Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'as'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

3 résultats trouvés

  1. Drôle de révélation que nous proposent les médias espagnols. D'après Marca, AS ou encore ABC, l'actuel président de l'UEFA, tout fraîchement réélu, aurait falsifié des documents afin de se présenter aux élections de la présidence de l'UEFA. En effet, toujours d'après ces médias, le dirigeant auraient menti sur une ligne de son CV, notamment : il aurait affirmé avoir été membre du conseil d'administration de l'Olimpija Bezigrad, club Slovène, entre 2006 et 2011. Sauf qu'il ne l'aurait jamais été. Une tromperie importante car sans cette ligne dans son CV, il n'aurait pas pu être élu. En effet, une expérience de cinq années est nécessaire pour être éligible à la tête de l'UEFA. Le Slovène n'a pas encore réagi à ces accusations, qui pourraient le mettre dans de beaux draps... Un jour ou l'autre tout ce sait Aleksander! Traduction Lindt1908 Via RTL Info
  2. « Agnelli ? Je n'appellerais pas ça de la satisfaction, je n'avais pas besoin de ressentir quelque chose comme ça. Bien sûr, j'en sais plus sur beaucoup de choses que les fans normaux. L'histoire de la Juventus devait se terminer comme elle l'a fait. Parce que tout allait mal." C'est ce qu'a déclaré le président de l'UEFA Alexander Ceferin lors d'un long entretien avec le journal slovène Ekipa, dans lequel il aborde diverses questions dont celle de la Superlega et la situation du club de la Juventus liée à l'enquête Prisma et à la démission de l'ancien président Andrea Agnelli. "Je n'ai pas de relation émotionnelle avec Agnelli, mais je tiens à souligner que je respecte toujours la Juventus en tant que club et que j'ai beaucoup de respect pour les trois clubs en général", a-t-il ajouté. "Si un club a un conseil d'administration qui prend de mauvaises décisions, cela ne veut pas dire que je suis contre ce club en tant que tel, encore moins contre ses fans ou ses joueurs", a encore déclaré Ceferin. "Cependant, il est intéressant de noter que sur les trois clubs qui se déclarent les sauveurs du football, selon les médias, l'un est engagé dans une affaire pénale sur des questions budgétaires, un autre pour avoir transféré de l'argent à l'un des dirigeants de l'organisation des arbitres. "Nous verrons si le troisième a quelque chose aussi. C'est intéressant de voir comment ils sauveraient le football... Tout autre commentaire de ma part serait superflu", a conclu Ceferin en référence à la Juventus, Barcelone et le Real Madrid, comme le rapporte As. Jamais deux sans trois! Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  3. Selon AS, Barcelone entre dans des semaines compliquées en raison de "l'affaire Negreira". Explications ! Le club, présidé par Joan Laporta, est entre le marteau et l'enclume en Europe. L'UEFA peut entrer dans la danse et exclure l'équipe catalane des compétitions européennes à titre de mesure disciplinaire, pour l'instant pour une saison jusqu'à ce que la situation soit clarifiée en justice. La même chose qui pourrait arriver avec la Juventus en Italie. Si l'instance européenne considère que la réputation des compétitions européennes est mise à mal par la présence de Barcelone, elle pourrait purement et simplement l'exclure. Ce n'est pas la première fois qu'elle fait appel à la articles 4.02 et 4.03 de son règlement disciplinaire pour défendre une ligne d'esprit du jeu et, en particulier, des valeurs que l'UEFA essaie de véhiculer pour assurer une compétition décente. Le précédent du Milan en 2006 n'a pas été apprécié par l'UEFA et la règle d'éligibilité a été modifiée en avril 2007 dans les Statuts de l'UEFA. L'UEFA a toujours été très dure lorsqu'elle a détecté des infractions enfreignant les valeurs qu'elle veut transmettre à ses compétitions. Elle est dure avec les équipes qui sont allées trop loin avec le fair-play financier et aussi avec les équipes liées à une éventuelle fixation ou achat d'arbitres. On peut citer les cas du Steaua Bucarest, Besiktas et Fenerbahçe. Les règles sont claires par rapport au cas de Barcelone. L'article 4.01b du règlement de la Ligue des champions oblige les équipes qui souhaitent participer à l'Europe "avant le 1er juin à présenter la documentation nécessaire". L'UEFA peut ouvrir une procédure disciplinaire avant cette date pour régler le problème. L'instance européenne du football est très attentive à l'ensemble du "cas Negreira". "Le département Intégrité de l'UEFA nous a envoyé une lettre demandant des informations complètes sur cette question", a admis Andreu Camps , secrétaire général de la RFEF. Javier Tebas, président de LaLiga, exhorte également l'UEFA à agir. Le Règlement UEFA met la pression sur le Barça. En effet, l'article 4.02 stipule que "l'UEFA conclut à sa satisfaction qu'un club a été impliqué, directement et/ou indirectement, depuis l'entrée en vigueur de l'article 50(3) des Statuts de l'UEFA, soit le 27 avril 2007, dans toute activité visant à organisant ou influençant le résultat d'un match au niveau national ou international, ce club sera déclaré inéligible par l'UEFA à participer aux compétitions. Cette inéligibilité n'est effective que pour une seule saison de football. Pour prendre sa décision, l'UEFA peut, sans y être obligée, s'appuyer sur la décision d'une instance sportive nationale ou internationale, d'un tribunal arbitral ou d'un tribunal d'État. L'UEFA peut s'abstenir de déclarer un club inéligible à participer à la compétition si l'UEFA est convaincue que l'impact d'une décision prise en rapport avec les mêmes circonstances factuelles par une instance sportive nationale ou internationale, un tribunal arbitral ou un tribunal étatique a déjà pris effet." Alors que l'article 4.03 dit qu'"outre la mesure administrative consistant à déclarer un club inéligible prévue à l'alinéa 4.02, les instances de l'administration judiciaire de l'UEFA peuvent, si les circonstances le justifient, également prendre des mesures disciplinaires conformément au Règlement disciplinaire de l'UEFA." Concernant l'affaire en elle même, c'est officiel, le parquet a dénoncé l'affaire Enríquez Negreira devant le tribunal d'instruction numéro 1 de Barcelone. Le ministère public, qui finalisait sa lettre ces derniers jours, l'a officialisée Vendredi et accuse le club en tant que personne morale, ainsi que les anciens présidents Sandro Rosell et Josep Maria Bartomeu pour corruption continue dans les affaires et ce, sous sa forme de fraude sportive. Les deux anciens présidents sont également accusés d'administration déloyale et, dans le cas de Bartomeu, d'un tiers pour avoir falsifié un document commercial. Deux anciens cadres du club, Albert Soler et Óscar Grau, sont également accusés. Selon la plainte, Barcelone, par l'intermédiaire des anciens présidents Sandro Rosell et Josep María Bartomeu, a conclu un "accord verbal strictement confidentiel" avec Enríquez Negreira "afin qu'en sa qualité de vice-président du CTA et en échange d'argent, il porte les actions tendant à favoriser le FCB dans la prise de décision des arbitres lors des matches disputés par le Club, et donc dans les résultats des compétitions; arbitres dont la désignation pour chaque match des compétitions officielles espagnoles de portée nationale et professionnelle est effectuée au sein du CTA, organe chargé, en outre, des évaluations pour les promotions et descentes de catégorie des arbitres, ainsi que la proposition de candidats aux postes d'arbitres internationaux." Le texte précise que l'entreprise d'Enríquez a émis "des factures qui ont été soumises pour encaissement au FCB sans qu'elles ne répondent à aucun véritable conseil ou prestation technique." C'est un contrôle fiscal qui a révélé les paiements. C'est alors que Barcelone a été sommé de fournir "une copie des vidéos, documents ou rapports dans lesquels le travail de conseil spécifique a été effectué. Le FCB a répondu que la documentation requise n'avait pas été trouvée." L'Agence fiscale a estimé qu'"il n'y avait aucun lien entre la dépense effectuée et la génération de revenus, et le service fourni n'était pas non plus individualisé ou directement lié à l'activité commerciale ou professionnelle du Club". L'Inspection des Impôts a conclu que les factures étaient invalides car "elles ne correspondaient pas à la prestation de services par les entreprises" d'Enríquez "en l'absence de preuves qui prouveraient la réalité de l'activité exercée par celles-ci." On apprend également que "tous les paiements ont été effectués par virement bancaire sur des comptes financés presque entièrement par ces paiements. L'argent a ensuite été retiré par chèques au porteur. Finalement, ces perceptions n'avaient aucun fondement légal ou statutaire." Traduction alex_j via AS. Tous les détails sont ici (en espagnol).
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...