Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'analyse'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • Mugs
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Après une victoire convaincante contre la Vieille Dame, cette analyse introduit la construction de l'Inter, discute de la structure défensive et de la façon dont elle a cherché à attaquer la Juventus. Il est expliqué comment tout s'est mal passé pour la Juventus. Compositions L'Inter est toujours alignée avec son 3-5-2 qui passait en un 5-3-2 très discipliné en défense et un 3-3-4 en attaque, avec les arrières latéraux Ashley Young et Anchraf Hakimi agissant comme ailiers, et Nicola Barella liant le jeu entre les milieux de terrain, Marcelo Brozovic et Arturo Vidal, aux attaqu
  2. Ce Dimanche, l'Inter affronte la Juventus dans un match qui s'annonce capital pour la lute du Scudetto. Cet article présente une rapide analyse tactique de la Juve de Pirlo en se basant sur ses matchs contre la Samp et la Louve. Phase offensive: construction La sous-phase de construction de sa phase offensive est la partie la plus structurée et la plus complexe du jeu de possession. Pirlo veut que son équipe joue de l'arrière et pendant la phase de préparation, il souligne qu'une "sortie propre est essentielle". Il modifiera ses mécanismes de construction en fonction d'un
  3. Le légendaire manager Arrigo Sacchi a partagé sa conviction que Antonio Conte fait un excellent travail avec les Nerazzurri. "L'Inter de Conte gagne avec mérite et progresse dans le jeu. Une victoire contre le Shakhtar pourrait signifier, si le Real et le Borussia ne font pas match nul, une accession en 8e de la C1", a-t-il déclaré dans la Gazzetta dello Sport. "Antonio Conte, comme toujours, fait un excellent travail. C'est un grand professionnel qui aime son travail et qui donne vie au football. Il n'a qu'une certitude et c'est que vous pouvez toujours faire plus
  4. Lautaro Martinez et Romelu Lukaku…Romelu Lukaku et Lautaro Martinez, la LULA pour les intimes. Les flèches dorées d’Antonio Conte représentent l’atout plus des Nerazzurri. C'est simple, si l’Inter veut s’imposer face au Real, il est fort à parier que le résultat dépendra de la prestation des deux compères Analyse de la Gazzetta Dello Sport "La Lula est le moteur Nerazzurro qui mènera à l’Emprise. Les statistiques le prouvent : L’année passée, ils ont inscrit ensemble 55 buts, soit 48,6% du total de l’Inter. Cette année, les statistiques sont encore plus éloquentes
  5. Mis à part les italiens, quelle est l’autre nation la plus représentée en Serie A ? Dans son 314ème rapport, le CIES Football Observatory a établi le Top 10 des principales nations représentées au sein des 126 ligues professionnelles à travers le monde Dans ce classement mondial, les brésiliens sont les joueurs étrangers les plus présents: 23 championnats. Ils sont suivis des argentins 15 championnats et des français, 13 championnats. La route migratoire la plus fréquentée est la connexion entre le Brésil et le Portugal : 141 brésiliens jouent dans la premier div
  6. Dans la confrontation opposant Christian Eriksen, et ses déclarations face à Antonio Conte, c’est l’entraîneur qui l’a emporté auprès de sa Direction. En son temps, même Il Fenomeno Ronaldo, pourtant stratosphérique, n’était pas parvenu à avoir la tête de son entraîneur. Analyse de Fcinter1908.it "Il est probable, et normal également, qu’un Club doit protéger le leader du projet technique et y croire, autrement les fondations pourraient s’écrouler tel un château de cartes: Le duo Eriksen-Conte n’a jamais pris, ils n’ont jamais été liés." "Mais il est probable
  7. Le débat mérite d’être lancé. Comme le révèle la presse transalpine, Antonio Conte avait raison de miser sur Romelu Lukaku, un joueur considéré comme l’un des leaders du vestiaire, si pas LE leader. "L’Inter, plus qu’un leader, a trouvé en Lukaku un potentiel capitaine. Vu comment il se comporte envers un équipier en difficulté, le Totem belge a une nouvelle fois démontré, et depuis le premier jour de son aventure interiste, son engagement. Un engagement qui a été encensé par les tifosi et ses équipiers. Pour Conte, ce n’était pas utile, vu comment il avait insisté pou
  8. Tuttosport s’est penché sur la situation relative à Samir Handanovic et c’est un fait, le rendement du Capitaine de l’Inter est loin de ses propres standards classiques..... "En ce début de saison, Handanovic n’a quasiment jamais endossé le costume de Batman. Il ne fait pas de mauvais matchs, soyons clair, mais il n’a jamais été plus loin que le minimum syndical: Il a paré un penalty à Ibrahimovic lors du Derby et a réalisé deux interventions importantes face au Real Madrid, mais le tout en restant…normal." "Le fait qu’Handanovic est bien loin de ses standa
  9. Sky Sport s’est lancée dans une nouvelle analyse sur l’Inter qui a été composée pour Antonio Conte: Et le sourire peut être de mise étant donné qu’il est possible de songer, non seulement au présent, mais également au futur..... "D’un côté, il y a Bastoni et Pinamonti, avec le premier qui est devenu une réalité, tandis que le second doit encore trouver sa place. Avec ses 551 minutes de jeu, Bastoni représente la certitude de la défense de Conte et son pari : Il avait misé sur lui alors qu’il n’avait jamais connu l’expérience d’évoluer dans un Top club, mais il a
  10. Après le match nul 1-1 contre l'Atalanta de Bergamme, certains journalistes et joueurs italiens se sont montrés assez critiques contre cette performances. Morceaux choisis. Fabrizio Biasin: "Regarder Christian Eriksen sur le banc, tout le match est triste" Le journaliste italien Fabrizio Biasin a évoqué le difficile 1-1 de l'Inter contre l'Atalanta dans un article sur sa page Twitter. "Lautaro marque, les changements commencent, Atalanta se réveille. Un match nul à Bergame est juste, après un début de saison aussi compliqué. Et de toute façon, voir Eriksen regarder les au
  11. Dans une interview accordée à Il Giornale, notre légende Luis Suarez a partagé sa conviction que l'Inter n'est pas encore devenue une grande équipe tout en reconnaissant qu'il est temps de s'améliorer. Il souligne également que l'Inter a des difficultés. Voici ses déclas. "L'Inter semble trop prévisible et scolastique. Ils ne sont pas encore devenus une grande équipe. Ils doivent encore manger du panettone. Je les trouve trop fluctuants pendant les matchs et avec leurs résultats. Alors il est clair qu'il est encore temps de s'améliorer et de revenir au top. Mais à ce jour, je vois des dif
  12. Selon un rapport publié ce 26 octobre 2020 dans l'édition imprimée du quotidien italien Gazzetta dello Sport, Nicolò Barella, joueur hautement noté et apprécié, est impressionnant avec l'Inter depuis son arrivée à l'été 2019. Selon le même rapport, Nicolò Barella aurait des similitudes avec de nombreux anciens milieux de terrain de l'Inter. L'un de ces joueurs est Marco Tardelli, avec qui, la Gazzetta dello Sport pense que Barella partage une personnalité similaire en termes de capacité à porter ses coéquipiers avec son comportement. Il ressemble égalem
  13. Tuttosport s’est lancé dans une analyse relative au point faible de l’Inter en de début de saison : La Défense. Et le constat est sans appel Gasperini 2011 "L’Inter n’était jamais aussi mal partie du point de vue défensif depuis 2011, lorsque sur le banc on retrouvait Gian Piero Gasperini: Le club n’avait plus encaissé dix buts depuis leur cinq premières rencontre de la saison depuis 9 ans : D’abord en Super Coupe d’Italie perdue face au Milan, ensuite face à Palerme, la Roma et Novara, sans oublier le KO en Ligue des Champions face à Trabzonspor."
  14. "Lukaku ne trahit jamais, même dans une période où les résultats sont saccadés et où l’on voit une Inter qui n’a pas encore trouvé son chemin, Lukaku ne trahit pas." Telle est l’analyse de la Gazzetta Dello Sport à la suite des prestations de ce début de saison de l’attaquant Nerazzurro "Big Rom est, depuis plus d’un an, la véritable certitude de l’équipe d’Antonio Conte : A coup de buts, il propose des statistiques folles et des prestations toujours plus convaincantes, le tout associé à un esprit de Leader avec l’âme de celui qui à cœur le maillot et le sort de l’équ
  15. A travers son analyse pour le compte de Sky Sport, Fabio Capello a mis le doigt sur une problématique qui pourrait expliquer la méforme actuelle de l’équipe L’Analyse de Don Fabio "Il a construit une Inter conquérante en championnat, je l’ai déjà dit car il a deux équipes et il peut faire reposer certains joueurs tout en restant compétitif dans toutes les compétitions. Il n’y a qu’un seul problème que je vois à l’Inter et Conte devra le résoudre : Il y a des joueurs qu’il avait placé sur la liste des transferts et qui se retrouvent toujours là, avec certains qui s
  16. Marcelo Brozovic est un joueur sujet à polémique, si ces déboires extra-sportifs ne font pas de lui le gendre idéal, il semble à présent que son aventure interiste connaisse un second (et définitif ?) recul... Il y a quelques années, alors qu’il était prêt à embarquer vers la Liga, Luciano Spalletti, avait mis son véto et avait replacé dans le dispositif de l’Inter, le croate au point d’en faire son architecte. Si l’année dernière, il soufflait le bon que le moins bon, cette saison semble être celle du couperet L’analyse de Daniele Mari "L
  17. Calcio&Finanza s’est livre à sa traditionnelle et annuelle analyse des entraîneurs les mieux payés en Serie A. Pour cette saison 2020/2021, il y a lieu de constater qu’Antonio Conte reste intouchable avec ses 12 millions d’euros net garanti par l’Inter jusqu’en 2022. Particularité cette saison, mis à part Antonio, aucun autre entraîneur actif ne dispose d’un salaire supérieur aux 2,5 millions d’euros annuels de Paulo Fonseca, en poste à la Roma. Comme le souligne également la Gazzetta Dello Sport, pour "égaler" le salaire perçu par Conte, il y a lieu de regrouper
  18. Le quotidien turinois Tuttosport s’est livré sur l’analyse des deux clubs milanais à un peu plus de 24 heures du Derby Della Madonnina. D’un côté nous avons l’Inter gérée par Suning après les départs d'Erick Thohir et de Massimo Moratti. De l’autre, le Milan Ac géré par le Fonds Eliott suite aux problèmes financiers d’Yonghong Li qui avait racheté le club à Silvio Berlusconi. Deux puissances mais deux réalités différentes L'Inter Suning a tiré vers le haut les revenus, en culminant lors de la saison 2018-2019, à 471 millions d’euros. En quatre a
  19. C’est la question que s’est posée le site Money.it qui a réalisé un état des lieux à la fin de l’été: Si, à la base, il suffit d’analyser les bilans financiers des équipes pour comprendre les dépenses soutenues par un club, nous sommes forcés de constater que la plupart des équipes sont détenues par un propriétaire étranger. Le cas le plus récent étant celui de la Roma racheté par Dan Friedkin L’époque où l’on voyait les clubs détenus par des familles est révolue. Il ne reste plus qu’Agnelli à la tête de la Juventus depuis les départs de Massimo Moratti et Silvio Berlusconi, même s
  20. C’est la question soulevée par la Gazzetta Dello Sport dans l’article intitulé "Antonio Il Calmo", mais pour quelle raison ? "Après les étincelles de la saison dernière, Conte semble paraître plus relaxé, surtout devant les microphones. Aucune hystérie, aucune polémique, seulement du calme et la conscience d’avoir entre ses mains un groupe fiable, qui après une année de travail, a assimilé les concepts demandés....Du feeling étroit avec le Président Steven Zhang, tout a déjà été dit. C’est l’Histoire d’une promesse, d’un pacte vers le succès : Ils ont fait ensemble un
  21. Nouvelle analyse de Calcio&Finanza. Cette fois-ci, celle-ci se penche sur les salaires perçus par les joueurs du noyau Nerazzurro, cuvée 2020-2021. La somme globale salariale culmine à 150 millions d’euros pour l’Inter cette saison, sur base de l’étude annuelle réalisée par la Gazzetta Dello Sport sur la Serie A. Ces salaires sont à contre-courant en regard à la Serie A dans son aspect générale, ou les coupes budgétaire n’ont pas manquées : La masse salariale globale pour le tournoi est passé de 882 millions d’euros en 2015/2016 à 1,36 milliard d’euros la sai
  22. C’est une révélation de Tuttosport, si à la fin du mois de novembre, l’Assemblée des actionnaires approuvera le bilan 2019/2020 de l’Inter clôturé au 30 juin 2020, celui-ci s’est vu impacté sérieusement par la pandémie liée au Covid-19, comme la majorité des clubs européens. "Au cours de l’assemblée de fin novembre, l’Assemblée Générale approuvera le résultat financier clôturé au 30 juin, qui selon les indiscrétions, devrait être marqué par un passif très solide et nettement supérieur au 100 millions d’euros, contre 48 millions lors de l’exercice précédent. Cett
  23. Trois équipes italiennes figurent dans le Top 25 des marchés les plus commerciaux au Monde. Comme le révèle Calcio&Finanza qui relaye la revue SportsPro, un classement mondial a été établi au niveau sportif, : "World’s 50 Most Marketable Properties". Ce classement est basé sur la méthodologie SponsorPulse qui analyse la perception des consommateurs des 18 plus grands marchés mondiaux. celui-ci, qui voit comme Top Brand la Coupe du Monde ou les Jeux Olympiques d’été, reprend 13 clubs de football dont les trois légendes italiennes : l’Inter, la Juve et le Milan, qui se placent entre la
  24. Comme nous le savons tous, l'Inter affrontera le Borussia Mönchengladbach lors des phases de poules. Voici une rapide présentation du club de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Palmarès Club fondé le 1er aout 1900, il est l'un des plus titrés de la Bundesliga. Il a remporté 5 titres de champion (1970, 1971, 1975, 1976 et 1977), 3 coupes d'Allemagne (1960, 1973, 1995), 2 Coupes de l'UEFA (1975 et 1979), finaliste de la Coupe des Clubs Champions (1977) et finaliste de la coupe UEFA (1973 et 1979). Nous remarquons que les années de gloire du club sont les années 70. de pios 2010, le
  25. La presse italienne s’est livrée à l’analyse du Mercato Estival de l’Inter. Nous avons décidé de nous pencher sur celle réalisée par la Gazzetta Dello Sport et de la synthétiser: "Les Nerazzurri ne sont pas parvenus à clore les dernières négociations : Moses était devenu un nom bouillant, après qu’aucun accord avec Chelsea n’ait été trouvé pour Marcos Alonso et Emerson Palmieri. Radja Nainggolan reste également à l’Inter : Si le Club n’était pas opposé à son départ, Cagliari n’a pas su produire l’offre permettant d'acter ce transfert. L’ancien Diable Rouge reste donc a

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter