Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

MOTTA: "LA REMONTÉE EST POSSIBLE"


Damien

Messages recommandés

Image IPB

 

1292517779_motta.jpg

 

MILAN -Thiago Motta s’est exprimé aux micros de SkySports. Il nous parle notamment de son année passée au Genoa, en espérant à nouveau porter le maillot "rossoblu" dans le futur. Puis il parle évidemment de l’Inter et de ce début de saison très délicat.

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses déclarations: 

"Enrico Preziosi a été le seul à vouloir de moi quand j’étais blessé, ses paroles m’ont fait plaisir."

"La victoire contre Lille en Champions League était importante pour avancer dans cette compétition, mais nous n’avons encore rien fait de ce que nous sommes vraiment capables de faire, nous devons obtenir encore beaucoup de points. Pourquoi cette différence ? Si nous pouvions y répondre, nous ne serions sûrement pas dans cette situation."

Puis il défend Diego Milito, celui qui était aussi son coéquipier au Genoa: 

"Quand il va bien, nous savons à quel point il peut faire la différence. Quand il fait des erreurs, nous restons perplexes, mais nous espérons que ce but l’a ’débloqué’."

Motta garde confiance en ce qui concerne le championnat, même si tout semble impossible. Et sur le fait qu’il est considéré le "porte-bonheur" Nerazzurro, il ajoute: 

"Non, ce n’est pas vrai. Nous avons gagné parce que l’équipe a bien joué et non parce que je suis le ’porte-bonheur’."

"Je ne sais pas ce qu’il manque à l’Inter pour qu’elle redevienne la vraie Inter. Chaque année, les choses changent et j’ai vu d’autres équipes mal commencer leur saison et la terminer en beauté, comme par exemple Manchester, Barcelone ou l’Inter. L’important c’est de savoir ce que nous devons faire et avoir la force pour se relever dans ce moment difficile. Pour commencer, il faut changer cette tendance et rentrer sur le terrain pour gagner. La remontée? Je ne sais pas, en ce moment tout semble impossible. Peut-être que nous sommes bien en Champions League mais par contre en championnat nous sommes à 11 points de la Juventus, d’une Juventus qui joue bien, d’un Milan qui va bien tout comme Napoli: tout semble vraiment impossible pour nous. Mais on ne peut jamais dire jamais, la saison est longue, tout peut changer et peut-être que dans deux ou trois mois, nous parlerons autrement. C’est le football, malheureusement c’est comme ça".

Pourquoi ne voit-on pas la même Inter en championnat qu’en Champions League contre Trasbzonspor, C.S.K.A. ou encore Lille?

"Ca c’est une bonne question. Peut-être que si nous arrivons à y répondre, nous pourrons nous améliorer en championnat. Je ne sais pas, je peux seulement dire qu’en Serie A, nous jouons contre des équipes qui sont en grande forme, mais nous pouvons nous améliorer. Quand nous avons le ballon, nous pouvons faire beaucoup mieux et ceci est un point important pour arriver à gagner". 

Puis vient le sujet des blessures:

"La continuité permet à un joueur de s’améliorer, parce qu’il rentre sur le terrain avec le plein de confiance dans ses capacités, mais aujourd’hui je vois que certains subissent plus de blessures que d’autres. Moi, personnellement, je suis habitué aux blessures, je récupère puis je retourne jouer. C’est le football, c’est comme ça, j’espère seulement pouvoir aider au mieux l’équipe, en donnant le meilleur de moi-même sur le terrain pour gagner". 

Il faut donc recommencer à gagner pour chasser toutes ces certitudes qui parlent d’une Inter usée et sans repères

"Nous avons montré que nous étions capables de le faire en Champions League, pourquoi n’arriverions-nous pas à démontrer notre jeu et gagner en championnat ? Quand tu gagnes, tout va mieux."

T.Motta pense aussi à l’équipe nationale d’Italie et au championnat d’Europe 2012:

"Je veux y être. Je sais que ça ne sera pas facile, parce qu’il y a beaucoup de milieux de terrain italien en grande forme et qui marquent des buts en ce moment, mais j’ai pleinement confiance en moi. Je crois pouvoir y être et donner le meilleur de moi-même pour être à 100%".

En parlant de ça, ses pensées ne peuvent qu’aller vers Antonio Cassano.

"Je n’ai pas appris à le connaître totalement, mais c’est une personne avec un grand coeur, un homme génial. J’espère qu’il guérira le plus vite possible, c’est toujours beau de le voir sur le terrain, même s’il joue pour le Milan, parce que c’est un joueur comme il en reste peu, un joueur qui continue de jouer avec fantaisie et originalité. S’il s’en remet, il fera partie de l’équipe nationale. Sa présence est importante parce qu’il fait parti du projet de Prandelli depuis le début et que tout est plus facile avec lui sur le terrain".

Revenons sur Milito:

"Milito est un grand joueur de haut niveau, il l’a démontré dans toutes les équipes dans lesquelles il a joué jusqu’à aujourd’hui. Il a fait des choses extraordinaires pour l’Inter, il a fait des choses incroyables lors de sa première année en nerazzurro. Maintenant, nous espérons qu’il va continuer à marquer des buts, parce qu’il est fondamental pour nous. Quand il va bien, nous avons beaucoup plus de possibilités en attaque."

"Si c’est étrange de le voir rater? C’est vrai, je le connais bien, c’est un joueur qui est lucide et calme devant les buts et c’est rare qu’il rate? Lorsque ça arrive, c’est que ce n’est pas son moment. Mercredi soir, il a marqué un but vraiment important pour nous, mais encore plus pour lui, parce que quand son moral va bien, je le répète, c’est un joueur vraiment important".

"Si le but qu’il a marqué contre Lille l’a débloqué? Je crois que nous ne devons pas nous demander si Diego va bien ou mal, nous devons le laisser tranquille parce que c’est un grand professionnel, il travaille tous les jours et il sait ce qu’il doit faire pour être bien à chaque match. Il continue de travailler comme il le fait depuis toujours et c’est pourquoi je pense qu’il retrouvera très rapidement son niveau, celui que nous connaissons tous". 

Trois matchs avec T.Motta sur le terrain et trois victoires, ce qui fait du milieu de terrain Nerrazzuro un porte-bonheur:

"Pour être sincère, je ne crois pas en ces choses. Je suis plutôt convaincu que nous avons bien joué lors de ces trois matchs, que nous étions meilleurs que nos adversaires et que nous étions bons défensivement, même si nous pouvons toujours nous améliorer dans la construction du jeu. Nous avons beaucoup de joueurs qui peuvent le faire et nous croyons pouvoir le faire".

Thiago Motta devant la défense, c’est comme ça que nous le voyons dans le schéma de Ranieri, un peu comme avec Leonardo, même si la plupart des gens pensent que Cambiasso est le plus adapté pour ce poste:

"Je crois que ’Cuchu’ a toujours bien joué quand il a joué dans ce rôle. Mais le football est comme ça: un but provient quasiment tout le temps d’une erreur de mouvement de l’adversaire, il est difficile de voir un but sans erreur de la part d’une équipe. C’est pour ça que je crois que le plus important est de bien jouer et de faire mal à l’adversaire parce qu’une équipe qui défend la majeure partie du temps ne réussit pas à gagner".

Rédigé par Il Mago & p-h08 (fcinternews.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...