Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'as monaco'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

15 résultats trouvés

  1. Giflé comme rarement depuis qu’il est aux commandes de l’Inter, Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV au terme de la déconvenue ibérique: "Nous connaissions la difficulté de ce match, nous avons alterné des bonnes choses. En phase défensive, en tant qu’équipe, nous nous devons de faire mieux, mais il faut aussi se souvenir que nous avons fait face à une formation qui avait joué la demi-finale de la Ligue des Champions. Ce sont des matchs importants car ils te font comprendre que tu as encore travail, c’était une rencontre engagée comme cela le fut aussi face à Lyon, Monaco et Lens. Nous avions opté pour des amicaux très relevés." "Je sais que nous sommes dans une bonne condition physique, mais nous devons encore bosser." Dans une semaine, le Championnat débutera face à Lecce... "A présent, les charges de travail vont diminuer, samedi nous débuterons le championnat et je pense qu’ une semaine de travail, avec un bon dosage, nous permettra d’arriver dans les meilleurs conditions. Nous avons fait du bon boulot, il ne faut pas oublier que des garçons sont arrivés après le début de la préparation, comme c’est le cas pour Skriniar. Nous avons connu un pépin avec Brozovic, mais j’espère qu’il sera à son poste samedi." "Chacun améliore sa condition physique, ce soir nous avions proposé une belle possession de balle face à une équipe d’une qualité absolue. A présent, nous allons nous préparer pour samedi car nous voulons débuter de la meilleure des façons à Lecce." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. S’il ne s’agit que d’un simple match amical, l’Inter a confirmé sa mentalité démontrée déjà l’année dernière : Elle n’aime pas perdre, jamais! Si cela était déjà visible face à l’As Monaco, la bande de Simone Inzaghi est également revenu de loin après avoir été menée 0-2 face à une belle équipe lyonnaise. Question piège: Selon vous, André mérite-t ’il déjà d’occuper le poste de gardien titulaire ? Au Stadio Dino-Manuzzi de Cesena et malgré de très belles occasions du côté de l’Inter, c’est bel et bien les hommes de Peter Bosz qui ont mené au marquoir, via des buts d’ Alexandre Lacazette (31’)et Rayan Cherki (50’) Si le second but aurait pu assommer les Nerazzurri dès la reprise, Romelu Lukaku très bien servi par Federico Dimarco permettait aux Nerazzurri de se relancer immédiatement (51’). Nicolò Barella, auteur d’une assez belle prestation égalisera d’ailleurs à la 65’ suite à une très belle ouverture de Lautaro Martinez! Si l’Olympique Lyonnais est franchement plus avancé dans sa préparation, Simone Inzaghi a reçu des bons signaux de la part de ses ouailles, et plus en particulier d’ André Onana et de Federico Dimarco. Reste à présent un dernier match amical à disputer, face à Villarreal, avant de tirer un premier bilan, à quelques jours de la reprise de la Serie A. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 2-2 Olympique Lyonnais Buteur(s): 31' Lacazette (L), 50' Cherki (L), 51' Lukaku (I), 65' Barella (I) Inter: 24 Onana (81' 21 Cordaz); 33 D'Ambrosio (59' 36 Darmian), 6 De Vrij, 95 Bastoni (59' 37 Skriniar); 2 Dumfries (74' 12 Bellanova), 23 Barella (74' 5 Gagliardini), 77 Brozovic (74' 14 Asllani), 20 Çalhanoğlu (59' 22 Mkhitaryan), 32 Dimarco (74' 8 Gosens); 90 Lukaku (67' 9 Dzeko), 10 Lautaro Martinez (67' 11 Correa) Banc: 1 Handanovic, 46 Zanotti, 47 Fontanarosa, 50 Casadei T1: Simone Inzaghi Olympique Lyonnais: 1 Lopes; 27 Gusto, 23 Mendes, 4 Lukeba, 3 Tagliafico (71' 12 Henrique); 10 Paqueta (77' 9 Dembélé), 24 Lepenant, 8 Aouar; 20 Tete (46' 18 Cherki), 91 Lacazette (81' 11 Kadewere), 7 Toko-Ekambi (81' 26 Barcola) Banc: 30 Pollersbeck, 35 Riou, 21 Da Silva, 2 Diomandé, 32 El Arouch, 26 Barcola, 11 Kadewere T1: Peter Bosz Arbitre: Piccinini Averti(s): Dumfries (I), Toko-Ekambi (L), Brozovic (I), Bastoni (I), Paqueta (L), Darmian (I) Expulsé : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. C’est une révélation du Corriere Dello Sport, la nouvelle saison de l’Inter d’Inzaghi Acte II débutera par trois matchs amicaux Le 12 juillet 2022 face à Lugano sur son terrain Le 16 juillet 2022 face à l’As Monaco à Bale Le 23 juillet 2022 face à Racing Club de Lens sur son terrain ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. D'abord Vidal puis Kanté. Le projet est clair mais avec embuches. Le premier est une opération financière assez simple. Pour le second c'est autre chose, il faut d'abord vendre car Chelsea semble intraitable. Pour Arturo Vidal, l'affaire semblait patiner mais selon Mundo Deportivo, le chilien aurait renoncer à sa dernière année de contrat avec le FC Barcelone, pour accélérer son passage à l'Inter. Les meilleures conditions fiscales italiennes rééquilibreront ses comptes. Il reste à savoir s'il viendra en tant que total agent libre, ou si une légère compensation sera due aux catalans, à l'image du transfert de Rakitic au FC Séville. La route semble désormais éclaircie pour son arrivée. Pour N'Golo Kanté, c'est beaucoup plus compliqué. Chelsea, qui n'a pas compté son argent sur ce mercato, n'est pas non plus le premier venu et sait ce que vaut son joueur. La demande du club londonien est claire, 50M€. Le français peut partir mais seulement à ce montant là, et de préférence un paiement non échelonné. Le oui du clan Kanté serait acté. Bien au fait qu'il n'est plus au centre du projet à Chelsea, le joueur sait que ce serait l'inverse à l'Inter où la relation est excellente avec Antonio Conte. Mais pour le voir débarquer ici, il faut dégager de la trésorerie. Et celui qui pourrait débloquer tout ça, c'est Marcelo Brozovic. Le Corriere dello Sport confirme que son agent, Miroslav Bicanic, est à Milan et aurait déjà eu une rencontre avec des représentants de l'AS Monaco. Le club entrainé par Niko Kovac semble être la seule piste concrète pour Marcelo Brozovic. Un offre initiale de 22M€ aurait déjà été rejetée, les monégasques devraient revenir à l'offensive d'ici peu. Car mis à part pour Brozovic, ça ne se bouscule pas pour les joueurs qui ont un bon de sortie : Candreva, Vecino, Joao Mario, Nainggolan etc. ®gladis32- internazionale.fr
  5. Keita Baldé est retourné à Monaco. Écarté par Luciano Spalletti, il a toutefois laissé un message aux tifosi "Tout ce qu’il y a eu de négatif, cette pression, ce défi, ont représenté pour moi une opportunité de grandir. Je remercie tous les tifosi pour le soutien et les marques d’affection. C’était un honneur pour moi de porter ce glorieux maillot de l’Inter et d’avoir contribué à atteindre l’objectif de se qualifier en Ligue des Champions." Bonne chance pour l’avenir Keita! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Une conférence de presse d'Antonio Conte aura été suffisante pour qu'Ivan Perisic prépare ses valises. Le vice-champion du Monde, qui ne répond pas aux attentes de l'ancien sélectionneur de la Nazionale, devrait quitter l'Inter après y avoir disputé 162 matchs, pour 40 buts inscrits sur une période de 4 saisons. Selon le Corriere Della Sera, le club actuellement le plus intéressé se nomme l'As Monaco. Celui-ci ne parvenant pas à trouver un arrangement avec le Milan Ac pour s'attacher les services d'André Silva a décidé de disposer des fonds prévus pour recruter cette fois-ci le Croate. En cas de transfert, l'As Monaco pourrait présenter une attaque 100% interiste avec Jovetic, Keita Baldé et Ivan Perisic. D'après les dernières informations, les Monégasques seraient disposés à satisfaire aussi bien l'Inter que Perisic. Validez-vous un tel transfert ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Pour la vente de Joao Mario il faudra attendre le mois d'août. Monaco reste la destination la plus probable pour le portugais. Le mercato de l'Inter ne décolle pas et les longues attentes ont commencé à rendre Conte nerveux, qui s'attendait certainement à une meilleur célérité de la part des dirigeants pour les achats liés au renforcement du secteur offensif. Les motivations de cet agacement sont diverses. Il peut s'expliquer par les difficultés à céder certains profils qui ne rentrent pas dans les idées footballistiques de Conte. En plus de vouloir céder Icardi, Nainggolan et maintenant Perisic qui vient d' être ajouté à la liste, au milieu on retrouve le nom de Joao Mario pour lequel la société milanaise souhaite utiliser l'argent de la vente afin de compléter l'équipe avec les futurs achats. Pour le portugais, malgré les sondages des dernières semaines provenant de la Premier League, la destination qui reste la plus en vue est l'équipe de Jardim, l'As Monaco. Dans les dernières semaines FCINTER1908.IT a analysé avec insistances la situation sur l'intérêt des monégasques qui, contrairement à ce qui peut sembler, ne s'est pas affaibli. Les deux clubs se contactent quotidiennement et le dossier avance. La dernière visite des intermédiaires à la Via della Liberazione s'est tenue il y a quelques jours. Dans les détails, par nécessité pour les bilans avant le 30 juin les nerazzurri demandaient un chiffre supérieur à 30M d'euros. Après cette date, l'Inter a abaissé le prix à 25M avec bonus. L'As Monaco reste donc intéressé et après avoir pris du Milan l'autre portugais André Silva le club donnera dans les prochaines semaines l'assaut décisif pour ramener l'ex du Sporting dans la principauté. Des indiscrétions de sources proches de l'affaire disent que l'assaut des monégasques serait donné le 1er août. Pourquoi forcément le 1er août ? Car à cette date le mandat que Joao Mario avait donné à Kia Joorabchian prendra fin et c'était l'un des obstacles majeurs du possible transfert. L'Inter et Antonio Conte devront donc juste patienter. Le milieu portugais est sûr de la manière dont sera composé son futur et il veut fortement tourner le dos aux échecs des dernières années en Serie A et en Premier League. La balle passe maintenant à Jorge Mendes et à son entourage qui s'occuperont de l'affaire et qui sont prêt à utiliser les bonnes cartes pour contenter les parties à partir des prochaines semaines. Rédigé par Hugo - Internazionale.fr
  8. Parmi les joueurs sur la liste des transferts, on retrouve le milieu de terrain portugais Joao Mario. Selon Sport Mediaset, Monaco a proposé une offre officielle de 15 millions d’euros. L’Inter se donne de le temps de la réflexion, elle qui encore hier et selon Fcinter1908.it, souhaitait en retirer 25 millions d’euros. Le joueur pèse encore 18 millions d’euros sur les comptes interistes. Validez-vous ou pas une vente dans de telles conditions ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Keita Balde ne restera pas à l'Inter. La Gazzetta dello Sport en est convaincue, elle relate d'ailleurs la mésaventure qui est arrivée à l'ex-laziale : Tout est au point mort. L'expérience de Keita à l'Inter s'est de nouveau embourbée. Après le but à Empoli qui semblait l'avoir définitivement lancé, le 16 janvier, il subit une nouvelle blessure musculaire. Pronostic : 20 jours. Ce n'est cependant pas la fin du monde. Une autoroute est ouverte devant le sénégalais, Perisic à l'époque pousse pour un départ (le calme avant la tempête Icardi). Il y a donc la place. Spalletti l'attend : on est mi-février, Mauro Icardi est hors concours et les attaquants commencent à manquer. Keita va de mieux en mieux, indisponible pour Inter-Sampdoria, son retour est cependant proche. C'est de là que part une mauvaise blague. Au sens propre. Avec la complicité de sa sublime fiancée Simona Guatieri, le soir du 17 février, jour d'Inter-Sampdoria, l'émission "Le Iene" attire Keita dans un "piège" dans un célèbre hôtel de Milan. Sur place, l'irritation du joueur n'est pas passée inaperçue quand la plaisanterie a tourné au vinaigre : beaucoup d'agitation, trop pour le physique du joueur blessé qui finit par s'en aller. La plaisanterie finit mal d'ailleurs car l'épisode ne sera finalement pas diffusé, le joueur n'ayant pas donné son accord. Le lendemain, à Appiano, Spalletti et le staff médical découvrent après contrôle, que la blessure a empiré. Et le joueur restera sur la touche plus longtemps. Il finira par faire son retour contre l'Eintracht en Europa League le 14 mars.
  10. Le futur de Keita Baldé à l’Inter est de plus en plus incertain. Prêté par l’As Monaco, son droit de rachat est jugé trop important au vue de la saison actuellement réalisée. Voici l’analyse du Corriere Dello Sport "Les 34 millions nécessaires au rachat du Monégasque sont excessifs. Le scénario le plus probable serait de voir le club français procéder à une ristourne, l’Inter commencerait à réfléchir pour une somme avoisinant les 20 millions d’euros." "Le cas échéant, elle pourrait également solliciter un nouveau prêt. Reste que Pastorello, qui est le nouvel agent de l’ancien Laziale, ne travaille actuellement pas en ce sens. " ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Keita officialisé la semaine prochaine. Karamoh en spectateur. L'Inter a une certitude : l'affaire Keita Baldé sera conclue avec ou sans Antonio Candreva en contrepartie. C'est ce qu’annonce aujourd'hui la Gazzetta dello Sport qui nous informe sur les négociations entre l'Inter et Monaco : "L'accord de principe avec Monaco a déjà été trouvé depuis un certain temps et il y a l'approbation totale du joueur à rejoindre l’Inter. De plus, Spalletti désire ajouter la qualité, la vitesse et les buts de Keita au package offensif déjà à sa disposition". Les derniers points de détails doivent être réglés mais la formule est déjà acceptée, ça sera le prêt avec droit de rachat pour un total de 30 millions. Les parties discutent surtout concernant la valeur de la première tranche à verser, puis sur les contreparties possibles à inclure dans l'opération. Aujourd'hui, l'Inter partira pour Madrid pour disputer le match contre l’Atletico et se concentrera sur un autre dossier, celui qui apportera le talent de Modric à l’Inter. Ça sera donc au début de la semaine prochaine que sera définie et formalisée l'arrivée de Keita, avec aucun rebondissement négatif à l’horizon. Un spectateur intéressé de ces négociations : Yann Karamoh En effet, si Candreva devait finalement rester à Milan alors ce pourrait être au français de faire ses valises, mais seulement en prêt. Même le Corriere dello Sport a confirmé que l'affaire Keita Baldé à l'Inter devrait être conclue la semaine prochaine, le journal publie les chiffres possibles de l’opération : Monaco n’a fait aucun rabais et semble avoir accepté le prêt avec droit de rachat. C'est la seule formule qu'Ausilio peut se permettre et l'offre sera supérieure aux 30 millions + 2 de bonus que la société de la principauté avait payé il y a 12 mois à la Lazio pour s’attacher les services du Sénégalais néé en Espagne. L’Inter, par contre, donne une estimation de l'ordre de 25 millions mais la société milanaise est prête à augmenter son offre à condition d’avoir les mains libres et de pouvoir décider à la fin de la saison de procéder au rachat du joueur ou non. Ce qui explique pourquoi le club du Corso Vittorio Emanuele acceptera également de payer un prêt payant d'un montant similaire à celui Vrsaljko (6,5 millions), mais sans obligation d'achat. Monaco tente clairement d’obtenir les meilleures conditions, mais sait aussi que Keita sort d'une mauvaise saison et que le mercato anglais est maintenant clos. Il est possible donc qu’aucune avancée ne soit faite aujourd’hui. Hier, Keita s'est entraînée avec les blessés et Jardim pourrait ne pas le convoquer et le laisser au repos en attendant que sa situation soit clarifiée " ®JY DS - Internazionale.fr
  12. La volonté de Candreva est claire: les prétendants sont avisés. Voici le point sur le futur de l’ailier Nerazzurro. Politano et Keita Baldé sont arrivés pour occuper les couloirs offensifs de l’Inter, la logique voudrait qu’il y ait des départs : Yann Karamoh et/ou Antonio Candreva. Si pour le premier on pourrait penser à un prêt qui lui permettrait d'avoir plus d'espaces ailleurs, afin de pouvoir finalement exploser à l'Inter, pour l’Italien les choses seraient très différentes, notamment à cause de la différence d'âge. Il y a quelques jours il semblait que l'ancien Laziale pouvait être inséré dans l'affaire qui a amené Keita à l'Inter, mais cela ne s’est pas passé ainsi et son départ pourrait ne pas survenir avant le gong qui signalera la fin du mercato estival. Selon les informations recueillies par Fcinter1908.it, il semble actuellement difficile que Candreva parte à Monaco par l’intermédiaire d’une opération totalement indépendante de celle qui a amené le Sénégalais. La piste reste tiède, la Principauté ne montre aucun signe positif en ce sens, surtout parce que maintenant le désir du joueur est très clair : Il ne veut que l’Inter et pense qu'il a toutes les cartes en mains pour être encore titulaire, en dépit des nouveaux joueurs qui sont venus se greffer dans l'effectif. Le temps joue donc en la faveur d’une permanence de Candreva à l'Inter. Tous les clubs intéressés, qu'ils soient monégasques ou non, devront dans les derniers jours fournir des arguments très sérieux pour décider le joueur à quitter Milan. ®JY DS - Internazionale.fr
  13. En effet, arrivée tard à Milan, ce dimanche soir, Keita Baldé a réalisé avec succès sa visite médicale à l'Humanitas. Dans les prochaines heures, il est attendu au siège du club pour y signer le contrat. Son agent, Roberto Calenda, s'est livré à la Gazzetta Dello Sport : Quand est née l'opération Keita-Inter ? "À la fin de la saison dernière. Un soir en discutant avec lui je me suis rendu compte qu'il avait toujours une bonne appréciation en Italie, vu qu'il y avait inscrit 16 buts avec la Lazio, alors qu'il n'était pas encore au sommet de sa carrière en Serie A. C'est là que tout à débuté." Etes-vous surpris que Monaco le laisse partir ? "Je voudrais remercier Monaco, le club s'est comporté avec une élégance remarquable : Ils ont rendu son sourire à Keita, de la sérénité et du bonheur, après des années de tensions et de promesses faites et qui n'ont jamais été maintenue par la Direction de la Lazio... Je ne suis pas surpris qu'ils aient décidé de le laisser partir à l'Inter : L'opération, une fois pleinement réalisée, profitera à tous." Keita est-il motivé ? "Il a le désir d’exploser dans le pays qui l’a fait grandir. Il n'a que 23 ans, il a le temps de le faire. Ce n'est pas quelqu'un qui se repose sur ses lauriers." Keita retrouvera Spalletti, depuis les Derbys romains. Pourra-t'il tirer le meilleur de lui ? "Il est la personne parfaite au moment parfait. Il peut faire en sorte que Keita fasse ce saut de qualité définitif, celui qui lui donnera la mentalité de gagnant dont il a besoin. Il a également choisi l'Inter grâce à la présence de Spalletti, c'est une source de garantie." Pour la Serie A, ce mercato est très actif et dépensier, est-ce l'effet Ronaldo ? "Je n'ai jamais été pessimiste, ni hyper critique. Il y a des cycles et maintenant les choses tournent dans la bonne direction : les investissements, la volonté de changer, de se moderniser. Ronaldo donne certainement de la visibilité à l'étranger et c'est un stimulant. Tout le monde voudra le battre et je ne serais pas surpris si l’année prochaine quelqu'un l'appelle de Barcelone." Mis à part CR7, quelles ont été les meilleures opérations en Italie? "En Italie, j'aime beaucoup le mercato de l'Inter, et je ne le dis pas seulement pour Keita, mais aussi pour Nainggolan et tous les autres. Je suis curieux de voir comment va se comporter la Roma qui a investi dans de jeunes talents. Le Milan a pris un très bon manager avec Leonardo et a comme Bandiera Maldini. Avec Higuain et Caldara, ils peuvent prétendre à une place en Ligue des Champions. Je félicite également l'Atalanta qui est un exemple de gestion vertueuse et le Torino qui parvient enfin à conserver et protéger ses symboles : Belotti inscrira de nombreux buts cette année, vous verrez." Le Saviez-vous ? Plus d'une centaine de Tifosi sont déjà présents au Siège de l'Inter pour accueillir Keita Baldé ! ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  14. Les confirmations viennent de nombreux milieux, les doutes se dissolvent petit à petit : Keita Balde sera bientôt un nouveau joueur de l'Inter. Après Sky Sports pour l'Italie, la presse française (RMC Sport) confirme qu'il y a un accord désormais conclu entre l'Inter et Monaco sur la base d'un prêt payant estimé à 5-6 millions d'euros, plus un droit de rachat d'environ 30 millions d'euros. Cette somme va pourtant à l'encontre de la stratégie adoptée ces dernières années par Monaco, qui a toujours essayé de vendre ses bijoux à un prix plus élevé. Avec Keita, par contre, il n'y aura aucune plus-value, étant donné que les chiffres qui circulent correspondent à peu près à ceux qui ont été utilisés pour l'avoir transféré de la Lazio. Selon RMC, Monaco aimerait remplacer Keita avant de le libérer et l'Inter était disposé à offrir les services Antonio Candreva, mais l'ancien de la Lazio ne semble toujours pas convaincu de la destination. Toutefois, les monégasques ne sont pas pressés, car le Mercato se termine le 31 août 2018, en Ligue 1. Le transfert sera donc réalisé, avec ou sans le départ d'Antonio. Antonio Candreva fait la gueule L'Inter et surtout Spalletti ont pris leurs décisions : Le titulaire de l'aile droite interiste sera Keita Baldé. L'accord ayant été trouvé avec l'As Monaco, Keita signera prochainement un contrat de 5 ans, afin de sceller la confiance qui lui a été accordé par le Club du Corso Vittorio Emanuele. De son côté, Antonio Candreva a rétrogradé bien bas dans l'estime de Luciano Spalletti, qui durant cette phase de préparation estivale, a employé son 87 au poste d'ailier gauche, vu l'absence du titulaire indiscutable Ivan Perisic. Sur l'aile d'Antonio, Politano et Karamoh ont marqué des points... Candreva risque également de s'attirer les foudres de l'Inter, s'il continue à refuser Monaco, car l'ancien laziale semble peu emballé par un avenir en France. Mais vu la tournure des évènements et le fait que l'Inter ait recruté du lourd, les derniers investissements seront repris sur la liste des 22. Antonio souhaite également en faire partie, mais il a été prévenu par l'Inter qu'il existe une réelle possibilité de le voir exclu de la prochaine édition de la Ligue des Champions. Pour Antonio, deux pistes sont à envisager: Faire banquette, voir assister à la Ligue des Champions depuis les tribunes. Rejoindre Monaco et y devenir protagoniste, également en Coupe d'Europe. Si le choix semble simple, ce n'est pas le cas pour l'ancien Biancoceleste qui se sent très bien, avec sa Famille, à Milan, et qui a demandé plus de temps pour exprimer sa préférence. Ce dernier a été exaucé, car pendant ce temps, l'Inter et Monaco ont pratiquement achevé la négociation de Keita, permettant ainsi à l'italien de réfléchir à la question. Vu le contexte actuel, notre ailier droit comprend qu'il n'y aura pas de place pour un compromis avec l'Inter et il semble, pour la première fois, commencer à envisager l’idée de quitter réellement Inter et les Nerazzurri. Du côté de la Principauté, Monaco aura tout le temps de remplacer Keita... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Le Milan actuellement sous le feu des projecteurs suite aux événements personnels de son Président, Yonghong Li, et aux difficultés rencontrées dans le refinancement de la holding Rossoneri Sport Investment, est désormais de plus en plus placé sous la protection économique du Fonds Eliott. Une implication croissante plus importante du Fond La volonté affichée d'Elliott est de soutenir financièrement Milan dans les mois à venir, en anticipant la liquidité nécessaire pour procéder à la souscription des augmentations de capitaux déjà validées. Rien ne laisse présager un désengagement sur ce sujet. Les indicateurs actuels tendent à penser que, sauf retournements de situation improbable, Li Yonghong ne sera pas en en mesure de trouver les ressources nécessaires pour honorer ses engagements envers Eliott, voire même le Milan Ac. Le risque pour lui est de perdre le contrôle du club. Tel que le rapporte Il Sole 24 Ore, un conseil d’administration a eu lieu ces derniers jours. Dans le Cda du Milan, les conseillers italiens tiennent une place importante et ces derniers ont tenu à s’adresser à la Rossoneri Sport Investment, pour procéder, d’ici au 23 mars, à une avance sur l'augmentation des capitaux d'environ 10M€, soit une partie des 38M€ qui aurait dû être injectée d’ici juin, pour s'assurer que le club dispose des liquidités nécessaires à sa gestion. Ce que peut faire Yonghong Li En premier lieu, il est possible que Milan lui maintienne sa confiance, car il a toujours tenu, jusqu’au jour d’aujourd’hui, ses engagements. Mais selon les rumeurs, les fonds disponibles en Chine et à Hong Kong seraient épuisés. De plus, la récente faillite de sa Holding, la Jia Andes, a contraint les banques chinoises à serrer la vis pour lui accorder des financements : si bien qu’un prêt récent de 8M€, qui était destiné au Milan Ac, a sût être obtenu sur base des garanties apportées par son épouse et les intérêts ont été doublés. Li peut accepter l'aide du fonds Elliott, qui lui a proposé de financer Rossoneri Sport à hauteur de 35-38 millions d'euros, qui s'ajouteraient aux 180 millions déjà prêtés à la même holding luxembourgeoise et aux 123 millions prêtés à Milan. Si Li accepte, cela revient à un aveu de faiblesse et Eliott pourrait réellement agir en tant que « commissaire » par rapport à cette situation. La troisième option est encore plus sombre pour l'homme d'affaires chinois, à savoir trouver un accord avec le fonds américain. Après un délai donné et en cas de défaut de paiement de Li, Elliott pourrait le remplacer et injecter l'argent nécessaire pour sauver le club. La situation pourrait à ce stade compliquer les implications juridiques. Rossoneri Sport pourrait être mis en défaut de paiement, vu que Li ne serait pas en mesure de rembourser les sommes investies par Elliott. Le Navire Coule Ce 22 mars, la tentative du PDG de Milan, Marco Fassone, est de continuer à trouver, avec le soutien de la banque d'investissement Merrill Lynch, qui dispose d’un mandant courant jusqu’à la mi-avril, à trouver des investisseurs disposés à participer au refinancement de la dette envers Elliott. Entre le 22 et 23 mars, Fassone illustre son business plan aux prêteurs potentiel du Milan dans la City. Si le refinancement ne se réalise pas, l'arrivée d'Elliott à Milan serait en effet inévitable. Il pourrait s’agir, dans l’état actuel des choses d’une situation bénéfique pour le club, mais le Fond Eliott aura tout intérêt à prendre son temps pour évaluer le club, afin de le revendre à une date ultérieur. Après Martine à la ferme, Fassone à Londres! Milan est sur le sol anglais. Alors qu’en Italie, tous attendent des informations en provenance de Yonghong Li, et ce y compris une réponse sur l’avance initiale de 10 millions d'euros précités. Marco Fassone accompagné de David Han Li et de la directrice financière Valentina Montanari, ont été aperçus dans la capitale anglaise, accompagnés des banquiers de Merrill Lynch. Selon Il Sole 24 Ore, la délégation milanaise aurait rencontré, dans une série de réunions, entre 8 et 10 investisseurs institutionnels et des fonds de couvertures. Il semblerait que le plan de refinancement de la dette Elliot aurait été présenté, et ce, afin de pouvoir procéder à une collecte totale de 500M€. Cette dernière trouve sa source dans l’émission de la transformation des créances détenues par une banque en titres négociables, une titrisation, émise par le milan à hauteur de 270M€. Les 230M€ restants proviendraient des prêts obtenus à la Rossoneri Sport de Yonghong Li. Les investisseurs vont recevoir des documents certifiés par Ernst & Young et Il ne leur restera plus qu'à comprendre ce qu’ils en feront, étant donné la complexité de l'opération, et le doute subsistant des intentions de Yonghong Li, au sujet de l’augmentation des Capitaux du club. Déjà un démenti d’un repreneur ! Alisher Usmanov n'a reçu aucune offre pour racheter le Milan. Le milliardaire russe, actionnaire minoritaire de l'Arsenal, a annoncé, par l'intermédiaire de son porte-parole, qu'il n'avait pas été contacté par l'acquisition du contrôle de la société Rossoneri. Usmanov avait été désigné, ces derniers jours, comme l'un des acheteurs potentiels du Milan, suite au passage de plus en plus probable des 99,93% Yonghong Li appartenant à du club au fond Eliott. Pour le porte-parole d’Usmanov, ce ne serait pas réaliste : "M. Usmanov a reçu de nombreuses propositions pour acheter des clubs de football, certaines sont sérieusement considérées et d'autres ne le sont pas. Monsieur Usmanov, n'a reçu aucune proposition pour racheter Milan." Folie des grandeurs, retour sur terre "Les salaires de l’équipe première du Milan, que je considère comme une équipe très compétitive, se situera entre 110 et 120 millions selon la manière dont réagira le marché dans son ensemble". – Marco Fassone le 7 septembre 2017. C'est ce qu'a déclaré le directeur général des Rossoneri lors de la vidéo-conférence qui avait été diffusée sur les chaînes sociales du club et sur Milan TV le 31 août, juste après la clôture de la campagne de transfert en Italie. Il s'agit d'une croissance comprise entre 57% et 71% par rapport au résultats bruts de l'année précédente, données publiées par la Gazzetta dello Sport du 7 septembre 2016 et traitées par Calcio&Finanza, en prenant en considération le mercato hivernal et le poids de la composante fiscale qui ne s'élevait qu’à 70,41 millions. Le salaire brut total du Milan 2017-2018, calculé à partir des données publiées par la Gazzetta dello Sport dans son édition du 7 septembre 2017, serait estimé à un peu plus de 100 millions d'euros, soit loin de 110-120 millions annoncés publiquement par Fassone. Lors de sa déclaration, il semble que Fassone avait repris, outre l’équipe première, les frais afférents à Vincenzo Montella et son staff techniques : 3M€ net pour l’entraîneur (5,5M€ en brut). Cependant, une différence importante apparaît entre les chiffres de la Gazzetta Dello Sport et de Calcio&Finanza La différence la plus significative concerne le salaire net de Bonucci, indiqué à 6,5 millions dans les enquêtes précédentes de CF. Mais selon La Gazzetta, le défenseur de Milan et de l'équipe nationale est le joueur le mieux payé de Série A, au même titre que Gonzalo Higuain, avec 7,5M€ de salaire Net. Selon le quotidien rose, si on y inclut les bonus, cela pourrait monter jusqu’à 10M€. Du Rocher à la Scala ? Pour finir, selon le10sport, l’actuel propriétaire de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev commencerait à s’intéresser au Milan AC. Dimitri Rybolovlev aurait commencé à se renseigner concernant un possible rachat. Actuellement à la tête de Monaco, le magnat russe pourrait bien quitter le club Monégasque contre une somme de 500M€. Le Milan trouvera-t ‘il un repreneur avant de se présenter à l’Uefa ? Comment va réagir la Fédération Italienne. Le Club trouvera-t’il les fonds nécessaires pour sa survie ? Quoiqu’il en soit, le blason de ce club « historique » de Série A restera bafoué par cette situation…Attention aussi à ne pas imiter Parme lors de la faillite de la Parmalat…. C'est peut-être aussi le bon moment de conclure le dossier du Giuseppe Meazza... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...