Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Stramaccioni: "Un goût amer"


Damien

Messages recommandés

1332874606_141913362.jpg

 

TRIESTE - Andrea Stramaccioni s’est exprimé aux micros de Sky Italia après le match nul 2-2 de l’Inter contre Cagliari lors du match comptant pour la 31ème journée de championnat.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir les propos de l’entraîneur nerazzurro:

 

"Ca laisse un goût amer, car nous avons continué à essayer de gagner le match jusqu’à la dernière minute, notamment avec l’occasion de Ranocchia qui a n’a pas réussi à mettre ce ballon qui a quasiment été sauvé sur la ligne, c’est dommage. L’Inter est encore vivante malgré tout et elle l’a montré face à une excellente équipe de Cagliari, une équipe solide, en forme et sereine, qui nous a posé des problèmes, surtout en deuxième période. Nous devons leur reconnaître cela, mais l’Inter a montré qu’elle était vivante."

 

Il poursuit:

 

"Nous avons montré de bonnes choses à certains moments, néanmoins, nous n’avons pas réussi à garder la même intensité sur l’ensemble des deux mi-temps en face d’une équipe en bonne forme. Mais je le répète: l’Inter est vivante et a montré du caractère pour revenir à égalité. J’ai vu une bonne Inter, même si je sais que seul le résultat compte."

 

Stramaccioni commente ensuite la prestation de Guarin:

 

"Positive, pour moi elle est positive. Pour vous, il était observé à la loupe, donc peut-être vous attendiez-vous à quelque chose de spécial, mais en ce qui me concerne, il a apporté sa contribution. Cependant, compte tenu de sa condition physique pas encore au top, j’ai décidé de le remplacer."

 

Du milieu de terrain à l’attaque: une évaluation des performances de Zarate et Forlan présents dans l’attaque à trois avec Milito:

 

"Il est clair que nos attaquants ont besoin du soutien du reste de l’équipe. Ils étaient bons quand l’équipe jouait bien et ils proposaient des solutions, mais peut-être étaient-ils un peu plus absents quand cela devenait un peu plus dur. Mais il est préférable de parler de l’équipe dans son ensemble plutôt que d’individualités. Toutefois, Zarate à gauche et Forlan à droite sont des choses sur lesquelles nous avons travaillé. Ils se sentent à l’aise dans ces positions, et au final, nos buts sont venus d’eux."

 

Le résultat d’aujourd’hui efface-t-il le dernier espoir d’atteindre la troisième place ?

 

"En regardant les autres résultats, il me semble que c’est très équilibré et il reste encore beaucoup de matchs imprévisibles. Nous prendrons chaque match comme il vient, il est inutile de faire des calculs à sept matchs de la fin."

 

Stramaccioni continue ensuite à commenter le match aux micros de Mediaset:

"Globalement, on peut dire que c’est dommage. Nous avons terminé ce match en attaquant, mais Agazzi les a sauvé sur le tir de Zarate. C’est vraiment dommage car un avec un homme en plus, nous avons tout fait pour gagner. Sur le plan du jeu et du caractère, l’équipe est vivante et n’accepte pas de perdre."

 

L’entraîneur revient encore une fois sur la prestation de Guarin pour sa première titularisation et sur celle de Cambiasso, auteur du deuxième but:

 

"Cambiasso a disputé deux grands matchs, il se porte bien et fait du bien à l’Inter. Guarin a un peu souffert des mouvements de Cossu au début, il n’est pas encore dans une condition optimale, mais nous l’attendons sereinement."

 

Stramaccioni donne aussi son avis sur le jeu défensif de l’Inter:

 

"Paradoxalement, nous avons plus souffert contre le Genoa qu’aujourd’hui sur les balles arrêtées. Le but d’Astori était vraiment beau, mais nous devons certainement travailler la défense sur les phases arrêtées, comme nous le faisons déjà."

 

Pour terminer, il s’exprime à la Rai:

 

"Agazzi et un peu de malchance ont empêché notre victoire, nous avons eu une très bonne réaction après les deux buts encaissés, nous nous sommes créés nos occasions avec de la volonté et de la qualité, toujours depuis nos ailiers, d’abord Zarate et ensuite Forlan. Les erreurs défensives ? Pour moi, elles sont toujours de l’équipe dans sa globalité, mais le premier but de Cagliari est un exploit d’Astori, et sur le deuxième, nous aurions pu mieux faire, mais nous devons aussi reconnaître le mérite de Cagliari qui a construit et finalisé une belle action."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

Avec Ranieri ça aurait été : "ce point est comme une victoire pour nous".

 

La différence est que le premier est un vieux qui est censé de faire part de son expérience pour gérer (ce qu'il n'a évidemment pas fait) et ne pas dire de la merde aux médias (ce qu'il a fait) et que le second est plus jeune que Zanetti et est lancé dans le grand bain par la force des choses.

 

Soyez patients avec lui, il prend ses marque et essaye de faire de son mieux :nikel:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il a jusque la fin de saison pour montrer ce qu'il peut faire, faut pas qu'il traine.

 

Mais je m'attendais a mieux concernant son discourt. Mais il n'a pas l'habitude tout simplement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'un coté avec JC et Lucio absents, les attauquant de Cagliari pouvaient s'en donner à coeur joie. Même si ces 2 joueurs ne sont pas au mieux de leur forme, ils font peur aux adversaires (et nos joueur notamment avec les montées de Lucio :phear: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On parle de changer d'attaque et de milieu mais la défense est encore pire de tout , que ca soit Lucio ou Maicon , il y a toujours une grosse erreur de debutant a chaque but encaissé de leurs part..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un jour on comprendra peut-être que ce n'est pas la faute de l'entraineur mais bien les joueurs qui n'ont plus envie de jouer pour l'Inter. Plus envie car entre le match contre Genoa et celui contre Cagliari, on a bien vu la différence de motivation.

 

Sinon, le discours de Strama est semblable à celui de Ranieri. Quand tu entends un entraineur, enfin 2 entraineurs, dire que l'Inter a bien joué et bougeait bien sur le terrain alors que cela n'était pas le cas, c'est à se poser des questions.

 

Bon, essayons au moins d'accrocher cette 6ème place bien que cela semble un défit ultra compliqué !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...