Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Damien

Admin
  • Compteur de contenus

    16 389
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    19

Damien a gagné pour la dernière fois le août 19 2020

Damien a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Damien

  • Date de naissance 27/04/1986

Liens & réseaux sociaux

  • Site web
    https://www.internazionale.fr

Informations

  • Lieu
    Pékin
  • Joueurs
    Vieri, J.Zanetti

Visiteurs récents du profil

31 477 visualisations du profil

Réalisations de Damien

Grand Maître

Grand Maître (13/13)

  • 50 réactions Rare
  • Régulier Rare
  • Très populaire Rare
  • 1 semaine
  • "One month later"

Badges récents

4,5k

Réputation sur la communauté

  1. Il n’y a pas que la Ligue 1 dans la vie ! En matière d’excellence et d’émotions sportives, plusieurs championnats européens rivalisent avec la version française. Ainsi, la Bundesliga, la Premier League ou la Liga espagnole déchaînent les supporters - et les pronostics - jusque dans l’Hexagone. Aujourd’hui, c’est à un championnat non moins passionnant que nous nous intéressons : la Serie A italienne. Et plus précisément, aux performances récentes et futures des deux clubs milanais, l’Inter Milan et l’AC Milan. Sont-ils les seuls prétendants sérieux au scudetto qui marque la victoire en Serie A ? Inter Milan et Milan AC : deux clubs au sommet Dans la capitale lombarde, les fans de foot sont bien servis, puisque la ville a deux clubs de premier plan pour la représenter. Le plus ancien est l’AC Milan (Associazione Calcio Milan), fondé en 1899. Quant à l’Inter Milan (Football Club Internazionale Milano), il a été créé en 1908 suite à une scission du club historique. Toute l’année, les deux clubs se partagent le stade Giuseppe-Meazza et s’affrontent lors du fameux “derby de la Madonnina”, entre amitié et rivalité. Il faut dire que les deux clubs sont, au côté de la Juventus de Turin, les grandes stars historiques du football italien. Ainsi, avec 21 titres internationaux, l’AC est le troisième club le plus titré au monde. Il a par ailleurs été 18 fois champion d’Italie et a réussi des exploits historiques, comme celui d’enchaîner 58 matchs sans défaite en Serie A. L’Inter, quant à lui, a remporté 19 fois le scudetto de la Serie A et est considéré comme le 6e meilleur club européen du XXe siècle. Vous l’aurez compris : à l’Inter comme à l’AC, Milan joue dans la cour des très grands. Au point que l’on peut se demander s’il reste une chance que le scudetto 2022 ne soit pas milanais… Un début de saison prometteur pour les clubs milanais A l’issue de la saison 2021-22, l’Inter Milan parviendra-t-il à conserver son titre de champion d’Italie même face à son frère ennemi ? A l’heure où nous écrivons ces lignes, les deux clubs se disputent les deux premières places du podium avec un écart de points qui tient dans un mouchoir de poche. Premier du classement, l’Inter Milan connaît pour l’instant un sans faute à domicile avec seulement deux matchs nuls et aucune défaite au stade Giuseppe-Meazza. La deuxième place est confortablement occupée par l’AC Milan qui a battu Empoli lors de la 19e journée du championnat, prenant ainsi une nette avance sur Naples. Mais cette saison pourrait donc encore nous offrir son lot de rebondissements et les pronostics vont bon train sur les meilleurs sites de paris sportifs français. Les pronostics pour le scudetto 2022 Bien qu’elle soit actuellement à la 5e place du classement de Serie A, la Juve n’a pas tout perdu de sa forme, à en croire ses récentes performances en Supercoupe d’Italie. En effet, alors que Simone Inzaghi affichait sa confiance en une victoire contre Turin, ce n’est qu’à la dernière seconde de la finale que l’Inter est parvenu à détrôner la Juventus. Cette dernière saura-t-elle se relever de cette défaite et remonter sur le podium de la Serie A ? Avec actuellement 9 points de retard sur l’Inter, il lui sera sans doute difficile de ravir le scudetto à ses rivaux milanais. Actuellement à la 4e place du classement, l’Atalanta a fait une belle percée et est l’un des outsiders à suivre de très près pour la suite de la saison. Quant à Naples, il s’accroche fermement au podium et a même ravi le temps d’une journée la deuxième place à l’AC. Toutefois, il accuse aujourd’hui un retard de 5 points face à son rival milanais. Saura-t-il retourner le classement en sa faveur lors des prochaines journées ? Il y rencontrera deux promus (Salernitana et Venise) avant d’affronter le tenant en titre pour la 25e journée. A vos pronostics ! Après 9 victoires successives de la Juventus (de 2011 à 2020), la Serie A a couronné l’Inter Milan en 2021. Une victoire qui pourrait bien ouvrir la voie à une période d’écrasante prédominance milanaise en championnat, au vu des performances tant de l’Inter que de l’AC.
  2. Damien

    Nouveau membre

    Bienvenue parmi nous @Mazzaraet @dmass95
  3. Bonne année à toutes et à tous, encore merci pour votre fidélité (depuis 17 ans pour les plus anciens !)
  4. Le 6 janvier 2022, l’Inter rencontrera à nouveau le Bologna FC dans le cadre de cette nouvelle saison du Championnat d’Italie de football 2021-2022. Un match aux allures de revanche pour le Bologna FC. Les meilleurs ennemis de la Série A La dernière fois que les joueurs de Simone Inzaghi ont croisé la route des Rossoblù, les Bolonais ont été terrassés 6-1. Pourtant, ces derniers n’ont pas à rougir de leur palmarès. Sept fois champions d’Italie, deux fois vainqueurs de la Coupe d’Italie, le Bologna FC évolue cette saison en première division italienne. Alors, comment expliquer les récentes difficultés du club ? Le Bologna FC, la rage aux crampons Avec sept victoires, six défaites et trois nuls, Bologne affiche un bilan mitigé en restant en milieu de tableau de la Série A, comme au cours des saisons dernières. Pourtant, les choses avaient commencé du bon pied avant d’accumuler les déceptions et les revers. Pour autant, peut-on parler de réelle mise en danger ? Pas vraiment. Certes Bologne encaisse les buts et a de sérieuses lacunes en défense mais les hommes de Siniša Mihajlović restent coriaces, en témoigne la défaite infligée à Rome (3-2). Respectés pour un style sophistiqué, fondé sur les passes en profondeur, les tirs de loin et l’agressivité, les Bolonais ont tendance à électriser leurs adversaires. Car la rage de vaincre démange littéralement les joueurs de Bologna FC, à commencer par le gardien de but Marco Molla ou encore l’attaquant Marko Arnautovic, buteur à la redoutable ambidextrie. L’Inter Milan, tireurs envers et contre tous De leur côté, les joueurs de l’Inter Milan, les champions en titre, occupent la tête du classement de la Série A. Sur les sites de paris football en ligne, le club affiche une cote de 1.22 pour devenir vainqueurs (le 8 décembre 2021). Revenus pour remporter une nouvelle fois la victoire, on dirait bien que leurs espoirs ont toutes les chances de se réaliser. Légèrement dépassés par le Milan AC, les Nerazzurri ont subi quelques déconvenues, comme la défaite 3-1 sous les crampons du Lazio. Une déception à peine effacée par un triste nul contre la Juventus ensuite. Mais le FC Internazionale Milano a su se ressaisir en écrasant successivement ses adversaire pour terminer en tête à la mi-saison. L’identité de l’Inter Milan est intacte et solide. Leur football est basé sur la possession du ballon, des attaques dans l’axe et un grand nombre de tirs tentés. Des spécificités qui traduisent une opiniâtreté à toute épreuve. L’Inter regorge de combattants sur le terrain. Avec de vrais techniciens de l’attaque et un parcours remarquable, le match du 6 janvier entre l’Inter Milan et le Bologna FC ne peut que mettre l’eau à la bouche de tous les amoureux de football. Si la dernière rencontre s’est soldée par un score implacable pour les Bolonais, rien n’est assuré pour le prochain match. Si les Milanais sont devant les Bolonais dans le classement de la Série A, leur récente défaite contre le Real Madrid, cette fois-ci dans le cadre de l’UEFA Champions League, rappelle cruellement la nécessité de surveiller leur défense. Une mise en garde valable également par Bologne. Les Bolonais ont encore trop de mal à rester en possession du ballon et à mener efficacement les duels aériens.
  5. Les supporters de l’Inter sont bien placés pour le dire, mais après une longue hégémonie de la Juventus en Serie A, le championnat italien a retrouvé la saison passée, toute l’excitation qu’on a longtemps pu lui prêter. Il en va de même cette saison où plusieurs clubs semblent jouer les premiers rôles avec pour simple objectif, le titre final. Actuellement, quatre équipes semblent capables de remporter le Scudetto en fin de saison, mais tout laisse penser que la Juventus ne doit pas être mise de côté. Ils avancent désormais masqués après un nouveau début de saison compliqué et une telle chose peut être une chance pour tous ceux qui souhaitent bloquer leurs paris sur la Serie A, qu’ils concernent l’Inter ou les autres équipes. Mais concrètement, l’Inter peut-elle conserver son titre ? Un bilan positif lors des confrontations directes Puisque les trois équipes de tête en Serie A semblent bien décidées à ne pas lâcher le podium, les confrontations directes sont de vraies rencontres à six points comme on a l’habitude de les surnommer dans le monde du ballon rond. Et il faut dire que pour le moment, l’Inter a réussi ces fameux affrontements, s’installant grâce à eux, solidement sur le podium. Ce fut notamment le cas lors de l’impressionnante victoire obtenue le 21 novembre à Giuseppe Meazza face au Napoli, mettant définitivement fin au début de saison idyllique des joueurs de la Campanie. Que dire également du nul obtenu une semaine auparavant lors du derby disputé sur la pelouse de l’AC Milan, alors leader du championnat ! Tant d’aspects positifs qui laissent penser que l’Inter est capable d’engranger de grands points face aux petites cylindrées, mais également face aux autres favoris pour ce nouveau Scudetto. Une donnée majeure connue la saison passée et ayant probablement guidé le club vers le titre. Si l’équipe continue sur sa lancée, elle pourra à coup sûr glaner des points importants d’ici la fin de saison et pourquoi pas, conserver son titre. Une attaque exceptionnelle Bien qu’il n’y ait aucun problème défensif et que l’Inter figure parmi les bons élèves du championnat également à ce sujet, l’attaque des Nerazzurri est ce qui fait le plus parler du côté transalpin. Le départ de Lukaku a parfaitement été géré et son remplacement par un vieux briscard de la Serie A, à savoir Edin Dzeko, s’est avéré être plus que positif. Allié au trublion argentin Lautaro Martinez, le Bosnien prouve qu’il a toujours de la ressource et qu’il n’est pas venu faire de la figuration en Lombardie. Un bilan à l’extérieur à conserver Nous l’avions vu la saison passée, l’Inter avait fait de Giuseppe Meazza une terre promise où il était particulièrement délicat de s’imposer. Il en est de même cette saison, mais il est toutefois probable que le doublé s’obtienne à l’extérieur, lors de déplacements délicats, parfois chez des équipes jouant le maintien. Voici pourquoi l’excellent bilan de l’équipe à l’extérieur en cette première partie de saison sera l’une des choses à conserver jusqu’à la fin du championnat !
  6. Je pense qu'il faut passer par ce lien lorsque le match approchera : https://www.inter.it/en/cessione
  7. L'Inter est nominé pour le meilleur club de l'année aux Globe Soccer Awards 2021 ! Pour voter c'est par ici : https://vote.globesoccer.com/vote/best-men-club-2021/
  8. Damien

    Cryptomonnaies

    Pour ceux qui ont de la crypto et qui veulent l'utiliser pour leurs paris sportifs (les mises et les gains sont en crypto sur ce site) :
  9. Bienvenue parmi nous Pierre, merci pour ton message
  10. C'est compliqué à mettre en place et surtout à maintenir dans le temps. De notre côté on a pas le temps de s'investir dans ce type de projet, cependant si des membres de la communauté veulent monter quelque chose comme ça, nous pouvons tout à fait les accompagner pour promouvoir et mettre en avant les différents canaux concernés.
  11. Le championnat italien de football est l’un des championnats les plus suivis par les amoureux de football. Championne en titre, l’Inter Milan est une équipe qui a tout pour tenir de belles promesses en cette nouvelle saison. La série A est un championnat qui regroupe chaque année les meilleures équipes d’Italie. Les équipes s’affrontent les unes contre les autres jusqu’à la détermination de l’équipe gagnante grâce un classement bien élaboré. Ce championnat avait longtemps été dominé par la Juventus. L’Inter Milan est donc l’équipe qui a brisé cette longue série de victoire en étant le tenant en titre. La série A est un championnat très suivi à travers le monde. De ce fait, les bookmakers ne manquent pas de proposer de grosses opportunités de paris pour ainsi appâter les parieurs amoureux de sensations fortes. Il est donc important de savoir vers quels bookmakers se tourner afin d’en tirer le maximum d’avantage en Série A. C’est ce dont nous parlons ici ! Vue d’ensemble sur le championnat italien de Football Historique de la mise en place du championnat Souvent connu sous le nom de Calcio, le championnat italien de football a pour véritable nom « Série A ». En fait, le nom Calcio signifie tout simplement « coup de pied » et donc football en italien. C’est pour cette raison que cette expression est alors devenue très facilement un moyen de nommer le championnat italien de football. Le championnat italien de football a connu de nombreuses dénominations depuis sa création. On parlait tout d’abord de championnat fédéral, ensuite de Première Catégorie, Première division puis, Division Nationale. Elle prend le nom de Série A, telle que nous la connaissons, en 1929. On parle généralement de Série A Italienne pour éviter un amalgame avec la Série A brésilienne qui désigne aussi le championnat qui regroupe les équipes brésiliennes de première division. Fonctionnement de la Série A Les championnats de football dans le monde ont généralement le même principe. Il existe juste quelques différences qui permettent de les distinguer les unes des autres. Pour ce qui est de la Série A, elle fait s’affronter 20 équipes de première division italienne. Chaque issue de match donne droit à un certain nombre de points. C’est ainsi que pour un match nul, les deux équipes obtiennent 1 point, pour une victoire la victorieuse obtient 3 points et la perdante 0. La saison dure environ 6 mois et les équipes s’affrontent deux en deux en un match aller et un autre match dit retour. On parle aussi de match à domicile et de match à l’extérieur. Les points sont comptabilisés au fur et à mesure que les matchs se poursuivent, jusqu’à la fin du championnat où l’équipe détenant le plus de point est sacrée championne. Ainsi, les 4 premières équipes sont directement qualifiées pour la ligue des champions, tandis que la 5e équipe va en Europa League et la 6e au deuxième tour de qualification. Cependant, les 3 dernières équipes sont reléguées en 2e division. A la saison suivante, les 3 premières équipes de la 2e division lors de la session précédente sont admises en série A où elles doivent se surpasser pour ne pas rentrer en 2e division. Le bilan de la saison 2020-21 pour l’Inter Milan et aperçu de la nouvelle saison La saison dernière s’est terminée de la plus belle des manières pour l’Inter Milan qui a fini première du classement et donc championne de la Série A. Etant donné qu’elle marque ainsi la fin du règne de la Juventus sur la Série A, tous les regards sont alors rivés vers cette équipe qui ne manque pas de rassurer ses fans. Finissant la saison 2020-21 avec 91 points soient 12 points d’écarts avec le Milan AC 2e du classement, on peut dire qu’il y a de quoi lui remettre toute notre confiance. Cette 120e saison de la série A commence de manière très forte puisque sa première rencontre contre Genoa s’est soldée par une victoire écrasante, soit 4 buts à 0. C’est un magnifique coup d’envoi ainsi lancé mettant toute la confiance nécessaire au sein de l’effectif et créant la peur dans le camp des adversaires. Une chose est sure, l’effectif de l’Inter Milan est très solide et la suite de la saison nous dira si on a eu raison de lui faire confiance. Quels bookmakers choisir pour parier efficacement pour l’Inter ? Varieur Montague est notre auteur invité pour ce sujet. Il est très passionné des paris sportifs. Ses interventions sont très appréciées sur plusieurs sites web. Il existe plusieurs Bookmakers en Suisse. Nous avons choisi quelques sites qui pourraient vous intéresser. 1xbet : C’est un bookmaker très apprécié de par le monde pour la rapidité des transactions et l’ergonomie du site en général ; 20bet : La particularité de ce site est qu’il est traduit et disponible en 8 langues ; Circus : Les parieurs sont très amoureux de ce site du fait de ses pronostics très fiables pour la plupart du temps.
  12. Après le Scudetto historique et inoubliable conquis la saison dernière, l'Inter a fait face à un été plus que mouvementé, récemment ponctué par le départ de Romelu Lukaku en direction d'un club qu'il avait pourtant fui par le passé. De retour à Chelsea, l'artificier en chef fut l'un des grands responsables du titre acquis la saison dernière et son départ a été accueilli avec une grande tristesse par les tifosi nerazzurri. D'autres départs ont, comme vous le savez sans doute, été actés et il est en ce début de saison, intéressant de savoir s'ils seront ou non, réellement palliés. Toujours est-il que le comité directeur et sportif du club s'attendait à voir partir certaines de ses stars, Hakimi en tête. L'avantage réside donc dans l'anticipation et la non-précipitation. Avec des cibles parfaitement établies, l'Inter Milan a pu recruter plusieurs joueurs gardés en vue depuis de nombreux mois et s'inscrivant en remplaçant parfaitement des joueurs partis vers de nouveaux effectifs. En poste pour poste, sur l'avenir ou en véritable « coup », les recrues seront-elles à la hauteur et permettront-elles à l'Inter d'à nouveau jouer les premiers rôles cette saison en Serie A ? Dzeko, rien à perdre Arrivé libre après cinq ans passés à la Roma, le Bosnien ne rentrait pas dans les plans de José Mourinho. Le voilà donc parti vers un nouveau challenge, lui qui n'a jamais réellement déçu au fil de sa carrière. Avec la plus-value réalisée autour de Lukaku, l'Inter n'a rien à perdre avec le recrutement de l'attaquant de pointe. La saison dernière, il n'a disputé que 38 matches avec le club de la capitale, mais a pourtant signé 13 buts et 5 passes décisives. Un total bien loin de celui de Lukaku, mais ô combien respectable et intéressant pour la suite. Il ne remplacera pas à lui seul la présence offensive de l'attaquant belge et peu de joueurs offensifs sont d'ailleurs en mesure de le faire actuellement, mais Dzeko représente une affaire et un véritable coup de poker de la part des dirigeants nerazzurri. Ces derniers maîtrisent à la perfection les règles du poker à priori et ils savent qu'à 35 ans, ils n'ont rien à perdre. Dzeko pourrait être l'une des bonnes surprises dans ce qui ressemble à l'une de ses dernières saisons à très haut niveau. Dumfries, enfin exporté Il fut l'une des révélations de l'Euro sur son poste d'arrière droit et a mis fin à un long feuilleton qui le voyait être au coeur de nombreuses tractations. À 25 ans et après une carrière rondement menée sur son territoire national hollandais, Denzel Dumfries va enfin découvrir un championnat de renom avec la Serie A. Il aura la lourde tâche de remplacer Hakimi, parti pour 60 millions d'euros du côté du PSG. Acquis pour 15 millions d'euros, Dumfries représente une véritable affaire s'il parvient à maintenir le niveau qui était le sien durant la dernière compétition continentale. Joueur physique et doté de capacités offensives fortes, il saura à coup sûr s'adapter au jeu italien, mais devra faire preuve sans le moindre doute, d'un léger temps d'adaptation pour se faire aux exigences tactiques du championnat domestique. Darmian reste à long terme À 31 ans, Darmian va-t-il trouver la stabilité qui lui manquait tout au long de sa carrière ? Polyvalent et capable de jouer sur les quatre postes défensifs majeurs ainsi que sur les côtés, l'Italien a grandement plu lors de son prêt par Parme la saison passée. L'option d'achat levée, Matteo Darmian est désormais un joueur à 100% de l'équipe avec un contrat courant jusqu'à l'issue de la saison 2023/24. Il sera en concurrence avec Dumfries, mais pourra être une solution de choix pour Simone Inzaghi en cas de pépin sur la base défensive ou sur les côtés du milieu de terrain. Non retenu pour le dernier Euro, l'ancien joueur de Manchester United a peut-être payé sa polyvalence et son manque de supériorité à un poste bien précis. Il possède une motivation supplémentaire pour franchir un nouveau palier et, pourquoi pas, participer au prochain mondial avec la Squadra Azzura.