Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Stramaccioni: "Volonté et grinta pour tourner la page"


Damien

Messages recommandés

1346425631_170661-650.jpg

 

MILAN - Andrea Stramaccioni s’est exprimé aux micros de Sky Sport après le match nul 2-2 contre le FC Vaslui en match de barrage d’Europa League, résultat qui permet à l’Inter de se qualifier pour les phases de groupes de la compétition.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Il compare ce match à celui contre l’Hajduk Split:

 

"Je pense que ça a été deux matchs différents: avec l’Hajduk nous nous sommes trompé d’approche et l’Hajduk a pu créer. Aujourd’hui l’Inter n’a pas fait 30 minutes transcendantes comme les autres fois, mais nous avons touché la transversale et nous avons eu d’autres ballons de buts. Ensuite, évidemment, le penalty a tout changé, mais je veux voir le verre à moitié plein, car en 60 minutes nous avons montré quelque chose d’important. Nous avons montré ne pas être satisfaits et vouloir à tout prix la qualification."

 

Il poursuit:

 

"L’expulsion a changé la partie d’un point de vue tactique, mais nous n’avons jamais perdu la capacité de repartir. Vaslui ne m’a jamais semblé dangereux tandis que nous n’avons jamais manqué de jambes pour repartir."

 

Un joueur comme Guarin peut-il à lui seul changer un match ? Il explique:

"Avec toute l’estime que j’ai pour mon ’taureau’, je ne pense pas qu’il ait à lui seul changé le match. En première mi-temps nous avons mis en place un milieu de terrain avec des joueurs à qui j’ai demandé des sacrifices, comme Nagatomo et Zanetti. Guarin est bien sûr un milieu de terrain important, mais je pense surtout qu’avec lui, l’Inter a trouvé un équilibre."

"Nous n’avons gagné aucun des trois matchs (En Croatie contre l’Hajduk, en déplacement à Pescara et en Roumanie contre Vaslui) grâce aux contre-attaques. Un des problèmes que nous avons eu aujourd’hui est de n’avoir quasiment jamais réussi à dribbler nos adversaires. Nous devons tenir compte que d’être réduits à dix a changé également l’aspect tactique du match et, paradoxalement, Vaslui a fermé les espaces lorsque l’Inter était en infériorité numérique."

 

L’entraîneur ne pointe pas du doigt Castellazzi:

"Il était convaincu de prendre le ballon lorsqu’il a fait son intervention, et Antal a bien joué le coup. Faire des analyses individuelles maintenant ne m’intéresse pas, nous disons que l’erreur est collective car ce sont des distractions qui se paient. Je vois la phase de non-possession de mon équipe beaucoup plus solide que par le passé et je vois beaucoup de volonté, de grinta, même de la part de notre public. D’après moi, c’est le bon état d’esprit pour tourner la page."

 

Est-ce que ce match pourrait avoir des répercussions sur le match contre la Roma ?

 

"Je vous le dirai dimanche à 23h00."

 

Stramaccioni sourit en revoyant les images du Président Massimo Moratti exultant en tribunes après le but égalisateur de Guarin:

 

"Alors il est fatigué lui aussi (ndlr: il sourit). Blagues à part, c’est un bon moment, nous sommes tous unis, il y a la volonté, il y a la grinta, mais nous devons nous améliorer. Dimanche nous attend un match très important, pas décisif, mais important."

 

 

Rédigé par stan78 (inter.it) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

Franchement si il est satisfait de ça...on s'est fait bouffé comme pas possible. On était obligé de tirer la balle loin devant vers Palacio pour esperer marquer...Au contraire c'est eux qui ont été solides justement, ils nous ont jamais laissé d'espace et ont très bien défendu. Malgré toute l'imagination et la débauche d'énergie de notre attaquant, il était toujours couvert.

 

Concernant Guarin, il devrait ouvrir les yeux, sans lui on était foutu, son but il est à 200% pour sa pomme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sincèrement j'y crois énormément moi cette saison, juste que les joueurs s'en foutent de l'europa league.

 

mais avec l'équipe qu'on a, la deuxième place est assuré !

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il plaisante j'espere monsieur strama logie il pense pas comme tout le monde alors soit il est dans son monde soit c'est moi...j'ai serré les fesses a m'en faire peter les veines du cul et lui nous sors qu'on eté solide et qu'il n'etait pas dangereux ... mais sans deconné faut ce reveillé mon garcon on est pas en primavera la...on c'est fait bouffé et de sur croit par t'est erreurs tactiques... allez mon garcon remet toi en question il suffit pas de mettre 11 gars sur le terrain et de laisser faire les choses ont est pas a fifa la!!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a pas du voir le même match, leurs deux seules occasions ont été leurs deux buts, on s'est jamais fait bouffer sur ce match hein, ou alors on a pas la même définition de cette expression :laugh:

 

Vaslui dominait la possession mais n'a rien fait avec, t'as vu des arrêts de Castellazzi ou de Belec ou des occasions franches hormis les deux buts? Moi pas.

 

Qu'on ait été mauvais ça oui c'est clair et net, mais on s'est jamais fait bouffer sur ce match, même pas en infériorité numérique. Au pire on a pas joué, ça oui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...