Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Nikalno

Jardinier
  • Compteur de contenus

    149
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Nikalno

Informations

  • Lieu
    Dunkerque
  • Joueurs
    Frey - Cordoba - Adriano

Visiteurs récents du profil

8 738 visualisations du profil

Réalisations de Nikalno

Contributeur

Contributeur (4/13)

  • 50 réactions Rare
  • Très populaire Rare
  • Régulier Rare
  • Premier message
  • Participant

Badges récents

223

Réputation sur la communauté

  1. Certains d'entre vous espèrent une victoire de la Juve ce soir afin d'éviter que le Milan se rapproche. Et la 4ème place qualificative en LDC, vous y avez pensé. Vous voulez réellement que la Juve termine 4ème en fin de saison. Ne serait-il pas préférable de les envoyer en Europa League. Laissons le Milan s'approcher de nous ainsi que le Napoli et l'Atalanta. Plus ces 3 équipes engrangent de points, plus elles éloigneront la Juve de la 4è place. De plus, nous avons un match de moins à jouer contre Bologne. Déjà que nous avions commis une erreur en ne laissant pas l'Atalanta gagner ; elle aurait 2 pts de plus sur la Juve tout comme nous avions tout intérêt à perdre contre le Napoli qui bénéficiera de 3 pts. Par contre dans le derby ; non pour une défaite volontaire, c'est trop risqué mathématiquement. Un nul ou une victoire ? Un nul serait l'idéal. Milan 1 ou 3 - Napoli 0 - Sassuolo 3. Si par malheur, la Juve s'approprie de cette 4ème place au profit de l'Atalanta et du Napoli en fin de saison d'un ou de deux points où à égalité (suivant leurs confrontations directes) ; il suffira d'effectuer une recherche introspective du pourquoi la Juve est parvenue à coiffer sur le fil la DEA et le Napoli ; configuration envisageable.
  2. Involontairement, tu as oublié Vanheusden. Vanheusden + Ginter + Bremer ; 3 défenseurs centraux qui auront besoin de s'acclimater et de s'adapter. Transférer De Vrij serait une erreur ; personnellement, je n'y crois pas trop.
  3. J'hallucine. Réveillez vous car certains d'entre vous se réjouissent des faux-pas du Napoli - Atalanta - et du Milan. Soyez rationnels. Le trio N.A.M ne devait et (ne doit) surtout de pas perdre de points (récemment et ultérieurement) ; enfin quelques-uns mais le minimum ; du moment que les trois maintiennent la Juve à une certaine distance afin qu'elle ne se rapproche pas progressivement de la 4 ème place ; c'est l'objectif majeur. La vraie réjouissance c'est bien que la Juve termine 5ème à la fin de la saison ; direction l'Europa League. Le N.A.M ; quel bande de clowns. Le Milan n'est pas encore affublé d'un gros nez rouge ; il nous talonne à 4 pts mais les deux autres Zavattas déçoivent. Ils vont se rendre compte lors de la 38 ème journée que les zèbres ont accroché la 4è place. L'histoire ne va quand même pas se répéter comme la saison dernière. Alors Gasperini et Spalletti ; réveillez-vous ! Mourinho, lui également.
  4. La coupe est pleine ; vous avez fait le tour au sujet de Lautaro par cette abondance de critiques toutes subjectives les unes que les autres car je constate que la plupart d'entre vous émet une ribambelle de reproches en l'accusant de certains maux (les énumérer c'est inutile) ; c'est votre droit légitime d'exprimer vos opinions mais ou se situe une once d'objectivité de votre part où il ne subsiste aucune dualité dans vos propos, vous tranchez radicalement de son inconsistance et de son inefficacité dans certaines phases de son jeu. Cependant, vous n'avez pas la mémoire courte sur la précédente campagne en LDC où il était quasi chirurgical aidé précieusement par son co-équipier Lukaku dynamitant les défenses tous les deux surnommés la LULA ; duo le plus prolifique dont les cadors européens nous enviaient. Le Barçà voulait même nous l'arracher pour 90 M ; vous vous en souvenez également. Mais depuis que "LU" est partir rejoindre Chelsea, il est d'une évidence que Lautaro est parfois ou souvent en perte de repères et sans son point d'appui préférentiel belge, le "LA" doit opter pour d'autres automatismes qu'il n'a pas encore peaufiner ; un autre revirement doit s'opérer et notre n°10 est certainement en train de travailler dessus. Vous pensez que c'est facile pour lui de se retrouver dans un autre contexte auquel il s'était habitué ; bon nombre de joueurs ont été (le sont) logés à la même enseigne que lui. Alors de l'indulgence vis à vis de Lautaro et un peu de patience ; il reviendra certainement à son meilleur niveau et même davantage. Avant que sa confiance revienne, il faut que ses inhibitions s'estompent progressivement car il est tiraillé entre la compréhension de la complémentarité avec Lukaku et de son nouveau rôle sous l'ère d'Inzaghi ; pourquoi cela fonctionnait très bien auparavant et moins bien maintenant. Le jour où il parviendra à déchiffrer et à assimiler la combinaison des deux, nul doute qu'il explosera. Croisons les doigts pour que ce déclic se produit.
  5. Un peu de sagesse et de sérénité. Vous avez tous le droit de manifester votre colère, d'émettre des critiques sur certains joueurs, d'argumenter sur le geste sanguin de Barella qui doit devenir plus mature, d'affirmer que notre banc n'est pas suffisamment fourni, qu'on ne peut pas encore rivaliser avec les cadors européens, de protester sur certaines phases de jeu fastidieux et j'en passe..... Ce qu'il faut surtout, c'est de la patience car nous ne possédons pas encore l'ADN des matchs à enjeux où son pourcentage est relativement faible (approximativement 30 %) ; c'est tout à fait normal puisque nous n'avions pas disputé les 8ème depuis une décennie ; l'équipe devra s'acclimater dans ces périodes cruciales et nous ne sommes pas encore prêts. Cela demande du temps et de la persévérance et surtout des automatismes psychologiques de la phase aller-retour en février où l'équipe va se les façonner progressivement. Ne vous inquiétez pas, nous allons grandir étape par étape.
  6. Une INTER mature ? Dans certaines phases de jeu ! Oui et non. Dans la négation, nous ne sommes pas suffisamment patients offensivement. Un constat indéniable : après quelques enchaînements, nous tirons trop souvent vers le but en sachant pertinemment que le pourcentage de marquer est faible. Il est primordial d'augmenter considérablement ce pourcentage avec une alchimie de patience, sérénité et de méticulosité ; cet ensemble génère des aspects qui ont leur importance et leurs conséquences qui vont suivre s'achemineront vers davantage de frappes chirurgicales sans vouloir imiter à la perfection le jeu de M.City. Lautaro, Dzeko, Correa sont tombés dans ce piège de l'impatience. Cependant, certains enchaînements sont très agréables à voir. Cette philosophie de patience se doit d'être travaillée ; Inzaghi le sait très bien. Les joueurs ont 2 mois pour peaufiner cette pseudo-identité de jeu pour les 8ème de la LDC. Si elle est en place en février (seul bémol, nous ne possédons pas encore l'ADN de ces phases aller-retour) nul doute que nos prestations convaincantes seront au rendez-vous et si il y a bien un club que Liverpool, Chelsea, M.City, Bayern ; c'est bien nous ou le PSG si nous terminons premiers devant le Real.
  7. Des A à n'en plus finir. Interminable. Il a du avoir très mal. La première sodomie de Nerazzuro_MGS
  8. Il fallait procéder à un réinvestissement bien avant en conservant le pactole à l'image du Réal Madrid qui a patienter approximativement 18 mois lors de leurs ventes précédentes générant de l'argent bien au chaud. Il suffisait d'exhumer ce pactole en touchant la chaleur des billets d'un montant de 70M ; cette somme était suffisante pour garder Hakimi. Nous étions proches de transférer Perisic à Manchester United qui nous proposait cette somme. Cette erreur fondamentale que nous avions commise nous aurait bien servi ; de plus Perisic n'était pas constant dans ses prestations.
  9. En effet, les départs de Hakimi le TGV et de Lukaku le Bulldozer nous sont préjudiciables. Regretter Conte ; oui et non. N'oublions pas qu'il ne trouvait pas la formule adaptée afin d'introniser Eriksen ; il lui avait fallu le déclic bis lors de la Coppa Italia et du coup franc magistral du Danois et il est évident que le 1er déclic datait de phases antérieures et sans son apport ; exit la série de nos 11 victoires consécutives. Sans Eriksen, il est évident de procéder à un léger nettoyage mais il n'est pas obligé de se focaliser sur le mercato hivernal car le plus grand défaut de la direction, c'est cette fragilité récurrente à ne pas vouloir introniser la pléiade de nos jeunes pépites dans l'effectif ; d'autres clubs y parviennent, pourquoi pas nous sans compter l'autre erreur, celle des départs en prêts notamment Agoumé et Vanheusden. Cette saison, il ne faut pas à tout prix être obnubilé à vouloir ; certes cela nous ferait tous plaisir d'accrocher ce 20è titre mais ce n'est pas le plus important. Le plus important, c'est de se qualifier pour les 8ème de la LDC. Arrivé à ce stade et pourquoi un 1/4 ; ce sera là où le déclic va se produire dans ces matches à enjeux ou cet aspect sera fondamental pour la suite ou il est probable que les points de perdus lors cette saison à cause de faits de jeux dommageables, malchance ou de prestations médiocres ; nul doute que nous allons devenir beaucoup plus efficace dans la seconde partie de saison car les joueurs seront conditionnés par la rage de vaincre déjà vue sur leur visage lors des phases aller/retour en 8ème de la LDC. Et puis ce n'est que la première saison de Inzaghi ; il lui faut encore lui laisser un peu de temps.
  10. La photo est d'une splendeur remarquable à tel point qu'elle se doit d'être immortalisée, elle rassemble de nombreux éléments associatifs : les petits papiers bleus et noirs sur la pelouse ; la tribune vide ; les gens situés en arrière plan ainsi que la prise de vue qui est exceptionnelle. Cela donne l'impression qu'elle a été prise par Stanley Kubrick. Le plus touchant, c'est l'image du bébé portant le maillot intériste et de plus il tire la langue. Magnifique.
  11. On ne dit pas çà ; quand on est un fan inconditionnel de l'Inter, il faut les encourager et être derrière eux quelque soit les circonstances. Pardon ! la 4ème place et de nouveau la honte de l'Europe ; bon, je peux concevoir que tu as rédigé ce commentaire sans avoir une réflexion aiguisée. Un peu de patience ; nous sommes déjà sur la bonne voie. Les saisons précédentes, il nous manquait un banc de qualité en rappelant que nous avions produis des prestations de haute qualité face à Barcelone et Dortmund. Actuellement, ce banc de qualité est un peu plus fourni malheureusement pas suffisamment dans l'entre jeu si Brozovic ou Barella se blessait. Nous sommes déjà dans la cour des grands ; si nous nous qualifions pour les 8ème, il est d'une évidence que les habitués (PSG, M.City-United - Chelsea - Atlético Madrid - Liverpool) ainsi que l'Ajax préféreraient nous éviter. Pour rappel, nous n'avons pas encore un effectif riche en qualité comme les équipes que je viens de citer. Cette LDC n'est pas cohérente car un fossé s'est creusé avec ces mastodontes qui ont réalisé des transferts XXXL, cela fausse la compétition à tel point que les demi-finales et la finale, je m'en fiche complètement à part bien sur si nous parvenons dans le dernier carré. Contentons nous d'abord de franchir le cap de ces 8ème.
  12. L'intronisation des jeunes pépites n'est pas suffisamment adhérée par la direction et cela depuis des années ; à quand une véritable révolution va se manifester en donnant une chance à tous ces talents de la Primavera ; ajoutons Vanheusden - Agoumé tous deux en prêts. Concernant Lucien Agoumé, il aurait été judicieux de le conserver dans l'effectif afin de faire souffler Barella et Brozovic.
  13. Imaginez le scénario suivant qui pourrait réellement se produire avec l'absence de ces 2 pts de ce pénalty volé. Je n'ose même pas imaginer ce fait enrageant pour le Scudetto gagné par la Juve avec 2 pts d'avance sur nous ou 1 point, ou encore à égalité du nbre de pts avec avantage de ces voleurs lors des deux confrontations directes. La recherche introspective serait toute trouvée pour la perte illégitime du Scudetto : le 24 mai. Si cela devait se produire : je deviendrai fou, direction asile psychiatrique.
  14. C'est comme toi et tes imaginations débordantes des anecdotes ayant pour titre "C'est comme une meuf". En les rassemblant toutes, elles seront bientôt condensées dans un livre de développement personnel au succès garanti. " C'est comme une meuf " prochainement dans les librairies.