Aller au contenu
  •   Bienvenue sur Internazionale.fr !

    Rejoignez dès maintenant la plus grande Communauté francophone de tifosi de l'Inter ! 🖤💙
     

Serie A. Inter 2-1 Fiorentina: Une Inter renversante !


Damien

Messages recommandés

1376424222_130813100611191140.jpg

 

MILAN - Après son éclatante victoire contre Sassuolo dimanche, l’Inter s’attaquait aujourd’hui à un tout autre défi avec la réception d’un concurrent direct, la Fiorentina. Après avoir tenu en échec la Juventus lors de la troisième journée, les nerazzurriont cette fois fait mieux en arrachant les trois points grâce à une victoire 2-1. Menée au score après l’ouverture du score de Rossi sur pénalty, l’Inter a su réagir grâce à une splendide égalisation de Cambiasso, suivi d’un but tout aussi spectaculaire de Jonathan. Résumé de la rencontre.

 

Malgré l’enchainement des matchs et cette rencontre de milieu de semaine, Walter Mazzarri a décidé de ne rien changer et aligne donc le même onze de départ que lors des deux précédentes rencontres. Handanovic prend donc place dans les buts derrière une défense Juan-Ranocchia-Campagnaro, Nagatomo et Jonathan occupent les ailes, le trio Cambiasso-Taïder-Guarin prend place au milieu derrière le duo Alvarez-Palacio devant.

 

L’Inter démarre le match tambour battant sous l’impulsion d’Alvarez qui récupère le ballon dans les pieds adverses dès les premières secondes de jeu, puis dans la continuité de l’action, Nagatomo déclenche la première frappe du match, mais Neto intervient tranquillement (1’). A la 7’, on retrouve encore Alvarez sur le coté gauche, l’argentin accélère et tente de trouver Palacio dans la surface, mais le ballon est dégagé par la défense. Les nerazzurri continuent de dominer ce début de rencontre et même Campagnaro parvient à se retrouver en position très offensive, comme à la 11’ lorsque Guarin le sert dans la surface, mais le centre qui suit du défenseur argentin ne trouve personne.

 

Dans la continuité de cette action, la Fiorentina part en contre et va se créer sa première opportunité du match par Rossi qui décoche une belle frappe après s’être débarrassé de Ranocchia, mais Handanovic est à la parade (11’). Mais malgré cette belle occasion, c’est l’Inter qui continue de dominer et elle se crée une énorme occasion à la 14’ avec un 5 contre 2 sur une contre-attaque emmenée par Juan, le brésilien décale Taïder sur sa gauche mais le franco-algérien gâche cette occasion et frappe dans le petit filet de Neto.

 

Après un premier quart d’heure dominé par l’Inter, le match va petit-à-petit tourner à l’avantage à des visiteurs assez discrets jusque-là. A la 21’, Rossi lance Joaquin dans la surface, mais la frappe de l’espagnol est détournée par Handanovic. La Fiorentina enchaine avec des occasions de Borja Valero (23’), Joaquin (27’) Rossi (33’) ou encore Pasqual (34’), toutes non-cadrées, mais qui se succèdent lors d’une période de domination de la Viola lors de laquelle l’Inter ne voit pratiquement plus le ballon.

 

Les nerazzurri tentent cependant de réagir par le tranchant Alvarez qui récupère un ballon dans la surface adverse avant d’effacer deux adversaires et de centrer devant le but, mais Savic s’interpose et sauve les siens (35’). La dernière occasion de cette première période sera elle aussi nerazzurra avec un centre de Nagatomo difficilement repris par Guarin, Neto capte facilement le ballon (45’+1).

 

L’arbitre siffle finalement la mi-temps sur le score de 0-0 après une première période plutôt dominée par la Fiorentina malgré le bon premier quart d’heure des nerazzurri. Aucun changement effectué à la pause, les deux équipes reviennent sur la pelouse.

 

Cette fois, c’est la Fiorentina qui démarre le mieux et les visiteurs se créent rapidement la première occasion sur une tête de Rossi captée par Handanovic (46’). Cependant, la première occasion franche est pour l’Inter sur une frappe lointaine de Guarin sur laquelle Neto doit se détendre pour détourner en corner (50’). Dans la minute suivante, Guarin s’essaye une deuxième fois, mais cette fois son tir passe largement au-dessus. De l’autre coté, Valero s’essaye à son tour en angle fermé, mais Handanovic intervient facilement (56’). Ce début de seconde période est équilibré, mais le match va connaitre un tournant à l’orée de l’heure de jeu...

 

Sur un centre venu de la gauche d’Alonso, Joaquin s’écroule dans la surface, accroché par Juan Jesus: l’arbitre désigne le point de pénalty ! Rossi s’élance et trompe Handanovic: 0-1 (60’) !

 

C’est donc la Fiorentina qui ouvre les hostilités dans cette rencontre, l’Inter se retrouve donc menée au score pour la première fois cette saison. Walter Mazzarri réagit à cette ouverture du score en effectuant son premier changement avec la sortie de Taïder, remplacé par Kovacic. L’Inter est quelque peu sonnée par ce but et peine à se remettre dans son match. Handanovic passe même tout près de la boulette à la 63’ sur un centre-tir de Tomovic qu’il capte difficilement en deux temps.

 

Mais petit-à-petit, l’Inter se reprend et tente de réagir en se créant quelques occasions, d’abord sous l’impulsion de Nagatomo qui tente sa chance à la 65’, mais après avoir dribblé son vis-à-vis, il voit sa frappe être freinée par un défenseur et Neto capte finalement tranquillement le ballon. Dans la minute qui suit, c’est au tour de l’autre latéral nerazzurro de voir son centre être dégagé par Tomovic. Dans la foulée, Mazzarri effectue son deuxième changement avec l’entrée d’Icardi à la place d’un Guarin hué par les tifosi, lassés de sa nonchalance. Le colombien répond d’ailleurs à ses sifflets d’une manière étrange avec des gestes déplacés envers le public, pas sûr que ça serve sa cause... Finalement, après les huées, le public du Meazza va passer à une toute autre émotion...

 

Sur un corner mal dégagé par la défense, Campagnaro est à la retombée du ballon et sert Cambiasso de la tête, le capitaine nerazzurro contrôle le ballon de la poitrine et enchaine d’une reprise acrobatique à bout portant qui finit au fond des filets: 1-1 (72’) !

 

Le stade Meazza explose donc, l’Inter égalise grâce à ce but génial de son capitaine argentin qui délivre le peuple nerazzurro. Le match est donc relancé et l’Inter prend un ascendant psychologique non-négligeable avant d’affronter le dernier quart d’heure du match. Cependant, c’est la Fiorentina qui se crée les meilleures occasions dans les minutes qui suivent le but, Ilicic (77’) et Alonso (79’) ne trouvent d’abord pas le cadre d’Handanovic sur des tentatives lointaines, puis vient la plus grosse occasion pour la Viola avec un service e retrait de Valero pour Ilicic qui reprend du gauche, mais Handanovic repousse, Vecino est à la récupération, mais le jeune milieu florentin hésite trop longtemps et la défense nerazzurra peut se dégager. La Fiorentina va s’en mordre les doigts, car le Meazza va exploser une seconde fois dans les minutes qui suivent...

 

L’action commence avec un Ranocchia qui donne des frayeurs à son public, le défenseur italien se lance dans des dribbles dangereux aux abords de sa surface, mais il s’en sort finalement après avoir effacé trois adversaires. L’action continue et le ballon arrive dans les pieds d’Alvarez que le coté gauche, l’argentin lève la tête et adresse un excellent ballon dans la surface pour Jonathan. Le latéral brésilien contrôle difficilement le ballon, mais parvient à effacer Matias Fernandez avant de fusiller Neto d’une reprise puissante qui ne lui laisse aucune chance: 2-1 (83’) !

 

L’Inter prend donc l’avantage dans une ambiance de folie. Menée au score pour la première fois cette saison, les hommes de Mazzarri ont prouvé qu’ils avaient des ressources pour renverser la situation, mais le match n’est pas terminé. A la 85’, Pereira remplace Jonathan qui sort sous les ovations du stade. Le latéral uruguayen a d’ailleurs immédiatement l’occasion de se montrer avec une occasion énorme en contre-attaque, il traverse tout le terrain et rentre finalement balle au pied dans la surface adverse, mais malgré la position idéale de Palacio dans l’axe, il décide de choisir l’option individuelle et frappe au but, mais Neto repousse en corner (87’). Pereira rate donc là l’occasion de tuer ce match, mais l’Inter se crée une nouvelle occasion dans la minute suivante avec un centre de la droite de Kovacic repoussé par Neto devant Palacio, Cambiasso est à la retombée du ballon mais sa reprise passe de peu à coté (88’). Nagatomo tente lui aussi sa chance sans plus de réussite à la 89’, avant que la dernière occasion du match arrive dans les pieds d’Ambrosini dans le temps additionnel, mais l’ancien milanais trouve les gants d’Handanovic (92’).

 

L’arbitre siffle finalement la fin de la rencontre sur le score de 2-1, l’Inter frappe donc un grand coup ce soir en disposant d’un concurrent direct et en confirmant à tout le monde qu’elle pourrait bien jouer les premiers rôles contre toute attente. Les nerazzurri profitent de cette victoire pour prendre la deuxième place à égalité avec la Juventus et le Napoli, et prennent dans le même temps trois points d’avance sur leur adversaire du soir.

 

Prochain match dès dimanche face à Cagliari... à Trieste.

 

 

TABLEAU RECAPITULATIF

 

INTER 2-1 FIORENTINA

 

Buteurs: 72’ Cambiasso, 83’ Jonathan ; 60’sp Rossi

 

Inter: Handanovic; Campagnaro, Ranocchia, Juan Jesus; Nagatomo, Taider (61’ Kovacic), Cambiasso, Guarin (67’ Icardi), Jonathan (85’ Pereira); Alvarez; Palacio

Entraineur: Walter Mazzarri

 

Fiorentina: Neto, Gonzalo, Aquilani (78’ Vecino), Fernandez, Savic, Joaquin, Borja Valero, Ambrosini, Pasqual (36’ Marcos A.), Tomovic, G. Rossi (69’ Ilicic)

Entraineur: Vincenzo Montella

 

Arbitre: M. Valeri

 

Avertis: 43’ Ranocchia, 59’ Juan, 70’ Nagatomo, 74’ Campagnaro ; 49’ Ambrosini

 

 

Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 35
  • Création
  • Dernière réponse

Je continue la conversation au sujet de Guarin du topic live.

 

Quand on est au coeur d'un match de football, toutes les émotions sont multipliées. Le mec se donne à mort et (selon moi) a pas fait un si mauvais match que ça. Il se fait siffler, alors que les tifosi devraient l'encourager.

Ça arrive à tout le monde des baisses de régime mais il faut passer outre et faire en sorte que le joueur retrouve son A-game.

 

Je comprend le geste, même s'il n'est pas approprié.

 

Il a expliqué son geste à SKY juste après le match et a donné une raison un peu bidon mais s'est excusé auprès des gens qui pensaient que c'était un geste d'énervement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est sûr qu'avec toutes les émotions qu'on doit vivre dans un match comme ça, les réactions peuvent être disproportionnées, mais bon ça n'excuse pas tout. Après il a pas fait de geste obscène ou autre, c'était de la frustration, c'est pas dramatique. Des excuses et ça passera.

 

Pour en revenir à sa performance, il est mauvais depuis quelques matchs, je sais pas à quoi c'est dû mais c'est un fait. Après c'est un joueur que j'aime bien et j'espère qu'il va se ressaisir, mais va falloir bosser et montrer autre chose que ce qu'il montre actuellement, dans le jeu et dans le comportement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Absolument.

 

Pour en revenir à l'équipe, les bons éléments que l'on avait déjà remarqué se différencient une nouvelle fois: Handanovic qui saute du bon côté sur le péno, Campagnaro toujours aussi précieux, Ranocchia rassurant (même si quand il a mis 3 joueurs dans le vent j'ai retenu mon souffle en regardant le replay), Cambiasso fin tacticien, Nagatomo disponible, Alvarez et Palacio remuants.

 

Jonathan avait l'air un peu fatigué, pourtant il a beaucoup tenté! J'avais gardé un bon souvenir de lui lorsque Gasperini l'avait utilisé dans son 3-4-3. Il me confirme une nouvelle fois qu'il est très intéressant et très synchro dans un dispositif comme celui-ci. Il revient de loin!

 

Juan par contre j'me demande si un petit tour sur le banc lui ferait pas de mal. Il est physiquement monstrueux, mais comme Guarin beaucoup trop imprécis. Pourtant il a du potentiel! C'est énervant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais concentrer mon commentaire sur un grand homme..

Certains d'entres nous le laissait pour mort cet été, " à la ramasse ", " vieillissant ", " trop lent "

Mais permettez-moi de constater une énorme évolution entre le 1er match contre le Genoa et celui contre la Fio', car franchement ce soir il a été énorme:

toutes mes félicitations à Esteban 'Cuchu' CAMBIASSO !!! Du fond du coeur, merci pour ton professionnalisme, j'ai toujours cru en toi et je sais que tu vas nous faire une saison d'enfer <3

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne cautionne pas le geste de guarin, mais je le comprends aussi. je trouve ça exagéré de sffler un joueur qui a tant donné pour quelques mauvaises prestations. je suis d'avis que les supporters au stade devraient toujours encourager l'equipe, et plus particulierement les joueurs qui ont du mal. c'est pas en les sifflant que ça va arranger les choses.

ps: voir jonathan sortir sous l'ovation du public, c'est tout juste kiffant :bigrin:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Guarin ne méritait pas les sifflets.

Son geste n'est pas particulièrement disproportionné, le mec nous a sauvé à plusieurs reprises, à un moment on se demandait même ci c'était pas le seul joueur qui savait jouer dans l'équipe.

La il "manque" 2 3 matchs ils se fait sifflets comme ci c'était Balotelli je ne suis pas d'accord.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une connerie de le sifflet. On aurait sûrement descendu l'équipier qui lui aurait gueuler dessus parce que c'est tout simplement con. Venant d'un supporter c'est pareil!! Faut être tolérant, le mec se donne, qu'il soit bon ou pas faut respecter l'engagement du joueur.

Puis derrière ça peut handicaper la bonne dynamique sur laquelle s'est lancée l'équipe.

C'est des problème et des occasions gratuites de foutre la merde quand tout va bien ou "comment se tirer une balle dans le pied?".

 

On comprend le geste de Guarin qui n'est pas méchant. Il s'agit de frustration; de déception.

Le mec se fait lyncher sur la place du marché par les siens, ces mêmes personnes pour lesquelles il "se butte" afin de leur procurer joie et fierté.

En effet le geste peut être évité, il est pas malin mais le mal prend racine chez les supporters en le sifflant... il n'y avait que 1-0 et l'équipe dans l'ensemble ne jouait pas trop mal.

 

Ils ont franchement été mal habitués depuis le début de saison!! J'espère que ça n'aura aucune incidence sur ses futures prestations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les sifflets peuvent reveiller certains joueurs tout depend de quell effet ca leur fait. N'oublions pas que meme des joueurs comme Stankovic se sont fait siffler a san siro a un moment ( muntari aussi).

Dans tous les cas j'ai jamais pense que Guarin etait excellent bien qu'il peut etre decisive par moment j'etais vraiment pour sa vente cet ete ( ca veut pas dire que je suis pour les sifflets bien au contraire mais je trouve pas son geste non plus n'est pas intelligent) maintenant je pense que petit tour sur le banc est necessaire non pas pour ce qui c'est passé c soir mais pour ses prestations depuis le debut de saison et puis Kovacic merite largement sa place au milieu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai loupé le match et je viens de revoir les highlights. :wub: le but de Cambiasso

 

A lire vos commentaires, on dirait qu'on a perdu. Maintenant, on peut voire un peu d’enthousiasme. On fait match nul contre la Juve. On confirme contre les petits et on bat un de nos concurrent à l'Europe. Parlons plutôt des points positifs au lieu de la réaction de Guarin ou des sifflets

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le public ne devrait jamais siffler un joueur quelque soit sa prestation! tant qu'il y a l'engagement, on a beaucoup à apprendre des anglais et des allemands dans ce domaine là.

Ceux qui l'ont sifflé sont des cons.

 

Revenons à l'essentiel, "l'équipe". Je me réjouis de notre succès actuel qui dépasse les prévisions des plus optimistes d'entre nous mais, il y a un ou 2 bémols qui me gâchent légèrement le plaisir de la victoire.

Je fais référence à la non insertion d'Icardi, Belfodil, et surtout Kovacic et le 3-5-1-1 actuel. Ces 2 situations devraient durer un moment.

Le 3-5-1-1 supposé temporaire s'éternise trop à mon gout et prouve que Mazzarri ne fait pas confiance ni à Belfodil ni à Icardi pour jouer dans un classique 3-5-2 et attend surement Milito pour le faire, ça confirme sa réputation de ne pas lancer les jeunes et d'aimer les joueurs aguerris.

C'est vraiment dommage; Le succès actuel est entrain de camoufler un fait; ce dispositifs flingue à petit feu 3 espoirs; et c'est surtout le cas Kovacic qui m'intrigue le plus c'est lui qui a le moins de chance selon moi d'etre titulaire.

 

Tactiquement Mazzarri et quasi-dogmatique au très rigide 3-5-2 qui laisse peu de place à la créativité au milieu "un milieu travailleur au centre épauler par 2 autres de la meme trempe pour épauler les ailiers" loin des caractéristiques de Kovacic et meme dans un 3-5-2 classique alvarez est indéboulonnable Ricky reculerait au milieu et ça n'augmenterait pas les chances de voir Kovacic d'entrée.

 

autre option; s'il abandonne le 3-5-1-1 pour un probable 3-4-1-2; alvarez jouerait surement derrière la doublette Milito-Palacio et ça ne laisserait que 2 postes au milieu pour 4 candidats Cambiasso, Taider, Guarin, et Kovacic.

Cambiasso est indispensable par son aura, c'est notre capitaine et serait certainement épaulé par un ratisseur à la Taider.

 

C'est pourquoi je suis un peu déçu de la situation de Kovacic, Mazzarri avance la raison de sa méforme physique suite à sa blessure, il n'en est rien il est tout simplement victime du dispositif.

ça m'emmerderait profondément de le voir comme joker, ce gamin et tellement génial. Il doit Jouer d'entrée..comment!!? ou!!?....difficile à dire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je voudrais signaler à mon tour le gros gros match d'El Cuchu !! Beaucoup avait dit qu'il était fini ou que sa place était en tant que remplacent de luxe mais là il confirme qu'il est toujours aussi indispensable à l'équipe...

Il était partout, récup, pressing, buteur, relances propres, donneur de consignes...

 

Guarin pour moi c'est "rappelez vous de ce que j'ai fait l'année dernière".

Il faut pas le sifflé ? Dans ce cas on fait quoi pour exprimer notre mécontentement envers un joueur ??

Si encore sa daterait de 1 ou 2 matchs d'accord mais là c'est depuis le début de la saison !!!

Bon ok, il a fait des bon trucs assists, etc... Mais sa suffit pas !!

Contre la Juve déjà c'était le plus nul de l'équipe, et on compte pas toutes ses prestations dégueux de l'année dernière...

A mon avis c'est une accumulation, les tifosis voulait déjà le sifflé depuis un moment et là ça été la goutte qui a fait déborder le vase.

 

Sinon K10 va trouver une place de titulaire c'est sûr, on a un souci de riche et il faut pas s'en plaindre.

Palacio est indispensable, Ricky est performant, Icardi apporte quand il rentre, Millito 30 min joué 2 buts 1 assist, Taider fait du bon boulot, Cuchu homme clé du 11, Belfodil pas assez vu pour le juger, ya que Guaro qui n'est pas au niveau pour le moment...

 

Next game Guarin OUT, Kovacic IN.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais concentrer mon commentaire sur un grand homme..

Certains d'entres nous le laissait pour mort cet été, " à la ramasse ", " vieillissant ", " trop lent "

Mais permettez-moi de constater une énorme évolution entre le 1er match contre le Genoa et celui contre la Fio', car franchement ce soir il a été énorme:

toutes mes félicitations à Esteban 'Cuchu' CAMBIASSO !!! Du fond du coeur, merci pour ton professionnalisme, j'ai toujours cru en toi et je sais que tu vas nous faire une saison d'enfer <3

 

Cambiasso n'a pas été exceptionnel hier, son but est un peu l'arbre qui cache la forêt. Je ne dis pas qu'il a été mauvais non plus, mais moyen c'est tout. Pas de quoi s'enflammer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment ça fait plaisir de voir notre Inter à ce niveau, bon tout n'est pas parfait mais on a réussi notre est face aux florentins. J'ai adorer le match de Juan, je dois avouer que lors de la prépa, il m'a pas convaincu, mais sur ce match il à été très bon, hormis sur ce fait de jeu avc Rossi. Sinon Campagnaro, Ranno c'est vraiment du costaud. Ricky une nouvelle fois à beaucoup donner, quelle merveille de passe pour Jonathan !! Sinon Kovacic doit être titulaire y a ps à chier, je fais confiance à Mazzarri ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cambiasso n'a pas été exceptionnel hier, son but est un peu l'arbre qui cache la forêt. Je ne dis pas qu'il a été mauvais non plus, mais moyen c'est tout. Pas de quoi s'enflammer.

Ah si il a été énorme but ou pas.

 

Le public ne devrait jamais siffler un joueur quelque soit sa prestation! tant qu'il y a l'engagement, on a beaucoup à apprendre des anglais et des allemands dans ce domaine là.

Ceux qui l'ont sifflé sont des cons.

 

Revenons à l'essentiel, "l'équipe". Je me réjouis de notre succès actuel qui dépasse les prévisions des plus optimistes d'entre nous mais, il y a un ou 2 bémols qui me gâchent légèrement le plaisir de la victoire.

Je fais référence à la non insertion d'Icardi, Belfodil, et surtout Kovacic et le 3-5-1-1 actuel. Ces 2 situations devraient durer un moment.

Le 3-5-1-1 supposé temporaire s'éternise trop à mon gout et prouve que Mazzarri ne fait pas confiance ni à Belfodil ni à Icardi pour jouer dans un classique 3-5-2 et attend surement Milito pour le faire, ça confirme sa réputation de ne pas lancer les jeunes et d'aimer les joueurs aguerris.

C'est vraiment dommage; Le succès actuel est entrain de camoufler un fait; ce dispositifs flingue à petit feu 3 espoirs; et c'est surtout le cas Kovacic qui m'intrigue le plus c'est lui qui a le moins de chance selon moi d'etre titulaire.

 

Tactiquement Mazzarri et quasi-dogmatique au très rigide 3-5-2 qui laisse peu de place à la créativité au milieu "un milieu travailleur au centre épauler par 2 autres de la meme trempe pour épauler les ailiers" loin des caractéristiques de Kovacic et meme dans un 3-5-2 classique alvarez est indéboulonnable Ricky reculerait au milieu et ça n'augmenterait pas les chances de voir Kovacic d'entrée.

 

autre option; s'il abandonne le 3-5-1-1 pour un probable 3-4-1-2; alvarez jouerait surement derrière la doublette Milito-Palacio et ça ne laisserait que 2 postes au milieu pour 4 candidats Cambiasso, Taider, Guarin, et Kovacic.

Cambiasso est indispensable par son aura, c'est notre capitaine et serait certainement épaulé par un ratisseur à la Taider.

 

C'est pourquoi je suis un peu déçu de la situation de Kovacic, Mazzarri avance la raison de sa méforme physique suite à sa blessure, il n'en est rien il est tout simplement victime du dispositif.

ça m'emmerderait profondément de le voir comme joker, ce gamin et tellement génial. Il doit Jouer d'entrée..comment!!? ou!!?....difficile à dire.

Très bon post. Mais pour l'instant, les choix de Mazzarri portent leurs fruits et sans la déconcentration contre les gobbi c'était un sans faute.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Heureusement pour jonathan qu'il marque son but , ce qui sauve son matche , parsqu'il na pas était terrible du tout . Vivement que Il Capitano reviens .

Handanovic impecable sauf le péno qui est deçus , mes un péno c'est quitte ou double , et il ma bien fait peur avec son erreur de main qui a deux doights de la mettre dans le but .

Sinon matche quand meme tres équilibré de parte et d'autre , Palacio tros ésseuler a mon gout , il faut un autre attaquant pour l'accompagner , mes bon tan que l'on gagne comme ça , sa me vas .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai regarder le match sur une grande tv donc pas de stream, et ont peut mieux détailler le match..et j'ai trouver une Inter tranquille dans le jeu, assez sereine et discrète, la Fiorentina ne pouvait rien faire sur les 30 derniers mètres, hormis des frappes ...On a été pas trop mal dans les contres , aprés le but on a eu une réaction puissance 5... on s'est mis a tout donner! et on en a foutu 2.. on étaient a deux doigt d'en foutre un 3eme... sur la parade de Neto ...

 

Aprés je dirais que Handanovic et Neto ont gerer sur ce match!

 

La Fio a été depasser physiquement en fin de match,cela explique aussi un peu cette fin de match..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je continue la conversation au sujet de Guarin du topic live.

 

Quand on est au coeur d'un match de football, toutes les émotions sont multipliées. Le mec se donne à mort et (selon moi) a pas fait un si mauvais match que ça. Il se fait siffler, alors que les tifosi devraient l'encourager.

Ça arrive à tout le monde des baisses de régime mais il faut passer outre et faire en sorte que le joueur retrouve son A-game.

 

Je comprend le geste, même s'il n'est pas approprié.

 

Il a expliqué son geste à SKY juste après le match et a donné une raison un peu bidon mais s'est excusé auprès des gens qui pensaient que c'était un geste d'énervement.

Mais Guarin il est en dent de scie depuis je ne sais combien de matchs , faut arrêter la compassion 2 minutes.

Il faudrait qu'il comprenne ses erreurs au bout d'un moment , et même le geste ( aussi petit soit-il ) n'a rien a faire ici , les sifflets étaient justifiés selon moi .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...