Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

SERIE A. CESENA 0-1 INTER: TROISIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE !


Damien

Messages recommandés

Image IPB

 

1314697723_inter.jpg

 

CESENA - Après deux victoires consécutives lors des deux derniers matchs de championnat, l’Inter avait l’occasion d’enchainer pour la première fois de la saison la passe de trois avec un déplacement à Cesena. Les nerazzurri ont rempli leur contrat en l’emportant 1-0 dans la douleur grâce à un but de la tête signé Ranocchia à la 63’. Grâce à ce nouveau succès, les hommes de Claudio Ranieri remontent provisoirement à la 5ème place.

Pour ce match, Ranieri décide d’opter pour un 4-4-2 avec Julio Cesar dans les buts derrière une défense composée de Maicon à droite et Nagatomo à gauche puis d’un axe central Lucio-Ranocchia. Au milieu, Cambiasso et Motta son placés dans l’axe, Zanetti et Coutinho sur les ailes, derrière le duo Milito-Pazzini une nouvelle fois reconduit.

Cesena ne tarde pas à entrer dans le match avec beaucoup d’envie. La première occasion est d’ailleurs à mettre au crédit de Candreva dès la 2’, mais sa frappe lointaine est trop écrasée et passe largement à coté. L’Inter répond à la 5’ sur un centre-tir de la droite de Cambiasso, mais Antonioli est vigilant au premier poteau et repousse le ballon en corner. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Cesena d’effectuer sa première frappe cadrée sur une tentative puissante du gauche de Ceccarelli bien captée par Julio Cesar.

La première grosse occasion arrive à la 10’ suite à un bon centre de l’extérieur du pied de Maicon qui arrive directement au second poteau sur Nagatomo qui tente une reprise de volée du gauche, mais sa tentative passe juste au-dessus. L’Inter se crée une autre belle opportunité à la 28’ suite à un bon coup-franc obtenu plein axe par Milito: Coutinho se charge de le tirer mais son tir est mal cadré et passe nettement au-dessus. Trois minutes plus tard, c’est cette fois un défenseur qui intervient in-extremis pour sauver les siens suite à une magnifique ouverture de Motta pour Pazzini qui allait se retrouver en duel face à Antonioli.

Malgré ces belles opportunités pour les nerazzurri, ce sont les joueurs locaux qui montrent plus d’envie et qui dominent légèrement cette première période. Il faut tout de même attendre le dernier quart d’heure pour les voir se procurer de réelles occasions de buts: Candreva bute tout d’abord sur Julio Cesar qui repousse une belle frappe de loin du milieu italien, puis les tentatives de Parolo (34’) et de Mutu (35’) passent elles au-dessus du but du portier brésilien.

La dernière occasion de but de ce premier acte est finalement pour l’Inter et pour Milito qui tente sa chance après une action de contre en solitaire, mais sa frappe enroulée passe de peu au-dessus.

L’arbitre siffle la pause sur le score de 0-0. Claudio Ranieri profite de la mi-temps pour effectuer son premier changement: Obi remplace Coutinho.

La seconde période débute plus mollement que la première. L’Inter tente bien quelques incursions dans la défense adverse, mais les tentatives complètement manquées de Pazzini (une frappe totalement dévissée à la 47’ puis une tête largement hors du cadre à la 51’) ou encore la frappe d’Obi contrée par Milito (50’) sont les parfaits exemples des problèmes offensifs des nerazzurri.

De l’autre coté, il suffit d’attendre la première occasion pour voir Cesena mettre le feu dans la défense nerazzurra sur une contre-attaque emmenée par Guana après un énième raté de Ranocchia, mais Lucio intervient pour contrer le milieu de terrain italien qui parvient tout de même à passer en retrait à Eder dont la frappe est cette fois-ci contrée par Obi.

A la 59’, Pazzini rate une nouvelle fois le cadre sur une passe de Milito, l’attaquant italien n’est décidément pas dans un bon jour... Dans la minute qui suit, Cesena s’offre encore une belle opportunité sur une frappe de Parolo repoussée par Julio Cesar puis dégagée en catastrophe par la défense.

Il faudra finalement un coup de pied arrêté pour débloquer la situation: sur un coup-franc tiré de la gauche, Maicon dépose le ballon sur la tête de Ranocchia qui devance la sortie manquée d’Antonioli et qui propulse le ballon au fond des filets: 0-1 (63’) !

Les nerazzurri ouvrent donc le score peu après l’heure de jeu, un but qui va couper les jambes des joueurs de Cesena, assommés par cette ouverture du score. Plus rien ne se passe pendant de longues minutes, l’Inter se contente de gérer son but d’avance tandis que Cesena peine à se montrer dangereux, à part sur quelques situations dangereuses das la surface nerazzurra, toujours dégagées de justesse par un défenseur.

Il faut attendre la 81’ pour revoir une tentative de frappe pour les locaux, mais le tir de Mutu passe largement au-dessus. Dans la minute qui suit, Ranieri sort Pazzini et fait entrer Forlan.

Cesena finit quand même par pousser un peu plus et Ghezzal est tout proche d’égaliser à la 86’ sur une reprise acrobatique aux six mètres, mais il se heurte à Julio Cesar qui repousse d’une magnifique parade du pied. Deux minutes plus tard, c’est Maicon qui sauve les siens en détournant en corner une tentative de Candreva.

Une fois cet orage passé, les nerazzurri reprennent le contrôle lors des dernières minutes de jeu et c’est même Stankovic (entrée quelques minutes plus tôt à la place de Milito), qui se crée la dernière occasion de but sur une frappe lointaine détournée par Antonioli.

L’arbitre siffle la fin du match sur cette courte mais précieuse victoire de l’Inter, le troisième succès consécutif des nerazzurri qui remontent provisoirement à la 5ème place du classement. Un succès encore acquis dans la douleur, mais un succès important pour recoller aux places qualificatives pour l’Europe. Il restera à confirmer cette bonne spirale mercredi avec la réception de Lecce pour bien terminer l’année 2011.

TABLEAU RECAPITULATIF

CESENA 0-1 INTER

Buteurs: 63’ Ranocchia

Cesena: 1 Antonioli; 16 Comotto, 25 Von Bergen, 2 Rodriguez, 6 Lauro (88’ Benalouane); 18 Parolo, 5 Guana, 77 Ceccarelli (68’ Ghezzal); 10 Mutu, 8 Candreva; 7 Eder (67’ Bogdani)
Entraineur: Daniele Arrigoni

Inter: 1 Julio Cesar; 13 Maicon, 6 Lucio, 23 Ranocchia, 55 Nagatomo; 4 Zanetti, 8 Thiago Motta, 19 Cambiasso, 29 Coutinho (46’ 20 Obi); 7 Pazzini (82’ 9 Forlan), 22 Milito (89’ 5 Stankovic)
Entraineur: Claudio Ranieri

Arbitre: M. Romeo

Avertis: 13’ Comotto, 62’ Lauro

Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

C'était dur, et ce sur tout les points de vue tant la prestation était moyenne...

Des passes loupés d'une manière incompréhensible des fois, des placements encore hasardeux, mais bon on a les trois points et c'est le principal. Tout ce que je voulais.

 

 

Nous sommes sur une bonne dynamique mine de rien. Encore un dernier coup face à Lecce et ce sera top :nikel:

Je ressors ma phrase : c'est du long mais c'est du bon ^^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bhen je viens de voir le match en entier... dégueu...

 

Cette formation n'était vraiment pas adapté aux joueurs qu'on disposait... Ranieri doit aussi arrêter de vouloir tenter de relancer nos 2 attaquants, et plutôt essayer d'en relancer un et de mettre forlan ou castaignos... Pazzini et Milito c'est les même mouvement, les 2 attendent la balle dans les pieds plutôt que d'aller vers le ballon...

 

Bon militto aujourd'hui c'était mieux (loin d'être bon tout de même), il s'est rendu disponible, mais une fois de plus il est très loin du but... Et ce qu'on lui demande c'est de marquer...

 

Rannocchia malgré son but il a été nul à chier... Heureusement que Lucio était là derrière, d'ailleurs on le voit que depuis le retour du brésilien on ne prend plus de but...

 

On ne peut plus défendre à 8 et attaquer à 3... ce soir sur la Rai ils ont bien analysé, Cambiasso et Motta joue sur la même ligne, Cambiasso descend super bas prendre le ballon chez JC, Motta reste dans ses pattes... conséquence y a plus personne pour aider Couti, PAzzo et Milito...

 

Capitano aujourd'hui on aurait dit un gosse de 17 ans, on ne l'a pas vu... on aurait joué à 10 que ça aurait été pareil...

 

Ranieri aussi avec ses changement à la mi tps, et son changement à la 80eme... pourquoi il attend si lgtps pour faire des changements?? Obi comme je l'ai djà dit à gauche il n'est pas bon, et il n'est pas encore prêt pour une place de titulaire, certes il a de l'envie, mais tactiquement ça pêche beaucoup....

 

Bref, à quand le 4-2-3-1???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...