Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'andré onana'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2021/2022
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. C’est l’information de la journée, bien plus encore que la rencontre face à Empoli et c’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, si tout est clair pour la Direction Italienne qui se doit de récolter entre 60 et 70 millions d’euros tout en taillant dans la masse salariale à hauteur de 15 à 20%, celle-ci étudie la possibilité de ne céder aucun Top Players. "Skriniar, Bastoni, Barella et Lautaro sont ceux qui de part leurs qualités sont les plus courtisés par les grands d’Europe, mais l’Inter espère pouvoir tous les conserver en sacrifiant quelques jeunes prometteurs à l’image d’Andrea Pinamonti, de Martin Satriano et de Salvatore Esposito en plus d’un joueur "moins indispensable"que ceux susmentionnés et cela vaut aussi pour Dumfries pourtant apprécié par le Bayern." "Des économies vont être garanties par le départ des Sud-Américains : Vecino est en fin de contrat et il est déjà hors du projet depuis un certain temps. Alexis Sanchez et Arturo Vidal qui disposent d’une autre année de contrat à un salaire exorbitant, recevront une prime de départ, déjà prévue pour Arturo et à négocier par contre avec Alexis, quitteront Milan." "Crux qui quitteront également probablement la ville milanaise sont Sensi, actuellement prêté à la Samp, et Gagliardini sera à évaluer vu qu’il s’agit du secteur qui est amené à être le plus chamboulé. L’avenir de D'Ambrosio et de Ranocchia sera discuté au terme de la saison actuelle. La Vieille Garde semblait déjà hors sujet il y a un an, avant de prolonger. Handanovic devrait rester pour agir en tant que Tuteur pour Onana." Un identikit de recrue déjà identifié "Le gardien du Cameroun et de l’Ajax recruté gratuitement s’ajoute déjà à la Collection "Marotta&Ausilio" mais le bijou qui resplendirait le plus serait Dybala "largué" par la Juve. Et avec la présence de la Joya à la place de Sanchez pour un salaire similaire, l’Inter serait plus forte et plus jeune sans devoir payer le moindre centime à un autre club." "Plusieurs profils sont à l'étude pour chaque poste avec toutefois l'avertissement habituel que l’on ne pas acheter avant d’avoir vendu, sauf si Steven Zhang marque son accord. Avec le départ de trois milieux de terrain, en plus d'un retour du jeune joueur Agoumé né en 2002 et prêté à Brest où il a acquis beaucoup d’expérience, deux autres recrues sont à planifier pour les inclure dans la rotation à venir avec Barella, Brozovic et Çalhanoğlu . Paredes, Frattesi, De Paul et Pjanic sont les noms dont nous entendons parler", conclut la Rosea. Pensez-vous notre Direction capable de réaliser un tel exploit, un nouveau chef d’œuvre cet été ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C'est une révélation de Tuttosport qui prouve combien le futur gardier de l'Inter a un coeur en or: Sa fondation, grâce à l'aide de chirurgiens pédiatriques et du personnel médical de l'ONG espagnole Cirujanos en Accion, a permis d'opérer plus de 500 enfants dans deux cliniques différentes. La "Sainte Marie" et le "Centre de médecine du sport" à Yaoundé, la capitale du Cameroun, pour traiter diverses pathologies : Hernies abdominales, testicules non descendus, séquelles de brûlures, tumeurs externes et problèmes urologiques. "Je suis très fier d'avoir pu mener à bien la "Campagne de chirurgie infantile" à Yaoundé. Cette mission a changé la vie de nombreuses personnes et nous sommes ravis d'avoir pu avoir un impact positif sur la vie de nombreux enfants. Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à ce succès." Onana s'est engagé depuis longtemps à apporter une aide concrète aux jeunes dans le besoin dans son pays et ce projet se poursuivra certainement dans les années à venir! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Finalement Samir Handanovic a fait le dos rond, serré les dents et s'est présenté sur le terrain du Friouli, ses anciennes terres, pour protéger la cage interiste Comme le révèle Calciomercato.com, l'impact du Capitaine a été fondamental en redonnant immédiatement confiance à l'Inter après la Toile de Ionut Radu face à Bologne: "Avec Radu décrit comme étant en état de choc et tout sauf serein même quelques heures du match et malgré quelques jours d'écoulé après le déplacement à Bologne, Simone Inzaghi et son staff ont tout tenté pour récupérer Samir Handanovic." "Et Handanovic a évidemment réagi, en parant tout ce qu'il pouvait en envoyant un énième message à l'ensemble du CLub: Même si l'arrivée d'André Onana est déjà certaine, la hiérarchie pour défendre le but Nerazzurro reste à écrire." "La fumée blanche pour prolonger le contrat qui expire en juin se rapproche de plus en plus et Samir Handanovic est prêt à un certain sacrifice, à savoir réduire de moitié son salaire actuel de plus de 3 millions par saison pour se lier à nouveau aux couleurs Nerazzurre, ce qui est un geste loin d'être anodin." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Le Corriere Della Sera et La Repubblica sont revenu sur la situation entourant Ionut Radu véritable vedette des journaux sportifs italiens. Pour le Corriere Della Sera "Il suffit de regarder les visages fantomatiques de Marotta, Ausilio et Zanetti dans les tribunes. Une soirée que Radu n'oubliera pas pour le reste de sa vie. Il voulait quitter l'Inter dès janvier, mais ils ne lui ont pas donné satisfaction. L'achat d'Onana l'a déstabilisé encore plus. A la fin de la saison, il quittera l'Inter, c'est terminé. Cette année, il n'avait joué qu'un seul match, en Coppa Italia contre Empoli. Il paie pour son manque d'habitude d'être dans le but." "L’effondrement n'est pas seulement la faute de Radu. Inzaghi, dans la nuit noire de la Via Emilia, a parié sur Correa aux côtés de Lautaro et a insisté sur Dimarco. Ce choix ne le récompense pas. Le petit Dimarco, une minute avant la demi-heure de jeu, a été dominé par le géant Arnautovic, qui a remis Bologne dans le match d'une tête." Pour La Repubblica "Radu est le crasheur d'un match qui devait se jouer le jour de l'Épiphanie et qui s'est retrouvé sur le calendrier à la fin du mois d'avril. Il n'avait mis le pied sur le terrain qu'une seule fois, en Coupe d'Italie contre Empoli, jouant 120 minutes et concédant deux buts. Par choix, du titulaire du rôle et de l’entraîneur Simone Inzaghi, il n'y a pas eu de turnover même en Coppa Italia, où l'Inter a atteint la finale." "Même sous Conte, Radu n'a jamais joué : l'année dernière, il a joué deux matchs de championnat, à la fin, alors que le Scudetto était déjà acquis, contre la Sampdoria et la Roma. Et malgré le fait qu'une partie des Tifosi contestataires de l’Inter continuaient à alimenter sur les réseaux sociaux les erreurs du Slovène, ceux-ci en sont venus à supprimer leurs propres messages après cette maudite toile de Radu hier soir." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Est-ce dû à sa déclaration lors de la confrontation entre l’Ajax et le Sparta Rotterdam suite aux huées des supporters des Lanciers : "C’était une année difficile pour moi, je suis de retour et j’en suis heureux, je suis en train de retrouver ma condition et c’est normal, car j’étais absent durant longtemps des terrains... Les Supporters peuvent chanter, ils peuvent pleurer, je m’en balek (‘'I don't give a shit" en anglais), je n’écoute seulement que les critiques de mon entraîneur." Ou simple coïncidence ? Mais selon De Telegraaf, Erik ten Hag, l’actuel entraîneur de l’Ajax et futur entraîneur de Manchester United a décidé de ne plus aligner l’international camerounais sur le terrain jusqu’en fin de saison : "Onana a été envoyé en vacances impôsées dans son pays natal." Le futur portier de l’Inter ne devrait donc plus disputer la moindre rencontre jusqu’à son transfert à Milan, où son officialisation est attendue. Kevin De Bruyne Likes This! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Oliver Kahn, ancien gardien de but légendaire du Bayern Munich et de l'Allemagne, estime que le gardien de but de l'Ajax lié à l'Inter est stylistiquement comme un croisement entre Marc-André Ter Stegen du FC Barcelone et Alisson de Liverpool. S'adressant au tabloïd allemand Sport Bild dans une interview publiée dans l'édition imprimée d'hier, Kahn a fait l'éloge d'Onana qui, selon lui, pourrait devenir l'un des meilleurs gardiens du monde. Onana est tout prêt à rejoindre l'Inter, il faudra attendre cet été et son transfert libre avant d’officialiser sa venue. Le Camerounais a été identifié par le club comme le successeur à long terme du capitaine Samir Handanović. Le joueur de 25 ans s'est imposé comme l'un des jeunes gardiens les plus impressionnants d'Europe au cours des dernières saisons avec les champions néerlandais, malgré une suspension pour dopage d'un an. Onana n'a pas encore pleinement développé son jeu et a souffert de quelques erreurs très médiatisées lors des derniers matchs depuis son retour de suspension, mais Kahn ne doute pas de ses qualités. "André Onana fait partie du top 5 des meilleurs gardiens de but du monde", a-t-il déclaré. "Étant de la jeune génération, il est beaucoup plus souple que nous ne l'étions". Il a ajouté que "Onana est agile, rapide, puissant, et sa capacité à lancer le jeu en construction est excellente. Il est un peu comme un mélange entre Alisson Becker et Marc André Ter Stegen. Ce gars peut devenir le meilleur s'il continue à travailler dur." ®Internazionale.fr ~ Kroutch Via SempreInter
  7. Interviewé par camerounactuel.com, le Sélectionneur National camerounais, Rigobert Song, est revenu sur l’excellente prestation d’André Onana, le futur gardien de l’Inter, lors du match opposant le Cameroun à l’Algérie! "Oui, C’était l'un des meilleurs, il est là pour ça. Nous savons qui il est et ce qu'il vaut. C’est l’un des vétérans de notre groupe et l'un des joueurs parmi les plus expérimenté pour ce type de match. Ces derniers mois, il a souvent été critiqué par de nombreuses personnes, celles-ci l’accusaient de manquer d'attention. Mais il est aussi humain." "Il a montré qu'il pouvait jouer au plus un haut niveau." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Après un long coup d’arrêt, il était tout à fait normal qu’André Onana se devait de mettre un peu de temps, avant de retrouver le plus haut niveau. Et comme le révèle SofaScore.com, le futur gardien de l’Inter est en pleine ascension "Il sortait d'une période d'erreurs et de critiques mais cette nuit, dans le match opposant son Cameroun à l'Algérie, André Onana, le prochain gardien de l'Inter qui a déjà réalisé ses examens médicaux à Milan, a goûté à nouveau au bonheur. Car à l'issue d’un match qui s’est décidé en prolongation, son équipe nationale a raflé la mise 1-2 pour se qualifier au Mondial Qatari." "Un rêve devenu réalité", a d’ailleurs écrit Onana sur les réseaux sociaux Véritable homme du match, il a été impressionnant au niveau personnel, car il a aidé ses équipiers à conquérir la victoire finale avec des parades décisives. Une prestation importante, en plus de celles réalisées lors du match aller pour lequel le portier a fait parler ses statistiques : En 120 minutes de jeu, il a réalisé : 10 sauvetages 4 parade sur des tirs à l’intérieur de la surface 2 ballons renvoyés 53 touchés de balles 11 transversales réussies sur les 35 tentées Awesome! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Plus de peur que de mal pour André Onana : Le gardien de l'Ajax, destiné à porter le maillot de l'Inter la saison prochaine, a été impliqué dans un effrayant accident de voiture ce matin au Cameroun. "Le joueur conduisait de Yaoundé à Douala, où son équipe nationale s'entraîne, lorsque son Range Rover est entré en collision avec une autre voiture. Heureusement, Onana s'en est sortie indemne, mais avec une grosse frayeur." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Pour la Gazzetta Dello Sport, tout le monde est sur la sellette sur et hors du terrain : Il y a une envolée Scudetto à gérer avec tendance à inverser et un futur à écrire. Et un club comme celui de l’Inter, qui arrive en fin de saison, se doit d’y songer L'analyse intégrale de la Rosea Les jeux sont ouverts, les idées sont claires et ces derniers jours les rumeurs sont allés de bons train sur les attaquants, en passant de Scamacca à David et de Lukaku en allant jusqu’à Haller . Mais, un raisonnement doit aussi être effectué sur la base du noyau actuel composé de 25 joueurs. Sur ces 25 joueurs, seuls 11 ont la certitude de faire partie de l’Inter du futur. Si rien n’est écrit dans le marbre, il y a deux motifs à prendre en considération: Le premier point est vaut comme règle absolue pour l’Inter : Tout le monde doit se savoir mis sous examen Le second point est que l’Inter est un club qui s’autofinance et qu’il sera indispensable de procéder à quelques ventes Et selon les prévisions actuelles, il pourrait s’agir d’une véritable révolution car tout le monde est mis sur la sellette, même lees Bigs : Tout dépendra des offres qui seront présentées, c’est certain, mais tout dépendra du rendement mis en avant par ces derniers Le club des Onze Une équipe, soit onze joueur, un nombre utile pour comprendre que l’Inter de demain a juste besoin d’ajustements, même structurel, mais pas de révolution . Il y a un socle important, aidé par le fait que les joueurs sont distillés sur tous les secteurs. Partons de la défense : Il n’y a aucune raison pour mettre en discussion Milan Skriniar et Alessandro Bastoni, si ce n’est qu’ils pourraient être courtisé sur le mercato. C’est aussi pour cette raison que la prolongation du Slovaque devient urgente. Son contrat arrivant à échéance en 2023, il n’a aucune intention de quitter l’Inter, il l’a déjà prouvé à plusieurs reprises son attachement au club. S’il était proche de Tottenham il y a deux saisons, il ne s’agissait pas d’une demande de sa part. Si la négociation ne sera pas simple, l’Inter, peut-être avant la fin de ce championnat, abordera déjà cette thématique avec le joueur Il faut également prendre en considération le fait que le Club se soit comporté aussi de la sorte avec Marcelo Brozovic, et ce même si Giuseppe Marotta n’est pas un fervent admirateur des prolongations en cours de saison, dans le cas du Croate, il s’agissait de la plus pure des exceptions, celle-ci était un devoir et le renouvellement a été acté. Avec Brozovic, on retrouve également Nicolò Barella et Hakan Çalhanoğlu qui ne seront pas remis en discussion : Le turc est parvenu à limiter les hauts et les bas qu’il a connu lors de sa période milaniste. Pour l’attaque, seules deux joueurs actuels sont certains de rester : Le premier est Edin Dzeko et le second est Joaquin Correa, il serait impensable de voir l'Inter, même s'il n’a jamais eu la possibilité de s’exprimer à son Top, la faute à divers problème physiques, s’en passer après une seule saison, qui plus est, il a fait l’objet d’un investissement onéreux : 30 millions d’euros plus bonus." Les 50/50 L’équipe des incertains est importante, elle est menée par Lautaro et le motif est vite trouvé : C’est le joueur avec lequel, il serait éventuellement le plus facile de faire une recette du plus haut niveau recettes, lors du mercato en sortie. Rien n’est décidé, mais tout est bien clair : Lautaro ne traverse actuellement pas la meilleure période de sa saison à l’Inter, mais il reste un attaquant du Top et il apporte la garantie d’avoir des clubs qui sont prêt à investir sur lui, qu’il s’agisse aussi bien d’une question technique, que pour une question d’âge L’année dernière, le Toro avait été courtisé par plusieurs clubs : L’Atletico Madrid, Arsenal et Tottenham : L’Inter et le joueur ont toujours su résister et s’en est suivi la prolongation de son contrat, il est donc facile d’imaginer que les Top Club reviendront sur lui. Tout dépend à présent de savoir avec quelles offres, car la somme fera la différence, il n’est donc pas techniquement certain que l’avenir du Toro soit remis en discussion. Il y a aussi Samir Handanovic dont nous avons déjà parlé, mais ce n’est pas le seul qui est en fin de contrat et pour qui la situation est en constante évolution. Ivan Perisic fait aussi l’objet d’un discours central : Sa prolongation est compliquée, mais elle permettrait de ne plus devoir retoucher les ailiers pour la saison à venir. Pour Andrea Ranocchia et D'Ambrosio une décision ferme sera prise : Déjà l’été dernier, ils disposaient d’une option pour une prolongation et il pourrait la voir réactiver à nouveau pour cette saison. Le futur de Stefan De Vrij est considéré en pointillé : Il n’y a pas eu d’approche pour renouveler son contrat qui sera à échéance en 2023, partant de ce constat, il est facile de comprendre que le joueur pourrait saluer l’équipe. Les départs certains Six joueurs sont destinés à quitter l’Inter : Le premier se nomme Arturo Vidal, qui actuellement fait tout pour ne pas se faire regretter : L’épisode de son interview non-autorisée n’est que le sommet de l’Iceberg. Cela lui a déjà coûté une amende, mais ce n’est pas tout : Si son contrat n’arrive pas à échéance, son départ est évident : Flamengo est prêt à l’accueillir tandis que l’Inter épargnera une dizaine de millions d’euros brut, le tout étant facilité par le décret croissance. Il est également très probable que l’Inter se sépare de son autre chilien : Alexis Sanchez, mais la situation est aussi bien différente qu’évidente : Si l’attaquant a toujours apporté sa pierre à l’édifice en terme de rendement, il n’est jamais simple de faire les comptes avec son envie d’être titulaire. Et dans l’optique d’un plan qui prévoit une attention constante des coûts et des montants salariaux, les 7,5 millions d’euros nets qu’il perçoit sont considérés comme une bonne raison pour penser à un départ. Au milieu de terrain, Matias Vecino va saluer l’équipe, tout comme Aleksandar Kolarov qui va très probablement prendre sa retraite. Au niveau des gardiens de buts, outre la rotation qui concerne Samir Handanovic et André Onana, Ionit Radu sera également vendu, mécontent de ne pas avoir eu les chances qu'il pensait mériter. Parmi les attaquants, Caicedo est également destiné à faire ses adieux : son prêt ne sera pas renouvelé. Il était déjà dans les plans, mais son recrutement s’’est avéré impalpable jusqu'à présent : seulement trois minutes sur le terrain depuis son arrivée fin janvier chez les Nerazzurri. Le Saviez-Vous ? Selon Calciomercato.com, Mino Raiola aurait fait une double promesse à l’Inter vis-à-vis de Stefan De Vrij : D’une part, il cherchera à trouver un club à son poulain avant qu’il n’arrive en fin de contrat et qu’il quitte l’Inter gratuitement. D'autre part, celui-ci aurait garanti au club la certitude de trouver un club prêt à déposer 20 à 25 millions d’euros pour l’acquérir. Une somme qui serait destinée à faciliter le recrutement du joueur du Torino, Gleison Bremer ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Si le début d’année d’André Onana s’est avéré un quelque peu compliqué, lui qui est de retour après une très longe suspension, sa dernière toile lors d’Ajax-Benfica aurait pu en effrayer plus d’un. Mais se tromper peut arriver à tous et l’Inter ne regrette pas son choix: Révélation de la Gazzetta Dello Sport A ce niveau-là, c'est même tout un art! "Serait-il possible que l’Inter puisse y repenser et se diriger vers quelqu’un d’autre ? Vraisemblablement non, et ce pour une question aussi bien économique que d'organigramme, mais cette involution de l’élu pour reprendre les gants du futur pourrait très bien modifier les discussions relatives au renouvellement de Samir Handanovic." Un Capitaine irrité "L’Inter et le gardien slovène se sont déjà rencontrés à une reprise pour le renouvellement du contrat, qui arrive à échéance, mais cette discussion est restée en phase préliminaire : Handanovic n’aurait pas aimé tout cet enthousiasme frénétique qui a entouré Onana lors des journées entourant son accord, c’est comme-ci, cette année, le gardien interiste était en-dessous de ses standard." Compromis "Arrivé en mars, le scénario semble bien différent et la sensation est que finalement l’Inter pourrait parvenir à établir un cadre en vue d’une prolongation annuelle d’Handanovic: En respect à ce qu’il s’est dit, il y a déjà une paire de mois, l’option la plus probable relative à l’engagement du Camerounais, la saison prochaine, serait celle d’un passage de témoin graduel." "La solution pourrait de se calquer sur la gestion de Massimiliano Allegri, qui lors de la saison 2017/2018, avait inséré régulièrement Szczesny pour se partager le taf avec Buffon. D’un côté, Handanovic ne finirait pas directement sur le banc d’une année à l’autre et Onana aurait le temps de s’acclimater et d’oublier ce début d’année 2022." Handanovic en dessous de ses meilleurs standards cette année ? Fake News n’est-ce pas …. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. C’est à travers le compte Twitter officiel du club brésilien que l’information est passée au premier plan : Gabriel Brazao retrouve le Cruzeiro. Un accord a été défini entre les deux clubs sur la base d’un prêt courant jusqu’au 30 juin 2023. Né en 2000, le portier brésilien s’entraînait déjà, depuis quelques temp,s avec sa nouvelle équipe. Toutefois, la paperasse administrative avait ralenti le temps de l’opération. Pensez-vous que Gabriel aura un avenir chez nous, vu l’arrivée d’André Onana ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Interviewé par Nos, André Onana, le futur gardien de l’Inter s’est livré sur son parcours chez les Lanciers "C’était mon droit de ne pas signer un nouveau contrat. J’ai réalisé un excellent travail pour ce club durant tant d’années et je pense que mon temps à l’Ajax est révolu. Tout le monde a une part de responsabilité si je n'ai pas signé. Je pense que mon temps est écoulé ici, il était donc important pour moi de chercher un nouveau défi." Saura-t'il excellé dans les arrêts du regard selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Michele Criscitiello, journaliste et Directeur de Sportitalia s’est livré sur la défaite de l’Inter face à Sassuolo: "Des périodes compliquées, dans une saison, tout le monde en connaît. Il faut savoir se montrer bon pour qu’elles puissent durer le moins de temps possible. Inzaghi s’est compliqué la vie toute seule." "L’Inter dépense tellement d’énergies, déjà avant et après Liverpool, pour rentrer à la maison avec honneur, mais également dans le même temps avec un point sur neuf lors des trois dernières journées, c’est une situation compliquée." "Il y a deux problèmes à régulariser: Lautaro s’est perdu et manque des buts absurdes." Handanovic en a fini avec sa ligne de crédit, il est actuellement devenu un sérieux problème entre les poteaux. Je vous dis une chose folle, mais pour moi, il mériterait d’être mis sur le banc: Le temps d’Handanovic est fini, dans le vestiaire c’est un leader, mais il faut avoir le courage de le mettre hors du onze de base : Oui au respect, mais il existe aussi la méritocratie." "Ses erreurs commencent à devenir de plus en plus régulières et dans le même temps décisives : Seul l’Inter peut envoyer valser ce Scudetto. Je le dis depuis des mois, mais Inzaghi ne nous écoute pas : Le perdre serait suicidaire."." Confirmation statistique relayée par Fcinter1908.it Lors des quatre dernières journées de championnat, l’Inter a enregistré le pire score du nombre de tirs au but/buts encaissés, parmi les quatre premiers de chaque championnat européen: La statistique la plus inquiétante pour les Nerazzurri est celle de 6 buts encaissés sur 15 tirs cadrés, une donnée qui doit donner à réfléchir et qui doit mettre en évidence non seulement un problème de rendement défensif, mais également de Samir Handanovic qui se retrouve à nouveau dans l’œil du cyclone après Inter-Sassuolo Prendriez-vous le risque d’aligner Ionit Radu jusqu’à la fin de la saison, dans l’attente de l’arrivée d’André Onana ou faut-il continuer avec le Capitaine Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Pendant qu’une grande majorité des supporters de l'Inter se demandent si leur gardien de but Samir Handanovic est responsable des deux buts de Liverpool, l'ancienne légende des Nerazzurri, Gianluca Pagliuca, le défend. Les tifosi critiquent Handanovic sur les médias sociaux après la défaite 2-0 de l'Inter contre Liverpool mercredi soir. Nombreux sont ceux qui considèrent que le manque de réactivité présumé du joueur de 37 ans constitue un problème pour les champions de Serie A. Plusieurs fans de l'Inter suggèrent qu'il était trop lent lorsque Firmino a ouvert le score en seconde période et qu'il n'a même pas bougé lorsque Mohamed Salah a doublé l'avance pour les Reds. Ce n'est pas la première fois que Handanovic est accusé de ne pas être assez réactif, concédant des buts que d'autres gardiens auraient pu éviter. Cependant, l'ancienne star de l'Inter Gianluca Pagliuca a défendu Handanovic dans une interview accordée à Notizie.com, affirmant que le capitaine des Nerazzurri "n'est pas responsable des buts de Liverpool ". "Peut-être, ils veulent juste blâmer quelqu'un pour la défaite", a ajouté l'ancien gardien de l'Italie. L'Inter signera André Onana en tant qu'agent libre de l'Ajax cet été. L'international camerounais a passé sa visite médicale avec les champions de Serie A en janvier. Cependant, Handanovic devrait rester à l'Inter une saison de plus, prolongeant son contrat avec les Nerazzurri. ®Oxyred – Internazionale.fr via Football-Italia
  16. Stefan De Vrij est actuellement l’auteur de sa pire saison à l’Inter depuis son arrivée de la Lazio et ironie du sort, celle-ci a lieu avec Simone Inzaghi aux commandes…. Trahi lors du célébrissime Lazio-Inter d’un mois de mai par l’international néerlandais, Simone Inzaghi est de nouveau confronté à un manque de fiabilité de son défenseur central : Auteur d’un but contre son camps lors du Derby milanais au match aller, Stefan De Vrij s’est littéralement fait dévorer par Olivier Giroud, ce qui a coûté une sérieuse défaite à la Beneamata. "Le problème pour l’Inter est que cette parabole négative n’est pas forcément dû au hasard, elle a débuté après que son agent, Mino Raiola, ait tenté de le placé en premier League" souligne Tuttosport Un rapatriement pour l’été… Selon Tuttosport, parmi les jeunes joueurs prêté par "Il est certain que Zinho Vanheusden va revenir de son prêt au Genoa. Au mois de juillet, il fêtera ses 23 ans et son futur à la Pinetina sera similaire à le route déjà emprunté et qui a offert d’excellent fruits avec Alessandro Bastoni". Et/ou un renfort "Le premier nom de la liste est celui de Gleison Bremer pour lequel il y aura, cet été, une guerre d'enchères entre les grands noms du football italien, en premier lieu la Juventus qui comme l'Inter , courtise depuis longtemps le puissant joueur central du Toro." Place à au Capitano Nerazzurro Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport : "Entre le présent avec Samir Handanovic et le futur certain avec André Onana, le club Nerazzurro se concentre ses les prolongations des contrats de Marcelo Brozovic, Samir Handanovic et Ivan Perisic : Ces trois contrats sont les priorités actuellement du club." Le fantôme Camerounais "La situation est à en devenir, mais il est normal de se questionne : Onana a été aperçu à Milan avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations pour des examens médicaux : l'Inter a flairé l'affaire gratuite et a anticipé la compétition, et nous n'attendons plus que la communication officielle de l'accord sur le contrat pour cinq ans à environ trois millions par saison. Cette intervention a été rendue nécessaire en raison de l'expiration du contrat de Handanovic : le capitaine a vécu toute sa carrière à l'Inter comme un numéro un incontesté, sans que personne ne puisse le remettre en doute, ou le pousser à un éventuel dualisme." "Il faut maintenant comprendre ce que Samir veut faire : l'Inter lui offrira un renouvellement de contrat à un niveau inférieur, avec l'idée de le laisser "agir" comme le tuteur d'Onana au moins pour la saison prochaine. Handanovic aura 38 ans cet été, et il n'est pas certain qu'il soit prêt à jouer le rôle d'un joueur de soutien, surtout en cas de second titre consécutif. Samir est un homme fier qui va très certainement demander à pouvoir se battre à arme égales, ce qui offrirait à à l'Inter une assurance en cas de difficultés initiales d'Onana, mais cela qui pourrait aussi créer un dualisme qui n'est pas toujours bien vu lorsqu'il s'agit de gardiens de but." "En bref, il y a un pourcentage de risque à laisser une mêlée libre entre deux joueurs de haut niveau et, de nos jours, les investissements des clubs devraient toujours être protégés. De plus, si Handanovic et l'Inter décident d'aller de l'avant ensemble, il faudra que les choses soient claires dès maintenant. Ce qui est sûr, c'est que Samir veut gagner à nouveau. Demain contre la Roma, il pourrait laisser la place à Radu, mais ce n'est pas certain : le passé l’enseigne, Handa n'aime pas mettre en vitrine à ses collègues. Onana, dans ce cas, a déjà été prévenu" Selon vous, Selon vous, la gestion émotionnelle entourant l'actualité des deux piliers peut-elle impacter les performances actuelles ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. L'Inter a perdu le derby della madonnina dans un match qui laissera un goût amer pour nombre de fans. Ce derby posent aussi des questions sur le management, le gardien, l'arbitrage et le numéro neuf. Voici les cinq choses que nous avons apprises ce week-end. Une Inter trop indolente ! Il est vrai que l'Inter a beaucoup joué depuis Noël. C'était à prévoir car les vacances de Noël arrivaient au mauvais moment pour une équipe qui détruisait simplement tout sur son passage. Arracher un résultat dans la Coppa après prolongation, devoir revenir à domicile contre Venise et ramener un point contre Atalanta sont autant d'exemples de la baisse de performance de l'Inter. Cela est excusable dans le fait qu'il serait impossible pour l'Inter de jouer au football d'un niveau très élevé chaque semaine dans chaque compétition, mais le problème est la gestion du match. Dans le premier match contre Milan, le match de la Juventus à domicile (volé par la VAR) et le déplacement à la Sampdoria ont tous été des matchs où l'Inter avait le match en main mais semblait ralentir les choses, baisser le rythme et en paya le prix. 1-0 n'est jamais un score sûr ! Manquer des occasions et rester tranquille derrière vont coûter cher à l'Inter. Cela doit être traité rapidement ! Les changements puants de Simone ! Il semble que l'entraîneur de l'Inter ait encore du mal à gérer ses changements dans les grands matches. Faire de lourds changements que vous feriez si le match était gagné alors que me match est toujours équilibré est la plus grande chute d'Inzaghi. L'Inter eut une avance de 1-0 et commença à avoir l'air paresseuse, indolente... Ivan Perisic qui a réalisé une excellente première mi-temps, Lautaro Martinez et Hakan Calhanoglu ont tous été remplacés au profit de remplaçants plus faibles. Bien sûr, cela va être naturel dans une certaine mesure étant donné que ce sont des coiffeurs qui arrivent. Mais l'Inter a perdu de la créativité, du rythme, en prenant cette décision qui lui a coûté cher. Ces changements auraient été bien à 2-0 avec 10 minutes restantes, mais en faisant rentrer Vidal pour Calhanoglu, vous émoussez votre attaque. Cela devient un énorme problème lorsque vous êtes devant et que vous encaissez un but, vous devez alors créer une autre occasion. Attendre à 1-0 ne fonctionnera jamais ! Surtout dans un match de cette ampleur. Inzaghi doit arrêter les premiers changements alors que les matchs sont encore en jeu. Samir de nouveau dans la ligne de tir (ou ligne de mire, ndlr) ! Un bon arrêt sur un tire de Tonali en première mi-temps certes mais le grand Slovène face à Giroud était difficile à regarder. Son manque de mobilité et ses paumes faibles, ramollies, peu inspirées ont été à juste titre remises en question dans les moments de colère des supporters de l'Inter. Une piètre performance d'un gardien sur son crépuscule à l'Inter. Le remplaçant Andre Onana n'arrive pas assez vite. Surtout quand on pouvait voir la différence qu'un bon gardien fait en regardant simplement Mike Maignan qui a gardé son équipe dans le match. Triste à voir, mais une fois de plus, cela attire l'attention sur le besoin désespéré de l'Inter d'un nouveau gardien si elle veut rivaliser sur tous les fronts. Un nouveau numéro neuf est indispensable ! Edin Dzeko a été une excellente signature pour compenser le départ de Romelu Lukaku ; sur un transfert libre et a également surgi avec des buts cruciaux. Cependant, sa tendance à rater quelques occasions simples avec des matchs en jeu et à enjeu, et avec son rythme surprenant, on ne peut pas compter sur lui beaucoup plus loin que cette saison. Ce n'est en aucun cas une critique infondée et violente contre un attaquant de 35 ans qui a bien joué pour l'Inter cette saison, mais plus une approbation qu'un joueur plus jeune est nécessaire. Gianluca Scamacca semble être l'homme pour remplir ce rôle apportant une proposition vraiment alléchante. Un mois délicat pour l'Inter commence sur une note aigre ! Milan était pauvre et n'aurait pas dû avoir la chance de revenir dans le match! Des fautes grossières et des blessures feintes ont joué en faveur de l'équipe de Pioli alors qu'ils prenaient efficacement leur chemin vers une victoire dans les dix dernières minutes. Cela aurait du fournir des munitions à l'Inter car ils doivent amorcer la partie la plus cruciale de la saison dans les semaines à venir. Une équipe en rotation doit se rendre dans la capitale pour la Coppa avec un œil sur le week-end contre Naples, qui est désormais devenu un match incontournable et crucial. La Ligue des champions avec Liverpool se profile également et fournira à l'Inter son test le plus difficile depuis des années. Conclusion Inter oublie ton résultat de m**** ce week-end ! Utilise ta colère et ta frustration causées par ton manque d'intensité pour arranger les choses alors que tu rendras rendra à Rome et à Naples la semaine prochaine ! Sinon, la saison risque de dérailler si tu ne rebondis pas de suite… et nous avec ! Traduction alex_j via sempreinter.
  18. C’est une information en provenance de Calciomercato.com : Il y a quelques jours, l’Inter a envoyé à Marcelo Brozovic et son entourage l’offre de prolongation du contrat valide jusqu’en 2026, toutefois la réponse du joueur se fait toujours attendre... Selon Calciomercato.com, l’origine de ce retard serait l’intérêt très intense que lui porte le Fc Barcelone, et la volonté de l’entraîneur Xavi qui est en pressing total sur Epic Brozo: "La réponse tant attendue n’est pas encore arrivée, peut-être qu’elle arrivera demain ou dans quelques heures et que tout se normalisera, mais Barcelone met une pression intense sur le joueur et quelques doutes chez lui ont émergé car il s’agit d’une offre non-négligeable : Barcelone espère le satisfaire et Brozovic y pense, l’Inter a son cœur et espère et crois qu’au final, le Nerazzurro sera son choix." Envisagez-vous la possibilité de négociations en coulisse entre les catalans et le croate, à l’instar du comportement de l’Inter et André Onana ? Cela pourrait expliquer pourquoi la prolongation n’est pas encore actée…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Si l’Inter a surpris tout le monde en s’offrant les services de Robin Gosens, la Direction Interiste travaille également en parallèle sur la prolongation des contrats de ses joueurs fondamentaux. Analyse de la situation par la Gazzetta Dello Sport “Robin Gosens est le second coup futuriste mis sur pied par le duo Giuseppe Marotta-Piero Ausilio. Le premier était André Onana, qui dans l’idée du club sera aux côtés de Samir Handanovic, pour ce dernier un renouvellement de son contrat arrivant à échéance, lui sera soumis en février. Il est également prévu d’officialiser, à la fin de cette session de mercato, ou après le Derby, Marcelo Brozovic : L’accord a été trouvé : Six millions d’euros plus des bonus qui lui permettront d’atteindre sept millions d’euros jusqu’au 30 juin 2026." "Le prochain renouvellement est lié à Milan Skriniar, mais il faudra faire preuve de sérénité car le secteur défensif pourrait changer de visage la saison prochaine : L’international slovaque plait à la moitié de l’Europe, et il n’y a aucune certitude absolue sur la permanence de Stefan De Vrij. La différence, comme d'habitude, sera les offres entrantes. En fin de compte, même cette saison, l'Inter a montré être capable de renoncer à certains de ses joueurs vedettes. La réponse à cette problématique est la programmation." Selon Il Giornale, "les négociations vont battre leur plein dans les prochains mois pour Milan Skriniar : D'ici début avril, l'Inter compte renouveler le contrat de Skriniar (qui expire en 2023) jusqu'en 2026 avec un ajustement du salaire à 4,5 millions par saison." Reste donc à voir si l’offre sera suffisamment convaincante et quel sera le ressenti du joueur. Retour sur la Rosea pour Ivan Perisic, dont la situation est étroitement liée à l’arrivée de Robin Gosens, la situation est un peu différente: "Ivan perçoit 5 millions nets par saison et voudrait voir sa rémunération "s’améliorer", alors que l’Inter a déjà commencé le programme de réduction de ses coûts, conformément à la demande de la Famille Zhang l'été dernier. Il est difficile de comprendre maintenant si Perisic est prêt à un éventuel retour en arrière pour rester à l’Inter, en, épousant la nouvelle politique dictée par la propriété." "Les intentions de la direction n'ont certainement pas changé et l'Inter est prête à rencontrer le joueur et ses agents en février, lorsque le mercato sera terminé, pour essayer de débloquer la situation et présenter une nouvelle offre de renouvellement du contrat, qui pourrait être de deux ou trois ans supplémentaires, mais à quatre millions par saison. C’est aussi pour cette raison que l’arrivée de Robin Gosens est considéré comme stratégique à tous points de vue: Désormais, l'Inter ne se sent plus à découvert à ce poste, en venant d’enrôler tout simplement le défenseur et ailier gauche le plus décisif en termes de buts depuis 2013 en Serie A, avec 25 buts." Comment voyez-vous l’avenir de nos joyaux se profiler ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Sport Mediaset et La Gazzetta Dello Sport sont sur la même longueur d’onde : Samir Handanovic souhaite rester à l’Inter! Selon Mediaset, le Capitaine de l’Inter a démontré qu’il en avait encore sous le pied suite à son excellente prestation face à l’Atalanta: "Le joueur n’a pas envie de céder si facilement son poste et compte bien rester pour le disputer pour la saison à venir. Marotta et Ausilio, conscients des déclarations d’Handanovic sur sa volonté de rester à Milan, lui auraient déjà communiqué que son futur serait discuté en février, avec une prolongation prévoyant un salaire inférieur ce à ce qu’il perçoit actuellement et l’incertitude quant à conserver son poste de titulaire. Pour Mediaset, Samir sera celui qui prendra la décision." L’avis de la Rosea "Le choix de Samir Handanovic est de prolonger son accord, cette décision est prise malgré le fait que l’Inter a déjà trouvé un accord avec André Onana pour la saison prochaine. L'Inter a eu les idées claires dès l'été dernier, lorsqu'elle a ciblé Onana gratuitement, en anticipant également la planification qu'un grand club se doit de toujours avoir." "Onana est la garantie absolue d'avoir un gardien talentueux pour l'avenir, car sa longue inactivité ne remet pas en cause des qualités évidentes. L'importance de prendre un gardien de but libre de tout contrat coïncide également avec la nécessité de ne pas contrarier Handanovic. Le mélange est bon car le Slovène, 38 ans l'été prochain, n'a pas seulement accueilli la nouvelle comme une motivation pour faire mieux et défendre sa place. L'arrivée d'Onana lui a presque donné des ailes, preuve en est les arrêts (au moins deux) de dimanche dernier à Bergame, qui sont aussi importants que des buts qui auraient été inscrit par les Nerazzurri." "Si Handanovic en avait l’envie, il pourrait trouver une solution pour continuer à évoluer en tant que titulaire sans interférences ni situations inconfortables autre part. Au lieu de cela, Handanovic a choisi l'Inter sans "si" ni "mais", et il renouvellera pour une autre saison, l’accord serait déjà trouvé, pour ensuite tenter de repousser Onana dans ses derniers retranchements : Car au sein d'une rivalité si celle-ci est saine et sans préjugés, on ne peut qu’y respirer un air sain." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. "Finalement, Samir Handanovic récolte les fruits de sa longue carrière à l’Inter." Tel est le focus consacré, par la Gazzetta Dello Sport, au Capitaine de l’Inter. "Un voyage semé d’embûches, mais qui est à présent plus beau que jamais. Depuis le Scudetto, place à présent à la Super Coupe hissé vers le ciel avec son solide aplomb, mais aussi avec un hurlement de joie caractéristique au personnage, depuis toujours. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le brassard lui a été confié après le cas Icardi." "Hier, Handa a d’ailleurs prouvé une nouvelle fois ce que veut dire être Leader : Durant la fête, il a voulu s’entourer autour de ses collègues Cordaz et Radu et des préparateurs des gardiens Bonaiuti et Zappalà: Présent tous ensemble sous la Curva Nord, avec la Coupe entre les mains. Pour lui : On gagne tous ensemble et on perd tous ensemble même si cette Inter semble connaitre uniquement le chemin vers la gloire." "Samir y a pris gout, il veut à présent remporter un second Scudetto et pourquoi pas la Coupe d’Italie, mais après une telle nuit, mieux vaut ne pas penser au fantôme d’Onana : Il aura le temps pour y penser, à présent, seul la fête compte !" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. Thomas N'Kono, Fabrice Olinga et Toni Conceicao se sont livrés sur l’arrivée d’André Onana. Pour tous, choisir l’Inter a été le meilleur choix possible L’interview de Thomas N’Kono à la Gazzetta Dello Sport "Onana a fait les choses correctement, après l’Ajax, le processus de croissance se poursuit dans un championnat bien plus compétitif et exigeant. Il devra s’adapter et s’habituer à jouer d’une façon différente, mais le chemin emprunté est le bon. Je pense qu’il a les qualités et l’expérience suffisante pour s’imposer. Il ne faut pas oublier qu’il a joué plusieurs saisons en Ligue des Champions, en parvenant à y atteindre les demi-finales. Ce genre de chose te permet de faire face et de supporter la pression que demande un certain niveau d’exigence. Pour moi, il a bien choisi et il fera de belles choses." Il avait plusieurs offres, dans plusieurs pays, mais il a opté pour l’Inter et l’Italie… "Je ne sais pas quel projet l’Inter lui a offert, mais je me rappelle que lorsqu'il m'a demandé mon avis lorsqu'il a quitté le Barça pour aller à l'Ajax, je l'ai poussé à aller dans cette direction parce que je pensais que Jasper Cillessen partirait dans quelques années, et c'est ce qui s'est passé. Maintenant, je pense que la même chose va se reproduire." En Serie A, nous n’avons pas une grande tradition de gardiens de but africain... "Oui, mais le Calcio a changé et on joue par l’arrière et beaucoup d'équipes, l'Inter en premier, veulent construire à partir de la défense. Onana est très bon dans ce secteur. A titre personnel, mais également au niveau national, c'est un honneur d'avoir un camerounais dans l'un des grands clubs européens, je suis fier qu'ils l'aient choisi, il arrive dans un grand championnat où il va continuer à grandir." Qu’aimez-vous le plus chez André ? "Sa perception, sa lecture et sa connaissance du jeu. Il n’a rien à envier à personne avec son jeu au pied, c’est un autre aspect sur lequel Handanovic s’est d’ailleurs énormément amélioré avec les années." Où doit-il s’améliorer ? "Je sais comment travaille les préparateurs en Italie et il va améliorer nettement son jeu entre les poteaux et ses interventions aériennes, il dispose encore d’une importante marge de croissance : Chez vous, il deviendra un gardien encore plus complet." Pourquoi y-a-t ’il si peu de gardiens africain en Europe ? "Car ils doivent encore s’améliorer au niveau de l’aspect tactique du jeu. Il faut avoir des caractéristiques innées comme l’explosivité, la rapidité, la force: Il leur manque toujours quelque chose dans le positionnement. S’ils s’améliorent, ils peuvent devenir d’excellents gardiens, comme c’est le cas avec Edouard Mendy à Chelsea, qui l’a démontré." "En ce qui concerne André, c’est évident qu’il a une longueur d'avance car il est en Europe depuis longtemps, il sait comment travailler ici, il n'a pas besoin de s'adapter à quelque chose de nouveau : Il a acquis beaucoup d'expérience au fil des ans. Il a de nombreux arguments pour triompher à l'Inter et en Serie A". Fabrice Olinga à Tmw A quel point, Samuel Eto’o, qui est aujourd’hui le Président de la Fédération de Football Camerounaise, est-il important ? "Eto'o est un point de référence pour tous les joueurs, surtout pour ceux nés au Cameroun et en Afrique plus généralement. J’ai une relation assez spéciale avec lui, il m’a tant appris et je ne cesserais jamais de le remercier." Le gardien des Lions indomptable, votre ami, André Onana, s’est promis à l’Inter, pour la saison 2022-2023...... "Onana est l’un des meilleurs gardien du monde et je suis convaincu qu’il le démontrera aussi à l’Inter. Je suis très heureux que son nouveau défi se trouve en Italie, je sais quelles ont été les difficultés qu’il a dû affronter, au cours de ces neufs derniers mois, où il n'a pas pu monter sur le terrain. Mais la seule chose qui compte maintenant, c’est le présent : L’Inter est vraiment une étape importante pour André : Il est fort et il mérite d’endosser les gants d’une équipe aussi réputée." Toni Conceicao, le Sélectionneur national du Cameroun "Il m’a dit qu’il était très heureux, je lui souhaite tout le meilleur possible et j’espère qu’il parviendra à s’imposer à l’Inter : Il a toutes les capacités pour réussir dans le Calcio : Il est fier et se sent bien. J’espère qu’il parviendra à s’imposer aussi bien dans l’équipe car c’est aussi fondamental que l’aspect individuel : De cette façon, j’aurais un joueur qui aura une très grande confiance en ses moyens lorsqu’il reviendra en équipe nationale." "Je savais qu’il signerait d’un jour à l’autre à l’Inter, la vérité est qu’à présent il a signé et il n’y a rien de plus ajouter. Il est heureux et il continuer à suivre son parcours de croissance professionnelle." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. En effet, après s’être offerte gratuitement André Onana, la Direction Nerazzura est prête à enrôler également l’international allemand Matthias Ginter Révélation de la Gazzetta Dello Sport L’Inter pense à s’offrir un nouveau défenseur central de haut niveau et c’est pour cette raison qu’elle être proche d’obtenir le "oui" de Matthias Ginter, qui est gratuit "L’international allemand a déjà annoncé sa volonté de ne pas prolonger au Borussia Mönchengladbach et parmi les offres reçues, aucune n’est actuellement aussi alléchante que la Nerazzurra. Il y a également l’importance de vouloir se mesurer dans un lieu où un joueur de cœur légendaire auprès de tant d’allemand a évolué : Lothar Matthäus." La proposition économique sur la table est un quadriennal à hauteur de 3,5 millions d’euros. Et si la conclusion de cette histoire n’est pas encore défini, il y a un optimisme certain autour de cette thématique: "Si les dernières zone d’ombres disparaissent, Ginter pourrait faire un blitz à Milan, plus ou moins comme cela s’est passé hier à Milan avec Onana." Sa signature pourrait avoir lieu seulement après que le club se soit rassuré avec lui avoir soumis les examens médicaux, cela est d'autant plus important étant donné que le joueur a déjà été victime de troubles musculaires et d’une fracture de l'orbite." Bon de sortie pour Stefan De Vrij ? "Avec lui, l’Inter peut procéder à des raisonnements intéressant pour l’avenir. Il est vrai que les trois centurions de la défense sont d’une extrême fiabilité, mais il est utile d’y ajouter une valeur du standing internationale. Surtout si les négociations avec Mino Raiola pour le renouvellement de Stefan De Vrij ont du mal à décoller : le contrat du Néerlandais expire en juin 2023 et les discussions ne sont même pas rentrées dans la phase préliminaire." Le joueur pourrait donc représenter une plus-value juteuse et bénéfique pour l’été! Attention à Luiz Felipe Précédemment à Luiz Felipe, l’Inter avait sondé timidement Antonio Rudiger, mais ses prétentions salariales vont bien au-delà de ce que l’Inter peut se permettre. Le club pourrait donc se diriger vers l’italo-brésilienne Luiz Felipe qui est une possibilité bien plus réaliste : "Il a déjà convaincu la Direction et il est très apprécié par Inzaghi. De plus, il n’a pas encore renouvelé son contrat avec le Club de Lotito, et même si les négociations entre les deux parties se poursuivent cela pourrait s’annoncer compliqué pour le club Laziale, comme le démontre le précédent avec Stefan De Vrij, en 2018." Le saviez-vous ? Selon Sky Sport, l’Inter a un joker dans sa poche : Les agents de l’international allemand sont les même agents qu'un certain...... Hakan Çalhanoğlu ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Steven Zhang s’est remis en question vis-à-vis de l’entraîneur de l’Inter, Simone Inzaghi, après avoir connu deux saisons où il était souvent la cible d’Antonio Conte En effet, le Président Nerazzurro veut rencontrer Inzaghi en personne pour lui parler de son futur : "La thématique de la prolongation de son contrat doit encore être approfondie, mais elle n’est en aucun cas remise en discussion : Un véritable feeling existe entre les deux parties et les confirmations hebdomadaire, et pas seulement au niveau des résultats sportifs, confirme cette intention." "Le président a toujours aimé l'attitude de l'entraîneur et les mots qu'il a prononcés publiquement sur le club dans sa période la plus difficile, soit celle qui a suivi la vente de Romelu Lukaku Il s’agit d’un un changement de cap considérable par rapport au passé car, avec Antonio Conte, le club s'est souvent retrouvé dans l’œil du cyclone, également en termes de déclarations. Ce n'est pas une question de détail, car il y avait aussi le fond et la forme C’est pourquoi tout porte à croire que le lien entre Inzaghi et l'Inter est destiné à durer. Tout le monde aime Simone. Et Steven le confirmera de lui-même, après l'avoir fait par voie électronique avant Noël, dans les prochains jours" L’agenda présidentiel "Dans l'agenda du Président, il y a évidemment sa présence à Appiano Gentile dans les jours qui précéderont la rencontre face à la Juve, mercredi prochain. Ce sera, pour lui, une façon de motiver les joueurs, qui sont à la recherche d'un deuxième trophée consécutif. Mais il s’agira surtout de l’occasion idéal pour rencontrer l’entraîneur, comprendre ses besoins, afin de comprendre comment améliorer le monde de l'Inter et la structure du club." "Il y aura également la thématique liée au Mercato même s’il est évident que celle-ci est principalement débattue entre Simone Inzaghi, l'administrateur délégué Giuseppe Marotta et le Directeur-Sportif Piero Ausilio. Mais l’entraîneur aura l'occasion de réitérer ses souhaits à Zhang, de la nécessité de renforcer l'effectif là où c'est possible, notamment sur le côté gauche. Et peut-être qu'ensemble, lors d'une réunion avec le secteur technique, ils essaieront de tracer les lignes directrices pour l'avenir. Après tout, l’esprit du club est déjà projeté vers l'avant : Le recrutement d’André Onana en est la preuve, tout comme la pression mise sur Matthias Ginter." Le Saviez-Vous ? Le Président devrait rester au moins deux semaines en Italie Il a également tenu à démentir formellement les voix relative à la vente du club. Dans le courant de ce mois de janvier, l’obligation de 400 millions d’euros sera refinancée. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Pas de bol pour eux, André Onana n’est pas encore arrivé en ayant pris un médicament de son épouse ! Mais quoiqu’il en soit, l’Inter est confrontée à une journée lunaire! Comme le révèle Sky Sport, selon le règlement, les Nerazzurri sont venus au Dall'Ara et se sont entraînés à un rythme intense, avant de retourner au vestiaire vers 13h30, l'arbitre Giovanni Ayroldi mettant au terme à un match qui n'a jamais débuté. Mais c'est là que l'histoire prend des contours irréels : L'équipe d'Inzaghi, en effet, après le temps passé dans les vestiaires, ne pourra pas quitter le stade immédiatement, puisque, comme le rapporte le diffuseur, elle devra se soumettre à des contrôles antidopage. La conclusion d'un après-midi que personne n'aurait voulu vivre. ®Antony Gilles – Internazionale.fr