Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Moratti: "Il faut garder les pieds sur terre, mais..."


Damien

Messages recommandés

1344616674_moratti04.jpg

 

MILAN - Le Président Moratti a répondu aux questions des journalistes présents après la réunion des actionnaires lors du Conseil d’Administration du FC Internazionale.

Internazionale.fr vous propose de découvrir ses propos:

 

Pouvons-nous dire que le début de la saison de l’Inter est allée au-delà des prévisions les plus optimistes ?

 

"Les plus optimistes je ne sais pas, car le tifoso aime rêver, mais certainement au-delà des prévisions les plus raisonnables. Nous pensions bien partir, mais rencontrer plus d’obstacles que ceux que nous avons rencontrés dans le cadre de l’organisation du jeu. Le mérite en revient pour la moitié aux joueurs et pour l’autre moitié à l’entraîneur, qui ont su s’adapter aux changements."

 

Ca aurait peut-être pu aller encore mieux si Catania avait gagné hier, l’Inter aurait été à un point de la Juventus...

 

"Tout le monde y a pensé, le Napoli a dû y penser aussi. Je dois dire que ce qui s’est passé hier peut sembler dramatique, mais ce sera oublié dans quelques jours. Ce qui compte, c’est que ce soit le résultat d’une erreur et pas d’autre chose. Etant donné que cela a certainement été fait par erreur, le championnat rééquilibrera tout."

 

Mais si six arbitres sont présents lors d’un match et que le résultat est tout de même faussé, que faut-il faire ?

 

"La confusion peut provenir du fait que trop de personnes doivent décider d’une seule chose, et ce qui peut sembler un grand nombre de secondes est en fait trop peu pour décider, alors que beaucoup de personnes sont impliquées."

 

Le Président de Catania, Pulvirenti, a même demandé que le match soit rejoué...

 

"Je ne rentre pas dans ce genre de choses. Pulvirenti a raison d’être en colère, je ne veux pas le moins du monde donner une opinion là-dessus."

 

Arrivez-vous avec un état d’esprit tranquille pour le match de samedi contre la Juventus ?

 

"Il n’y a pas de polémiques entre nous en ce moment, nous fuyons les polémiques avec la Juve. J’espère que nous arriverons avec l’état d’esprit de deux équipes dont l’une a déjà amplement démontré qu’elle était et qui a le Scudetto sur le torse, et l’autre qui essaie de revenir et de démontrer qu’elle est forte. J’espère que ce sera une belle confrontation sportive."

Quelle est votre position par rapport à la proposition du Président Agnelli de réformer le Calcio ?

"Dit comme cela, ça peut sembler mégalomane. A l’inverse, expliqué point par point, comme il a su le faire, je dois dire que je suis d’accord sur plusieurs thèmes qu’il a abordés."

 

Pensez-vous de temps en temps avoir pris un risque en choisissant l’entraîneur de la Primavera pour guider l’équipe première de l’Inter ?

 

"Oui, et on l’a aussi pensé dans l’environnement du club (il rit, ndlr). J’ai toujours eu l’idée que les joueurs comprenaient mieux que n’importe qui la signification de ce choix, et ça s’est passé ainsi."

Après le dernier match, on a même l’impression que l’équipe commence vraiment à avoir une pensée pour le Scudetto...

 

"Et c’est même un devoir de le faire, pour avoir de l’ambition et pour faire toujours mieux. Ensuite, il faut garder les pieds sur terre, mais..."

Est-ce que vous aimez la manière avec laquelle Stramaccioni gère l’équipe, la manière dont il la met sur le terrain et comment les nouveaux joueurs s’adaptent au modèle-Inter ?

 

"Sans aucun doute, l’entraîneur est très bon et l’aide que donnent les joueurs qui ont beaucoup gagné aux plus jeunes est très importante. Ensuite, le mélange des jeunes et des champions mettent Stramaccioni en condition pour se fier à eux, et les mettent eux en condition pour bien faire. Et je pense que nous le faisons très bien."

 

Les tifosi doivent-ils être préoccupés par l’entrée d’investisseurs chinois dans le Conseil d’Administration ?

 

"Jusqu’ici, je ne leur ai jamais donné de motifs d’inquiétude..."

Pouvez-vous nous dire quelle est la raison de ce retard ? (L’entrée des actionnaires chinois au capital a été reportée, ndlr) 

 

"Il est dû à la bureaucratie locale."

 

 

Rédigé par stan78 & p-h08 (inter.it)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...