Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Juan Jesus: "J’espère rester ici pour toujours !"


Damien

Messages recommandés

1349547679_juan01.jpg

 

APPIANO GENTILE - Juan Jesus était l’invité de "Prima Serata" d’Inter Channel cette semaine. Le jeune défenseur brésilien s’est entretenu avec Roberto Scarpini.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Ses plus proches amis, ceux avec qui Juan Jesus ne partage pas seulement le vestiaire, mais aussi souvent ses soirées:

"Je passe beaucoup de temps avec Coutinho et Jonathan. Je connaissais déjà Cou’ depuis le Mondial under 20, et Jonathan est un peu comme un grand frère. Nous dînons souvent ensemble avec Philippe et Jonathan: soit nos femmes cuisinent, soit nous allons au restaurant."

A peine a-t-il parlé de Coutinho qu’une vidéo est lancée dans le studio dans laquelle son coéquipier brésilien le taquine en lui disant qu’il ne ressemble à rien d’autre qu’à Shrek. Amusé, Juan admet:

 

"C’est vrai, il me le dit toujours, à cause des oreilles..."

 

Des plaisanteries aux compliments:

"Coutinho, je dis qu’il est comme une Ferrari: quand il part avec le ballon, on ne le rattrape plus... c’est difficile pour moi de le suivre à l’entraînement."

 

De l’Inter à l’Inter:

"J’adore l’Inter depuis toujours, je suis très heureux ici. Dans ma vie, il n’y a que l’Inter: même au Brésil mon équipe de coeur était l’Inter... de Porto Alegre, mais tout de même l’Inter !"

Que représente pour lui de porter ce maillot:

 

"Un rêve, un grand plaisir: je jouais avec l’Inter à la PlayStation avant de venir ici, maintenant j’y joue pour de vrai... Et puis je me sens vraiment bien ici, on m’aide beaucoup, Pupi plus que tout le monde."

 

Son premier souvenir en nerazzurro:

"Je n’oublierai jamais à quel point il faisait froid quand je suis arrivé: lors de mon premier entraînement à Appiano, il y avait même de la neige."

A propos de la ville de Milan:

 

"Je me sens bien à Milan, je la découvre de plus en plus au fil des jours: je suis même allé me promener en métro !"

 

Juan Jesus regarde vers l’avenir et le voit à l’Inter très longtemps:

 

"Je veux gagner avec l’Inter et le faire pendant de nombreuses années, au moins dix ou quinze. Pour toujours ? Je suis jeune, j’espère rester ici longtemps, pour toujours."

 

Le retour de Bakou:

 

"J’ai dormi dans l’avion, j’étais fatigué et je n’ai pas eu de mal à m’endormir, heureusement..."

 

L’attention se porte sur le derby:

 

"C’est un classique mondial, un rêve, avec deux grandes équipes sur le terrain. Mais nous devons gagner ! Nous ne sommes pas favoris, mais dans le football on ne sait jamais. Robinho ? J’espère l’arrêter (il sourit, ndlr)."

 

Les tifosi:

 

"J’ai un très bon rapport avec eux, j’aime être avec les tifosi. C’est très important de sentir leur confiance et leur soutien." 

 

Sa relation avec Stramaccioni:

 

"C’est un entraîneur jeune mais doué et bien préparé, il sait vous faire sentir important et vous donner confiance."

A un tifoso qui lui demande à quel poste il aurait préféré jouer s’il n’avait pas été défenseur, il répond:

 

"Comme attaquant."

 

Et à propos de son utilisation sur le terrain, Juan explique que:

"Jouer avec la défense à trois ou avec la défense à quatre n’est pas un problème: ce que choisit le mister me convient, je suis à disposition."

Les tifosi qui ont écrit à Inter Channel lui souhaitent ensuite de devenir le meilleur défenseur du monde: il soupire en souriant et dit:

"Espérons ! Mais pour ça, je dois m’améliorer tactiquement: la force ne me manque pas, mais par contre il me manque un peu de tactique. Le football brésilien est très rapide, alors qu’ici c’est plus tactique. Je dois m’adapter. Mes relations avec Thiago Silva en Nazionale ? J’ai beaucoup appris avec lui, ensemble nous pouvons faire l’histoire en Nazionale. Il m’a enseigné beaucoup, également sur la différence du football ici, en Italie. Et puis, les Jeux Olympiques m’ont beaucoup aidé, comme Thiago, et le sélectionneur m’a donné confiance, ça a été une très belle expérience qui m’a fait grandir et gagner en maturité." 

 

Les premières image de Juan Jesus avec le maillot nerazzurro défilent dans le studio:

 

"On n’oublie pas ses débuts: à l’Olimpico, contre la Lazio, le 13 mai dernier. Malheureusement, le résultat n’a pas été celui que nous voulions, mais vous vous souvenez toujours de vos débuts comme un moment important et rempli d’émotion. Comme la première fois sur le banc, à l’époque c’était encore avec Ranieri."

 

Des souvenirs avec l’Inter à ceux de sa vie, Juan Jesus satisfait la curiosité des tifosi:

 

"Je suis parti de la maison à 14 ans, ma famille me manque beaucoup, mais c’est mon travail. Mon idole quand j’étais petit garçon ? Lucio, pour sa force. Pourquoi le numéro 40 sur mon maillot ? Parce qu’en Nazionale je porte le 4, et ici le 4 appartient au capitaine... Si je l’endosserai un jour ? Non, le maillot numéro 4 sera historique quand Pupi arrêtera, impossible de l’endosser !".

 

De sa compagne de vie à ses compagnons de terrain:

 

"J’ai épousé Caroline, qui a 23 ans et est encore étudiante. Nous nous sommes mariés au Brésil en janvier de cette année. Elle m’aide beaucoup, elle est toujours proche de moi: pour moi, mon épouse est vraiment importante. Comment je me sens avec Andrea Ranocchia, mon coéquipier en défense ? C’est aussi un ami, nous sommes bien, c’est un bon gars, nous sommes vraiment très bien."

 

Finalement, quelques passions en dehors du football:

 

"Jouer à la ’Play’, aller au cinéma, j’aime le tennis aussi: mon joueur préféré est Nadal."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 17
  • Création
  • Dernière réponse

Juan Jesus regarde vers l’avenir et le voit à l’Inter très longtemps:

 

"Je veux gagner avec l’Inter et le faire pendant de nombreuses années, au moins dix ou quinze. Pour toujours ? Je suis jeune, j’espère rester ici longtemps, pour toujours."

 

 

 

 

 

C'est bien connu ça ce genre de phrase...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Samuel est naze ?

 

Silvestre j'en savais rien. D'ailleurs c'est toujours un point d'interrogation en ce qui me concerne. Mais pour Juan, après les éloges du staff après ses tests physiques, les éloges des nerazzurri après ses premiers entraînements, le peu de match que j'avais vu de lui avant qu'il n'arrive, et le fait qu'il soit déjà titulaire en Seleçao m'ont fait penser qu'il réussirait.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juan Jesus regarde vers l’avenir et le voit à l’Inter très longtemps:

 

"Je veux gagner avec l’Inter et le faire pendant de nombreuses années, au moins dix ou quinze. Pour toujours ? Je suis jeune, j’espère rester ici longtemps, pour toujours."

 

 

 

 

 

C'est bien connu ça ce genre de phrase...

 

Certes... S'il devient l'un des meilleurs DC du monde il attira forcément les convoitises, mais on en est pas encore là.

 

Maintenant qui sait, peut-être que ce sera notre futur Zanetti en longévité. ^_^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Longévité et brésilien, dans une même phrase, peut être l'exception, car pour l'instant tous les brésiliens que je connais qui débarquent en europe ne font pas toute leur carrière dans un même club .

 

Il est fan de nadal ha non c'est u mauvais point entre lui et moi c'est le roi federer qu'il dot aimer lol . :laughing[2]:

Sinon sur ce que j'avais entendu, j'avais autant confaince en lui qu'en lucas mourra, une vraie pépite et si la défense à 3 devait être conserver, ça serait pas de prendre ogbonna pour l'an prochain ;

 

Rano - ogbonna - juan jesus

 

:blushing:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...