Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'yann karamoh'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. Entre le derby, la course à la Champion's et le futur de Yann Karamoh, Oscar Damiani, agent du jeune ailier français en prêt à Bordeaux, a parlé de l'Inter aux micros de RMC Sport. Le derby - "L'Inter a joué un beau derby. Le Milan a de bons joueurs mais ils manquent encore de cette conviction qui permet d'avoir de grosses ambitions. Les nerazzurri ont très bien entamé le match même ceux qui, jusqu'à récemment, n'étaient pas performants. Mais San Siro a été le théâtre de l'affrontement entre deux équipes en bonne santé." Karamoh - "Yann s'est bien comporté et à mon avis il peut encore progresser et mûrir. Il est pétri de qualités. Il faut voir ce que sera la stratégie de l'Inter, si Perisic s'en va ils prendront probablement un autre joueur de haut niveau. Karamoh peut être une alternative de qualité. Il faut aussi voir les situations Keita (qui dispose d'une option d'achat de 34M) et Candreva. Il faudra observer tout cela." La Champions League - "La course pour une place en Ligue des Champions reste la plus intéressante car dans ce championnat, celle pour le titre n'a plus de suspense. La Juventus est inatteignable, le Napoli finira probablement deuxième. La lutte pour la C1 est et sera spectaculaire. J'espère que les équipes milanaises y arriveront, elles ont déjà un avantage sur les deux teams romaines, mais ça ne sera pas facile." ®Samus – internazionale.fr
  2. L’Inter se montre sérieuse sur Federico Chiesa, la présence en tribune à Bergame de Piero Ausilio n’est pas passée inaperçue. L’heure d’un Derby d’Italie sur le mercato est d’ores et déjà pré-annoncé. Situation Les Della Valle rêvent, en cas de retour en Coupe d’Europe, de conserver au moins pour une année de plus Chiesa, mais les sirènes des grandes écuries se font de plus en plus fortes. La Juve fait le forcing depuis des mois pour le faire venir à Turin, mais ces dernières semaines, l’Inter est parvenue à inverser la tendance. Une supervision constante est née de l’envie de s’offrir un jeune et talentueux joueur italien pour renforcer le secteur offensif… Les brillantes prestations du joueur âgé de 21 ans ont fait le reste, en invitant de la sorte les dirigeants Nerazzurri à entamer des contacts. En cas de départ, Firenze espère un duel qui fera monter le prix en atteignant une somme plus qu’importante par rapport à celle de son évaluation, soit 70 à 80 millions d’euros. Il y a aussi lieu de suivre l’intérêt du Napoli, étant donné que Della Valle avait refusé les 50 millions proposé par De Laurentiis, et Liverpool qui, à plusieurs reprises, a demandé plusieurs informations à la Direction de la Viola. Contrepartie Technique Soyons objectif, la Fiorentina a raison d’espérer cette montée de prix. Même si les clubs intéressés songent à proposer des contreparties techniques, comprenez des joueurs, pour mieux faire passer la pilule au niveau financier, Florence fait les yeux doux à deux joueurs interistes : Le premier est Yann Karamoh, actuellement prêté à Bordeaux, que la Viola avait cherché à recruter il y a deux ans, lorsqu’il évoluait à Caen, quelques semaines d’ailleurs avant sa signature à l’Inter. L’autre courtisé se nomme Eddie Salcedo, attaquant né en 2001, qui est actuellement mis en lumière avec la Primavera. Ce dossier avancera très certainement à l’approche du Mercato, mais l’Inter a placé ses pions et entamé les premiers pas à la course à Chiesa. La Juve, qui jusqu’alors semblait avoir l’avantage, est prévenue. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Yann Karamoh Informations Générales : Nom : Karamoh Prénom : Yann Poste : Ailier Date de naissance : 08/07/1998 Lieu de naissance : Abidjan Pays : France - Cote d'Ivoire Taille : 185 cm Poids : 77 Kg Numero de maillot : ? Au club depuis : 2017 Position sur le terrain : Biographie : Yann Karamoh, né le 8 juillet 1998 à Abidjan (Côte d'Ivoire), est un footballeur français d'origine ivoirienne qui évolue au poste d'attaquant au Stade Malherbe Caen. Carrière en Clubs: Né à Abidjan, il arrive en France avec sa famille à l'âge de deux ans. Dès l'âge de sept ans, il signe sa première licence au Racing Club de France, ancien club ayant appartenu à Jean-Luc Lagardère. Il y fait toutes ses classes jusqu'en 2011. Ses qualités ne passent pas inaperçues auprès de certains clubs comme le Stade Rennais ou le Paris Saint-Germain, mais c'est finalement le Stade Malherbe Caen qui obtient la signature du jeune espoir. En Normandie, il est régulièrement surclassé, et dès l'âge de 16 ans, en compagnie de Jean-Victor Makengo, autre joueur de la génération 1998 du Stade Malherbe, il intègre l'équipe réserve. Ses belles prestations vont convaincre les dirigeants caennais de lui faire signer un contrat professionnel en 2015, à l'âge de 17 ans. Après une préparation estivale prometteuse avec l'équipe professionnelle, il joue son premier match de Ligue 1 dès la première journée de la saison 2016-2017, en entrant en jeu à la place de Ronny Rodelin face au FC Lorient. Il effectue son premier match en tant que titulaire la semaine suivante face à l'Olympique lyonnais. Rapidement, ses prestations prometteuses sur le flanc droit de l'attaque en font la révélation du début de saison et, progressivement, il s'installe dans la peau d'un joueur titulaire. Lors de la 6ème journée de Ligue 1, il inscrit son premier but professionnel face au SCO Angers, ce qui n'empêche pas la défaite du club 2-1. Lors de la 23e journée, il entre en jeu face à Guingamp et marque le but de la victoire (1-0), son 4ème de la saison, en toute fin du temps additionnel sur une passe d'Hervé Bazile. Il boucle la saison 2016/2017 avec 35 apparitions sous la tunique caennaise, pour 5 buts et 4 passes décisives. C'est l'un des joueurs de moins de 20 ans les plus utilisés dans les 5 plus grands championnats européens. En date du 31 août 2017, il rejoint l'Inter de Milan en provenance de Caen, sous la forme d'un prêt avec obligation de rachat. Equipe Nationale: Karamoh est convoqué dans toutes les sélections de jeunes de l'Équipe de France, des U16 au U19. Il est appelé, à l'issue de sa première saison professionnelle, en Équipe de France espoirs, âgé alors de seulement 18 ans. Possédant la double nationalité franco-ivoirienne, et étant né en Côte d'Ivoire, il pourrait également évoluer sous les couleurs de l'Équipe de Côte d'Ivoire, dont le sélectionneur Marc Wilmots est admiratif du joueur. Palmarès: aucun Parcours: 2004-2011: RC France 2011-2017: SM Caen-2012 Depuis le 31 août 2017: Internazionale FC ©Wikipedia
  4. Selon nos confrères de Sempreinter.com, qui se base sur l’environnement proche des girondins de bordeaux, il se dit que la relation entre Yann Karamoh et son entraîneur Ricardo Gomes est particulièrement tendue... Les premières frictions ont eu lieu suite à l’élimination de Bordeaux en Coupe de la Ligue face à Strasbourg, un match durant lequel l’interiste a été expulsé. Gomes a ouvertement critiqué le comportement du français, aussi bien en après-match que le lendemain à l’entrainement. Suite à une mauvaise réaction de Karamoh, Gomes a décidé de l’écarter du noyau en ne le convoquant pas pour le match qui l’opposera à l’Olympique de Marseille d’un certain Mario Balotelli. Le tournant décisif aurait eu lieu récemment. Une rencontre s'est déroulée entre Karamoh, les membres de la Direction et le Staff technique. Il est ressorti de cet entretien que l’ancien numéro 17 s’est considéré comme étranger au projet français, en se considérant, toute proportion gardée, être un joueur de l’Inter. Suite à cette réaction, les Girondins de Bordeaux auraient donc la ferme intention de renvoyer Yann Karamoh prématurément à Milan, en mettant un terme au prêt. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Un aller-retour Ligue 1/Serie A. Après un an d'apprentissage en Italie avec le maillot de l'Inter, Yann Karamoh a décidé d'un commun accord avec le club milanais de retourner en France pour avoir un temps de jeu que Spalletti ne pouvait pas lui accorder au vu de la concurrence. Et pourtant le choix du natif d'Abidjan de tenter l'expérience en Italie en août 2017 ne s'est pas fait du jour au lendemain, comme il l'explique pour Foot365 : "Ce fut un choix mûrement réfléchi. Les gens pensent que je me suis décidé au dernier moment mais j'y ai pensé pendant des mois ; le transfert était bouclé bien avant. Beaucoup n'ont pas suivi la situation dans son entièreté. Les médias disaient que j'étais parti dans la précipitation. Même Caen a joué sur cela alors que ce n'était pas vrai, mon contrat arrivait à son terme. Je ne regrette pas d'être parti, je ne le ferai jamais." En parlant de son aventure brève mais intense à Milan, Karamoh explique: "Je n'ai pas perdu en allant à l'Inter, peut-être juste de la confiance en moi. Ce qui était dur sur le plan mental c'était le fait de ne pas jouer mais bon, je suis encore jeune." Voilà ce qui explique son choix de revenir chez lui, pour épouser le projet de Bordeaux: "C'est vrai que j'ai failli signer à Saint-Etienne mais certaines choses ne sont pas allées au bout. Mon futur ? Je sais ce qu'il me reste à faire." ®Samus - internazionale.fr
  6. L'agent de Karamoh chez FcIN: "Nous avons l’accord de Yann pour Saint-Etienne". C'est toujours le mercato dans les bureaux du F.C. Internazionale : entre les joueurs en trop et ceux qui veulent trouver une solution pour jouer, le DS Piero Ausilio est toujours au travail. L'une des situations qui sera définie dans les prochaines quarante-huit heures est celle de Yann Karamoh. En fait, de France, il y a des rumeurs d'un intérêt de la part de Saint-Etienne, et la société Nerazzurra aurait déjà donné son approbation. FcInterNews.it a intercepté l'agent du joueur, Oscar Damiani, pour comprendre l'évolution de la situation entre le joueur et les 2 sociétés. Damiani, quelle est la situation ? "Nous ne savons pas encore, nous verrons entre aujourd'hui et demain ce qui se passe". Quel est le statut de la négociation ? "La négociation est bien avancée, nous devons maintenant attendre de savoir ce que les clubs vont décider". Quelle est la volonté du joueur ? "Il y a l'approbation du joueur pour aller à Sain Etienne, il aurait plus d'espace pour jouer". JY DS - Internazionale.fr
  7. Lugano - Auteur d'un doublé pour le premier match de préparation, Yann Karamoh a analysé la performance de l'équipe pour Inter TV. "Je suis content pour moi et pour l'équipe. Il faut continuer de gagner. Ça se passe bien nous nous entrainons correctement c'est important. Nous espérons que la saison continuera de la même façon. Mon numéro ? J'aime le 7 je le voulais. Je l'ai demandé à Ausilio depuis la saison passée." Mieux vaut jouer en pointe ou sur un côté ? "Mieux vaut jouer tout court. Tout comme le fait de retourner en Champions League c'était capital. Aussi bien pour nous, pour les tifosi et pour l'histoire du club." ®gladis32 – internazionale.fr
  8. Milan - Karamoh, auteur de onze apparitions avec l'Inter marquant notamment le but de la victoire contre Bologne en février a révélé comment Luciano Spalletti lui avait demandé d'être patient car ce dernier aurait pu quitter le club en janvier. "Pour moi, c'était difficile de ne pas jouer au début. Cependant les dirigeants et Mr Spalletti m'ont parlé et m'ont demandé d'être patient. Cela m'a convaincu. Après le mercato et ma signature à l'Inter, j'étais dans une phase personnelle où il fallait que je me re-concentre sur moi-même, que je me retrouve et que je passe du temps avec ma famille. Je suis entré dans une spirale assez étrange on va dire." ®Rheyou Diamweli – internazionale.fr
  9. Milan – Dans cette semaine qui nous porte à la Saint-Valentin, notre Belle Inter vient de mettre un terme à sa romance avec Marcelo Brozovic. Cette histoire tourmentée a débuté en janvier 2015 et elle s’est définitivement terminée à la 58’ minute d’Inter-Bologne, au moment de son remplacement, pour le nouvel élu nerazzurro: Rafinha! L’ancien du Dynamo Zagreb a de nouveau été protagoniste d’une rencontre opaque, sans mordant, il a subit une pluie de sifflets de la part du peuple interiste, à présent que son attachement et son manque d’investissement a été mis à jour, le jouer a réagi avec provocation, en applaudissant ironiquement le public du Meazza. Une situation que Luciano Spalletti n’a pas du tout digérée : "L’entraineur et le club établissent les règles de la vie du groupe. Nous devrons analyser cet épisode à nouveau, mais nous avons un règlement et en agissant de la sorte, il s’est auto-exclut du groupe, il n’avait pas à le faire. Il pouvait être nerveux, mais il ne pouvait pas offenser le public." Trouver une porte de sortie sera très difficile, cette situation sonne plus comme la fin de l’histoire avec trop de bas et pas assez de haut pour un joueur talentueux mais trop inconstant et trop irritant. Brozovic n’est jamais parvenu à rentrer complètement dans le cœur des tifosi Nerazzurri. Pourtant Luciano Spalletti a tout tenté pour le remettre en confiance, par moment, tout le monde y croyait, mais c’était pour retomber de plus bel, alors qu’il aurait réellement pu, avec d’évidement qualité technique, devenir un élément important et absolu de notre milieu de terrain, il aurait pu devenir vraiment Epic, à la place, il est devenu un Fail ! Son doublé face au Benevento n’aura été que l’arbre qui cache la forêt et l’histoire de ce week-end nous en dit bien plus sur le personnage. Il apparaît évident qu’au mois de juin, le croate sera l’un des premiers à quitter Appiano Gentile, parfois comme dans la vie, la meilleure solution est d’aller vers d’autres horizons. Déjà remplacé ! En effet, même s’il n’a pas les 90’ de jeu dans les jambes, Rafinha montre déjà toute l’étendue de son talent, le constat est tellement flagrant avec le croate, autant le seconde est sifflé par le Meazza, autant le premier est ovationné comme un nouveau messie. Il ne lui aura fallu que 5 minutes pour parvenir à trouver des automatismes avec Karamoh. Les deux joueurs étaient désirés par Moratti, qui voyait en eux la possibilité de secouer l’Inter actuelle. Et c’est justement le brésilien qui offre en français le but du 2-1, ce but est l’un des plus beau du week-end. Deux minutes après le but, Rafinha est également à la base de l’expulsion de Mbaye qui n’a pas hésité à lui rentrer dedans. Plus que ces épisodes individuels, le gamin de San Paolo de 25 ans dispose des clés qui permettront à l’Inter de retrouver vie au milieu de terrain, un secteur essentiel pour remporter un match. De l’aveu même de Spalletti, il souhaitait placer Rafinha sur l’aile droite, pour remplacer Candreva, mais le brésilien est plus un joueur d’axe. Rafinha n’a pas hésité à effectuer des gestes osés et réussi, à provoquer des fautes entre deux adversaires, à réaliser des percées en solitaire en obtenant de bonne fautes, il a l’envie de jouer, cela se voit et on voit la différence entre un joueur et un champion qui sait passer l’homme avec faciliter et bien verticaliser le jeu. On a pu également constater sa Grinta, malgré le fait qu’il se faisait souvent secouer par les joueurs de Bologne... Pour ceux qui se demande pourquoi Karamoh est sorti à la place de Perisic "Yann a ressenti une douleur importante, il m’a dit qu’il allait bien, mais Rafinha m’a ensuite fait un geste, pour me confirmer que le français avait un réel problème." – Luciano Spalletti. Une belle amitié est née sur les réseaux sociaux : "De très beaux efforts, personne n’a dit que cela allait être facile. Félicitation mon frère." - Message posté par Rafinha pour Karamoh. Encore plus importante que les options tactiques, la façon de vivre de Rafinha est une véritable bouffée d’oxygène. Il aurait dû couvrir le poste d’un ailier, mais ses qualités de doux trequartista vont très certainement pousser le natif de Certaldo à plus miser en lui dans l’axe : "Rafinha a de très grandes qualités, c’est un milieu offensif, voir un attaquant, pour l’instant il réaliste des belles courses, et s’il part dans un raid solitaire en direction du but, son adversaire direct ne sera pas capable de l’arrêter. Il n’a pas encore les 90’ dans les jambes et nous allons évaluer sa condition physique et gérer au mieux les entrainements afin d’éviter de voir son genou blessé se regonfler, ce qui lui avait valu un an d’arrêt" Si tout va pour le mieux, l’histoire d’amour devrait continuer samedi soir au Marassi contre le Genoa. Soit il partira titulaire, soit il sera, en fonction de sa condition physique aligné sur le terrain, mais avec la certitude qu’il ne se reblessera pas. La révolution vient du banc et la révolution est en place ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan – En effet, 5 clubs ont fait part de leurs intérêts pour l’ancien joueur de Caen. En effet, l’Inter se cherche un latéral et un meneur de jeu (Deulofeu et Pastore sont en ligne de mire) mais l’Inter est aussi forcé de composer avec des joueurs sur le départ, Joao Mario est en haut de cette liste. Un joueur inattendu est d’ailleurs courtisé : Yann Karamoh que l’on a vu jouer 5 fois en ce début de saison. Bologne, Benevento et Cagliari souhaitent l’accueillir en prêt. Mais Stoke City et l’Olympique de Marseille surveillent de près cette situation et seraient prêt à déposer une offre sur le bureau de nos Directeurs sportifs… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...