Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'transferts'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Giuseppe Marotta s’est livré à Sky Sport en avant-match de Parme-Inter sur le coup de Maître de ce début de mercato estival : le recrutement express d’Achraf Hakimi. Sassuolo "Les parties s’enchaînent rapidement, nous avons beaucoup d’absents même si cela n’est pas un alibi. La rencontre face à Sassuolo nous a servi, ce soir, nous devrons toutefois gagner." Hakimi "L’objectif du Club et de la Famille Zhang est de continuer à faire des investissements pour acquérir des joueurs importants, en saisissant les opportunités. Je ne vous cache pas que nous sommes en phase avancée dans la tractation." "Nous verrons ce qu’il se passera dans les prochains jours. Je veux toutefois souligner qu’il faut continuer à avoir du respect envers cette équipe qui travaille durement. Nous devons songer au futur et cela signifie augmenter le niveau par le biais de l’acquisition de nouveaux joueurs. Ausilio a abattu un travail optimal, nous devons encore conclure. Ce lundi sera une journée importante, nous verrons comment la définir, je suis optimiste. C’est un travail de fond réalisé sur ces deux derniers mois et dont le mérite revient à Piero Ausilio." Allez-vous marquer le coup sur l’aile gauche ? "Nous voulons augmenter le niveau en tenant compte de la période difficile qui a découlé du Coronavirus et qui nous a tous marqué. Nous verrons les opportunités qui se présenterons. Le Mercato n’est pas encore entré dans le vif." "C’est prématuré de s’hasarder sur d’autres hypothèses, il reste 11 journées d’ici à la fin du championnat. Le noyau que nous avons est composé de joueurs professionnel méritant." Une opération importante "Hakimi est une transaction importante, la propriété nous a donné l’opportunité de réaliser cet acquisition, nous savons quoi faire. Nous voulons nous améliorer, ce n’est jamais facile." "Mais l’Inter est une marque extrêmement forte, elle représente une Histoire. Lorsque le Championnat sera fini, ce sera le tour des Coupes d’Europe, puis des équipes nationales. Le championnat reprendra après et c’est important de se préparer au mieux." "Les engagements seront nombreux et c’est la richesse du noyau qui fera la différence. Je crois que plus que jamais actuellement, lorsque l’équipe joue à 10 contre 11, on ressent cette infériorité numérique. Un noyau très important te permettra de récupérer énormément." Sanchez et Moses ? "Il y a une grande anomalie qui doit être révisée, nous irons nous confronter à Chelsea et à Manchester pour prolonger les prêts. Il n’y a rien d’édifiant, nous avons également des échanges avec le Bayern pour Perisic. Je me souhaite que ces situations n’alternent en rien les résultats." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. C’est une révélation de Sky Sport. Selon Gianluca Di Marzio, l’Inter est déjà en passe de signer Achraf Hakimi ! En effet, selon Gianluca Di Marzio en personne : "L’accord en est déjà aux détails entre les clubs. La transaction sera actée sur une base de 40 millions d’euros. Il ne reste plus que quelques points à finaliser." Hakimi, qui a déjà marqué son accord pour épouser le projet Nerazzurro, est considéré comme l’un des meilleurs joueurs d'ailes en circulation. Prêté à Dortmund par le Réal Madrid, il aura collectionné 8 présences en Ligue des Champions pour 4 buts (dont une cartouche à l’Inter). En Bundesliga, il est l’auteur de 5 buts et 10 passes décisives. Validez-vous ce recrutement éclair à en devenir ?! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Alexis Sanchez pourrait jouer en Serie A, mais pas en Coupe d’Europe. Telle est la décision prise par Manchester United. En effet, comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, le club anglais profite actuellement d’un vide juridique sportif pour mettre la pression sur les Nerazzurri. La situation est extrêmement tendue en Italie, surtout à l’Inter et à la Roma qui sont confrontées à une série de cas épineux. La sortie de Marotta en avant-match d’Inter-Sassuolo de ce mercredi était d’ailleurs un signal tangible. Il n’y a pas de règle à l'heure actuelle. Manchester United se montre ferme pour Sanchez (Inter) et Smalling (Roma). Le club est ouvert à la prolongation des prêts uniquement pour la fin de la saison de Championnat mais pas pour l’Europa League où United est en course. Une victoire pourrait lui garantir un accès direct à la prochaine Ligue des Champions. En somme, la critique est forte et la solution semble lointaine. L’Inter et la Roma veulent traiter. United cherche à engranger de l’argent avec la cession définitive des deux joueurs. L’Inter doit aussi se battre avec Chelsea pour Moses, et discuter avec le Bayern pour Perisic. Le droit de rachat à 20 millions d’euros a expiré le 31 mai dernier et il était retenu trop important pour les bavarois, qui pourraient mettre en congé le croate en créant un dommage à l’Inter et au joueur. Pour rappel, voici la déclaration de Marotta "Notre Fédération, de même que d’autres Fédérations, a voulu aller jusqu’au terme de cette saison et je sais à quel point il y a des contradictions. Il y a cette blessure supplémentaire, cette situation anormale d’un point de vue réglementaire qui se doit d’être disciplinée." "Je fais référence aux prêts, aussi bien en entrée qu’en sortie, qui peuvent apporter une disparité d’intention d’un club à l’autre. Nous avons deux joueurs en provenance de Chelsea et de Manchester United et d’autres joueurs qui sont partis." "Nous devons donc faire face à une vraie transaction. Il faut des règles, les joueurs ont le droit de pouvoir terminer toutes les compétitions, aussi bien en Championnat qu’en Coupe d’Europe. J’espère qu’une décision de la FIFA réglementera tout cela." Depuis le départ d’Alex Ferguson, United est donc bel et bien devenu un club de troisième zone... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. C’est une information à prendre avec toutes les précautions d’usage, mais selon la presse sportive ibérique et plus précisément El Chiringuito Tv, Achraf Hakimi, l’une des plus grande révélation de la saison, a déjà fait part d’une partie de sa destinée. Selon ce média, le latéral gauche a déjà exprimé sa volonté de quitter la Capitale Espagnole. En effet, Hakimi souhaite occuper un poste de titulaire en équipe-première, une demande que le Club espagnol n’a pas accepté en lui faisant comprendre qu’il n’avait pas l’intention de miser énormément sur lui. Pour l’instant, trois offres sont arrivées à la Maison Blanche : celles de l’Inter, du Bayern Munich et de Manchester City. Du côté des Merengues, si le club ne compte pas miser sur le joueur, ce dernier pourrait prendre l’option de ne pas le vendre à titre définitif. Toujours selon ce média espagnol, Hakimi se sachant courtisé par l’Inter, accepterait volontiers la proposition et la destination Nerazzurra... Valideriez-vous un tel recrutement ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est une révélation de Gianluca Di Marzio. Selon les informations en sa possession, Javier Tebas, le Président de la Liga prévoit, dans un laps de temps relativement court, de limiter les investissements dans son championnat, au détriment de ces trois principaux clubs : Barcelone, l'Atletico Madrid et le Real Madrid. Résumé de l’article paru dans La Gazzetta Dello Sport Depuis que les clubs espagnols ont demandé de l’aide au Gouvernement afin de faire face aux conséquences de la Pandémie Covid-19, le Président de la Liga, Javier Tebas, a pensé à établir une norme qui va réguler les acquisitions des clubs ibériques. En pratique, les clubs pourront réinvestir, en fonction de l’état de leurs comptes, une faible partie de ce qu’ils auront réalisé comme vente. Fait important, les échanges de joueurs en seront exclus, et ce afin d’éviter tout subterfuge financier. Cas concret : pour clarifier cette situation, l’échange éventuel entre Pjanic et Arthur ne pourrait donc pas rentrer en ligne de compte dans le cadre de la transaction relative au transfert de Lautaro Martinez. La décision de Tebas est d’établir une ligne de conduite destinée à éviter toute crise économique parmi les clubs du championnat espagnol. En somme, le Fc Barcelone pourrait faire une croix sur Neymar et si l’on prend en considération la clause libératoire de Lautaro Martinez, il semble également compliqué de voir l’argentin quitter Milan. Les Grands d’Espagne, directement concernés par cette mesure, souhaitent faire entendre raison au Président de La Liga afin qu’il n’impose pas de limitation aux investissements. La Rosea nous informe que pour trouver les fonds nécessaires au recrutement de Lautaro, le club de Culés serait contraint de vendre des joueurs représentant une valeur importante, tels que Coutinho, Semedo et même Griezmann. Nouvelle douille italienne en préparation Comme l’a confirmé Luca Marchetti à Sky Sport, l’Inter ne compte pas revoir à la baisse la valeur de Lautaro Martinez après le 7 juillet : "L’Inter a toujours dit que Lautaro partirait seulement via l’activation de la clause libératoire à exercer d’ici le 7 juillet. Après cette date, les cartes sur la table seront redistribuées et l’Inter pourrait demander bien plus que les 111 millions d’euros." Il Padrino contre-attaque Comme le révèle le Corriere Dello Sport, Giuseppe Marotta et Piero Ausilio, ont proposé une prolongation de contrat à Lautaro. Son salaire pourrait, à minima, passer à 5,5 millions d’euros avec des bonus à insérer. Il semble toutefois difficile d’arriver au 7 millions d’euros plus bonus octroyés à Romelu Lukaku et Christian Eriksen. Si l’opération vient à se concrétiser, l’idée est de soit parvenir au retrait de la clause libératoire, soit de la plafonner pour une somme bien plus importante accompagnée d’une promesse que les offres qui se présenteront à l’Inter, dans un an, seront entendues. Si les informations relayées par Gianluca Di Marzio et La Gazzetta Dello Sport s'avèrent correctes, dans la pratique, les trois clubs historiques espagnols ne pourront investir "que" 25% de leur ventes. Validez-vous l'idée de génie proposée par Javier Tebas ? Pensez-vous que celle-ci serait également utile et intéressante pour le Calcio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. SempreInter.com a eu l'opportunité de parler en exclusivité à Georgios Vagiannidis, dernière recrue de l'Inter. "Au départ, ça me semblait juste incroyable, il n'y a que quand j'ai finalement signé mon contrat que j'ai réalisé ce qui m'arrivait", raconte le milieu latéral grec, évidemment très excité pour cette nouvelle aventure après son départ du Panathinaikos. "Il y avait tellement de rumeurs à mon sujets, je ne voulais pas trop me faire d'illusions concernant l'Inter. J'ai essayer de rester calme et pragmatique en attendant tranquillement la fin des négociations". Quand avez-vous été mis au courant de l'intérêt de l'Inter ? "En réalité c'est quelque chose de très récent, cela date de la fin du confinement en Grèce. Mes agents m'ont dit que l'intérêt était concret et d'un coup, sans même que je ne m'en rende compte j'étais en train de gérer mon transfert à l'Inter". Qui était votre interlocuteur durant les discussions ? "Avant de signer je n'ai parlé qu'avec le DS Ausilio. C'est lui qui m'a présenté le projet que l'Inter avait pour moi, il m'a dit que ce serait la meilleure option pour moi. Ça m'a permis de savoir ce qui m'attendrais en signant et cette approche est l'un des facteurs qui ont orienté ma décision". Pour combien de temps avez-vous signé ? Y a-t'il une clause libératoire incluse dans le contrat ? "J'ai signé pour quatre ans et, pour être honnête, je ne sais même pas si une clause libératoire est incluse. Franchement ça ne m'intéresse pas. Je ferais la préparation avec l'équipe première et ensuite nous verrons ce qui se passera. Je ferais tout pour rester dans ce groupe". Il n'y avait pas que l'Inter d'intéressée, beaucoup d'équipes européennes étaient sur vos traces. "C'est vrai, j'ai été très proche de Monaco. Manchester City aussi voulait me recruter. Il y avait aussi notamment un intérêt du Lask Linz. Mais dès que l'Inter s'est présentée, je n'ai plus eu aucun doute, que ce soit sur le fait de rester au Panathinaikos ou de savoir laquelle des offres accepter. Depuis ce moment-là, je n'ai que l'Inter dans la tête. Je voulais rester dans la continuité mais quand un club de ce niveau se présente, ça change tout". La Serie A vous plaît-elle ? "Oui, je connais bien la Serie A et j'ai étudié l'Italie pendant un an et demi, bien avant que l'Inter ne me fasse une offre. La Serie A faisait partie de mes objectifs". Quel type de joueur est Georgios Vagiannidis ? "Je suis un milieu droit très offensif et je dois encore m'améliorer sur le plan défensif. Je suis aussi bon dans le jeu sans ballon. Jouer en Italie me permettra de progresser sur le plan tactique : je suis prêt à suer pour cela". Ça ne vous effraie pas de quitter le pays aussi jeune ? "Je pense qu'au départ ce sera difficile, c'est normal. Mais je sais que c'est un passage de ma vie que je dois affronter pour le bien de ma carrière. Ça fait 10 ans que je suis au Panathinaikos, le club m'a tellement donné mais j'aurai voulu avoir ma chance cette saison. Je n'ai pas peur de quitter la Grèce". Quel équipe supportez-vous en dehors de la Grèce ? Qui est le meilleur au monde à votre poste ? "Maintenant c'est l'Inter mais avant d'avoir des contacts avec l'Inter, j'étais supporter de Manchester United. Achraf Hakimi du Borussia Dortmund est pour moi le meilleur joueur à mon poste". A quel joueur ressemblez-vous sur le plan du style ? "Je dirais Joao Cancelo. En Grèce, on me dit souvent que je rappelle Giourkas Seitaridis mais je ne l'ai jamais vu jouer". ®Samus - internazionale.fr
  7. Le futur de Lautaro Martinez continue à occuper les esprits du côté de l'Inter. Le pressing du FC Barcelone est constant même si dernièrement, les possibilités de voir Il Toro rester à l'Inter sont de plus en plus grandes. Fabio Radaelli qui a découvert Lautaro et l'a fait signé au Racing en 2014 s'est exprimé à son sujet aux micros de TMW : "J'ai tant de souvenirs de Lautaro. En particulier, je me souviens du jour où je l'ai découvert : en novembre 2013, je l'ai vu jouer à Bahia Blanca et je suis resté bouche bée. A l'époque, j'étais coordinateur général du Racing Avellaneda, dès que le match s'est fini j'ai contacté le club ainsi que l'agent de Lautaro, 'El Beto' Yaqué, pour le convaincre que cette signature devait absolument se faire". Lautaro au FC Barcelone ? "Lautaro ne pense pas au Barça aujourd'hui, il n'a la tête qu'à l'Inter. Il a à cœur de tenir les objectifs fixés avec les nerazzurri et il veut finir la saison en boulet de canon. Il n'y a d'ailleurs pas que le Barça, les deux derniers mois ont vu beaucoup de gros clubs se présenter pour lui et il y a de quoi être fier, pour lui mais pour nous aussi. Cela dit, Lautaro se trouve déjà dans un des plus grands clubs et chaque fois que le besoin s'en fait ressentir, il répond présent. Lors du dernier match de championnat contre la Sampdoria il a fourni une bonne prestation". ®Samus - internazionale.fr
  8. Facundo Colidio est prêt à poursuivre son aventure en Pro League. Selon Laatste Nieuws, Inter et Saint-Trond seraient en train d'évaluer la possibilité de prolonger le prêt pour une saison de plus. Le jeune argentin y a débarqué en prêt au début de cette saison et après des débuts difficiles, il semble s'être bien inséré dans son nouveau club. Au total, il aura joué 12 matches de championnat et a eu une place de titulaire lors de 7 des 8 derniers renocntres de championnat. Les statistiques du joueur sont d'un but pour six passes décisives. ®Samus - internazionale.fr
  9. Depuis quelques temps, les rumeurs concernant un intérêt de l'Inter pour Jesus Corona, milieu latéral droit de Porto, commencent à s'intensifier. Le joueur a énormément progressé sous la houlette de Sergio Conceição et est notamment passé d'ailier à milieu latéral pour couvrir toute son aile. Interviewé par calciomercato24.com l'agent du mexicain, Matias Bunge a ouvert la porte à un transfert chez les nerazzurri. Depuis la reprise du championnat portugais, Corona a montré qu'il était revenu en très grande forme : "A chaque match il a été homme du match et a marqué presque chaque fois. Lors du dernier match il a occupé plusieurs positions, milieu relayeur, ailier gauche, ailier droit, second attaquant et attaquant de pointe. Il est très polyvalent." L'inter a montré de l'intérêt pour votre joueur, à quel point sont les négociations ? "Actuellement tout est au point mort, à cause de la pandémie mais ils le suivent clairement de très près. C'est le meilleur joueur de la phase retour du championnat portugais et le plus décisif aussi." Jesus Corona a un contrat qui expire en 2022 avec Porto avec une clause libératoire de 30 millions d'euros. Est-ce qu'un montant plus bas pourrait suffire à Porto ? "Je ne connais pas les plans du club, mais je pense qu'ils prendraient en considération l'offre si elle est suffisamment bonne." ®Samus - internazionale.fr
  10. Javier Tebas s’est livré sur les antennes de la RAC1, en excluant toute opération indécente lors du prochain mercato espagnole. Toutefois, le Président de la Liga compte voir les équipes espagnoles se renforcer par le biais d’échanges. Clubs échangistes "Je crois qu’il s’agira d’un mercato d’échanges, je ne pense pas que nous verrons de grandes transactions." Neymar ou Mbappé ? "Cela me plairait, mais la situation est celle qu’elle est. L’argent n’est pas à investir sur le mercato et il faudra attendre au moins une paire d’année, pour le réinvestir sur le mercato. Manchester City, Paris et Newcastle pourront faire vivre le mercato d’une façon qui ne me plait en rien. Je ne crois pas que nous surmonterons le palier des 800 millions d’euros au total." Ronaldo ? "Je sais que je vais me mettre les tifosi du Real sur le dos, mais son départ n’a quasiment eu aucun impact sur notre football. Si Messi viendrait à quitter Barcelone, pour aller évoluer dans un autre championnat, là on ressentirait la différence." Mise au point Nerazzurra avec Lautaro La Gazzetta Dello Sport s’est donc penché sur l’axe Inter-Barcelone, un axe qui devrait prendre fin au 8 juillet. En effet, à partir de cette date, Barcelone n’aura plus la possibilité d’acquérir Lautaro pour 111 millions d’euros, l’Inter reprenant les pleins pouvoirs. "S'il y a un mois les discours entre l’offre et la demande étaient de 20 millions d’euros (90 contre 70), à présent les parties sont bien plus distantes. Le Camp Nou a voulu changer les termes de l’opération en se concentrant sur un super versement. Impossible donc de pouvoir poursuivre un dialogue réaliste et il semble difficile de croire que les choses changeront dans les 18 prochains jours." "L’Inter n’entend certainement pas rester les mains dans les poches. Marotta et Ausilio se sont montrés clair avec Lautaro Martinez. S'ils ont pris acte que la volonté du Toro était de jouer avec Messi, ils lui ont également confirmé que son départ sera lié à la valeur de la Clause Libératoire." Les problèmes financier catalans favorisent donc la permanence du joueur à l’Inter, qui étudie à présent, la possibilité de renouveler son contrat qui prendra fin en 2023. Pour être clair, les représentants du Toro pourraient recevoir, dès le 8 juillet, un appel de l'Inter. Dans les plans du Club, Martinez mérite une revalorisation salariale, lui qui perçoit actuellement un salaire annuel de 1,5 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Le Fc Barcelone a osé. Le Club catalan, qui ne compte absolument pas débourser les 111 millions d’euros de la clause libératoire de Lautaro Martinez, a décidé de proposer un nouveau joueur dans la transaction : Luis Suarez ! L’idée catalane était d’offrir l’international uruguayen et meilleur ami de Giorgio Chiellini, âgé de 33 ans, pour 35 millions d’euros. NON du Padrino Comme nous le révèle Libero, il en faudra bien plus pour impressionner le meilleur Administrateur-Général en activité dans la Botte : "Cette n’offre n’a pas été jugée suffisante pour convaincre Marotta et Ausilio qui restent ferme sur les 111 millions d’euros à débourser de la clause libératoire. De ce fait, Lautaro risque de rester Nerazzurro avec Lukaku et peut-être Sanchez qui pourrait être racheté, sans parler de Perisic de retour du Bayern." Une nouvelle douille milanaise qui fait du bien ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. C’est une révélation de France Football, Borja Valero est dans le viseur des Girondins de Bordeaux. Le club entraîné par Paulo Sousa souhaite s’attacher les services du milieu de terrain espagnol. Mal en point économiquement, Bernardoni sera vendu pour 7,5 millions d’euros et Khacef ne se verra pas racheté. Dans ce contexte économique, les dirigeants bordelais recherchent des "occasions" sur le mercato et l’entraîneur portugais verrais d’un bon œil le recrutement, à paramètre zéro, de l’espagnol interiste. En effet, sous les ordres de Sousa, Borja a été aligné à 82 reprises pour 6 buts inscrits et 17 passes décisives. Si cette session estivale ne sera pas scintillante, nul doute que l’arrivée de Borja Valero apportera un peu de soleil dans la région vinicole. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. C’est ce que l’on peut appeler un effet domino. Si l’information vient à être fondée, Manchester United marquera de son empreinte le prochain mercato estival. En effet, selon le Times, Ansu Fati, espagnol né à Bissau et âgé de 17 ans, pourrait rejoindre le club mancunien contre la somme de 150 millions d’euros. Les Catalans ayant déjà repoussé une offre de 100 millions d’euros mais cette proposition "indécente" ferait vaciller les Culés qui ont placé une clause libératoire dans le contrat du joueur à hauteur de 170 millions d’euros. Si la transaction vient à être finalisée et actée, la voie sera royale pour voir Lautaro Martinez rejoindre la Catalogne, via l’activation de la clause libératoire des 111 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Selon Sport Mediaset, l’Inter souhaite réaliser un Mercato de haut niveau, en cas de départ de Lautaro Martinez pour la Catalogne. Hakimi n’a pas l’intention de retourner en Espagne, sans avoir la certitude de disposer d’un poste de titulaire. Les Dirigeants Nerazzurri cherchent à comprendre à quel point il est possible de le transférer à Milan. Le prix est élevé : 50 millions d’euros. Gabriel Jesus est un nom idéal pour reprendre le poste de l’argentin. City a l’intention de le garder et d’augmenter le salaire du brésilien. Dans ce cas-ci, tout dépendra également de la possibilité de dépenser une somme de 70 millions d’euros pour l’éloigner de Manchester. Il est difficile de spéculer sur l’argent découlant de l’affaire Lautaro, mais l’Inter pourrait et aurait les capacités de signer les deux joueurs, pour une somme proche de 120 millions d’euros. Validez-vous ce fantasme journalistique ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Alexis Sanchez veut rester à l'Inter qui envisage de le garder Selon Tuttosport, Alexis Sanchez tentera de convaincre l'Inter de le garder après la fin de cette saison. L'attaquant chilien est en prêt chez nous mais on ne sait pas encore quel sera son avenir. L'ancien joueur de Barcelone et d'Arsenal est entrée en cours du jeu ce week-end contre Naples et a impressionné, à tel point qu'il a peut-être gagné une place de titulaire avant Lautaro Martinez qui a mal performé. Sanchez espère pouvoir rester avec nous et l'Inter y pense maintenant. Trouver un accord avec Manchester United ne sera cependant pas facile pour l'Inter. L'Inter, l'Atalanta et la Fiorentina sont toutes intéressées par Alessandro Florenzi Selon la Repubblica, l'Inter est l'un des trois clubs qui courtisent Alessandro Florenzi pour le prochain mercato. L'arrière de l'équipe nationale italienne a été prêté à Valence lors du mercato de janvier et il ne sera pas réintégré à la Roma à son retour. Il sera vendu. Mis à part l'Inter, l'Atalanta et la Fiorentina sont toutes deux également intéressées par le joueur de 29 ans, qui a un contrat avec la Roma jusqu'à la fin de la saison 2022/2023. Cette saison, Florenzi a fait 24 apparitions toutes compétitions confondues (entre la Roma et Valence). Son temps de jeu totalise un peu plus de 1 500 minutes et il a fourni une passe décisive à ses coéquipiers.
  16. Samus

    Combien vaut Tonali ?

    Le président de Brescia, Massimo Cellino s'exprime au sujet de la pépite Sandro Tonali, objectif de l'Inter et de la Juve. "J'ai d'excellents rapports avec Marotta comme avec Agnelli et Paratici mais il y a aussi d'autres clubs sur Tonali, italiens comme étrangers. Il souhaite rester en Italie et nous le lui accorderons mais il doit d'abord bien finir le championnat". "Je n'ai encore approfondi les contacts avec aucune équipe. Je veux juste que le joueur finisse bien son championnat", ajoute-t'il au micros de La politica nel pallone sur Gr Parlamento. "Combien vaut Tonali ? Son prix, c'est l'offre et la demande qui le font. A l'heure où je vous parle, il y a eu des coups de téléphone mais rien de particulier, je n'ai pas forcément envie de parler de ce genre de choses vue la situation actuelle. Je veux qu'il joue bien au ballon comme il sait le faire et qu'il recommence à prendre du plaisir sur le terrain comme avant, je ne veux pas que les rumeurs apportent de nouvelles polémiques et que nos chances de maintien en soient affectées. L'Inter et la Juve? Ce sont deux clubs intéressés, d'autres clubs m'ont aussi contacté mais il veut rester en Italie, nous ferons tout pour le satisfaire". La rumeur parle de 50 millions d'euros pour l'arracher à Brescia, Cellino lui, ne laisse rien filtrer, il précise cependant qu'il n'acceptera pas d'échange: "Les échanges ne nous intéressent pas, nous ne sommes pas venus demander l'aumône".
  17. Le nom d'Arturo Vidal a récemment fait son retour en vue du prochain mercato de l'Inter. Surtout après les propos du milieu chilien à El Periodico. Des paroles qui feront plaisir à Antonio Conte mais qui ne viendront pas bouleverser les projets de Marotta. L'intérêt de l'AD nerazzurro va plutôt dans une autre direction, avec le probable retour de Radja Nainggolan, l'Inter retrouverait à la maison un profil similaire au chilien. Une solution qui permettrait aux Nerazzurri de relancer un joueur important avec, en plus, la possibilité d'économiser énormément d'argent sur le prix du transfert comme sur le salaire de Vidal. Un montant que Marotta voudra probablement réinvestir sur Sandro Tonali grand objectif du milieu de l'Inter. L'arrivée de Sandro en plus du retour du Ninja permettra de compléter le secteur de l'entre-jeu avec de nouveaux profils. Il est donc difficile de penser que l'Inter ne donne suite aux appels du pied de Vidal, à moins que Nainggolan ne fasse l'objet d'un transfert. Une succession de transaction assez improbable. Il est bien plus aisé de supposer que Conte fasse de Nainggolan son Vidal-maison. Un Ninja plus lucide et motivé pour s'insérer dans le projet pourrait être la pièce parfaite à la place de Vidal.
  18. L’Inter et l’Atalanta continuent à travailler ensemble pour parvenir à trouver un terrain d’entente, en vue du transfert de Sebastiano Esposito à Bergame. Révélation de Sky Sport Il y a des contacts continus entre l’Atalanta et l’Inter. Le Club bergamasque est certainement l’équipe la plus décidée à recruter le jeune attaquant Nerazzurro. Elle souhaiterait le recruter, mais il est nécessaire de trouver la bonne formule car l’Inter ne souhaite pas perdre un patrimoine comme Esposito, mais lui offrir plus de temps de jeu pour une saison (ou plus) dans autre club, tout en conservant le contrôle. Selon Gianluca Di Marzio, de nombreux clubs italiens ont déjà contacté l’Inter, mais l’Atalanta est le club qui présente le meilleur profil. L’Inter et le joueur sont convaincus du projet technique proposé par le club de Percassi. Le rôle de Gian Piero Gasperini aura donc son pesant d'or. Le Saviez-Vous ? Outre le transfert à en devenir, l’Inter continue de négocier avec Esposito pour prolonger son contrat, qui court actuellement jusqu’en 2020. Esposito à l’Atalanta, bonne ou mauvaise idée ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Le mercato en défense dépendra de Diego Godin. Tuttosport en est sûr, expliquant que la décision uruguayenne conditionnera les prochaines recrues à ce poste. Arrivé l'été dernier en provenance de l'Atletico Madrid, Godin a eu du mal à s'adapter au 3-5-2 de Conte, qui l'a lancé 21 fois en tant que titulaire . "L' Inter ne fera pas obstacle si l'homme de 34 ans décidait de quitter Milan", a pu t-on lire dans le journal. Les Nerazzurri savent qu'il ne sera pas simple de s'en séparer, bien qu'ils seraient ravis de se délester d'un salaire proche des 6M€/net par saison. Convaincre Godin de quitter l'Inter pourrait être le principal objectif d'un club comme l'Olympique Lyonnais. Leur président Jean-Michel Aulas a confirmé la possibilité de recruter l'Uruguayen, considéré comme un profil idéal pour renforcer la défense. Lyon s'est entretenu avec l'entourage de Godin et a déjà fait savoir qu'ils ne pourraient garantir le même engagement. Mais tout dépendra de la volonté de Godin et pour le moment il n'y a aucune certitude sur ce que le joueur prévoit de faire la saison prochaine. En cas de départ de Godin, Marotta et Ausilio se rabattront sur le jeune Kumbulla de l'Hellas Verona, ou sur un profil à paramètre zéro comme Jan Vertonghen de Tottenham ou Malang Sarr de Nice. ®KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
  20. L'attaquant de Velez Sarsfield, Ricardo Centurion, a fait savoir qu'il aimerait jouer pour l'Inter à l'avenir. "J'adorerais jouer pour l'Inter", a déclaré Centurion dans un chat en direct sur Instagram, cité par FCInterNews.it. L'Argentin, âgé de 27 ans, n'est pas étranger au football italien, ayant déjà eu une pige en Serie A avec le Genoa et il a disputé 17 matches avec les Rossoblu, bien qu'il n'ait pas marqué. Dans l'état actuel des choses, il n'y a eu aucune mention dans les médias d'un quelconque intérêt pour Centurion de la part de l'Inter qui était plutôt sur l'argentin Adolfo Gaich, Agustin Urzi et de son coéquipier Thiago Almada. Cette saison, Centurion, qui est actuellement en prêt à Velez Sarsfield, a fait 20 apparitions dans toutes compétitions. Son temps sur le terrain totalise un peu plus de 1100 minutes, il a marqué trois buts et fait deux passes pour ses coéquipiers. ®alex_j - internazionale.fr
  21. C’est en effet, le Soap Opéra de cet été : Lautaro Martinez aurait le cœur déchiré entre la Beneamata et la bande des Culés. Selon le Mundo Deportivo, le naufrage interiste a lieu : Lautaro Martinez aurait refusé sa prolongation de contrat à l’Inter. Il aurait également dit non à Manchester City mais surtout au rival historique du Real de Madrid. Il y aurait tout de même un accord total pour accepter le contrat du Fc Barcelone. Sans oublier une envie incommensurable de rejoindre la Catalogne. D’ailleurs, un pacte aurait été scellé entre Lautaro Martinez et Antonio Conte : l’argentin donnera le meilleur de lui-même avant de partir et dire adieu à l’Inter pour débuter sa nouvelle aventure chez les Blaugrana. L’article oublie toutefois de mentionner la nature du transfert…. Selon le Corriere Dello Sport, Lautaro fait preuve de Zénitude Dans un mois, la clause libératoire a exercer par les catalans sera passée. "Jouer avec Messi est le rêve d’une vie, mais les dynamiques du marché nécessitent aussi du temps. Ce qui est sûr, c’est que Lautaro ne forcera pas la main. Lautaro ne veut pas passer pour un déserteur, surtout après trois mois d’arrêt absolu". L’avis du Maître Gianluca Di Marzio s’est livré dernièrement sur l’actualité entourant Lautaro Maritnez "Ces derniers jours, aucun pas en avant n’a eu lieu entre les deux clubs. Il y a besoin de partir d’une supposition : Barcelone n’a pas l’intention de débourser les 111 millions d’euros de la clause libératoire. Il travaille donc pour trouver une solution. Ces dernières semaines, il a été question d’une proposition en cash importante avec l’insertion en contre partie technique de Junior Firpo." "Soyons clair, l’Inter n’a pas de remplaçant : Werner est allé à Chelsea et Cavani ne souhaite signer avec personne car il souhaite attendre. Donc, avoir 90 à 95 millions d’euros et un joueur de Barcelone pourrait être une récolte importante, mais il y aurait lieu de trouver une alternative adéquate, aussi pour jouer avec Lukaku." "Conte avant de marquer son accord à l’opération veut avoir la certitude du joueur qui pourrait éventuellement arriver. Il faut aussi tenir compte de la volonté du joueur qui est perturbé par l’offre de Barcelone. Il y aura lieu de voir s’il poussera son départ d’ici le 7 juillet ou s’il tentera de remporter quelque chose d’important avec l’Inter." Choisissez à présent votre camps! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Antonio Conte est un grand fan de l'attaquant Andrea Belotti et envisagerait de le signer si Lautaro Martinez est vendu à Barcelone, selon un rapport de Tuttosport. L'article détaille comment l'italien de 26 ans a longtemps été apprécié par l'entraîneur né à Lecce. Son rythme de travail infatigable, sa capacité à créer de l'espace, son dynamisme et son dévouement sont toutes des qualités recherchées par Conte. Les nerazzurri peuvent encore garder Lautaro Martinez mais doivent préparer un plan B s'il est vendu. Le problème pour l'Inter est que Belotti est le capitaine du Torino et que le président Urbano Cairo n'a aucun intérêt à le vendre. Ivan Rakitic sur Lautaro Martinez: "Je ne sais que ce que je lis dans les journaux" Le milieu de terrain a parlé des objectifs des blaugrana en matière de transferts et de Lautaro Martinez dans une interview accordée au média croate Tportal. "Je sais ce que tout le monde sait, c'est-à-dire ce que les médias me disent. Bien sûr, c'est agréable de voir des joueurs fantastiques comme Pjanic, Neymar et Lautaro venir à Barcelone. Le Barça, dans la liste des renforts possibles, a toujours les meilleurs joueurs pour essayer d'être le plus fort possible. Mais évidemment pour l'instant, tout ça c'est ce que vous lisez dans les journaux, on va voir ce qui va se passer." Barcelone voudrait terriblement signer Lautaro Martinez, qui est sous contrat avec nous jusqu'en 2023. Le club catalan ne peut pas se permettre de payer sa clause libératoire de 111 M€ et espère donc inclure plusieurs joueurs dans l'accord ; Junior Firpo étant un joueur que les deux clubs sont heureux d'inclure dans l'accord. ®alex_j - internazionale.fr
  23. Le directeur sportif de la Fiorentina, Daniele Pradè, a évoqué Federico Chiesa et son avenir dans une interview accordée à la radio italienne Radio Uno : "Nous voulons être un club d'arrivées, pas de départs." Pradè a suggéré que l'attaquant italien de 22 ans serait le bienvenu pour continuer sa carrière avec la Viola s'il le souhaite. "Pour la Fiorentina, ce serait un grand honneur, il faut être deux pour faire ces choses. Federico sait qu'il est un footballeur apprécié par le club, cela dépendra de lui." Enfin, Pradè a expliqué comment la Fio cherche à se développer plutôt que de se contenter de sa force et de sa position actuelles dans le football italien. "Nous l'avons déjà démontré en janvier en dépensant ces 70 M€. Nous avons clairement indiqué que la Fiorentina voulait grandir, en recrutant des joueurs pour la saison suivante, comme Amrabat et Kouame. Il y a l'idée de former quelque chose pour l'avenir. Nous avons un avantage sur les autres car nous avons déjà évolué sur le marché." L'Inter et la Juventus sont toutes les deux très désireuses de signer l'attaquant italien de 22 ans, qui est sous contrat jusqu'en 2022. Chiesa a disputé 26 matches toutes compétitions confondues cette saison, pour un total de 2117 minutes. Au cours de cette période, il a marqué sept buts et fourni cinq passes décisives. Les nerazzurri savent que Chiesa coûtera cher, mais ils espèrent financer l'accord pour le joueur avec l'argent gagné en vendant Lautaro Martinez à Barcelone. ®alex_j - internazionale.fr
  24. Les pistes Mertens et Werner abandonnées, Antonio Conte pourrait voir une opportunité s'ouvrir grâce à Edinson Cavani. Ce dernier n'est plus une option pour l'Inter et il aurait opté pour l'Atletico Madrid. Conséquence, ça laisserait de la place pour un départ d'Alvaro Morata. Comme l'écrit Tuttosport, le rapprochement de Cavani avec l'Atletico a ouvert une brèche importante pour Morata. Le club espagnol le rachète 55M€ à Chelsea cet été, accord prévu de longue date. L'Atletico Madrid connait déjà l'intérêt de l'Inter pour le joueur. Le journal indique même qu'un intermédiaire a déjà approché la direction du club pour prendre les coordonnées du joueur. Morata a déjà rencontré Antonio Conte à Chelsea (2017/18), et le fait qu'il sache déjà à quoi s'attendre à Appiano Gentile est sans aucun doute un avantage pour le coach, qui trouverait là un joueur déjà en possession des spécificités de son jeu. D'un autre côté, il est important de souligner que Morata est revenu à Madrid comme choix de vie. Milan pourrait être tout aussi attrayant, car c'est le centre de gravité des intérêts de sa femme Alice, mannequin et influenceuse web. Mais du côté foot, il serait étonnant de voir Cavani arriver sans assurance d'avoir un temps de jeu conséquent. Cela pourrait inciter l'attaquant espagnol à saisir une chance ailleurs, dans l'optique de l'Euro 2021 voir de la Coupe du Monde 2022. ®gladis32 - internazionale.fr
  25. Samus

    L'heure de Radu a sonné

    L'un des postes sur lesquels les dirigeants de l'Inter se penchent actuellement en vue de la prochaine saison est le rôle de gardien remplaçant. Les récentes expériences avec Daniele Padelli, contraint à jouer lorsque Handanovic s'est blessé ont convaincu les dirigeants à chercher un suppléant avec un temps de jeu un peu plus conséquent et plus de rythme dans les jambes. Le premier choix a toujours été Juan Musso de l'Udinese. Un jeune, avec d'importantes marges de progression et un peu d'expérience en Serie A. Dans l'idéal, l'ex du Racing aurait été le second gardien derrière le slovène avant de lui prendre la place après avoir pris ses marques comme ce qui fut le cas entre Francesco Toldo et Julio Cesar. Seulement, il y a un problème, les dirigeants de l'Udinese ne comptent pas brader leur gardien et réclament donc 30 millions d'euros pour le laisser partir. Un montant trop élevé même en cas d'inclusion de contreparties, en particulier dans la période actuelle. Entretemps, même si le bruit court que l'Udinese serait sur le point d'acquérir Agustin Rossi de Boca Junior pour remplacer Musso, la réalité est différente. Le gardien des bianconeri serait intéressé par la possibilité de rejoindre les nerazzurri même si rester à Udinese encore une saison ne le dérangerait pas, mais l'Inter a déjà commencé à sonder ses propres rangs et selon les dernières indiscrétions, le futur vice Handanovic sera Ionut Radu. Au Genoa depuis juillet 2018, le portier avait réussi à engranger du temps de jeu et de la continuité dans ses performances, jusqu'en janvier dernier, lorsque pour des raisons "politiques", le Genoa lui retira son statut de titulaire pour le donner à Mattia Perin prêté par la Juve. Une opération qui n'était pas nécessaire pour le Genoa vues les très bonnes prestations de Radu et surtout la nécessité pour le club de se renforcer dans d'autres secteurs autres que les cages. En tout cas, à ce moment précis l'expérience de Radu en Ligurie a pris fin et l'Inter qui a racheté le joueur 12 millions d'euros l'été dernier grâce à une clause dans son contrat a décidé de l'envoyer en prêt sec in extremis à Parme. Mais le jeune roumain ne trouve pas d'espace dans ce club non plus. Il risque de finir la saison en tant que remplaçant de Luigi Sepe dans l'espoir de trouver une position claire avant le début de la saison suivante, soit titulaire en Serie A ou remplaçant à l'Inter. Pour l'instant, un retour au bercail est la solution la plus probable pour diverses raisons. D'abord parce que dans mercato sans grosses opérations il ne faudra dépenser que pour des recrutements urgents et le budget n'est absolument pas présent pour satisfaire les requêtes de l'Udinese pour Musso. L'autre souci est que cela permettrait d'intégrer dans la Liste UEFA un jeune formé au club qui serait réellement capable de jouer, pas juste pour faire le nombre. De plus, Radu, en prenant en compte les limites qu'il corrigera avec le temps et l'expérience, est un joueur très apprécié par l'Inter et ce n'est pas un hasard si l'Inter a toujours refusé de le vendre définitivement. Ce sera donc à moitié par choix, à moitié par nécessité que les dirigeants nerazzurri lui donneront l'occasion de tenter sa chance pour un futur à l'Inter en commençant par le poste de gardien remplaçant. Antonio Conte qui réclamait un gardien titulaire d'un autre club comme suppléant de Handanovic aura l'occasion de l'évaluer à l'entraînement et lors des occasions où il sera lancé dans le grand bain. A Radu de jouer à présent, de profiter de cette situation qui, pour une fois, tourne à son avantage, en se démontrant à la hauteur des attentes afin de, qui sait, peut-être prendre l'héritage de Handanovic lorsque celui-ci décidera de faire un pas en arrière. ®Samus - internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...