Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Stramaccioni : "Fini les promesses, place au jeu! "


Damien

Messages recommandés

1332671207_post-2-1332670032.jpg

 

Appiano Gentile - Le nouvel entraîneur de l’Inter Andrea Stramaccioni s’est exprimé lors de la traditionnelle conférence de presse à la veille de son premier match qui se jouera contre le Genoa demain à 15h au stade Giuseppe Meazza.

 

Internazionale.fr vous livre les déclarations de l’entraîneur intériste.

 

Comment s’est déroulée votre première semaine de travail?

 

"C’était une semaine très positive, nous avons beaucoup travaillé et je à mieux connaître tous mes joueurs. Je suis satisfait et prêt pour demain."

 

Pourquoi un tifoso de l’Inter doit-il être confiant de venir à San Siro demain?

 

"Ca suffit de faire des promesses, nous devons donner une réponse sur le terrain. C’est ce que je veux et les joueurs aussi le veulent. J’ai trouvé des professionnels épatants, et à partir de ce dimanche à 15h, les promesses s’arrêtent et nous donnerons tout."

 

Comment as-tu été accueilli par le groupe?

 

"Comme je viens de le dire, ce sont des joueurs professionnels de haut niveau, je pense qu’ils ont toujours donné le maximum et ils l’ont fait pour n’importe quel entraîneur, comme Ranieri par exemple. Ces garçons sont fantastiques."

 

Comment sera l’Inter de Stramaccioni?

 

"J’ai tout de suite essayé de mettre en place mes idées sur le terrain, même si je ne peux pas être sûr d’avoir la meilleure Inter immédiatement. Pour demain, je mettrai la meilleure formation possible afin d’espérer en tirer de belles choses pour la suite."

 

Comment trouves-tu Zarate?

 

"Un entraîneur ne doit pas prendre en compte les performances passées d’un joueur, je choisis un joueur en fonction de ce qu’il montre à l’entraînement durant la semaine. L’Inter a beaucoup de qualité en attaque et c’est normal que j’essaye de développer encore plus ce secteur de jeu. Mauro a des qualités indiscutables, même s’il ne les a pas encore exprimées à l’Inter, il y a forcément une raison derrière tout ça. Je pense donc au présent."

 

Que demandes-tu à ton groupe?

 

"Je leur demande de créer un déclic, de démonter que nous pouvons démentir tout ce qui a été dit sur nous: nous ne sommes pas là pour parler mais montrer des faits réels sur le terrain. C’est pour nous tous que nous voulons ça: pour moi, pour les tifosi et pour le président."

 

Tu seras certainement très ému demain pour ton premier match à San Siro?

 

"Je suis à l’aise sur le terrain, la plus grande émotion, c’est d’entrer dans ce vestiaire. Dès le premier coup de sifflet, tu ne penses plus qu’à tes joueurs et à ton adversaire. Je vais vous dire: j’ai surtout été ému au début lorsque j’ai été appelé. Lorsque je suis sur le terrain, je donne le meilleur de moi-même pour mon équipe."

 

Fais-tu partie des entraîneurs qui n’arrivent pas à dormir à la veille d’un match important?

 

"Dans un match, il y a beaucoup d’épisodes imprévisibles et qu’on ne peut donc pas prévoir à l’avance. En revanche, si ton équipe s’entraine bien durant la semaine, tu arrives le jour J beaucoup plus rassuré que s’il s’agissait d’une semaine délicate. Nous sommes motivés et concentrés pour le match de demain."

 

Qui t’as souhaité bonne chance pour tes débuts? Mourinho peut-être?

 

"Je ne pense même pas qu’il me connaisse. Les remerciements sont terminés, place au jeu mainteant."

 

Comment as-tu organisé ton équipe durant ces derniers jours?

 

"Il n’y a pas de secrets, je ne suis qu’un entraîneur qui ne fait que rentrer dans une équipe remplie de champions. J’ai apporté ma façon de travailler, avec l’aide de mon staff. Jusqu’à aujourd’hui, je suis très satisfait de ma première semaine de travail, mais à partir de demain, nous devons retrouver la vraie Inter."

 

Ca fait plus de 10 ans que tu entraînes maintenant, et tu fais tes débuts en Serie A à 36 ans. N’est-ce pas trop tard, ou est-ce plutôt le bon moment? (Ndlr: la chaise de Stramaccioni descend tout d’un coup)

 

"La chaise vient de descendre au moment où tu as dit que c’était trop tard pour moi, elle en a ressenti le coup. (ndlr: il rit)

 

Il y a une grande attente pour les débuts de Guarin: est-il prêt et peut-il être important pour l’équipe?

 

"Fredy est un joueur important, aussi bien sur le plan professionnel qu’humain. Il s’entraîne intensivement et il revient à sa meilleure condition physique grâce au travail du docteur Combi. Je pense qu’il aura largement le temps d’apporter sa contribution à l’équipe d’ici la fin de la saison, il nous sera très utile. Il est très fort physiquement, il est rapide, et de ce fait, il faudra être beaucoup attentif à lui pour qu’il soit aussi brillant qu’avant."

 

Le Président Moratti était à Appiano aujourd’hui.

 

"C’est un beau signal. Tout le monde se montre uni et nous voulons tous remporter ce match. Il m’a simplement demandé comment se portait l’équipe. Le président est très attentif au travail de ses joueurs."

 

Es-tu un gagnant, ne serait-ce que par tes victoires avec la Primavera?

 

"Ceux qui ont gagné, ce sont les joueurs, pas moi. Ce sont les joueurs de l’Inter et de la Roma qui ont gagné, j’ai juste apporté ma contribution pour qu’ils jouent au mieux. Peut-être qu’un pénalty peut te donner cette étiquette de gagnant comme contre la finale face à l’Ajax en NGS. Je me définis comme un entraîneur qui essaye de s’améliorer toujours plus, j’ai l’occasion de le faire davantage grâce à cette opportunité d’entraîner l’Inter aujourd’hui."

 

As-tu travaillé sur les problèmes de l’équipe? Comment penses-tu pouvoir résoudre cela? Peut-être en faisant des changements de joueurs, de tactique, de comportement…

 

"Pour résoudre les problèmes, il n’y a qu’une solution: du travail acharné et intensif en préparant chaque séance d’entrainement du mieux possible. Mes joueurs étaient en forme, nous verrons demain soir en fonction du résultat s’il y aura d’autres choses à changer. Il ne faut pas oublier que ces joueurs ont écrit l’histoire du football mondial, et je le répète, je suis persuadé qu’ils ont toujours donné le meilleur d’eux-mêmes, aussi bien avec Gasperini qu’avec Ranieri, et ils donneront le maximum avec moi ou n’importe quel entraîneur qu’aurait choisi Moratti."

 

Quel est l’objectif qui t’as été demandé? Beaucoup de rumeurs parlent de Bielsa pour la saison prochaine, d’un nouveau projet…

 

"Ah oui? On m’a demandé de remporter ce match contre le Genoa. On ne m’a pas demandé de gagner sept matchs, ou huit, seulement de battre nos adversaires de demain, je ne me souviens même pas contre qui nous allons jouer au match suivant…"

 

Tes champions seront les meilleurs à ta disposition demain?

 

"Oui certainement. Certaines absences sont regrettables, mais je suis sûr qu’il y aura la meilleure Inter possible sur le terrain, je suis serein."

 

Les seuls joueurs de la Primavera à avoir été convoqués sont Livaja et Di Gennaro. Tu as d’ailleurs convoqué quatre gardiens: Julio Cesar ne va pas bien?

 

"Non, Julio se porte bien après un problème au coude, il veut jouer et apporter sa contribution. Concernant Di Gennaro, il s’agit d’une récompense pour sa victoire lors de la finale de NGS. En ce qui concerne Livaja, c’est un joueur de qualité qui me servira car il complète les absences d’Alvarez et de Sneijder."

 

Quel type de joueur est-il?

 

"Livaja est un joueur qui a déjà joué en Serie A, il est plutôt bon en tant qu’attaquant de soutien, mais également plus excentré sur les côtés."

 

Que pensez-vous de votre adversaire de demain?

 

"C’est une équipe qui a une identité et des joueurs de qualité, ils jouent de façon très intense. Ce sera certainement un match difficile."

 

 

Rédigé par BiscioneNerazzurro & p-h08 (fcinternews.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 13
  • Création
  • Dernière réponse

"Ca suffit de faire des promesses, nous devons donner une réponse sur le terrain.

 

Ca fait longtemps que j'ai envie de lire cette phrase. Ca change des conneries avec lesquelles nous bassinent les joueurs depuis qu'on se fait rouler dessus. Les "allons de l'avant", les "on a tout donner" les "on réagira demain" et cie..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin à chaque fois qu'un nouvel entraîneur arrive, l'inter fait une série fantastique, puis après rechute méchamment (Leonardo, Ranieri)

 

Mais avec lui, je pense qu'il y'a vraiment moyen de faire quelque chose, espérons qu'il sauve notre fin de saison :nikel:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, j'ai pas noté d'énorme changement dans le discours de Strama par rapport à celui de Ranieri.

 

De plus, il n'a convoqué qu'un jeune de plus que Ranieri (Livaja), Ranocchia et Guarin étaient blessés, donc ça compte pas pour Claudio.

 

Et après tout le monde s'extasit avant d'avoir vu ce que l'Inter est capable de faire sous la direction du gamin de 36ans.

 

Donc voilà, je préfère être réservé quand à la suite et la fin de la saison. On ne va pas régler tous nos problèmes avec un changement de coach. Mais comme Scarf l'a dit, à chaque changement d'entraineur, on fait une bonne série, donc espérons ...

 

Pour le reste, on en rediscutera en fin de saison, mais on sait tous qu'il faut faire un grand ménage, même si on fait 9 victoires en 9 matchs !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non mais fallait pas croire qu'il allait remplacer l'effectif de l'équipe première par la Primavera hein, faut rester un peu sérieux, la Serie A c'est pas la NextGen ou le championnat Primavera et Stramaccioni il peut pas non plus inventer un effectif qu'il n'a pas donc c'est juste logique de revoir les mêmes convoqués qu'avant avec 1 ou 2 jeunes intégrés dedans.

 

Et bien sûr qu'un changement d'entraineur était nécessaire, le discours de Ranieri ne passait plus et ses choix étaient plus aberrants les uns que les autres.

 

Là on a droit à un discours différent (je sais pas ce qu'il te faut pour voir la différence avec Ranieri la guimauve...) et même s'il faut encore patienter un peu pour voir quels sont ses choix et son style, ça peut pas être pire que Ranieri donc c'est normal qu'on soit un minimum optimiste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est normal qu'il ne mette pas directement des joueurs de la primavera en première, c'est une chose de jouer contre des jeunes de son age et c'est une autre de jouer face à des adultes confirmés de la Série A.

 

Il prend déjà Livaja, c'est un bon début. D'ailleurs je pense qu'il aurait aussi pris Bessa tant que Sneijder et Alvarez sont blessés mais malheureusement il s'est blessé en finale face à l'Ajax.

 

Puis on voit déjà un changement tactique, contre le Genoa on jouera en 4-3-3, on verra ce que ça donne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le milieu Cambiasso - Stankovic - Poli a pas mal joué aujourd'hui.

 

Parmi les 3, le serbe doit sauter selon moi car il ne tient plus le rythme sur un match entier.

 

Mais je dois dire que le choix de ce milieu était quasi obligé pour aujourd'hui vu toutes les absences qu'il y a et vu que Guarin revient de blessure, il n'a pas 90 minutes dans les jambes le colombien.

 

Mais à l'avenir j'espère voir Cambiasso et Poli derrière Sneijder ou Alvarez

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...