Aller au contenu
×
×
  • Créer...

alex_j

Staff
  • Compteur de contenus

    5 985
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    69

alex_j a gagné pour la dernière fois le janvier 1

alex_j a eu le contenu le plus aimé !

1 abonné

À propos de alex_j

  • Date de naissance 22/07/1980

Informations

  • Lieu
    Essonne
  • Joueurs
    meazza giuseppe - luis suarez

Visiteurs récents du profil

34 679 visualisations du profil

Réalisations de alex_j

Étoile montante

Étoile montante (8/13)

  • 50 réactions Rare
  • Régulier Rare
  • Premier message
  • Participant
  • Machine à écrire Rare

Badges récents

12,5k

Réputation sur la communauté

  1. L'Inter va toujours jusqu'au bout, que ce soit la 90e ou la 120e minute. Il y a de nombreuses preuves de cela lors des derniers matchs, que ce soit par Alexis Sanchez, Andrea Ranocchia, Stefano Sensi ou, à partir d'aujourd'hui, Edin Dzeko puisque le neuvième but de la saison en championnat du Bosnien a valu aux Nerazzurri un 2-1 crucial sur Venezia. Le centre de Denzel Dumfries a été repris de la tête par Dzeko pour ramener les trois points. Voici ses impressions. "Lorsque vous marquez à la dernière minute, il est normal de célébrer dans une frénésie. L'équipe avait certainement raté des choses, mais le plus important c'est de gagner. C'était merveilleux de marquer à la 90e minute." "Simone Inzaghi comprend son football. Il a joué le match lui-même et il sait que je suis capable de faire gagner le match à la dernière minute, même quand je n'ai pas très bien joué." "Il n'y a pas de matchs faciles en Serie A. Nous l'avons vu aujourd'hui et ce fut l'un des matchs les plus difficiles de l'année. Nous jouions après deux matches de coupe qui ont duré 120 minutes et d'un match difficile à Bergame. Vous devez puiser de temps en temps mais ce qui compte est de gagner et de prendre les trois points. Ils ont défendu en masse et nous ont laissé très peu d'espace, il a donc fallu être patient pour marquer." "La trêve internationale arrive au bon moment. Nous sommes un peu fatigués et nous espérons que le terrain s'améliorera car les matchs deviennent difficiles. Le ballon était freiné et tout devient plus difficile. Maintenant, nous pouvons nous reposer et ensuite nous penserons au Milan. Nous avons remporté la victoire aujourd'hui même si nous avons dû puiser dans nos ressources, mais ce qui compte, ce sont les trois points." Le Néerlandais a donné son avis sur le match. "Je suis ici depuis quelques mois maintenant et je me suis parfaitement intégré au niveau de l'équipe et au niveau tactique. Venezia a changé son style afin de nous affronter, donc c'était un match difficile pour nous, mais il était important que nous gagnions juste avant d'entrer dans la pause internationale. Nous sommes un peu fatigués, mais la pause arrive au bon moment car elle nous permet de reprendre notre souffle. Je tiens vraiment à remercier les fans de Nerazzurri - leur amour me stimule toujours." Traduction alex_j via le site officiel.
  2. Simone Inzaghi a salué la résilience et l'attitude inflexible de son équipe après avoir conclu un terrible mois de Janvier avec trois autres points contre Venezia. Les Nerazzurri ont dû riposter après l'ouverture du score de Thomas Henry en première mi-temps mais Nicolo Barella a égalisé avant la pause. La seconde mi-temps a été dominée, mais ce n'est qu'à la 90e minute qu'Edin Dzeko a finalement fait la percée, propulsant dans les filets un centre de Denzel Dumfries. Analyse générale du match. "Les gars n'ont jamais cessé d'y croire, jusqu'à la fin. Ils ont si bien réussi compte tenu de la série de matchs que nous avons dû jouer, ainsi qu'un match très fatigant à Bergame. Prendre un but tôt aujourd'hui aurait pu être un gros coup psychologique. Le terrain est aussi un problème, il devient injouable. Le club essaie de résoudre le problème, avec Milan, car il faut faire quelque chose pour y remédier. Ce n'est pas une excuse mais objectivement ça a été difficile de jouer en Janvier." "Les cinq remplaçants ont été décisifs aujourd'hui car nous avions besoin d'une injection de puissance et de rythme. Federico Dimarco, Arturo Vidal, Alexis Sanchez, Dumfries et Matias Vecino ont tous brillamment réussi." "Cette victoire d'aujourd'hui vaut plus que trois points car lors de nos dix derniers matchs, nous en avons remporté neuf et fait un match nul. Nous sommes qualifiés pour les 8e de la Ligue des champions et en quart de la Coppa Italia et nous avons remporté la Super Coupe. Ce sont tous de bons signes. Nous voulons continuer dans chaque compétition mais nous savons que cela va devenir de plus en plus difficile au fil des semaines." "Nous allons profiter de cette victoire maintenant, nous reposer un peu, puis à partir de mercredi, nous allons reprendre le travail avec ceux qui ne sont pas en trêve internationale et commencer à nous concentrer sur le derby. Malheureusement, les Sud-Américains ne reviendront que deux ou trois jours avant le match, mais nous continuerons, comme nous l'avons fait de Juillet à aujourd'hui." Trois buts encaissés lors de ses deux derniers matches. "Nous aurions pu faire beaucoup mieux avec le but que nous avons encaissé, même si Henry a trouvé une poche d'espace. Nous devons recommencer à être impitoyables, sinon vous pouvez vous compliquer la vie. Nous contrôlions le jeu et le but aurait pu nous faire perdre la cadence. En l'occurrence, nous sommes restés dans le match et nous avons obtenu trois points très importants pour lesquels nous nous sommes battus jusqu'au coup de sifflet final. Après cela, le derby. "Nous travaillerons du mieux que nous pourrons pendant la pause. Heureusement beaucoup de joueurs restent sur place, des joueurs comme Vidal qui est suspendu. Quant aux autres Sud-Américains, ils ont des matchs de qualification importants et les joueurs italiens seront en stage d'entraînement. Nous avons eu une série de matchs exigeants avec à peine deux jours et demi pour se préparer à chacun. Venezia a été très élogieux envers nous après le match et nous souhaitons l'être également après la performance qu'ils ont réalisée ce soir." Traduction alex_j via le site officiel.
  3. Le club a lancé son offensive pour célébrer le Nouvel An chinois 2022, de la vidéo du héros mettant en vedette le tigre noir et bleu à la collection Capsule de produits en passant par le maillot spécial que l'équipe portera contre Venezia. L'Inter célèbre le Nouvel An chinois 2022 avec une série d'initiatives liées au tigre, l'animal qui représente le nouvel an lunaire devenu noir et bleu pour l'occasion. La vidéo du héros se focalise d'un tigre qui symbolise l'énergie et la spiritualité. Il raconte l'histoire à travers un dessin animé mettant en scène un chauffeur de taxi d'origine chinoise qui vit à Milan loin de sa famille qu'il ne voit plus depuis deux ans. Le seul objet qui lui tient compagnie est un petit tigre noir et bleu sur le tableau de bord. Grâce à la magie de ce tigre, qui devient symbole d' espoir et d'unité, le chauffeur de taxi parvient à retrouver ses proches dans un final émouvant. "Que le tigre nous rassemble" est le souhait du club pour la nouvelle année lunaire, dans l'espoir que l'animal puisse aider toutes les familles à se sentir unies, y compris celles qui sont éloignées physiquement parlant. Le tigre représente l'élément central non seulement de la vidéo, mais aussi de toutes les actions du club liées au Nouvel An chinois. Le logo INTER dans le cadre de l'identité visuelle du club a été rehaussé d'une griffure de tigre à la fois numériquement et dans la gamme de produits dédiés au nouvel an lunaire. La Collection Capsule, disponible à l'achat à partir d'aujourd'hui sur store.inter.it/gb, sur la boutique Amazon d'Inter et dans les magasins de la Galleria Passarella et de San Siro, se compose d'une gamme de vêtements et d'accessoires avec un lettrage personnalisé et le tigre de l'Inter qui est le protagoniste de la vidéo. Les activités spéciales liées au Nouvel An chinois se poursuivront lorsque l'Inter montera sur le terrain pour affronter Venezia portant un maillot commémoratif spécial sur lequel les noms des joueurs seront écrits en caractères chinois et un effet de griffure de tigre sera spécialement tissé dans chaque numéro d'équipe. Plusieurs autres initiatives sont également prévues pour le jour du match lui-même, avec des LED au bord du terrain et des écrans géants pour afficher des messages pour le Nouvel An chinois et les zones d'accueil seront ornées de décorations thématiques. Le programme du club pour le nouvel an lunaire impliquera également des membres de l'Inter Women qui ont enregistré des messages spéciaux pour les fans, et des enfants de l'Inter Academy du monde entier qui ont été invités à envoyer leurs impressions artistiques du tigre. Les meilleures photos et/ou vidéos seront publiées sur les réseaux sociaux du club dans les prochains jours. Traduction alex_j via le site officiel.
  4. Voici les dernières actions concrètes de Inter Campus au Cameroun. Le projet a duré deux ans et finalement, après de nombreux appels vidéo depuis de divers endroits, des représentants des projets Inter Campus en Angola, au Cameroun, au Congo et en Ouganda se sont rencontrés en personne. Ils ont passé une semaine à Yaoundé à discuter des problèmes de résilience, d'optimisme, d'adaptabilité, de la réactivité émotionnelle, de la confiance et de la motivation. Au cours des 24 derniers mois, guidés par les équipes d'Inter Campus, ils ont étudié ces questions et les ont transformées en activités pratiques à utiliser sur le terrain au profit des enfants. Ainsi, les formations se transforment de plus en plus en moments fondamentaux de croissance dans le développement de la personnalité des garçons et des filles qui vivent au quotidien des situations très difficiles de souffrance, de violence ou d'abandon, tristes enfants. Pour soutenir cela, une double activité de recherche a été menée sur un échantillon de 160 enfants afin d'évaluer, avec des coachs locaux, le changement réel en fonction des paramètres, mesurés en début et en fin de projet. Dans les semaines à venir, des rapports et des analyses seront rédigés et publiés. Plus tôt, le Lundi 13 Décembre 2021 était le dernier jour du cours African Black & Blue soutenu par la Fondation UEFA pour l'enfance à Yaoundé, au Cameroun. Des délégations d' éducateurs Inter Campus d'Angola, du Congo et d'Ouganda ont rejoint 25 entraîneurs camerounais pour participer à une formation théorique et pratique sur l'apprentissage de la résilience par le football afin d'accompagner les enfants et adolescents en situation de vulnérabilité. L'événement met fin à deux années d'activités théoriques et pratiques dans chaque pays, au cours desquelles les 2 000 enfants ont été indirectement impliqués dans les projets d'Afrique subsaharienne. Un petit tournoi s'est tenu le Dimanche 12 Décembre avec les jeunes de la région au cours duquel Carine Nkoue, spécialiste du projet à la Fondation UEFA, et le Dr Filippo Scammacca, ambassadeur d'Italie au Cameroun, ont souligné l'importance de cet événement qui s'inscrit dans le cadre de l'Inter Campus 20 ans de présence dans le pays africain, ce qui en fait un pilier des relations amicales entre l'Italie et le Cameroun. Lundi 13 Décembre 2021, un dernier cours théorique a eu lieu pour exposer les résultats obtenus ensemble et établir d'autres objectifs de développement futurs avant la remise des certificats de participation. Les participants les ont fièrement ramenés chez eux, tout en sachant que la chose la plus précieuse à emporter avec eux est certainement la formation des derniers jours qui aidera les entraîneurs locaux à soutenir les parcours de développement des enfants, à améliorer leur qualité de vie, particulièrement lors d'une pandémie mondiale. De Chine, Angola, Brésil, Bolivie, Bulgarie, Mexique, Venezuela, Nicaragua, États-Unis, Roumanie, Liban, Pologne, Cameroun, Argentine, Bolivie, Hongrie, Ouganda, de l'association Abilità, Sport Therapy et du Centre Maria Letizia Verga en Italie, ils nous souhaitent un très joyeux Noël et une bonne année au nom de tous les garçons et filles Inter Campus du monde entier ! Traduction alex_j (sensible aux conditions des enfants) via le site officiel.
  5. 149 apparitions, 41 buts pour l'Inter et la combativité: joyeux anniversaire à l'ancien attaquant chilien qui fête aujourd'hui ses 55 ans. "Mes sentiments envers l'Inter ont commencé le jour où j'ai atterri à Milan, et ils n'ont jamais cessé. Quelque chose de puissant me lie aux couleurs Nerazzurri, c'est quelque chose qui est gravé dans l'histoire de ce club. Caractère, détermination et souffrance pour réussir: c'est la philosophie de l'Inter, mais aussi mon histoire de joueur." Ce fut le coup de foudre pour Ivan Zamorano et l'Inter. Arrivé du Real Madrid à l'été 1996, à partir du moment où l'attaquant chilien a porté pour la première fois le maillot des Nerazzurri, il a reconnu la passion et les valeurs du club. Sa détermination et son attachement au maillot combinés à son énergie et à son leadership lui ont permis d'apporter d'importantes contributions à l'histoire de l'Inter. En 149 apparitions toutes compétitions confondues, l'attaquant a inscrit 41 buts, aussi beaux que ses célébrations pour partager sa joie avec les fans des Nerazzurri. Bam Bam a apporté une contribution cruciale au triomphe de la Coupe UEFA 1998 (marquant le premier but lors de la victoire 3-0 contre la Lazio en finale) et a laissé sa marque grâce à son attitude, son tempérament et un nombre qui est entré dans l'histoire : 1+ 8. Toute la famille Nerazzurri lui souhaite le meilleur pour ses 55 ans. Traduction alex_j via le site officiel.
  6. Selon vous, est-ce que le Napoli a visé la Juventus ? Comment expliquer le message aux clubs lombards ? Le sous entendu est souvent bien plus éloquent que l'invective Je trouve leur tweet pire qu'un tweet du style: Juve = cheaters
  7. Il y avait beaucoup d'occasions mais aucun but à Bergame alors que le match a vu l'Atalanta et l'Inter faire un match nul. Les Nerazzurri n'ont pas réussi à en faire une neuvième victoire consécutive en championnat. Cependant, ils ont réussi à faire une clean-sheet pour un cinquième match à l'extérieur en Serie A. L'entraîneur adjoint de l'Inter, Massimiliano Farris, a donné son avis après le match: "Simone n'a toujours pas retrouvé sa voix après la victoire de la Super Coupe mercredi, alors il m'a demandé de le remplacer dans les interviews. Ce soir, nous avons essayé de trouver de l'espace devant en construisant de l'arrière. Nous sortions de 120 minutes extrêmement difficiles et éprouvantes contre une équipe de la Juventus très physique. Dépenser tant d'énergie physique et mentale pour ensuite affronter l'Atalanta avec trois jours d'intervalle n'allait jamais être facile. Nous sommes satisfaits de notre performance, mais nous sommes un peu déçus compte tenu du nombre d'occasions que nous avons eues. Cela étant dit, nous devons donner du crédit à nos adversaires qui sont une grande équipe." "Pendant le match, nous avons réussi à garder le ballon pendant plusieurs minutes. C'est ce que nous visons même si nous ne voulons pas avoir le ballon et ne rien en faire. Nous arrivons à nous adapter aux situations et aussi améliorer notre mouvement avec nos défenseurs. Nous avons une grande confiance en nos capacités, quelle que soit la qualité de nos adversaires. Il y a une grande solidarité et une prise de conscience. Nous sommes satisfaits de ce que nous avons fait jusqu'à présent. Mais nous voulons continuer dans cette direction car il y a beaucoup de grandes équipes." Son 200e match de Serie A sous le maillot de l'Inter aurait pu être couronné d'un but crucial car à la 90e minute face à l'Atalanta. Danilo D'Ambrosio a eu l'occasion d'arracher la victoire. Les trois points n'étaient pas au rendez-vous mais c'est quand même un match nul important dans le contexte de la saison. "Je suis allé au premier poteau et j'ai pu voir le gardien sortir. C'est dommage que je ne l'aie pas mis au fond des filets. Ce fut une rencontre assez uniforme malgré l'absence de quelques joueurs de l'Atalanta. Ils ont joué leur jeu habituel et c'est une équipe avec une identité très forte. Nous voulons toujours gagner lorsque nous arrivons sur le terrain, peu importe qui on a en face. Mais vous devez faire face à vos adversaires. Je pense que c'est un point gagné. Ils ont très bien joué, donc je pense que c'est un résultat juste." "J'en suis fier (d'atteindre les 200 matchs, ndlr), mais vous voulez toujours viser haut et essayer de vous améliorer. À la fin de votre carrière, vous voulez parler du nombre de trophées que vous avez gagnés, pas du nombre de jeux auxquels vous avez joué. Je veux essayer de gagner plus." "Le match contre Empoli ne doit pas être sous-estimé. C'est un match unique et Empoli fait une excellente saison. Nous voulons aussi nous qualifier pour la finale." Le jour de sa 350e apparition pour l'Inter, Samir Handanovic a réalisé l'une de ses plus belles performances sous le maillot des Nerazzurri face à l'Atalanta. En plus de quelques arrêts fabuleux contre Matteo Pessina et Luis Muriel, notre gardien a passé plus de quatre minutes en possession du ballon, effectuant 69 touches et 56 passes. "En regardant comment le match s'est déroulé, un match nul est un bon résultat. Nous avons eu une grande chance avec Danilo D'Ambrosio à la fin mais ils auraient pu marquer aussi. C'est toujours difficile de jouer contre l'Atalanta et nous y sommes entrés après un match très fatiguant mercredi, donc dans l'ensemble je pense que c'est un bon point pour nous. J'ai davantage gardé le ballon ce soir car un gardien doit pouvoir dicter le rythme du jeu." "Quant à mon arrêt sur Muriel, c'est le genre de chose pour laquelle je m'entraîne. Le travail d'un gardien de but est avant tout de garder le ballon à l'extérieur. De plus, je n'ai pas eu à trop l'étudier car je le connais depuis que nous étions ensemble à l'Udinese." "Il reste encore beaucoup de matches à jouer. Nous avons un match en moins et il y a un long chemin à parcourir donc il n'y a pas de pression en tant que telle. Rien n'est encore décidé. Si vous ne pouvez pas gagner un match, la meilleure chose à faire est de repartir avec un match nul." Traduction alex_j via le site officiel.
  8. La Supercoppa Italia est désormais à sa juste place, dans la salle des trophées du QG de l'Inter. Voici les stats de cette sixième Supercoppa. Le président Steven Zhang et la direction des Nerazzurri étaient là pour accueillir le dernier trophée, notre sixième Supercoppa Italia (41e pièce d'argenterie au total, voir après) après le triomphe sur la Juventus au Meazza. Il s'agit du deuxième trophée remporté par l'Inter sous la présidence de Zhang, après le 19e Scudetto en mai 2021. Steven Zhang a posé avec la Super Coupe aux côtés du vice-président Javier Zanetti, du PDG Corporate Alessandro Antonello, du PDG Sport Giuseppe Marotta, du directeur sportif Piero Ausilio et du directeur sportif adjoint Dario Baccin. Lors de leur dixième participation à la compétition, les Nerazzurri ont remporté leur sixième trophée en battant la Juventus pour la deuxième fois en prolongation, comme ils l'avaient fait en 2005. Cela signifie que l'Inter peut désormais compter 41 trophées dans sa collection : 19 Scudetti, trois Coupes d'Europe/Ligues de champions, deux Coupes intercontinentales, une Coupe du monde des clubs, trois Coupes UEFA (la vraie, ndlr), sept Coppa Italia et six Supercoppa Italia. Les six Supercoppa Italia: 1989: Inter 2-0 Sampdoria 2005: Juventus 0-1 Inter 2006: Inter 4-3 Rome 2008: Inter 2-2 Roma (Inter gagne 8-7 aux tirs au but AET) 2010: Inter 3-1 Rome 2021: Inter 2-1 Juventus Les stats de l'Inter en Supercoppa: En remportant leur sixième Supercoupe d'Italie, seuls la Juventus (neuf) et Milan (sept) en ont gagné plus. La victoire d'hier soir était le premier triomphe des Nerazzurri en Supercoppa depuis 2010. Simone Inzaghi est devenu l'entraîneur qui a battu la Juventus le plus de fois en finale depuis 1929-1930. Ces trois victoires ont eu lieu en Supercoppa, deux avec la Lazio et une avec l'Inter. Simone Inzaghi a le meilleur palmarès de tous les entraîneurs en Supercoppa, trois apparitions et trois victoires. La Supercoppa est allée en prolongation pour la première fois depuis 2016 : lors de cette édition, la Juventus a perdu contre Milan aux tirs au but. Lors des matchs entre l'Inter et la Juventus en Supercoppa, deux sont allés en prolongation (en 2005 et 2022) avec les Nerazzurri victorieux à chaque fois. Au cours des cinq derniers matches entre l'Inter et la Juventus, toutes compétitions confondues, six pénalties ont été sifflés (quatre pour la Juventus et deux pour l'Inter), après seulement deux lors des 10 matches précédents. Le but d'Alexis Sanchez à la 121e minute est le plus tardif dans une finale de Supercoppa : plus tardif que celui de Gonzalo Higuain contre la Juventus en 2014, marqué à la 118e minute. Lautaro Martinez a marqué le premier penalty en finale depuis Paulo Dybala en 2017 contre la Lazio. Les trois penaltys de Lautaro Martinez contre la Juventus sont survenus au Meazza : un en Serie A, un en Coppa Italia et un en Supercoppa Italia. Matteo Darmian a fait sa 50e apparition pour l'Inter lors de la finale. Traduction alex_j via la site officiel.
  9. Après avoir remporté sa sixième Supercoppa Italia, Simone Inzaghi et Steven Zhang se sont exprimés. MILAN – Simone Inzaghi a recommencé après avoir battu la Juventus pour la troisième fois en trois tentatives en Super Coupe. Le but d'Alexis Sanchez à la 120e minute a certainement rendu cette Supercoppa encore plus douce que ses deux précédentes à la Lazio. Inzaghi a laissé son cœur et sa voix sur le terrain pendant qu'il voyait que son équipe dominait à nouveau les débats. La victoire est finalement arrivée et méritée. "Nous étions contre une très bonne Juve. Ils ne nous ont pas rendu la tâche particulièrement difficile. J'ai vu les statistiques et je pense que nous méritions la victoire. Nous étions face à une équipe de premier plan. Ils étaient toujours dans le concours. Ils nous laissent passer le ballon mais ce n'est toujours pas facile de les battre. J'ai un bon bilan contre la Juve en Supercoppa et nous avons maintenant remporté notre premier trophée de la saison devant nos fans, donc je suis ravi. Nous devons continuer. Nous voulions ce trophée car l'Inter n'avait plus remporté la Supercoupe depuis 2010 et c'est trop long. Quant à ce que Steven Zhang nous a dit dans le vestiaire, il nous a félicités et il était content. Les joueurs ont répondu en disant qu'ils aimeraient une prime et je pense que le président leur fera plaisir." "Quant à Sanchez disant qu'il voulait jouer plus, c'est aussi vrai que tout le monde voulait jouer. Roberto Gagliardini était l'un des meilleurs sur le terrain contre la Lazio et il n'est pas entré en jeu aujourd'hui. Je dois prendre des décisions à chaque match. J'ai de merveilleux attaquants et je dois faire des choix à chaque match. Arturo Vidal et Federico Dimarco sont très bien entrés et ont fait la différence." Steven Zhang a tenu à parler après le match sur Inter TV. "C'est un moment vraiment spécial pour nous, nous sommes ravis. L'équipe a très bien joué, nous sommes aussi en tête du championnat, et ce trophée est le fruit du travail de l'entraîneur et des joueurs. Je suis vraiment heureux du résultat. Ce trophée remporté dans une période difficile pour le football nous stimule. Tout cela est dû à tout le travail acharné que nous avons fourni au cours de ces six dernières années. Je voudrais dédier cette victoire à tous les fans de l'Inter à travers le monde et tous ceux qui travaillent pour le club. Ce sont eux qui ont fait avancer ce projet." Traduction alex_j via le site officiel.
  10. Youri Djorkaeff a marqué avec un superbe retourné acrobatique contre la Roma le 5 janvier 1997. Il y a des moments où le temps semble s'être arrêté. Comme ce 5 janvier 1997 lorsque Youri Djorkaeff s'est élevé majestueusement et a réussi un parfait retourné lors de notre victoire 3-1 contre la Roma. Les Nerazzurri menaient 1-0 grâce à la frappe de Maurizio Ganz lorsqu'à la 39e minute, la star française a effectué un geste emblématique qui restera dans les buts légendaires. Ce but a été suivi par le rugissement du Meazza et sa célébration avec Ivan Zamorano. Un moment inoubliable qui fête aujourd'hui ses 25 ans. Traduction alex_j via le site officiel.
  11. Non, rassure toi, je partage la même opinion. Concernant les antivax, je préfère me censurer.
  12. Il vient en 2017, il me semble. Donc, en même temps que Spaletti. Sauf erreur de ma part, en remplacement de Felipe Melo. Bon courage collègue car ça vole haut
  13. Selon le Daily Mail, le match aller des huitièmes de finale Inter vs Liverpool pourrait être joué sur terrain neutre. Cela selon l'édition imprimée du tabloïd britannique Daily Mail qui rapporte que l'UEFA pourrait déplacer le match en raison de la politique italienne de vaccination obligatoire des footballeurs. L'Italie et la France font partie des pays à avoir mis en place des politiques exigeant que tous les footballeurs professionnels reçoivent des doses de vaccin, footballeurs inclus. Cela pourrait avoir des conséquences directes sur Inter vs Liverpool, ainsi que pour le match Lille vs Chelsea, si l'équipe anglaise se retrouve sans joueurs qui ne répondent pas aux exigences des pays en matière de vaccination. Il n'y a actuellement aucune discussion approfondie avec l'UEFA pour déplacer le match en hors d'Italie. Mais dans le cas où les problèmes avec la politique laisseraient les Reds sans le minimum de treize joueurs disponibles pour le match, ils pourraient être contraints de le faire selon le quotidien. Affaire à suivre... Traduction alex_j via Sempreinter.
  14. S'adressant au diffuseur britannique Sky Sports, Jimmy Floyd Hasselbaink a souligné que Lukaku avait pris sa propre décision de revenir à Chelsea au cours de cet été et aurait pu faire plus pour rester à l'Inter. Dans une récente interview avec Sky Sport Italia, l'attaquant a déclaré qu'il regrettait d'avoir quitté l'Inter pour Chelsea, bien que Hasselbaink pense qu'il aurait dû proposer une réduction de salaire pour rester si c'était ce qu'il voulait vraiment. "J'aime Romelu, je pense que c'est un joueur absolument magnifique. Quand il joue, il donne à Chelsea une dimension différente." "Mais ce qu'il a dit et comment il l'a dit, je ne le comprends pas vraiment. Nous savons tous qu'il a dû quitter l'Inter parce que le club avait des difficultés financières, donc s'il aime vraiment l'Inter, il aurait dû dire : 'Donnez-moi la moitié de mon salaire, je veux rester!'" "Il n'a pas fait ça, n'est-ce pas ? J'ai l'impression que c'est irrespectueux (pour l'Inter et Chelsea, ndlr)." Si Lukaku souhaite un retour en prêt chez nous, cela ne devrait pas se faire selon le très sérieux Tuttosport qui rapporte que le club n'envisagerait pas un retour pour le Belge pour un certain nombre de raisons. Sa magnifique interview a conduit à certaines spéculations selon lesquelles le joueur de 28 ans pourrait bien chercher un retour rapide chez les Nerazzurri, même en prêt. Cependant, les Nerazzurri n'ont pas l'intention de payer les 6 M€ nets de salaire que Lukaku a sur son contrat pour le reste de la saison, alors que le club redouterait également de perturber l'équilibre dans les vestiaires avec son retour. Rien n'indique que le club envisage d'ajuster son budget pour permettre un retour potentiel de l'attaquant. Comme ça, c'est dit! Good luck Romelu... without irony Traduction alex_j via Sempreinter.