Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Stramaccioni: "C’est une Inter très motivée qui jouera demain"


Damien

Messages recommandés

1346667188_2012-09-02T200146Z_472789417_

 

BAKOU - A la veille du match d’Europa League contre le Neftchi Baku au stade "Tofig Baharamov" à 18h00, Andrea Stramaccioni a donné sa conférence de presse face aux journalistes.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

L’importance de ce match:

 

"Pour nous, il est très important car nous n’avons pas réussi à gagner le premier match. Après le match de demain, ça compte pour nous d’être dans une position favorable dans notre groupe. Pour nous, une victoire représente la possibilité de nous protéger dans notre esprit."

 

"Avec l’aide des collaborateurs et des observateurs, j’ai essayé d’étudier au mieux le Neftchi, c’est une équipe qui a démontré jusqu’ici qu’elle était très compacte, l’équipe de base change peu, ils ont un jeu très solide et les quatre attaquants sont leurs joueurs les plus dangereux, surtout pour une équipe comme la nôtre. Lors du match contre le Partizan, ils ont montré de la solidité et ont toujours été dangereux avec ces quatre joueurs."

Certains joueurs (Milito, Samuel, Zanetti, Cassano) ont été épargnés en vue du derby de dimanche. Stramaccioni explique ses motivations:

 

"La considération que j’ai faite est très simple: les joueurs qui sont restés à Milan sont ceux qui ont joué cinq matchs en dix jours, et pour le match de demain, je voulais une équipe au maximum de sa condition. Pour cela, je dois exploiter au mieux les caractéristiques de mes joueurs et gérer l’équipe. J’ai vu des joueurs fatigués et c’était préférable de les laisser à Milan."

Mais ce n’est pas parce qu’il sous-estime le Neftchi:

 

"J’ai un très grand respect pour cette équipe, que nous avons suivi avec la même attention que nous portons à toutes celles auxquelles nous sommes confrontés. Elle a montré une grande force lors des deux matchs contre l’Apoel, et je le répète: à l’inverse de nous, nos adversaires ont un avantage en plus: un onze de base moins éprouvé. Je répète encore que des joueurs sont restés à Milan non pas parce que nous considérons ce match peu important, mais parce qu’ils étaient fatigués de trop de matchs consécutifs."

 

Europa League, championnat, Coppa Italia: choisir sur quelles compétitions miser ne fait pas partie de la mentalité de l’Inter:

 

"Je crois qu’un club comme l’Inter doit avoir comme objectif dans une saison d’arriver au bout de chaque compétition à laquelle il participe. Il faut jouer et essayer de toutes les gagner, mais je sais aussi que ça ne peut pas arriver si tous les joueurs que nous avons dans l’équipe ne sont pas utilisés au mieux. Je ne pense pas qu’il y ait une hiérarchie dans l’importance des objectifs, nous voulons essayer de bien faire dans toutes les compétitions, au moins maintenant que nous sommes encore en octobre."

 

Demain le Neftchi, dimanche le Milan, à quel niveau sera la concentration des Nerazzurri ?

 

"Cette réponse, seul le match de demain pourra la donner. J’ai choisi de miser sur une équipe qui vient avec une grande motivation, et en ce sens, utiliser les joueurs qui ont eu moins d’espace, par choix ou par condition, donnera vie à une Inter très motivée et avec la volonté de bien faire lors d’un déplacement difficile pour nous."

 

A propose de Coutinho, il ne tarit pas d’éloges:

 

"Je l’ai trouvé très bon, il a disputé un grand match dimanche, il a progressé d’un point de vue de l’autonomie et il a travaillé sur la possession de balle."

 

Et sur Livaja:

 

"Nous avons de grands espoirs pour son avenir, il a fait voir son potentiel contre le Rubin Kazan."

 

Pensiez-vous que la défense à trois fonctionnerait aussi bien même sans Chivu, qui devait en être le pilier ?

 

"Je suis toujours assez sincère, et dans ce cas également, je vais vous dire la vérité: jusqu’au 30 août, nous avons essayé de garder Maicon, et avec lui, la défense à quatre aurait pu avoir un autre équilibre. A partir du moment où il n’a plus été avec nous, et pour exploiter la qualité des défenseurs centraux - qui sont cinq et tous très aptes - il aurait été possible de donner beaucoup plus en choisissant cette formation. Il faut faire une évaluation globale, au-delà de Chivu, qui est celui qui peut avoir le meilleur rendement en passant de la défense à quatre à la défense à trois." 

 

Les problèmes des matchs précédents: 

 

"Je pense que Siena et Rubin étaient des matchs différents: dans le premier, l’Inter a beaucoup construit, n’a pas trouvé le but et a été puni à la première occasion. Contre le Rubin, le match était équilibré. Cela dit, je connais la solidité du Neftchi et nous essaierons de les mettre en difficulté."

 

Pour conclure:

 

"Demain, ce sera un match difficile car nous sommes l’équipe italienne qui a le plus joué jusqu’ici. Nous testerons la profondeur de notre groupe, c’est la première fois que la force de notre groupe sera vraiment mise à l’épreuve, justement parce que j’ai laissé au repos des éléments qui m’ont beaucoup donné jusqu’ici. Nous respectons le Neftchi, mais nous aurons toujours la mentalité de l’Inter qui nous fera descendre sur le terrain pour gagner, toujours la tête haute."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 0
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...