Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Branca: "Aujourd’hui, nous comptons nos sous"


Damien

Messages recommandés

1332108236_150829hp2.jpg

 

MILAN - Le directeur sportif de l’Inter, Marco Branca s’est entretenu à Tele Radio Stereo.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

A propos de "l’affaire" Destro:

"La situation contractuelle de Destro ne nous regarde pas directement. Il y a quelques temps, nous avons eu une discussion avec le Genoa pour prendre Mattia Destro en co-propriété, c’est un joueur que nous connaissons bien. Mais maintenant, nous devons à nouveau discuter des évaluations, car nous pensons à Destro, mais nous devons toujours mettre le prix en avant. Destro est un joueur avec un grand potentiel, c’est vrai qu’il y a une crise dans son rôle, mais la qualité de Mattia ne se discute pas, mais c’est la question économique qui conditionne tout. Nous évaluons d’autres possibilités pour l’attaque. Je tiens à clarifier que nos rapports avec le Genoa sont très bons, tout simplement car le Genoa a d’excellents rapports avec la plupart des sociétés. Preziosi est un passionné de football, il me semble qu’il a des relations aussi bonnes avec le Milan."

 

Comment se comporte l’Inter sur le mercato ?

 

"L’Inter est pleine d’idées, elles ne manquent pas, il manque peut-être le support pour les idées, mais nous en avons beaucoup: si la première n’est pas réalisable, nous essayons d’atteindre la seconde, puis la troisième. Cette année, nous devons faire des choix qui peuvent peser d’un point de vue économique et qui peuvent porter leurs fruits sur quelques saisons. En comparaison avec les plus grandes sociétés européennes comme les équipes espagnoles, City, United ou Chelsea, nous avons les mêmes coûts, mais seulement la moitié des revenus. Nous devons donc faire des choix douloureux, mais nécessaires, car ces coûts ne sont plus viables. Dans d’autres pays il y a des clubs qui font de l’argent par le biais de bureaux qui entament des procès contre la contrefaçon. Nous sommes très éloignés d’une certaine logique. Une société italienne, la Juventus mise à part, a seulement ses joueurs comme patrimoine, ce qui est aléatoire car cela varie en fonction des résultats sportifs."

 

Lucas peut-il arriver ?

 

"L’Inter est dans une situation où on doit réfléchir quand il s’agit de faire des dépenses pour des joueurs qui valent 15-20 millions d’euros, ça vaut aussi pour Lucas de Sao Paulo. Je comprends que cela soit difficile de faire admettre cette nouvelle dynamique aux tifosi."

Pazzini à l’inverse pourrait partir:

 

"Pour Pazzini, comme pour d’autres, ça fait plaisir que nos joueurs soient appréciés, il fait partie des joueurs avec lesquels nous parlerons afin d’évaluer sa position."

Le Président de Palermo a quasiment annoncé Silvestre à l’Inter:

"J’apprécie l’optimisme de Zamparini, mais concernant Silvestre, l’opération n’est pas conclue à 99%. Avant, nous devons laisser partir d’autres joueurs qui veulent changer d’équipe car ils ne trouveront pas d’espace chez nous."

 

Un message aux tifosi de l’Inter ?

 

"L’Inter ne veut pas se cacher. Notre ambition sur le mercato est de donner aux tifosi une équipe compétitive. C’est notre objectif à atteindre d’ici fin août."

Ces jours-ci, il y a une polémique à distance entre Zeman et Mourinho. Branca commente ainsi le retour du "Boemo" (dont on a parlé à l’Inter) à la Roma:

 

"Je suis heureux que Zeman soit à la Roma car c’est une récompense pour sa ténacité et pour sa pureté de pensée. Je suis vraiment très heureux pour lui."

Un mot sur le mercato en général:

 

"Je ne pense pas que le Championnat d’Europe puisse faire retarder les opérations de mercato, car les joueurs qui y participent sont très connus des experts qui travaillent. Les retards sont dus à des raisons économiques. L’Italie a raté des trains importants, par exemple celui des stades de propriété. Aujourd’hui, nous comptons nos sous."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (fcinternews.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 25
  • Création
  • Dernière réponse

Bah au moins ca le mérite d'être clair. Si on arrive à choper un lateral, un DC et un milieu on aura boucler notre mercato. Mais faut degraisser vite aussi si on veut pouvoir le faire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Biensure mais tu crois qu'ils vont lâcher ce joueur qui fait partie des 3 joueurs brésiliens les plus côtés à moins de 17M€ ? c'est un dossier inutile et dans lequel on perd notre temps, ce joueur est trop cher pour notre bourse et il a rien prouver au haut niveau pour qu'ont fassent un effort financier.

 

C'est typiquement le genre de dossier qui m'irrite, on a pas l'argent pour l'acheter mais on s'y intéresse quand même :facepalm:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les aller retour au Bresil c'est rien ça... En Amerique du Sud soit tu te déplace soit tu paye le prix fort et te fait carrément entuber.

 

On va avoir droit au mercato le plus pourrav depuis de nombreuse année...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec de l'argent, on a fait des mercati pourris en 99, 2000, 2007 ou encore 2008, sans argent, on recrute des joueurs bien plus pertinents je trouve, si ça nous permet d'avoir une approche sportive plus intéressante pour l'entraineur, pourquoi pas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui enfin, avec de l'argent on peut aussi en faire des biens des mercatos si on a des gens compétents qui savent faire des choix logiques. Mais la question ne se pose pas, puisqu'on a aucun de ces deux éléments.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vie bien oui mais je suis pas riche, non mais qu'il fait quelque chose qu'il laisse pas les finances du club comme sa ....

 

Je sais pas moi quand tu n'arrive plus a donné le meilleur de toi même, ou les moyens nécessaire pour le club tu laisse le pouvoir à quelqu'un d'autre !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que vous comprenez pas c'est que l'entreprise familiale a donné des centaines de millions d'euros pour boucher les déficits à cause du stade, des salaires mirobolants et des transferts ! xD

Et après vous dites qu'on a aucune aide extérieure, avant d'attaquer notre gestion, il faut parler du système dans lequel on se trouve, c'est ça la partie majeure du problème.

 

Ce que vous comprenez pas c'est que l'entreprise familiale a donné des centaines de millions d'euros pour boucher les déficits à cause du stade, des salaires mirobolants et des transferts ! xD

Et après vous dites qu'on a aucune aide extérieure, avant d'attaquer notre gestion, il faut parler du système dans lequel on se trouve, c'est ça la partie majeure du problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprend Momo... Il a plus qu'injecter de l'argent dans le club... Beaucoup oublie toutes les stars qui sont venue à l'Inter grâce à la fortune familliale.

 

Donc oui le mercato sera pourrav mais bon fallait bien que ça arrive un jour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mercato pourri ? Pourquoi ? On a pas de recrue qui dépasse les 20 millions ? De noms ronflants ? Voulez-vous que je vous rappelle quels ont été pour la plupart des piliers de nos belles performances et de nos succès sous l'ère Moratti ?

Zanetti, Cambiasso, Stankovic, Di Biaggio, Cordoba, Maicon ou encore Cruz ont été recrutés pour pas grand chose et se sont révélés comme d'excellentes recrues, alors oui, on risque pas de faire long feu face aux ogres en Europe, mais en Italie, avec un projet sportif cohérent, ça peut vraiment le faire.

Je relativise car les mercati à 70 millions sous Mourinho et les 100 millions sous Lippi ça n'a jamais rien apporté pratiquement, on a qu'à attendre les résultats, on est pas dans la même période que sous Gasperini qui avait aucune recrue pour son 3-4-3...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mercato pourrav car on en est à libérés des joueurs au lieu de les vendres même pour une boucher de pain.

Pourrav parce que actuellement sur tout les dossiers ont se fait coiffer par les autres. Pourrav parce qu'on est dans le flou... qui va arriver un gardien ? Silvestre ? et après ? On pense encore à Lucas ou Destro ou on arrête ?

 

Même en Italie l'achat de "petit joueur" va avoir ces limites. Ta la Juve qui fait une courses à l'armement et perso ça me fatigue déjà de devoir être derriére eux pendant une saison. Car faut pas se mentir il batisse une superbe équipe et encore ils ont pas finis !

 

Tu relativise c'est très bien tu a raison mais en décembre quand ont sera à 9 points ont en reparlera...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu nous mets que nos souliers de plomb là. A côté on avait aussi quelques bonnes pioches. La seule chose que tu prouves, c'est qu'avant on avait du pognon et des dirigeants pas forcément très futés, désormais il ne nous reste que ces mêmes dirigeants. (Oriali en moins, et apparemment c'est pas lui qui abattait le moins de boulot dans l'équipe malgré quelques décisions douteuses à l'occasion).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous indique juste qu'on a tellement de paradoxe au sein des compétences de notre direction qu'il ne faut pas être aussi pessimiste, certes, on ne risque pas d'être champion, mais sait-on jamais, on est à une période charnière de notre histoire, on parle de partir du Meazza pour justement assainir nos finances, faut être patient..

Et que pour un mercato pourrav, recruter Palacio, Silvestre puis lever les options de Guarin et Poli, tout en gardant Milito et Sneijder, j'en veux chaque années des mercati aussi pourris.

 

@Mazzuri, ce n'est pas de l'optimisme à proprement parlé, mais plutôt du relativisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...