Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ansa'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. En effet, l’agence de presse italienne, l’Ansa nous confirme que dans les prochaines heures, le néo-champion d’Europe, Chelsea, s’apprête à déposer une offre importante sur la table Réaction de l’Inter "La Roma a demandé Gollini de l'Atalanta. Elle a reçu la confirmation du Paris-Saint-Germain, que Florenzi ne sera pas racheté. Le joueur va donc retourner à Trigoria mais il devrait partir à destination de l’Inter. Inzaghi l’exige pour remplacer Hakimi, qui n’ira qu’à Paris que pour une somme importante que le Champion d’Italie ne pourra pas refuser. Dans les prochaines heures, l’Inter devrait recevoir une proposition de Chelsea pour Lukaku, mais il sera répondu au néo-champion d’Europe que le Belge n’est pas en vente." Selon les dernières indiscrétions, l'offre présentée s'élèvera à 90 millions de livre sterling, soit environ 105 millions d'euros! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. A travers un bref communiqué à l’Ansa, Simone Inzaghi confirme son départ du club romain "C’est avec une grande émotion que je vous informe que le 30 juin se conclura ma merveilleuse aventure avec la Lazio. Je remercie le Club, le Président, les joueurs et les Tifosi qui m’ont toujours accompagné durant ces 22 années de joueur et d’entraineur, nous avons lutté et gagné ensemble. Ces couleurs resteront à jamais dans mon cœur : Le blanc et le Céleste feront toujours parti de mon âme." Le Saviez-vous ? Ce n’est pas la première fois que l’Inter recrute l’entraineur de la Lazio, le dernier en date n’étant nul autre que l’actuel sélectionneur de la Nazionale : Roberto Mancini ! Nous ne pouvons que lui souhaiter un palmarès aussi important que ce dernier à la tête de l’Inter ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. "Il semble inévitable d’assister à la séparation entre l’Inter et Antonio Conte, après la victoire triomphale du Scudetto" - Pour l’Ansa, l'agence de Presse officielle italienne, le projet de Suning, ne coïncide pas avec le projet de croissance de l’entraineur salentino. Le club Nerazzurro va devoir régulariser ses comptes et cela implique un plan de restructuration passant par des coupes et des cessions excellentes : Un redimensionnement que Conte ne peut pas approuver et qui le pousse à trouver une solution pour procéder à un départ à l’amiable. La probabilité est que, d’ici à samedi, un accord sera trouvé sans qu’il n’y ait besoin de passer par de nouvelles rencontres avec les hautes sphères du club ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est désormais acté : Pas de Bc Partners, pas de Pif, le futur de l’Inter se trouver sous le Drapeau étoilé d’Outre-Manche : L’Ansa, l’organe de presse officiel italien, a confirmé l’arrivée d’Oaktree Capital dans le capital de l’Inter "A la suite d’une procédure de vérification, et en présence d’une vision commune à long terme du projet, une opération de financement au niveau de l’actionnariat a été finalisée aujourd’hui avec le fonds d’investissement Oaktree Capital Management, L.P. Avec ce financement, l’actionnaire continuera à soutenir le Fc Internazionale Milano avec l’objectif de surmonter les difficultés et les opportunités perdues, durant la période du Covid-19." - Tel est le communiqué adressé par l’Inter à l’Ansa qui conclue Que va-t-il se passer maintenant ? Marco Bellinazzo, expert dans le domaine de l’économie appliquée dans le monde du football s’est livré à Sky Sport “Il s’agissait de mois difficile pour l’Inter, comme pour tous les grands clubs : La pandémie a frappé durement le football. Je considère que l’Inter a été l’équipe la plus pénalisée par la fermeture des stades. Elle a se présentera, à présent, avec plus de sérénité pour la saison à venir." "Avec ce financement qui va arriver via la Great Horizon en plusieurs tranches, afin de faire face aux nécessités financières de cette année et de l’année à prochaine : Le financement laisse intact l’actuel axe sociétal: Suning reste l’actionnaire majoritaire avec la LionRock Capital, elle à 31%." "Le financement devra être remboursé dans les trois ans et les actions du clubs restent en gage envers la personne qui a accordé ce prêt. Suning devra payer, mais il se trouvera devant une situation plus sereine comparé à ces dernier mois. L’objectif de Suning n’a jamais été celui de céder le club, encore moins depuis sa Victoire. Il veut le relancer, mais la situation n’est pas entièrement résolue : Il faudra travailler sur les recettes et les dépenses." "L’Inter va, à présent, payer les salaires de mars, même si elle a le temps jusqu’en fin juin. Ensuite elle va devoir réduire le montant des salaires les plus important en tenant compte de l’amortissement de la valeur des joueurs, pour environ 15-20%. Elle veut y parvenir sans dénaturer le projet technique et sans l’affaiblir, Suning souhaite apporter à l’Inter une stabilité entre les Grands d’Europe. La priorité est de trouver le Main Sponsor qui va remplacer Pirelli." Le Mercato? "Elle va devoir en premier lieu travailler sur les couts et sur les bonus : L’idée est celle de réaliser un mercato d’auto-suffisance, en travaillant sur les prêts, voire en interrompant les contrats des joueurs qui ne rentrent plus dans le projet technique." "Le tout en accord avec Marotta, Ausilio et Conte: Ce sera le Mantra des prochains mois, il faut se souvenir qu’outre les clubs anglais, tous se retrouvent dans une même condition : Barcelone, sans le Covid aurait conclu son bilan avec le milliard de recettes, il est à présent contraint de se refinancer : Il sera demandé aux joueurs d’épouser le projet technique de l’Inter." Le Saviez-vous ? Oaktree propriétaire de l’Inter si ..... "Oaktree, fort de son prêt à hauteur de 275 millions d’euros aura en gage les 68,55% de Suning, en plus d’acquérir les 31% de la LionRock. Le fonds d’investissement spécialisé dans les actifs en détresse agira comme Eliott : En cas de défaut de remboursement, il exercera son droit sur les actions pour devenir le propriétaire de l’Inter" - Andrea Montanari, journaliste à Milano Finanza ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Le Président de l’Inter, Steven Zhang s’est livré suite à la conquête du Scudetto à l’Ansa: "C’est un moment émotionnel spécial pour toutes les personnes qui sont concernées par ce projet et qui font, comme nous, partis de ce parcours. Avant tout, je tiens à remercier les tifosi, toutes les parties prenantes, et objectivement notre entraineur Antonio Conte et les joueurs qui ont travaillé durement pour atteindre cet objectif." Premier Scudetto d’un propriétaire étranger "Je veux aussi remercier tous les employés de l’Inter, le Management, les deux Administrateurs-Délégués qui m’ont soutenus, non seulement cette année, mais également durant les cinq années précédentes. Tous font partise intégrante de ce projet, ceux qui ont travaillé avec nous cette année, mais aussi dans le passé." "Je pense que tous font partie intégrante de ce Scudetto et ce Scudetto leur appartient, je veux leur dire merci. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui ont cru en moi et qui m’ont octroyé l’Honneur de mettre entre mes mains la gestion de ce club, et qui ont fait confiance aussi à cette équipe pour arriver à ce titre. Je remercie tout spécialement mon père." "Je tiens aussi à remercier Massimo Moratti, qui durant ces dernières années m’a guidé, soutenu du point de vue émotionnel et psychologique, il m’a aidé à comprendre ce qu’est l’Inter. C’est le dernier mais pas le moins important : Je tiens à remercier les Tifosi qui aiment ce sport et l’Inter et qui nous suivent. J’espère que cette joie, en cette période difficile causée par la pandémie, leur apportent à tous de l’énergie positive." Président, pourriez-vous nous décrire votre émotion en ce moment ? "C’est un jour spécial, je l’ai dit aussi à quelques joueurs hier, c’est quelque chose que je n’étais quasiment jamais parvenu à réellement imaginer, mais finalement, nous sommes ici grâce à un travail difficile de ces derniers mois et de ces dernières années, il n’y a aucune parole, en réalité, dans mon expérience dont je pourrais faire usage pour vous décrire ce que je ressens." Qu’avez-vous dit à l’équipe ? "Je n’ai pas encore parlé avec tout le monde, mais seulement avec quelques joueurs et dirigeants, avec quelques employés et certains amis. CE que je veux dire avant tout c’est Merci : Merci pour cet honneur et pour ce Scudetto dont ils font partie et ce triomphe leur appartient. Sans eux, sans ceux qui travaillent dans l’ombre, cela n’aurait pas été possible. Nous avons récolté tant de point au classement et chaque point représente, non seulement ceux qui sont sur le terrain, mais aussi ceux qui travaillent en arrière-plan, sur le bord du terrain, ou tout simplement celui qui nous soutien derrière sa télévision." Avez-vous un message pour les Tifosi à travers le Monde qui ont attendu cet instant depuis 11 années ? "A tous les tifosi du monde, de Milan et d’Italie, ce Scudetto est pour vous, je vous le dédicace et j’espère qu’il vous apportera de la joie et de l’espérance. J’espère que cela démontre qu’en travaillant durement avec un énergie positive et une grande motivation que peu importe où la vie vous amènera, que ce sera toujours excitant et gratifiant pour vous." Quel sera le futur de l’Inter ? "Je crois que le Futur de l’Inter, son projet, le Monde de l’Inter est toujours le même depuis plus de 100 ans et ce sera toujours ainsi. Notre objectif est de diffuser des énergies positives, d’espoir, d’inclusivité, d’idées innovantes envers les personnes qui nous entourent : Peu importe que vous soyez fan de l’Inter ou passionné de Calcio ou si vous n’êtes pas un grand fan de sport. Nos Messages et nos projet conserveront toujours ces valeurs." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. A l’instar de l’UEFA et des Clubs anglais, la Fédération Italienne de football, la FIGC a décidé d’envoyer un message fort contre toute forme de discrimination: "Nous voulons apporter notre soutien à ce qu’il est juste de définir comme une campagne de civilité, c’est le moment de dire Basta." a déclaré le Président Fédéral Gabriele Gravina. En effet, la FIGC a décidé d’interrompre ses activités sur les réseaux sociaux du vendredi 30 avril à 23h59 au lundi 3 mai: "Vu l’importance que recouvre le football dans notre société , il est opportun que nous assumions tous la responsabilité d’envoyer des signaux positif, en contrant avec fermeté les haineux professionnels." "Le sport est un motif de joie et de partage, il ne peut pas être utilisé comme un instrument destiné à alimenter la violence, le mépris et la vulgarité." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Quel était le rôle de Steven Zhang au sein de la Super League? C’est un fait, le projet avorté de la Super League a provoqué un tsunami dépassant les frontières du monde du ballon rond. Et si l’Inter y avait adhéré, Steven Zhang ayant cru au projet, l’Inter a également été la première équipe italienne à se rétracter. Révélation de la Gazzetta Dello Sport La naissance du projet Tout a débuté en janvier, lorsque Suning était en train d’abandonner le Jiangsu, champion de Chine en titre, et qu’il considérait l’Inter comme non-stratégique. Entendons-nous, le Jiangsu n’aurait jamais disputé une Super League. C’est ainsi, lors des première semaines de 2021, que Steven Zhang avait commencé à discuter sur le projet européen mené par Florentino Perez, en Italie, avec Andrea Agnelli. Il y a eu des "Conferences-Calls" depuis la Chine avec le management italien qui, s'il était certainement au courant de ce qu’il se tramait, n’avait pas connaissance de l’état d’avancé du projet : il était tout naturel, finalement que le club se montre intéressé par l’idée de faire décoller ses revenus, lui qui dispose d’une dette s’élevant à 630 millions d’euros. La Super League n’aurait de toute façon pas changé les plans établis : Steven a continué à rechercher un partenaire capable de remplacer la LionRock. Toutefois, le dessert était appétissant et Zhang n’a jamais mis de côté son téléphone. Le rôle de Steven C’était lui qui aurait dû gérer les contacts pour tous les autres. C’était lui qui aurait dû illustrer aux 11 autres collègues un voyage qui n’a jamais commencé auparavant : celui d’une Chine, et plus généralement de ce que le marché asiatique aurait pu représenter. Par chance, Steven n’a jamais été ce guide du groupe, mais il est tout de même monté volontairement dans le train, intrigué par cette idée de changement. Et de ce wagon, Steven a été le premier à descendre, il y a deux jours. Steven était connecté lors de la réunion qui s’est tenue ce mardi soir, au moment où les 12 clubs ont décidé de sortir de ce tunnel de la manière la plus digne possible. Le Président de l’Inter avait été informé, par l’Italie, des risques futurs qui pouvaient découler d’une telle opération à la suite de l’accélération d’une affaire qui était forcément mal calculée, comme celui des retombées que cela allait causer. Et c’est ainsi qu’après le départ des six anglais, Zhang a levé la main pour dire stop. Il y a eu également une coulisse particulièrement anormale dans ce retrait au niveau des communiqués : le premier a eu lieu à 01h18 dans la nuit de mardi à mercredi, par une note adressée à l’Ansa, où il était question de faire comprendre l’intention de quitter le navire. Ensuite, il y a eu un communiqué ce mercredi matin. Pour quelle raison ? Le club Nerazzurro voulait initialement respecter un "pacte d’attente" avec la Juve et le Milan, mais il a préféré clarifier sa position immédiatement, en se libérant de ces chaines le plus tôt possible, sur base de l’exemple anglais. Une Gestion lunaire Alors que Zhang renforçait sa relation avec Agnelli en démissionnant de l’ECA, passage obligatoire pour éviter tout ennui juridique, les Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta et Alessandro Antonello étaient eux occupés à participer aux réunions de la Lega, dont celles relatives à la thématique des droit télé. Et eux-mêmes, lors de celles-ci, n’avaient pas connaissance de la brusque accélération du projet relatif à la Super League. Validez-vous le fait que Steven ait fait preuve tout de même d'une certaine prudence ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. En effet, Andrea Agnelli s’est adressé à l’agence Reuters suite à l’implosion du projet Super League: "Le projet ne sait pas aller plus loin suite à la sortie des équipes anglaises." En effet, s’il l’a mauvaise, son Club, la Juventus, est premier à en pâtir étant donné que son action en bourse a "pris" sévère. De plus, suite à sa démission de son poste de Président de l’ECA, celui-ci ne pèse absolument plus en Europe. Sans oublier, le "missile" envoyé avec accusé de réception aux autres clubs de la Serie A, sur le fait que les trois géants d’Italie remportaient le Scudetto depuis plus de 80 années. Au niveau de l’Inter, celle-ci a officialisé son départ, tout en adressant un message particulier à l’UEFA. En effet, le Management souhaitait revenir à une certaine normalité, étant donné que l’Inter dispute une nouvelle Finale Scudetto, ce soir, face à Spezia. De fait, il y a eu une vidéoconférence avec la Chine ce matin. C’est un fait, Suning et donc l’Inter ont « trahi » le Président Bianconero. Voici la révélation de la Gazzetta Dello Sport : "On peut supposer que sur ce terrain parsemé de Centre, le premier contact avec Aleksander Ceferin, président de la plus haute autorité européenne de football, servira également à se lancer dans des négociations qui seront nécessaires dans la redistribution des recettes. Les comptes de l’UEFA ont été enrichis ces dernières années, mais les clubs n’ont eu droit qu’à une partie infime du gâteau". L’Inter a été la première également à prendre ses responsabilités : "Ce n’est pas un hasard si le bloc italien s’est effondré en commençant par les Nerazzurri. La Juve et le Milan étaient bien plus concernées car Ivan Gazidis (cela se savait) et (ô surprise) Andrea Agnelli avaient travaillé à la création du tournoi avec Florentino. L’horizon s’est donc assombri lorsque six fondateurs se sont retirés, le nombre légal d’adhérants n’étant pas respecté." "En conséquence, le départ de l’Inter de la Super League a été ordonné et ratifié par Suning. Cela vaudra également pour le Milan dont le dernier mot revient à Eliott." De son côté, Gabriele Gravina, fraichement élu au Comité Exécutif de l'Uefa, a pris la décision que chaque club qui souhaite disputer le Championnat devra s’engager avec l’Uefa. Celui-ci va soumettre cette proposition, dès lundi au Conseil Fédéral italien. A titre de comparaison : si l’engagement des chinois était "superficiel", l’engagement du fond américain propriétaire du Milan était quant à lui en ligne direct. All hail to the king Aleksander Ceferin peut avoir le sourire : le numéro un de l’Uefa s’est livré dans un communiqué, en exprimant son entière satisfaction suite à l’implosion de la Super League, en accueillant les rebelles britanniques : « C’est admirable de reconnaitre que vous avez fait une erreur. Et ces clubs ont commis une grosse erreur, mais ils sont de retour à la maison. Je sais qu’ils ont beaucoup à nous apporter, non seulement dans nos compétitions, mais aussi au niveau européen dans son ensemble. L’important, à présent est d’aller de l’avant et de retrouver l’unité dont ce sport jouissait jusqu’auparavant. Il faut aller tous ensemble de l’avant." Qui est volontaire pour lui demander son avis sur Andrea Agnelli ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Selon Gazzetta.it, la BC Partners a vu sa folie des grandeurs se redimensionner, elle qui en a terminé avec l’analyse des comptes de l’Inter compte formuler une offre à Suning. En effet, en ce début d'après-midi, la Gazzetta.it s'était penchée sur le sujet Entre l’offre et la demande, BC Partners est très loin de répondre à la demande du Suning en vue de la cession de la majorité des actions, soit 750 millions d’euros, dettes incluses. Qui plus est, les parties semblent encore plus éloignée étant donné que le Club n’est pas côté en bourse, l’évaluation des actions Nerazzurre est donc extrêmement difficile A la base, l’idée originel de Suning était de renégocier le bon de 350 millions d’euros qui échuera en 2022 en décidant de céder éventuellement les 31,05% d’action en possession de la LionRock Capital. Dans ce scénario, Bc Partners devrait laisser aux commandes l’actuel propriétaire du club tout en investissant d’importantes sommes d’argent : Un scénario très difficile à accepter pour le Fond d’investissement L’hypothèse voit toujours Bc Partners prendre le contrôle de l’Inter dans l’alternative où il devra octroyer un prêt à Suning qui lui permettrait de garantir aux clubs les liquidités nécessaire afin de faire face aux dépenses courantes, Suning en ressortirait comme un actionnaire majoritaire conditionné. Pourquoi conditionné ? Si Suning ne venait pas à se montrer capable de rembourser son emprunt, à l’instar de l’Ac Milan, Bc Partners prendrait automatiquement le contrôle de l’Inter. Reste toutefois en suspens la question du management décisionnel et de la gestion du club. Cette opération pourrait également ne pas convenir à Bc Partners. Comme le réfère Gazzetta.it, un des points crucial de la négociation sera le taux d’intérêt que devra percevoir le fond d’investissement en cas de prêt accordé à Suning. Le Colosse pourrait imposer des lignes budgétaire en vue d’une réévaluation du club, en plaçant des pare-feu en interne dans laquelle la propriété actuelle se devrait d’agir: "Dans les prochains jours, on saura s’il est possible de voir la négociation se conclure avec Bc Partners ou Rothschild s’ouvrira à d’autres fonds." La réalité est tout autre: NON DU SUNING L'information vient de tomber chez nos collègues de Fcinter1908.it: 'Le Dialogue avec la BC Partners s'est intérrompu il y a déjà 10 jours, il n’y a jamais eu de conditions pour lpoursuivre les négociations sur la recherche d’un investisseur Inter. Des sources proches de Suning ont fait état à l’ANSA de l’évolution de l’affaire des Nerazzurri. La recherche se poursuit – ajoutent les sources – par le biais d'échanges avec d’autres fonds internationaux importants: " BC Partners ne rejoindra pas le club Nerazzurro, l'écart entre l'offre et la demande étant bien trop important trop large sur la distance sur l’évaluation." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. A travers un communiqué publié ce mercredi 14 octobre, l’Ansa nous informe de la sanction disciplinaire infligé au Napoli par le Juge Sportif Gerardo Mastrandrea dans le cadre du non-match de la soirée de clôture de la troisième journée de la Serie A 2020/2021 Le Napoli s'est vu infligé: Une défaite 3-0 sur tapis vert 1 point de pénalité Pour rappel, le Napoli ne s’était pas déplacé à Turin suite à une interdiction de l’Agence Sanitaire Locale Napolitaine étant donné que deux de ses joueurs étaient positifs. Appel du Napoli Il fallait s’y attendre, à travers un communiqué sur son site officiell "la SSCN déclare avoir toujours respecté les règles et la loi. Le club attend, confiant, l’issue de l’appel introduit en croyant fermement à la Justice" En même temps, espérer en une décision juste de la Justice lorsqu’il s’agit de faire face à la Juve et qui plus est à Turin….. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Après la Juventus, les Nerazzurri ont également fait part d'une disponibilité à réduire drastiquement la masse salariale du Club. Commele réfère l’Ansa, une réunion a eu lieu entre le Club, Antonio Conte et le Capitaine Samir Handanovic. Il en résulte que tous ont marqué une pleine disponibilité à se priver d’une partie de leur salaire "Faisant suite à un colloque entre le Club, Conte et le Capitaine Handanovic, en prenant acte du grave état d’urgence sanitaire, il émerge que l’entraîneur, le staff technique, et tous les joueurs de l’équipe première se sont montrés disponible à une réduction de leur rémunération pour le restant de la saison sportive actuelle." "Les modalités spécifiques et les accords individuels seront clarifiés lorsque les scénarios relatifs à une éventuelle reprise seront définis" Détail de la réunion via le Corriere Dello Sport "Ce sont les joueurs avec Handanovic (Capitaine) et Ranocchia (Représentant Nerazzurro à l’AIC) qui ont lancé le signal. A eux, s’est allié Conte. En substance, il a été donné au club la disponibilité de discuter d’une réduction des salaires. Le Club a objectivement accueilli cette communication avec plaisir, mais la réponse a été que ce n’était pas encore le moment d’entrer dans le vif." "En effet, Il est mieux de comprendre avant, si et comment se conclura la saison. A ce moment-là, avec un cadre défini de la situation, même s’il n’est pas figé, il sera plus clair et plus évident de rejoindre cet objectif d’accord." Différences avec la Juve "Dans l’environnement de l’Inter, il y a lieu souligner quelques différences comparé au noyau de la Juve dans sa composition: En effet, on retrouve une série de joueurs en prêt dont Sanchez qui va retourner sans l’ombre d’un doute à Manchester United." "Mais il y a aussi Biraghi, Moses, Sensi et d’autres joueurs en fin de contrat tel que Borja Valero, Padelli, Berni et Young, dont sa prolongation pour la saison à venir est déjà considérée comme acquise." Si l’initiative est honorable, reste à présent à définir le cadre légal de ces négociations afin d’éviter toute mauvaise surprise juridique ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. C’est une révélation de l’Ansa. La Justice Sportive considère comme une offense la phrase : “Sei uno juventino” – "Tu es un Juventine."Cette première sanction a été infligé au Club Sf Castiglione del Lago Asd, qui a écopé d’une amende de 120 euros. Ce “terrible” incident a eu lieu dura un match U-15 Régional A1 de l’Umbria. Dans son rapport délivré à la Justice Sportive, Marco Brusco a écrit que pour "une bonne partie de la rencontre" les Tifosi du club "ont offensé de façon répétée l’arbitre de la rencontre" en scandant des phrases telles que "sei un fallito, sei uno juventino, non sai fare niente, ecc…'” - "T'es un perdant, tu es un Juventino, tu ne sais rien faire,…." L’arbitre l’a signifié au délégué à la fin du match, le tout a été rapporté dans un communiqué au Comitato regionale Umbria della Figc, La Ligue Nationale Amateur Uno Di Noi ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Le Conseil d’Administration de l’Inter a discuté, ce jeudi, de la thématique validant le bilan au au 30 juin 2019, qui se verra présentée à l’assemblé des actionnaires à la fin du mois d’octobre. Selon l’Ansa et Calcio&Finanza, le Club Nerazzurro a dépassé pour la première fois le palier des 400 millions euros de recettes : Pour la saison 2018/2019, plus-values comprises, le total a atteint 415 millions d’euros, soit une croissance de 20% comparé à l’exercice précédent de la saison 2017/2018, à savoir 346 millions d’euros. Le tout est marqué par la participation à la Ligue des Champions. Au niveau des dépenses, la bilan a été clôturé avec un déficit en règle sur base des obligations prévus suite au respect du Fair-Play-Financier. Le montant des recettes de la saison écoulée fait rêver, étant donné qu’il a surclassé le record établi en 2009/2010, l’année du Triplé, avec une somme historique de 323,5 millions d’euros. En ce qui regarde les pertes, au net de l’exercice 2013/2014 qui aura vu un impact positif suite à un changement de propriétaire, les 17,7 millions d’euros de la saison 2017/2018 sont à considérer comme le meilleure résultat depuis les 17 millions d’euros de l’année 2002/2003. Chaque sommes relatif au bilan ont déjà été examiné. On peut constater une croissance des recettes en provenance des sponsors pour la saison 2018/2019 avec l’émergence de l’Inter Media Communication, le groupe à travers lequel l’Inter a émis des actions à hauteur de 300 millions d’euros. Pour le bilan au 30 juin 2020, l’Inter s’attend à percevoir dans ce secteur 284,8 millions d’euros de recette, soit une croissance de 20% comparé à la saison 2017/2018. Dans le détails, l’Inter s’attend à percevoir 157,6 millions d’euros de recettes : 94 en provenance de la Serie A et 49 en provenance de l’Uefa. Les sponsorisation, avec les contrats signé en Asie, ont la plus grande part du marché : Parmi eux, on retrouver le Suning et ses droits de naming, sans oublier le maillot d’entrainement. Toutefois, 47% sont destinés au bilan TeamCo. Les autres sponsorisation culmine à environ 98 millions d’euros subdivisé de la façon suivante : 13, 9 millions du Suning 10 millions de FullShare 10 millions de Lvmama 25 millions des agences de marketing sportives : IMedia et Beijing Yixinshijie 13,4 millions d’euros en provenance d’autres accords. ®Antony Gilles - Internazionale.fr