Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Stramaccioni: "Je serai préoccupé si personne n’arrivait d’ici le 31 août"


Damien

Messages recommandés

1344364556_andrea-stramaccioni.jpg

 

APPIANO GENTILE - Andrea Stramaccioni s’est exprimé face aux journalistes à la veille du match retour du troisième tour de qualification pour l’Europa League contre l’Hajduk Split qui se jouera ce jeudi 09 août à 20h45 au stade "Giuseppe Meazza" de Milan.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Il commence par commenter la grande affluence qui est prévue à San Siro demain:

 

"Voir cette affection de la part des tifosi, ça vous donne de l’énergie, c’est quelque chose de vraiment très beau de la part de nombreux tifosi d’être proches de nous en ce moment, et c’était déjà le cas pour le déplacement en Croatie. C’est facile de remplir le stade lorsque vous gagnez des Scudetti et la Ligue des Champions, mais nous sortons d’une saison difficile et ils nous donnent beaucoup d’énergie pour bien faire."

 

Vient ensuite une question inévitable sur le mercato, mais il répond assez sereinement:

 

"Nous avons une bonne base, ensuite j’aimerais commenter l’Inter le 31 août. Lucas ? Des joueurs comme Lucas, nous en suivons quatre, et vous n’en avez découvert que deux. L’important est que nous ayons les idées claires. Il ne s’est jamais vu qu’un entraîneur fasse une liste de 10 joueurs et que les 10 arrivent, mais je serai évidemment préoccupé si personne n’arrivait d’ici le 31 août."

 

C’est une Inter qui a quand même réussi à jouer un grand match à l’aller, l’entraîneur romain en est conscient mais il invite à la prudence:

 

"Notre sortie a donné un bon feedback initial pour ce qui est du jeu et de la personnalité, et maintenant, nous continuons à travailler. Le groupe n’est pas euphorique par rapport à ce bon début et n’est pas préoccupé par les choses à améliorer: nous savons que nous devons travailler."

 

Ce sera également la première sur le nouveau revêtement de San Siro:

 

"Le stade est dans des conditions optimales."

 

Faudra-t-il être prudent pour Samuel, Silvestre et Maicon ?

 

"Comme toujours: avec le docteur Combi, nous essayons de gérer au mieux les joueurs. Nous ne voulons pas prendre de risques."

 

Sur le thème du mercato, Stramaccioni explique quels sont les plans de la Société dans ces derniers jours de la campagne d’acquisition:

 

"Ce n’est plus une individualité qui change l’identité de l’équipe, nous visons des joueurs fonctionnels à notre caractéristique, parce que nous, nous faisons grandir nos joueurs sur le terrain. Prenez Guarin: lorsque je suis arrivé, il y avait beaucoup de scepticisme à son sujet, mais aujourd’hui, Guarin est un des meilleurs milieux de terrain de notre championnat. Ce qui compte, c’est ce que Guarin fait, et pas son nom. L’insertion d’un joueur au projet est donc plus importante qu’un nom: l’important est que l’Inter recrute des joueurs fonctionnels aux idées de l’entraîneur, pas tout ce qui concerne le nom, qui est plus célèbre et qui l’est moins, qui on voit le plus dans les journaux et qui on voit moins."

Strama réitère le soutien de toute l’Inter à Andrea Ranocchia, convoqué dans l’affaire du calcioscommesse, comme en témoigne le geste d’affection de Massimo Moratti à l’entraînement. Il passe ensuite au chapitre tactique: il ne semble pas particulièrement attaché à un module particulier:

 

"L’idée est toujours de mettre sur le terrain un football offensif."

 

Le PSG dépense et grandit, et l’Inter en est le témoin direct: Stramaccioni ne se prive pas de lancer une pique au club du team manager Leonardo:

 

"C’est une exception dans l’histoire du football, je pense que c’est inapproprié de le commenter. Je respecte leur travail, mais nos parcours respectifs ne peuvent pas être comparés. En ce qui nous concerne, j’ai des rapports constants avec Branca et Ausilio et je suis très satisfait. J’ai également la chance d’avoir un Président avec qui vous pouvez parler techniquement de football. Je suis très bien. Pour les décisions finales, j’en prends toujours la responsabilité."

 

Et à propos de Moratti, auriez-vous considéré comme "impolis" les agissements de Leonardo si vous aviez été dans la peau du Président ?

 

"Il a fait deux mauvais coups au Milan et deux à nous: nous sommes à égalité."

 

Enfin, encore à propos du mercato:

 

"Aucun joueur qui n’était pas le bienvenu par l’entraîneur n’est arrivé, et là-dessus je veux être clair. Il y a des joueurs impossibles à avoir, deux d’entre eux étaient Lavezzi et Lucas, un autre est Robben. Quagliarella ? C’est un deuxième attaquant qui peut jouer comme ailier, Lucas est un milieu de terrain externe qui peut jouer comme attaquant. Des avant-centres comme Milito, il n’y en a pas. Il existe très peu d’attaquants qui peuvent joueur en pointe et sur l’aile, peut-être Ronaldo, Messi..."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

 

<em>"Nous avons une bonne base, ensuite j’aimerais commenter l’Inter le 31 août. Lucas ? Des joueurs comme Lucas, nous en suivons quatre, et vous n’en avez découvert que deux. L’important est que nous ayons les idées claires. Il ne s’est jamais vu qu’un entraîneur fasse une liste de 10 joueurs et que les 10 arrivent, mais je serai évidemment préoccupé si personne n’arrivait d’ici le 31 août."</em>

 

 

 

 

 

les 2 parmi les 4 ce serait Lucas/Ramirez, voir Lucas/Robben.

le truc bien,c'est que Ayew,Néné et Menez semblent exclu par cette déclaration.

quant aux deux inconnus,j'aimerai bien savoir qui c'est.

Enfin avec cette déclaration,il trouve le moyen de mettre intelligemment la pression sur Branca et Moratti,pas comme cet idiot de Benitez :laughing[2]:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et à propos de Moratti, auriez-vous considéré comme "impolis" les agissements de Leonardo si vous aviez été dans la peau du Président ?

 

"Il a fait deux mauvais coups au Milan et deux à nous: nous sommes à égalité."

 

 

 

:laughing[2]: Putain je le kiffe :wub:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...