Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Zanetti: "L’Inter fait partie de ma vie"


Damien

Messages recommandés

1346061215_zanetti.jpg

 

APPIANO GENTILE - Après Ranocchia la semaine dernière, c’est au tour de Javier Zanetti d’être l’invité d’Inter Channel pour son émission "Prima Serata". Il s’est entretenu avec Roberto Scarpini.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Hier, on fêtait les onze ans de sa fondation P.U.P.I.:

 

"Il y a une zone très sinistrée en Argentine dont nous nous occupons maintenant: il n’y arrive quasiment rien, c’est pour cela que nous voulons être proches de ces personnes et commencer un nouveau projet, très prenant mais très important. Mon rapport avec les enfants est magnifique, les miens, ceux de P.U.P.I. et ceux des ’Leoni di Potrero’ (l’école de football qu’il gère avec Cambiasso, ndlr).

 

En discutant, Javier entame les notes de "Oh mia bela Madunina", lui qui se fait souvent complimenter pour ses talents de chanteur.

 

Un grand nombre de sujets sont abordés, en commençant par son amour pour les couleurs nerazzurri:

 

"Je serai toujours lié à l’Inter, qui fait partie de ma vie et de celle de ma famille. Etre interisti est beau: nous sommes différents de tous les autres, c’est merveilleux. Je le resterai toujours: peut-être dans un autre rôle, mais je continuerai à être lié à cette grande famille. Si je n’ai jamais pensé ’Cette fois, c’est la dernière année’ ? Jusqu’à présent jamais, aussi parce que ma famille veut que je continue, ils ne veulent pas que je tourne en rond à la maison... (il plaisante, ndlr). Non, blague à part, j’ai grand plaisir à faire ce que je fais, nous verrons."

 

De l’amour pour l’Inter à celui pour les tifosi, qui lui rendent totalement:

"C’est tellement beau l’affection de nos tifosi: merci pour autant d’amour et tant d’affection, j’en ressens aussi à votre encontre."

 

Après les promesses de Milito et Ranocchia, que ferait Zanetti en cas de victoire du Scudetto par l’Inter ?

"Je me fais décoiffer par tous les tifosi !"

Durant la discussion entre lui et Roberto Scarpini, on montre des images qui remontent au 17 août 1995 et la première apparition de Zanetti en nerazzurro:

 

"Inter - Vicenza 1-0, but de Roberto Carlos: mon premier contact avec San Siro, inoubliable. J’étais si heureux, pour la victoire mais aussi pour ma bonne prestation. C’était un match pour comprendre si j’étais prêt pour une équipe comme l’Inter: et je l’étais. Inoubliable."

 

De l’Inter d’alors à celle d’aujourd’hui, qui a lancé la défense à trois contre le Chievo, une solution qui semble satisfaire tout le monde:

 

"Nous devons être optimistes: nous avons les hommes qui ont la capacité de le faire, nous avançons en étant convaincus de ce que nous faisons."

 

Superman, homme bionique, à cloner: ce sont avec beaucoup d’autres les expressions utilisées lorsque l’on parle de Javier Zanetti. L’éloge de son physique, de son énergie, de sa réputation d’être "indestructible". Le capitaine sourit et explique son secret:

 

"La nature, rien que la nature... (il rit, ndlr). La nature et mes parents, qui m’ont donné cette capacité. Ce que je peux ajouter, c’est que le travail finit par payer."

Sur le plan personnel, mais aussi du groupe, Zanetti regarde l’avenir immédiat avec sa vision de capitaine quand on lui demande les objectifs de cette Inter:

 

"La première chose que nous devons faire, c’est de revenir au premier plan, ensuite, lorsque nous arriverons vers la fin, nous espérons avoir la possibilité de gagner."

Arrive le moment des surprises avec deux interventions téléphoniques bienvenues. La première est celle du "Cholo", Diego Simeone, qui transmet immédiatement ses compliments:

"Pupi, je t’aime bien, tu le sais, et j’ai une grande admiration pour tout ce que tu continue à faire à l’Inter."

 

Réponse de Javier:

"Nous savions que le Cholo, pour ce qu’il était sur le terrain, deviendrait un grand entraîneur. Il a tant à donner au football. C’est un gagnant, quelqu’un qui n’abandonne jamais. Nous sommes amis, avec lui et sa famille, ses compliments me font très plaisir."

 

Le dialogue continue et Simeone se projette en avant, vers la finale de l’Europa League:

"Ce serait beau de se rencontrer en tant qu’adversaires à Amsterdam..."

 

Le capitaine ne peut qu’être d’accord.

 

Après le Cholo, c’est au tour de Gigi Simoni, l’ancien entraîneur nerazzurro:

"Ciao fenomeno ! Le vrai ’fenomeno’ de l’Inter, c’est toi, avec ta passion. Zanetti a toujours été une garantie: il mérite l’affection et le respect professionnel."

 

Un sentiment complètement partagé dans ce cas également:

"Simoni est une personne unique, envers laquelle on ne peut qu’avoir de l’affection et de l’estime. Toute son Inter, qui était un groupe uni, a eu un rapport sincère et exceptionnel avec lui."

 

"Avec Picchi et Facchetti, il y a toi Javier, vous êtes mes capitaines": C’est le message de Adalgisa, tifosa nerazzurra depuis toujours, qui lui laisse un message d’adoration:

 

"C’est un honneur d’être associé à Armando Picchi et Giacinto Facchetti, deux joueurs et deux personnes incroyables qui ont fait énormément pour cette grande équipe. Merci Adalgisa".

Aux paroles des tifosi à un moment inoubliable: dans le sudio, passent les images des deux rencontres de Zanetti avec le Pape:

 

"Des émotions très fortes, que ce soit avec l’équipe où avec la famille. La dernière fois, lorsque il y avait ma femme et mes enfants, le Pape a caressé la tête de Tomas, ça a été un des plus beaux moments de ma vie."

Après cette parenthèse, Pupi reparle de football, de l’actualité mais aussi de l’avenir, même s’il ne s’agit pas du sien mais de celui d’Esteban Cambiasso:

"Les nouveaux se sont très bien intégrés, ils ont compris la grande importance de jouer dans une équipe comme l’Inter. Que fera Cambiasso quand il arrêtera de jouer ? C’est certain que Cuchu sera entraîneur, il l’est déjà maintenant sur le terrain (il sourit, ndlr). Comme on voyait que le Cholo était fait pour ça, on peut dire la même chose pour Cuchu, qui est vraiment très préparé."

 

Que lui disent les tifosi quand ils le rencontrent dans la rue ?

"Ils me saluent avec affection, me félicitent, mais ensuite ils me disent aussi "Gagne encore tout s’il te plaît, il faut gagner cette année !" Et je leur explique que, comme toujours, je ferai tout pour gagner encore avec l’Inter."

 

Arrive une intervention téléphonique surprise, une voix amie que Pupi reconnaît tout de suite:

 

"Elio ! Un grand tifoso, un grand artiste, il est toujours proche de nous. Nous avons partagé beaucoup de moments ensemble: comme chanteur, c’est l’un des plus forts. J’ai chanté avec lui, chose que j’aime beaucoup faire comme tout le monde sait maintenant."

 

Elio confirme et loue dans le même temps les qualités de chanteur de Zanetti:

 

"Le capitaine a une voix incroyable, un charisme unique. Je l’invite dans 10-15 ans, à savoir lorsqu’il arrêtera, d’intégrer ’Elio e le Storie Tese’, on a besoin d’un homme comme lui.

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...