Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'andrei radu'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

11 résultats trouvés

  1. Le travail acharné de l'Inter se poursuit sous les ordres de Simone Inzaghi sur les terrains du Suning Training Center. Andrei Radu, le gardien de 24 ans qui a joué dans le premier match amical des Nerazzuri contre Lugano, nous donne un aperçu de l' entraînement de pré-saison de l'équipe jusqu'à présent. Comment se passent les premières semaines de pré-saison ? "Ça se passe vraiment bien. Après un mois d'arrêt, ce n'est pas facile de repartir, mais après avoir fait quelques préparations avant de commencer, je me sens vraiment bien." L'entraîneur a-t-il des instructions particulières pour les gardiens de but ? "Nous disons toujours que dans les match actuels, le gardien de but est le premier attaquant. Nous devons donc être très bons avec nos pieds et construire le jeu de l'arrière. C'est l'instruction principale." Vous êtes ici depuis 2013, vous sentez-vous un peu un vétéran dans ce groupe? "Pas tout à fait un vétéran parce que je suis encore jeune, mais j'y arrive lentement mais sûrement." Vous avez fait un très bon match contre Lugano, notamment en sauvant des penalties. Quel est vôtre secret? "Quel secret? Je suis juste trop bon ! Je plaisante bien sûr. Le secret est de toujours travailler dur à l'entraînement, car le travail acharné que vous faites là-bas sera payant en matchs. J'essaie toujours de rendre le lendemain meilleur que le précédent. C'est la chose la plus importante à mon avis." Le premier match de la saison est contre Genoa. A quel genre de match vous attendez-vous ? "Ce sera un match vraiment difficile parce que tout le monde veut bien commencer. Mais nous sommes prêts à tout. Voyons ce qui se passe." Une nouvelle saison commence, mais contrairement à l'année dernière, nous aurons cette fois le badge du Scudetto cousu sur notre poitrine. Sera-t-il difficile de se défendre ? "C'est toujours difficile parce que chaque équipe qui affronte l'Inter donne tout. Maintenant, ce sera encore plus difficile, mais aussi plus agréable d'une certaine manière, car entrer sur le terrain en tant que champion d'Italie sera un sentiment incroyable." En plus d'être un grand gardien, vous êtes aussi un grand pianiste, tout comme Stefan de Vrij. Pouvons-nous nous attendre à un duo? "Malheureusement pas encore car il est bien meilleur que moi. Je joue juste comme un passe-temps, mais il le prend plus au sérieux."
  2. L'excellente série d'invincibilité de l'Inter s'est terminée par une défaite face à la Juventus dans des circonstances plus que controversées. Un match entaché d'erreurs d'arbitrage a vu, finalement, la course de la Ligue des champions largement ouverte. Heureusement, rien de tout cela n'a d'importance pour l'Inter qui recevra officiellement son 19e Scudetto ce Dimanche au Meazza. Voici ce que nous avons appris cette semaine des Nerazzuri. 1. Le moral de l'équipe au beau fixe Même une brève altercation entre Antonio Conte et Lautaro Martinez la semaine dernière n'a pas pu faire dérailler la bonne dynamique de l'Inter. Le remplacement de Lautaro a été rapidement résolu avec un match de boxe a l'entraînement arbitré par Romelu Lukaku. Malgré les rumeurs de mécontentement sur les reports de salaire et les discussions sur les départs potentiels, le camp de l'Inter semble plus fort et uni que jamais. Dans une année d'incertitude drastique, Beppe Marotta, Lele Oriali et Antonio Conte méritent des éloges absolus pour garder cette unité si unitaire, désolé du pléonasme, et offrir ce succès. 2. Andrei Radu a l'air impressionnant Lors de la victoire contre la Roma, il y a eu la première apparition de la saison pour Ionut Radu en Serie A. L'ancien stoppeur du Genoa a lutté contre ses nerfs pour mettre en place une solide prestation entre les poteaux. Avec Handanovic sur le déclin et les soucis financiers, Radu ne s'est certainement pas fait de mal en donnant à Conte quelque chose à envisager alors que les esprits se focalisent sur la saison prochaine. Décevant de ne pas voir Handanovic jouer à nouveau chaque match de championnat pour améliorer ses chiffres impressionnants, mais c'était certainement un poli rappel que l'Inter avait un jeune gardien talentueux dans ses rangs. 3. Rigoberto Rivas suscitant des intérêts L'espoir hondurien de la Primavera, Rigoberto Rivas, semble attirer l'attention d'un certain nombre de clubs de Serie A. Une excellente saison avec Reggiana en Serie B a suscité l'intérêt de clubs tels que Spezia et Salernitana nouvellement promu. Le jeunot pourrait demander des honoraires solides ou même donner à l'Inter une option de rachat s'il progressait suffisamment bien dans l'élite. Rivas est juste un rappel agréable que l'académie Inter possède une réelle valeur de revente dans ce qui est un marché très serré. 4. Le retour de Matias Vecino un coup d'œil bienvenu au cours des dernières semaines Depuis que le Scudetto a été confirmé, Matias Vecino a connu un certain nombre d'apparitions. Après près de douze mois sur la table de traitement, il est excellent de revoir l'Uruguayen sur le terrain. Bien qu'il se trouve un peu spectateur de l'équipe actuelle, il ne faut pas dire qu'il n'a joué son rôle dans la renaissance de l'Inter. Sa têt contre la Lazio en 2018 pour amener l'Inter en Champions League est un moment vraiment important dans l'histoire moderne de l'Inter, et pour cela seul, l'homme doit être respecté. Ravi de te revoir Matias. 5. Ignorez l'alarmisme et faites la fête Cette semaine, la plus grande fête organisée par le côté bleu et noir de Milan depuis plus d'une décennie. Avec le couronnement officiel ce Dimanche après le match contre l'Udinese, la fête commencera. Ignorez la négativité dans les médias, les points d'interrogation sur l'avenir des propriétaires, des joueurs et des managers ou toute décision d'arbitrage douteuse qui semble favoriser la Juventus, tout simplement, faites la fête!!!! Profitez du succès pour lequel cette équipe a travaillé sans relâche au cours des neuf derniers mois. L'ère des plaisanteries est terminée. L'Inter est championne et c'est ce que cette saison a été. Vive l'équipe de 2020/2021. Forza Inter! Moralité: Comme Laurie, ayez la positive attitude!
  3. Andrei Ionuț Radu Informations générales Nom : Radu Prénom : Andrei Ionut Poste : Gardien Date de naissance : 28/05/1997 Lieu de naissance : Bucarest Pays : Italie Taille : 188 cm Numéro de maillot : 97 Au club depuis : Mercato Estival Position sur le terrain Biographie Andrei Ionuț Radu, plus connu sous le nom d'Ionuț Radu ou d'Andrei Radu est né le 28 mai 1997 à Bucarest. Cest un footballeur roumain qui évolue au poste de gardien de but à l'Inter Milan. Carrière en club Inter (2013-2017) Il commence a jouer au football à 8 ans et joue successivement au Viitorul Bucarest, au Steaua et au Dinamo. Début 2013, il déménage en Italie, rejoignant brièvement l'US Pergolettese avant d'être recruté par l'Inter Milan au milieu de 2013 et rejoint la Primavera. Le 14 mai 2016, lors de la dernière journée de la saison, il fait ses débuts en équipe première pour l'Inter en remplaçant Juan Pablo Carrizo à la 72e minute lors d'une défaite 1 à 3 à l'extérieur contre Sassuolo. Le 4 octobre, il prolonge son contrat de quatre ans avec les Nerazzurri jusqu'en juin 2020. US Avellino (2017-2018) Le 15 juillet 2017, il est ensuite prêté pendant un an à l'US Avellino, en deuxième division, avec option d'achat. Il fait ses débuts au deuxième tour de la Coupe d'Italie, lors d'une victoire à domicile 1-0 contre SS Matera, le 6 août. Le 18 septembre, il fait ses débuts en Serie B lors d'un match nul 1 à 1 à domicile contre Venezia FC. Le 24 octobre, il garde, pour la première fois, ses buts inviolé lors d'une victoire à domicile de 1-0 sur le Pro Vercelli. Radu conclu son prêt avec le Biancoverdi avec 24 apparitions, 5 matchs sans buts encaissé et 30 buts concédés. Genoa CFC (2018- Janvier 2020) Le 29 juin 2018, Ionuț Radu, 21 ans, est prêté au Genoa CFC avec obligation d'achat au début de la saison suivante. Le président du club, Enrico Preziosi, a révélé que les frais de transfert s’élevaient à 9 millions d’euros, ce qui ferait de lui le gardien de but roumain le plus cher. Après que Federico Marchetti ait été utilisé comme partant lors des quatre premiers matchs de la saison A, Ionuț Radu fait ses débuts le 26 septembre contre le Chievo Vérone, en réussissant à garder ses cages inviolés lors de la victoire 2-0. Il est jugé responsable de plusieurs buts que son équipe a concédés lors des prochains matches, cependant, il est soutenu par son coach, Ivan Jurić, qui imputait ses erreurs à son jeune âge. Le 3 novembre, il a concédé cinq buts de son club mère, l'Inter Milan. Il est nominé pour le prix du footballeur roumain de l'année fin novembre 2018. En janvier 2019, l'UEFA l'inclue dans la liste des cinquante meilleurs jeunes footballeurs à surveiller de cette année. En dépit d'avoir été entraîné par trois entraîneurs différents tout au long de la saison, il conservé sa place de titulaire et disputé 33 matchs de championnat lors de la saison 2018-2019. En juin 2019, comme convenu, le Genoa accepta de l'acheter pour 8 millions d'euros, mais il fut immédiatement racheté par l'Inter Milan pour un montant de 12 millions d'euros. L'accord est officiellement annoncé en juillet 2019 et retourne, ensuite, au Genoa avec un nouveau prêt d'une saison. Parma Calcio (Janvier 2020-Juin 2020) Le 30 janvier, après l'arrivée de Mattia Perin au Genoa, il est prété à Parme où il est relégué au poste de troisième gardien, derrière Luigi Sepe et Simone Colombi. Inter (Juin 2020) Le prêt à Parme étant terminé, il rejoint l'Inter où il occupe le poste de second gardien pour la saison 2020/2021. Le poste de gardien titulaire étant toujours occupé par Samir Handanovic En équipe nationale Ionuț Radu représente d'abord la Roumanie en tant qu'espoir et participe aux éliminatoires du championnat d'Europe 2019. Il a fait ses débuts le 13 juin 2017, lors d'une victoire 2-0 à l'extérieur sur le Liechtenstein. Il est nommé capitaine en septembre 2018, parant deux penaltys, respectivement contre le Portugal et la Bosnie-Herzégovine. Le mois suivant, les "Tricolorii mici" finissent en tête du groupe et se qualifient ainsi pour la phase finale pour la deuxième fois de son histoire. Il est appelé pour la première fois dans l'équipe première roumaine pour les éliminatoires de l'UEFA Euro 2020 contre la Norvège et Malte en juin 2019. Plus tard au cours du même mois, il est sélectionné pour le championnat d'Europe espoirs, organisé en Italie, concédant trois buts en quatre matchs lors des phases de groupe, qui assure la première place à son pays. La Roumanie est finalement éliminée par l'Allemagne, championne en titre, en demi-finale, après une défaite de 2 à 4. Parcours: Junior 2005-2009: Viitorul Bucarest 2009-2012: Steaua Bucarest 2012: Dinamo Bucarest 2013: Pergolettese 2013-2017: Inter En Club 2015-2017: Inter 2017-2018: Avellino 2018- Janvier 2020: Genoa Janvier - Juin 2020: Parma 2020- à ce jour: Inter En équipe nationale 2017-2019: Roumanie U-21 2019 - à ce jour: Roumanie Palmarès Inter Primavera Tournoi de Viareggio : 2015 Coupe d'Italie Primavera : 2015-2016 Roumanie Élu Footballeur roumain de l'année en 2019 Euro U21 2019 : Médaille de Bronze ©Wikipedia
  4. Le Scudetto nous revient après 11 ans d'attente et avec quatre matchs à jouer. Fatigue, détermination, faim, dévouement, victoires, célébrations ont tous accompagné un exploit qui restera gravé dans l'histoire. Voici l'équipe qui a remporté le dix-neuvième Scudetto de l'histoire de l'Inter. Samir Handanovic Le capitaine, à l'Inter depuis l'été 2012, a porté notre maillot à 386 reprises, devenant le gardien de but avec le deuxième plus grand nombre d'apparitions dans l'histoire des Nerazzurri. En championnat, il a récolté 14 clean sheets en 34 matchs et cette saison, il a passé le cap des 500 matchs en Serie A, devenant ainsi le gardien de but étranger le plus capé de l'histoire de la Serie A. Sa contribution entre les postes dans les matchs clés a été essentielle, comme dans le succès au Derby de Milan où il a réalisé trois arrêts incroyables en un peu moins d'une minute. Achraf Hakimi Il a remporté le Scudetto lors de sa première saison avec nous. Imparable avec son accélération sur l'aile droite, rapide sur le terrain et franchissant des étapes importantes, l'ailier marocain a accumulé sept buts et six passes décisives en championnat, s'imposant comme l'une des meilleures recrues de Serie A. Aussi rapide à se faire connaitre, il a marqué ses débuts en championnat avec deux passes et un but lors des deux premiers matchs officiels contre Benevento et la Fiorentina. Son premier doublé est venu contre Bologne, et ses deux dernières passes ont été pour Darmian lors de deux victoires cruciales contre Cagliari et l'Hellas. Ses incursions offensives dangereuses ont été cruciales dans le run-in de l'Inter, comme le montre son dernier but contre Crotone. Roberto Gagliardini À l'Inter depuis Janvier 2017, à sa cinquième saison chez les Nerazzurri, il a disputé 31 matches, 26 en championnat, marquant deux buts: le premier lors de la victoire contre Benevento quand il a également effectué une passe; le deuxième dans l'un des matchs fondamentaux de la course du Scudetto de l'Inter, en première partie contre Sassuolo. Un but qui a couronné l'une des meilleures performances saisonnières du milieu de terrain né en 1994 qui, lorsqu'il a marqué, s'est transformé en une amulette pour l'équipe: l'Inter, en fait, a remporté les onze matchs de Serie A dans lesquels Roberto Gagliardini a marqué. Stefan de Vrij À l'Inter depuis l'été 2018, il a reçu le prix individuel du meilleur défenseur de Serie A en 2019-2020 et a été inclus dans l'équipe de l'année de la dernière saison. Sa croissance a été constante et cette saison, il a scellé sa place de point focal dans la défense: un silencieux et précieux leader, comme le confirment ses 123 apparitions sous le maillot Nerazzurri. Les statistiques le récompensent surtout pour ses interceptions et dans son jeu d'approche (1 but et 31 apparitions en Serie A 2020/21). Alexis Sanchez À l'Inter depuis août 2019, il a apporté sa technique, son expérience, son imprévisibilité et tout son courage à la cause Nerazzurra. "Âme et corps": c'est ainsi qu'il s'est lancé dans l'extraordinaire course de l'équipe vers le 19e Scudetto, se taillant avec détermination et humilité. Il a fait 37 apparitions cette saison, et 27 en championnat, où il en a fourni six passes décisives et a marqué cinq buts, trois de suite entre le but contre le Genoa et son doublé contre Parme, victoires fondamentales dans les deux matchs disputés après avoir dépassé le MILAN au classement. Matias Vecino Né en 1991, il a rejoint l'Inter à l'été 2017 et au cours de ses quatre saisons avec les Nerazzurri, il a marqué des buts décisifs pour l'équipe et pour tous les fans. L'Uruguayen est revenu sur le terrain en 2021 après une opération au genou l'été dernier, franchissant une étape prestigieuse avec les Nerazzurri: la victoire contre Cagliari était en fait sa 100e apparition pour l'Inter toutes compétitions confondues. Romelu Lukaku Gigantesque, injouable, puissant. À sa deuxième saison avec les Nerazzurri, il a aidé à chasser et à gagner le Scudetto, en grande partie grâce à ses buts et ses passes décisives. 27 buts cette saison, 21 en championnat accompagnés de dix passes décisives, dans une saison au cours de laquelle l'attaquant belge a battu des records et franchi le cap des 300 buts en tant que professionnel: 61 sont venus lors de ses 92 apparitions pour les Nerazzurri (44 en Serie A, 4 en Coppa Italia, 6 en Ligue des champions, 7 en Ligue Europa). Récompensé en tant que joueur de Serie A du mois en Février, Lukaku a porté l'équipe à travers l'un des points clés de la saison lorsque, en l'espace de deux semaines, il a marqué un doublé lors de la victoire 3-1 contre la Lazio, suivi de un but et une passe décisive contre le Milan (3-0) avec une célébration inoubliable, et un autre but et une passe contre Genoa. Lautaro Martinez Aux côtés de Lukaku, il a formé le duo le plus prolifique de la Serie A (36 buts à eux deux en championnat). "Il Toro" Lautaro Martinez, à l'Inter depuis juillet 2018, a fourni cinq passes et marqué 15 buts en Serie A cette saison, dépassant son record de la saison dernière (il a terminé la saison dernière avec 14 buts en 35 apparitions). Toujours présent, l'attaquant argentin est le seul joueur à avoir disputé tous les matchs de championnat (34) et les matchs de saison (44 apparitions au total). Sa saison a commencé avec trois buts et une passe décisive dans les trois premiers matchs, étant deux fois le protagoniste avec plusieurs buts: un triplé contre Crotone au Meazza et un doublé dans le Derby de Milan. Aleksandar Kolarov Une première saison chez les Nerazzurri pour le défenseur serbe arrivé à l'Inter le 8 septembre 2020. L'expérience et la qualité sont des caractéristiques fondamentales de son répertoire footballistique. Il a fait onze apparitions cette saison, et sept en championnat, où il a fourni l'une des plus belles passes décisives de la saison: un coup franc parfaitement placé pour le but de Perisic lors du match contre Parme. Stefano Sensi À l'Inter depuis l'été 2019, après une saison baptisée de buts à ses débuts en championnat contre Lecce et dans laquelle il a mis en valeur toutes ses qualités, le milieu de terrain né en 1995 a fait 17 apparitions cette année, dont 14 en championnat où il est entré sur le terrain en tant que titulaire dans les victoires contre Benevento, Cagliari et Crotone. Andrea Ranocchia A l'Inter depuis la saison 2010-2011, il est le seul joueur de l'équipe à remporter son deuxième trophée avec les Nerazzurri après la victoire de la Coppa Italia en mai 2011 en finale contre Palerme. Sa passion pour le football et pour l'Inter, son travail, son engagement et son dévouement se sont étendus sur ces dix années, faisant de lui une ressource précieuse et un exemple pour ses coéquipiers et les supporters. Ivan Perisic Ivan Perisic a grandi de mieux en mieux tout au long de la saison où, match après match, il s'est taillé un rôle fondamental dans la conquête du Scudetto. Après sa saison prêtée au Bayern Munich, le Croate s'est rendu disponible pour l'équipe et en tant qu'ailier offensif à part entière, il a montré toutes ses qualités, précieuses en récupérations de balles, comme sur le front offensif: 29 apparitions en championnat où il a brillé lors de matches clés tels que les matches de deuxième partie contre la Lazio et le Milan (dans lesquels il a fourni deux de ses quatre passes décisives en Serie A en 2020-2021). Trois buts inscrits en championnat, le plus récent contre la Spezia, lorsqu'il a franchi le cap des 200 apparitions à l'Inter toutes compétitions confondues. Ashley Young Il rejoint les Nerazzurri en janvier 2020, il a immédiatement montré ses qualités, marquant quatre buts et obtenant quatre passes décisives en deuxième partie de la saison dernière. Générosité et vision du jeu sont les traits qui ont également caractérisé son jeu cette saison, dans laquelle l'ailier anglais a été déployé à 31 reprises, avec 23 apparitions en championnat et trois passes décisives. Arturo Vidal La première saison de Vidal sous la tunique Nerazzurra. Après son arrivée à l'Inter en septembre 2020, il a joué 23 matchs de championnat et 30 matchs toutes compétitions confondues, fournissant une passe et marquant deux fois dans le process. Ces deux buts sont survenus en Janvier: après s'être emparé de la Fiorentina en huitièmes de finale de la Coppa Italia, il a trouvé le chemin des filets dans l'une des plus grandes rencontres de la saison. En effet, sa tête contre la Juventus a été l'un des moments clés de la campagne. Nicolò Barella Il est le joueur de champ qui a joué le plus de minutes cette saison. Lors de sa deuxième campagne à l'Inter, il s'est avéré être un pilier clé du milieu de terrain grâce à sa capacité technique, sa vision, sa qualité et son intensité. Joueur dynamique et agressif, il joue avec sa tête et ses pieds et a marqué de grands et importants buts. Sa volée contre Cagliari a déclenché un retour fantastique, tout en scellant la victoire des Nerazzurri contre la Juventus. Ensuite, il y a eu sa brillante frappe du pied droit à Florence. Trois buts et six passes pour le joueur de 24 ans en championnat cette saison. Christian Eriksen Quatrième Danois de l'histoire de l'Inter, il est au Club depuis janvier 2020. Le moment clé pour lui cette saison est venu en quarts de finale de la Coppa Italia lorsque son coup franc parfait a envoyé l'Inter en demi-finale. Il a trouvé sa place dans la configuration tactique de l'Inter au cours de la seconde moitié de la saison, sa contribution aidant les hommes d'Antonio Conte à devancer leurs rivaux. Au Stadio Diego Armando Maradona, il a marqué son deuxième but en Serie A avec une fantastique frappe du pied gauche de l'extérieur de la surface. Il a ensuite trouvé le filet pour la septième fois sous le maillot de l'Inter lorsqu'il a ouvert le score contre Crotone. Daniele Padelli Il est à l'Inter depuis le 3 juillet 2017. Après avoir fait ses débuts le 12 Décembre de la même année, il a fait huit apparitions au total. Six d'entre eux sont survenus la saison dernière lorsqu'il a remplacé Handanovic et a également gardé le but de l'Inter lors de la victoire de l'équipe lors du Derby de Milan. Il fête désormais le 19e Scudetto du Club qu'il a toujours soutenu: l'Inter! Danilo D'Ambrosio Il est l'un des joueurs qui porte le plus longtemps le maillot Nerazzurri: il est au Club depuis Janvier 2014. Il a souvent joué un rôle crucial, surtout dans les moments les plus critiques. Sa course, ses sacrifices continus, ses blocages, ses passes décisives et ses buts ont été précieux et arrivent souvent à des moments cruciaux. Il a marqué trois buts en championnat cette saison, son dernier contre Cagliari en décembre. Il en a mis dans les phases finales, tout comme il l'a fait contre la Fiorentina pour donner la victoire à l'Inter. Il a trouvé le filet 20 fois en 230 apparitions à l'Inter. Matteo Darmian Lors de sa première saison, il a apporté une contribution vitale au triomphe du Scudetto. En effet, ses buts contre Cagliari et l'Hellas ont scellé deux victoires capitales. Cohérent, assidu et tenace: il a marqué quatre buts cette saison, dont trois en championnat, un record personnel pour lui. Milan Skriniar À sa quatrième saison sous nos couleurs, le défenseur slovaque a débuté 29 des 30 matches de championnat qu'il a disputés cette saison après avoir raté le début de la campagne à cause du Covid. Pilier clé de la défense Nerazzurra, la meilleure de la ligue après avoir encaissé seulement 29 buts en 34 matches, il a joué un rôle crucial grâce à sa force, sa capacité à lire le jeu et sa supériorité dans des situations individuelles. Un match clé pour lui a été le match à domicile contre Atalanta, un match qu'il a marqué (il a marqué un total de trois buts cette saison) et où l'Inter a gardé une clean sheet contre la meilleure attaque. Marcelo Brozovic Le Croate a fait le deuxième plus grand nombre d'apparitions ans l'équipe actuelle (239) et a constamment été plein de course et d'idées. En moyenne, il a parcouru 12 km par match, plus que tout autre joueur. Pilier clé du milieu de terrain de l'Inter, Brozovic a également fourni six passes décisives en championnat et a trouvé le filet contre Parme. Alessandro Bastoni À sa deuxième saison avec les Nerazzurri, le joueur de 22 ans a été l'un des joueurs les plus marquants et a brillé dans la défense de l'Inter grâce à sa physicalité, sa technique, sa vision et sa précision. L'un de ses moments les plus mémorables de la saison est survenu contre la Juventus: il a joué un incroyable ballon devant (plus de 60 mètres!) pour Barella, qui a fait le 2-0. C'est une saison qui l'a vu lancer un coéquipier pour marquer à trois reprises et faire ses débuts avec la Squadra. Andrea Pinamonti Après avoir traversé les rangs des jeunes Nerazzurri, Andrea Pinamonti est revenu au Club avant la campagne en cours. Sa première apparition à l'Inter a eu lieu en Décembre 2016, l'Italien disputant cinq matches lors de sa première saison. Le premier match de sa deuxième saison a eu lieu contre le Genoa le 24 octobre 2020. C'était la première de sept apparitions cette saison (cinq en championnat, une en Ligue des champions et une en Coppa Italia). Filip Stankovic L'Inter était son destin. Lors de sa première saison en équipe première, il est devenu champion d'Italie avec le club dans lequel il a toujours été et où il a grandi et s'est développé. Andrei Radu Sa carrière Nerazzurra a commencé dans les rangs des jeunes de l'Inter à l'âge de 16 ans. Gardien au caractère bien trempé, il a fait ses débuts au club le 14 mai 2016 contre Sassuolo. Après des périodes de prêt à Avellino, Gênes et Parme, il est retourné chez nous en août 2020.
  5. Andrei Radu a salué notre légende Walter Zenga et a admis qu'il aimerait avoir le jeu de pieds de Ronaldo, le vrai. Le Roumain a été invité à choisir son Inter XI de tous les temps dans un long métrage pour Inter TV. "Pour le gardien, c'est un choix difficile, je devrais choisir entre Zenga et Julio Cesar. Je dirai que Zenga pour son record d'apparitions de tous les temps, il était consistent et constant." "Maicon est à l'arrière droit, Cristian Chivu et Marco Materazzi sont au centre et j'aurai Javier Zanetti à gauche. Je les choisis parce qu'ensemble, ils ont été la meilleure défense de l'Inter." "Esteban Cambiasso et Dejan Stankovic sont parfaits pour jouer devant la défense, non seulement parce qu'ils ont remporté le Triplete mais aussi parce qu'ils ont su comment faire les deux côtés du terrain avec brio." "Figo peut jouer à droite, Wesley Sneijder est le 10 et Samuel Eto'o ira à gauche; ils auraient été un trio exceptionnel ensemble." "Je choisirai le Brésilien (R9, ndlr) parce qu'il a remporté le Ballon d'Or." "Je choisirais définitivement voler le talent de Ronaldo, sa nonchalance était vraiment unique. Je pourrais jouer avec ses pieds talentueux, de cette façon je peux dribbler autour d'un attaquant quand ils s'approchent de moi."
  6. Arrivé en 2014 en provenance du Genoa, Michael Ventre faisait partie de première la Primavera entrainée par Stefano Vecchi. Victorieux en 2015 du tournoi de Viareggio, il a notamment joué avec Andrei Radu et Federico Dimarco. Pour fcinter1908.it il revient sur cette époque : "J'ai de merveilleux souvenirs, à la fois du coach et de mes coéquipiers. Des personnes vraiment fantastiques. Vecchi est l'un des meilleurs et des plus compétents que j'ai eu, avec Liverani. L'équipe était très forte et nous aurions pu faire plus. Certains jouent en Serie A, d'autres en B, démontrant comment l'Inter a toujours fait un excellent travail chez les jeunes." Titulaire pendant le tournoi et promis à un bel avenir, sa carrière n'a cependant pas pris le virage espéré : "J'ai joué en Serie C et D. J'attendais plus de ma carrière à cause de la façon dont on parlait de moi et de comment je voyais l'environnement du football. Je pouvais faire beaucoup plus mais malheureusement à 17-18 ans, je n'avais pas le bon esprit et je n'ai pas fait ce qui était attendu. Maintenant je travaille à Sanremo avec ma femme où nous avons deux magasins de compléments alimentaires sportifs. Je continue à jouer et je reste serein, calme. Je n'ai pas eu de chance au foot mais j'en ai eu ailleurs." Radu est dans l'actualité ces derniers jours suite à l'indisponibilité d'Handanovic. Un avis sur votre ex-coéquipier ? "C'est un très bon gars, il est solaire et toujours amusant. Je me souviens qu'il s'habillait souvent de manière extravagante. Il est très fort et il a sa place en Serie A. A mon avis cette année le fait de regarder Handanovic est bon dans l'optique de devenir son remplaçant. Les nerazzurri ont déjà peut être un portier prêt. Il était très bon en Primavera." Et sur Dimarco ? "C'est une personne formidable avec une belle famille derrière lui. J'espère qu'il pourra faire de mieux en mieux par la suite. Vérone est déjà une grande équipe et je suis content qu'il performe. L'Inter ? Je lui souhaite car il le mérite. Depuis son enfance il y joue et c'est un tifoso de toujours. C'est un garçon extraordinaire et il peut s'y intégrer." ®gladis32 - internazionale.fr
  7. Après Danilo D'Ambrosio hier, c'est cette fois Samir Handanovic qui est positif au Covid-19. Notre portier est donc lui aussi à l'isolement et subira les différentes procédures ces prochains jours. La peur d'un cluster au sein de l'effectif est palpable. Handanovic sera indisponible dimanche soir contre Sassuolo (qui a perdu ce jour contre le Torino). Notre second gardien Ionut Andrei Radu devrait prendre sa place et avoir sa seconde cape sous notre maillot. Il a déjà porté la tunique en mai 2016 et, pur hasard, c'était déjà contre Sassuolo. Il avait remplacé Juan Pablo Carrizo pour un total de 18 minutes. Quasiment cinq ans plus tard, c'est avec un tout autre statut qu'il devrait aborder cette échéance. ®gladis32 - internazionale.fr
  8. Calcio&Finanza s’est lancée dans l’analyse de l’état financier de l’Inter en cette fin de mercato estival. Si le club recherche à finaliser son mercato, il y a lieu de constater qu’il y a eu beaucoup d’arrivées, pour très peu de vente. Achraf Hakimi, Arturo Vidal et Aleksandar Kolarov représentent les trois principaux coups d’éclat de l’été Nerazzurro, mais le club, en cette dernière semaine de mercato souhaite offrir à Antonio Conte, son milieu de terrain rêvé, si les ventes le permettent... Le "Calciomercato" se terminera le lundi 5 octobre 2020 et l’analyse ci-dessous tient à mettre en évidence l’élargissement des coûts du noyau Nerazzurro (salaire + amortissement + coûts des joueurs en prêt) pour la saison 2020/2021, en tenant compte des opérations conclues actuellement, afin de comprendre la marge de manœuvre encore disponible pour l’Inter Point de départ de l'analyse: le noyau 2019/2020 Le point de départ de cette analyse est le coût du noyau de la saison 2019/2020 qui a été publié par Calcio&Finanza à la clôture du mercato hivernal du mois de janvier, une session caractérisée par le recrutement de Christian Eriksen en provenance de Tottenham. Selon les calculs effectués l’hiver dernier par le site spécialisé italien, les coûts du noyau 2019/2020 ont tourné autour de 228,3 millions d’euros. Après l’officialisation des coûts relatif au Mercato, de Lukaku à Eriksen compris, les nouvelles analyses ont livré le verdict d’un coût de 232 millions d’euros. Les Ventes Jusqu’à ce jour, l’Inter a conclue 4 ventes, sans oublier deux joueurs qui sont arrivés en fin de contrat Les trois opérations en sortie analysées sont: Diego Godin à Cagliari. Vendu à titre définitif à la suite d’une dévaluation de sa valeur au bilan qui devrait être repris dans le bilan du 30 juin 2020 Antonio Candreva à la Sampdoria : Prêté avec une obligation de rachat fixée à 2,5 millions d’euros Valentino Lazaro au Borussia Mönchengladbach sous la forme d’un prêt onéreux Lucien Agoumé à Spezia, sous la forme d’un prêt sec Les joueurs en fin de contrat qui ont été libérés sont Tommaso Berni et Borja Valero. Ces transactions, dans l’immédiat, n’apportent pas de recettes particulière au club, si ce n’est à un niveau mineur des amortissements pour 3,5 millions d’euros. Pour Candreva, le coût de son amortissement annuel est à hauteur de 4,5 millions d’euros, l’effet voulu sera donc actif lorsqu’il sera officiellement racheté par la Sampdoria. A ces opérations, au niveau du bilan et des épargnes sur le coût du noyau, il y a lieu d’ajouter les ventes de Mauro Icardi, Matteo Politano et Gabriel Barbosa. Les plus-values seront retranscrites au bilan du 30 juin 2020, mais l’impact sera également positif sur le bilan 2021 avec une épargne de 7,5 millions d’euros entre amortissements mineurs et salaires mineurs L’économie, en regard aux autres dépenses s’élève à 25,4 millions d’euros. Parmi celles-ci, on retrouve Victor Moses et Cristiano Biraghi, deux joueurs qui sont reparti dans leurs clubs respectifs à la fin de la saison écoulée. Globalement, l’impact positif des opérations en sortie s’élève à 37,7 millions d’euros Les achats Cinq opérations ont été conclue en entrée à titre définitif: Achraf Hakimi en provenance du Real Madrid ; Aleksandar Kolarov en provenance de la Roma ; Arturo Vidal en provenance du Fc Barcelone Andrea Pinamonti en provenance du Genoa Alexis Sanchez en provenance de Manchester United. L’impact de ces nouvelles acquisitions s’élève à 38 millions d’euros, réparti comme suit : 26,9 millions d’euros pour les salaires bruts et 11,1 millions d’euros d’amortissements A ceux-ci, il y a lieu d’ajouter : Le rachat de Stefano Sensi en provenance de Sassuolo pour 20 millions d’euros. Les retours des joueurs en prêt : Andrei Radu, Dalbert, Ivan Perisic, Radja Nainggolan et Joao Mario. L’opération pour le milieu de terrain né en 1995 est celle qui entraîne le plus d’amortissement, tandis que son salaire reste le même. Les autres joueurs proposent seulement des salaires plus importants que ceux de la saison écoulée. En effet, ceux-ci étaient pris en charge par les clubs emprunteurs. L’impact des opérations en entrée représente un coût plus important : 67,8 millions d’euros réparti comme suit : 51,7 millions d'euros de salaire bruts et 16,1 millions d’euros d’amortissement Les coûts liés au noyau 2020/2021 Selon l’étude présentée, en date du 28 septembre 2020, les coûts relatifs au noyaux pour la saison 2020/2021 s’élèvent à 257,8 millions d’euros. Soit une croissance de 25,7 millions d’euros (+11,1%) par rapport aux estimations de l’étude relative aux coûts liés au noyau 20192021. Ci-dessous le détail des coûts liés par joueurs Coûts liés au noyau de l’Inter 2020/2021 au 28 septembre 2020 Conclusions Les dépenses sont donc bien supérieures, si l'on se compare à la dernière saison écoulée, le tout fait suite à une absence de ventes. C’est également la raison pour laquelle la Direction Interiste a décidé d’agir en s’axant d’abord sur les opérations en sortie, afin de pouvoir renforcer le noyau par la suite. Les joueurs indésirables, mis à part Andrea Ranocchia, dont la Direction a jugé bon son maintien au club, ne sont pas les seuls joueurs destiné à quitter l’Inter. A titre d’exemple, la vente d’un joueur tel que Milan Skriniar pourrait représenter une plus-value importante étant donné que sa valeur net au 30 juin 2020 tourne aux alentours des 15 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Alors que la prolongation de Samir Handanovic est en bonne voie, la recherche d'un second gardien semble quant à elle aboutir. Et c'est une solution maison qui est privilégiée, en la personne de Andrei Ionut Radu, actuellement en prêt à Parme. Pour rappel, Tommaso Berni n'est pas conservé et Daniele Padelli va être renouvelé un an de plus jusqu'en 2021, pour devenir le troisième gardien de l'équipe. C'est donc Ionut Radu qui va prendre le rôle de suppléant de captain Samir, à compter de la saison prochaine. Selon plusieurs médias transalpins, le roumain a déjà trouvé une maison à Milan. Filip Stankovic renouvelé jusqu'en 2024 il y a peu, devrait continuer une année en Primavera, tandis que Gabriel Brazao (2024) devrait certainement être à nouveau prêté la saison prochaine. Que pensez-vous de Radu dans ce rôle ? ®gladis32 - internazionale.fr
  10. L'Inter a pris la décision: Le droit de rachat d'Andrei Radu sera activé, suite à ses excellentes prestations, cette saison, avec le Genoa. Il n'y a plus de temps à perdre, ni de doute existant : Le roumain est un portier qui, selon la Direction de l'Inter, a été l'auteur d'excellentes prestations avec le Genoa. Même si ce dernier a connu une saison compliquée, Radu est néanmoins considéré comme l'un des meilleurs jeunes joueurs de Serie A. L'idée d'activer la clause de rachat de 12 millions d'euros, avec comme but de le transférer à Milan en 2020, verra l'Inter débourser une somme totale de 15 millions d'euros dans les caisses de Preziosi. Dans le courant du mois prochain, les différentes parties s'installeront autour de la table pour s'atteler sur un discours similaire qui pourrait être valide pour d'autres jeunes. On parlera également des joueurs en prêts et vendus avec une clause de rachat. Parmi eux, on peut d'ores et déjà se pencher sur l'avenir de Salcedo qui est l'auteur d'une excellente saison avec la Primavera. Radu restera donc au Genoa, en prêt, avec comme objectif d'engranger de l'expérience en vue de succéder à Handanovic, qui restera le portier titulaire de la Beneamata, encore au moins une saison. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. La très bonne saison qu'est entrain d'effectuer Ionut Andrei Radu sous le maillot du Genoa ne passe pas inaperçue. Avec 23 titularisations, le gardien roumain est en voie d'explosion. Dimanche passé, un observateur de Séville était même présent au Marassi pour superviser avec attention le match Genoa-Juventus. Les sirènes andalouses sont donc à prendre en compte même si le futur de Radu paraît déjà tracé, revenir à l'Inter. Les dirigeants nerazzurri semblent en fait très satisfaits de l'évolution du portier né en 1997. Une confiance témoignée par la volonté d'insérer une clause de rachat dans son contrat. Voilà pourquoi il est fort probable qu'en juin 2019, Radu fasse son retour à Milan pour 12M. Avec comme comme perspective d'évoluer et apprendre dans l’ombre de Samir Handanovic comme second gardien. Ionut Radu est donc très courtisé mais jouer sous les couleurs nerazzurri reste dans son destin. ®Samus - internazionale.fr