Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'amical'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

24 résultats trouvés

  1. En effet, l’Ac Milan a reçu un accueil très particulier lors du match amical opposant les deux équipes aux couleurs similaires. Si sur le terrain, le Rossonero dominait, dans le stade, c’est bel et bien le Nerazzurro qui était mis en valeur via une banderole affichée par un groupe de supporters présent à l’Allianz Riviera. "A Milano c'è solo l'Inter" que l’on peut facilement traduire par "A Milan, il n’y a que l’Inter". Pour rappel, les tifoseries de Nice et de l’Inter partagent depuis des années un long et solide jumelage. Validez-vous cette initiative ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Comme nous le révèle la Gazzetta Dello Sport, l’Inter va se retrouver au grand complet à partir de ce lundi à Appiano Gentile. Histoire de bien se préparer pour cette dernière ligne droite avant le début de la compétition, pour autant qu’elle ne soit pas repoussée, la Beneamata va disputer deux nouvelles rencontres : Le 08 août à Parme Le 14 août à Monza pour y affronter le Dynamo Kiev ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Il était attendu et il n’a pas déçu : Parmi les protagonistes de cet important succès de l’Inter face à Crotone, lors de cette troisième sortie amicale des Nerazzurri, on retrouve Hakan Çalhanoğlu. Le numéro 20 sur le dos, l’ancien du Milan a été aligné par Inzaghi dans le rôle de Mezzala gauche au milieu du terrain. Un poste tactique qui semble bien correspondre aux caractéristiques du turc, étant donné qu’il a été l’auteur de deux passes décisives : Son corner a atterri sur la tête de Satriano, tandis que sa balle en profondeur a été très bien exploitée par Federico Dimarco. Hakan inscrira également le troisième but au marquoir, une prestation de très haut niveau, le tout en l’espace de 45 minutes de jeu! Simone Inzaghi décide de faire tourner à la reprise en faisant monter Romelu Lukaku, Stefano Sensi et Andrea Ranocchia en lieu et place de Satriano, Nainggolan et Kolarov. Le marquoir s’alourdira via Pinamonti qui avait touché du bois en première mi-temps. Stefano Sensi, qui se doit d’oublier son épouse de temps en temps, est également parvenu à aggraver le score. Çalhanoğlu se verra préserver par Inzaghi, lui qui sera remplacé à l’heure de jeu par Arturo Vidal. Le dernier but Nerazzurro portera la signature de Marcelo Brozovic, idéalement servi par Romelu Lukaku. Pour son premier match de reprise, si Romelu n’a pas débloquer son compteur but, celui-ci a confirmé qu’il restait un homme d’équipe L’Interview de Simone L’entraîneur de l’Inter s’est livré à Sky Sport au terme de la victoire 6-0 des Nerazzurri face à Crotone : “Je suis très satisfait, car nous avons disputé une excellente partie et nous avons réalisé un stage de plus de trois semaine de la meilleure des façons. Je suis dérangé par les pépins qu’ont connu D'Ambrosio et Gagliardini. Je suis très satisfait par ce qu’ont réalisé les garçons en 23 jours, et avec une excellente manière." L’idée de jeu ? Je pense qu’il nous manque encore des personnalités : Vecino et Perisic sont rentrés aujourd’hui et ont commencé à travailler. Lundi, Barella, Bastoni et Lautaro seront de retour, nous allons tous commencer à travailler tous ensemble et ce sera quelque chose de beau!" Çalhanoğlu Mezzala? "Nous l’avons recruté pour cette raison: Il a très bien travaillé avec ses équipiers et aujourd’hui il a vraiment été très bon, comme toute l’équipe : Nous venons d’affronter une équipe qui vient d’être reléguée de la Serie A et qui était très agressive." Satriano ? "C’est un garçon intéressant qui se donne chaque jour, il y a de l’entrainement derrière tout ça. Aujourd’hui, il était fatigué en fin de première mi-temps et je l’ai remplacé. Tout le mérite de son temps de jeu revient par ce qu'il propose à l'origine à l'entrainement. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 6-0 Crotone Buteur(s): 10' Satriano, 22' Dimarco, 27' Çalhanoğlu, 56' Pinamonti, 58' Sensi, 65' Brozovic INTER (3-5-2) : Handanovic (Cordaz 72') ; Skriniar (Sottini 78'), De Vrij (Moretti 72'), Kolarov (Ranocchia 46') ; Darmian (Carboni 75'), Nainggolan (Sensi 46'), 77 Brozovic (Agoumé 72'), Calhanoglu (Vidal 59'), Dimarco (Zanotti 75') ; Satriano (Lukaku 46'), Pinamonti (Salcedo 72') Banc: Radu, Nunziatini T1: Simone Inzaghi. CROTONE (3-4-2-1) : Festa (Saro 46') ; Nedelcearu, Marrone, Mondonico ; Rispoli (Bruzzaniti 46'), Zanellato ( Juwara 57'), Vulic, Molina; Borello (Giannotti 46'), Rojas (Mulattieri 57'); Kargbo. Banc: D’Aprile, Tutyskinas, Zak, Ranieri, Yakubiv, Petriccione, Nanni, Mulattieri T1: Francesco Modesto ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Le prochain match amical de l'Inter a été officialisé et il aura lieu ce mercredi 28 juillet 2021! L'équipe qui se déplacera à la Pinetina sera Crotone qui évolue à présent en Serie B. La rencontre aura lieu à 18h00 "Le match sera diffusé en direct sur Sky Sport et sera rediffusé sur Inter TV à minuit" nous confirme Inter.it ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Les clubs de football et de sport palestiniens ont publié une lettre exhortant l'Inter et l'Atletico Madrid à annuler un match amical de pré-saison prévu le 8 août en Israël. La lettre, rapportée par le groupe d'activistes politiques italiens BDS Italia, explique la justification de leur demande, le groupe s'opposant au match amical en Israël en raison des actions d'Israël envers le peuple palestinien. Dans la lettre, les clubs soulignent certains des abus commis par l'armée israélienne envers les civils palestiniens et demandent comment des grands clubs de football peuvent donner une légitimité à l'État israélien en participant à ces matchs amicaux. Dans la lettre, les clubs soulignent que leur propre capacité à concourir est fortement entravée par les restrictions à la liberté de mouvement et l'apartheid auxquelles les Palestiniens sont soumis. La lettre souligne que parmi les victimes des frappes militaires et policières israéliennes contre des civils palestiniens figurent des footballeurs et d'autres athlètes. En plus de la lettre, le groupe a lancé un hashtag de #NothingFriendly sur les réseaux sociaux qu'ils visent à utiliser pour attirer l'attention sur le problème et monter une campagne de pression pour empêcher ce match de pré-saison. Extrait de leur lettre : "Rien qu'en mai, des soldats israéliens ont tué deux footballeurs prometteurs, Said Odeh, 16 ans, du Balata FC en Cisjordanie occupée et Muath Nabil Al-Zaanin du Beit Hanoun FC à Gaza." "Israël a mis fin à la carrière de dizaines d'athlètes palestiniens. Israël restreint notre liberté de mouvement, ce qui signifie que nous ne sommes pas libres de voyager, de nous entraîner ou de jouer contre nos homologues palestiniens." "Cela signifie également que nos chances de voyager pour jouer contre d'autres équipes régionales ou internationales sont très limitées." "Le racisme est endémique dans le football israélien. Par exemple, les ultras du Beitar Jérusalem connu sous le nom de La Familia scande régulièrement le slogan 'mort aux Arabes'. Comme le rapporte le New York Times, certains fans du Beitar louent même le slogan 'Beitar pur pour toujours'." Note: pour comprendre les critiques envers le Beitar, il faut savoir que ce club se revendique comme "le plus raciste" et, d'un certain point de vue, peut être considéré comme le seul club officiellement d'extrême droite. La Familia qui n'a rien à envier aux hooligans du CSKA Moscou est souvent impliquée dans des incidents graves tels que chants racistes, intimidations, dégradations, agressions... Vous pouvez chercher sur Google et faites vous une opinion.
  6. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport qui relaye l’information diffusée par "One", un amical de prestige va se dérouler en Israël en date du 08 août 2021. Celui-ci mettra au prise l’Inter, Championne d’Italie, à l’Atletico Madrid, Champion d’Espagne. Il s’agira du premier défi de taille pour Simone Inzaghi! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Un match d’entrainement, soi-disant annulé, qui a fini par se disputer. Pour le club visiteur, il aurait d’ailleurs mieux valu déclarer forfait vu l’ampleur du score 7-0 Après avoir inscrit 4 buts en première période, l’Inter a fini d’étriller l’équipe visiteuse suite à un doublé de Lautaro Martinez et Eddy Salcedo. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L’Inter est en forme pour ce début de championnat : Si l’adversaire était plus un sparring-partner qu'autre chose, il était important que les Nerazzurri disputent ce match avec sérieux au Giuseppe Meazza. Le score aurait d’ailleurs pu empirer si le club, qui disputait son premier match de la saison au Meazza, n’avait pas levé le pied en seconde période. Si Pise n’a jamais sût réellement approcher de la cage défendu par Samir Handanovic, il y a surtout lieu de retenir les excellentes prestations de Lautaro Martinez et de Christian Eriksen, auteur respectivement d'un triplé et d’un doublé. Romelu Lukaku maintient son rythme en inscrivant à nouveau un but. Le 3-4-1-2 proposé par Antonio Conte semble convaincre, surtout au niveau offensif étant donné que la pauvre équipe de Pise n’a pas su mettre à mal la défense Nerazzurra. Dans l’attente d’Arturo Vidal, l’Inter a fait le plein de confiance avant de défier la Fiorentina, dans ce qui sera le réel premier test de la saison Le Saviez-Vous ? Ce premier match au Meazza de la saison a vu l’Inter recevoir un millier de supporter sélectionné par le club. Il s'agit d'une première depuis la Pandémie du Covid-19. Ce test vise à autoriser progressivement le retour au stade des Tifosi. S’ils étaient peu nombreux, ils se sont fait entendre par des chants et des applaudissement tout au long de la rencontre. Pour ce premier match, les Tifosi étaient placés au premier anneau rouge Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 7-0 Pise Buteur(s): 5' Lukaku; 11' Gagliardini; 15', 35' et 37' Lautaro; 20' et 74' Eriksen Inter (3-4-1-2): 1 Handanovic (46' Radu 97); 33 D'Ambrosio, 95 Bastoni (65' Pirola 31), 11 Kolarov; 98 Hakimi (65' Dalbert 29), 23 Barella (65' Agoumé 32), 5 Gagliardini, 14 Perisic; 24 Eriksen; 9 Lukaku (65' Salcedo 19), 10 Lautaro (65' Sanchez 7) Banc: 27 Padelli, 6 de Vrij, 12 Sensi, 13 Ranocchia, 15 Young, 37 Skriniar, 44 Nainggolan, 77 Brozovic T1: Antonio Conte Pise: 1 Perilli (46' Loria 22); 2 Birindelli (46’ Pisano 3), 8 Caracciolo (46' Belli 4), 14 Marin (75' Pompetti 5), 19 Vido (46' Masucci 26), 23 Lisi (75' Sibilli 17), 24 Varnier, 27 Gucher (46' Siega 7), 30 De Vitis (46‘ Soddimo 10), 31 Marconi (75' Minesso 11), 33 Benedetti Banc: 12 Kucich, 15 Zammarini, 25 Masetti, 36 Fischer T1: Luca D'Angelo Arbitre: Bonacina Averti(s) : / Expulsé(s) : / Affluence: 1.000 Tifosi ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. L’Inter de Conte, version 2.0, s’est largement imposée face à Lugano, à l’occasion du match amical disputé à la Pinetina (5-0). Exceptionnellement assis durant l’intégralité de la rencontre sur son banc, en compagnie de Cristian Stellini, Antonio Conte a déjà pu retirer des précieuses information sur cette première de la saison, caractérisé par un doublé de Lautaro Martinez, qui est actuellement en négociation pour renouveler son contrat L’Inter a débloqué le compteur dès la 4’ par l’intermédiaire de Dalbert suite à sa première passe décisive d’Achraf Hakimi auteur d’une prestation de haut vol. L’international marocain est également à l’origine du second but inscrit contre son camps par Kecskes. En seconde période, Antonio Conte décide d’aligner un nouveau onze et Romelu Lukaku débloque déjà son compteur via un pénalty qu’il s’était procuré peu de temps auparavant. A noter la sortie sur blessure de Nicolò Barella dès la 20ème minute de jeu après avoir été victime d’un coup sévère au niveau de son bras. Il s’agit bien plus d’une sortie de précaution, que d’une sortie pour une blessure bien plus grave. Des informations complémentaires vous seront communiquées dans la journée. Top/Flop Les Tops Stefano Sensi : l’ancien de Sassuolo confirme son retour en condition après sa performance avec la Squadra Azzurra. Il semble revigoré et il est à l’origine de l’action relative à l’ouverture du score. D’une façon générale, il a jonglé avec le tempo et ses qualités ont été mises en avant dans ce 3-5-2 Achraf Hakimi : Un vent de fraicheur souffle sur l’aile droite, chacune de ses actions se révélant être un danger pour la défense suisse. De ses pieds sont arrivés deux buts : Celui de Dalbert et l’auto-but de Kecskes. Sanchez-Lautaro : Après la Lula place à la Sala : Si lors de la saison écoulée les deux compères s’intervertissaient lors des remplacements, la connexion sud-américaine a fait merveille. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les deux buts du Toro proviennent de deux passes décisive de la Niño Maravilla. De plus, les deux joueurs proposent une condition physique décente. Les Flops Nicolò Barella : S’il est repris dans cette liste, ce n’est en aucun cas pour sa prestation, mais plutôt pour la note positive de la journée : Sortie quasi immédiatement sur blessure, au niveau de son bras, il a été contraint de quitter le terrain, avant-même la moitié de la première période. Roberto Gagliardini: Tel un vernis à ongle de bien pauvre qualité acheté par une fashionista, il débute bien avec la bonne attitude avant de s’effriter et de couler, surtout en phase de possession. Vu le physique présenté, il devra se battre bien plus que les autres en ce début de saison Radja Nainggolan : Il est celui qui semblait le plus « lourd » du groupe. Inséré en seconde période aux côtés de Marcello Brozovic, toujours dans un 3-4-1-2, sa condition physique précaire a été mise en évidence, ce qui a inévitablement conditionné la qualité de son jeu Tableau Récapitulatif Inter 5-0 Lugano Buteur(s) : 4' Dalbert, 36' autogol Kecskes, 36' et 43' Lautaro, 47' Lukaku (pen) Inter 1ère période (3-5-2): 1 Handanovic; 37 Skriniar, 13 Ranocchia, 95 Bastoni; 98 Hakimi, 23 Barella (32 Agoumé 21'), 12 Sensi, 5 Gagliardini, 29 Dalbert; 7 Sanchez, 10 Lautaro. Inter 2ème période (3-4-1-2) : 97 Radu; 33 D'Ambrosio, 6 de Vrij, 11 Kolarov; 15 Young, 77 Brozovic, 44 Nainggolan, 14 Perisic; 24 Eriksen; 9 Lukaku, 19 Salcedo. Sur le banc: 27 Padelli, 30 Esposito, 31 Pirola. T1: Antonio Conte. Lugano: 58 Osigwe (76 Soldini 65'), 3 Guerrero (29 Jovanovic 65'), 4 Kecskes (6 Covilo 46'), 5 Maric (47 Selasi 63'), 10 Bottani (23 Ardaiz 46'), 11 Holender (79 Sefraj 65'), 14 Sabbatini (95 Manicone 65'), 16 Lavanchy (80 De Queiroz 65'), 19 Gerndt (8 Lungoyi 46'), 22 Guidotti, 24 Lovric (88 Centinaro 65'). Entraîneur : Jacobacci Arbitre: Abdoulaye Diop. Averti(s) : / Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Une nouvelle étape estivale asiatique a été programmée. En effet, l'Inter sera opposée au Paris-Saint-Germain le 27 juillet 2019 au Macau Taipa Olympic Sports Center dans le cadre de l'International Super Cup. Il s'agira, pour les grandes équipes européennes, d'une nouvelle opportunité pour se rapprocher des supporters. Cela vaut encore plus pour l'Inter qui ira à la rencontre de ses tifosi asiatiques. L'Inter a été invitée par l'organisateur de la manifestation, le Kaisa Culture & Sports Group pour le 20ème anniversaire du retour de Macao en Chine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. 11 Nerazzurri sont convoqués par leur équipe nationale du 21 au 26 mars : Lautaro Martinez : Argentine - Vénézuéla (amical, 22/03) et Argentine - Maroc (amical, 26/03) Marcelo Brozovic et Ivan Perisic : Croatie - Azerbaïdjan (Euro 2020, 21/03) et Hongrie - Croatie (Euro 2020, 24/03) Kwadwo Asamoah : Ghana - Kenya (Coupe d’Afrique des Nations, 23/03) et Ghana - Rwanda (amical, 26/03) Matteo Politano : Italie - Finlande (Euro 2020, 23/03) et Italie - Liechtenstein (Euro 2020, 26/03) Stefan de Vrij : Pays-Bas - Biélorussie (Euro 2020, 21/03) et Pays-Bas - Allemagne (Euro 2020, 24/03) Keita Balde : Sénégal - Madagascar (Coupe d’Afrique des Nations, 23/03) et Sénégal - Mali (amical, 26/03) Milan Skriniar : Slovaquie - Hongrie (Euro 2020, 21/03) et Pays de Galles - Slovaquie (Euro 2020, 24/03) Matias Vecino : Uruguay - Ouzbékistan (China Cup, 22/03) et Final 1/2° place - 3/4° place (China Cup, 25/03) Joao Miranda : Brésil - Panama (amical, 23/03) et République Tchèque - Brésil (amical, 26/03) Joao Mario : Portugal - Ukraine (Euro 2020, 22/03) et Portugal - Serbie (Euro 2020, 25/03)
  12. A l'occasion de cette dernière rencontre de l'International Champions Cup au Wanda Metropolitano, l'Inter a battu l'Atletico Madrid de Diego Simeone grâce à un but stellaire de Lautaro Martinez, un but que n'aurait pas renié un certain Youri Djordkaeff. L'Inter, ou plutôt, son numéro 10, ont marqué les esprits lors de ce match. Aligné avec Politano et Icardi, la perle argentine a prouvé qu'elle était dans la lignée des plus grands buteurs argentin. Lors de la première période, le match est peu reluisant des deux cotés, mais l'attaque de l'Inter se montre la plus dangeureuse : Icardi tente sa chance face à Oblak, suivi par Brozovic avec un très beau tir à distance, cependant, le portier madrilène répond présent. Du côté de l'Atletico, seul Diego Costa semble pouvoir apporter un peu de peps. Le fait du match Pour battre un grand gardien, il faut un grand buteur et à la 31e minute de jeu, Lautaro inscrit un but sensationnel. Lancé par Asamoah, ce dernier reprend son centre en pleine course et à pleine volée. Sa reprise ne laisse aucune chance à Oblak et Diego Simeone ne pourra que regretter, le non-recrutement du Toro. L'Atletico réagi dans la foulée avec Correa qui égalise en fin de première période, suite à une boulette de Miranda, mais la VAR annule son but pour un hors-jeu. A la reprise, les Colchoneros reviennent avec de bien meilleures intentions, Godin manque de peu d'égaliser de la tête, Koke a également sa chance, du côté de l'Inter, Lautaro toujours lui n'est pas loin de réaliser le doublé. Les nombreux changements affectant les dernières minutes du jeu, l'Inter préfère travailler sur les phases défensives en ne permettant plus aux madrilènes de passer, malgré l'entrée en jeu de Griezmann. En toute fin de match, Handanovic conserve ses buts inviolés sur une tête bien réalisée de Vitolo avec un arrêt réflexe de l'espace. Dans ce match tactique, Spalletti remporte la mise sur Diego Simeone. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Le Bijoux de Martinez Atletico Madric 0-1 Inter Buteur(s): 31′ Lautaro Martinez Atletico Madrid: 13 Oblak; 20 Juanfran (61′ 4 Arias), 24 Gimenez (46′ 15 Savic), 2 Godin (61′ 18 Gelson Martins), 3 Filipe Luis (61′ 21 Lucas Hernandez); 5 Partey (46′ 14 Rodri), 8 Saul (61′ 7 Griezmann), 6 Koke (61′ 30 Olabe), 11 Lemar (61′ 23 Vitolo); 10 Correa (61′ 35 Montero), 19 Diego Costa (61 9 Kalinic) Entraîneur: Diego Simeone Inter: 1 Handanovic; 33 D’Ambrosio (81′ 87 Candreva), 23 Miranda (60′ 5 Gagliardini), 37 Skriniar, 29 Dalbert; 8 Vecino (81′ 13 Ranocchia), 77 Brozovic (60′ 20 Borja Valero); 16 Politano (71′ 7 Karamoh), 10 Lautaro (71′ 15 Joao Mario), 18 Asamoah (60′ 6 De Vrij); 9 Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: A. Hernandez Averti(s): Diego Costa (ATM), Lautaro Martinez (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. L’Inter est ressortie vainqueur de sa confrontation face à l’Olympique Lyonnais sur le score de 1-0. Une rencontre qui aura mis de nouveau en valeur Lautaro Martinez. Le début de la rencontre est caractérisée par une grande vivacité de la part des deux équipes. L’équipe de Genesio apparaît, avec évidence, plus en condition physique que les Nerazzurri. Toutefois, c’est bel et bien l’Inter qui parvient à se créer les meilleurs occasions, via le talentueux Toro qui peut revendiquer bien plus qu’une simple solution de rechange. De plus Asamoah a déjà démontré qu’il était prêt à disputer la saison à venir. Lyon réagit à son tour par Rafael avec un tir à la trajectoire insoupçonnée et Terrier, qui de la tête a tenté de mettre en difficulté Handanovic. Notre dernier rempart a coup sur coup réalisé deux interventions de grandes classes. Passés ces premières minutes, Lyon prend possession du terrain en mettant sérieusement en difficulté les hommes de Spalletti, qui n’ont que très rarement su jouer sur les ailes. Toutefois la partie reste intense, riche en occasion, équilibrée, mais avec des Lyonnais légèrement supérieurs. La seconde mi-temps débute de la meilleure des manières pour l’Inter, qui ouvre la marque via Lautaro Martinez, l’argentin conclue en but, une très belle action orchestrée, à la base, par Dalbert. L’intensité du match monte d’un cran et de fait, le spectacle également : Les deux s’équipe s’étirent et les occasions se multiplient de part et d’autre. Le numéro 10 interiste reste le joueur le plus dangereux, bien plus que son équipier d’attaque. La seconde partie, de cette seconde mi-temps, permet aussi aux joueurs restés sur le banc, de monter et d’obtenir du temps de jeu, la qualité du match s’en fait inévitablement ressentir et l’Inter de Spalletti décide de prendre moins de risque, en gérant de façon impeccable la gestion du jeu, jusqu’au coup de sifflet final. Le Meilleur et le Pire Du côté interiste, le meilleur joueur est Lautaro Martinez, qui a mis en valeur son grand esprit d’initiative, qui a démontré son caractère et sa capacité à partir à la reconquête du ballon. Malgré un carton jaune évitable, c’est lui qui inscrit le but de son équipe. Le pire joueur est Mauro Icardi, notre Capitaine se déplaçait que trop peu sur le terrain, comparé au Toro argentin, il ne parvient que trop rarement à entrer dans le vif des actions créés par ses équipiers. Un match qui doit le forcer à se remettre en question. A noter également l’excellent accueil reçu par Joao Mario, lors de son entrée en jeu, de la part des tifosi interistes, il bat de loin les joueurs de la Juventus, qui n’ont jamais eu droit à une telle bronca. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 1-0 Olympique Lyonnais Buteur(s) : 51’ Lautaro Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio 6 (80′ Zappa), de Vrij 6 (59′ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini (59′ Vecino), Asamoah (70′ Emmers); Karamoh (59′Joao Mario), Lautaro Martinez (70′, Salcedo), Politano (80′ Roric); Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Lyon (4-3-3): Gorgelin; Rafael (84’Tete), Solet, Martins-Pereira, Dubois (37′ Mendy); Diop, Ferri (82’ Tousart), Ndombele (73′Depay); Terrier 6 (73’ Traoré), Maolida, Mariano (61′Gouiri) Entraîneur: Genesio Arbitre: Marco Di Bello Averti(s) : Diop (L), Martins-Pereira (L), Ferri (L), Lautaro Martinez (I), Ranocchia (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Le match amical entre Sheffield United et l'Inter s'est terminé par un match nul. Les deux équipes se sont rendue coup pour coup, surtout, en première mi-temps. L'équipe anglaise a ouvert la marque à la 28', quand Fleck trouve McGoldrick qui prend le meilleur sur notre défense. Cet avantage sera de courte durée, sept minutes exactement. Tout juste le temps de voir Martinez lancer Candreva en profondeur qui sert Icardi seul devant le but vide. Il n'en fallait pas plus pour notre Capitaine. Icardi a eu plusieurs fois sa chance de doubler la mise, mais il a mal exploité les ballons. Le fait du match Après seulement 10 minutes de jeu, Dalbert a du quitter le terrain, suite à une blessure à l'épaule, ce qui a poussé Spalletti à disposer son modulo en 4-4-2. À la fin du match, Spalletti s'est félicité de voir l'Inter maintenir le rythme face à un adversaire qui était dans une excellente condition athlétique. Lautaro a encore prouvé qu'il était une excellente recrue, même s'il n’occupait pas son poste de prédilection. Il pourrait former un terrible duo avec Maurito. Le prochain match de l'Inter sera face au Chelsea de Sarri Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sheffield United 1-1 Inter Buteur(s): 28′ McGoldrick, 34′ Icardi Sheffield United (5-3-2): Henderson; Baldock (78’ Freeman), Basham, Egan (71’ Stearman), O’Connell, Stevens; Fleck, Lundstram (61’ Duffy), Evans; Clarke (78’ Sharp), McGoldrick (71’ Holmes) Inter (4-4-2): Handanovic; D’Ambrosio, De Vrij (69’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert s.v. (10’ Roric); Candreva (63’ Zappa), Gagliardini, Emmers (83’ Pompetti), Asamoah ; Martinez (78’ D’Amico), Icardi (78’ Colidio) Arbitre: Bankes ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est d’une pure logique, après une victoire face à Lugano et une défaite face à Sion, l’Inter a réalisé son premier match nul de la saison. Un match nul réalisé face au Zenit qui a clairement joué le jeu. L’Inter débute bien en début de match, parvenant à maintenir le bon pressing russe via une belle circulation du ballon. L’équipe de Luciano Spalletti semble même pouvoir gérer le rythme de la rencontre et une première belle combinaison à lieu via Asamoah qui profite d’un beau mouvement entre Politano et D’Ambrosio, cependant, le cadre n’est pas trouvé. Le moment historique du match, à la 16’ de jeu, alors qu’il n’avait marqué aucun but de la saison, Antonio Candreva est lancé par de Vrij, l’italien frappe à distance, et Lunev ne peut rien faire, si ce n’est que constater les dégâts. Ou comment tenter de sauver ses miches, en plein mercato, après une saison désastreuse…. L’Inter gère bien le match sur le terrain, mais à la 27’, le Zenit parvient à égaliser. Sur un ballon aérien Noboa se montre plus rapide que tous et parvient à battre Handanovic. Fort de ce but, l’équipe russe accélère et se montre de plus en plus du côté du terrain interiste. Pourtant à la 41’, c’est bien Borja Valero qui manque de rendre l’avantage aux Nerazzurri, Mevija sauvant de justesse le ballon sur la ligne. A la reprise, l’Inter obtient un penalty à la suite d’une faute d’Ivanovic sur Borja Valero. Mauro Icardi se charge de le transformer. Comme cela s’est déjà produit en première période, le Zenith n’abdique pas et parvient à égaliser à la 64’ via Smolnikov, Mak qui bat Handanovic d’un puissant tir du droit au premier poteau. Plusieurs changements ont lieu durant cette mi-temps, et le Zenit profitera de ces derniers pour prendre l’avantage. A la 73’, l’équipe entraînée par Semak prend pour la première fois l’avantage dans ce match, suite un très beau but du droit de Hernani. La joie est de courte durée, car voyant rouge, le "Toro" à peine monté au jeu dix-minutes plus tôt pour remplacer Icardi, égalise pour l’Inter. Ce match est certes un match de rodage, mais Lautaro Martinez, contrairement à un certain Gabriel, montre qu’il n’est pas venu en Italie pour passer inaperçu. A Spalletti de trouver la meilleure solution possible pour exploiter ce talentueux joueur aux côtés de Mauro Icardi Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 3-3 Zenit Buteur(s) : 16’ Candreva (I), 27’ Noboa (Z), 50’ Icardi (pen) (I), 64’ Mak (Z), 73’ Hernani (Z), 75’ Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D'Ambrosio (79’ Zappa), De Vrij (65’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini, Asamoah (77’ Roric); Politano (77’ Colidio), Borja Valero (65’ Emmers), Candreva (77’ Salcedo); Icardi (65’ Martinez) Entraîneur : Luciano Spalletti Zenit (4-2-3-1): Lunev; Anyukov, Ivanovic (65’ Neto), Nabiullin, Mevija; Paredes (83’ Kranevitter), Noboa (65’ Hernani); Rigoni, Driussi (65’ Kuzyaev), Shatov (83’Ozdoev); Dzyuba (65’ Zobolotny) Entraîneur : Sergey Semak Arbitre : Maganiello ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Lecce - A l’occasion de son ultime match de pré-saison, l’Inter est venue à bout du Bétis Séville, grâce à un but de son Capitaine/Buteur, Mauro Icardi sur penalty. L’Inter aura réussi une belle pré-saison, mais ne se sera pas foulée pour ce dernier match en faisant le strict minimum. Icardi, qui avait manqué toute la préparation estivale, suite à une blessure qui l’avait écarté également de sa sélection nationale en juin, n’a pas tardé à retrouver ses sensations. L’international argentin s’est fait justice lui-même suite à une faute d’Adan. Ce but signe donc la fin des matchs amicaux et prolonge la belle série de victoire en matchs de préparation…. Que du positif pour bien débuter la Serie A, avec un adversaire dont il faudra se méfier : La Fiorentina de notre ancien entraineur, Stefano Pioli! Notre défense a de nouveau prouvé sa solidité, car seul Sergio Leon sera parvenu à tester les réflexes de Samir Handanovic. L’Inter a donc réussi un battre un adversaire, qui quatre jours plutôt, était parvenu à battre le nouvel Ac Milan. Tableau Récapitulatif Inter 1-0 Real Betis Séville Buteur(s): 30’Icardi (pen) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda, 29 Dalbert (72' 15 Ansaldi); 6 Vecino, 20 Borja Valero (62' 77 Brozovic); 87 Candreva (72' 96 Barbosa), 10 Joao Mario (46' 5 Gagliardini), 44 Perisic (72' 8 Jovetic); 9 Icardi (46' 23 Eder) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 63 Rivas Entraineur : Luciano Spalletti Real Betis Seville: 13 Adan, 4 Feddal, 6 Fabian (76' 8 Camarasa), 7 Sergio Leon (72' 9 Sanabria), 10 Guardado (72' 14 Durmisi), 11 Nahuel (79' 36 Francis), 17 Joaquin (79' 35 Julio), 19 Barragan, 21 Tosca (72' 34 Cesar), 23 Mandi, 29 Narvaez Sur le banc : 1 Dani Gimenez, 2 Rafa, 5 Amat, 20 Pezzella, 22 Darko, 28 Redru, 33 Loren Entraineur : Quique Setien Arbitre: Marco Di Bello Assistants: Emanuele Prenna, Marco Zappatore Averti(s) : Adán (B), Nahuel (B), Handanovic (I), Sergio Leon (B), Gagliardini (I) Expulsé(s) : / Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Damien

    Amical : Inter 3-1 Villarreal

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et Villarreal
  18. Damien

    Amical : Inter 1-0 Real Betis

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et le Real Betis
  19. Damien

    Amical : Inter 2-1 Wattens

    jusqu’à
    1er match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  20. Damien

    Amical : Inter 1-2 Nuremberg

    jusqu’à
    2e match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  21. Damien

    Amical : Inter 1-1 Schalke 04

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Changzhou
  22. Quelle sera l'issue de ce match amical qui aura lieu vendredi après-midi, entre l'Inter et Schalke 04 ?
  23. Le second match amical de la pré-saison 2017/2018 opposera l'Inter au FC Nuremberg ce samedi. Le matcha aura lieu à Riscone di Brunico contre une nouvelle équipe de seconde division, allemande cette fois-ci. Les Nerazzurri avaient disputé un match amical le week-end dernier, face au autrichien du Wattens. Le match commencera à 17h00 et sera diffusé sur Inter Channel, ainsi que sur le site officiel. Attention il faut être connecté sur le site officiel pour avoir accès au lien :
  24. Riscone di Brunico – L’Inter commence sa nouvelle saison en remportant son premier match de son stage estival. En effet, les hommes de Luciano Spalletti l’ont remporté, sur le score de 2-1, face à l’équipe de D2 autrichienne, le WSG Wattens. Spalletti a misé sur la jeunesse et l’Inter a ouvert le score grâce à Pinamonti à la 27ème minute. Zangerl a égalisé à la 75ème minute de jeu. Le but de la victoire est signée Rover, idéalement servit par la tête de notre défenseur belge Vanheusden. Luciano Spalletti a utilisé 20 joueurs, en effectuant 9 remplacements à la mi-temps Tableau Récapitulatif Inter 2–1 WSG Wattens Buteur(s): 25′ Pinamonti (I), 75′ Zangerl (W), 86′ Rover (I) Inter 1ère période (4-2-3-1): Handanovic; Murillo, Miranda, Ranocchia, Sala; Emmers, Kondogbia; Biabiany, Rivas, Baldini; Pinamonti. Inter 2ème période (4-3-3): Padelli; Valietti, Ranocchia, Vanheusden, Rivas; Emmers, Danso, Zaniolo: Rover, Longo, Odgaard. WSG Wattens: Grunwald, Gugganig, Pranter, Toplitsch, Katnik, Zimmerhofer, Buchacher, Kekez, Kovacec, Pelizzari, Mader. Sur le banc: Oswald, Beccari, Steinlechner, Nitzlnader Santin, Strickner, R.Schneebauer, N.Schneebauer, Neurauter, Jurdik, Zangerl. ®Antony Gilles - Internazionale.fr