Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

MORATTI: "FPF: UNE NOUVELLE ROUTE POUR LES RECETTES"


Damien

Messages recommandés

Image IPB

 

1274098754_moratti.jpg

 

SONDRIO - Massimo Moratti a donné une conférence de presse à la Banque Populaire de Sondrio à l’occasion du 40ème anniversaire de la fondation. Prés de la salle " Fabio Besta ", ouverte au public et à la presse, le président de l’Inter, accompagné du vice capitaine Ivan Ramiro Cordoba, a été accueilli par le président de l’institut Piero Melazzini et par le directeur général, Mario Pedranzini. Parmi les invités, Luciano Castellini, ancien inoubliable gardien de but, aujourd’hui observateur et entraîneur pour l’Inter et l’Italie Under 21.

Internazionale.fr vous propose de découvrir les déclarations du Président Moratti:

FOOTBALL ET ÉPARGNE

"Le football revient à parler de tout, je ne saurais par où commencer. Ce que je peux faire, c’est de raconter notre expérience, je dis "nôtre" parce qu’elle appartient à ma famille, et pas seulement à moi, depuis que mon père a choisi de devenir président de ce qu’il m’a ensuite légué. Ces rencontres sont utiles parce qu’en me parlant et en m’expliquant avec vous, je peux davantage me faire comprendre."

"Vous savez que le football, au moins en ce qui me concerne, n’est pas l’activité la plus économique qui existe. Beaucoup me disent qu’il faut épargner, me parlent des coûts, des engagements, ils me parlent de tant de choses… C’est fait avec plein de bon sens, mais ce discours finit toujours avec le banquier qui me demande "eh bien, président, c’est impossible de prendre Messi." … C’est le football, un sens qui va au-delà de chaque logique. Je pense même que lorsqu’on parle de football, il faut se dire que la "sociétà" n’est pas la tienne, mais celle du public, qui n’est pas vu comme un client. Ceci te met toujours en condition de devoir avoir du respect ".

LA PASSION POUR l’INTER 

Moratti raconte sa passion nerazzurra, héritage de son papa Angelo : 

"Lorsque papa est devenu président, j’étais au collège en Suisse. J’ai reçu une lettre de ma soeur qui m’expliqua tout. Papa s’est occupé de l’Inter parce qu’il était un supporter formidable: le dimanche il trouvait toujours une excuse pour aller voir l’équipe, même en déplacement. Il était un simple supporter passionné, comme beaucoup. Ensuite, des années après, je suis arrivé dans cette histoire et je dois dire que du point de vue humain, c’est une expérience splendide, surtout parce qu’il n’existe pas un supporter qui ne voudrait pas être le président d’une équipe de football."

LA NOUVELLE INTER

Le président explique ensuite son opinion sur l’Inter de cette année : 

"Outre le fait de donner des satisfactions à travers le football, il est nécessaire de donner le bon exemple. Nous le faisons avec l’Inter comme nous le faisons avec nos enfants. Le public a une sensibilité très forte pour les problèmes importants, pour les instants difficiles de la "sociétà", et certaines fois, il me le fait directement savoir en exprimant son désaccord. C’est humain, c’est naturel. Mais je suis convaincu que nous sommes encore très forts, je peux avoir des doutes sur le nouveau schéma, mais je trouve que cela fait parti de l’évolution de l’équipe. C’est pour cela que je suis proche de l’entraîneur: il réussira avec l’évolution tactique qu’il impose et s’il ne devait pas réussir, notre entraîneur est intelligent et s’il le considère approprié, il changera de dispositif. Je suis très confiant pour le championnat, et la Champions League devra être affrontée match après match. L’important est qu’on ne descende jamais sur le terrain avec la prétention d’être les champions du monde. Dans le football, il est fondamental d’avoir de l’humilité et l’envie de toujours recommencer à gagner, même après beaucoup de très belles victoires comme celles de ces dernieres années ".

LE FAIR PLAY FINANCIER

"C’est une chose sérieuse. À l’étranger, quelques clubs couvrent peut-être le déficit de leur budget avec un simple parrainage. En Italie, ça ne se passe pas comme ça, ou difficilement. Ici, pour les raisons que nous connaissons tous, les augmentations de capital ne sont plus possibles, donc on ne peut pas faire autrement que de suivre les directives de l’UEFA. Nous ne savons pas encore quand et si elles seront réellement appliquées, mais beaucoup d’entre nous n’y comprennent rien et nous devons donc nous préparer de telle manière que nous ne pourrons pas nous faire cueillir à froid. Je crois en effet que cette direction sera portée en avant, donc on ne peut et on ne doit pas faire comme si de rien n’était. Le football n’est plus le même que celui d’il y a dix ans, les coûts ne sont plus les mêmes, tout comme les valeurs, et c’est donc toujours quelque chose d’anomal par rapport à l’économie internationale. Ensuite, si nous voulons entrer dans le détail du dernier mercato, je ne pense pas avoir dépensé si peu… Par contre, il est vrai que l’Inter doit faire encore mieux au niveau des "sorties". Qu’est ce qui sauve le tout ? Le fait que je sois supporter et, qu’à la fin, je cherche toujours cet équilibre entre la partie économique, la partie affective et la partie technique. Toutefois, nous avons encore du temps pour nous bouger, pour s’améliorer et pour grandir: soit en vendant, soit par le biais du plan commercial où nous sommes déja en place sur certaines choses, mais pas avec le stade, comme c’est arrivé à l’équipe de Turin par exemple, mais à travers d’autres accords, d’autres stratégies ".

CAS FORLAN, PAZZINI, STADE ET FPF 

"Le stade de propriété ? C’est une idée juste, une route qui résout beaucoup de problèmes. S’ils m’ont invité ? Bien sûr, même si j’ai répondu que j’avais cet engagement à Sondrio et je n’ai pas pu en être. Le FPF ? Il faudra s’adapter économiquement. La situation de Forlan ? Ca m’a fortement déplu, comme pour Castaignos, parce qu’il est un excellent garçon. C’est une chose assez grave, bien qu’elle ne le soit pas vraiment en soi, cependant il ne faut pas que tu te mettes à frapper quelqu’un… Il faut simplement éviter ces choses. Le module de Gasperini ? Je crois que l’entraîneur m’a convaincu de ce qu’il faisait, ce n’est pas à moi de faire l’entraîneur. Forlan ? C’est un fuoriclasse qui peut être très utile, je suis pressé de le voir aux côtés de Zarate. Pazzini ? Il n’est pas pas du tout dit qu’il ne jouera pas contre le Palermo… ".

UN MOT SUR ETO’O ET LE MILAN 

"Il a été très bon, tout comme Ibrahimovic et Ronaldo, mais Eto’o a toujours été très affectueux, au-delà d’être un énorme joueur".

Enfin, le derby contre le Milan en championnat : 

"Il sera sans doute très beau".

Rédigé par Batista & p-h08 (FCInternews.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

Excellente interview :nikel:

 

 

"...faut se dire que la "societa" n’est pas la tienne, mais celle du public, qui n’est pas vu comme un client. Ceci te met toujours en condition de devoir avoir du respect."

Très belle phrase.

 

 

Toujours sceptique sur le Fair Play Financier moi -_-

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moratti a parfaitement raison de recadrer Gasp en matière de schéma tactique. Un grand club n'a pas de temps à perdre avec des expérimentations, il faut que ça marche tout de suite surtout que l'on sait désormais depuis 2 ans quelle est la meilleure tactique à employer pour cet effectif. Et je ne vois pas en quoi Moratti n'aurait pas son mot à dire. Berlusconi et Tapie ne se gênaient pas pour donner des "conseils" à leurs entraîneurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve toujours les interviews de Moratti pleine de classe, de charme...il ne se la joue pas, il reste mesuré et ferme à la fois...on sent le vrai patron et un fervent supporter qui se fait en même temps dévorer par sa passion dans le sens ou il met la main au portefeuille dés qu'il en sent le besoin...

De plus, cette saison, le recrutement a été malin, plein de promesse et d'avenir...Ricky Alvarez par exemple sera peut etre un joueur dont on parlera beaucoup dans les prochains mois tout comme Castaignos...

La défense est peut-être à rajeunir mais comme il a un grand coeur, il a surement le sentiment qu'il ne peut pas renvoyer d'un revers de main les hommes qui lui ont amené le triplé...un homme, humain!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moratti a parfaitement raison de recadrer Gasp en matière de schéma tactique. Un grand club n'a pas de temps à perdre avec des expérimentations, il faut que ça marche tout de suite surtout que l'on sait désormais depuis 2 ans quelle est la meilleure tactique à employer pour cet effectif. Et je ne vois pas en quoi Moratti n'aurait pas son mot à dire. Berlusconi et Tapie ne se gênaient pas pour donner des "conseils" à leurs entraîneurs.

Dans ce cas la responsabilité de Moratti ne doit pas exempte de tous reproches, il devait pertinemment savoir que cet entraineur avait des convictions dans le schéma qu'il veut employer...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toutefois, nous avons encore du temps pour nous bouger, pour s’améliorer et pour grandir: soit en vendant, soit par le biais du plan commercial où nous sommes déja en place sur certaines choses, mais pas avec le stade, comme c’est arrivé à l’équipe de Turin par exemple, mais à travers d’autres accords, d’autres stratégies ".

Le stade de propriété ? C’est une idée juste, une route qui résout beaucoup de problèmes. S’ils m’ont invité ? Bien sûr, même si j’ai répondu que j’avais cet engagement à Sondrio et je n’ai pas pu en être.

Quelqu'un peut expliquer ? Parce que moi j'ai rien compris. Le nouveau stade il est toujours d'actualité ou pas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas d'actualité, malheureusement pour l'économie de l'Inter.. Faudrait racheter San Siro à la ville mais ça parait très difficile..

 

Les ladri qui invitent hypocritement Moratti à leur inauguration : :laughing[2]:

Quelle mauvaise foi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moratti a parfaitement raison de recadrer Gasp en matière de schéma tactique. Un grand club n'a pas de temps à perdre avec des expérimentations, il faut que ça marche tout de suite surtout que l'on sait désormais depuis 2 ans quelle est la meilleure tactique à employer pour cet effectif. Et je ne vois pas en quoi Moratti n'aurait pas son mot à dire. Berlusconi et Tapie ne se gênaient pas pour donner des "conseils" à leurs entraîneurs.

Dans ce cas la responsabilité de Moratti ne doit pas exempte de tous reproches, il devait pertinemment savoir que cet entraineur avait des convictions dans le schéma qu'il veut employer...

Surtout qu'en disant ça il rajoute de la pression à Gasp' alors que la saison n'a pas encore commencé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moratti a parfaitement raison de recadrer Gasp en matière de schéma tactique. Un grand club n'a pas de temps à perdre avec des expérimentations, il faut que ça marche tout de suite surtout que l'on sait désormais depuis 2 ans quelle est la meilleure tactique à employer pour cet effectif. Et je ne vois pas en quoi Moratti n'aurait pas son mot à dire. Berlusconi et Tapie ne se gênaient pas pour donner des "conseils" à leurs entraîneurs.

Dans ce cas la responsabilité de Moratti ne doit pas exempte de tous reproches, il devait pertinemment savoir que cet entraineur avait des convictions dans le schéma qu'il veut employer...

 

C'est surtout que Gasp était ce qui restait hein. Bielsa, Villa Boas, Hiddink, Capello et consorts; tous nous ont dit. :bye:

 

Un peu comme l'an passé où on se ramasse Benitez car personne n'est dispo... -_-

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...