Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Cambiasso: "Tout le monde doit prendre ses responsabilités."


Damien

Messages recommandés

1268867249_cambiasso.jpg

 

APPIANO GENTILE - Esteban Cambiasso a répondu aux questions d’Andrea Paventi de Sky Sport Italia.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

"Nous ne sommes pas habitués à nous trouver dans une telle situation, mais c’est en travaillant dur que nous pouvons nous en sortir, en analysant nos erreurs lors de ces matchs, qui étaient tous différents mais toujours avec une conclusion négative. Seul le travail peut nous sortir de là."

 

El Cuchu fait part de son analyse sur cette période:

 

"Ce à quoi les gens ne pensent pas toujours quand les choses vont bien, c’est combien de temps cela va durer. Vous espérez que ça soit rose pour toujours, mais ça ne marche pas comme cela. Nous devons être heureux pour ce que nous avons accompli dans le passé mais maintenant nous devons transpirer pour nous sortir de cette situation. Nous sommes convaincus que nous pouvons sortir de cette ornière et remettre le club au top."

 

"Nous ne pouvons pas penser à enchaîner trois ou quatre victoires de suite en ce moment, nous devons nous concentrer pour en gagner un. Lorsque vous êtes dans une bonne phase, vous pensez au calendrier et aux matchs qui arrivent, mais pour l’instant, nous ne devons penser à rien d’autre qu’au prochain match, à la victoire qui peut tout changer."

 

On lui a demandé son avis sur la théorie qui dit qu’avec la départ de grands joueurs comme Eto’o et Motta, l’Inter est arrivée à la fin d’un cycle:

 

"Vous devez être prudents quand vous parlez de "fin de cycle". Lorsque Ibrahimovic est parti, les gens parlaient de "fin de cycle", et puis... L’Inter est plus forte que n’importe quelle individualité ou nom de joueur."

 

Cambiasso est interrogé sur sa place dans l’équipe, est-elle en danger ?

 

"Votre place est remise en cause tous les dimanches, ça marche comme cela dans les grands clubs comme celui-ci, mais vous devez respecter les professionnels qui sont ici, ainsi que les autres joueurs et les responsables du club."

 

Cambiasso et Zanetti ont été définis par Claudio Ranieri comme des exemples à suivre pour les autres, de part la confiance qu’il a mis en eux:

 

"C’est agréable de savoir qu’un coach me fait confiance, mais ce n’est pas comme s’il était le seul à nous avoir toujours mis sur le terrain, et ce n’est pas le cas, ne l’oublions pas. Je me donne toujours à 100 %, si ce n’est pas suffisant, cela doit être évalué par les personnes qui dirigent le club."

 

L’argentin continue:

 

"Un match est à la charge des joueurs car ce sont eux qui sont sur le terrain. L’entraîneur est autant déterminé que nous de sortir de cette situation, il prépare les matchs en pensant à ce qui est le mieux pour l’équipe, comme nous nous concentrons à jouer pour le bien de l’équipe. Le match contre Catania est-il déterminant ? C’était supposé être la dernière chance depuis trois matchs maintenant, et les choses continuent quand même. Les choses que vous entendez à l’extérieur ne doivent pas influencer la façon dont vous préparez un match. Il y a des moments où tout arrive facilement et naturellement, et d’autres pas, c’est aussi simple que ça."

 

On lui rappelle que les attaquants n’ont pas marqué depuis un mois:

 

"Ce n’est pas une question d’attaquants, c’est la même chose pour les milieux, l’entraîneur et les responsables du club. Nous encaissons des buts et nous n’en marquons pas. Nous devons tous élever notre niveau de jeu, mettre de l’huile de coude. Le seul moyen de sortir de là est cette victoire qui guidera les autres."

 

L’Inter peut-elle encore viser la troisème place ?

 

"Pensons à gagner le prochain match, après nous verrons. Penser aux objectifs ne nous amène nulle part, nous voulons gagner nos matchs et voir où cela nous amène. Avec les débuts que nous avons connus, c’est inévitable de connaître une saison différente des autres, une saison à laquelle nous ne sommes pas habitués, mais nous persévérons."

 

On rappelle à Cambiasso les paroles de Gasperini qui a déclaré "qu’il n’avait pas de regrets de sa période à l’Inter et que le mauvais début de saison ne peut plus servir d’excuse."

 

"Il n’y a jamais qu’un seul responsable, que vous gagniez ou perdiez. Tout le monde: les joueurs, l’entraîneur et les responsables doivent prendre leur responsabilité, pour les bonnes choses comme pour les mauvaises."

 

Au sujet de la Champion’s League et le match retour contre Marseille:

 

"Le match retour arrive bientôt. Avec des résultats différents en championnat, on aurait entendu que nous avions seulement été malchanceux lors du match aller et que ça pourrait s’inverser, nous voulons tout de même que ça s’inverse."

 

Concernant les tifosi, Cambiasso ajoute:

 

"Ils ont été derrière l’équipe 85 minutes lors du dernier match à la maison, après bien sûr, il y a eu de la frustration. Ce genre de réaction est normal. Il est important de soutenir l’équipe car elle souffre, et les tifosi sont ceux qui peuvent nous donner une force supplémentaire. J’espère qu’ils seront derrière nous jusqu’à la 90ème minute dimanche et lors des matchs suivants. Et si à la fin ils n’ont pas un jugement positif, c’est leur droit."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...