Aller au contenu
×
×
  • Créer...

alex_j

Staff
  • Compteur de contenus

    5 316
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    51

alex_j a gagné pour la dernière fois le juin 19

alex_j a eu le contenu le plus aimé !

À propos de alex_j

Informations

  • Lieu
    Essonne
  • Joueurs
    meazza giuseppe - luis suarez

Visiteurs récents du profil

20 820 visualisations du profil

Réalisations de alex_j

Habitué

Habitué (7/13)

  • Régulier Rare
  • Premier message
  • Participant
  • Machine à écrire Rare
  • Très populaire Rare

Badges récents

10,3k

Réputation sur la communauté

  1. Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a déclaré qu'il souhaitait que la finale de l'Euro se déroule à Rome plutôt qu'à Londres, en raison du nombre croissant d'infections de Covid en Grande-Bretagne. Lorsqu'on lui a demandé lors d'une conférence de presse à Berlin s'il était favorable à cette décision, Draghi a déclaré: "Oui … je vais essayer d'empêcher que la finale se tienne dans un pays où les infections augmentent rapidement." Cependant, le président de la fédération italienne de football, Gabriele Gravina, a ensuite nié catégoriquement qu'ils cherchaient à déplacer le match de Wembley à Rome. Le Royaume-Uni a enregistré 10 633 nouveaux cas de coronavirus et cinq autres décès, selon la dernière mise à jour du tableau de bord Covid, chiffres officiels. Le nombre total de nouveaux cas au cours de la semaine dernière est désormais en hausse de 31,4% par rapport à la semaine précédente, tandis que les décès sont en hausse de 12,1%. En revanche, l'Italie a enregistré 495 nouveaux cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures et 21 décès supplémentaires dus au virus, a annoncé lundi le ministère de la Santé de l'iys, tout le pays à l'exception du Val d'Aoste étant entré dans la "zone blanche". Munich s'est également proposé comme autre place pour la finale de l' Euro 2020. Le Ministre-Président de la Bavière Markus Söder déclarant que la ville attendait : "Nous serions toujours heureux d'accueillir un autre match à tout moment. Alors qu'une finale à Wembley reste le plan A, il serait sage que l'UEFA ait un plan B au cas où." Affaire à suivre.
  2. Finalement, match nul ... tout comme les vannes de @SANGOKU (Y compte bien Doku? )
  3. Lors de cet Euro 2020, un peu d'histoire en nous remémorant les sept Interistes ayant remporté l'Euro. Lors de cet Euro, 8 joueurs de l'Inter feront partie de la compétition, visant avec leurs équipes nationales respectives à gagner cet Euro et, il faut admettre que pour certains, cela serait un exploit historique. Bastoni et Barella joueront pour l'Italie, Stefan de Vrij représente les Pays-Bas, Romelu Lukaku est l'attaquant vedette de la Belgique, Milan Skriniar se présentera pour la Slovaquie, notre Christian Eriksen sera avec le Danemark et Brozovic et Perisic seront de la partie avec la Croatie. Il y a eu 15 tournois, le premier organisé en France en 1960 et sept joueurs ont remporté le championnat d'Europe tout en jouant à l'Inter: Luis Suarez (en 1964, avec l'Espagne), Facchetti, Burgnich, Domenghini et Mazzola (avec l'Italie, en 1968), Laurent Blanc (avec la France, en 2000) et Giorgos Karagounis (avec la Grèce, en 2004). 1964 : Suarez, deux fois champions d'Europe Une histoire footballo-politique: l'Espagne, en 1960, n'ont pas voulu jouer à Moscou pour affronter l'URSS. Quatre ans plus tard, l'Espagne elle-même a accueilli l'Euro. L'Ibérique Luis Suarez, déjà Ballon d'Or en 1960 et récent Champion d'Europe, avait remporté la première Coupe d'Europe de l'Inter le 27 mai avec une victoire 3-1 à Vienne. Peu de temps après, Suarez deviendrait champion d'Europe d'une seconde manière. L'Espagne a d'abord battu la Hongrie 2-1 en demi-finale, puis au Bernabéu, devant 79 000 spectateurs, dont le général Franco, elle a battu difficilement l'URSS 2-1, grâce au but vainqueur de Marcelino. 1968 : L'Italie domine l'Europe... grâce à un tirage au sort ''pile ou face'' En 1968, l'Italie a accueilli l'Euro. Ou plutôt les finales : les demi-finales à Florence et Naples, la finale à Rome. En quarts, les Azzurri de Valcareggi avaient battu la Bulgarie en deux manches ; format de l'époque. Pour l'équipe italienne, quatre joueurs de l'Inter ont été appelés: Giacinto Facchetti, Tarcisio Burgnich, Angelo Domenghini et Sandro Mazzola. Aristide Guarneri venait de disputer sa première saison à Bologne, après de précédents triomphes avec les Nerazzurri. Le 5 juin, la demi-finale s'est déroulée à San Paolo: l'Italie et l'URSS ont fait match nul 0-0, les tirs au but ne faisant pas partie du format, le finaliste serait désigné au tirage au sort. L'arbitre allemand Tschenscher a accueilli les capitaines, l'Italien Giacinto Facchetti étant ainsi chargé de choisir pile ou face. Le premier lancer de l'arbitre, dans les vestiaires, a été annulé: la pièce est tombé dans une fissure du parquet. Facchetti a choisi face pour la deuxième fois, un choix chanceux qui a conduit l'Italie en finale contre la Yougoslavie. Lors du premier match, le 8 juin, c'est le joueur de Nerrazzuri Domenghini qui a sauvé l'Italie, alors menée 1-0. Le jeu s'est terminé par un nul et il fallu jouer un match d'appui. Ainsi, deux jours plus tard, les équipes se sont réunies à nouveau au Stadio Olimpico à Rome. Les quatre joueurs de l'Inter, dont Mazzola, ont joué : l'Italie a gagné 2-0, grâce aux buts de Riva et Anastasi. Les Azzurri avaient remporté leur premier et toujours unique titre européen. 2000 : Victoire de Laurent Blanc grâce à un but en or Incroyable encore aujourd'hui, avec le recul. La finale en 2000 reste l'une des plus grandes déceptions de l'histoire de l'équipe nationale italienne. C'était l'Italie de Dino Zoff, avec un seul joueur Nerazzurri, Gigi Di Biagio, et avec le futur gardien de l'Inter Francesco Toldo dans les buts. Ce championnat d'Europe se déroulait en Belgique et aux Pays-Bas, la première édition avec deux pays hôtes. L'Italie s'est qualifiée pour les demi-finales de manière emblématique, avec Toldo en héros lors du match contre la Hollande. En finale, à Rotterdam, les Azzurri prenaient la tête grâce à Delvecchio. Le choc est venu à la 90e minute, avec l'égalisation de Wiltord. En prolongation, le but en or de Trezeguet condamne les Azzurri à la défaite et hisse également la France, déjà championne du monde, au sommet de l'Europe. C'était une équipe de France, entraînée par Lemerre, qui avait Laurent Blanc au cœur de la défense. Après avoir raté la finale de la Coupe du monde pour cause de suspension, le défenseur arrivé à l'Inter en 1999 était la star de tout le Championnat d'Europe; il a été sélectionné dans l'équipe du tournoi. La France comptait également un ancien Nerazzurri dans ses rangs: Youri Djorkaeff, qui avait bougé à Kaiserslautern l'été précédent. 2004 : Incroyable exploit de la Grèce avec Karagounis Peut-être l'une des plus grandes surprises de l'histoire du football. Le Portugal qui a accueilli lL'Euro 2004 était favori. Ils étaient dans les starting blocs mais ont perdu le match d'ouverture : 2-1, contre la Grèce. Le Nerazzurri Karagounis ont réussi à marquer, bien qu'ayant passé deux ans à l'Inter de 2003 à 2005 sans trouver le chemin des filets, malgré les éclairs de football de qualité dont il a fait preuve. Le sort de cet Euros était scellé dès le premier match. La Grèce d'Otto Rehhagel est sortie du groupe à la deuxième place, puis a éliminé la France et la République tchèque. 1-0, 1-0 et... 1-0 encore en finale contre le Portugal, avec un but de Charisteas. Karagounis a raté la finale à cause d'une suspension mais est devenu champion d'Europe.
  4. Choix cornélien pour @Victor "Antony" Newman ... pas pour moi On appelle ça des vieux cons ils ont tout fait tout vu et tout entendu... Nous aussi, on a eu la génération 82... et puis 98... et après 2018? Bon, après, je te rassure, nous aussi on sera des vieux cons
  5. "Est-ce une année sabbatique pour vous ?" On hasarde de perdre en voulant trop gagner, Jean de la Fontaine, Le Héron.
  6. Ha, je vois que vous n'aimez pas l'Autriche Pourtant, ce n'est pas aussi simple. Rappelle toi que l'Algérie a battu le Chili "que" 3-2 alors qu'elle menait 3-0. Avec ce score, elle aurait été à +2 et l'Autriche aurait dû au moins faire nul contre la RFA (ou perdre par un but d'écart et 3 buts marqués, genre 4-3 - à vérifier -). Bon, on ne va pas refaire l'histoire car on parle maintenant de la honte de Gijon ou match de la honte. Ceci dit, oui, je pense que t'as raison. L'Italie est en quart, ce qui est bien, sauf catastrophe. Cela fera un match d'entraînement.
  7. Putain, j'ai bien fait de vérifier. Je me souvenais d'un Italie - Autriche pendant la Coupe du Monde 1990, mais en phase de poule (1-0 pour l'Italie). Donc, c'est pas un 8e
  8. Ben, en Allemand, c'est paysan ou agriculteur (Bauer) D'un autre côté, gagner des titres avec un United d'après Fergusson
  9. Bravo la liberté d'expression Donc, si tu écris un message à connotation politique, tu le supprimes... c'est ça? Ben ça tombe bien, c'est les deux que je viens de citer
  10. Ben justement, dans un article paru dans The Guardian ce WE, l'Autrice a "certifié" qu'ils feraient tout pour essayer de l'emporter afin qu'il n'y ait pas les suspicions qu'il y a eu lors du match Autriche - RFA de 1982 qui a sorti l'Algérie
  11. Heu... c'est quoi le rapport? Si tu veux, on parle de la Chine et de son comportement irréprochable.
  12. Pourtant, on est Lundi... et il est arrivé, lui
  13. "Hakan Calhanoglu est le joueur avec le plus d'occasions créées (98) parmi les 5 plus grands championnats européen. Il devance d'ailleurs Memphis Depay, très récemment recruté par le Fc Barcelone!" Donc un énième joueur à "bonnes" stats... Ha oui, le FC Barcelone ce n'est pas le club qui a recruté Braithwaite? Pour terminer, il y a 20 ans un autre Hakan jouait à l'Inter