Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

MORATTI : "CE N’ÉTAIT PAS FACILE, BIEN JOUÉ TOUT LE MONDE"


Damien

Messages recommandés

Image IPB

 

1274098754_moratti.jpg

 

LILLE - "C’était une victoire importante et nécessaire". C’est ainsi que Massimo Moratti a commenté la victoire de l’Inter face à Lille pour la chaine Mediaset, après avoir été dans le vestiaire pour féliciter son équipe. 

Internazionale.fr vous livre ses propos : 

"Nous avons joué de manière intelligente. Maintenant, nous avons un peu plus de confiance pour continuer ainsi en Champions League mais aussi pour prendre des points en championnat. Je pense que tout le monde a besoin de ça pour recommencer à gagner. Hazard ? Il a confirmé ce qu’on savait déjà de lui: il a beaucoup de flair. Il me plait."

Moratti a ensuite répondu à Sky Sport Italia : 

"L’équipe a montré des qualités qu’elle semblait avoir perdues, nous avons été intelligents. Ce n’était pas facile de le faire dans une période aussi délicate. Bien joué aux joueurs, ce n’est jamais bon d’avoir des résultats négatifs."

Est ce un moment charnière de la saison ? 

"Prenons les matches les uns après les autres. Après la Champions League, on peut maintenant se focaliser sur le championnat. Pazzini ? C’est un vrai buteur, il est important. Est-ce que j’ai reçu des messages de Mourinho ? Oui, mais avant le match. C’est toujours un ami."

Rédigé par 100anni & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...