Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'as rome'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

14 résultats trouvés

  1. Walter Sabatini, l’ancien homme fort de l’Inter s’est trouvé un nouveau point de chute à Salerne. Celui-ci s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur l’adversaire du jour : l’Inter Championne d’Italie Pour quelle raison la Salernitana pourrait se sauver ? "Car c’est un groupe de joueur qui devient, à présent, une équipe. Nous avons déjà été souvent défini comme relégable, nous le sommes à 93%." Qu’avez-vous dit à Ribery suite à son accident ? "Après avoir vu le véhicule, je lui ai juste dit : Content que tu ne sois pas mort. C’est un être humain extraordinaire, il aide ses équipiers, il se donne avec ténacité malgré le vécu de sa carrière." Que représente Edin Dzeko pour vous ? "C’est l’harmonie en mouvement du football. Je félicite l’Inter de l’avoir pris." Et l’Inter ? "C’est un rêve que j’ai caressé mais j’ai pris la mauvaise porte d’entrée : J’avais accepté le fait de rester tout en étant écarté de l’organigramme et je n’aurai jamais dû le faire. Tu ne rejoins pas l’Inter comme un fantôme: Il faut donner des coups de coude à table et faire les choses avec fermeté. Je conserve un profond regret car je ne m’étais pas mis en condition de faire le meilleur de moi-même. Après avoir quitté Rome, aucun autre club n’aurait pas pu autant m’enthousiasmer." Quel est le joueur de l’Inter actuel, que vous considérez comme le vôtre ? "J’ai beaucoup de responsabilité sur Bastoni. J’étais fortement intégré à l’opération." L’Inter est sur Scamacca et Frattesi, vous les avez connu à Rome... "Le départ de Scamacca m'a déçu, attristé, j'avais tout fait pour qu'il reste. Je lui avais fait la promesse de l’intégrer de suite en équipe-première et je l’aurais fait." Frattesi? "Je l’ai convoqué lorsqu’il était encore dans en Allievi. Je lui avais dit : "Si tu ne parviens pas à percer en Serie A, je viens te chercher et je te cognerai." Ricky Massara m’avait pris la tête pour les recruter lui et Antonucci. Frattesi est le prototype du milieu de terrain moderne : Si j’étais encore à l’Inter maintenant, je le prendrai immédiatement. Mais je suis ici à Salerne et j’ai quelqu’un de similaire : Ederson". Qui était Simone Inzaghi, avec-vous comme dirigeant ? "Un emmerdeur comme je n’en ai jamais vu. Il avait une très grande capacité pour analyser les situations, il les communiquait à ses équipiers même s’il ne savait pas encore les mettre en pratique. Puis, une étincelle s’est allumée ,et je me suis demandé s’il était apte à devenir entraîneur." Etes-vous surpris par la période que traverse l’Inter ? "Il me semble qu’elle a fléchi physiquement, mais je reste très méfiant, je m’attends à une Inter agressive." Vous êtes l’un des rare à avoir pu dialoguer avec Jindong Zhang, comment le décririez-vous ? "Ce n’est pas un humain, c’est un demi-dieu. Je me souviens de repas opulent chez lui, moi avec lui et Fabio Capello. Une fois, nous étions aussi à table avec Lippi. Jindong revenait de l’étage pour saluer Marcelo telle une divinité sur terre. On ne le voyait jamais, c’était comme personnalité mythologique". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. AFP - L’Inter a corrigé Bologne 6 à 1 samedi au stade Guiseppe Meazza et pris provisoirement la tête de la Serie A en attendant les matchs de dimanche et lundi qui pourraient permettre à l’AS Rome, Milan et Naples de refaire leur retard d’un point. Agressifs au pressing, incisifs en contre et précis dans la construction, les Milanais n’ont laissé aucune chance à une équipe de Bologne désorganisée et quasiment incapable de se créer des occasions. Il y a eu cinq buteurs mais s’il faut retenir un trio Nerrazzuro, ce seront les trois milieux qui n’apparaissent pas au tableau d’affichage : défenseurs, attaquants, passeurs, Federico Dimarco, Denzel Dumfries et surtout Marcelo Brozovic, le chef d’orchestre, ont donné le tournis à leur adversaire. Le festival des hommes de Simone Inzaghi a débuté à la 6e minute, Dumfries a débordé côté droit pour centrer vers Lautaro Martinez qui a fusillé Skorupski à bout portant. Skriniar a par la suite devancé de la tête le même gardien polonais, en retard (30e). Brozovic, 4 minutes plus tard, a lancé Dumfries à droite, dont le centre mal repoussé par la défense a échoué sur Barella qui n’avait plus qu’à pousser au fond (3-0). Le discours du coach de Bologne Sinisa Mihajlovic à la mi-temps n’a rien changé, ses hommes ont continué à subir les voies d’eau : Dimarco a repris la marche en avant avec un ballon qui a transpercé toute la surface de réparation et ses acteurs pour finir dans les pieds de Vecino, qui a pris le temps de contrôler pour marquer de près (54e). Brozovic, encore lui, a envoyé à l’heure de jeu un ballon tendu dans la surface adverse, que Lautaro Martinez a laissé très intelligement passer pour Dzeko, buteur du pointu (62e). Le même Dzeko a profité 5 minutes plus tard d’une passe d’Alexis Sanchez contrée par De Silvestri pour longer la ligne de but et frapper en force par dessus la tête de Skorupski dans un angle impossible. La réduction du score anecdotique d’Arthur Theate pour Bologne (6-1) ne suffira pas à apaiser les maux de tête de Mihajlovic après la déroute de son équipe. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 6-1 Bologne Buteur(s): 6' Lautaro Martinez (I), 31' Skriniar (I), 34' Barella (I), 54' Vecino (I), 65', 68' Dzeko (I), 86' Theate (B) Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni (67' 11 Kolarov); 2 Dumfries, 23 Barella, 77 Brozovic (74' 5 Gagliardini), 8 Vecino, 32 Dimarco; 10 Lautaro Martinez (67' 7 Sanchez), 19 Correa (29' 9 Dzeko) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 14 Perisic, 20 Calhanoglu, 33 D'Ambrosio, 36 Darmian, 48 Satriano T1: Simone Inzaghi Bologne: 28 Skorupski; 29 De Silvestri (77' 6 Theate), 17 Medel, 4 Bonifazi, 3 Hickey (55' 35 Dijks); 8 Dominguez (69' 20 Van Hooijdonk), 32 Svanberg (55' 55 Vignato); 11 Skov Olsen, 21 Soriano, 10 Sansone (55' 99 Barrow); 9 Arnautovic Banc: 22 Bardi, 2 Binks, 5 Soumaro, 6 Theate, 7 Orsolini, 15 Mbaye, 19 Santander, 66 Amey T1: Sinisa Mihajlovic Arbitre: Ayroldi Var: Guida Averti(s): De Silvestri (B), Hickey (B), Dijks (B) Expulsé(s) : / Affluence: 35.278 Tifosi ®AFP
  3. Place à un condensé de l'actualité de ce jour, un seul conseil, préparez le pop-corn, les mouchoirs, ou un bon calmant: C’est une information de Sky Sport : La volonté de Lukaku est claire: Il veut rejoindre Chelsea. Les Blues étudient ces dernières heures la possibilité de déposer une nouvelle offre, convaincante et finale pour faire plier l’Inter. Chelsea avait déjà proposé 100 millions d’euros plus Alonso, mais le club ne veut que du cash Selon la Repubblica, le joueur a accepté l'offre d'Abramovich de 15 millions d'euros par saison - plus 3 millions à la signature - pendant quatre ans. Selon Italia1, si la Famille Zhang s’est donné le temps de la réflexion, ce n’est non pas suite aux protestations des tifosi au siège, mais ils cherchent à faire sortir Lukaku de sa tanière, il devra communiquer publiquement la décision de partir, à sa demande, dans le club entraîné par Thomas Tuchel Sport Mediaset redoute un exode : "Le départ de Lukaku pourrait donner lieu à une Diaspora. Car son propriétaire a radicalement et soudainement changé sa stratégie en ne considérant plus personne comme intransférable : Cela pourrait aussi chauffer pour Stefan De Vrij, Nicolò Barella et Lautaro Martinez." Un transfert record, vraiment ? Selon nos confrères de notre communauté Facebook, l’Inter est loin de réaliser l’affaire du siècle : En effet, quel que soit le montant du transfert, il faudra déduire de nombreuses commissions. La Gazzetta met en évidence que : - 5% de l'affaire vont dans une aide de solidarité de l'UEFA ; - 5% vont aux clubs qui ont formé le Belge (2,25% Anderlecht, 2% Chelsea, 0,75% Everton) ; - 6% de la revente vont à Manchester United comme convenu au moment du transfert de Big Rom ; De plus, l'Inter doit encore terminer de payer le transfert de Lukaku (environ 40 millions d'euros). Tout cela fait que si Chelsea paye 120 millions d'euros, 53,2 millions d'euros devront être retirés et l'Inter n'empocherait "que" 67 millions d'euros Antonio Conte pourrait retrouver ses amis En effet, selon Il Giornale, si une prolongation a été proposée à Giuseppe Marotta et Piero Ausilio lors du départ d’Antonio Conte, celle-ci n’a jamais été officialisé et ils pourraient partir, selon certaines sources. "A quelques jours du début du championnat, ce serait une sorte de désertion envers Inzaghi et l'équipe, ainsi qu'envers les tifosi eux-mêmes, qui ont besoin de conseils puisque Zhang est rentré en Chine et qu'on ne le verra pas à Milan dans quelques jours." Le coup de Grace de Paolo Condò "Il y a la nécessité d'arriver le plus vite possible à la vente de du Club, car les Zhang me semblent emprunter une route complètement sans retour. Je voudrais faire un geste qui soit purement symbolique mais que je trouverais très juste : Renommer Angelo Moratti le centre sportif de la Pinetina et enlever Suning parce que c'est quelque chose qui doit être enlevé par décence". Le Joker Andrea Belotti ? En effet, Edin Dzeko ne rejoindra jamais l’Inter suite au véto d’un José Mourinho très certainement dans un état de grâce actuellement, à l'As Rome! En fin de contrat l’an prochain au Torino, le joueur ne coûterait, selon Tuttosport, que 30 millions d’euros au grand max. Cette somme est d’ailleurs la somme que le club granata avait accepté pour le céder au Zenith Saint-Pétersbourg. Andrea veut rester en Italie et il a refusé l’offre: L’Inter pourrait donc conclure l’opération aux alentours de 25-30 millions d’euros. Le Champion d’Europe n’est pas trop gourmand au niveau salarial : 3,3 millions d’euros Selon vous, l’international italien pourrait-il être à la hauteur du poste exigé pour un numéro 9 ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Alexis Sanchez pourrait jouer en Serie A, mais pas en Coupe d’Europe. Telle est la décision prise par Manchester United. En effet, comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, le club anglais profite actuellement d’un vide juridique sportif pour mettre la pression sur les Nerazzurri. La situation est extrêmement tendue en Italie, surtout à l’Inter et à la Roma qui sont confrontées à une série de cas épineux. La sortie de Marotta en avant-match d’Inter-Sassuolo de ce mercredi était d’ailleurs un signal tangible. Il n’y a pas de règle à l'heure actuelle. Manchester United se montre ferme pour Sanchez (Inter) et Smalling (Roma). Le club est ouvert à la prolongation des prêts uniquement pour la fin de la saison de Championnat mais pas pour l’Europa League où United est en course. Une victoire pourrait lui garantir un accès direct à la prochaine Ligue des Champions. En somme, la critique est forte et la solution semble lointaine. L’Inter et la Roma veulent traiter. United cherche à engranger de l’argent avec la cession définitive des deux joueurs. L’Inter doit aussi se battre avec Chelsea pour Moses, et discuter avec le Bayern pour Perisic. Le droit de rachat à 20 millions d’euros a expiré le 31 mai dernier et il était retenu trop important pour les bavarois, qui pourraient mettre en congé le croate en créant un dommage à l’Inter et au joueur. Pour rappel, voici la déclaration de Marotta "Notre Fédération, de même que d’autres Fédérations, a voulu aller jusqu’au terme de cette saison et je sais à quel point il y a des contradictions. Il y a cette blessure supplémentaire, cette situation anormale d’un point de vue réglementaire qui se doit d’être disciplinée." "Je fais référence aux prêts, aussi bien en entrée qu’en sortie, qui peuvent apporter une disparité d’intention d’un club à l’autre. Nous avons deux joueurs en provenance de Chelsea et de Manchester United et d’autres joueurs qui sont partis." "Nous devons donc faire face à une vraie transaction. Il faut des règles, les joueurs ont le droit de pouvoir terminer toutes les compétitions, aussi bien en Championnat qu’en Coupe d’Europe. J’espère qu’une décision de la FIFA réglementera tout cela." Depuis le départ d’Alex Ferguson, United est donc bel et bien devenu un club de troisième zone... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Selon un rapport publié dans l'édition imprimée d'Il Tempo, les romains sont entrés dans la course pour récupérer l'attaquant napolitain Dries Mertens en transfert gratuit. Au cours des dernières semaines, Mertens (dont le contrat expire à la fin de cette saison) semblait sur le point de signer une prolongation avec le Napoli, mais cela ne semble plus si certain maintenant. Du coup, la Roma a suscité un intérêt dans l'espoir de profiter pleinement de cette incertitude planante. Les Romains sont prêts à offrir à l'attaquant de 32 ans un contrat de trois ans. Le rapport indique également qu'ils savent également que la Roma ne sera pas la première option pour Mertens, compte tenu du type de salaires que d'autres clubs comme l'Inter, Chelsea et l'AS Monaco pourraient lui offrir.
  6. Selon Gianluca Di Marzio, l’Inter et la Roma sont finalement tombées d’accord : Les deux clubs partiraient sur une obligation de rachat en fonction d’un nombre déterminé de présences, de la part de Leonardo Spinnazola. Une sorte de garantie obtenue par le Beppe sur l’intégrité physique du joueur qui serait d’ores et déjà lié au projet interiste. Les deux clubs s’activent à présent à définir le nombre de présences des joueurs. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Radja Nainggolan était présent à Rome pour des raisons personnelles, liées à une marque d’habillement qui venait d’ouvrir dans la Capitale. Présent aux côtés de Manolas, son ancien équipier à la Roma, il est allé saluer les Tifosi présents sur places. Outre les selfies et il a répondu à ses derniers sur Instagram. Quand reviens-tu à Rome ? "Très bientôt, je l’espère" - Mais il n’y a pas lieu de polémiquer : "J’ai mes amis les plus chers à Rome et il m’est possible d’y revenir en fonctions des engagements qui me sont consentis." As-tu oublié le public Giallorosso ? "Jamais." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Eusebio Di Francesco, l’entraîneur de la Louve, se prépare à vivre une semaine extrêmement compliquée avec la réception du Real Madrid et de l’Inter. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Roma n’est actuellement pas au meilleure de sa forme : "Pellegrini ne sera pas à disposition de l’équipe pour les matchs face au Real et face à l’Inter. Olsen a été soumis à des examens spécifiques ce lundi matin et les résultats sont positifs." Manolas ? "Il a effectué ce lundi des derniers tests, je verrais s’il est en condition, si tel est le cas, il sera convoqué. Ce qui nous manque actuellement, c’est de la détermination, on peut écrire ce que l’on veut, mais nous ne recrutons pas comme on ferait des achats dans un supermarché." "Nous devons avoir cette envie et ce désir de gagner les rencontres avec hargne, que l’on joue en défense ou en attaque, nous devons nous comporter de la même façon. Nous nous sommes préparés pour cette rencontre face à l’Inter, que nous retenons comme la plus importante. La perdre serait pour moi un coup de massue important." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Radja Nainggolan se rapproche à grand pas de l'Inter. Selon le Corriere Dello Sport, le milieu de terrain belge a eu en travers de la gorge de découverir que Rome peut se passer de lui et le mettre sur le marché. Après Martinez et les Diables Rouges, Monchi et la Louve, tout cela a perturbé le moral d'un joueur de stature internationale. Tous les chemins l'éloignent de Rome Pourtant, sa saison était impeccable sous le point de vue du dévouement et de la présence, mais ses dérapages sur les réseaux sociaux auront eu raisons de son avenir romain. Le Ninja en veut énormément à Monchi et lui a imposé sa loi en lui faisant posant ses conditions: Radja veut rester en Italie Radja a décidé d'aller à l'Inter Radja dictera ses conditions. Le Ninja, dont la fracture est bien visible, reste à présent chez lui durant les prochaines semaines, dans l'attente de la rencontre entre Piero Ausilio et Monchi pour discuter de cette transaction. L'Inter veut diminuer la demande de la Roma (35M€) en incluant des jeunes de la Primavera. La Louve, veut du cash. Fin juin, les deux parties se réuniront pour le transfert du joueur. Vu la situation, Piero a intérêt à signer Nainggolan s'il ne veut pas perdre Spalletti... Pastore, ancienne cible Nerazzurra, pour remplacer le Ninja à Rome La Louve a déjà trouvé le remplaçant idéal pour remplacer Radja Nainggolan, un joueur qui est sur le liste des transferts : Javier Pastore. West Ham souhaite le recruter, mais l'ancien de Palerme veut retourner en Italie et Rome est prête à l'accueillir. Son entourage travaille actuellement avec Monchi, afin de rendre ce transfert réaliste. Mais la concurrence est là : Rome souhaite le transférer pour une somme de 20-25 millions d'euros et offrir au joueur 4 à 5M€/saison. Naples est aussi intéressé et a sondé le PSG, il proposera son offre, uniquement en cas de départ de Mertens ou Callejon. Pour l'heure, la Roma est en pôle. Outre son talent, l'Inter compte recruter le Ninja également pour une autre raison... Les origines indonésiennes du Ninja pourrait être un véritable tsunami au niveau de la pénétration du Marketing Nerazzurro, devenu stratégique en Asie. Il ne faut pas oublier, que notre Président, Erick Thohir, organisera la 28ème édition des jeux asiatiques qui se disputera du 18 août au 2 septembre à Jakarta et à Palembang. Si Radja signe, la première journée de championnat coïncidera avec la cérémonie d'ouverture des jeux indonésiens. Que pourrait demander de plus Erick Thohir, en termes de publicités, rentabilités, voir en écoulement de maillots ? Nainggolan s'inspire d'une Légende pour le choix de son numéro de maillot Le numéro fétiche de notre indonésien est le numéro 4. Toutefois ce dernier a été retiré à la suite du départ à la retraite de Javier Zanetti. C'est d'ailleurs pour ce motif que Perisic arbore à l'Inter, le numéro 44. En revanche, Radja a eu l'idée de génie de faire comme Ivan Zamorano. En effet, à l'époque, notre terreur d'attaquant avait sacrifié son numéro 9 pour Ronaldo en optant pour le 1+8 (18). D'ailleurs, Ivan continue toujours à arborer ce numéro spécial lors des matchs d'Inter Forever. Concernant Radja, le numéro de maillot souhaité sera le 22 à la Zamorano, donc le "2+2". Cette idée plait énormément au Club, car cette imagination pourrait plaire à des milliers de fans et s'il est vrai que le maillot d'Icardi est le plus écoulé actuellement, celui de Nainggolan pourrait suivre une trajectoire aussi tout particulière. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. En effet, un entretien téléphonique a eu lieu entre l’entraîneur de l’Inter et le milieu de terrain de la Roma, qui pourrait être la "clé" derrière Icardi. Pour le Corriere Dello Sport: "Il aura fallu un an de plus pour que l'Inter tente, à nouveau, de recruter Radja Nainggolan. Luciano Spalletti veut veut le milieu de terrain belge de Rome et tente de le persuader de le rejoindre à Milan. L'entraîneur de l'Inter, aurait fait lui-même le premier pas en appelant directement le "Ninja" pour lui illustrer son projet." "Maintenant, c'est au tour de la Direction de l'Inter d'entamer les négociations avec la Roma, qui semble marquer des signes d'ouverture quant à l'éventuel départ de son joueur. Pour rappel, Nainggolan touche 4,2M€ par an et son contrat se termine en 2021. La Louve l'avait payé 14,1M€ et sa vente, estimée entre 25 et 30M€, pourrait rapporter un joli gain." "Cette somme est atteignable pour l'Inter, qui de toute évidence compte toujours marquer son intérêt pour recruter ce joueur pour la saison 2018-2019. Soit en l'achetant directement à la Roma, soit par le biais d'un prêt avec une obligation de rachat. Du point de vue financier, cela changerait peut de chose car le paiement ne serait différé que de douze mois. Du coté de la Roma, le départ de Radja représenterait un avantage économique non-négligeable sur le plan de la masse salariale. L'Internationale belge étant le second joueur le mieux payé, après Dzeko." Le milieu de terrain de Rome serait également courtisé par le Guangzhou de Cannavaro, qui devra cependant faire face aux limites imposées par le gouvernement chinois pour l'investissement à l'étranger. La négociation avec l'Inter est, de fait, beaucoup plus concrète. Spalletti n'a aucun doute, il veut Radja pour son 4-2-3-1, pour combler cet espace derrière Icardi. Au niveau des objectifs de recrutement, celui de Nainggolan semble être le plus abordable de tous... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Le week-end prochain l'Inter reçoit, au stade Giuseppe Meazza San Siro, l'AS Rome pour le compte de la 21e journée de Série A. Malgré l'arrivée de Lisandro Lopez (Benfica), le secteur défensif de Luciano Spalletti reste très affaibli. Miranda et D'Ambrosio, toujours en phase de récupération, ne seront pas de retour la semaine prochaine. Tout laisse à penser que Spalletti titularisera le défenseur argentin. Lisandro Lopez n'a disputé que 8 matchs cette saison entre Coupes et Championnat.
  12. Rome - L’AS Roma communique la fin du rapport de travail entre le Club et l’entraineur Luciano Spalletti. La société est actuellement à la recherche d’un nouvel entraineur."Cette officialisation est arrivée après la victoire de dimanche sur le Genoa 3-2, qui a garantie aux Giallorossi la seconde position en championnat et la qualification directe en Champions League 2017-18. Depuis janvier 2016, les destins de la Roma et de Spalletti s’étaient, à nouveau liés. Il avait en effet été entraineur de l’équipe entre 2005 et 2009 où il avait remporté deux Coupes d’Italie et une Super Coupe d’Italie. Nous voulons lui présenter nos plus sincères remerciements, pour l’immense travail qu’il a abattu, et pour sa contribution importante à son retour au Club.Sous l’ère de Spalletti, durant cette saison, la Roma a remporté le plus grand nombre de points et de buts inscrits dans son Histoire. Nous souhaitons à Luciano, le meilleur pour son futur. Le Club entend continuer son parcours de croissance et le nouvel entraineur devra être adapté aux valeurs, à la philosophie du Club et contribuer au développement de la Roma." - Jim Pallotta - Président de l’AS Roma.®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...