Aller au contenu
ambrogio

Foot US

Messages recommandés

ambrogio    0
American Football


Image IPB

Le football américain est un sport collectif connu pour mélanger des stratégies complexes et un jeu physique intense. Le but du jeu est de marquer des points en portant un ballon ovale jusqu'à une zone de but nommée end zone adverse au bout du terrain. Le ballon peut être avancé en le portant (une course) ou en le lançant à un coéquipier (une passe). Les points peuvent être marqués de différentes façons comme en franchissant la ligne de but avec le ballon, en lançant la balle à un autre joueur situé de l'autre côté de la ligne de but, en plaquant un joueur adverse ayant le ballon dans sa propre zone de but ou en tirant au pied le ballon entre les poteaux du but adverses. Le vainqueur est l'équipe ayant marqué le plus de points à la fin du match.
Aux États-Unis, ce sport est connu sous la simple dénomination de « football » alors qu'au Canada, incluant le Québec, le terme football non qualifié peut désigner selon le contexte le football américain ou son proche parent, le football canadien. En Australie et en Nouvelle-Zélande, le football américain est appelé « gridiron football » tandis que dans les autres pays, il est différencié du football par un adjectif précisant son pays d'origine


HISTOIRE:


Le football américain descend du football (soccer) et du rugby. Ces deux disciplines codifiées en Angleterre sont introduites en Amérique du Nord dès 1861 pour le football (soccer) et en 1864 ou 1865 pour le rugby. Le premier match de rugby joué sur le continent américain est probablement disputé en 1864 à Toronto ou en 1865 à Montréal. Cette branche canadienne donnera naissance au football canadien.
Aux États-Unis, les équipes universitaires pratiquent aussi le rugby et le football (soccer). C'est d'ailleurs l'occasion de confusions. Ainsi, pendant longtemps, on considéra que le premier match de football américain se tint le 6 novembre 1869 : Rutgers s'impose 6-4 face au College of New Jersey (futur Princeton). Selon les recherches de l'historien Stephen Fox, ce match de New York Ball pourrait être un match de football (soccer). Princeton1 et la NFL 2 admettent désormais cette version.
Les Canadiens proposent aux Américains un match universitaire de rugby opposant les Montréalais de l'Université McGill aux étudiants d'Harvard, qui ne pratiquaient pas du tout le football. On joue une mi-temps selon les règles de chaque université. En effet, chaque école possède ses règlements propres, comme cela était également le cas en Europe quelques années plus tôt. Harvard adopte en 1875 comme règlement celui édicté par Yale, mais il s'agit toujours d'un mélange entre rugby et football (soccer), nommé « combination » en Europe. Il faut attendre le 23 novembre 1876, et la fameuse « Massasoit convention », pour voir la mise en place de règles communes à plusieurs universités américaines. De fait, ils adoptent l'ensemble des règlements de la fédération anglaise de rugby à l'exception d'un détail, le comptage des points. Le football américain clairement différent de ses ancêtres reste encore à créer.
Entre 1880 et 1883, Walter Camp, entraîneur de Yale, modifie en profondeur les règles et l'esprit du jeu : réduction des joueurs de 15 à 11, réduction de la surface du terrain et introduction du scrimmage. Ces modifications de Walter Camp sont complétées par d'autres à la même période : une équipe doit rendre la balle à l'adversaire si elle n'est pas parvenu à progresser de cinq yards en trois tentatives. Le football américain est né.
Les premiers joueurs professionnels sont recensés en 1892-1893, mais il faut attendre 1896 pour voir la première équipe composée exclusivement de joueurs professionnels : « Alleghany Athletic Association ». Un an plus tard, « Latrobe Athletic Association » est la première équipe à boucler une saison complète avec une formation composée exclusivement de joueurs professionnels (1897).
La première passe complétée date du 27 octobre 1906. Avant cette date, les passes en avant n'étaient pas autorisées.
La National Football League (NFL) se met en place en 1920 afin de mettre un terme à la gabegie qui règne alors dans le monde du football américain.
Le football américain reste longtemps cantonné aux seuls États-Unis où il devient le sport numéro un, devant le baseball, dès les années 1970. Exception notable, le Japon, influence américaine oblige, où se dispute un championnat universitaire depuis 1947. Le jeu est introduit en Europe entre la fin des années 1970 et le début des années 1980. Une fédération internationale de football américain est créée en 1998.


TERRAIN


Le terrain mesure au total 120 yards (verges au Québec) de longueur, soit 109,68 m sur 53,3 yards de largeur (48,8 m). Les règles américaines de la National Football League précisent les dimensions en pied : 360 pieds par 1603.
À chaque extrémité du terrain, on trouve la zone d'en-but appelée end zone et, au fond de celle-ci, les poteaux entre lesquels le ballon doit passer pour le botté de transformation après un touchdown ou le botté de placement - field goal. La zone d'en-but mesure 10 yards, environ 9,1 m, de longueur après la ligne de but et ce, sur toute la largeur du terrain. Il est courant de voir les zones d'en-but peintes aux couleurs de l'équipe jouant à domicile.
Le terrain est divisé en portions de 5 yards - 4,6 m - représentées par des traits de peintures blanches pour mieux visualiser les distances parcourues. Tous les 10 yards - 9,1 m -, et jusqu'au centre du terrain, la distance séparant la ligne de l'en-but est marqué en police blanche.
Tous les yards et au centre du terrain des traits hachurés appelés hashmarks sont disposés. Ces hashmarks délimitent la largeur maximale autorisée pour les mises en jeu afin d'éviter que ces dernières se déroulent trop près des lignes de touche.
Au fond de chaque zone d'en-but, un poteau jaune est dressé au milieu de la largeur du terrain. Ce poteau est complété par une barre horizontale située à 3,05 m de hauteur et elle-même complétée par deux poteaux verticaux distants de 5,6 m. Ces barres portant la hauteur total des poteaux à 9 m, au minimum. Contrairement au rugby où les poteaux forment un H, au football américain, les poteaux ont la forme d'un Y


LE JEU


La partie dure 60 minutes effectives - mais plusieurs heures au total - et comporte quatre quart-temps de 15 minutes (donc, deux mi-temps de trente minutes). Entre les deux premiers (et les deux derniers) quart-temps, on procède juste à un changement de côté et on garde la même position relative pour le ballon. En revanche, entre les deuxième et troisième quart-temps (première et seconde mi-temps), c'est le repos d'environ 20 minutes. Au début du troisième quart-temps l'équipe qui a reçu l'engagement engage à son tour. En cas d'égalité, une « prolongation » est jouée sur le mode de la « mort subite »


Un match de football américain se déroule en deux phases de jeu bien distinctes : l'attaque et la défense. Le changement entre les deux phases s'opère à plusieurs occasions détaillées plus bas.
Le jeu commence par un botté d'engagement ou kickoff. Ce coup de pied est utilisé en entame de chaque début de mi-temps (premier et troisième quart-temps) ou pour reprendre le jeu après qu'une équipe a marqué des points. Il est, dans la plupart des cas, utilisé pour envoyer le ballon le plus loin possible dans le camp adverse. Un joueur de l'équipe adverse se doit de rattraper le ballon et de tenter d'avancer ballon en main. L'endroit où le joueur remontant le ballon sera plaqué déterminera le lieu où la phase d'attaque débutera pour son équipe. Quand le ballon atterrit dans la zone de l'en-but de l'équipe qui va passer en attaque, le joueur qui reçoit le ballon peut soit décider de tenter de jouer le ballon soit se mettre à genou pour arrêter le jeu. La phase offensive commencera alors sur la ligne des 20 yards de l'équipe - on parle alors de touchback.
L'équipe possédant le ballon est en phase d'attaque et dispose de quatre tentatives pour parcourir une distance de 10 yards - aussi appelé verge au Canada et représentant environ 9,1 m - à partir de la ligne du début de la phase d'attaque la line of scrimmage. L'équipe en attaque va alors progresser en gagnant 10 yards par 10 yards, on dit parfois que le football américain est un jeu de « gagne-terrain ». Si l'équipe en attaque recule elle devra regagner le terrain perdu et ainsi que les 10 yards classiques pour avoir une nouvelle série de quatre tentatives (downs).
Si, à l'issue des quatre tentatives, l'équipe n'a pas parcouru la distance des 10 yards (ou plus si elle avait reculé), la possession du ballon est donnée à l'adversaire. L'adversaire récupère alors le ballon à l'endroit où l'attaque s'est arrêtée : c'est un turnover on downs. Pour éviter que l'équipe adverse ne récupère le ballon trop près de la zone d'en-but et se trouve donc dans une situation de marquer trop favorable, il est possible de taper un coup de pied afin de dégager le ballon. Ce coup de pied de dégagement est appelé punt -aussi appelé botté de dégagement au Canada - et est généralement effectué lors de la quatrième tentative.
La phase d'attaque débute avec le ballon tenu par le centre de la ligne offensive qui le passe entre ses jambes au quarterback. Deux moyens de progression se présentent alors aux joueurs de l'équipe offensive :
la course : dans ce mode de jeu le ballon est passé directement de la main à la main par le quarterback - aussi appelé le quart-arrière au Canada - à un autre joueur appelé running back - demi à l'attaque. Celui-ci doit alors courir avec le ballon en évitant les défenseurs adverses. Il existe de nombreuses variantes de ce type d'attaque : le quarterback peut par exemple courir avec le ballon sans faire de passe ou encore peut le transmettre au running back par le biais d'une courte passe. Néanmoins, le quarterback ne peut réaliser une passe que tant qu'il n'a pas dépassé la ligne d'engagement.
la passe en avant : le quarterback lance une passe à un de ses receveurs qui se sera, au préalable, déplacé sur le terrain en suivant une trajectoire bien déterminée. Cette trajectoire, connue à l'avance des deux joueurs, permet, outre la synchronisation entre passeur et receveur, de déstabiliser la défense en utilisant des trajectoires atypiques. Une fois le ballon attrapé par le receveur, celui-ci peut continuer à courir ballon en main. Pour qu'une passe soit valide le ballon doit être attrapé sans qu'il touche le sol par un joueur ayant ses deux pieds à l'intérieur des limites du terrain. Si ce n'est pas le cas la passe est dite « incomplète ».
Dans les deux cas l'ensemble de l'équipe peut effectuer des « blocs » afin de protéger les joueurs portant le ballon (quarterback, coureur ou receveur). Les « blocs » doivent être effectués uniquement en poussant l'adversaire sans le plaquer ou le tenir.

En phase de défense plusieurs méthodes peuvent être employées pour stopper la progression du ballon :
Le plaquage : le but du plaquage est de mettre au sol le porteur du ballon. Le jeu s'arrête dès que le porteur du ballon est au sol, la prochaine tentative d'attaque débutera à l'endroit où le joueur a été plaqué. Seul un joueur porteur du ballon peut être plaqué. Un plaquage effectué sur le quarterback est appelé sack. Si le plaquage a lieu dans la zone d'en-but, cela rapporte 2 points à l'équipe défensive, on parle alors de safety). Si le joueur plaqué perd le ballon, le ballon peut être récupéré par l'une des deux équipes. Cet événement particulier, pouvant donner lieu à un renversement (turnover) si la défense récupère le ballon, est appelé fumble. Si un joueur est plaqué à l'intérieur du terrain, le chronomètre continue. S'il sort ou est poussé en touche, le chronomètre s'arrête. Cela à un impact très important sur la stratégie du jeu, en attaque.
L'interception : elle a lieu lorsqu'un défenseur intercepte une passe destinée à un receveur. Le défenseur ayant réalisé l'interception peut progresser ballon en main jusqu'à ce qu'il soit plaqué. Son équipe débutera alors sa phase d'attaque à l'endroit où le plaquage a eu lieu.

Il existe plusieurs manières de marquer des points :
Le touchdown, aussi appelé essai ou touché, vaut 6 points. Il a lieu lorsqu'un joueur est en possession du ballon à l'intérieur de la zone d'en-but de l'équipe adverse. Il suffit que la balle passe la ligne de la zone d'en-but pour que le touchdown soit valide sur un jeu de course ou qu'un joueur reçoive la balle dans la zone avec l'un des deux pieds dans le terrain (ou les deux pieds selon le championnat).
Un touchdown donne lieu à une tentative de transformation, ou une conversion. Cette tentative, jouée à 2 yards (ou 3 selon le championnat) de la ligne d'en-but peut être effectuée de deux manières :
En frappant un coup de pied sur le même modèle que le field goal. Ce type de transformation, appelée extra point, rapporte 1 point.
En marquant l'équivalent d'un touchdown. Ce type de transformation, appelée two-point conversion7, rapporte 2 points. Ce type de transformation est bien plus difficile à marquer qu'un coup de pied et n'est donc généralement utilisée que dans des cas particuliers où l'équipe doit rapidement marquer des points.
Le field goal - botté de placement - vaut 3 points. Un coup de pied pour être validé doit passer entre les deux barres verticales du but. Si le coup de pied est raté, la possession de la balle est donnée à l'équipe adverse à l'endroit où le coup de pied a été frappé.
Le safety - touché de sureté - vaut 2 points. Un safety se produit dans la zone d'en-but de l'équipe se trouvant en possession du ballon. Il est accordé si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone d'en-but ou sort des limites de celle-ci ou encore si une faute d'attaque est commise dans cette zone.



A suivre: Les équipes de la Nfl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

Tout d'abord il faut savoir que la NFL (National Football League) est composé de 32 équipes divisé en deux conférences, la conférence "NAtional Football" et la conférence "American Football".

 

Voici le listing des équipes de la NFL :

 

AFC EAST TEAM:

 

New York Jets

New England Patriots

Miami Dolphins

Buffalo Bills

 

AFC NORTH TEAM:

 

Baltimore Ravens

Pittsburgh Steelers

Cincinnati Bengals

Cleveland Browns

 

AFC SOUTH TEAM:

 

Indianapolis Colts

Houston Texans

Jacksonville Jaguars

Tenessee Titans

 

AFC WEST TEAM:

 

Denver Broncos

San Diego Chargers

Okland Raiders

Kansas City Chiefs

 

NFC EAST TEAM:

 

New York Giants

Dallas Cowboys

Philadelphia Eagles

Washington Redskins

 

NFC NORTH TEAM

 

Minnesota Vikings

Green Bay Packers

Chicago Bears

Detroit Lions

 

NFC SOUTH TEAM:

 

Atanta FAlcons

New Orleans Saints

Carolina Panthers

Tampa Bays Buccaneers

 

NFC WEST TEAM:

 

San Francisco 49ers

Seattle Seahawks

Arizona Cardinals

Saint Louis Rams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

Les Favoris pour le titre et leurs points forts:

 

Image IPB

 

Avant toutes choses le grand gagnant de l'édition 2008/2009 n'est autre que Pittsburgh Steelers grace à son magnifique Quaterback Ben Roethlisberger. Peu de pronostiques les voyaient gagnant mais ils ont enlevés ce superbowl de la plus belle des manière au terme d'un match serré face aux Arizona Cardinals 27/23.

 

Qui peut donc enlever ce 44ème superbowl qui aura lieu pour la 10ème fois à Miami ?

 

New England Patriots: Equipe qui a perdu le titre dans les 30 dernière seconde face aux New Giants Giants contre toute attente et qui l'année dernière a joué pratiquement toute la saison sans son Quaterback favoris, je veux bien entendu parler de Tom Brady. Certes ils viennent de perdre face aux New York Jets lors du week 2 mais l'équipe de Boston en à sous le pied et compte bien le démontré.

 

Indianapolis Colts: Cette année les Colts compte bien être à la lutte et ne laisserons pas les Titans de Tenessee s'emparer de la 1ere place de l'AFC south, mais leur blessure commence déjà à faire effet lors du week 1 car 2 de leurs joueurs sont déjà blessés. Il s'aggit de Charlie Johnson et Jamie Silva. Mais comment ne pas les mettre favoris avec Peyton manning et ses stats: plus de 300 touchdown à son actif

 

Pittsburgh Steelers: Favoris de la division les steelers devront tout de même faire attention Ravens de Baltimore survolté en ce début de championnat ce qui laisse présagé une belle bataille.

Leur défaite lors du week 2 sur le fil et leur victoire à l'arraché lors du week 1 (en prolongation ..) ne font pas d'eux néanmoins le grandissime favoris. Ben roethlisberger aura la lourde tache de remporter son 3ème superbowl mais il va falloir travailler pour atteindre ce résultat. La force des Pittsburgh ? La défense sans aucun doute.

 

New Orleans Saints: Grandissime favoris devant les Falcons d'Atlanta les Saints possède une force offensive hors du commun en témoigne les 44 pts passés sur les Eagles de Philadelphia. Attention tout de même à une défense fébrile. Le problèmeégalement qui se pose: Les Saints n'ont jamais disputés de superbowl, niveau expérience c'est le néant.

 

New Yorks Giants: Après une désillusion certaines lors du superbowl passé éliminé en quarts de finale de l'épreuve en jouant l'un de spire jeu de leur saison ils n'ont pu confirmer leur superbowl d'il y a deux ans. Néanmoins leur victoire lors du game 2 face au Cowboys de Dallas 33/31 dans les dernière seconde pourtant outsiders lors de ce match. Eli Manning semble au sommet de sa carrière et la connexion avec Manningham semble parfaite en témoigne les 150 yards combiné !! La défense des Yankees est un gros point fort pour l'équipe New Yorkaise et les perforations du costaud Brandon Jacobs ainsi que Kevin Boss.

 

Quelques vidéos:

 

http://www.youtube.com/watch?v=zvES4Xl9xwM

http://www.youtube.com/watch?v=3r_WyFQRjQo...feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=5l7uvqkPg70

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

Week 1:

 

Titans @ Steelers 10/13

Dolphins @ Falcons 7/19

Broncos @ Bengals 12/7

Vikings @ Browns 34/20

Jaguars @ Colts 12/14

Lions @ Saints 27/45

Cowboys @ Buccaneers 34/21

Eagles @ Panthers 38/10

Chiefs @ Ravers 24/38

Jets @ Texans 24/7

Redskins @ Giants 17/23

49ers @ Cardinals 20/16

Rams @ Seahawks 0/28

Bears @ Packers 15/21

 

Les meilleurs performeurs de la 1ère journée:

 

Passeurs: Brees 358 yars et 6 touchdownw pour le quaterback des Saints

Rushing Yards (Distance parcouru en course): Peterson pour les Minesota Vikings 186 yards et 3 touchdown

Receving Yards: Wayne pour les Colts avec 162 yards et 1 touchdown.

 

_________________________

 

Très connu aux USA comme league, y a pas mal de gens qui y assistent :tongue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jibay    0

J'ai découvert ça par pur hasard ! J'vais m'y pencher un peu plus sérieusement :bigrin: !

 

Sinon j'ai trouvé un club dans notre coin, les Diables Rouges de Villepinte, j'vais ptet voir pour m'y inscrire ( vu que je veux me remettre au sport en club héhé :P ).

 

Et sinon voila deux petits blogs d'info en français qui sont LatestNFL et NY Giants French Blog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

Je me réfère très souvent au site Nfl avec les Highlight de tout les match qui sont passés c'est un site ultra complet, les ricains sont vraiment très fort pour ça.

 

Mais pas mal les site frenchies en tout cas. Moi j'avais fait un test il y a 3 mois de ca avec des potes qui en faisaient je me souviens plus du club mais c'était géant par contre j'men était pris plein la gueule :bigrin:

 

Garcii: N'hésite pas pour des infos complémentaires !!

 

 

- Marion Barber RB des Dallas Cowboys s'est blessé au quadriceps lors de la semaine !!! Très mauvaise nouvelle pour les Cowboys ce joueur est juste énorme !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier    311

Perso ca doit faire une douzaine d'année que j'ai fais connaissance avec ce sport. En primaire on faisait des matchs Redskins vs Giant à la récré xD

 

Ensuite je suivais le mag NFL sur Canal+ à l'époque et depuis 2 ans je peux voir enfin les matchs de championnat le week end sans oublier le Superbowl bien évidement sur France 2 xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier    311

Comme toi avec New York, moi c'est la Nouvelle Angleterre. Donc forcément les Patriots ;). Faut dire que Stephen King y contribue pour la passion de cette région. En basket et en baseball ce sont les clubs de Boston.

 

Y a juste en NHL que je tiens avec les Ducks car c'est grâce à cette franchise que j'ai découvert ce sport.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garcii    0

J'avais un zinc' qui en faisait (justement aux templiers) , au debut c'etait un gros , je ne l'est plus vue pendant 2 ans , des que j'le revois j'était choqué la masse que c'etait devenue...

C'est claire que ce n'est pas un sport de gringalet !! B)

 

J'aimerais savoir si les Raiders d'Okland sont toujours aussi bon que par le passé ? Enfin il me semble qu'ils etaient pas mal avant ... :phear:

Modifié par Garcii

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

Tom brady S****, cool ça on va pouvoir se chambrer :bigrin:

 

Oakland à des problèmes offensivement mais niveau défensif c'est vraiment pas mal ils ont gagnés 13/10 face à Kansas City 13/10 je trouve ca un peu just au vue des perspective et des objectifs qu'ont les Raiders.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×