Aller au contenu
Victor Newman

Un Calciopoli à la sauce frite une foué

Messages recommandés

Victor Newman    9 802
Citation

 

44 perquisitions ont été menées en Belgique mercredi, notamment au Club de Bruges, Genk, Ostende, Courtrai, Anderlecht et au Standard. Agent le plus influent du marché des transferts en Belgique, Mogi Bayat a été arrêté ce mercredi matin par la police fédérale. Herman Van Holsbeeck, Ivan Leko ainsi que les arbitres Delférière et Vertenten ont également été privés de liberté pour être entendus.

 

Nouveau séisme dans le football belge! 44 perquisitions ont été menées ce mercredi matin en Belgique dans le cadre d'une enquête sur de possibles faits d'organisation criminelle, blanchiment d'argent et corruption privée dans le cadre de la division 1A de football, a annoncé le parquet fédéral. 

Treize perquisitions ont également été menées à l'étranger, notamment en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine.


Près d'un an d'enquête


L'enquête fédérale a débuté à la fin de 2017, à la suite d'un rapport de l'Unité des fraudes sportives de la police fédérale. "Elle mettait au jour des indications de transactions financières suspectes dans la division 1A de football. Certains agents de joueurs, indépendamment les uns des autres, auraient mis en place ces transactions . Elles dissimulaient, aux autorités belges et aux autres parties impliquées, des commissions. Des commissions qui portaient sur les transferts de joueurs, sur les salaires de joueurs et d'entraîneurs ainsi que d'autres paiements", explique le parquet fédéral.

En cours d'enquête, des indications d'influence possible sur les matchs de la saison de compétition 2017-2018 sont apparues. 


Anderlecht, Standard et Bruges perquisitionnés


Des perquisitions sont en cours dans plusieurs clubs de football de division 1A. Anderlecht, le FC Bruges, le Standard de Liège, Courtrai, Genk, Ostende, Lokeren et Malines l'ont déjà confirmé. Le club de La Gantoise aurait également été perquisitionné.

À Gand, deux enquêteurs de la police judiciaire fédérale ont quitté la Ghelamco Arena mercredi en début d'après-midi. L'un d'entre eux avait sous le bras une boîte contenant vraisemblablement des documents confisqués. 

Les perquisitions sont également terminées au Club Bruges.  Les enquêteurs ont notamment examiné les accords de transfert et différents contrats. Le champion de Belgique en titre a indiqué dans un communiqué coopérer pleinement à l'enquête.

Au Standard, plusieurs contrats impliquant l'intervention de Mogi Bayat auraient été saisis, notamment ceux d'Oulare, Trebel, Preud'homme ou Ndongala, révèle le journal Le Soir.

A l'inverse, les clubs de Mouscron, Charleroi, Eupen, Saint-Trond, l'Antwerp, Waasland-Beveren, Zulte-Waregem et Westerlo, encore pensionnaire de l'élite lors de la saison 2016-2017, ont indiqué ne pas avoir reçu la visite d'enquêteurs. 


Une action coordonnée dans tout le pays et à l'étranger


Des perquisitions ont aussi été menées chez des responsables de clubs de football, chez des agents de joueurs, chez des arbitres, chez un ancien avocat, dans un bureau comptable, chez un entraîneur, chez des journalistes et chez quelques complices éventuels, poursuit le parquet, qui précise qu' "un grand nombre de personnes ont été privées de leur liberté et emmenées pour une audition approfondie.

Les perquisitions à l'étranger ont été effectuées dans les bureaux et chez les dirigeants des personnes morales étrangères qui auraient servi à mettre en place les opérations financières suspectes. Des documents et des avoirs placés dans des comptes bancaires et des coffres-forts ont été saisis. 

Au total, 184 policiers en Belgique et 36 policiers à l'étranger participent à cette action. 



Mogi Bayat, Ivan Leko, Van Holsbeek, et deux arbitres notamment interpellés


Le parquet fédéral avait auparavant confirmé l'interpellation de Mogi Bayat, l'un des principaux agents de joueurs de football en Belgique, de l'ancien manager d'Anderlecht Herman Van Holsbeek, de l'actuel entraîneur du club de Bruges Ivan Leko et de deux arbitres belges de premier plan, Bart Vertenten et Sébastien Delferrière.

L'avocat Jean-Philippe Mayence conseillera l'agent de joueurs Mogi Bayat, a-t-il confirmé à Belga. L'avocat carolo a ajouté attendre la convocation pour une audition, qui n'a pas encore eu lieu. Mogi Bayat sera également défendu par Tom Bauwens.

L'avocat Walter Van Steenbrugge assurera pour sa part la défense d'Ivan Leko. Il l'a assisté lors de son interrogatoire qui s'est déroulé en début d'après-midi dans les locaux de la police judiciaire fédérale à Hasselt. 

Le juge d'instruction décidera ultérieurement d'une éventuelle mise à disposition ou arrestation des personnes interpellées, indique encore le parquet fédéral.



Deux journalistes auditionnés


Au moins deux journalistes ont été auditionnés en raison de leurs contacts avec l'agent de joueurs Dejan Veljkovic. "A ce stade, nous savons qu'un correspondant régional du Laatste Nieuws et un journaliste du Nieuwsblad qui suit le FC Malinois ont été auditionnés", a affirmé à Belga Pol Deltour, secrétaire national de l'association flamande des journalistes VVJ.

"Nous supposons qu'ils sont entendus comme témoins", a indiqué Pol Deltour, qui dit regretter la communication du parquet fédéral "qui regroupe témoins et suspects". "Le parquet aurait dû faire plus clairement la différence", a-t-il estimé.

 

Citation

 

Le justice a également ouvert une enquête à propos de l'agent de joueurs de football Christophe Henrotay. Une plainte a été déposée à son encontre. Il est soupçonné de rétention de fonds lors de transferts de joueurs connus. Le parquet du Limbourg a confirmé mercredi cette information divulguée par De Tijd. Christophe Henrotay a notamment été impliqué dans les transferts des Diables rouges Romelu Lukaku et Youri Tielemans.

De Tijd a écrit mercredi après-midi sur son site internet que l'agent aurait retenu des millions d'euros de commissions. Cette enquête est distincte de celle concernant les faits présumés d'organisation criminelle, blanchiment d'argent et corruption privée autour de la division 1A du championnat belge de football et qui a abouti à des perquisitions mercredi matin en Belgique.

Nom bien connu du foot belge

Christophe Henrotay est un nom bien connu dans le milieu du football international. Il a notamment réalisé le transfert de Thibaut Courtois de Chelsea au Real Madrid. Il est aussi derrière le transfert de Leander Dendoncker d'Anderlecht à Wolverhampton. 


Dessous de table


Selon De Tijd, la plainte a été déposée par le conseiller de joueurs Peter Smeets, qui a travaillé pendant plusieurs années avec Henrotay. L'agent de joueurs se serait rendu coupable de rétention de fonds. On parle aussi de dessous de table et de construction juridiques via des sociétés basées à l'étranger. Le quotidien économique affirme que les transferts de Lukaku, Tielemans et Dendoncker seraient concernés. 

Christophe Henrotay et Peter Smeets n'ont pas souhaité réagir.

 

Citation

 

Ce mardi, les neuf suspects incarcérés dans le cadre de l'affaire "Mains propres" passent devant la chambre du conseil qui doit se prononcer sur leur maintien ou non en détention. C'est le cas notamment de Mogi Bayat qui a été une nouvelle fois entendu par les enquêteurs lundi. Ses avocats se montrent prudents sur le contenu des auditions. Posture identique pour  Maître Didier De Quevy qui représente les intérêts de Sébastien Delferière. Il assure toutefois que l'inculpation de son client, libéré sous conditions, pourrait rapidement tomber.

La courte trêve instaurée durant le week-end électoral, était médiatique et uniquement médiatique. Les enquêteurs, eux, ont continué de plancher sur le dossier qui secoue le microcosme du football belge depuis un peu moins d'une semaine. 

Lundi, ils ont une nouvelle fois entendu Mogi Bayat, inculpé de participation à une organisation criminelle et blanchiment d'argent. Deux transferts réalisés par le célèbre agent intéresseraient particulièrement  les autorités judiciaires. Celui de Henry Onyekuru, vendu par Eupen à Everton, avant d'être prêté dans la foulée à Anderlecht. Et le départ de Sofiane Hanni d'Anderlecht vers le Spartak Moscou. Des opérations qui auraient permis à Mogi Bayat de maximiser ses profits grâce à des montages financiers irréguliers. 

Des boîtes de montres de luxe (vides) retrouvées lors des perquisitions  sèment aussi le trouble sur l'agent le plus actif du royaume. Une simple collection, selon sa défense. "Si vous offrez des cadeaux de cette valeur, vous donnez aussi la boîte, non?", interroge Maître Bauwens. "Monsieur Bayat a acheté ces boîtes chez des bijoutiers ou lors de ventes aux enchères." Loquaces sur les montres, ses avocats refusent en revanche de s'exprimer sur la teneur des interrogatoires de leur client. 

 

Une prudence de Sioux aussi préconisée par Maître Didier De Quevy, avocat de Sébastien Delferière. Pour rappel, l'arbitre inculpé pour organisation criminelle, blanchiment et corruption privée a été libéré sous conditions par le juge d'instruction. 

L'arbitre de Pro League s'est notamment rendu chez un concessionnaire d'Alost en compagnie de Dejan Veljkovic pour l'achat d'une voiture. Lors du deal, il aurait obtenu une ristourne de 300 euros sur un véhicule d'une valeur de 30.000 euros grâce à l'agent. Veljkovic aurait aussi investi dans l'école de foot de Delferière

Mais aucun des supposés "matches truqués" pointés par les enquêteurs n'était dirigé par l'actuel président du Stade Brainois. Son avocat clame d'ailleurs son innocence et estime que son inculpation pourrait rapidement tomber. "Je vais me battre pour cela", assure-t-il à la DH. Il rappelle que Sébastien Delferière est toujours présumé innocent que cela peut arriver de "devenir ami avec un agent".

 

Citation

 

Marc Coucke, le président de la Pro League, veut limiter les abus qui s'opèrent dans le football belge, a-t-il déclaré dans l'émission 'De afspraak op vrijdag' sur la VRT vendredi. Le milieu du ballon rond en Belgique est secoué depuis quelques jours par des suspicions de fraude, de blanchiment d'argent et de matches truqués.

Selon les enquêteurs, certains agents de joueurs auraient mis au point toutes sortes de mécanismes dans le système de transferts pour notamment blanchir de l'argent. "Je suis en contact étroit depuis quelques jours avec les instances européennes du football", a affirmé le président du RSC Anderlecht. "Elles suivent cette affaire de près et nous soutiennent pleinement. Peut-être pourrons-nous même montrer l'exemple et transformer une catastrophe en opportunité."

Au sujet des matches truqués, Marc Coucke se montre également très remonté: "C'est, par définition, ce qui ne peut jamais arriver, à aucun niveau et dans aucun pays. C'est le pire qui puisse arriver au football."


"Nous voulons tout nettoyer"


Le président de la Pro League a aussi estimé que "les agents ont beaucoup trop de pouvoirs, et pas seulement en Belgique. Nous le savions, je ne suis donc pas surpris. Quand je suis devenu président d'Anderlecht, j'ai de suite pris des mesures et repris les clés aux agents, car ils pouvaient aller partout et j'ai mis des normes éthiques sévères. En outre, nous allons beaucoup investir dans la formation des jeunes. Les agents ont ce pouvoir depuis l'arrêt Bosman. Cela a donné le pouvoir aux joueurs, mais ils l'ont rendu aux agents. Ce sont eux qui fixent les règles du jeu. A chaque transfert, ils sont deux ou trois autour de la table. Il y a de bonnes choses, mais il y a aussi beaucoup d'excès. Il y a beaucoup trop d'argent en jeu et quand il y a un tel pot de miel, tout le monde veut y goûter."

Les enquêtes sont en cours et Marc Coucke veut laisser le parquet faire son travail. "Il y a bien sûr encore toujours des suspicions et la présomption d'innocence, mais au plus on avance, et au plus il apparaît que tout le monde ne l'est pas. Il faut instaurer de nouvelles règles à l'avenir. La règlementation actuelle permet aux agents de faire des choses qui ne sont pas saines. En tant que président de la Pro League, je veux changer beaucoup de choses. Nous voulons tout nettoyer. De nouvelles règles sont nécessaires, plus de transparence aussi et de contrôle indépendant. Il faut se mettre ensemble avec des experts indépendants. A terme, il faudrait peut-être que ma position de président soit occupée par quelqu'un d'indépendant."

 

 

  • Goaaal 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amgara_amazigh    430
il y a 21 minutes, Victor Newman a dit :

Mogi Bayat a été arrêté ce mercredi matin par la police fédérale.

Ca commence bien ! Corruption, triche, "calciopoli" peut importe le pays, il y a toujours un Moggi dans le coup :laughing[2]::phear:

  • Haha 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gladis32    2 361

Quand on connait la qualité des belges pour faire de la liquidité, m'étonne po tiens ^^ 

De toute façon on pourrait faire un dossier sur quasiment chaque championnat ou division "secondaires" où c'est plus simple et surtout moins exposé de pratiquer ces manoeuvres illicites :closedeyes:

Perso je suis pour le fait de ne rien divulguer au grand public. Ce genre d'affaire ne peut que faire du mal à la discipline sportive en question, foot ou pas foot. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CurvaNord69    113

"Frites", "une foué", les français n'ont vraiment que ces clichés c'est dingue !

Sinon c'est un sacré bordel cette histoire. J'espère que le championnat ne va pas être suspendu. Les agents ont beaucoup trop de pouvoir.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Newman    9 802
Il y a 22 heures, CurvaNord69 a dit :

"Frites", "une foué", les français n'ont vraiment que ces clichés c'est dingue !

 

Il y a 20 heures, BONOB0 a dit :

Tony est Belge :phear:

Je confirme une foué :aie:

Je dis nonante et pas quatre-vingt-dix :bigrin:

  • Haha 1
  • Cool 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BONOB0    2 619

Nonante, c'est plus simple pour vous les Belges, quatre-vingt-dix ça vous forcerait à faire un calcul de trop B) 

Modifié par BONOB0
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...