Aller au contenu
Victor Newman

Le fair-play financier

Messages recommandés

Victor Newman    8 038

nike-inter-milan-2018-19-concept-kits-- (4).jpg

Les clubs ne pourront pas dépenser plus d'argent qu'ils n'en génèrent, tel est le principe adopté jeudi par l'instance du foot européen.

 

Le projet, que Michel Platini défend depuis qu'il est à la tête de l'UEFA, a enfin abouti : l'instance européenne du football a adopté jeudi le principe du fair-play financier, qui vise à freiner l'inflation des dépenses engagées par les clubs. Il entrera en vigueur de façon progressive, et les premières sanctions pourraient s'appliquer à partirde 2014-2015. "C'est un changement inconditionnel dans l'Europe du football", a déclaré le président de l'UEFA.

L'objectif est d'assurer la santé financière du football européen en contraignant les clubs à ne plus vivre au-dessus de leurs moyens. A terme, précise l'UEFA, "les clubs ne devront pas dépenser plus qu'ils ne peuvent générer sur une période donnée". Pour acheter de nouveaux joueurs, il faudra donc utiliser l'argent issu des droits TV, de la billetterie, des produits dérivés, du sponsoring et des primes reversées par les organisateurs de compétition. Les injections de capitaux par de riches bienfaiteurs seront, quant à elles, plafonnées.

ADOPTÉ À L'UNANIMITÉ

"Si des clubs veulent dépenser 50, 60 ou 70 millions d'euros, pourquoi pas, mais à condition qu'ils aient des revenus suffisants pour continuer à l'avenir", a expliqué le secrétaire général de l'UEFA, Gianni Infantino. Il a précisé à la presse que ces nouvelles règles avaient été adoptées à l'unanimité par le comité exécutif de l'instance européenne.

Le non-respect de ces règles pourra être passible, dès la saison 2014-2015, d'une interdiction de s'aligner dans une compétition européenne organisée par l'UEFA, à commencer par la Ligue des champions. En attendant, le fair-play financier sera progressivement mis en œuvre sur une période de trois ans (2010-2012). "Sa pierre angulaire (...), le principe d'équilibre financier, entrera en vigueur pour les rapports financiers émis fin 2010 et qui seront évalués par l'UEFA durant la saison 2013-2014", a expliqué l'instance européenne, qui a placé l'ex-premier ministre belge Jean-Luc Dehaene à la tête d'un groupe chargé d'examiner les comptes des clubs.

LA MOITIÉ DES CLUBS EUROPÉENS SONT DÉFICITAIRES

Michel Platini a expliqué jeudi qu'il ne s'agissait pas là de pénaliser les clubs : "Nous avons travaillé sur le concept de fair-play financier en étroite coopération avec les clubs. Notre intention n'est pas de les pénaliser, mais de les protéger. Nous avons un accord avec eux", a dit Michel Platini. Il a ensuite affirmé que cet accord marquait "un nouveau départ pour les finances" des clubs de football, et qu'il permettrait de "rétablir une stabilité et un bon sens économiques".

Selon une étude récente de l'UEFA, près de la moitié des clubs européens sont déficitaires, et un club sur cinq est dans une situation financière préoccupante. L'Association européenne des clubs a salué cette décision : "C'est une grande réussite, a dit son président, l'ancien international allemand Karl-Heinz Rummenigge. Ces mesures mèneront les clubs de football en Europe vers un système économique plus responsable et, à terme, plus durable."

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ygg    3 475

Ha, voilà ce qui va devenir le topic préféré du notaire bordelais falsificateur de testaments et escroc des vieilles dames cachant leur Napoléon en or sous le matelas !

  • J’aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Newman    8 038
Il y a 3 heures, guith33 a dit :

Enorme l'article avec 5 ans de retard! :laugh:

@guith33 On en avait un dans l'ancienne version -_- 

J'en ai recréé un car il va y avoir des changements (voir actu entre la Fifa et l'Uefa), du coup autant avoir les infos de ce que c'était à la base, ce qui permettra de voir l'évolution :smile: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guith33    1 484
Il y a 3 heures, Ygg a dit :

Ha, voilà ce qui va devenir le topic préféré du notaire bordelais falsificateur de testaments et escroc des vieilles dames cachant leur Napoléon en or sous le matelas !

Rectification, je prends aussi les écus, les Franc et les cartes bleues pour la mamies modernes.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ygg    3 475

 

il y a 37 minutes, guith33 a dit :

Rectification, je prends aussi les écus, les Franc et les cartes bleues pour la mamies modernes.

C'est de la cochonnerie ces cartes en plastique. Rien de plus traçable. :aie: D'ailleurs je paye rarement avec la carte, je paye quasiment tout en liquide. :closedeyes:

Moi je ne jure que pas le palpable. Mieux vaut le bon au porteur ou le lingotin.

 

Modifié par Ygg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Newman    8 038

Revenons au sujet, d'où la création de ce topic :bigrin: 

Citation

 

Par AFP - Publié le 05/09/2017 à 14h53

L'Italien Andrea Agnelli, président de la Juventus Turin, a été élu mardi à la présidence de l'Association européenne des clubs où il succède à l'ancien international allemand Karl-Heinz Rummenigge. Au lendemain d'un discours du président de l'UEFA, Alexsander Ceferin, qui estimait que concernant le fair-play financier, "personne n'est au-dessus des lois", Agnelli a appelé à un "Fair-play financier 2.0". Agnelli a été élu pour deux ans par les représentants de 162 clubs réunis à Genève pour l'assemblée générale de l'ECA.

L'ECA a également procédé à l'élection des 11 membres de son comité exécutif dans lequel ont été réélus le président du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi et son homologue de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas. Par ailleurs, Agnelli et Ivan Gazidis, directeur général d'Arsenal, ont été élus pour représenter l'ECA au sein du comité exécutif de l'UEFA.

"Andrea (Agnelli) est la personne idéale pour me succéder, j'espère qu'il poursuivra ce que je lègue", a déclaré Rummenigge qui a assumé pendant 9 ans (de 2008 à 2017) la présidence de l'ECA."Durant ces deux jours, nous avons discuté du format des compétitions de clubs. La majorité des clubs sont favorables au nouveau format de la Ligue des champions. En revanche, le format de la Ligue Europa pourrait nécessiter quelques changements".

Discussion avec Ceferin

Concernant la Coupe du monde des clubs dont la prochaine édition pourrait avoir lieu en 2021, M. Agnelli a été très critique, estimant que "le format actuel est inutile". Le nouveau président de l'ECA a estimé par ailleurs que "grâce à la première vague de mesures du fair-play financier, la plupart des résultats ont été atteints, dont une réduction des pertes. Nous discutons maintenant avec M. Ceferin sur ce qui peut être ajouté pour aboutir à un fair-play financier 2.0."

Si certains comme Jean-Michel Aulas appellent à un contrôle de la masse salariale des clubs (salary cap), M. Agnelli a rappelé qu'il y a 7 ans, "la commission européenne a répondu que la mesure n'était pas faisable".

Interrogé sur le cas précis du Paris SG contre lequel l'UEFA vient d'ouvrir une enquête à la suite des transferts records du Brésilien Neymar et de Kylian Mbappé, Agnelli a répondu que "l'UEFA a ouvert une enquête, c'est à elle de prendre les sanctions en tenant compte des règles actuelles."

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...