Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'bain capital crédit'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

9 résultats trouvés

  1. Dès aujourd’hui, Steven Zhang et la Direction italienne vont procéder à des rencontres individuelles pour proposer aux joueurs de ne pas percevoir les mensualités du mois de novembre et de décembre dernier. Ceux-ci ayant déjà fait l’objet d’un précédent report. Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, cette épargne ne serait pas définitive : les joueurs pourront percevoir leurs salaires via un report pour la saison à venir. Zhang va parler de façon individuelle avec chaque joueurs aujourd'hui, mais cette thématique sera débattue également après la rencontre face à la Roma, soit ce jeudi. Il ne s’agit pas d’une convention collective étant donné que la situation est différente pour chaque joueur. Toutefois, si ces deux mensualités ne sont pas versées dans le courant de cette saison, l’Inter épargnera 25 millions d’euros brut. Zhang et la Direction vont donc exposer les problèmes financiers du club, et les joueurs seront libres de renoncer aux deux mois. Le Plan B Etant donné que les possibilités de refus semblent minimes, l’Inter a déjà prévu un plan B : Procéder à une modification contractuelle individuelle qui permettra au club d’alléger son bilan lors de la clôture de ce dernier au 30 juin, tout en confirmant aux joueurs que ceux-ci percevront ensuite ce qui leur ai dû. La sensation est que ce plan B ne fera pas l’objet d’un accord trop difficile. Et même si la thématique économique reste de mise, étant donné que le club devra faire l'objet d'une réduction de 15% du cout de sa main d’œuvre, celle-ci passe au second plan : Les joueurs veulent savoir quel sera le projet sportif de la saison à venir. Zhang et la Direction devront donc leur faire comprendre si Antonio Conte restera sur le banc. Ils souhaitent savoir si le projet d’équipe sera de partir à l’attaque de la seconde étoile, comme déclaré publiquement au lendemain du Scudetto, ou s’il leur sera demandé de rester dans le Top 4. Les joueurs, toujours placés en première ligne, voudront aussi connaitre les intentions européennes et savoir si l’Inter pourra disputer ou pas une Ligue des Champions de haute volée. De son côté, Antonio Conte a déjà fait savoir qu’il ne veut pas interrompre le projet Inter. Il va parler avec Zhang après avoir rencontré les joueurs. Antonio souhaite faire la lumière sur les objectifs et la continuité du projet technique. Il exigera la conservation de 5 intouchables : Romelu Lukaku, Lautaro Martinez, Nicolò Barella, Achraf Hakimi et Alessandro Bastoni. Pour lui, le projet doit rester ambitieux, même s’il sera difficile à atteindre. Le saviez-vous ? Selon Tuttosport, l’équipe a pris contact avec les représentants de l'association des joueurs, l’Assocalciatori. Tous ont écouté le discours présidentiel et personne n’a pris la parole. Après une réunion, on semble se diriger vers un refus unique de la part de l’équipe. Le Tweet de la journée signé Maurizio Pistocchi Il m’a été rapporté que le prêt de 275/300 millions d’euros en provenance d’Oaktree/Bain arrive. Il permettra de respecter les échéances : 50 millions d’euros au 28 mai et 50 millions d’euros au 28 juin. La demande de diluer dans le temps les salaires est une procédure similaire à celle proposée par la Juve, Barcelone et la Roma. Elle représente une épargne de 25 millions d’euros. 100 millions d’euros sont destinés au Mercato. Tous les grands joueurs resteront. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Un nouvel Hymne, une arrivée de fonds financiers qui ne feront pas augmenter le cout de la Dette, le nouveau Main Sponsor, c’est un fait, Steven Zhang et le Suning sont de retour L’Hymne de l’Inter Après le changement de Siège, le changement d’armoiries, et le changement de Main Sponsor, l’Inter est en passe de présenter un nouvel hymne qui remplacera le très célébrissime "C’é solo l’Inter", lui qui était revenu au premier plan après le très Moderne "Pazza Inter." Max Pezzali est en pole Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, des contacts ont eu lieu avec le monde musical: "Plusieurs artistes ont été contactés pour proposer une nouvelle composition. Plusieurs d’entre-elles sont arrivées au nouveau siège Nerazzurro." "Giuseppe Pavia, tifoso Nerazzurro s’y est essayé. Mais la personnalité qui a l’avantage se nomme Max Pezzali accompagné du producteur Claudio Cecchetto. Celui-ci aurait déjà été chanté par le Speaker officiel du club Nerazzurro Mirko Mengozzi." "La date de son lancement n’a pas encore été définie mais il ne faudrait pas faire preuve de patiente : Il n’est pas dit que le club décide d’attendre le début de la saison prochaine. Le nouvel hymne pourrait déjà être diffusé avant la fin de ce championnat." Le pari gagné de Steven Une arrivée de flux financier : Oui, une augmentation de la dette : Non. Steven Zhang, via le Suning,est en effet en train de réussir son pari, lui qui est attendu demain à Milan. Bain Capital Credit devrait être l'Elu , le vainqueur du projet de Steven, sans passer par la collaboration avec d’autres fonds. Et Il y a de quoi être fier du Président et du Suning qui ont trouvé la formule appropriée pour obtenir les 250 millions d’euros "Le prêt va être à la charge de la Great Horizon Sarl, soit le groupe satellite par lequel Suning contrôle les 68,55% de l’Inter. Cela veut dire que ce sera à Suning à construire une opération de remboursement de cette dette et non l’Inter." Pour faire face à ce prêt : "La Great Horizon (donc Suning) va s’engager à octroyer une partie des actions du club, mais la future opération de remboursement, et ce y compris les intérêts, seront entièrement à la charge de Suning et non au Club de la Viale Della Liberazione, qui "n’a que sur ses épaules" les fameux 375 millions d’euros relatif à l’émission des obligations." "Suning compte toujours faire entrer un actionnaire minoritaire qui remplacera la LionRock Capital et ses 31%. Mais cette partie de la transaction est postposée à plus tard. Il n’est d’ailleurs pas exclu que Bain Capital Crédit rentre, dans cette seconde phase, comme nouvel actionnaire minoritaire, ce qui offrirait une double opération qui garantirait une certaine solidité au projet Nerazzurro pour son futur proche." Pirelli ne restera pas à l’Inter La Rosea nous fait part d’un colosse asiatique prêt à collaborer à l’Inter: "La certitude est qu’après plus d’une vingtaine d’années sur les maillots, Pirelli ne sera plus repris sur les maillots. Il pourrait également partir définitivement malgré le fait que l’on parlait d’un autre partenariat moins important." "L’Inter, avant la pandémie mondiale, visait à obtenir un partenariat à 30 millions d’euros par saison, contre les 11 millions (+ bonus) proposé par la marque de pneumatique. Il y a deux négociations ouvertes, dont l’une avec un très grand nom chinois, mais celui-ci pourrait rencontrer les mêmes problèmes d’exportations de fonds que le Suning. Si la négociation va se finaliser, elle n’aura pas lieu immédiatement." On parle d’un partenariat à hauteur de 20 à 25 millions d’euros par saison. Mais avant tout, place au Scudetto Steven Zhang va faire profil bas actuellement, au moins jusqu’à ce que le Scudetto soit mathématiquement remporté : La rencontre avec Conte et la Direction, pour définir la ligne directrice du futur Nerazzurro aura lieu une fois le Scudetto acquis : "Un Tricolore historique non seulement pour l’Inter, mais aussi pour la Famille Zhang qui sera la première propriété étrangère à réussir à remporter le Championnat italien." Let's get ready to the Ruuuuuumble! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. En effet, malgré le naufrage de la Super League, Il Sole 24Ore nous confirme que Suning, assisté par la Goldman Sachs Usa, serait en processus avancé pour obtenir un financement à hauteur de 250 millions d’euros. Pour parvenir à ce résultat, Suning négocie avec trois fonds d’investissement américain : Fortress, King Street Capital Management, et Bain Capital Credit. Si la démarche entreprise par le Suning s’avère complexe, étant donné qu’il aura aussi la lourde tâche de signer un nouveau Main-Sponsor qui devra remplacer Pirelli, il ne faut absolument pas oublier la Direction actuellement mise en place à Milan. Comme le révèle Tuttosport, en juin 2022, nous ferons face à la fin des contrats actuel de : Giuseppe Marotta Antonio Conte Dario Baccin Piero Ausilio Et un effort du Suning devra être consenti pour confirmer ce bloc dirigeant, comme ce fut le cas, l’été dernier à la Via Bellini. Suning devra se montrer décidé, car il devra également gérer les prolongations de contrat des joueurs interistes : Lautaro Martinez Alessandro Bastoni Marcelo Brozovic Danilo D’Ambrosio Mais surtout Nicolò Barella qui doit être blindé Antonio Conte souhaite continuer son aventure à l’Inter, mais il veut avoir la garanti que des investissements seront consentipour performer en Europe: Pour passer la phase de groupe et créer un groupe capable de soulever le précieux trophée. S’il est spécialiste des trophées nationaux, son objectif est de soulever un titre continental, à l’instar de Josè Mourinho ou Josep Guardiola qui dispose d’une armoire à trophée européenne bien garnie Pensez-vous que Suning sera se montrer convaincant ? Ou l’Inter risque-t ’elle de tout perdre en l’espace d’un été ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est une information en provenance du très et toujours talentueux site Il Sole 24 Ore. Selon ce dernier, l’Inter va bénéficier d’un financement à hauteur de 270 millions d’euros à la suite d’un accord qui semble se finaliser entre Suning et Bain Capital Credit. Un accord qui ouvre la voie à plusieurs scénarios Un "Maxi-Prestito", soit un très grand prêt pour le Club qui pourra faire face à ses échéances financiers : Selon les indiscrétions la somme, dont on discute pourrait culminer à 270 millions, soit bien plus que les 200 à 250 millions initialement prévus. Le Groupe financier américain Bain Capital Credit serait en pleine finalisation, même si on retrouve toujours en lice Oaktree (disposé à offrir 150 millions d’euros avec une implication dans le refinancement des obligations de l’Inter) et Fortress (qui proposerait 250 millions d’euros). Le cadre mis en place prévoit que le prêt sera destiné à la Holding Luxembourgeoises de Suning, la Great Horizon SARL: Celle-ci s’engagerait à octroyer des actions de l’Inter en échange du prêt. Par la suite, Great Horizon ferait parvenir les fonds financiers à l’Inter par le biais d’une augmentation du capital. L’actionnaire minoritaire, la LionRock Capital serait liquidé dans l’opération, celle-ci étant évaluée à 166 millions d’euros. Suning détiendrait les 100% de l’Inter avec la possibilité, dans une seconde phase, de céder une partie minoritaire au nouvel investisseur américain. Celui-ci, lors de la première phase, interviendra uniquement dans le cadre du financement. L’opération aurait comme fondation la capacité pour Suning de rembourser à la fois les dettes qui arrivent à échéances, mais également à y payer les intérêts. Dans le cas contraire, Les créditeurs pourrait exercer le droit de jouir du gage ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Alors que la Super League a fait pschit, l'Inter est toujours en pourparlers pour revendre les parts de LionRock. Voici le point. Calciomercato.com a déclaré que le Suning serait susceptible de conclure un accord avec Fortress, Bain Capital Credit ou King Street Capital Management, tous basés aux États-Unis.cAyant manqué les 350 M€ que JP Morgan avait promis à l'Inter pour son implication dans la Super League européenne, le président du club Steven Zhang s'est tourné vers Goldman Sachs pour aider le Suning à trouver un accord de financement d'une valeur de 250 M€. Quiconque rejoindrait l'Inter reprendrait la participation de 31,05% de LionRock Capital dans le club, Zhang s'engageant à contrôler à 100% Great Horizon, la société luxembourgeoise par l'intermédiaire de laquelle Suning contrôle Inter, dans le cadre de l'accord. Le Suning a déjà promis des actions de la société de médias d'Inter, Inter Media & Communication, à des créanciers qui leur ont émis deux obligations d'une valeur totale de 375 M€. En plus de cela, ils ont également promis une participation majoritaire dans l'Inter elle-même à Alibaba, la société contrôlée par le milliardaire chinois Jack Ma. Les dispositions ci-dessus montrent clairement que la situation actuelle est très difficile pour Inter et le Suning, mais l'article offre au moins une nouvelle encourageante. On s'attend à ce que le Suning respecte toutes les échéances de paiement des Nerazzurri à l'approche du 30 juin, y compris le paiement des salaires impayés des joueurs. En plus des trois groupes mentionnés ci-dessus, l'Inter est également en pourparlers avancés avec Oaktree Capital Group sur un accord annoncé de 150 M€. En effet, Bloomberg a déclaré que des personnes proches du dossier suggérant qu'un accord pourrait conduire Oaktree à devenir le nouvel actionnaire minoritaire des Nerazzurri. Oaktree détient actuellement le stade Malherbe de Caen. L'Inter est liée à diverses entreprises alors que le Suning cherche de nouveaux investissements pour garantir la stabilité économique à long terme des Nerazzurri. Un représentant d'Oaktree a refusé de commenter. Plus tôt dans la journée, un rapport dans les médias français indiquait que l'Inter était en train de négocier avec la société d'investissement américaine King Street pour un accord d'une valeur potentielle de 250 M€. Les Nerazzurri semblent prêts pour un autre été d'austérité sur le marecto, ce qui pourrait forcer le club à envisager de vendre un ou deux acteurs clés. Le président de l'Inter, Steven Zhang, devrait clarifier la situation à son retour à Milan, peut-être la semaine prochaine. Concernant le mercato, Tuttosport prévenait que les Nerazzurri seraient exactement dans la même situation qu'en Janvier et l'été dernier, après l'effondrement du projet de Super League européenne. Antonio Conte veut que l'Inter fasse signer Emerson Palmieri et Rodrigo de Paul pour renforcer l'équipe. Au lieu de cela, l'Inter pourrait être obligée de sacrifier un ou deux joueurs clés pour équilibrer les comptes, Lautaro Martinez étant considéré comme celui qui suscite le plus d'intérêt. Le journal a averti le Suning qu'ils devraient assumer la responsabilité publique si l'Inter était limitée à encore plus d'austérité en matière de transfert, afin de donner à Conte et aux fans la "clarté'' dont ils ont besoin. Le Suning est actuellement en pourparlers avec trois groupes américains pour un prêt de 250 M€ pour aider à soulager les difficultés financières actuelles. Il pourrait être difficile de conclure un accord avec l'une de ces parties, explique le journal, car la dette élevée d'Inter signifie que les créanciers auront besoin de garanties solides dans tout accord. L'Inter a déjà promis certaines de ses actions en Chine alors que ses revenus sont à peu près au point mort, notamment parce qu'ils n'ont pas encore obtenu de remplaçant pour Pirelli en tant que principal sponsor pour le maillot (Samsung reste en lice).
  6. En effet, Suning veut conserver le contrôle de l’Inter et pas seulement jusqu’à la fin de cette saison. Comme le révèle Carlo Festa d’Il Sole 24 Ore, le colosse chinois compte procéder en deux étapes: Mise à jour de la situation "Au Quartier-Général de Suning à Nankin, Steven Zhang et son bras droit Simon Yang, seraient entrain d’échanger depuis quelques semaine avec la Goldman Sachs New-Yorkaise, qui vient à s’ajouter à la branche asiatique qui a déjà en main le dossier interiste depuis plusieurs mois." Le plan en 2 hypothèses La vente du club n’est plus dans les cartons : Du moins pas avant le Scudetto et l’offre démentielle du milliard d’euros. C’est également valable pour le financement hybride longuement présenti: "La première hypothèse prévoit un prêt à hauteur de 50 millions d’euros pour tenir jusqu’en fin de saison et faire face aux échéances, à commencer par le versement des salaires, sans oublier le versement des intérêts sur les obligations, qui sont programmés en fin juin et ensuite en décembre." "La seconde hypothèse passe par la recherche d’un nouveau soutien financier disposé à rentrer minoritairement en lieu et place de la LionRock, qui possède les 30,5% du club. Pour se faire, Suning, financé par son nouveau partenaire devrait, comme cela figure dans les pactes sociaux, en premier lieu racheter les parts de la LionRock, et ce même sans l’option put&call." "Suning ferait ensuite rentrer son nouvel allié dans le Club par le biais d’une augmentation en capital. Selon des calculs complexe, il s’agit d’une opération à hauteur de 200 millions d’euros. Le problème principal reste de parvenir à trouver un partenaire disposer à s’engager de façon minoritaire sur un club qui, finalement, sera encore plus endetté." Les candidats en lice sont Bain Capital Crédit accompagné par les avocats de Linklaters, Fortress avec Grande Stevens International, Avec d’autres organismes, ceux-ci ont fait des avancées relatives à un financement. Le Fond Souverain PIF, représenté par le bureau d’avocat Freshfields, semble s’être retiré. "Le chrono tourne et à la fin juin, il y aura déjà les premières échéances relatives aux intérêts sur les obligations: Ce sera donc LA deadline cruciale qui nous permettra de comprendre quel sera le futur de l’Inter gérée par Suning et la viabilité ou pas de son plan." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Si la candidature de la BC Partners reste actuellement en stand-by, ses principaux rivaux ont décidés de passer également à l’offensive: Selon Il Sole 24 Ore, Fortress s’est officiellement manifesté en proposant une offre préliminaire à Suning, l’actionnaire principal et propriétaire du Club Nerazzurro Selon le quotidien, l’offre serait de type Hybride : une partie en fonds propre et une partie en financement (donc l’actionnariat minoritaire), le tout viserait à refinancer la dette existante, à savoir les obligations d’environ 375 millions d’euros. Reste à présent à savoir si cette négociation rentrera dans le vif du sujet dans les prochains jours Bain Capital Credit s’active auprès de Suning Après la BC Partners et Fortress, Bain Capital serait également rentré dans le Game, lui qui propose une offre également hybride. Toutefois, celle de Fortress serait "plus" avantageuse pour le club Nerazzurro Ce qu’il faut savoir Si la BC Partners l’emporte, celle-ci deviendra le nouveau propriétaire de l’Inter Si Fortress, ou Bain Capital, l’emporte, La Famille Zhang restera au contrôle de l’Inter, Suning restant l’actionnaire majoritaire "Dans tous les cas, une décision sera prise d’ici à la fin mars lorsque deviendront imminentes, les échéances de paiement de plusieurs dizaine de millions d’euros entre les intérêts à devoir sur les obligations en circulations, sur le versements des tranches relatives à l’acquisition des joueurs, …" Souhaiteriez-vous un partenariat hybride ou passer sous pavillon britannique ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Depuis l’annonce de la suspension du titre de Suning à la Bourse de Shenzhen, le titre valant 7 yuan, alors qu’au moment de l’acquisition de l’Inter il en valait 12, et en attente de communication officielle, qui devrait arriver lors de la réouverture du marché, des rumeurs font état d’un intérêt de Jack Ma, comme personnalité prête à reprendre le contrôle de l’Azienda de Jindong Zhang. En effet, Taobao dispose déjà de 20% du capital. Révélation du Corriere Della Sera "Est-ce que Alibaba de Jack Ma va prendre le contrôle du Groupe, en actionnaire majoritaire, qui détient le club Nerazzurro ? L’Etat entrera-t ’il dans le capital ? Ce sont les hypothèses qui circulent : iI est évident que le groupe a besoin de liquidités en urgence, et il est fort probable que cela passera par l’augmentation du capital ou une fusion, mais cela signifie également un changement substantiel de sa composition." "Les rumeurs font état de l’intervention d’une Azienda proche du Parti qui viendrait au secours de l’entrepreneur intégré dans l’apparat politique communiste qu’est Zhang Jindong. L’hypothèse Alibaba circule car elle n’est pas confrontée à des problèmes de liquidités, mais elle est surtout déjà son partenaire, à hauteur de 20% du capital, via Taobao." "Cette situation, au sein de la Galaxie Suning, concerne bien évidemment l’Inter. En effet, en décembre dernier et afin de disposer des fonds, la Famille Zhang avait donné en garantie justement à Alibaba, les activités de la holding familiale parmi lesquelles l’on retrouve la participation majoritaire de l’Inter." Suning.com ne détient pas l’Inter En effet, comme le révèle de son côté le Corriere Dello Sport, "le Fc Internazionale est en réalité contrôlé à 68,05% par la société luxembourgeoise Great Horizon, qui est à son tour contrôlée à 100% par la Suning Culture International qui siège à Hong-Kong, celle-ci appartient à son tour au Suning Culture Investment Management qui siège en Chine. Cette dernière appartient à Suning Holdings Group dont la Famille Zhang posséderait les 100%. L’Inter n’appartient pas à Suning.com : la différence est importante car si elle appartenait à ce dernier, l’Inter aurait déjà un nouveau propriétaire." Quid pour l’Inter ? "Le fait que Zhang vienne à perdre le contrôle de sa société, ou d'une branche de celle-ci car jugée comme activité essentielle, ne ferait que provoquer une accélération." "De plus, le Diktat du Gouvernement est clair : sortir des investissements dans le football. Dans une logique d’économie du marché cela pourrait ouvrir la voie à la BC Partners qui est le seul prétendant à avoir présenté une offre, jugée peut-être insatisfaisante par un actionnaire dont l’Empire est prêt à s’effondrer." "Tout porte à croire que Zhang voudra mettre un terme à cette partie et respecter les consignes politiques internes et quitter le navire sans plus trop penser aux coûts inévitables. Dans un système aussi particulier que celui de la Chine, des scénarios aujourd’hui inenvisageables ne peuvent pas être exclus : si un acquéreur, qui dispose de bonnes entrées politiques en Chine, était par exemple resté sur la touche jusqu’ici, étant donné que les demandes étaient trop élevées, il pourrait très bien revenir en jeu en activant certains canaux par le biais de ceux qui décident dans le gouvernement." "Tout dépendra de la façon dont ce business sera géré, rapidement ou pas. Dans ce dernier cas, la ligne de crédit adoptée par Steven Zhang, soit 100 à 150 millions d’euros avec Bain Capital Crédit, pourrait de nouveau être d’actualité." Si cela s’avère juridiquement possible, seriez-vous prêt à voir Jack Ma et Alibaba devenir les nouveaux propriétaires de l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Selon le Corriere Dello Sport et le Libero, Bain Capital aurait raflé la mise, aux dépends de la Bc Partners Corriere Dello Sport "Suning a tenté le tout pour le tout pour ne pas vendre l’Inter. L’intention limpide de la propriété chinoise a toujours été de conserver le contrôle du club, avec l’espoir que les injonctions du Gouvernement Chinois évolueront dans les mois à venir." "En attendant, le Colosse de Nankin a trouvé la solution: La clé pour obtenir un financement d’au moins 100 à 150 millions, et pour éviter de vendre dans une période relativement courte le pack d’action majoritaire de l’Inter, est la Great Horizon S.a.r.l., soit la Holding luxembourgeoise via laquelle Suning contrôle l’Inter." "Pour éviter de céder à un prix retenu non appréciable à Bc Partners, le colosse de Nankin est disposé à le donner en garantie dans la négociation envers les différents partenaires du refinancement des obligations, qui prendront fin en d’année 2022: Soit 375 millions d’euros, et il compte disposer de crédit suffisant pour aller de l’avant avec le club jusqu’à la fin de l’année 2021." "Bain Capital Credit est celui qui est le plus avancé dans ce modèle d’opération qui doit, par la force des choses, être avalisée par la Goldman Sachs. C’est, en effet la banque d’ affaire américaine qui a émis les obligations actuelles et c’est elle qui peut concéder l’augmentation de l’actuel débit avec une couverture "extra" d’un autre fond financier: Actuellement Bain Capital Credit." "Les 100-150 millions supplémentaires à ajouter aux 375 millions d’euros reviendront à la société mère de l’Inter, soit sous la forme d’une augmentation de capitale, soit sous la forme d’un financement d’un financement des actionnaires, ceux-ci garantiront la liquidité. L’objectif est d’en terminer d’ici Mars : Suning pourrait ainsi respirer, même si dans le milieu financier, cette façon d’agir serait perçu comme un autre pas vers une cession de la majorité." L’avis du Libero "La négociation entre Suning et Bc Partners présente des similitudes avec la situation du Milan : Yonghong Li s'était retrovué dans dans l’obligation de céder le club au Fonds Eliott." "Le problème est que cette histoire incroyable aurait pu se répéter à trois ans d’intervalle sur l’autre voie du Navigli : A la Casa Inter: Après deux années d’investissements importants et l’acquisition de joueurs de niveau international : De Lukaku en passant par Eriksen, Suning a dû faire face du jour au lendemain à une crise de liquidité." "Toutefois, la négociation la plus concrète, celle qui le lie au Private Equity Bc Partners, semble avoir sautée : En effet, un autre colosse de l’investissement est entré en scène : Bain Capital!" Suning y deux options : Soit vendre le club en réalisant une moins-value importante, soit se lancer dans un prêt d’un peu plus de 200 millions d’euros à un taux exorbitant estimé entre 10 et 15%." Qui voilà de retour ? Vous parliez de similitudes ? Ou de Karma ? Un ancien visage familier de l’Inter et du Milan va faire sa réapparition : Marco Fasonne ! En effet, Bain Capital se sert de l’expertise sportive de Marco Fassone qui était, en son temps, l’Administrateur-Délégué du Milan de Li. Il était également passé par le Staff Interiste de l’Inter sous l’ère Thohir. En juin 2020, Fassone avait travaillé sur l’offre de Bain Capital relative à l’acquisition des droits télés lié à la Serie A. Bain Capital négocie maintenant avec l’Inter "A présent, nous avons une propriété chinoise, un grand fonds d’investissement made in USA et un possible prêt à taux exorbitant. Reste à voir jusqu’où iront les similitudes." La citation "Nous devons rester concentrer sur nos terrains de batailles principaux, commencer à réduire et à redessiner notre ligne de combat. Nous nous concentrerons résolument sur le secteur de la vente au détail, en mettant un terme et en réduisant sans hésitations nos activités qui ne sont pas pertinente pour ce type d’industrie" – Jindong Zhang à Titan Sports Vous êtes Steven Zhang, quelle option est la plus favorable pour vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr