Aller au contenu
×
×
  • Créer...

bricero

Tifosi
  • Compteur de contenus

    5 491
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

bricero a gagné pour la dernière fois le 23 juin 2019

bricero a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 191 Intéressant

À propos de bricero

  • Rang
    Capo
  • Date de naissance 19/03/1980

Liens & réseaux sociaux

  • Site web
    http://

Informations

  • Lieu
    Ottawa
  • Joueurs
    CAMBIASSO

Visiteurs récents du profil

5 469 visualisations du profil
  1. On est vraiment plus que ridicule sur cette saison. En LDC déjà à la dernière journée, les allemands perdent 2-0 à Madrid et on la tête basse, cont en pleurs et hop ils sont informés que nous sommes entrain de faire nul contre les Ukainiens. Je revois encore les images des gars voir les dernières minutes de notre match sur un téléphone de fortune et peut-être même avec l'aide de l'IPTV sans se faire prendre et ensuite se mettre à célébrer pour leur qualification offerte par l'INTER. Encore aujourd'hui on est incapable de mettre une quelconque pression sur le Milan pourtant les gars affrontent un adversaire coriace. S'il Jouait contre Lecce on devait surement mettre une pression inutile. Résultat, les gars vont joueur libre en sachant que on monte on descend ils seront encore leader. En fait on les permet d'aborder librement ce match et donc d'être même dangereux. Car on l'est le plus souvent lorsqu'on joue l'esprit libre.
  2. @SamusMais je ne comprends tu l'as aligné contre nous. Tu es responsable de notre défaite.
  3. @Samus: Pourquoi le but de Balde de pose un problème? je ne comprends pas. C'est bien toi qui l'a aligné dans ton équipe du communio.
  4. C'est une erreur d'analyser seulement ce match et ne pas tenir compte du fait que certes on gagne depuis un moment, mais parfois de façon miraculeuse. Le véritable problème n'est pas la défaite, mais bien les perspectives d'avenir. Même lorsqu'on gagnait le problème était le même. Cette équipe ne contrôle aucun match. Chaque fois qu'elle joue, n'importe quoi peut arriver et même contre n'importe qui.
  5. La peur vs la tactique. De plus en plus plusieurs coach surtout italien y compris Antonio Conte confondent la peur et le coaching: 1. La peur c'est par exemple une fois qu'une formation gagne un match ne plus vouloir toucher le moindre joueur de PEUR de perdre l'équilibre. C'est justement ne pas faire confiance à ses idées. On ne demande pas de faire un turn over fou, mais d'éviter de cramer des joueurs comme Barella récemment. Ça c'est la peur ce n'est pas le coaching. 2. La peur c'est aligné les trois mêmes défenseurs par exemple pour le match contre Crotone demain pour la dixième fois consécutive sans JAMAIS entre temps avoir pu trouver la moindre occasion d'inclure les autres joueurs pour qu'ils soit concerné par le projet. Ça aussi c'est la peur et non le coaching. Même s'il faut avant tout trouver une certaine stabilité, cela ne se fait ps en cramant certains joueurs. 3. Se passer des services d'un joueur comme le danois sous le fallacieux prétexte de l'équilibre de l'équipe c'est aussi la PEUR et non le coaching. C'est la peur de jouer vers l'avant. C'est la peur de se dire que gagner c'est avant tout marquer plus de buts que l'adversaire. C'est la peur de perdre. C'est l'envie de commencer un match en se disant je ne perds pas et j'attends une erreur de l'adversaire ou encore qui fait Dieu fait que.... 4. La peur c'est limité sa rotation à 12-13 joueurs même lorsqu'on joue encore plusieurs compétitions. 5. La peur c'est toujours faire des remplacements désespérer en toute fin de match su genre qui fait Dieu fait que (ex: le Danois contre les ukainiens). Par contre le coaching c'est faire des changements lorsque ça ne marche pas même s'ils ne sont pas gagnants. c'est tenté les choses. La peur justement fait en sorte qu'on a peur de faire ds changements. Car on n'a pas de certitudes. 6. La peur enfin c'est trop s'giter sur le banc de touche. Su ce, bonne deuxième partie de championnat mon cher Antonio. Arrête d'avoir peur et surtout mets toi au travail véritablement pour ton coaching et vas nous chercher ce 19 eme Scudetto.
  6. Tu es le premier à parler d'expérience et aussi le premier à laisser sur le banc le danois qui a une certaine expérience en ldc au profit des gars qui n'ont pas au non de ton melon. Dans un match ou seule la victoire compte, tu le commence avec la même composition comme si cela avait été contre Guingamp. Aucune prise de risque sauf à moins 5 minutes de la fin. Pour après venir dire que toutes les équipes s'ajustent contre nous. Mince. Mince. Quoi de plus normal. A toi de proposer autre chose bon sang. C'est ça ton job. Ce pourquoi tu as 1M par mois.
  7. Contrairement à ce que ce gar a dit à Capelo qu'il avait un plan B, il n'avait aucun. Voici pourquoi: Un match se prépare et les différents acteurs aussi se préparent. Lorsque tu as un plan B, on peut commencer à voir les prémices dans les matchs précédents comment tu prépares ton équipe, tes joueurs et système B. Conte tu n'avais pas de plan B. Sinon tu n'aurais pas humilié le Danois à la veille d'un match aussi important. Sinon on aurait pu entrevoir cela contre Bologne.
  8. Lorsque tu revois l'action, il est clair comme on le dit vulgairement qu'il est carbonisé. Il n'a même pas la lucidité de se replacer. Un vrai entraineur l'aurait remarqué avant et aurait essayé autre chose éventuellement.
  9. Est-ce que Conte regarde ce type de video?
  10. Il ne faut pas chercher de midi à 14 heure. Ce gar c'est un mouilleur.
  11. bricero

    Romelu Lukaku

    Au contraire il est toujours la quand il faut: 1. On est en finale de l'Europa League et on joue un match très serré face à Seville. Le match peu basculé sur un rien. Puis la hop le gar marque un CSC qui s'avère décisif pour notre défaite. 2. Contre les Ukrainiens, le match est compliqué. Les occasions sont rares. La seule occasion où le gardien ukrainien semble battu, hop, il surgi encore pour contrer une tête qui semblait être bien parti pour finir dans les buts. Il y'a un seul nom pour ce type de joueur. C'est un looser. Ils sait marquer les buts. Mais est incapable de marquer le but.
  12. Un célèbre proverbe dit: "Lorsque tu tombes, ne regardes pas où tu es tombé, mais plutôt où tu as glissé". Pour mois nous somme éliminés dès qu'on n'a pas été capable de prendre un seul point contre Madrid. Toutes les équipes qualifiés ont été capable de se sublimer pour aller chercher des victoires de prestige. La Lazio a battu Dortmund. Atalanta est allé gagné à Anfield. Le PSG est allé gagné à Manchester. Vu notre parcours, on ne méritait pas de passer et on est pas passé. Maintenant retour sur Conte. 1. Ce type est trop émotif pour être coach. Tu ne peux pas te priver d'un joueur comme le Danois. Comment tu peux te mettre par toi même des handicaps. Tu détruit littéralement mentalement ton propre joueur. Non Conte, les problèmes de l'Inter ne peuvent pas être liés tous au manque d'équilibre avec le Danois sur le terrain. Tous les entraineurs au monde essaie autant que possible de maintenir concerné le maximum de joueur possible. 2. Chaque fois qu'on a perdu ou fait nul et encore aujourd'hui, en conférence de presse, soit on n'a pas eu de chance, soit l'adversaire a été chanceux. Quelle conception simplifiée du football. Je commence fortement à croire que tout ce que ce gar a gagné avant d'arriver chez nous était tout simplement lié à une certaine réussite de son équipe et non véritablement à sa touche. Non Conte, Si tu perds par malchance, alors tu gagne aussi par chance. Le football ce n'est pas un jeu du hasard comme tu veux le faire prétendre. Si on te suit, on pourrais dire qu'on a gagner en Allemagne la semaine passée par chance. 3. Pour un match qu'on doit absolument gagné, je n'ai perçu aucune urgence dans la composition de départ. Dans ce match on avait AUCUN Calcul à faire. Je dis bien aucun. Il fallait ATTAQUER, ATTAQUER et ATTAQUER. Car seul la victoire pouvait nous sauver. Mais tu utilise la même formation peu importe l'enjeu et l'adversaire. Je n'ai jamais vu ce niveau de tétutesse. L'envie d'être le gar qui a raison seul. 4. On est vraiment devenu la risée de l'Europe. Un grand club ou tout au moins un club normal a le sens de l'urgence: Le Real devait gagné aujourd'hui et a plié la match en première mi-temps. Déjà contre nous il devait absolument gagner, il l'ont fait. Le PSG devait absolument gagner contre United, ils l'ont fait. Atlanta devait absolument faire au moins un nul au Pays bas, ils ont gagnés. Nous on devait gagné à domicile, on n'a pas eu de chance. J'ai mal, très mal à mon INTER. 9 décembre et notre saison européenne est deja terminée.
  13. Honnêtement, de quoi Luis Suarez ce mêle? Il ferait mieux de s'occuper de son nouveau club Atheletico. Lui qui a été chassé de Barcelone. On est certe pas bien en ce moment. Mais depuis quand tout le monde a un avis à donner sur l'Inter.
  14. Tout le monde a vu le changement tactique de Gasperini. Pour y répondre Conte se dit sûrement: c'est rien. C'est rien. Avec un peu de chance son changement tactique ne vas rien apporter. Dommage encore une fois.

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles