Aller au contenu
zenga

Nicola Berti

Messages recommandés

zenga    0

Un soir de Coupe d'Europe, le 23 novembre 1988, au sein du monumentale

Olympiastadion de Munich est née une étoile intérista.

 

Ce soir là, Nicola Berti part quasiment de sa surface de réparation

balle aux pieds et ne s'arrêtera qu'une fois avoir traversé la

piste d'athlétisme pour saluer les tifosi nerazzurri.

Il parcourt 68 mètres en 9 secondes et bat le gardien du Bayern

pour un authentique chef d'oeuvre qui restera à jamais gravé dans les mémoires

intéristes.

A 21 ans, il vient de se construire un futur alors qu'il est nerazzurro depuis

peu de temps.

 

http://fr.youtube.com/watch?v=l5IjSJ7xMNI

Il enchaine depuis cette date les matchs en Nazionale en tant que titulaire

à la place de Carlo Ancelotti, des matchs amicaux qui préparent les azzurri pour

la coupe du monde.

Il marquera son premier but lors de son premier match en tant que titulaire.

 

 

Il fait ses débuts à Parme en 1982

et accompagnera son club en serie B

avant d'être acheté par la Fiorentina.

[attachmentid=2924]

 

Il fera le 8 septembre 1985 son premier match en serie A à 18 ans.

Florence n'est pas une place facile, Nicola sera vite adopté

par les tifosi viola et ne lui pardonneront jamais son départ

à l'INTER.

Un accord est trouvé entre Pellegrini et les dirigeants florentins

pour l'année 1989 mais le Napoli de Ferlaino et Moggi lui

fait une cour telle que Pellegrini met tout ce beau monde

d'accord en le mettant à disposition de Trapattoni dès la saison 1988/89.

 

 

 

Quand il débarque à Appiano Gentile, certains pensent

qu'il ne manquait plus qu'un n°8 à l'équipe, bref, il ne manquait

qu'un joueur capable de faire des kilomètres à récupérer

les ballons.

Il se savait être talentueux, peut-être qu'il le savait trop tôt.

[attachmentid=2908]

L'INTER des records c'est en partie lui: pour sa première saison

il démontre qu'il est à la hauteur des joueurs déjà confirmés

de l'effectif.

[attachmentid=2909]

 

7 buts en 32 matchs dont un au cours

du match décisif contre Napoli à San Siro.

L'année d'après, il s'agit de confirmer pour être sélectionné

pour le Mondiale 90.

[attachmentid=2911]

 

[attachmentid=2907]

L'Inter rate son entrée en Coupe des Champions 1989/90 face à Malmö.

Une grande désillusion pour commencer la saison.

 

Cela ne l'empêche pas de sortir

une petite boutade d'avant derby et devenir le poil à gratter

préféré des milanisti.

"sur ce champs de patates on va les enterrer"

But de la tête et derby dans la poche.

ou encore

"Meglio essere battuti che milanisti"

[attachmentid=2906]

 

Il sera finalement sélectionné par Azeglio Vicini en compagnie de Zenga, Bergomi, Ferri et Serena

[attachmentid=2932]

Une coupe du monde marquée par la blessure de Carlo Ancelotti, son concurrent

direct pour le poste de n°8.

Il débutera trois rencontres au total mais Gigi De Agostini le privera de la demi-finale.

Il fera un bon match au premier tour contre la Tchèchoslovaquie.

Lors de la finale pour la troisième place contre l'Angleterre il marquera un but

qui sera refusé pour un hors-jeu totalement imaginaire.

Bref, il fera une Coupe du monde assez discrète dans l'ensemble.

L'équipe voit Roberto Baggio et Salvatore Schillacci au sommet

tandis que Vialli et Mancini sont les grands "oubliés" de Vicini.

 

Après avoir vu ses coéquipiers allemands de l'INTER gagner le trophée le plus convoité

il remportera la Coupe UEFA en mai 1991 en marquant des buts décisifs contre le Rapid Vienne,

Aston Villa et enfin en finale aller contre la Roma.

 

La carrière de Nicola se divise en deux parties.

En effet, avec Trapattoni aux commandes, BERTI se distingue par sa discipline

et sa rigueur.

Dès lors que le Trap a laissé le banc de touche intériste au soir de la victoire en Coupe Uefa

(1990/91) les spécialistes pensent que Nicola a perdu petit à petit son sens tactique.

Cela ne l'a pas empéché d'être décisif pour la deuxième finale européenne gagnée (1993/94)

alors que l'équipe est en pleine déconfiture en championnat.

L'événement le plus marquant de sa carrière reste sa participation au mondial 94 aux USA.

Autant la Coupe du Monde en 90 était une suite logique de son parcours autant

celle de 94 reste un mystère.

Il revient de blessure et redresse l'Inter en fin de saison 1994 mais pour jouer 7 matchs de Coupe du Monde

en tant que titulaire avec la squadra azzurra du milanista Sacchi, cela relève du surnaturel.

 

 

Il ne fait pas de grands matchs et la critique ne manque pas de le souligner à Sacchi tout au long

de la manifestation. Parfois, les entraineurs s'évertuent à faire le contraire de la critique et c'est Berti qui bénéficie de l'entêtement inexpliqué du sélectionneur transalpin.

Il ne reviendra plus jamais en sélection après la finale perdue au tirs aux buts face aux brésiliens.

Sur le plan comptable sa meilleure saison restera celle de 95/96 avec 10 réalisations

en serie A.

Le reste sera le début de la fin avec des blessures à répétition et fera partie de l'effectif intériste

jusqu'en janvier 1998.

Les transferts à Tottenham et Alavés en Espagne par la suite sont la preuve qu'il n'était

fait en somme que pour l'Inter.

Sur certains aspects il était l'héritier de Marco Tardelli même si le gap technique est évident entre les deux.

 

 

 

Palmarès

 

INTER:

Scudetto (1988/89); Supercoppa Italiana (1989); Coppa Uefa (1990/91; 1993/94, 1997/98)

 

SQUADRA AZZURRA

3e place Coupe du Monde 90

2e place Coupe du Monde 94

post-886-1203399084.jpg

post-886-1203399097.jpg

post-886-1203399111.jpg

post-886-1203399125.jpg

post-886-1203399135.jpg

post-886-1203399146.jpg

post-886-1203535699_thumb.jpg

post-886-1203620883.jpg

Modifié par zenga

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier    306

Tanti auguri "Nick". Il fête aujourd'hui ses 45 ans.

 

Mon idôle de toujours :bigrin: Et comme il le dit toujours ""meglio sconfitti che milanisti" (mieux être perdant que milanistes) Interista DOC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gladis32    788

Un joueur que j'ai presque pas connu mais dont le profil m'aurait vraiment séduit sur le terrain :smile:

 

 

Il devient quoi exactement ? Il est dans un staff ou alors il est complétement sorti du monde du foot ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vic14    1 499

Auguri Nicola !

 

50 ans aujourd'hui !

 

Dommage qu'il ne puisse être sur le terrain...vrai uomo derby...lui savait les affronter ces matchs

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sky-Inter    169

Notre joueur le plus décrié de l'histoire, sa mauvaise coupe du monde 1994 sous piston de Sacchi a terni son image, celle d'un joueur déterminé, régulier, polyvalent et très bon sous la mandat du Trapp, après il a été assez irrégulier mais présent lors des grands moments.

Un vrai interista!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×