Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Moratti: "Le stade est nécessaire"


Damien

Messages recommandés

1332697903_610xik.jpg

 

MILAN - Massimo Moratti s’est exprimé dans les pages du Corriere dello Sport. Il a parlé des rumeurs concernant un nouveau stade pour l’Inter, mais aussi du mercato et d’Andrea Stramaccioni.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Président Moratti, l’Inter pense concrètement à construire un nouveau stade ?

 

"Disons que ce projet est extrêmement intéressant."

 

Et donc vous y pensez...

 

"Je pense que nous ferons quelque chose d’intéressant, mais nous devons évaluer certaines choses pour faire en sorte que tout fonctionne. Nous parlons d’un projet important, mais également très cher. Nous devons être attentifs et prendre tous les aspects en considération avec une attention extrême."

 

Vous êtes d’accord avec ceux qui soutiennent qu’avoir un stade de propriété représente le futur pour les sociétés ?

"Bien qu’en Italie ça ne soit pas facile de construire un stade, je pense qu’il s’agit d’une étape fondamentale et une chose assez nécessaire pour un club à au moins deux points de vue: un stade de propriété garantit d’importants retours économiques, des recettes qui sont très utiles à cette époque de difficultés pour l’économie mondiale. C’est ce qui s’est passé pour les sociétés anglaises, qui ont des stades fonctionnels, et sous les yeux de tout le monde. Une nouvelle installation est également une valeur ajoutée pour les tifosi. Je comprends le lien qui existe avec le stade où l’équipe a joué pendant des années, mais posséder sa propre maison, je considère cela comme une marque de respect pour les tifosi."

Le projet du nouveau stade existe depuis longtemps, mais il a connu une accélération dernièrement, est-ce vrai ?

"Disons que nous nous sommes légèrement avancés par rapport au passé."

 

Parler d’une date de réalisation est-il prématuré ?

 

"Si nous décidons de nous lancer, ça pourrait ne pas être si lointain."

 

Quelles seront les prochaines étapes ?

"Nous approfondissons chaque discussion après avoir eu des contacts importants. Si toutes les conclusions sont positives, il pourrait y avoir des nouvelles à brève échéance. L’important est que vous ne l’attendiez pas ...demain (ndlr: il sourit)."

 

Votre voyage en Chine d’il y a deux semaines, où vous avez rencontré un des plus importants groupe industriel chinois, représente un des approfondissements que vous effectuez ?

 

"Disons que ça peut être lié à ce sujet. Cette société (la China Railway Construction Corporation, ndlr) m’a invité car il pourrait y avoir un intérêt de leur part pour construire notre stade. Nous verrons ce qui se passera."

 

L’arrivée du nouveau directeur général Marco Fassone, qui a eu une incidence fondamentale pour la construction du Juventus Stadium, est-il un autre signe qui va dans la direction de la nouvelle installation nerazzurra ?

 

"Fassone est bon et il a de l’expérience dans le secteur de la construction de stades. Nous ne l’avons pas pris pour cela, même si c’est un des facteurs pour lesquels nous l’avons choisi."

Du nouveau stade au mercato: êtes-vous déçu que Lavezzi soit pratiquement au PSG après que vous l’ayez demandé à De Laurentiis ?

 

"Cette année, j’entends et je lis beaucoup de fantasmes, des opérations qui vous permettraient de signer n’importe quel joueur que vous voudriez, mais en réalité, le système dans son ensemble ne permet pas de faire certains types d’investissements. Il faudra de la prudence et de l’attention en faisant les choses."

Cependant, l’Inter est l’équipe qui a dépensé le plus en Italie, démontrant avoir les idées claires et surtout la volonté de se renforcer.

"Oui, c’est vrai, nous avons été actifs et nous avons défini des opérations que nous considérons importantes, comme Palacio et Guarin. Maintenant, nous travaillons pour compléter l’équipe."

Quelles seront les prochaines étapes ?

 

"Il me semble qu’on essaie de rajeunir l’équipe. C’est l’objectif que nous nous sommes fixés."

 

La Juventus recherche un top player pour l’attaque, l’Inter également ?

"Oui, nous aussi, le problème est que ce type de joueur n’est pas facile à trouver et en plus a un coût important, mais nous ferons tout notre possible."

Pour l’attaque, on parle de Jovetic ou du rêve Lucas...

"Lucas est bon, mais il est très cher."

 

Stramaccioni a récemment signé pour trois ans, le dernier entraîneur ayant signé un contrat pour une si longue durée était Mourinho. Il y a des similitudes entre les deux ?

"Je l’ai fait car je savais que vous le sauriez et que vous alliez en parler (il sourit, ndlr). Peut-être que quand il aura tout gagné avec nous comme Mourinho, Stramaccioni s’en ira aussi..."

 

En attendant de soulever des trophées avec Stramaccioni, un contrat jusque 2015 est une belle preuve de confiance.

 

"Stramaccioni est jeune, bon, et il est juste qu’il ait le temps pour pouvoir organiser son travail. Nous croyons en lui, nous voulons construire ensemble l’avenir de l’Inter, et ce contrat est, à mon avis, la manière juste pour lui faire sentir la confiance que la société a placée en lui."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (Corriere dello Sport)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 15
  • Création
  • Dernière réponse

Nous avons peut-être la raison pour laquelle depuis deux ans nous sommes très discret en matière de transfert. Moratti voulait sans doute mettre à gauche le plus possible enfin d'avoir les fonds nécessaire à la construction de ce nouveau stade. C'est peut-être son "cadeau" de départ au club. Si c'est le cas, dommage qu'il ne nous ait pas informé plus clairement avant car sa supposée "radinerie" (terme bien exagéré et souvent employé ici) a mécontenté bcp de supporters qui, en étant un peu plus courant aurait peut-être été moins virulent à son égard cette année.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Le président de l'Inter, Massimo Moratti, qui regardait avec envie Arsenal et le Bayern de Munich, a lancé un projet de construction de stade d'un montant de 200 à 250 millions d'euros qu'une entreprise chinoise pourrait prendre en charge.

 

La décision est symbolique. Après des années de réflexion, l'Inter de Milan a décidé de partir du mythique San Siro, qu'il partage toujours avec le Milan AC pour construire son propre stade. Le président de l'Inter, Massimo Moratti, a mis toute la diplomatie du monde pour expliquer la nécessité de ce déménagement. Même le Qatar n'a pas osé déménager le PSG du Parc des Princes, dans lequel il se trouve pourtant à l'étroit.

 

« Même s'il n'est pas facile de construire un stade en Italie, je pense que c'est quelque chose d'important pour les clubs. Un stade propriétaire engendre des revenus supplémentaires qui sont très utiles dans cette conjoncture difficile. Je comprends le lien avec le stade où le club a joué pendant des années, mais avoir sa propre maison, sûre, je pense que cela constitue une forme de respect vis-à-vis des supporters », a indiqué le président de l'Inter à la Gazette dello Sport. Cette nouvelle enceinte pourrait sortir de terre d'ici 2016. Le riche homme d'affaires italien a deux modèles : l'Emirates Stadium d'Arsenal et Allianz-Arena-M%C3%BCnchen.jpg">l'Allianz Arena du Bayern de Munich. Coût d'un projet dont il faut encore choisir l'emplacement exact: entre 200 et 250 millions d'euros pour un stade de 60.000 places.

 

La China Railway Construction en piste pour construire le stade

 

Signe des temps, Massimo Moratti est allé chercher un constructeur à 9.000 kilomètres de chez lui. China Railway Construction, mastodonte des chemins de fer chinois, qui s'est diversifié dans la construction et l'ingénierie, lui a présenté un projet. L'entreprise située à Pékin compte 220.000 employés. Ses ingénieurs travaillent aussi bien sur une autoroute algérienne, le tunnel autour d'Haifa en Israël, ou la nouvelle connexion entre la Zambie et la Tanzanie... Depuis un moment, les Neriazzuri ont les yeux tournés vers l'empire du Milieu. En 2011, la Super Coupe italienne s'est joués à Pékin. Ce jour là, les joueurs du Milan AC portaient le maillot classique du club affichant les couleurs de Fly Emirates. En face, l'Inter avait son maillot « Pirelli », mais le sponsor de l'Inter avait été traduit en chinois, symbole des grandes manœuvres à venir préparées par Massimo Moratti.

 

En termes de recettes, l'Inter de Milan fait partie des 20 premiers clubs européens. Il a encaissé sur la saison 2010/2011 211 millions d'euros de revenus, se plaçant à la 8ème place derrière l'AC Milan (235 millions), selon Deloitte. Ses modèles, le Bayern et Arsenal, se placent respectivement à la 4ème et la 5ème place, avec 321 millions d'euros et 251 millions.

 

Article ici

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non mais attends, tu peux pas nier qu'il y a un problème avec le stade...

Le Bayern a quitté son stade, la Juve s'est payé un nouveau stade et peut se permettre des folies...Nous on le remplit à peine aux 2/3 c'est une vraie ruine.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le stade actuel est un gouffre. On doit courir un 100 mètres, mais on a les pieds lestés de plomb. Et franchement, j'en ai marre de voir jouer l'équipe sur terrain accidenté une semaine sur deux. Et après on s'étonne que les blessures sont fréquentes à l'Inter. D'ailleurs, j'ai encore moins envie de voir l'équipe s'illustrer sur du synthétique, c'est la lose ça.

 

Je l'ai déjà dit, c'est une page de l'histoire qui se tourne et une nouvelle qui s'écrit. Imaginez-vous qu'on aura le privilège de se rendre au (potentiel) nouveau stade l'année de son inauguration. Les tifosi que nous sommes allons entrer dans l'histoire. B)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous pensez réellement que ça coûte si cher que ça d'entretenir la pelouse ?

Puis bon, on ne peut pas proposer un nombre de place par rapport à la demande ce qui engendrerait moins de coût ? Stabiliser le budget en arrêtant de mettre des salaire à des moyennes de 3 M net ? Je ne sais pas moi...

Si ça se confirme, le Milan pense à se présenter comme un acheteur potentiel pour le stade à ce que j'ai compris..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas possible ils ont pas les moyens...

 

Le stade il fait 85000 place l'affluence moyenne c'est 60.000, mais tu choisis pas, c'est tout le stade que tu dois entretenir !

 

Les salaires c'est un vrai problème...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quitter San Siro quoi, Arsenal a quitté Highbury et tout le temps en benef, résultat ?

Aucun titre depuis 2005, quel aveu de faiblesse de Moratti, une nouvelle fois..

Il n'y a strictement aucun rapport entre la construction d'un stade et les résultats d'une équipe. :D Si Arsenal n'a rien gagné depuis 7ans c'est uniquement dû à une mauvaise gestion du club.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans les années à venir, j'avais lu un article qui traitait de ça, je vais retrouver ça.

 

@Kroutch, moi ce que je comprends, c''est que la direction veut créer un nouveau stade pour stabiliser soi disant, la compétitivité du club en perdant le moins d'argent possible, c'est sûr pratique d'acheter des Quaresma à 25 millions chaque été, ça aide beaucoup. J'ai pris l'exemple d'Arsenal car ils ont construit ce stade car ils ont des consommateurs étrangers qui viennent en masse et que l'afflux de sponsor a permis à ce club de se hisser au niveau de MU en terme de résultats financiers, ce qui, soi disant, a permis aux mancuniens d'être là où ils en sont aujourd'hui, on voit le résultat pour l'instant pour Arsenal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut le stade quit à recruter personne j espére que le fair plat financier sera appliquer vu les efforts que fait morati . Vendre lucio et forlan et c fini le mercato on a ce qui faut si c est pour prendre des palombo forlan handanovic debuchy même si je les trouve fort .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sky le problème n'est pas d'acheter des joueurs à 25 mio mais de rester compétitif en n'ayant plus peur de débourser 15mio ou céder une co-pro pour un bon joueur, et de proposer des salaires dans les normes afin que les joueurs evitent d'aller voir ailleurs.

 

On va pas mettre une barrière à 3mio (comme Napoli) ca serait le début de la fin, tu sur-estimes la fidélité des joueurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu ne trouves pas que la barrière à 3millions ce n'est pas suffisant ?

Qu'il n'y a pas de bons joueurs avec ce genre de salaire ? ( Cf la Juve )

Ce n'est pas un problème de compétitivité lié aux différences structurelles, c'est un problème de gestion sportive et financière..

Après, oui, pour gagner la Ligue des Champions, faut débourser, beaucoup débourser pour aller très loin, mais pour gagner un scudetto, déconnons pas quand même..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...