Aller au contenu
zenga

Gabriele Oriali

Messages recommandés

zenga    0

C’est un jeune de 18 ans que le public intériste découvre à San Siro celui qui portera les couleurs

nerazzure durant 13 saisons. De la saison 1970-71 jusqu’à la saison 1982-83.

Image IPB

C'est l'année de son début qu'il remporte le premier scudetto de sa carrière.

Image IPB en bas deuxième à gauche, Inter 71/72

Image IPB ici derrière Sandro Mazzola

 

 

La caractéristique principale de ce milieu de terrain réside dans son caractère, un mental digne

des plus grands. Sa générosité sur le terrain fait de lui un joueur incontournable non seulement à l’Inter mais aussi au sein de la squadra azzura d’Enzo Bearzot .

 

Sa première sélection chez les azzuri arrive le 21 décembre 1978, au cours du match amical

contre l’Espagne. Ce sera le début d’une longue carrière en nazionale en tant que titulaire, le point culminant étant l’été 1982.

 

 

Image IPB

Après la conquête du dernier scudetto remporté par une équipe 100% italienne (Inter 1979/80)

au premier rang, de gauche à droite: Giampiero Marini, Graziano Bini, Ivano Bordon et Lele Oriali

 

Image IPB

l'effectif champion d'Italie 79-80

INTER 1979/80

Debout on peut reconnaître: Bordon, Altobelli, Bersellini (entraineur) et Bini

Assis on peut reconnaître: Oriali, Marini, Beppe Baresi, Beccalossi

 

 

Il prend part à l’aventure de la coupe d’Europe des nations 1980 ou la Squadra Azzura obtient une

4e place synonyme d’échec pour le pays organisateur.

Image IPB

Causio, Zoff, Collovati, Scirea, Bettega, Gentile

Graziani, Cabrini, Oriali, Antognoni, Tardelli

Ils seront deux ans plus tard champions du monde à l'exception de Bettega, blessé.

 

Il remporte sa deuxième coupe d’Italie avec l’Inter à l’issue de la saison 1981-82.

Un derby est souvent réglé par Lele, cette fois-ci, il fait coup double: il donne la victoire

au nerazzuri et livre le Milan à la Serie B.

 

 

Un Inter qui reste compétitif même si le scudetto lui échappe.

Image IPB

l'effectif qui remporte la coupe d'Italie 81/82

-Bordon, Ferri, Bergomi, Altobelli, Pizzetti, Bini, Muraro, Pasinato, Cipollini

-Oriali, Prohaska, Fermanelli, Bersellini, Bachlechner, Baresi

-Bagni, Beccalossi, Marini, Centi, Serena

 

En effet le club fournit à Enzo Bearzot le commissario tecnico (selectionneur) italien des joueurs tels que Ivano Bordon, Giampiero Marini, Alessandro Altobelli, Beppe Bergomi et Lele (phonétiquement "Lélé" pour les intimes) Oriali.

Le seul nerazzuro titulaire indiscutable de la chevauchée espagnole est…Lele. Il est champion du monde en Espagne après avoir resisté à l'Argentine de Maradona, Passarella, Ardiles, Bertoni, Kempes au Brésil de Zico, Falcao, Socrates, Junior, Cerezo et en final à la RFA de Rumenigge, Schumacher, Littbarski, Hübesch, Magath, Steilike, Breitner et des frères Forster.

Image IPB

L'Italie championne du monde 82 (ici en finale face à la RFA à Santiago Bernabeu)

-Dino Zoff, Francesco Graziani (remplacé par Altobelli), Beppe Bergomi, Gaetano Scirea, Fulvio Collovati, Claudio Gentile

-Bruno Conti, Paolo Rossi, Gabriele Oriali, Antonio Cabrini, Marco Tardelli

Le schémas: 1-3-4-2

ZOFF

 

Scirea

 

Gentile Collovati Bergomi

 

Conti Oriali Tardelli Cabrini

 

Graziani Rossi

 

Image IPB

ici face à la Roma de Roberto Pruzzo (au fond) 1982-83

 

Image IPB Lele au cours de sa dernière saison nerazzura 1982/83

Image IPB Salvatore Bagni et Falcao suivent le capitaine nerazzuro (1982-83)

 

En 1983 après avoir tout donné à son club avec 2 scudetti 70-71 et 79/80, 2 coppe Italia 77/78 et 81/82 et une finale de Champions perdue face à l'Ajax de Cruyff en 1972, la Fiorentina l’achète pour épauler Antognoni, Socrates et Passarella. Il restera 4 saisons pour y finir sa carrière de joueur.

Image IPB

Avec Graziano Bini lors de son retour à San Siro sous les couleurs de la Fiorentina.

 

Image IPB

Le célèbre chanteur Luciano Ligabue le cite dans sa chanson « Una vita da mediano » (Une vie de milieu) que tout le peuple nerazzuro connait.

http://fr.youtube.com/watch?v=bZmjvlAHYjQ

Aujourd’hui Lele Oriali fait partie des dirigeants interistes chargés entre autres du recrutement.

 

Image IPB

Ici à la pinetina aux côtés de Giacinto Facchetti et de Roberto Boninsegna deux autres légendes nerazzure.

 

[attachmentid=2684]

Gabriele Oriali reste incontournable à la Pinetina.

(Appiano Gentile, 22 janvier 2008)

post-886-1201020127_thumb.jpg

Modifié par zenga

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier    311

Vraiment très enrichissante cette bio d'ailleurs je connaissais pas la chanson de Ligablue mais je vais pas tarder à la découvrir gràce à cela :nikel:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien    1 947

Mais pourquoi ? :facepalm: 

Je trouve pas qu'il y ait une ressemblance qui mérite ce genre de post dans un sujet qui n'avait pas eu de message depuis 13 ans. 

En tout cas il te regarde en ce moment et te méprise 😂 :

60193583_10155286499982614_3911893802750574592_n.jpg

 

Sinon, pour en revenir à lui, selon le Corriere della Sera, Gabriele Oriali devrait être le nouveau Directeur Général de l’Inter.

  • Goaaal 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Malmovic    62

Ce serait pas mal, mais tant que je vois pas une vidéo authentifiée par un organisme international et indépendant prouvant sa signature j'y croirais pas :aie: On entend des rumeurs sur son retour chaque année

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...