Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'allianz stadium'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. Le journaliste italien Enzo Bucchioni a déclaré que la Juventus ne peut pas blâmer l'arbitre pour sa défaite contre l'Inter le week-end dernier. S'exprimant sur TMW Radio, via FCInter1908, Enzo Bucchioni a fortement critiqué les joueurs de la Juventus et a suggéré qu'ils n'ont pas ce qu'il faut pour gagner un titre de Serie A. "La Juventus n'a pas gagné parce qu'elle a dû être confiée à un autre entraîneur. Ils n'ont pas les joueurs pour gagner et jouer comme ça. "Allegri n'est pas un formateur et cette Juve avait besoin d'une coach du style actuel de football, non Allegri. Si vous ne parvenez pas à marquer, ce n'est pas la faute des arbitres ou de quoi que ce soit d'autre, mais votre faute." La Juventus était largement la meilleure équipe pendant le match à l'Allianz Stadium de Turin dimanche soir, mais elle a fini par perdre le match 0-1. L'Inter a obtenu un penalty vers la fin de la première mi-temps et après beaucoup de drame et une reprise, Hakan Calhanoglu a marqué le penalty et l'Inter a réussi à tenir bon et à prendre les trois points. ®Oxyred - Internazionale.fr Via SempreInter
  2. Plus de 50 000 spectateurs sont attendus à Giuseppe Meazza pour le choc de l'Inter contre l'Hellas Vérone selon les médias italiens. Le choc entre l'Inter et le Hellas Vérone, samedi soir en Serie A, devrait réunir plus de 50 000 spectateurs. C'est ce qu'indique le média italien FCInterNews, qui rapporte qu'hier, plus de six mille billets ont été vendu pour le match, et que le montant total devrait largement dépasser les 50 000 supporters dans le stade. Les stades italiens sont enfin ouverts à pleine capacité depuis le début du mois, le gouvernement ayant levé toutes les restrictions de capacité. Les restrictions avaient été de 75% le mois dernier, après avoir été progressivement augmentées au cours de la saison, à l'exception des capacités dans tous les stades qui ont été temporairement limitées à 5 000 pendant le pic de cas de COVID, causé par la vague Omicron. Les Nerazzurri joueront leur premier match devant leur public sans restrictions de capacité depuis le début de la pandémie, lorsqu'ils accueillaient les Gialloblu, après avoir affronté la Juventus devant un Allianz Stadium plein à craquer dimanche dernier. ®Internazionale.fr ~ Kroutch Via SempreInter
  3. APPIANO GENTILE - Le championnat a repris et pour l'Inter, c'est le Derby d'Italie qui l'attend. Les Nerazzurri sont prêts à reprendre le chemin de la compétition après la trêve internationale. Ils affronteront la Juventus de Massimiliano Allegri lors de la 31e semaine de Serie A à l'Allianz Stadium de Turin. Simone Inzaghi, l'entraîneur de l'Inter, était au rendez-vous à la conférence de presse d'avant-match, au cours de laquelle il a fait le point sur sa forme récente et évoqué ses attentes pour le match. Nous arrivons à la fin de la saison et le coup d'envoi sera donné demain par la Juve contre l'Inter : qu'attendez-vous de ce match ? "Ce match est de la plus haute importance. Il n'y a pas de meilleur match pour envoyer un message fort aux autres équipes et à nous-mêmes." Comment se porte Marcelo Brozovic ? Il a récemment renouvelé son contrat et a repris l'entraînement : est-il disponible ? "Tout le monde sait combien Brozovic est important pour nous, c'est un joueur crucial. Ces derniers jours, il va plutôt bien . Lui et Stefan de Vrij participeront à l'ensemble de la séance d'entraînement, nous verrons comment ils se portent." Comment se porte l'équipe ? Sont-ils tous conscients du fait que si vous revenez avec moins de trois points demain, vos espoirs de titre pourraient s'envoler ? "Hier, nous avons eu une bonne séance d'entraînement. C'est à nous maintenant de canaliser notre colère et notre caractère pour en faire plus. Nous avons perdu des points lors des sept derniers matches, avec des résultats décevants. Nous savons que nous allons avoir besoin d'énergie, d'agressivité et de détermination pour jouer continuer à nous battre. Nous avons affaire à un adversaire difficile à battre sur son terrain. Nous allons jouer avec personnalité et caractère." Pourquoi l'Inter a-t-il autant trébuché lors des derniers matchs alors qu'il avait si bien réussi les mois précédents ? "Toutes les équipes de haut niveau ont connu des moments difficiles. Il se trouve que les nôtres ont coïncidé avec la double confrontation contre Liverpool et je pense que cela a commencé avec le derby. Si vous m'aviez dit au début de l'année que nous aborderions le mois d'avril avec la Supercoupe d'Italie en poche, que nous aurions atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions et que nous serions toujours en course pour le Scudetto, j'aurais été très satisfait. C'est ce que le club voulait". Ce match pourrait remettre l'Inter sur le droit chemin : qu'en attendez-vous ? "Je m'attends à obtenir un bon résultat. Nous avons toujours réalisé de bonnes performances et créé tant d'occasions, même si nous sommes repartis récemment avec seulement sept points en sept matchs. Nous sommes déçus de notre nombre de points, alors nous voulons faire un bon résultat. Il reste neuf matches cruciaux à jouer et celui de demain est le plus difficile." Vous avez un bon bilan dans les rencontres uniques contre la Juventus : vous préparez-vous comme s'il s'agissait d'un match décisif ? "Nous savons que c'est un match important. Le résultat aura un impact sur le moral et le classement du championnat. Ensuite, il nous restera huit matchs de championnat à jouer, ainsi que la demi-finale de la Coppa Italia." Pensez-vous qu'il y a trop de négativité autour de l'Inter en ce moment ? "Nous devons accepter toutes les critiques, en séparant les commentaires constructifs de ceux qui ne le sont pas, que nous ignorons." Le dernier entraîneur de l'Inter à avoir gagné à Turin était Andrea Stramaccioni. Il a dit que pour battre la Juventus sur son terrain, il fallait être courageux et jouer comme des champions... "Il a tout à fait raison. Nous avons déjà joué la Juve en Supercoupe et nous l'avons battue. En championnat, nous avons fait match nul à cause d'un penalty dans les dernières minutes. Nous savons qu'ils vont très bien en ce moment. Ils arrivent dans ce match après une série de résultats positifs, ce qui les rapproche de la tête du championnat, là où tout le monde l'avait prédit." Qui, parmi Dusan Vlahovic et Juan Cuadrado, avez-vous le plus étudié ? "La Juve s'est améliorée depuis l'arrivée de Vlahovic et Denis Zakaria en janvier. Ils étaient déjà forts auparavant. La ligne d'attaque de la Juve compte de nombreux attaquants à surveiller." Y a-t-il un problème dans votre façon d'aborder les matchs ? "Je n'étais pas satisfait de notre approche des matchs contre la Fiorentina et le Torino, mais nous avons ensuite très bien joué en seconde période. Avec la Juve, il sera crucial de bien commencer dès le début." Pensez-vous que vous serez encore à l'Inter l'été prochain ? "En tant qu'entraîneurs, nous nous appuyons sur les résultats et les performances. Je suis très heureux et fier de la décision qui a été prise en juin. Ils étaient champions et avaient perdu deux de leurs meilleurs joueurs. Grâce au travail acharné du staff, les attentes de chacun ont été revues à la hausse. Bien que nous soyons dans la course au titre et que nous ayons déjà un trophée en poche, il est normal que nous soyons confrontés à des critiques. Mais c'est toujours le cas". Comment va Nicolo Barella ? Il n'a pas eu de bons moments ces derniers temps... "Ces derniers jours, il va bien, tout comme Alessandro Bastoni, Arturo Vidal et Alexis Sanchez, qui sont tous revenus déçus de la pause internationale. Ils doivent immédiatement porter leur attention sur le match de demain." Allegri pense que vous êtes les favoris pour le titre... "Nous avons un grand respect mutuel et c'est ce qu'il pense". Vous avez battu la Juve à de nombreuses reprises et vous savez comment le faire : est-ce votre arme secrète ? "L'importance du match va nous inspirer, évidemment. Nous jouons à l'extérieur, ce sera donc une expérience différente de celle vécue à San Siro, mais nous devrons réaliser une performance classique de l'Inter." Lors des derniers matchs, les milieux de terrain ont été moins impliqués dans le jeu offensif, avec peu de buts. Pensez-vous devoir vous améliorer dans ce domaine ? "Nous somme toujours aussi dangereux qu'en début de la saison. Nous cherchons toujours à nous améliorer et nous allons commencer par le faire demain." ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  4. Turin - Le penalty de Hakan Calhanoglu a permis à l'Inter de remporter une fantastique victoire à l'arrachée ce dimanche. Cette victoire 0-1 redonne de l'élan aux Nerazzurri à l'approche des derniers matchs de championnat de la saison. Les hommes de Simone Inzaghi comptent 63 points à huit journées de la fin. C'est la onzième fois que l'Inter sort victorieux d'un déplacement à la Juventus depuis la saison 1929/30 (à laquelle on pourrait ajouter une autre victoire après le 0-2 infligé aux Nerazzurri en 1983). La dernière fois que l'Inter s'est imposée sur le terrain de la Juve, c'était en novembre 2012, lorsque Diego Milito avait inscrit deux buts et que Rodrigo Palacio en avait ajouté un autre pour porter le score à 1-3. Pour la première fois depuis 2008/09, l'Inter est invaincu dans ses deux rencontres de championnat avec les Bianconeri, puisqu'ils ont enregistré un match nul 1-1 à domicile et sont sortis vainqueurs de l'Allianz Stadium. En outre, ils ont également remporté la finale de la Supercoupe d'Italie en janvier. Calhanoglu et le penalty re-tiré Hakan Calhanoglu a été le grand artisan du match de dimanche, puisque son troisième penalty de la saison en championnat (les autres ont été obtenus contre Milan et Naples) a permis à l'Inter de marquer le but décisif. Il s'agit de son septième but de la saison en championnat, inscrit à la quatrième minute et demie du temps additionnel de la première mi-temps. C'est le dernier but de l'Inter en première mi-temps d'un match depuis qu'Opta a commencé à recueillir ces données en 2004/05. Le milieu de terrain turc a transformé chacun de ses cinq penalties en Serie A (contre la Roma, Lazio, Milan, Napoli et la Juventus). Le numéro 20 de l'Inter est le troisième joueur turc à marquer en Serie A contre la Juventus, après Sukru Gulesin dans les années 1950 et Can Bartu en 1963. Perisic atteint les 200 matchs en Serie A Ivan Perisic a réalisé une performance monumentale classique ce dimanche, caractérisée par son incroyable couverture défensive à un moment donné pour empêcher la Juventus de se procurer une occasion facile de but. Le match à Turin a marqué sa 200ème apparition en Serie A sous le maillot de l'Inter, le troisième Croate à atteindre ces chiffres, après Marcelo Brozovic et Milan Badelj. Handanovic en septième position en nombre d’apparitions avec le maillot del’Inter La prestation du gardien slovène contre la Juventus a marqué sa 359ème apparition en Serie A pour l'Inter, le plaçant au-dessus de Tarcisio Burgnich dans la liste des joueurs ayant disputé le plus de matches de championnat pour les Nerazzurri. Le classement des apparitions de l'Inter en Serie A est le suivant : Javier Zanetti 615, Giuseppe Bergomi 519, Giacinto Facchetti 475, Sandro Mazzola 417, Mario Corso 413, Giuseppe Baresi 392, Samir Handanovic 359, Tarcisio Burgnich 358, Walter Zenga 328, Ivan Cordoba 323. ®Oxyred – Internazionale.fr via SempreInter
  5. Que vaut le Scudetto à venir ? Vu les prestations du Top 3 italien, sans oublier la Juventus, cette question a été mis en avant par le Corriere Dello Sport: "Au niveau symbolique, celui-ci a une valeur qui est fondamentale, mais au niveau sportif, quelle est la valeur du championnat italien ?" "Si l’on se base sur la dernière décennie, jamais auparavant la tête du championnat présentait un nombre de points aussi faible: Le Milan et le Napoli se partagent la première place avec seulement 57 points. L’Inter, l’année dernière et après 27 journées en présentait 65. Mieux encore, lors de son Monopole, la Juve culminait à 66 points en 2020, 75 point en 2017 et en retournant dans le passé à 71, 67, 61, 64 72 et 59 points." "Ces 57 points ne signifient pas seulement que le tricolore est à nouveau contestable, car il n'y a plus d'équipe gagnante, mais au cours des cinq dernières années, les trois premiers n'ont jamais eu une moyenne aussi basse: En procédant à l'additions des points de Naples + le Milan + l'Inter, le tout divisés par trois, cela représente une moyenne de 56,3 points et ce même si Inzaghi a un match à rattraper. Car même s’il s’impose, la moyenne des trois grandes équipes resterait beaucoup plus faible que lors des saisons précédentes." Est-ce que cela veut dire que le Championnat est plus équilibré ? "En quelque sorte oui, la moyenne des points des dix dernières équipes au classement se situe entre 24 points en 2018-2019 et 25,3 cette année (mais il reste encore six matchs à jouer, ce qui pourrait faire augmenter cette statistique)." La signification ? 'L’écart entre les Grands et les provinciaux s’est réduit, même si c’est assez lentement. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Empoli a gagné à l’extérieur à la Juve et au Napoli, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la Spezia a fait de même contre Naples et le Milan." "L’équipe provinciale qui a fait le meilleur résultat est Sassuolo qui se retrouve en haut du classement, à la 8ème place, en s’offrant le Milan et l’Inter au Giuseppe Meazza et la Juve à l’Allianz Stadium". Pensez-vous que la Serie A fasse réellement l’objet d’une involution ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. C’est une révélation de Brand Finance. Si celui est extrêmement connu dans le domaine de la valeur des marques sportive, il ne s’agit pas de la seule flèche à son arc. En effet, dans son rapport 2021, le site spécialisé a établi un classement des meilleurs stades de football au monde sur base de la Venue Performance Rating de Buro Happold. Le "Système VPR" offre aux tifosi, aux joueurs et aux propriétaire une compréhension de leur propre stade comparé à celui de ses rivaux. Il permet d’évaluer la performance des stades existantes et d’établir leurs performances sur base des recettes, des résultats et de la réputation. Trois indices sont pris en considération: L’Experience Rating: défini l’influence de l’expérience au stade du tifoso durant une partie, mais aussi de l’équipe Le Revenue Rating: défini potentiellement les recettes généré au stade lors des joueurs du match, via l’aspect commercial et le broadcasting L’Impact Rating: défini l’influence potentielle de l’enceinte sur le terrain de jeu "Comment le stade peut devenir à tout égard le 12ème homme sur le terrain" Le classement Les indices pris en considération, le stade qui répond le mieux à l’ensemble de ces normes est celui de Tottenham qui est premier au classement en totalisant 90 points. Celui-ci offre les meilleurs statistiques au niveau des recettes (83 points) et au niveau de l’expérience (90 points) A la "seconde place" on retrouve le Wembley Stadium de Londres qui, s’il propose également 90 points, l’expérience est la donnée la plus basse (74 points) tandis que les recettes sont bien meilleurs (90 points) Pour compléter le podium, on retrouve le Nou Camp du Fc Barcelone : Le stade du club catalan fait l’objet d’une requalification très importante au niveau de l’ “Impact Rating” celui-ci étant le plus élevé de tous. On retrouve dans le Top 10 des stades historiques comme le Santiago Bernabeu, l’Allianz Arena de Munich, l’Anfield Road de Liverpool Les Stades italiens Le premier des stades italiens est milanais : Le Giuseppe Meazza de Milan qui occupe la 38ème place avec un total de 62 points (58 en expérience, 60 en revenu et 67 en impact) Le Meazza prends le meilleur sur celui de l’Allianz Stadium de Turin qui propose la 42ème place avec un total de 59 points (51 en expérience, 62 en revenus et 55 en impact Les autres stades italiens ne sont pas repris cette année, même si dans l’analyse de 2020 on retrouvait le San Paolo de Naples rebaptisé à présent Diego Armando Maradona et le Stade olympique de Rome. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le Corriere Dello Sport s’est penché sur la situation de l’entraineur Nerazurro suite à l’incident de l’Allianz Stadium Pour ce faire, le Corriere Dello Sport est revenu sur une scène en particulier, celle où Andrea Galliani s’était présenté à l’Inter en vue d’un match amical opposant l’Inter à Monza. Pour rappel, lorsqu’il était en poste au Milan, l’Administrateur Délégué avait tenté de l’enrôler lors de l’ultime période de l’Ere Berlusconi, une période où le Milan perdait de son appeal "Antonio se présente, pour ce match, face à un club qui aurait pu être le sien et grâce au doigt montré la semaine dernière aux dirigeants de la Juve, il est vu comme un interiste de la tête aux pieds, même si une frange des tifosi Nerazzurri ne lui pardonne pas son passé tienté de blanc et noir." Pensez-vous qu’Antonio Conte, à l’instar de Steven Zhang, est tombé sous le charme de la Beneamata ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Antonio Conte s’est livré en conférence d’après-match à la suite de l’élimination de l’Inter à l’Allianz Stadium de la Juventus, en Coupe d'Italie: Est-ce une saison ratée ? "C’est comme ça que ça commence ? Je pense que, dans chaque compétition, une seule équipe l’emporte. Et si toutes les autres équipes doivent avoir leur saison de ratée car elles ne l’emportent pas, ce serait un désastre. Toutes les autres équipes, ont donc chaque années, connu que des saisons ratées pratiquement." "Je pense que l’Inter, aussi ce soir, a démontré d’avoir très bien réduit l’écart avec la Juve à tout point de vue. Cela nous donne la volonté et la foi pour travailler et continuer à faire ce que nous faisons. Les autres considérations, je vous les laisse à vous." "Cela doit nous être utile pour continuer à travailler au fil des ans et de chercher à améliorer annuellement l’équipe. En l’espace d’un an et demi, nous avons réalisé des pas importants. A y regarder, l’écart en nombre de points avec la Juventus était un écart important. Malgré les difficultés cet écart a été réduit et nous l’avons également prouvé ce soir." "Lukaku et Lautaro ont fait leurs matchs, ils ont tout donné pour l’équipe et pour l’Inter, ils travaillent et cherchent à s’améliorer. Lautaro n’est pas un joueur "fini", il ne faut pas oublier qu’il est jeune et qu’il a un grand potentiel, il en va de même pour Lukaku, même lui cherche à s’améliorer et à donner plus, ils le font tous." Les motivations ? "Nous sommes sortis de la Ligue des Champions car nous avons perdu les deux matchs contre le Real Madrid, il suffisait d’un but face au Shakhtar, nous n’avions pas été bon et assez précis pour marquer un but. Nous disputons les compétions en cherchant toujours à donner le maximum et pour arriver à leurs fin, avec toujours l’objectif maximal. La réalité est ensuite une autre chose." "Ici, nous sommes sortis, en demi-finale, par l’équipe qui a été la protagoniste indiscutable de ces neufs dernières années. Nous allons nous concentrer sur le championnat tout en sachant qu’il sera difficile." "L’Inter a prouvé ce soir qu’elle était une équipe difficile à jouer, nous avons à peine débuté un parcours de travail ici à l’Inter, depuis un an et demi. Je pense que nous avons fait des pas en avant, nous devrons nous équiper pour faire des miracles." L’après-match ? "Je n’ai ni le plaisir, ni l’envie de le commenter, je pense qu’il faut, avant tout, faire toujours preuve d’éducation." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Antonio Conte s’est livré à la presse à quelques heures du match retour de Coupe d’Italie qui mettra aux prises l’Inter à la Juventus à l’Allianz Stadium. Inter Tv : Quelle Juve attendez-vous ? Plus attentiste ou à une Juve qui cherchera à faire le match ? "Comme d’habitude à une Juventus forte, cela ne fait aucun doute. Au-delà de nos attentes, des miennes ou de celles de l’équipe, nous devrons penser à reproduire ce que nous avons préparé ces deux derniers jours. Nous devrons chercher à le faire de la meilleure des façons possible. Ce sera un match où nous ne disposerons d’aucune marge d’erreur." A la Gazzetta.it : “Ce sera une Juve très forte, qui n’a pas besoin de certains cadeaux comme celui offert lors du 1-2 au match aller. Nous devrons être bien meilleur que sur ce match. J’ai été joueur professionnel, je sais que certaines erreurs peuvent se comprendre : Nous devons en faire un trésor." Que vous attendez-vous à voir demain à Turin ? "Ce que les garçons m’ont toujours démontré : l’envie de tout donner le temps et de faire la rencontre, en cherchant toujours à marquer. Aucun d’entre eux n’a jamais ignoré mes attentes. De plus, si vous arrivez à un tel niveau de la compétition, c’est que vous êtes parvenu à réaliser un parcours important auparavant." A Rai Sport : "Nous devrons être la Fierté de nos tifosi, les garçons le savent : Ceux qui endossent ce maillot, ont l’obligation principale, outre la victoire, de les rendre fier, cela doit toujours rester notre mission." Comment obtenir la victoire ? "Avec du travail, préparer la rencontre du mieux possible est la meilleure façon de transmettre la conviction que l’on peut gagner et passer ce tour. Nous devrons jouer avec envie et détermination et chercher à être parfaits. Pour battre la Juve, tu dois disputer une rencontre à la perfection." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Vendredi 7 décembre 2018 Allianz Stadium Arbitre: A définir 20h30
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...