mais pas Agent." "Il faut le préciser, il y a une loi sérieuse qui existe pour notre métier, et on ne fait pas partie de ma catégorie si on ne présente pas cet examen. Elle peut considérer qu’elle parle comme femme de joueur, mais en aucun cas comme Agent." "Certaines déclarations ont posé des problèmes et il faut être sincère lorsque l’on dit que ce garçon était d’accord, il devait dire ce qu’elle voulait... Je ne crois pas qu’il s’agisse uniquement d’une responsabilité de Conseillère pour Icardi, mais qu’elle pense à elle, il est nécessaire de responsabiliser le joueur." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Mauro Icardi semble rester sur sa position de "soigner" son problème au genou, un problème qui a fait surface lors de son retrait du brassard. Si l’argentin a décidé de s’écarter de lui-même, et que le vestiaire s’est soudé en vue de centrer le dernier objectif de la saison, force est de constater que celui-ci a tout de même tenté de se rapprocher de son ancien Capitaine. Andrea Paventi, chroniqueur à Sky, nous explique la situation actuelle: "Le Groupe reste très déçu du comportement de l’argentin, surtout et ce n’est la première fois qu’on peut l’entendre, lorsqu’Icardi entre dans le vestiaire, il répond qu’il n’a rien à dire. Ce comportement a déçu le vestiaire qui s’attendait à ce que l’argentin ait envie de s'adresser à l’équipe. Sans ce point de rencontre, qui est le dialogue, le problème ne parviendra pas à se résoudre et les deux parties resteront distantes." Perez sur Icardi ? L’Intérêt du Real Madrid pour Icardi est de plus en plus persistant si l’on en croit Tuttosport. Pour ce dernier, Florentino Perez préférait s’offrir l’argentin en lieu et place d’Harry Kane, voici l’article: "Suning a bien compris qu’il sera difficile d’obtenir les 110 millions de la clause libératoire. C'est pourquoi il a évalué le joueur à 80 millions d’euros. Nous avons appris par des intermédiaires que des premiers sondages, pour le compte du Real Madrid ont eu lieu. Il s’agit là d’une destination appréciée de l’argentin. Le Real, qui n’a pas remplacé Cristiano Ronaldo, se cherche un buteur. L’Interiste a la préférence de Perez, l’alternative reste Harry Kane, mais à la différence de l’attaquant de Tottenham, il y a des discussions en ce moment pour l’argentin." Wanda Nara, un tempérament de feu ? Une anecdote a été révélé sur le passé qui lie Wanda Nara et Mauro Icardi. Cette révélation a été dévoilée par la journaliste argentine Angel de Brito, durant la retransmission de “Los Angeles de la mañana”. En 2013, la showgirl argentine venait à peine de quitter son ancien mari, Maxi Lopez, pour débuter sa relation avec l’attaquant de l’Inter. Les deux s’étaient d’ailleurs retrouvés en vacances sur un yacht. A l’époque, Icardi disposait de deux portables : Un pour le travail, le second pour des questions plus "futiles". Wanda savait que Mauro était jeune, athlétique et beau gosse, il était donc courtisé par la gente féminine et cette dernière a commencé à émettre quelques réserves. Si la Nara était au courant de l’existence du second cellulaire destiné à la causette, elle est tombée un jour sur "le message de trop". Furieuse, la réaction fut radicale avec ce second téléphone de l’argentin balancé à la mer S’il s’agit-là d’un événement "oublié", ce dernier pourrait nous éclairer sur la mainmise de Wanda Nara sur son époux et sur cette relation qui est plus solide que jamais entre eux. Une Légende s’exprime Surnommé Spiderman, Walter Zenga n’a pas hésité à tendre sa toile autour du cas Icardi : "Le message d’Icardi sur Instagram m’a surpris. Je suis né Interiste, j’ai 22 années en noir et bleu derrière moi et je pense que si l’on aime une équipe, on l’aime sans restriction, même si on te retire le Capitanat. Il est difficile d’avoir une approche directe de la situation sans qu’il y ait un usage des réseaux sociaux." "Aujourd’hui, on ne peut pas consentir de voir un agent parler tous les dimanches soir, il y a trop de conflits d’intérêts dans ces rôles. Je suis content que Marotta ait décidé de faire usage de cette ligne de conduite et qu’il parviendra à résoudre cette situation pour un avenir meilleur." "L’Inter est troisième, et sans trouver d’alibi, elle avait 5 joueurs de la Primavera lors de sa confrontation face à l’’Eintracht. Le prochain match décisif aura lieu face à la Lazio, mais il faut aussi admettre que l’Inter est juste derrière le Napoli et la Juve qui ont récoltés tellement de points." Le Saviez-vous ? La vie n’est pas toujours rose au sein d’un club, mais ce qui se dit dans le vestiaire reste dans le vestiaire, du moins lors des périodes concernés. Actuellement Icardi fait son caca nerveux envers la bande à Spalletti, mais d’autres joueurs et entraîneur bien plus emblématiques ont du faire face à des situations "similaires". Voici la révélation du Mirror : Il faut savoir accepter et encaisser les critiques, on en apprend toujours quelque chose. Cette philosophie a été mise en avant par Zlatan Ibrahimovic qui s’est livré sur une confrontation qui l’a lié avec Josè Mourinho, du temps où les deux hommes fort du club étaient ensemble à l’Inter. Est-ce que Mourinho m’avait déjà parlé de façon aussi explicite ? "A l’Inter, j’ai connu une situation où je vivais une très mauvaise période et il est venu me critiquer en frontal à la mi-temps, face au reste de l’équipe. J’allais recevoir le prix de meilleur joueur en Italie et il m’a dit : Lorsque tu iras sur la scène recevoir ton prix, tu devras être honteux, honteux de ta façon de jouer actuellement, car tu ne le mérites pas." "Ce n’est pas une nouveauté que Mourinho critique les joueurs, mais tout dépend de comment réagir et comment accepter cette situation. Je me suis dit, à la sortie du vestiaire que j’allais lui prouver que j’étais capable de faire beaucoup mieux." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Présente sur le plateau de Tiki Taka, Wanda Nara s’est livrée sur la victoire de l’Inter dans le Derby de Milan, avant de se faire clasher par Cristian Vieri : "J’avais parié avec tous mes amis que l’Inter allait remporter le Derby, je m’attendais à voir une équipe aussi forte. Crise ou pas, le Derby est toujours un match à part." Focus sur Icardi La rencontre prévue pour vendredi ? "Ce sera forcément avec Mauro, de mon côté je ne sais absolument rien. Objectivement, il peut aller rencontrer le Mister sans moi. J’ai parlé avec Marotta et nous sommes proche d’une paix. Il manque très peu de choses. Mauro n’a pas encore eu de journée de libre, il cherche à récupérer, même moi je n’ai pas compris la nature de son problème : Il n’a aucun problème avec ses équipiers, j’ai lu une à une les déclarations de ses équipiers, personne n’a dit quoi que ce soit. Son problème au genou est réel." "Il s’était toujours entraîné avec ce problème, il faut comprendre qu’il avait toujours mis l’Inter en avant. Personne ne sait ce qu’il se sont dit avec Spalletti. Le problème, pour tous, est que l’on confond Mauro et Wanda. Ce que je pense est différent de ce qu’il pense lui." "Mauro n’a jamais réclamé une augmentation, ce n’est pas une question d’argent. Et puis, il y a ces phrases : Celui-ci a parlé, celui-là a parlé. Lui a dit des choses dans le dos de l’autre, mais dites-nous qui est derrière tout cela, mais qui s’exprime ? Qu’on dise des noms et des prénoms. Qui est allé parler avec le Club ?" Ma réaction avec D’Amico ? "Si tu es l’agent d’Icardi et que de façon imprévisible, on te le décrit comme un professionnel exemplaire depuis toujours et qu’on lui retire le brassard de Capitaine, comment réagirais-tu ?" Avant Bobo Vieri, Mughini a allumé la première mèche Malgré la présence sur place de l’ancien attaquant Nerazzurro, Cristian Vieri, Giampiero Mughini n’a pas hésité à balancer une anecdote sur l’ancien buteur de la Nazionale : "Je vais vous raconter comment la Juve a résolu son cas Icardi, il s’agissait d’une situation qui avait à voir avec Vieri. Ce sont les dirigeants eux-mêmes qui me l’on raconté, donc cette information est plus que fondée : Vieri avait déjà bénéficié d’une augmentation de salaire, il s’est permis d’en exiger une autre. Le lendemain, il était vendu !" Réaction immédiate de Wanda qui a nié qu’il s’agissait uniquement d’un problème financier : "Ici, l’argent n’entre pas en ligne de compte, tout comme les déclarations, je peux vous l’assurer moi-même étant donné que j’ai participé personnellement à toutes les réunions. Ici il s’agit uniquement de la thématique de savoir ce à quoi on doit croire…" Vieri s’est en premier lieu livré sur le Derby "Le Meazza est toujours beau, pour un joueur, y évoluer est la plus belle chose du monde. On ne peut pas inscrire autant de buts si vous n’êtes pas un attaquant de qualité : Lautaro est fort, il n’a pas peur. Il a su profiter du fait qu’Icardi ne jouait pas pour prendre sa place. Piatek n’a pas été suffisamment servi, le ballon allait vers les autres : Calhanoglu, Suso, Paquetà." La Situation de l’Inter ? "Je ne comprends pas ceux qui disent que l’équipe devrait être seconde, qu’elle serait la première poursuivante de la Juve, comment est-ce possible ? Le Napoli est supérieur." Place à Icardi "Je ne dirais pas tout ce que j’ai envie de dire : Il devait, selon moi, jouer et se mettre à disposition, peu importe qu’il ait ou pas le brassard. Il doit jouer car il est apte à jouer. Je me suis entraîné moi-même sans douleur qu’à trois reprises en 25 ans. Il doit jouer, Il devait jouer pour l’Inter, il ne peut pas rester écarté pour si peu. Il devait se mettre à disposition, sans brassard cela m’est égale, il devait se mettre à la disposition de l’entraîneur." "C’était le Capitaine, il ne l’est plus à présent, cela n’a rien à voir avec le brassard, il devait être à disposition. On ne peut pas être à l’arrêt durant deux mois pour un problème présumé au genou. Il ressent une gène à son genoux de ce que j’ai compris, c’est peu de chose, petit joueur, mais joue !" "Il était Capitaine, mais le brassard ne reflète pas toujours qui est le vrai Capitaine. Moi, j’en avais rien à faire de ce "bouffon" de bout de tissus, le brassard ne veut rien dire. Il devait être professionnel, il devait être à disposition. Vu de l’extérieur, cela me semble être de la pure connerie." L’entraîneur ? "J’ai connu plusieurs pays et tellement d’entraîneur, mais seul le groupe compte. Il devait être correct vis-à-vis du groupe." Les déclaration de Wanda qui éclaircit les rapports d’Icardi et de ses équipiers ? "Il en faut un peu plus qu’un simple éclaircissement, d’autres auraient pu l’enculer. Si un agent de l’un de mes équipiers venait à parler de moi, je vais d’abord voir mon équipier et ensuite son agent. Il ne faut pas me les briser, cela pourrait lasser n’importe quel joueur. C’est normal qu’ils l’aient envoyer chier si elle a parlé sur eux." Le Saviez-vous ? Selon As, le quotidien très proche du Real Madrid, plusieurs clubs seraient tentés par le recrutement de l’argentin de l’Inter. Néanmoins, le favori numéro un était le Real Madrid qui avait d’ailleurs discuté avec l’Inter, dans le courant de la semaine écoulée. Le Club Nerazzurro avait redimensionné le prix de vente du joueur : 80 millions. Le fait qu’Icardi soit courtisé également par la Juve et le Napoli, sans parler des clubs étrangers, aurait pu faire faire grimper ce prix de vente Une rencontre était planifiée entre le Real et l’entourage du joueur, mais l’arrivée sur le banc de Zinedine Zidane a eu pour effet de faire échouer ce rendez-vous. L’autre objectif des Blancos étant Harry Kane de Tottenham. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Absente avec son époux du Giuseppe Meazza pour les 111 ans de l’Inter, mais bien présente sur le plateau de Tiki Taka, Wanda Nara s’est livrée sur l’Inter et Icardi. Absence remarquée "Nous avons vu le match à la maison, en famille. C’est évident que nous voulions éviter tout type de polémiques. Marotta savait que nous serions absents. Je parle plus avec lui qu’avec Mauro. Nous devions gagner et ce fut le cas. Il s’agit de trois points extrêmement importants pour l’équipe." Le futur de Maurito "Je ne veux rien dire qui puisse être mal interprété, mais cette semaine sera la plus importante pour tout le peuple interiste. Je peux juste dire que nous avons connu une semaine positive car nous avons su discuter et nous sommes arrivé à quelque chose d’important. Je veux uniquement le bonheur de Mauro et lui veut rester à l’Inter." Paolo Nicoletti Paolo Nicoletti est un ancien commissaire adjoint de la Serie A et de la Fédération italienne de football. Nerazzurro, il a toujours été très proche de Massimo Moratti. Il fut entre-autre très connu et très investi lors du recrutement de Ronaldo. "J’ai choisi un avocat interiste, une personne avec qui nous pouvons faire la paix avec le Club. Je n’ai demandé aucune réhabilitation sur la place publique pour Mauro. Je ne nie pas cette nouvelle simplement parce que cela n'aurait aucun sens d’agir de la sorte encore une fois." Polémique sur le refus de jouer "Je suis une Tifosa de l’Inter et ce que j’ai lu me fait chier. C’est normal que les gens l’aient mauvaise. Le jour où Mauro parlera et s’expliquera, cela va changer beaucoup de choses. Car Mauro a montré sur le terrain, de l’engagement et des larmes, c’est un joueur qui a tout donné pour le maillot." Un retour au terrain sans brassard ? "Son problème au genou n’est pas inventé. Il a décidé de prendre soin de lui en ce moment car il juge que c’est le plus important. Il se soigne 24h sur 24. Je ne comprends pas comment dégrader son joueur le plus cher peut être bénéfique pour le club. J’espère que cette situation médiatique se résoudra. Je le répète Mauro veut rester, il veut continuer sa carrière à l’Inter." Réaction de Marotta à sa sortie de la Lega Serie A Avez-vous regardé Tiki Taka ? "Non, je ne l’ai pas regardé, c’était trop tard, le matin je me lève à 7h pour aller travailler." Quand allez-vous vous revoir ? "Arrêtez de me parler de ces choses." Il semble à présent que l’Inter ait décidé de ne plus s’exprimer en public sur le cas Icardi tant qu’il n’y a pas de nouveauté concrète. Le Saviez-vous ? Les Tifosi de la Vieille Dame se font plaisir à Turin. Preuve en est, il vous est possible vous offrir le maillot de Mauro Icardi aux couleurs de la Juventus ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Interiste convaincu, l’ancien international italien Antonio Cassano est parti au clash avec Wanda Nara sur le plateau de Tiki Taka. S'exprimant au sujet de la situation de l'attaquant argentin, le Barese a déclaré: "Je pense que vous avez provoqué des catastrophes et que vous avez mis Mauro en difficulté. Avec vos déclarations, vous avez isolé Icardi. Vous agissez comme un entraîneur de football à la télévision et dans les réseaux sociaux, vous parlez trop. Il y a une raison pour laquelle Icardi a été dépouillé de la Capitainerie de l'Inter. Les Dirigeants de l’Inter ne sont pas des imbéciles." "J'avais l'habitude de faire de grands drames lorsque j’étais blessé, mais j'avais 20 ans. Maintenant la situation est à un point de non-retour. Icardi doit jouer car dans le passé cette blessure au genou n’avait rien de si grave. Vous avez créé ce chaos, personne ne croit qu'Icardi est blessé. J’étais le Vice-capitaine de la Roma, mais Spalletti m'a retiré de ce rôle car je n'étais pas un exemple et il avait raison. Si la situation ne change pas rapidement, Icardi devra quitter l'Inter cet été." Antonio 1 - 0 Wanda Wanda Nara prend cher aussi par les Tifosi "Icardi ne jouera plus jamais à l'Inter, c'est la vie. Merci à son agent" peut-on y lire. Toujours présente sur les réseaux sociaux, Wanda Nara a eu l'idée très intelligente de répondre de façon claire et franche à certains tifosi sur Twitter: "Je n'ai rien décidé, je n'ai fait aucun choix. Celui qui a pris toutes ces décisions devra en assumer la responsabilité, mon travail consiste à trouver la meilleure solution, à prendre des décisions, mais je n'y suis pour rien. Merci, et s'ils sont parvenu à vous faire croire quelque chose d'autre, et ben tant mieux !" Envers ceux qui remettent en doute le conflit d'intérêt d'être à la fois chroniqueuse, agent du joueur et également compagne de vie, Wanda répond : "Mes rôles n’ont rien à voir dans cette histoire, ça vole haut" Enfin certains tifosi ont tenu à calmer les tensions, bien mal leur en a pris : "1° Renoncez à être l'agent de votre mari, faites appel à un professionnel. 2°Cesser de passer à la télévision pour mal vous exprimer ou vous exprimer de façon hasardeuse, cela vaut aussi pour les réseaux sociaux 3° Ramenez votre mari sur le terrain." Réponse: "Cazzo, tu n'as rien compris à ce qui va se passer ! Bise" Le Real à la rescousse ? Selon le Sun, qui relaye Marca, le Real Madrid serait prêt à verser 86 millions d'euros pour s'offrir Mauro Icardi. L'Inter serait partante pour 100 millions d'euros. Néanmoins, les Merengues devront faire face à la Premier League pour arriver à recruter la honte de l'Argentine. Outre le Real, Manchester United serait extrêmement convaincu par l'idée de recruter le numéro neuf de l'Inter. Qui plus est la situation sportive de Chelsea offre une voie royale aux Reds Devils. Si l'information est vérifiée, les Blancos seraient disposés à mettre tout le monde d'accord en offrant directement les 100 millions d'euros exigés, une somme qui pourrait faire reculer le club mancunien. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Luciano Spalletti s’est livré à Sky Sport en cette veille de journée de Serie A qui verra l’Inter se déplacer sur le terrain du Cagliari de Barella. Post Florence "Les trois points nous auraient permis de continuer sur notre lancée étant donné que l’équipe a répondu solidement et qu’elle a démontré là où elle veut aller" Formation "Lorsque tu joues autant de matchs aussi rapidement, tu as besoin de joueurs frais : Oui, la formation pourrait être modifiée, pas de façon importante, car je veux encore évaluer des choses." Il Toro Lautaro ? "Avant, il fallait être derrière lui, surtout qu’il devait faire face à une certaine charge de travail, mais maintenant il est prêt à l’emploi. Il ressent de bonnes responsabilités, il est jeune et il aurait très bien pu ne pas savoir gérer cette situation. Au lieu de cela, il a décidé de bien réagir et outre les réponses apportées sur le terrain, il a réussi à envoyer un message également à ses équipiers : On peut se fier à lui, nous savons qu’il a toujours cette même volonté qu’il avait à la base en lui." Cagliari ? "C’est une équipe qui sait comment se comporter dans notre catégorie, elle connait les mécanismes à adopter. Elle a évolué au niveau tactique. Pavoletti a déjà posé des problèmes à quelques défenses, il l’a aussi déjà fait face à notre défense qui est robuste." "Joao Pedro et Barella sont des joueurs qui attaquent bien les espaces via un jeu court ou en verticalisant ce dernier rapidement. Il sera utile d’avoir une bonne lecture du ballon, couvrir les espaces et être agressif, ces points influerons sur le déroulement de la partie." MI9 Icardi ? "Je ne veux plus parler de lui, je veux parler des autres, ce sont les autres qui vont sur le terrain, qui viennent s’entraîner et qui ont à cœur le sort de l’Inter." Wanda Nara cherche Luciano Spalletti Spalletti met de l’huile sur le feu…C’est en résumé l’interprétation de Wanda Nara par rapport à la déclaration de Luciano Spalletti à Sky Sport. En effet, même si Mauro Icardi continue à s’entraîner à part de ces équipiers, depuis le retrait de son brassard de Capitaine, et que Wanda Nara est partie se ressourcer à l’étranger avec ses enfants (ndlr : Dubaï), Spalletti s’est montré coupable d’un comportement odieux. Adepte des réseaux sociaux, la ShowGirl a retwitté les messages des haters de Spalletti qui ont repris cette déclaration de l’entraineur : "Je ne veux plus parler de lui, je veux parler des autres, ce sont les autres qui vont sur le terrain, qui viennent s’entraîner et qui ont à cœur le sort de l’Inter." Ce tacle de la part de l’entraîneur envers son joueur est considéré pour et par certains comme des paroles inappropriées vu l’ampleur de la polémique : Du pain béni pour l’épouse du joueur qui a retweeté et retweeté tous ceux qui soulignent que Spalletti a tort de croire que Maurito ne tient plus à l’équipe De plus, Wanda a retweeté également un Tweet qui mettait en évidence son mari comme étant le seul capable de tirer la charrette face à ses anciens équipiers. Et dire qu’il lui était conseillé de simplement fermer sa gueule…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Le message posté sur les réseaux sociaux par Mauro Icardi ce jeudi soir à 19h00 a généré un séisme prévisible. "Le message de l’ancien capitaine était une nouvelle fois un acte inattendu et déstabilisant pour une équipe qui tente de se regrouper et de se concentrer exclusivement sur les objectifs saisonniers." Tel est le résumé de la Gazzetta Dello Sport. Le club juge ce comportement déplacé, il fait preuve d’une amertume importante face à la sortie du numéro 9 argentin, mais il n’a pas décidé de faire de pas officiel en proposant une réponse à ce qui s’appelle à tous les égards : une provocation. Il s’agit à nouveau d’un comportement déplacé, vu le temps et la façon de faire, car cette situation se produit à peu d’intervalle d’une nouvelle rencontre de championnat importante. Le comportement de l’argentin ne permets pas de confrontation ou d’antagonisme. Car la nouvelle problématique est que cela puisse détourner l’attention du terrain. L’Inter est déçue du comportement de son ancien capitaine et de Wanda Nara qui continue à faire usage des plateaux télés et des réseaux sociaux comme un instrument de communication sans écouter les demandes émanant du club La Gazzetta Dello Sport nous confirme également qu’il est évident pour le duo de ne pas respecter les demandes du Club. "L’Inter est mise, entre autres choses, au centre des attaques, des actions ciblées par le joueur qui est retombé dans l’erreur de mettre son ego au-dessus de tous. Aucune référence n’a été faite envers l’équipe, aucun signe d’attachement vis-à-vis de la Direction, du Staff technique ou même du monde médical, pas même un signe de regret dans une situation ou plus que jamais les deux parties sont toujours plus distantes." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Wanda Nara cherche-t'elle réellement les emmerdes ? Ce qui est sur, c'est que son retweet, sur son compte twitter officiel,va provoquer les foudres de l'Inter. En effet, Madame Icardi a apprécié la prise de position d'un tifoso, Lorenzo De Finti : "Sans les buts d'Icardi, l'Inter lutterait depuis des années contre la relégation" Reste à présent à voir la réaction de Steven Zhang et Beppe Marotta... Vont-ils continuer à se laisser clasher sur la place publique ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Dans le long entretien accordé par Wanda Nara à l'hebdomadaire Gente en date du 22 février (ndlr : sorte de Voici italien), elle revient sans tabou sur de nombreux sujets brûlants. Extraits : "La vérité est que Mauro a encore deux années de contrat avec l'Inter et nous en sommes heureux. Il y a un nouveau directeur au club et nous évaluons la marche à suivre. Ce qui sera décidé sera le meilleur pour les deux camps. Milan c'est ma seconde maison. Tous mes enfants sont italiens et seul Valentino est né en Argentine, mais nous sommes arrivés ici très rapidement. Représenter Mauro est facile vu qu'il est très important en Europe. Tout ce qui tourne autour de lui doit en être discuté." Qu'en est-il de votre rôle d'agent justement ? "C'est un monde très sexiste. Ce que je fais est révolutionnaire car même si de nombreux parents représentent les joueurs, le rôle des femmes dans le football est plus lié à "reste à la maison et pas de commentaires..." C'est pour cela que c'est révolutionnaire. J'ai des amies femmes de joueurs qui en rigolent. J'ai débuté et étudié avec les représentants de Mauro. Je connais le football, les problèmes fiscaux, les situations contractuelles. Je parle trois langues et je connais la législation car je me prépare depuis des années. Mauro est un joueur important, je me devais de rencontrer les présidents de presque toutes les équipes célèbres d'Europe. Ils me rappellent, me saluent, me consultent..." Il y a eu des rumeurs sur une aventure avec Brozovic... "Il n'y a pas de crise. Les histoires qui sortent sont issues de personnes à l'imagination débordante qui n'ont pas grand chose à faire de leur vie. Brozovic je le connais mais je ne l'ai jamais vu. Mauro est mon époux et nous sommes heureux. Ce n'est pas simple d'être une femme dans ce monde mais il y a des gens qui me respectent. Certains inventent des choses pour me déstabiliser." Il y a aussi cette relation conflictuelle avec la sœur d'Icardi, sur les réseaux sociaux. "Je ne parlerai jamais en mal d'un parent. Il y a des choses qui se passent en famille et qui restent entre nous. Je n'ai aucun problème avec personne, j'aime mon mari et toute sa famille. Mon beau-père est souvent avec nous. J'apprécie que Mauro m’ait toujours placé devant tout, et qu'il soit le premier à me respecter. Notre relation est basée dessus, et sur la confiance. Je suis indépendante, je gagnerai toujours mon propre argent. Je ne suis pas avec Mauro pour ça." Sur la relation avec son ex-mari Maxi Lopez : "Il est regrettable qu'il accorde une plus grande priorité à son ego qu'à ses enfants. Cela s'est résolu au tribunal et aujourd'hui je suis responsable de l'éducation de mes enfants. Je suis une mère présente sans père et parents proches. C'est pourquoi il devrait remercier tout ceux qui œuvrent à leur éducation. De plus il continue à parler sans pour autant en faire plus pour eux. Non seulement il ne le reconnait pas mais il dit même le contraire. C'est très grave. Puis il a décidé de vivre dans une autre ville, le fait de m'éloigner de mes enfants me serait impossible." ®gladis32 - internazionale.fr
  13. L’aventure de Mauro Icardi a l’Inter pourrait être arrivée à son terme. Nos collègues de la presse sportive de la Repubblica ont fait le point au lendemain du partage de points des Nerazzurri à Florence : L’Inter et Icardi sont en train de faire tomber leurs masques, même si nous sommes en période de Carnaval. Nous sommes à présent proche de devoir admettre officiellement un divorce réciproque entre l’ensemble des parties. Le contrôle médical proposé par le Club a mis en contraste que l’ancienne blessure au genoux du centre-avant n’avait pas empiré, si ce n’est que psychologiquement depuis le retrait du Capitanat. Icardi ressentirait de la douleur et les dernières déclarations de Wanda Nara ne laisse rien présager de bon. Non seulement Icardi continuera à suivre sa thérapie jusqu’au 7 mars inclus, soit le jour du match aller à Francfort dans le cadre de l’Europa League, mais cette date est également la date butoir dans le cadre d’une éventuelle intervention chirurgicale. Si tel est le cas, la saison du dernier meilleur buteur interiste sera anticipé comme étant terminée, tout comme l’expérience d’Icardi à l’Inter. Si tel est le cas, Icardi verrait également son rêve d’être convoqué pour la Coppa America avec l’argentine partir en fumée. L’Inter a programmé pour ce mercredi un nouveau contrôle médical et le risque de poursuites judiciaires reste tout de même imminent. Les amendes restent pour l’heure gelées, tout comme la séparation physique entre les parties, ce qui n’annonce aucune fin heureuse. Malgré le retrait du brassard, il se pourrait toutefois que les deux parties se quittent sur un compromis A présent, la transaction pour la prolongation du contrat est contrebalancée par les déclarations sur les réseaux sociaux et par les émissions sportives télévisées. Marotta a proposé un contrat à Wanda, mais pour l’heure personne ne sait si cette proposition a été acceptée. 80 millions, au revoir à jamais Il semblerait qu’il ne resterait plus qu’un unique et théorique compromis qui pourrait satisfaire le Clan Icardi : Réduire la clause libératoire de 110 millions d’euros pour 80 millions. Une somme faible étant donné le double paradoxe auquel doit faire face l’Inter. Une équipe qui se retrouve privée de son meilleur attaquant lors de ses six mois cruciaux pour la Ligue des Champions et l’Europa League, un "champion" seulement âgé de 26 ans, mais un champion qui est entrain de ruiner sa carrière. Reste à présent à savoir si le Club acceptera publiquement de vendre son meilleur buteur en le dépréciant de 25% de sa valeur en un an, étant donné le bras de fer qui oppose le Club à Wanda Nara. En janvier 2018, Playratings estimait à 114,5 millions d’euros la valeur de l’argentin. Il s’agit d’un site spécialisé en matière économique. Cette hypothétique nouvelle clause libératoire pourrait permettre l’apposition de la signature d’Icardi sur un contrat. Wanda Nara continue à chercher la merde sur Tiki Taka "Mauro est un vrai Interiste, toutes les transactions ont capoté par intervention de Mauro. Je ne veux pas parler des autres. Lui n’a pas encore parlé et je travaille ici comme opinioniste. Lorsque l’on m’interview, je parle pour moi et je dis ce que je pense personnellement. Nous devons recadrer les choses, certains disent qu’il a perdu son brassard à cause de moi, j’ai le droit de dire ce que je veux : Autrement une femme ne peut jamais rien dire et devrait uniquement penser à ce dont son mari a besoin de penser. Personne n’a à lui enseigner comment être un père. Il a trois enfants qui ne sont pas de lui." Le fait qu’il joue sous infiltration ? "Il l’a fait par amour du maillot, nous avons un ami médecin qui m’avait dit qu’il n’était pas apte à jouer, il n’aurait pas dû être présent lors du Derby et pour les autres matchs. Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, je n’ai jamais demandé de prolongation de contrat." Est-ce que toucher à son brassard de Capitaine était la solution ? "Non, je n’aime pas que l’on touche à Icardi" Sur le match Fiorentina-Inter "Ce sont deux points importants qui pèsent, mais par chance nous sommes encore devant et nous devons continuer à l’être. Il y a tellement d’injustice dans le football comme ce pénalty ou le comportement de Perisic ou encore le fait de laisser Icardi à la maison alors qu’il a tellement donné pour l’Inter et qu’il n’est pas le monstre dont on parle." "Il a vu le penalty de Perisic assit les pieds sur le canapé, mais sa gestuelle n’inspire pas la sérénité. Pour être Capitaine, tu dois être respecté et Mauro a respecté tout le monde, les couleurs et le maillot en premier." Cassano qui conseille à Icardi de s’excuser quasiment en pleurs devant le vestiaire ? "Il faut arrêter ces conneries, il va tous les jours dans le vestiaire pour suivre sa physiothérapie, c’est que du cinéma." Ce que l’on sait sur le contrat A la base, la clause libératoire aurait dû monter à 180 millions d’euros, voire disparaître pour Giuseppe Marotta. Pour l’heure, il n’est pas question de la passer à 80 millions d’euros comme supposé par le Clan Icardi, voici ce dont l’on peut lire sur Tuttosport : "L’Inter dans les prochains jours proposera un contrat de 7 millions d’euros à échéance en 2023. Il s’agit d’une tentative d’ouverture en vue des prochaines échéances entre Championnat et Europa League. Est-ce que Wanda l’acceptera ? Ce qui est sur pour l’instant c’est qu’Icardi continue sa thérapie pour son genou droit douloureux depuis le 13 février dernier." Dommage collatéraux En effet, certains joueurs sont en attente du retour d’Icardi tel que Skriniar qui admettait après la rencontre à Florence que Mauro Icardi manque car c’est un grand joueur et qu’il est attendu. Néanmoins d'autres joueurs sont heureux de cette mise à l’écart de l’argentin. Deux joueurs et pas des moindres étant donné qu’il s’agit des Vice-Champions du Monde Croate : L’ailier Ivan Perisic mais surtout le maître à penser de l’Inter, Marcelo Brozovic. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas hésité à liker la rumeur de l’arrivée de Dzeko à l’Inter pour succéder à Mauro Icardi. Qui plus est Politano s’est vu recadrer par le Terrible lors de sa célébration à la Icardi. Rien de bien compromettant avec le joueur Azuréen étant donné que quelques instants plus tard, ils se tenaient tous les deux par la main. Reste à présent à savoir si le geste de Politano était une provocation envers Mauro Icardi ou un soutien à ce dernier… De plus, Giuseppe Marotta a fait face à un Volcan en éruption a Appiano Gentile car la majorité du vestiaire, et pas uniquement le clan croate, voulait la tête de Mauro Icardi… Ce qui est certain Beppe Marotta aurait été informé que sans le retour du brassard de Capitaine, Mauro ne voudrait plus jouer étant donné ses douleurs à son genou droit, qui plus est, l’avant-centre ne compterait pas non plus signer de prolongation de contrat avec l’Inter. Vu le contexte, ne serait-il tout simplement pas préférable de ne plus toucher au contrat, de laisser la clause à 110 millions au lieu de déprécier le joueur et de lui donner un bon coup de pied au cul lors du prochain mercato estival ? En effet, passé la mi-juillet, l’Inter reprendra la main en cas de proposition faite pour l’argentin…. Qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. La situation relative à l’Inter et Icardi est tout mais surtout loin d’être résolue. Néanmoins, des premiers sondages ont eu lieu pour Mauro Icardi qui est à présent en rupture totale avec le Club Nerazzurro. Selon Sport Mediaset, Wanda Nara aurait reçu des appels téléphoniques de la part de quatre clubs. Il s’agirait du Real Madrid, de Chelsea, de la Juventus et du Napoli. Ces quatre clubs, pour des motifs divers, pourraient tenter l’assaut durant le prochain Mercato Estival : Chelsea miserait sur Icardi en cas de départ de Sarri avec en conséquence directe le non rachat d’Higuain de la part d’Abramovich. Le Real Madrid a déjà fait part d’un intérêt lors de ce Mercato Hivernal. Pour l’heure, Florentino Perez se montre réticent jugeant le joueur pas assez spectaculaire pour revêtir le maillot des Blancos. La Juve a vu la situation se débrider ces derniers jours avec l’échange par presse interposée de Marotta-Paratici. Paolo Dybala ferait parti du lot. Le plus surprenant reste le dernier candidat : Le Napoli avec De Laurentiis qui, après avoir tenté en vain de reprendre Higuain, ne semble à présent plus dérangé, quant à l’idée de réaliser à nouveau une opération d’une telle ampleur L’Inter a déjà trouvé son héritier Et pourrait par la même occasion changé sa façon de jouer sur le terrain. Le successeur de Mauro Icardi porte déjà les couleurs Nerazzurri mais celle de Bergame : Duvan Zapata! Des rencontres ont déjà eu lieu, en janvier, entre l’Inter, l’entourage du joueur et l’Atalanta. Le colombien serait l’élu et se verrait aligné en pointe de l’attaque avec Lautaro Martinez. L’opération Zapata pourrait être réalisée via l’insertion de quelques joueurs en contre partie. En effet, vu son incroyable capacité à marquer lors de cette première partie de saison, Duvan vaut à présent entre 40 et 45 millions d’euros. Le transfert sera bénéfique pour Percassi, à savoir 12 millions d’euros pour l’avoir en prêt durant 2 ans et qui aurait dû dépenser 12 autres millions d’euros pour le rachat du joueur en 2020. Reste à présent à s’arranger avec la Sampdoria, l’Atalanta devra anticiper son rachat afin de le revendre ensuite à l’Inter. La situation pourrait s’avérer être plus facile que ce que l’on pense, étant donné que le principal intéressé a déjà dit oui à l’Inter. Le Saviez-vous ? La Juventus s’est inclinée face à l’Atletico Madrid. Diego Godin qui a signé officiellement à l’Inter a offert le second but au Cholo Simeone qui avait "mis le paquet" pour ce match Néanmoins, en avant soirée, Pavel Nedved et Fabio Parataci se sont livrés sur la rumeur qui prend de l’ampleur : l’échange Dybala – Icardi. Nedved : "Nous ne craignions pas un assaut de l’Inter en été pour Dybala. On s’attend toujours à quelque chose de spécial avec lui car les numéro 10 ont toujours ce petit plus que n’ont pas les autres." Parataci : "Ce soir, nous devons penser au match, c’est une grande soirée de Ligue des Champions, nous devons penser qu’à cela…" Ou comment botter en touche… Wanda s’enfonce : "Une nouvelle polémique… que l’on arrête ces conneries ! Mauro a toujours joué, même en n'étant pas à son maximum, je vous rappelle que pour son match à Rome face à la Lazio, le staff médical conseillait de ne pas prendre de risque, mais lui, pour l’Inter et pour la Ligue des Champions avait choisi d’aller sur le terrain." L’avis de la presse "L’Inter a remporté son combat face à Mauro Icardi. Telle est le résumé de l’intervention de Matteo Marani pour Sky Sport 24. "Cette situation est redevenue comme celle qu’elle était auparavant, et lors de cette semaine médiatique, l’Inter a remporté son combat par rapport à Icardi. Il faut remonter à plusieurs années pour voir une réaction aussi conquérante de la part d’un club, auquel vous pouvez y annexer deux victoires, qui renforcent les choix pris par Spalletti et le Club." "A présent tout devra rentrer dans l’ordre, la proposition de contrat est un signe d’ouverture qui vise à améliorer les choses. Il faut tourner la page, l’Inter en a fini. Il était nécessaire de s’attarder sur ce discours relatif au Leadership." Comment voulez-vous construire une victoire lorsque les joueurs qui transcendent votre formation n’ont plus la volonté morale de tout donner ? Il y avait besoin de voir le club agir avec intelligence pour y mettre fin. "Ce qui a été capital dans ce dossier, c’est l’approche principale du noyau : L’Inter a primé, l’arrivée de Marotta en ce sens est une réussite étant donné que l’Inter a obtenu ce qu’elle voulait : Une médiation et une mise au point de ce qu’il s’est produit dans le vestiaire lorsqu’Icardi s’y trouvait. Il y avait ce besoin de redorer le blason de ce vestiaire, en en finissant avec ce dossier. Il faut le porter de l’avant, même s’il y a eu des moments difficiles, ceux-ci ont été surmonté." Version plus courte également de Maurizio Pistocchi qui a cité Emilio Fede et son très célèbre "Che figura di m….” : "Donc Mauro Icardi n’a aucun problème au genou ? Comme dirait Emilio Fede...Che Figura ******" Clair, net et précis ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Telle est l'information principale émanant de la Gazzetta Dello Sport. Outre les échanges de presse entre Parataci et Marotta au sujet de leurs pépites argentines respectives. Marotta > Parataci "La réponse de Marotta a été étudiée et est facheuse, car l'Inter n'a pas apprécie l'ingérence de la Juventus dans les discussions relatives au contrat d'Icardi. Et ce même si la Juve considère que cette déclaration est sujette à tout, sauf à polémique. La réponse de Marotta est a lire entre les lignes: Si vous voulez venir nous titiller sur Icardi, nous pourrions faire de même avec Dybala." Le melon d'Icardi Malgré l'échange qui s'est tenu le plateau de Tiki Taka, la situation ne s'améliore pas entre l'Inter et son argentin. L'idée et la prise de position du Clan Icardi émane de Wanda Nara: Si Mauro ne reprend pas le brassard de Capitaine, il ne rejouera plus pour l'Inter. Cette information confirme également les dernières déclarations parues dans la presse où Mauro exige des excuses de la part de l'Inter pour le retrait de son Capitanat. En ce qui concerne la prolongation présentée par Marotta, il est d'ores et déjà sur que celle-ci ne sera traitée qu’avec la plus haute attention. Refus de jouer Le Corriere Della Sera nous détaille également que Mauro ne remettra plus les pieds sur le terrain tant que le brassard de Capitaine ne sera pas autour de son bras. Une menace qui n'intimide pas le club, qui est resté ferme et pour qui ce comportement confirme le fait qu'il ne mérite pas une telle restitution. Pour Wanda Nara, celle-ci est convaincue que l'Inter a déjà pris la décision de le vendre, d'où l'entrée en scène de la Juve et de Parataci. Et dire qu'il fête ses 26 ans aujourd'hui.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Intervenu téléphoniquement sur le plateau de Tiki Taka, Beppe Marotta a répondu à l’épouse et agente d’Icardi, Wanda Nara : "Nous avons l'intention de dissiper les tensions et d’octroyer de la sérénité à Mauro et Wanda. Lorsque vous gérer une entreprise, vous devez en sauvegarder les fondamentaux. Dans une Famille, il arrive que les chefs de Famille prennent aussi à contrecœur des décisions." "Mauro a seulement 25 ans et il a le temps pour grandir et devenir un expert. Je ne veux pas aller plus loin, je tiens juste à consoler Wanda et lui faire comprendre que ce que nous faisons est pour le bien de Mauro, de l’équipe et des Tifosi. Cela n’a pas à affecter le moral ni l’engagement du joueur. Il était nécessaire de prendre des mesures, vu les motivations pour lesquelles je n’ai pas à m’épancher sur ce plateau." "Nous allons reparler rapidement avec Wanda. Et j’ai déjà pris l’initiative de lui préparer une proposition contractuelle, libre à eux de l’accepter ou pas. Sans manquer de respect à Wanda, notre interlocuteur directe est Mauro Icardi. Rien n’est compromis." "Forza Inter!" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Mauro Icardi est lassé par la colère qui sommeille en lui depuis ces derniers jours.Ce soir Wanda Nara sera présente à Tiki Taka, même si Mediaset a évalué la situation et lui a proposé des jours de repos. Reste à présent à voir si Wanda respectera le fait de ne pas s’exprimer sur l’Inter. De son côté Maurito souhaite procéder à une conférence de presse. Il n’a pas l’intention de rejouer tant que des excuses ne lui auront pas été présenté. Dans son entourage, il est dit qu’il jouait dernièrement le couteau entre les temps mais à présent il souhaite prendre le temps de se rétablir, sauf en cas de changement de comportement de l’Inter. Mauro est convaincu que le brassard lui a été retiré non pas pour les dires de Wanda ou pour un problème interne au vestiaire, mais bien plus par le fait que l’Inter aurait déjà décidé de le vendre en juin. De fait, ne pas jouer pourrait transmettre une image d’un joueur turbulent et le prix se dégraderait en conséquence. A présent, l’Argentin a demandé une confrontation publique, en compagnie de Marotta et Spalletti pour éclaircir la situation. L’entourage du jouer dément avec force les frictions d’aves ses équipiers. De plus, Massimo Moratti a également appelé la Famille du joueur, lui-même ne cautionnant pas le comportement du club.Pour Icardi la situation est simple, il est prêt à rester jusqu’à la fin de son contrat en 2021 en restant écarté. Il est difficile à présent d’imaginer la suite, mais il est tout de même à souligné l’excellent rapport entre Wanda Nara et Fabio Paratici, le Directeur Sportif de la Juve. Outre la Juve, l’autre porte de sortie se nomme Chelsea Un futur loin de Milan semble se dessiner... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Présente et attendue sur le plateau de Tiki Taka, Wanda Nara, chroniqueuse mais surtout épouse et agent de Mauro Icardi est revenue sur les derniers évènements dont a été victime son mari. Présence au stade "Non, nous n’avions eu aucun doute quant à notre présence au stade aujourd’hui." L’incident "Samedi matin, je me suis réveillé pour accompagner mon plus petit fils à son match et il s’est produit cela. Par chance, cela s’est produit sous surveillance vidéo, j’espère que cela pourra nous aider. J’ai appelé une personne de l’Inter et je les ai informé. Peu de temps après, Marotta m’a recontacté." Changement de brassard "Pour Mauro, c’est comme si on lui avait coupé une jambe. Il joue avec fierté, il n’a jamais pensé à l’argent. Mauro tiens énormément au maillot, il portait son brassard avec une telle fierté, il l’a toujours honoré." La prolongation "Je suis à la complète disposition du Club. Mauro était le premier à croire en cette équipe, il y a inscrit plus de 100 buts avec ce maillot." La parole d’ouverture de Marotta "Cela m’a fait très plaisir, il a parlé de Famille et ma famille en Italie, c’est l’Inter, nous sommes ici pour l’Inter, nous n’avons pas envie de partir." La défense de Massimo Moratti "Je l’ai appelé pour le remercié. Je lui ai demandé un coup de main pour faire jouer Mauro (Elle pleure) Il m’a dit comprendre cette période difficile." Lautaro Martinez "Il est très proche de Mauro, Mauro voulait rester jusqu’au bout pour le voir inscrire un but car il voulait qu’il marque, mais pour des raisons d’ordre publique, nous avons dû partir avant." Les Tifosi "Mauro est une personne très sincère. Dans ce monde, c’est difficile d’attendre la vérité : Nous voulons rester à l’Inter. Je le répète, je n’ai jamais demandé de prolongation pour Mauro. Nous voulions à chaque fois comprendre ce que l’on nous proposait, le monde des Agents est difficile pour les femmes." Les plus beaux moments en Nerazzurro "Ils sont nombreux, le brassard était arrivé de façon tellement inattendue, Mauro en a été très affecté. Il y a le match à Rome face à la Lazio. Il est parti au front alors que nombreux étaient à lui conseiller de ne pas y jouer." Le futur de Mauro "J’espère qu’il restera à l’Inter, mais il y a tellement de variable, que cela ne dépend pas de nous. Une année dans le monde du football est une période relativement longue. Il n’y a pas de problème pour la prolongation. Mauro fera tout, pour le bien de l’Inter." Les enfants "Je ne sais pas quoi dire à mes enfants, nous verrons ce qu’il se passera." Le rapport avec l’Inter "Je n’ai jamais rien dit contre l’Inter, et vu que j’ai des contacts constants avec l’Inter et la Direction. Si le club le voulait, il m’aurait demandé de faire un pas de côté sur ce programme télé. Cela n’a pas de sens de s’en prendre à une personne qui ne regarde même pas ce programme (Icardi). Je n’ai jamais pensé faire un pas en arrière malgré mon poste d’agent de Mauro. Comme je l’ai dit à Marotta, lui a toujours été correct avec moi et moi, j’ai toujours été correct avec lui." Le Milan Ac "Heure après heure il fait peur, il joue très bien, mais l’Inter d’aujourd’hui a réalisé une partie optimale." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Comme vous le savez tous, Mauro Icardi n’est officiellement plus le Capitaine de l’Inter. La décision de nommer Samir Handanovic comme Capitaine a été prise d’un commun accord entre la Direction et Luciano Spalletti. Lors de la conférence de presse d’avant-match Luciano Spalletti a également confirmé le fait que Mauro a refusé de répondre positivement à la convocation en vue du match européen à disputer. Icardi n'est-il pas à Vienne parce qu'il était déçu ? "Il a décidé de ne pas venir, il était normalement convoqué, il ne voulait pas faire partie du groupe et nous a informé des raisons. Il nous a dit qu'il ne participait pas à ce voyage." Ce choix de ne pas être ici entraîne-t-il d'autres mesures? "Ce sont toutes des étapes qui vont être faites en conséquence, pour moi, rien ne change du point de vue technique et de la gestion du joueur. […] "Ce n'est pas possible, vous ne pouvez plus me poser de nouvelles questions sur un fait qui ne fait pas parti du match. Je me dois d’attirer l’attention sur cela. Il y a une obligation de respecter le public, le club et les professionnels… Nous parlerons de ce que vous voulez dans la semaine, mais là il ne joue pas, nous y avons passé trop de temps!" Pas le profil d’un Capitaine Depuis deux à trois mois, les rapports entre la Direction de l’Inter, Mauro et son agent et épouse Wanda Nara, sont devenus de plus en plus tendus. Au plus fort de la pression médiatique imposée par Nara, l’Inter a décidé de trancher dans le vif en humiliant sur la place publique son meilleur atout offensif. Mauro Icardi paye avant tout le comportement de Wanda Nara, mais également son mutisme vis-à-vis du comportement de son épouse. Il ne la remet pas en question et a su se mettre à dos, aussi bien le vestiaire, que le Club en lui-même. L’élément central de cette affaire se nomme donc Wanda Nara. Cette dernière n’a pas été cité par Spalletti en conférence de presse, mais une allusion a tout de même été faite : L’épouse d’Icardi est devenu "Des choses autour du joueur qui ont été mise en place et qui embarrasse le Club et l’équipe." La dernière sortie de Wanda Nara et l’attitude de je m’en foutisme de Mauro Icardi auront coûté le Capitanat : L’origine de cette décision se trouvé précisément dans les déclarations publiques de la Blonde qui a endoctriné les problèmes de Perisic, modifié la vision des choses quant au renouvellement du contrat, et critiquer l’intégralité de l’équipe qui était incapable de servir des bons ballons à son hommes. Ivan Perisic est d’ailleurs allé trouver Mauro Icardi en informant ce dernier que son épouse n’avait plus à parler de lui dans la presse. Sur la base de l’ensemble de ses éléments, le Club a demandé des comptes à Icardi en personne sur les déclarations provocantes de sa femme. Au lieu de les repousser, ce dernier a affirmé ne pas s’en dissocier. De fait, il était devenu naturel de le rayer du groupe, de lui ôter le brassard de Capitaine et de gérer en tant que Club le cas Icardi. Spalletti a été libéré de cette envahissant problème à gérer dans le vestiaire, étant donné que c’est Marotta en personne qui a agi, avec l’aval de Steven Zhang. A présent, les négociations relatives à la prolongation de contrat ont été suspendues. Dans ce combat interne entre le joueur et le Club, Giuseppe Marotta en est ressorti renforcé Ce qui est d’ores et déjà sûr, c’est que la situation connaîtra son final durant l’été 2019. Mais le vestiaire heureux de la prise de décision de Beppe Marotta. Comme nous en informe la Reppublica, l’Inter a le sourire en passant de Wanda à Handa. Prendre la décision d’ôter le brassard au "Captain Caprice" et son épouse pour le portier de 34 ans, qui s’est toujours comporté comme un professionnel, a été une décision juste. L’effet a été immédiatement ressenti au sein même du club et qui plus est dans le vestiaire : Les liens se sont renforcés avec les joueurs, limitant ainsi la possibilité de voir des clans se créer. Qui plus est un message clair a été lancé par le club envers ses joueurs : L’Inter ne laisse absolument plus rien passer : Nainggolan est le symbole de la réhabilitation, à présent on le voit sourire et être plus serein. Spalletti se montre également plus reposé, lui qui avait demandé au Club d’agir sur le cas Icardi. A présent, il sait parfaitement qu’il est le seul maître à bord en étant pleinement appuyé par le club. Les positions de Marotta Marotta a déjà choisi le successeur de Mauro en cas de départ de ce dernier : Paolo Dybala. Au niveau des pointes, Zapata, de l’Atalanta est surveillé tout comme Edison Cavani dont le contrat prend fin à l’été 2020. Le club ne compte pas sanctionner financièrement le joueur. Mais Icardi est au pied du mur: L’ultime proposition de contrat est à prendre ou à laisser : 7 millions d’euros soit une somme bien en deçà que celle exigée par l’agent peroxydée, à savoir 10 millions d’euros Le joueur devra accepter de ne plus être Capitaine de l’équipe Le joueur devra également exceller devant les buts Le joueur devra prouver qu’il est un leader technique de l’équipe Dans le cas contraire, l’expulsion pourrait être envisagée, même s'il ne s’agit que d’une utopie actuellement. La réaction de Wanda Nara L’entourage de Wanda confirme que celle-ci était enragée et également triste du piège qui a été mis en place. Car elle ne s’attendaient absolument pas que ses déclarations télévisuelles allaient faire autant de mal à son mari. A présent, elle devra essayer de remotiver son numéro 9 Nerazzurro. Qui plus est, Nara a été invité à ne plus s’exprimer sur l’Inter sur le plateau de Tiki Taka… Les prochaines émissions donneront un indice sur la tournure des évènements. Paris est dans la place Actuellement, Mauro Icardi dispose d’une clause libératoire de 110 millions d’euros valide du 1er au 15 juillet. Passé ce délai, l’Inter prendra la main sur le dossier. Vu le comportement du joueur, sa valeur a fortement chuté, actuellement, il ne vaudrait plus que 80 à 90 millions d’euros. Pour ce prix, il vous est offert un accompagnement de choix en la personne de Wanda Nara. Marotta prévoit déjà un plan B et plusieurs noms sont déjà cités pour le succéder : Le rêve ultime reste Paolo Dybala. Néanmoins, le départ du MI9 pourrait coïncider avec l’arrivée d’un Rakitic, Cavani ou Modric. Du côté de la Ville Lumière, le Psg aurait l’intention de proposer 60 millions d’euros + Edison Cavani. Le saviez-vous ? En cas de départ de Mauro Icardi, Calcio&Finanza nous informe que la valeur actuelle de Mauro Icardi, acheté 13 millions d’euros en 2013 a littéralement explosé. Au 30 juin 2018, Mauro ne pesait plus que 3,7 millions d’euros, avec un amortissement de 1,2 millions d’euros. Lors du prochain bilan, Maurito ne vaudra plus que 2,5 millions d’euros. Si Mauro Icardi est vendu via sa clause libératoire, l’Inter réalisera une plus-value estimée à 107,5 millions d’euros. Il s’agit d’une manne importante, surtout s’il est nécessaire de partir à la recherche d’un attaquant de premier ordre Lors de ce Mercato Hivernal, Zhang avait l’intention de recruter un autre attaquant, néanmoins, vu l’impact médiatique du renouvellement d’Icardi, il a préféré miser sur l’argentin…. L’objectif de Steven était nul autre que la nouvelle recrue milanaise…Piatek ! Des objectifs précis ont été défini avec le Club : En défense on devrait voir Bastoni s’ajouter à Godin. Au milieu de terrain, outre Sensi, Rakitic ou Modric sera de la partie, pour l’attaque, l’Amérique du Sud est bien représentée, ce sera soit Cavani, soit Dybala Du côté de Mauro, c'est le calme plat, preuve en est sa photo prise lors de l'entrainement ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. La vie quotidienne, le travail et Mauro Icardi… voici les thématiques abordées par Wanda Nara au cours d’une très longue interview octroyée à Caras. Femme Libérée "Mes journées en Italie ne sont jamais calme. Outre les affaires à gérer de mon mari, je suis à la présentation d’un programme sportif depuis le mois de septembre : Tiki Taka qui est en direct le dimanche soir sur Canale 5." "Je me sens comme une femme indépendante et libre avec le privilège de pouvoir choisir avec qui je veux être et travailler. Je pense que ce qui s’est passé en Argentine en 2018 était grandiose, il y a eu des pas importants pour les femmes qui sont appréciées à l’égale des hommes." "Dans mon cas, j’ai débuté très jeune avec ma sœur dans une agence et j’ai eu la chance, grâce à dieu de ne jamais connaitre une situation de harcèlement. J’ai toujours eu du caractère et je me suis toujours fait respecté. Et je le revois aussi en mes enfants qui ont déjà débuté des séances photos. Valentino a participé à la Campagne de Philippe Plein en Europe et Francesca a déjà couverts différentes productions." "Pour eux, c’est un jeu et ils prennent du plaisir à le faire, Francesca aime être habillée et photographiée. Mes enfants ont beaucoup de personnalités, ils savent ce qu’ils veulent et comment l’obtenir. Isabella est la plus déterminée. Les garçons sont un peu plus introverti, mais ils jouent au football dans une équipe italienne. J’ai déjà été contacté par des clubs plus importants, mais j’ai refusé car je veux seulement qu'ils se divertissent et ne pas penser à avoir un esprit de compétition." "Je suis intéressé par le fait de les voir grandir dans le sport et dans les valeurs qu’il véhicule. Pour le moment la priorité est l’école : Ils vont dans une école où ils apprennent cinq langues." L’Intimité avec Mauro ? "Je dirais que l’on doit toujours avoir du temps pour nous et une fois par an, nous voyageons seuls. Ma maman, Nora Colosimo, vit avec nous et nous aide énormément. J’ai 5 enfants terribles même s’ils passent une grande partie de la journée à l’école. Et l’année passée, quand Isabella a été scolarisé, j’ai commencé à pouvoir reprendre avec plus d’intensité mes activités professionnelles." Rayon Mode "Je ne suis pas dérangé par ceux qui trouvent que je dispose d’un vestiaire coûteux, car cela fait partie de mon travail de montrer ce que je reçois. La plus part des articles que je reçois m’ont été offert par les marques. En fait, je ne me rappelle pas d’avoir acheté quelque chose en 2018. Il m’est même déjà arrivé de porter sur le marché italien un vêtement qui était déjà dépassé 24h après. Parfois, je reçois de belles choses et d’autres fois, je n’aime pas vraiment ce que j’ai reçu et après avoir pris la photo, je rends l’article. "J’ai travaillé avec Giuseppe Zanotti, Jimmy Choo, Christian Louboutin, Armani, Pierre Balmain, c’est le dernier a avoir un accord avec nous et Cristiano Ronaldo. Donatella Versace m’a récemment fait parvenir une veste jaune lors de la diffusion du show. J’ai hésité à la porter car je ne sais pas si c’était une couleur adaptée. Et dès le jour où je l’ai vu, je l’ai aimé. Elle est très fan de Mauro." "Je ne fais pas attention à ceux qui me critiquent physiquement. C’est normal qu’on dise du mal et qu’il y ait de la jalousie. Je suis très sûr de moi, Je suis intéressée par l’avis des gens qui me connaissent. J’aime travailler et trouver du temps pour moi." "Je bouge plus depuis que j'ai un accord avec une salle de gym et je dois y aller plus ou moins trois fois par semaine. Je prends aussi des cours de danse latine avec un professeur, c'est une façon de se détendre et de faire de la thérapie. Si je me base que sur les repas, c’est difficile de faire attention car en Italie, il y a toujours des bonnes choses au restaurant. Mais à la maison, j'aime cuisiner des plats délicieux et sains." Mauro Icardi "J’apprécie énormément la confiance de Mauro qui m’a donné la possibilité de le représenter. Tout passe par moi : Les accords footballistiques, sa présence sur les marché comme Armani, le choix des photos pour les sponsors. C’était difficile de me présenter comme un Agent car je suis une jeune femme et que le monde du football est un monde machiste. Mais Mauro est tout l’opposé, j’ai aussi un caractère très fort." "Je suis l’unique épouse qui a revêtit le rôle d’agent en Italie. Les femmes méritent d’être respectées et d’avoir le droit d’occuper des postes similaires aux hommes, si elles s’en sentent capable. Pourtant, hélas, ce n’est pas ce qu’il se passe dans le monde du football. L’épouse d’un joueur doit rester à la maison, s’occuper des enfants, le supporter et être toujours présente à ses côtés." "On perçoit comme étrange le fait qu’une femme vienne à défendre les droits d’un homme, de la voir assises à parler de contrat. Mauro m’a donné ce poste car je le méritais, il ne m’a rien offert. Je l'ai convaincu en débutant par des contrats d'images très compliqués dans d'autres langues." "Je parle l’espagnol, l’italien et l’anglais, j’ai étudié les langues et j’ai aussi appris un peu le chinois lorsque les propriétaires de l’Inter sont arrivés de la Chine, comme le font d’autres propriétaires de tant d’autres clubs. Il y a dans la balance tellement d’argents et aussi tellement de jeu vicieux. Je suis très directe et cela faisait des années que je n'avais plus été en mouvement dans un monde qui bouge beaucoup par derrière, qu’en face à face." "J’ai conquis Mauro par la cuisine, j’aime cuisiner ! Il m’a toujours dit qu’il voulait une mère comme je l’ai été pour Valentino, Costantino et Benedetto pour ses enfants. Il apprécie mon indépendance et ma force. J’aime sa simplicité. Nous étions ami et j’ai appris à connaitre son intégrité, ses valeurs, je l’ai rencontré avant qu’il devienne phénoménal à en devenir le Capitaine de l’Inter. L’argent et la faim peuvent te changer mais Mauro est tout le contraire, c’est encore le garçon de Rosario que j’ai rencontré." "Je gagne la même chose que les autres agents, mais je ne fais pas payer Mauro, car tout ce qui est à lui est aussi à moi… Elle rit. Je ne veux pas m’exprimer sur les sommes, car je ne veux pas faire grandir cette rumeurs chez mes collègues." Si Mauro m’a demandé d’avoir un fils ? "Non, il veut une autre fille, mais j’ai déjà fermé la boutique." En 2015, vous vous êtes inscrite à l’Association des agents et vous êtes officiellement une agent. Avez-vous passé l’examen requis en Italie pour devenir agent de joueur et être reconnue par le Coni, le Comité Olympique National Italie ? "Non car la loi n’était pas en vigueur lorsque j’ai signé mon contrat le premier décembre 2018. Ma situation comme agent est un rêve, mais on fait surtout usage de mon nom. Avec moi, Mauro a augmenté ses revenus sur ses contrats de 85%, ses contrats portent sur 10 ans et d’autres à vie. Dans les premières réunions, je me suis présenté comme "amie" de mon mari car j’étais là en tant que témoin." "Mauro ne s’en était pas aperçu auparavant. Mais il a récemment remarqué la qualité de mon travail, via deux de ses amis, un agent et un avocat. Il m’a dit qu'il n'y a pas de personne dans le monde qui défendrais ses intérêts comme moi." "Après avoir signé des accords de longues durées, de nombreux dirigeants l'ont félicité et lui ont dit qu’ils voyaient en moi un grand avenir, que j'avais plus d'avenir que de nombreux agents mondialement connus." "A présent, je vais au réunion seule." Toujours agent en mars ? "Wanda Nara devra passer l'examen pour devenir un agent sportif, comme tout le monde". L’avocat bien connu, Claudio Pasqualin s’est exprimé à ce sujet à TuttoMercatoWeb sur à l’examen qui se tiendra en mars 2019 : "Je ne veux pas commenter ces déclarations. Je tiens juste à me limiter à rappeler que le 7 mars aura lieu le test écrit pour devenir un agent et qui se concentrera sur les sujets suivants : quinze questions sur le droit du sport, dix autres sur le droit privé et cinq sur le droit administratif. Il y aura quatre façon de répondre. Il y aura par la suite un examen oral pour ceux qui auront répondu correctement à 20 des 30 questions." Wanda Nara a souligné le fait qu’elle maîtrise plusieurs langues… "C’est très important de connaitre les langues, c’est évident, mais cela ne rentre pas en considération sur cette question." ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  21. "Mauro Icardi ne sera pas le capitaine d'une équipe de l'Inter naviguant en eaux troubles, mais bel et bien d'une équipe qui vise à se renforcer en Europe". Tel est le résumé de la situation du Corriere dello Sport de ce jour. Fumée blanche ? "Le renouvellement de l'attaquant semble prendre le chemin d'une fin heureuse, notamment parce que l'Inter disposera de biens meilleurs armes à présent pour faire face à la compétitivité que requiert un mercato de haut niveau." Clause libératoire "Parmi les détails à mettre en place dans le nouveau contrat, on retrouve la clause libératoire : L'Inter souhaite la faire passer de 110 millions d'euros à 250 millions d'euros. Ce qui revient à dire que Maurito serait intransférable. Wanda Nara serait prête à accepter cette condition, voir à faire disparaître cette clause, uniquement si son époux et Capitaine de l'Inter percevra un salaire de 10 millions d'euros par ans, bonus compris." "En fin de compte, le bon sens semble prendre le meilleur dans une situation qui n'a nullement lieu d'être problématique. Reste à présent à retranscrire le tout sur papier et voir Mauro Icardi le parapher." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Un problème irrésolu. Tel est le titre du Corriere Della Sera pour résumer au mieux la situation entre l’Inter et le Clan Icardi, ou plus en particulier Wanda Nara. L’agent et épouse du Capitaine Interiste souhaite que son mari touche le double de son salaire actuel. L’Inter, de son côté, ne compte pas céder à ses avances. Actuellement Wanda exige 9 millions d’euros, l’Inter en propose 7. Une offre qui a déjà été refusé par le clan Icardi, il y a déjà deux mois. Pourtant il règne une certaine confiance quant à la prolongation de ce contrat, même si les faits actuels pourraient prouver le contraire. Wanda passe pour la catin du club mais elle défend effectivement ses intérêts et ceux de son mari, elle pense pouvoir prendre l’ascendant sur le Suning étant donné que Mauro est très populaire en Chine. C’est pour cette raison que cette dame demande le double du salaire actuel de son homme, un joueur irremplaçable pour l’Inter vu qu’il a déjà signé 120 buts en 5 saisons. Le contrat actuel prendra fin en juin 2021 et actuellement Maurito touche 5 millions d’euros. La question de la clause libératoire de 110 millions d’euros valide uniquement pour l’étranger est également remise en question. L’Inter veut la supprimer, Wanda veut la conserver et l’augmenter en rapport au nouveau salaire obtenu, une réévaluation proportionnelle à ce qu’il touche. L'attitude de l’Inter Actuellement l’Inter a adopté une attitude attentiste pour deux raisons : Wanda se vente que le Real est prêt à payer la clause libératoire. Pour l’heure, l’Inter n’a pas reçu d’offre de ce type. L’Inter ne veut pas augmenter de trop le salaire d’Icardi, car cela pourrait ouvrir la porte à des demandes similaires en provenances d’autres joueurs du noyau. Le combat proposé entre l’Inter et madame Icardi est donc loin d’être amical. Reste à présent à savoir quelle partie prendra l’ascendant dans ce qui pourrait bien, quoiqu’il arrive, impacter le futur de l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. "Wanda Nara ? Un peu de silence ferait du bien"– Clair, net et précis, voici la déclaration principale de l’interview octroyée par Giuseppe Marotta à la presse, peu avant la fête de Noel organisée par l’Inter "Je me sens bien dans mon habitat naturel, je suis un homme de Calcio et je suis dans un Club composé d’hommes de grandes valeurs, mon intégration s’est déroulée de la meilleure des façons." Avez-vous tout mis à plat avec Nedved ? "Oui, ce sujet est clos." Où en êtes-vous sur le dossier d’Icardi et son contrat ? "En premier lieu, je tiens à dire que Piero Ausilio m’a dit que durant ces derniers mois, il a présenté une offre au joueur qui n’a pas été acceptée. A présent, c’est le moment de nous rencontrer, mais je crois qu’une tractation de ce genre doit être réalisée correctement et sans étalages." "J’estime que nous parlons d’un joueur extrêmement important, c’est le Capitaine, toutefois je pense que l’on ne peut arriver qu’à une issue positive, uniquement en cas de volonté réciproque." Avez-vous été irrité par les déclarations de Wanda Nara sur l’offre de la Juve pour Icardi ? "Il y a des modalités à respecter, celles-ci doivent être traitées de façon délicate. Un peu de silence ferait du bien à tout le monde, même si je reste disponible à la rencontrer. Il y a tellement de contrat à revoir dans un club, ce qui est sûr c’est que le tout se fera en janvier, c’est comme ça à l’Inter." Est-ce que Skriniar sera aussi prolongé ? "Une équipe est composée de beaucoup de joueurs, j’analyserai les dynamiques." Que peut offrir Beppe Marotta comme cadeau de Noël aux tifosi de l’Inter ? "J’ai une très grande envie de bien faire et de le faire passionnément. J’espère parvenir à atteindre les objectifs importants avec l’ensemble de tous les composants du club. Je souhaite offrir aux tifosi de belles satisfactions et des victoires comme celles qu’a connu l’Inter dans son histoire." Quelle Inter avez-vous trouvé à votre arrivée ? "J’ai trouvé un Club important, un blason qui est à la recherche de victoires, Je cherche à apporter de la passion et de l’engouement." Est-ce si compliqué de gérer la situation d’Icardi ? "Ausilio a opté pour une prise de position forte et juste au nom du Club. Il y a des rencontres et moments opportuns pour parler dans le respect des rôles de chacun. Icardi est un joueur important qui doit être aussi reconnu économiquement vu ses prestations. Ils n’ont pas accepté la proposition présentée il y a quelques mois, mais je suis certain qu’il y aura une issue positive." Que manque-t ’il à l’Inter pour arriver au niveau de la Juventus ? "Les Bianconeri sont entrain de battre tous les records, mais les suivre dans leurs parcours serait une bonne chose. Il nous faudra une ou deux années pour revenir à ce très haut niveau, mais déjà cette année l’équipe a retrouvé la Ligue des Champions, ce qui signifie que le Club et ses joueurs sont en pleine croissance." Pourriez-vous, l’année prochaine avancer avec Spalletti en fonction des résultats ? "Je ne peux pas répondre à cette demande actuellement sans souligner le très bon travail de Spalletti qui est un entraîneur d’expérience. L’élimination en Ligue des Champions ne signifie rien, il y a encore une demi saison devant nous pour évaluer de façon objective les prestations que proposera l’Inter. Il y a de l’optimisme pour aller de l’avant avec lui. De plus, nous avons conclu un contrat de 3 ans récemment avec Luciano." Trincao vous plait-il ? "Le Management suit les lignes de conduites requises par notre propriétaire : à savoir qu’il veut la Victoire. Il y a plusieurs opérations concrètes qui pourront amener à l’engagement des joueurs, le noyau sera optimisé dans chaque secteur, mais il est déjà fort actuellement." "Je suis certain que Trincao et déjà sur les tablettes d’Ausilio, c’est un joueur fort et si cela m’est possible, j’entrerai aussi dans les transactions afin de parvenir à le recruter chez nous." Est-ce possible de croire à un retour de Josè Mourinho ? "En ce moment, il faut penser à l’Inter du présent, pas à celle du passé, je suis simplement déçu de son renvoi." Qu’avez-vous à dire à la Juve suite aux déclarations de sa Direction ? "Je ne suis pas là pour polémiquer, il y a déjà eu trop de discussions, il y a des situations bien plus importantes à prendre en considération." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Wanda Nara a procédé, hier, à la prolongation du contrat de son époux de joueur, Mauro Icardi, avec Nike pour une période de 9 ans. Présente également en soirée sur le plateau de Tiki Taka, Wanda a lâché une bombe : Le contrat avec l'Inter "Nous sommes encore très loin d'un accord, ou au mieux, nous n'en sommes pas aussi proche que ce que l'on dit: Personne ne m'a appelé pour me parler du contrat, cela m'a fatigué de voir cette première page de la Gazzetta Dello Sport. Je vais vous dire ce que je pense de cette situation : Icardi ne se discute pas, et je suis la première à vouloir qu'il prolonge. Ce n'est pas une question de chiffres, selon moi l'Inter peut payer cette prolongation." "L'Inter m'a contacté en plein milieu de la Ligue des Champions, mais ma priorité était d'attendre la fin de la phase de groupe. Vous avez vu comment j'étais affecté, j'ai réellement pleuré. La priorité reste l'Inter." L'échange Higuain-Icardi "C'est Mauro qui a voulu rester, il avait quasiment un pied dehors et il est resté. Il avait été pratiquement vendu à la Juve, mais c'est lui qui a toujours pris cette décision en refusant un paquet de choses, comme l'argent, pour rester ici. La Juve m'avait appelé pour parvenir à me convaincre, même avant de prendre Ronaldo, elle m'avait informé de cette intention de vouloir composer ce duo Ronaldo-Icardi." "Ils m'ont aussi dit qu'ils ne recruteraient pas d'autre numéro 9 en cas d'échec des négociations. Il a renoncé a beaucoup de choses pour rester ici, à l'Inter."" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Mauro Icardi, le Capitaine de l’Inter, a renouvelé le contrat de sponsorisation qui le lie à Nike. Un mariage qui dure à présent depuis six ans entre l’international argentin et la multinationale américaine. A travers son compte Instagram officiel, Maurito a tenu a remercier également son agent : "Je suis fier et honoré d’avoir prolongé mon contrat avec Nike, Merci Wanda !" De son côté Wanda Nara, également à travers ses réseaux sociaux a déclaré: "Prolongation actée! La prolongation du contrat avec Nike a finalement eu lieu après tant de mois de travail ! Ce partenariat dure depuis six ans et il continuera encore durant plusieurs années. Je remercie la Team Nike et je suis fier de travailler avec toi, Mauro, qui mérite tout ce qui t’arrive et encore plus." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...