Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'adidas'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

7 résultats trouvés

  1. C’est une révélation du Corriere Dello Sport : “Depuis quelques semaines et comme annoncé en janvier lors de la présentation de l’obligation aux investisseurs, des négociations ont débuté quant à la prolongation du contrat liant l’Inter au sponsor technique Nike." "L’accord actuel signé en 2014 et arrivant à échéance en 2024 a permis au club de récolter que très peu d’argent : 4,25 millions d’euros en 2017-2018 après un quinquennal sans Ligue des Champions. La prime de base pour celle-ci (hors prime de victoires) est de 12,5 millions d’euros. L’objectif ambitieux est celui de doubler la mise et d’atteindre une somme avoisinant les 35 à 40 millions d’euros, une somme qui resterait tout de même inférieure à ce qu’Adidas garanti à la Juve : Soit un contrat de 51 millions d’euros établi lors de l’ère turinoise de Ronaldo et dont le contrat cour jusqu’au 30 juin 2027." "Remporter le Second Scudetto de suite, en y ajoutant la seconde étoile sur le maillot pourrait permettre au club de la Viale Della Liberazione de disposer d’un pouvoir de négociation plus important, mais il semble difficile de voir le Colosse américain satisfaire aux chiffres demandés: L’objectif de l’Inter est de parvenir à la fumée blanche d’ici à la fin de l’été. Est-ce possible ? Les parties, même si elles sont distantes, en discutent." Selon vous, est-il temps de remercier Nike ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Francetvinfo - Le géant mondial de l'équipement sportif a annoncé mardi avoir pris cette décision en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie: "Adidas suspend avec effet immédiat son partenariat avec la Fédération russe de football", a déclaré mardi 1er mars un porte-parole de l'entreprise. "La veille, l'UEFA avait rompu son contrat avec le géant russe de l'énergie Gazprom, estimé à 40 millions d'euros par an et qui couvrait la Ligue des Champions, les compétitions internationales organisées par l'instance du football européen ainsi que l'Euro 2024. Le club allemand de Schalke 04 avait fait de même avec le même sponsor. C'est donc un nouveau coup porté au football russe, après la décision de la FIFA d'exclure l'équipe nationale du Mondial 2022, organisé au Qatar en fin d'année." "Les contrats des sponsors et équipementiers sont aussi mis à mal dans d'autres sports : le fabricant de vélos LOOK a décidé de mettre fin à son partenariat, entamé en début d'année, avec l'équipe russe Gazprom-RusVelo, membre de l'UCI Pro Team, deuxième division du cyclisme sur route masculin. Les ruptures de contrats de sponsoring, mais aussi les mesures de bannissement des sportifs russes et d'annulation de compétitions se multiplient dans de nombreux sports depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, jeudi dernier." Le Saviez-vous ? "Les équipes russes et bélarusses ont été exclues des épreuves cyclistes, a annoncé mardi la fédération internationale (UCI), qui a notamment retiré son statut UCI à l'équipe professionnelle Gazprom/RusVelo. Les équipes nationales et/ou sélections nationales russes et bélarusses ne sont pas autorisées à participer, avec effet immédiat, à toutes épreuves du Calendrier International UCI" et le statut d'équipe UCI, indispensable pour participer aux épreuves, a été retiré à six équipes professionnelles dont Gazprom/RusVelo, selon le communiqué de l'organisation." ®Francetvinfo
  3. Les recettes en provenance des Main Sponsor ont augmenté en Serie A pour cette édition 2021/2022. Comme le référencie Calcio&Finanza qui relaye La Gazzetta Dello Sport, l’intégralité des clubs italiens percevront 198 millions d’euros sur la base de l’ensemble des contrats, plus d’éventuels bonus, contre 169 millions d’euros pour la saison 2020/2021 et 162 millions d’euros pour la saison 2019/2020. L’explosion de la Cryptomonnaie La référence est liée aux partenariat commerciaux. Et à l’exclusion des fournisseurs techniques (tel que Nike, Adidas) il existe quatre emplacements où il est possible pour chaque club de monétiser des espaces sur le maillot : Sur l’avant du maillot : main sponsor et Co-sponsor, Sur le dos du maillot et sur la manche Les clubs n’ont pas tous fait usage de ces emplacements, trois d'entre eux ne disposent même pas d’un Main Sponsor: il s’agit du Genoa, de la Spezia et de Venezia qui arbore le nom du Club et de la Ville sur son torse. On retrouve le boom de la Cryptomonnaie en qualité de sponsors de manche, sept Clubs en ont fait usage : L’Inter, la Juventus, la Lazio, Le Milan, Le Napoli, La Roma, et la Spezia. Pour certains Clubs, les contrats liés avec les entreprises actives dans le monde des crypto-monnaies leur permettent d’être Main Sponsor et d’être, à juste titre, considéré comme des partenaires principaux. La Fiorentina et Sassuolo, les deux intruses La Juventus confirme sa première place en percevant globalement 57 millions d’euros, dont la partie la plus importante provient de Jeep. Elle est suivie par la Fiorentina, dont ses 26,2 millions d’euros sont quasiment tous en provenance de la Mediacom de Rocco Comisso. Cet accord est très certainement le plus rémunérateur vu que Mediacom est une société fondée par le Président du Club toscan ce qui est considéré comme une "partie liée." A la troisième position on retrouve l’Inter de Suning qui perçoit 26 millions d’euros fixe via les sponsorisations de Socios.com, Lenovo et DigitalBits. Sassuolo (18 millions d’euros en provenance de Mapei) et le Milan (15 millions d’euro en provenance d’Emirates et BitMex) complètent le top 5 Voici le classement complet 1. Juventus – 57 millions d’euros (Jeep, Cygames, Bitget) 2. Fiorentina – 26,2 millions d’euros (Mediacom, Estra, Prima.it) 3. Inter – 26 millions d’euros (Socios, DigitalBits, Lenovo) 4. Sassuolo – 18 millions d’euros (Mapei) 5. Milan – 15 millions d’euros (Emirates, BitMEX) 6. Napoli – 11 millions d’euros (Lete, MSC, Amazon, Floki) 7. Lazio – 8 millions d’euros (Binance – 30 millions d’euros sur le triennal et Frecciarossa) 8. Roma – 8 millions d’euros (DigitalBits, Hyundai) 9. Atalanta – 7 millions d’euros (Radici, Plus 500, Automha, Gewiss) 10. Cagliari – 4 millions d’euros (Tiscali, Regione Sardegna, Arborea, Ichnusa) 11. Torino – 4 millions d’euros (Beretta, Suzuki, EdiliziAcrobatica, N.38 Wuber) 12. Bologna – 3 millions d’euros (Selenella, Facile Ristrutturare, Scala, Illumia) 13. Sampdoria – 1,9 millions d’euros (Banca Ifis, Regione Liguria, Evo, Ibsa) 14. Udinese – 1,9 millions d’euros (Dacia, Prosciutto San Daniele, Bluenergy) 15. Empoli – 1,6 millions d’euros (Computer Gross, Sammontana, Saint-Gobain, Contrader, Pediatrica) 16. Hellas Verona – 1,5 millions d’euros (Sinergy, Restructure 5.0, Vetrocar) 17. Genoa – 1 million (Regione Liguria, Synlab, LeasePlan) 18. Salernitana – 1 million (Re d’Italia Art, Caffè Motta, Etè, Distretti Ecologici) 19. Spezia – 1 million (Regione Liguria, Iozzelli Piscine, Bitci) 20. Venezia – 0,6 millions d’euros (Becher, DR Automobiles Group) L’Inter améliore nettement sa position, il était temps de quitter Pirelli ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. L'Inter espère pouvoir utiliser son futur Scudetto pour obtenir plus d'argent du sponsoring, et cela inclura un nouveau sponsor principal de maillot pour remplacer Pirelli et peut-être prendre Adidas au lieu de Nike. Selon Calcio e Finanza, le contrat de 26 ans de Pirelli avec les Nerazzurri expirera le 30 juin, mais l'Inter n'a pas encore obtenu de remplaçant. Elle poursuit actuellement ses recherches et souhaiterait un accord d'une valeur de 25 à 30 M€ par saison de la part du nouveau sponsor. L'article avertit que ce serait une somme difficile à obtenir à cause de l'impact financier de la pandémie de COVID-19, mais l'Inter vise à conclure un accord dans un proche avenir. Pirelli mettra fin à son mandat en tant que sponsor principal du maillot du club, mais ils pourraient continuer leur collaboration avec un rôle de parrainage plus modeste. CF a suggéré que le fabricant de pneus italien pourrait être au dos du maillot à la place Driver. Ils pourraient se retirer complètement également. Pirelli a enregistré un bénéfice net de 42,7 M€ à la fin 2020, en baisse par rapport aux 457,7 M€ enregistrés en 2019. Le PDG de la société, Marco Tronchetti Provera, a récemment déclaré aux journalistes qu'ils "entretiendraient une relation'' avec l'Inter, mais toutes les options restent sur la table pour le moment. Dans le même temps Il Giorno a révélé que les Nerazzurri envisageaient de conclure un accord avec Adidas lorsque leur accord avec Nike, qui est notre fabricant de kits depuis plus de 20 ans, expire en 2022.
  5. Selon la Gazzetta dello Sport, les Nerazzurri ne sont payés que 10 M€ par an par Nike, qui fabrique nos kits depuis 1998. Ils ne sont que troisièmes au classement pour le paiement des fabricants de kits, derrière le Milan qui reçoit 1 million d'euros de plus de la part de Puma. La Juventus reçoit 51 millions d'euros de la part d'Adidas, en grande partie grâce à l'énorme puissance d'attraction commerciale apportée par Cristiano Ronaldo. Ensuite, le Napoli gagne 8 millions d'euros par an de Kappa tandis que Bologne, Lazio, Sampdoria, Udinese et Hellas Verona gagnent environ 2 millions d'euros du fabricant italien Macron. L'Atalanta gagne un peu plus avec 2,5 millions d'euros par an grâce à leur accord avec Joma. À une époque où l'argent est d'une extrême importance pour tous les clubs de Serie A, des sources de revenus alternatives comme celles-ci peuvent être essentielles pour assurer leur viabilité financière à long terme.
  6. La croissance de l’Inter passe aussi par des nouvelles étapes au niveau de son patrimoine. Les récents résultats offrant à la Direction Interiste une possibilité de revoir à la hausse le secteur lié à la sponsorisation.Si au niveau du Main Sport, Pirelli devrait céder sa place à Suning.com ou Evergrande, Nike est également dans le viseur. En effet, parmi les plus Grands d’Europe, l’Inter est l’équipe qui reçoit le moins de la part de l’équipementier : 10 millions d’euros. Qui plus est, le feeling historique qui perdure avec Nike depuis une vingtaine d’années est remis en discussion. La multinationale américaine ne répondant pas aux prérogatives qui sont exigées par un Top Club Européen. De plus, le contrat qui lie l’Inter à Nike prendra fin dans 12 mois. Cette situation est observée avec la plus grande attention par son rival historique : Adidas. L’équipementier allemand souhaite revenir sur le devant de la scène en Italie. Suite au départ du Milan Ac vers Puma, Adidas équipe exclusivement la Juventus en Serie A. Adidas est actuellement en pleine expansion, preuve en est l’accord conclu avec Arsenal : 70 millions d’euros. Qui plus est, le groupe allemand souhaite s’adjoindre d’autres Top Club Européen parmi sa clientèle. Des premiers contacts ont, ainsi, déjà été établis. Le Saviez-Vous ? Il y a, à peu près trois ans, ce fut un certain Beppe Marotta qui avait transféré la Juve, de Nike, vers l’équipementier allemand, le tout en doublant le montant de sponsorisation qui était octroyé à l’époque à la Vieilel Dame. Avec un Appeal retrouvé, l’Inter du Suning peut à présenter négocier et augmenter à juste titre ses recettes. Voici quelques exemples de maillots réalisés par des graphistes: Valideriez-vous le changement d’équipementier ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Milan – A une semaine du Derby, il commence à y avoir un début d’incendie chez les Cugini. En effet, l’Assemblée Générale de l’Ac Milan qui devait se tenir en octobre, pour l’approbation du bilan Janvier-Juin 2017, a été postposée à novembre. Selon Sport Mediaset, c’est le Cda lui-même qui a demandé le report. Dans les faits, le Milan devra donc approuver les travaux réalisés lors du premier semestre de 2017, afin d’aligner l’exercice la société avec les échéances de la saison régulière. Ce changement a été dicté par la nouvelle propriété car, auparavant, les Rossoneri clôturaient les comptes financiers au 31 décembre. Milan perd son sponsor historique Si l’Inter a un lien bien particulier avec Pirelli, il en va de même avec le Milan Ac et Adidas qui s’étaient liés depuis 1998. Selon la Gazzetta Dello Sport, le divorce est quasi acté. Adidas et les Rossoneri avaient signé un contrat en 2013, portant sur une période de 10 ans, pour une rentrée annuelle de 19,7M€/saisons. Si l’on se base sur cet accord, les deux parties auraient fêté leur 25ème anniversaire en 2023. Allo Houston, on a un problème L’ancienne propriété avait donné à la société allemande la possibilité de résilier le contrat, dûment exploité, lors des semaines agitées du "Closing". Le Mercato estival ambitieux avait pourtant conduit à un rapprochement et à un nouvel accord. Mais lors de l'élaboration de ce dernier, Adidas a changé de cap. La nouvelle échéance a été fixée en 2019 et Adidas peut "sortir" du contrat dès le mois de juin 2018. Et c’est ce qu’il se produira dans le futur : Adidas officialisera son départ et le Milan Ac, déjà plombé par des problèmes de trésoreries devra se trouver un nouvel équipementier. Personne ne l’a vu venir En effet, quelques mois après la présentation des maillots de l’équipe, qui ont été désignés comme les plus appréciés par les tifosi, dans l’histoire récente du club : un Rossonero traditionnel, un blanc simpliste et un noir réalisé en Thaïlande, les grands sponsors quittent le navire milanais. Cette nouvelle confirme la période délicate que traverse le Milan AC et ses principaux sponsors : En mars dernier, c’est Audi, qui a décidé de quitter le monde du Calcio et de ne plus être sponsor et fournisseur des Rossoneri. A l’heure actuelle, aucune autre marque automobile de prestige n’est venue la remplacer. Le Milan Ac ne pourra pas compter sur Nike, qui en plus d’être le rival principal d’Adidas, est très lié à l’Inter. Le seul moyen de se trouver un équipementier est de taper dans le marché en pleine expansion, en Italie : Des marques telles que New Balance et Under Armour par exemple. Et histoire d’achever le travail, Adidas a annoncé qu’il sera encore plus lié à avec la Juve, qui a été choisi par la marque comme le club de référence pour la Série A. L’équipe évoluant à Turin recevra une petite enveloppe de 23M€/saisons. Et quand on connait la situation financière actuelle de l’AC Milan, vis-à-vis du Fair-Play-Financier, il risque d’avoir de l’ambiance du coté de la Casa Milan ! Il ne reste plus qu'à remporter le Derby pour que la crise touche également le vestiaire et Montella, qui plus que jamais, est sur un siège éjectable actuellement... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...