Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'allegri'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Le journaliste italien Enzo Bucchioni a déclaré que la Juventus ne peut pas blâmer l'arbitre pour sa défaite contre l'Inter le week-end dernier. S'exprimant sur TMW Radio, via FCInter1908, Enzo Bucchioni a fortement critiqué les joueurs de la Juventus et a suggéré qu'ils n'ont pas ce qu'il faut pour gagner un titre de Serie A. "La Juventus n'a pas gagné parce qu'elle a dû être confiée à un autre entraîneur. Ils n'ont pas les joueurs pour gagner et jouer comme ça. "Allegri n'est pas un formateur et cette Juve avait besoin d'une coach du style actuel de football, non Allegri. Si vous ne parvenez pas à marquer, ce n'est pas la faute des arbitres ou de quoi que ce soit d'autre, mais votre faute." La Juventus était largement la meilleure équipe pendant le match à l'Allianz Stadium de Turin dimanche soir, mais elle a fini par perdre le match 0-1. L'Inter a obtenu un penalty vers la fin de la première mi-temps et après beaucoup de drame et une reprise, Hakan Calhanoglu a marqué le penalty et l'Inter a réussi à tenir bon et à prendre les trois points. ®Oxyred - Internazionale.fr Via SempreInter
  2. L’Administrateur Délégué de l'Inter, Beppe Marotta, a été au cœur de deux processus de "reconstruction" dans des clubs italiens de premier plan au cours de la dernière décennie, d'abord à la Juventus puis chez les Nerazzurri. C'est ce que souligne le journal milanais Gazzetta dello Sport, qui met en évidence l'importance du dirigeant dans l'histoire récente des deux clubs avant leur confrontation en Serie A ce week-end. Marotta est arrivé à la Juventus à l'été 2010. Impressionnés par son travail à la Sampdoria, le Club Turinois l’a chargé de reconstruire le club pour qu'il soit capable de se battre pour le Scudetto. Pour sa première saison, Marotta a amené avec lui l'entraîneur Luigi Delneri et a fait un certain nombre de recrutements qui n'ont pas vraiment fonctionné : les Bianconeri ont terminé en milieu de tableau. À l'été 2011, le dirigeant a relancé le projet en nommant l'ancien capitaine du club Antonio Conte pour remplacer Delneri et en procédant à des recrutements qui se sont avérés plus concluants. Lors de la première campagne de Conte, la Juventus a remporté le Scudetto pour la première fois depuis son retour en première division après le scandale du Calciopoli, et il a également remporté le titre lors des deux saisons suivantes. Conte a quitté les Bianconeri à l'été 2014 après des désaccords avec le conseil d'administration, et l'ancien entraîneur de l'AC Milan, Max Allegri, a été nommé pour le remplacer. Allegri n'était pas une nomination très populaire auprès des fans du club, mais il s'est avéré efficace puisqu'il a porté la série de Scudetti consécutifs des Bianconeri à huit et a atteint deux fois la finale de la Ligue des champions. Tout au long de ce processus, l'influence de Marotta a été déterminante, signant et vendant de nombreux joueurs comme Andrea Barzagli, Andrea Pirlo, Paul Pogba, Arturo Vidal, Paulo Dybala et Gonzal Higuain, pour n'en citer que quelques-uns. Marotta a quitté la Juventus en 2018 après avoir eu des désaccords de son côté avec le conseil d'administration du club, et il s'est rapidement installé à l'Inter où il a été chargé de superviser un renouveau du Scudetto similaire à celui qu'il avait fait avec les Bianconeri. Les propriétaires du club, Suning, ont donné au dirigeant la liberté de nommer Conte dans un second club à l'été 2019, et également de signer des joueurs clés tels que Romelu Lukaku, Nicolo Barella et Stefano Sensi. Lors de la première saison de Conte à la tête des Nerazzurri, il n'a pas tout à fait réussi à réitérer son exploit de la Juventus de remporter le titre de Serie A dès sa première tentative, terminant second derrière la Juventus de Maurizio Sarri. Cependant, pour sa deuxième saison, il remporte le Scudetto, le premier du club en onze ans. Entre-temps, Marotta a renforcé l'équipe avec des joueurs comme Christian Eriksen, Achraf Hakimi et Arturo Vidal. L'été dernier, Conte a quitté l'Inter après seulement deux saisons à la tête du club, estimant que le projet ne bénéficiait pas du soutien financier nécessaire pour poursuivre sur sa lancée et ses succès. Il a été remplacé par l'ancien entraîneur de la Lazio, Simone Inzaghi, que Marotta a rapidement identifié et fait venir avant qu'il ne signe une prolongation de contrat avec les Biancocelesti. Inzaghi a dû faire face aux ventes importantes de Hakimi et Lukaku ainsi qu'au retrait forcé d'Eriksen en raison de problèmes de santé au cours d'un été de grands bouleversements. Cependant, Marotta a su soutenir le nouvel entraîneur tout en respectant d'importantes restrictions budgétaires, en faisant venir des joueurs comme Hakan Calhanoglu, Edin Dzeko, Denzel Dumfries et Joaquin Correa au cours de l'été. Aujourd'hui, le Patron de l’Inter verra son équipe actuelle et son ancienne équipe s'affronter dans un match qui pourrait être la clé des ambitions des Nerazzurri pour le Scudetto, et bien qu'il ait toujours des liens à Turin, il se concentre strictement sur l'obtention d'un maximum de succès avec l'Inter. L'équipe a du retard à rattraper dans la course au titre, mais elle semble avoir la qualité nécessaire pour être de vrais prétendants au titre pour une deuxième saison consécutive, et ils peuvent remercier Marotta, et espérer qu'il continue le travail dans la même veine. ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  3. Renzo Ulivieri, président de l'Association des entraîneurs italiens, est sympathique à la colère ressentie par les entraineurs de Serie A à propos de la VAR, à la suite de la controverse autour du penalty tardif de la Juventus contre l'Inter ce dimanche. S'adressant au journal romain Corriere dello Sport, l'ancien entraîneur a donné son point de vue sur certains des problèmes et des incohérences de la VAR après la polémique qui a suivi le Derby d’Italia. Il ne faisait aucun doute qu'il y avait eu un contact entre le latéral de l'Inter, Denzel Dumfries, et le latéral gauche de la Juventus, Alex Sandro, lorsque le Néerlandais a fait un geste maladroit aux bords de la surface vers la fin du match. L'arbitre Maurizio Mariani semblait être en position parfaite pour voir l'incident, et sa décision initiale était qu'il n'y en avait pas assez pour accorder une faute et un penalty alors qu'il faisait signe de continuer à jouer. Cependant, la VAR a conseillé à Mariani de revoir l'incident, et après avoir regardé la rediffusion à l'écran, il a jugé que le geste méritait une sanction, permettant auxs Bianconeri d’égaliser. Les joueurs de l'Inter étaient en colère contre la décision tandis que l'entraîneur Simone Inzaghi a reçu un carton rouge pour ses protestations, et Ulivieri le comprend. "Je dis qu'il doit y avoir des réunions conjointes qui se tiennent pour aborder des questions spécifiques ", a-t-il déclaré. " Il faut penser à bien arbitrer. Les entraîneurs veulent faire le moins d'erreurs possible, comme aime à le dire Allegri ". "Je pense par exemple qu'un entraîneur a aussi le droit d'être en colère ", a-t-il poursuivi, "sachant cependant qu'il n'a pas le droit de l'exprimer, surtout de manière exagérée. C'est ce que disent les règles. Elles doivent être interprétées." Et de poursuivre : "la vérité est qu'il peut y avoir des protestations ou de la colère, levant les bras, secouant la tête, en signe de dissidence. Et entre les deux, il y a un monde. Je pense que la colère peut aussi faire partie du match." "Écoutez, je suis un fan de l'arbitrage", a-t-il ajouté. "Et je vous dis que le travail est bon. Sérieusement. Parce que leur engagement est de contribuer à augmenter la qualité du match. Comment? Siffler moins, prendre le risque de jouer à un bon rythme. Si je ne veux pas laisser passer les incidents il y a un moyen classique et simple : ralentir les jeux, les interrompre. Les entraîneurs doivent aussi comprendre cela." Renzo Ulivieri reconnait qu’il y a un problème avec l’interruption du jeu par VAR : "Mais cela corrige de nombreuses erreurs. Et ceux commis par la VAR représentent un pourcentage très faible. A condition de ne pas tomber dans l’erreur de fragmenter l’action, avec une lente analyse « y a-t-il une touche ou pas ». L'arbitre vidéo doit aussi rester un arbitre, au cœur du jeu et de son développement." ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  4. Dans son édition du jour, le quotidien Il Giornale nous fait part de quelques coulisses liées au départ de Cristiano Ronaldo. La Juventus était persuadée en juillet dernier de pouvoir conserver l'attaquant portugais, une impression qui la poussera à abandonner la piste Dzeko le jetant directement dans les bras de l'Inter. Continassa, Vendredi 27 Aout , vers 10 heures du matin : "Merci pour la patience que vous avez eue". Par cette phrase, Cristiano Ronaldo clôture son aventure à la Juventus après trois ans et 101 buts inscrits, saluant ensuite Max Allegri ainsi que le staff technique. Pourtant quelques jours plutôt, Nedved et Allegri étaient convaincus qu'il resterait, l'exprimant même devant la presse. Samedi 31 Juillet : Un acteur de la cellule sportive (Nedved ou Cherubini ?) contacte l'agent de Dzeko."A cet instant il n'y a rien, vous avez vos chances sur ce dossier". En effet en deux mois personne n'a frappé à la porte pour le Bosniaque. Et puis ce jour là à Turin, on avait aucun doute sur le fait que Ronaldo resterait. La suite nous la connaissons, l'Inter a vendu Lukaku et la Juve s'est retrouvée avec Kean. Ils auront tenté Icardi, en vain faute de temps. L'incertitude causée par Cristiano lui même à empêche la Juventus d'agir à temps sur le mercato, laissant échapper Dzeko vers l'Inter. Un double préjudice qui risque fortement de laisser des traces dans la lutte au Scudetto. @KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...