Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Moratti: "A nous tous de maintenir cet esprit."


Damien

Messages recommandés

1348251590_171641-650.jpg

 

MILAN - Massimo Moratti a commenté la victoire de l’Inter dans le derby de la Madoninna aux micros de Sky Sport.

 

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Il revient sur la comparaison Mourinho-Stramaccioni:

 

"La chose qui le fait le plus ressembler à Mourinho est que c’est un grand travailleur et qu’il est très intelligent. J’ai espéré que la tradition de Barcelone continue et que ça pouvait bien se passer avec un homme en moins. J’étais assez confiant envers l’entraîneur avant et je le suis resté même après l’expulsion. C’est une personne avec qui vous parlez facilement, même de la tactique à utiliser: il est professionnel et travaille beaucoup. Ensuite, le choix de joueurs, je le lui laisse."

 

Les objectifs de la saison:

 

"Avant tout, de ne pas faire de folies sur le mercato. Nous pouvons faire un bon championnat, et ce qui doit arriver arrivera. Je pousserai les joueurs à gagner le championnat, mais je veux aussi voir les jeunes grandir. La Juventus est plus forte ? Je ne le dirais pas, même sous la torture..."

 

A propos des décisions arbitrales, Moratti y repense en plaisantant:

 

"Je dois répondre aussi avec ’Je ne parle jamais des arbitres’ (il sourit, ndlr) ? D’habitude, chacun se rappelle des décisions défavorables et pas de celles favorables, donc pardonnez-moi d’être intersita, mais il est vrai que de jouer 45 minutes avec un homme en moins n’est pas chose facile."

 

Sur Cassano: 

"Le groupe est très beau et l’a accueilli avec une grande sympathie, et lui entame bien cette expérience. Contre le Milan, il avait quelques motivations en plus."

 

Il donne son avis sur le club rossonero:

 

"Je pense aussi qu’il y a un facteur psychologique fort, le classement a son importance, ainsi que l’anxiété et le fait de ne pas réussir à marquer. Des joueurs formidables sont partis, ils ont certainement besoin de temps pour se remettre en piste."

 

Il continue son intervention pour la Domenica Sportiva:

 

"Nous sommes proches de la tête, mais il y a encore beaucoup à faire. Je suis heureux pour Stramaccioni et pour les joueurs. L’entraîneur a exprimé sa volonté et son intelligence et ça me fait plaisir qu’il continue de le faire. Les joueurs y mettent leur âme. Il n’y a pas eu de grands protagonistes, mais c’est plus un groupe qu’une équipe d’individualités. Choisir Strama semblait être une folie, mais j’étais convaincu des ses facultés d’un point de vue humain et professionnel et il me semblait bon de voir s’il était prêt pour ça. Je l’apprécie car il travaille très dur."

 

Sur l’avenir, le mercato hivernal et les acquisitions, Moratti explique:

"Et bien, je dirais que j’ai dépensé en été... Je pensais moi-même avoir coupé le robinet et puis quelqu’un m’a fait la liste des joueurs acquis. Nous ne sommes pas en condition de faire des dépenses folles, on peut trouver quelque chose qui nous manque, mais pas prendre de super joueurs."

Sur la Juventus et le Napoli, il ajoute:

 

"Ce sont deux équipes qui sont dans la continuité, elles marchent bien, et si nous restons proches d’elles, c’est que nous sommes bons."

Sur le changement en défense, il explique:

"Il en a parlé comme une possibilité en expliquant comment il utiliserait cette tactique, et j’ai pensé qu’il pourrait avoir raison. Et puis, il y a beaucoup de flexibilité, l’important est d’avoir une organisation d’un certain type."

 

Mais y a t-il un projet avec Stramaccioni ?

"Quand vous choisissez quelqu’un, vous pensez au long terme, ensuite il peut y avoir des accidents de parcours, mais l’idée est de continuer avec lui, car il est bon."

 

Il s’est plus tard à nouveau exprimé devant ses bureaux où des journalistes l’attendaient:

 

Président, quelle idée vous êtes vous fait après tous les commentaires et les réactions post-derby ?

"L’idée que je me suis fait est que... nous l’avons gagné (il sourit, ndlr). C’est l’idée la plus simple et la plus normale et c’était important pour le moral, pour la confirmation du talent de l’entraîneur et du professionnalisme de tous nos joueurs."

 

Andrea Stramaccioni ressemble-t-il de plus en plus à José Mourinho ?

"Pourquoi voulons-nous toujours faire des comparaisons... mais c’est vrai d’un point de vue de la personnalité, des compétences et l’attention aux choses, et pour ça, il faut aussi l’humilité pour le faire."

 

Hier, avez-vous eu l’occasion de parler à Kenneth Huang, l’investisseur chinois présent au stade ?

 

"Je ne pense pas qu’il était en tribunes hier, pas du tout, et puis je n’étais pas non plus au stade et donc rien ne s’est passé."

Est-ce positif que l’absence de Sneijder n’ait pas altéré les équilibres de l’équipe ?

"Un champion est un champion, c’est pour cela qu’il est toujours utile quelque soit l’équilibre.

La victoire de ce derby peut-elle être une impulsion décisive pour l’Inter cette saison ?

"Bien sûr, ça a été une impulsion, mais si elle est décisive, je ne le sais pas. Et puis c’est à nous, aux joueurs, à l’entraîneur, au public, à tout le monde de maintenir cet esprit."

 

Pensez-vous que l’Inter soit à la hauteur des deux autres équipes qui sont en lutte pour le Scudetto en ce moment ?

"Les comparaisons sont toujours difficiles en football: les deux autres ont la chance d’avoir plus ou moins la même équipe que la saison passée. De plus, la Juventus a la chance d’avoir gagné le dernier championnat et de se sentir très forte. Et puis, objectivement, ce sont deux belles équipes. Nous essayons de nous mettre au même niveau."

 

Le 3-5-2 est une expérience réussie ?

 

"Pour le moment, je dirais oui."

 

Certaines polémiques arbitrales vous ont ennuyé après le derby ?

 

"Non, je suis aussi habitué à être de l’autre côté et à ne rien dire."

 

Qu’avez-vous pensez lorsque Milito a raté l’occasion du 2-0 ?

 

"Je ne le dis pas... (il sourit, ndlr)"

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Sur l’avenir, le mercato hivernal et les acquisitions, Moratti explique:

 

"Et bien, je dirais que j’ai dépensé en été... Je pensais moi-même avoir coupé le robinet et puis quelqu’un m’a fait la liste des joueurs acquis. Nous ne sommes pas en condition de faire des dépenses folles, on peut trouver quelque chose qui nous manque, mais pas prendre de super joueurs."

 

 

Avec les économies de salaires qu'il a fait, les dépenses de cette été deviennent même des économies en fin de compte..

 

:bigrin:

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec ce qu'on a dans nos catégories, au contraire, on peut espérer fournir l'équipe nationale dans toutes les classes ainsi que notre équipe première.

 

Puis, comme l'a affirmé Baggio à une époque, on possède de grosses infrastructures pour l'évolution de nos jeunes qui se révèlent être très prometteurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...