Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Faraoni: "Nous voulons gagner le derby !"


Damien

Messages recommandés

Image IPB

 

1314633740_faraoni.jpg

 

MILAN - Le jeune espoir nerazzurro Marco Davide Faraoni était l’invité de l’émission "Prima Serata" sur la chaîne du club nerazzurro, Inter Channel. Il s’est livré aux micros d’Edoardo Caldara.

Internazionale.fr vous propose de découvrir les déclaration du jeune joueur italien.

"Je suis très content d’être ici, c’est un honneur pour moi d’avoir pu signer un nouveau contrat dans ce club et j’en suis très fier. L’argent? Honnêtement (ndlr: il rit), j’essaye de ne pas y penser, mais pour une famille comme la nôtre, c’est une situation qui ne nous serait sans doute jamais arrivée sans le football… J’ai très envie de réussir ici, encore plus vu les sacrifices que ma famille a fait pour moi: je veux les rendre heureux et je veux qu’ils ne manquent de rien. Quand je suis en difficulté, je pense à eux: je ne pense qu’à travailler et je fais tout mon possible pour les faire vivre sereinement. Je suis quelqu’un de plutôt réservé, je préfère faire les choses sans trop y penser, donner simplement le meilleur de moi-même, c’est tout."

"Le but contre Parma était incroyable, je n’avais jamais ressenti cela auparavant, surtout devant le public du "Meazza". Certains diraient: ’je me sens vraiment fort ce soir dis donc…’, mais je ne fais pas partie de ceux-là, je n’y pense pas. Bien entendu, l’émotion reste très forte, c’était mon premier but en Serie A… C’est un but chanceux, mais je voulais tenter ma chance. Après deux, trois matchs j’avais un peu peur de mon rendement, car j’ai aussi fait des matchs plutôt moyens, et heureusement pour moi, ce but a pu me libérer."

"Le futur héritier de Zanetti? Calmons nous… Zanetti est Zanetti (ndlr: dit-il en dialecte romain). C’est un joueur de grande classe, aussi bien sur qu’en dehors du terrain. Je peux simplement dire que je donnerai toujours le maximum à l’entraînement et lors des matchs. Mon point fort est de ne jamais baisser les bras."

Durant l’interview, le père de Davide appelle pendant l’émission et remercie encore son fils pour les propos qu’il a prononcé envers sa famille. Davide, surpris, le salue et le remercie encore puis ajoute:

"Mon père m’a toujours aidé et me donne beaucoup de conseils: même lorsque je joue bien, il me dit toujours ce que je peux améliorer en vue du prochain match. Il a joué au football pendant longtemps, il en sait quelque chose. Il me dit également de rester humble, de faire mon maximum et de ne rien lâcher. Je suivrai toujours ses conseils car le football est trop important pour moi, il n’y a que lui qui peut te procurer autant d’émotions. Je dois aussi remercier les supporters nerazzurri qui sont géniaux et qui m’apportent beaucoup d’affection."

"Parmi les joueurs de l’Inter je n’ai pas vraiment d’idole. J’observe beaucoup Maicon, ses mouvements, il est vraiment très fort. Tout le monde est très sympa avec moi et je m’entends à merveille avec tout le groupe. Il y a certains joueurs qui parlent très peu avec les jeunes, mais ici tout le monde est à ton écoute. Avec qui je m’entends le mieux? Tout le monde en général comme je viens de le dire, disons que je fréquente le plus souvent Pazzini, Poli, Castellazzi et Orlandoni."

"Comment réagissent les jeunes aux critiques et aux compliments? Ca dépend de chacun: s’il est trop sensible et qu’il fait attention à tout ce qui se dit, il peut se sentir renfermé sur lui-même. Je pense qu’il ne faut pas prêter attention à tout cela. En ce qui me concerne, je cherche toujours à ne pas être impliqué dans cela."

"Pour le derby, je ne me sens pas agité, je suis très concentré pour ce rendez-vous. A la fin de chaque entraînement, je me mets devant un mur et je fais encore certains exercices pour peaufiner mon jeu et mon physique."

"Mes défauts sur le terrain? Parfois, je me laisse trop emporter par le ballon, sans prêter attention à mon adversaire direct. Je travaille souvent pour rectifier cela. Je dois aussi m’entraîner sur le fait de choisir des solutions le plus rapidement possible lorsque je n’ai pas le ballon par exemple."

Un dernier mot envers un ancien nerazzurro , Marco Materazzi:

"Il a été très important pour moi, il m’a aidé à m’intégrer au mieux dans l’équipe, en plaisantant aussi sur mon équipe de coeur, la Lazio. Mais maintenant, il n’y a qu’une seule équipe pour moi, l’Inter, celle qui m’aide à vivre quotidiennement et avec laquelle je suis prêt à donner le meilleur de moi-même."

Rédigé par BiscioneNerazzurro & p-h08 (fcinternews.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...