Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'bain capital'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. Cette semaine, qui est placée sous le signe des festivités liées au Scudetto va marquer un tournant pour l’histoire de l’Inter. En effet, comme le révèle Calcio&Finanza, le futur des prochains mois de l’Inter va se dessiner également Sur le plan du financement, C&F relaye la Gazzetta Dello Sport en confirmant l’accélération de la négociation menant à Oaktree, ce dernier ayant définitivement pris l’ascendant sur Bain Capital pour une opération a hauteur de 250/300 millions d’euros : Une somme nécessaire pour solder les créances en cours. La LionRock Capital et ses 31,05% d’actions pourraient se voir "liquidé" très prochainement Une fois cet accord de financement signé, le Président Steven Zhang va se pencher sur le volet sportif qui débutera par une rencontre avec Antonio Conte : L’entraineur Nerazzurro souhaitera comprendre les projections à venir au moins sur le prochain mercato estival : Il est hostile à trop de sacrifices, surtout en ce qui concerne ses titulaires et ses Top-Players. Il semble toutefois difficile de s’imaginer à un grand coup sur le mercato, étant donné que la ligne de conduite des Zhang est d’imposer un rapport équilibré entre les entrées et les sorties Cette rencontre pourrait avoir lieu après la fête Scudetto prévue dimanche face à l’Udinese où l’on retrouvera également présent : Les Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello et le Directeur Sportif Piero Ausilio Ensuite, il y aura le volet relatif aux joueurs, avec des entrevues destinées à faire la clarté pour l’étalement des salaires, même s’il semble difficile de parvenir à un accord pour l’intégralité du noyau Réorganisation à la Great Horizon Qui dit nouveau partenaire, dit également adaptations : En effet, le prêt qui va être consenti va être encaissé par l’aile luxembourgeoise du Suning : la Great Horizon. Pour rappel, celle-ci est contrôlé, via Hong Kong, par le Groupe de Jindong Zhang Dans les documents officiels visionné par C&F, il est fait état que deux nouveaux administrateurs-manager ont été nommé sans que cela nécessite une modification des statuts. Ceux-ci relèvent la société Luxembourgeoise Vistra qui propose des services de consultance et de soutien administratif Silvana Fernandez Retortillo et Qian Zhao, ont donc été nommé Manager et ont été inséré comme Administrateurs de classe B. Ceux-ci s’ajoutent à Chen Yan, le Manager de Suning, repris comme Administrateur de Classe A, au sein du Board de la Great Horizon Tout cela laisse penser que cette initiative est propice à l’opération du financement, qui, selon les dernières indiscrétions, devraient se conclure avec l’aval de Suning dans un très court laps de temps ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. En effet, selon la Repubblica, le Fonds d'investissement californien semble avoir battu la concurrence de Bain Capital. Mieux encore, la Repubblica s’aligne sur la Gazzetta Dello Sport et la Stampa pour détailler l’opération du Fonds de la cité des Anges Le schéma de l’opération devrait être celui établi sur la feuille de route de la Goldman Sachs, la partenaire de Suning, qui était à la recherche de capitaux frais : Soit une injection d’au moins 270 millions d’euros destiné à liquider l’actionnaire minoritaire, la LionRock Capital, qui dispose de 31% des actions Nerazzurra. Cette injection garantira les fonds nécessaires pour faire face à tous les impératifs urgents tel que le versement des salaires des joueurs, le versement des tranches relatives aux joueurs acquis sous cette formule et de faire face aux dettes vis-à-vis des fournisseurs. Il n’est pas exclu que le Fond puisse rentrer aussi comme associé dans le Capital! Le ciel s’éclairci Pour l’Inter, cette accélération avec le Fond est la dernière des bonnes nouvelles. En effet, la FIGC a officiellement décidé de repousser au 24 juin 2021, le versement des salaires du mois de mars, en lieu et place du 30 mai 2021. Cette démarche évite le risque de ne pas pouvoir s’inscrire au prochain championnat de Serie A. Dans les prochains mois, les Nerazzurri, comme tous les clubs de Serie A, recevront des versements anticipés, à hauteur de 5% de la part annuel, de la part de Sky et Dazn pour les droits télés de la saison à venir. Les primes sportives relatives à la Victoire du Scudetto et à la qualification à la Ligue des Champions vont également être versé très rapidement. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Comme indiqué dans le journal Il Giornale, les négociations avec les sociétés américaines Oaktree Capital et Bain Capital se sont intensifiées et un accord avec l'une de ces parties serait extrêmement proche. En effet, l'Inter pourrait obtenir un prêt de 250 à 270 M€ d'ici ce Jeudi 20 mai, mettant fin à des mois de discussions alors que le Suning cherchait à réduire la dette et les coûts de fonctionnement très lourds du club. Si un accord est finalisé d'ici la fin de la semaine, Steven Zhang commencera à se concentrer sur ses plans pour la saison prochaine et ses principaux objectifs sont de réduire les coûts internes tout en maintenant une équipe compétitive pour Antonio Conte. L'Inter a obtenu un premier Scudetto depuis 2010 cette saison sous Conte, et Zhang devrait également le rencontrer après l'obtention du prêt pour discuter de ses projets futurs.
  4. Antonio Conte a mis fin au règne de 3283 jours de la Juve après avoir persévéré pendant deux ans pour élever de bons joueurs au rang de gagnants. Point de vue du 19e Scudetto du côté du Guardian. C'est Sassuolo qui a appliqué la dernière touche de peinture au chef-d'œuvre d'Antonio Conte. Le manager de l'Internazionale avait mis en garde pendant des semaines contre la présomption, insistant sur le fait que son équipe n'était pas encore championne alors même qu'elle s'échappait en tête de la Serie A. "Nous espérons terminer ce que nous avons commencé cette saison. Ce serait vraiment une œuvre d'art." Une victoire 2-0 à Crotone samedi a amené l'Inter à un point du Scudetto. Les scènes dans le vestiaire ressemblaient à une célébration du titre, alors que les joueurs rebondissaient sur des bancs et chantaient des chants en terrasse sur l'échappée des leaders. Mathématiquement, cependant, ce n'était pas encore fini. Si Atalanta, deuxième, battait Sassuolo, ils pourraient rester en contact une semaine de plus. Ils ne l'ont pas fait. Un match divertissant s'est terminé à 1-1 avec les deux équipes réduites à 10 hommes et Luis Muriel manquant un péno. Au coup de sifflet final à Reggio Emilia, les rues de Milan sont devenues une cacophonie de klaxons. Les fans de l'Inter se sont répandus dans les rues, des milliers de personnes se rassemblant au mépris des lois de distanciation sociale pour célébrer un premier titre de champion en plus d'une décennie. Romelu Lukaku est sorti pour les rejoindre, grimpant à travers le toit ouvrant de sa voiture, faisant tournoyer son maillot autour de sa tête et hurlant des "campeones" alors qu'il s'embarquait dans un tour de la ville. L'attaquant a été transformé en une véritable œuvre d'art la semaine dernière, photographiée en train de célébrer avec les bras levés sur une nouvelle peinture murale près de l'hippodrome. "Cher Milan", dit le slogan qui l'accompagne, "de rien." Il est naturel que Lukaku devienne un symbole de ce triomphe: un homme qui mène l'équipe avec 21 buts et 10 passes décisives. Même ces chiffres ne reflètent pas pleinement son impact: la façon dont il s'est imposé aux défenseurs de la Serie A et a montré l'exemple, semblant parfois entraîner ses coéquipiers sur le terrain par la force de la volonté. L'Inter n'a remporté qu'un seul des quatre matchs de championnat qu'elle a entamés sans lui. C'est un joueur qui incarne la transformation qui s'est produite sous Conte. Lukaku, malgré tout son talent, n'avait pas touché une pièce d'argent majeure depuis la levée de la FA Cup avec Chelsea en 2012. Le dernier ajout de l'Inter à l'armoirerie était la Coppa Italia d'un an auparavant. C'est le cadeau de Conte: savoir comment élever de bons footballeurs en gagnants. Combien de titulaires réguliers de l'Inter avaient conquis l'une des "cinq grandes" ligues nationales d'Europe avant cette saison? Ni Lukaku, ni Samir Handanovic, Stefan De Vrij, Lautaro Martínez, Nicolò Barella, Alessandro Bastoni, Milan Skriniar, ni Marcelo Brozovic non plus. Pas même Achraf Hakimi, bien qu'il ait eu un rôle de cameo dans une équipe victorieuse de la Ligue des champions au Real Madrid. Conte a décrit le défi auquel il a été confronté à l'Inter comme le plus difficile de sa carrière. Non seulement il avait besoin de briser un cycle de sous-performances pour le club qu'il dirigeait maintenant, mais aussi de mettre fin à une ère de succès sans précédent pour la Juventus - une série de neuf titres de champion consécutifs qu'il a lancés. Tout cela, en pleine pandémie, sans fans dans les gradins. La saison dernière, il semblait que la tâche pourrait le submerger. Bien qu'il ait mené l'Inter à la deuxième place et à une finale de la Ligue Europa, Conte était constamment sur les nerfs, accusant les journalistes d'attendre trop et son club de ne pas le soutenir suffisamment. Il a envisagé de s'éloigner avant de recevoir des assurances lors d'une réunion avec Steven Zhang, en août. Pourtant, cette saison avait le potentiel de tester davantage sa patience. L'Inter a ajouté Hakimi et Arturo Vidal cet été, mais les réalités financières de la pandémie commençaient à mordre les propriétaires de l'Inter, le Suning. Les salaires ont été retardés et le mercato de janvier s'est fermé sans renfort. Les voisins de l'Inter, le Milan, étaient toujours en tête du championnat. Conte s'est adapté, ramenant les joueurs marginaux dans le giron. Christian Eriksen, après avoir eu du mal à s'imposer dans un rôle de n°10 en début de saison, a été réinventé en tant que milieu de terrain hybride registre / box-to-box. Ivan Perisic a été repensé en tant qu'ailier. L'Inter n'a pas toujours ébloui, loin de là. Conte a commencé cette saison avec des plans pour une approche plus expansive, mais l'impératif de gagner des matchs a prévalu alors qu'il a déplacé la possession vers une philosophie d'attaque rapide visant à minimiser les erreurs de son équipe et à punir celles de leurs adversaires. Skriniar a été rétabli en tant que pilier défensif. L'Inter a concédé 23 buts lors de ses 17 premiers matchs, puis six dans les 17 suivants. Ils ont transformé la course au titre en procession, prenant 41 points sur un possible 45 depuis fin janvier. Comment quelqu'un est-il censé suivre un favori qui ne manque jamais une étape? Leurs rivaux ont fait leur voyage sereinement, mais le Milan et la Juventus se sont effondrés. Ici aussi, cependant, l'Inter a joué son rôle. Ils ont dominé la Juventus lors d'une victoire 2-0 en janvier, puis ont frappé Milan 3-0 un mois plus tard, laissant des blessures psychologiques dont aucune des deux parties ne s'est complètement remise. Le triomphe sur la Juventus a été un moment déterminant, l'Inter produisant sa performance la plus convaincante sous le mandat de Conte contre le club qu'il a servi pendant si longtemps mais qu'il n'avait jamais battu auparavant. Les Bianconeri ont obtenu une certaine revanche en demi-finale de la Coppa Italia. Conte, cependant, a fait mieux, écrivant son nom dans les livres d'histoire en tant qu'homme qui a restauré la Juventus au sommet du football italien après le scandale du Calciopoli, puis est revenu pour les renverser. "Nous avons renversé un royaume", a-t-il dit lors d'une interview télévisée dimanche. La Vieille Dame avait régné en tant que championne d'Italie pendant 3 283 jours consécutifs. Déjà, dimanche soir, des journalistes se demandaient ce qu'il ferait en guise de rappel. Les problèmes financiers du Suning n'ont pas disparu, bien que, ces derniers jours, des rapports indiquent qu'ils sont sur le point d'obtenir un prêt de 250 M€ auprès de Bain Capital. Restera-t-il pour gagner plus de titres à l'Inter? Après avoir quitté la Ligue des champions en phase de groupes, une meilleure performance dans cette compétition est-elle le prochain objectif de sa liste? "Nous allons profiter de cette victoire, gagnée grâce à beaucoup de sueur. Il est juste de célébrer; il y aura du temps pour parler de l’avenir." Pour lui et son équipe, c'était un titre en devenir depuis deux ans. Pour les supporters de l'Inter, cela a été une attente de 11 ans. Une grande œuvre d'art mérite d'être appréciée par ceux qui ont investi du temps et de la passion pour la voir réalisée.
  5. Selon les médias italiens, l'Inter n'envisage de vendre aucun joueur clé cet été L’idée des Nerazzurri est de garder la main sur Romelu Lukaku, Lautaro Martinez, Nicolo Barella, Achraf Hakimi et Alessandro Bastoni, peut-on lire dans l’édition imprimée de Gazzetta dello Sport. L'Inter examinerait ses options concernant ses autres joueurs, le club sachant qu'il devra financer les signatures en vendant d'abord les joueurs. Ils devront également réduire leur masse salariale pendant le mercato, et finaliser les prolongations de contrats en cours de discussion. Les plans du mercato de l'Inter sont l'une des quatre préoccupations auxquelles Steven Zhang est confronté maintenant qu'il est de retour à Milan. Une autre consiste à régler les problèmes économiques du club, mais Zhang est bien parti pour le faire car il trie les derniers détails de l’accord de prêt de 250 millions d’euros à convenir avec Bain Capital. Les projets de stade de l'Inter avec l'AC Milan sont un troisième problème sur la liste de Zhang, le rapport indiquant que les deux clubs estimaient avoir fait tout le nécessaire pour commencer le projet avec le conseil de Milan. Zhang pourrait bien rencontrer le maire de la ville Giuseppe Sala à la fin de la saison pour tenter de résoudre l'impasse créée ces dernières semaines. L'Inter espère également assurer le titre de Serie A à Zhang maintenant qu'il est de retour, après avoir trouvé une équipe très différente de celle qu'il a quittée il y a six mois. ®Oxyred – Internazionale.fr
  6. La thématique relative à l’évolution sociétale est en mouvement constant, comme le rapporte Carlo Festa, journaliste d’ Il Sole 24 Ore, la Famille Zhang continue à traiter avec les différents intéressés, pour procéder à un financement à hauteur de 250 millions d’euros qui garantira à la propriété actuelle d’arriver en fin de saison avec le Scudetto en poche, sans oublier une solution financière, par la suite, plus adaptée au futur du club. Si cette solution semble intriguer, il y a trois colosses prêt à tenter le coup: Fortress qui est en pole position Bain Capital Pif Cession du club L’hypothèse d’une cession du pack majoritaire d’action de l’Inter semble actuellement écartée. Bc Partners, le fond londonien de Private Rquity, était disposé à offrir 700 millions pour prendre le contrôle du club, mais la négociation a échoué étant donné la différence sur l’évaluation du Club, Suning n’ayant jamais accepté d’aller deçà du milliard d’euros : Trop pour tous, décourageant pour chacun "L’un des enjeux des négociations fait référence aux sponsorisations chinoises qui s’élèvent à 100 millions d’euros, mais qui, en cas de départ de Suning, aurait signifié une réduction importante du chiffre d’affaires" Cession d’actions minoritaires Carlo Festa y va d’une nouveauté importante : "Il est fait état, que la semaine dernière, des avancées ont eu lieu, selon les rumeurs entre Suning et les avocats de Freshfields qui représente le fond saoudien PIF : Les discussions sont en phase initiales." Le saviez-vous ? Selon la Repubblica, l’Inter va verser d’ici à ce mercredi les 10 millions d’euros dû au Real Madrid pour le transfert d’Achraf Hakimi. Pour tout ce qui concerne le reste : Romelu Lukaku et les salaires, tout est déjà en règle. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Selon le Corriere Dello Sport et le Libero, Bain Capital aurait raflé la mise, aux dépends de la Bc Partners Corriere Dello Sport "Suning a tenté le tout pour le tout pour ne pas vendre l’Inter. L’intention limpide de la propriété chinoise a toujours été de conserver le contrôle du club, avec l’espoir que les injonctions du Gouvernement Chinois évolueront dans les mois à venir." "En attendant, le Colosse de Nankin a trouvé la solution: La clé pour obtenir un financement d’au moins 100 à 150 millions, et pour éviter de vendre dans une période relativement courte le pack d’action majoritaire de l’Inter, est la Great Horizon S.a.r.l., soit la Holding luxembourgeoise via laquelle Suning contrôle l’Inter." "Pour éviter de céder à un prix retenu non appréciable à Bc Partners, le colosse de Nankin est disposé à le donner en garantie dans la négociation envers les différents partenaires du refinancement des obligations, qui prendront fin en d’année 2022: Soit 375 millions d’euros, et il compte disposer de crédit suffisant pour aller de l’avant avec le club jusqu’à la fin de l’année 2021." "Bain Capital Credit est celui qui est le plus avancé dans ce modèle d’opération qui doit, par la force des choses, être avalisée par la Goldman Sachs. C’est, en effet la banque d’ affaire américaine qui a émis les obligations actuelles et c’est elle qui peut concéder l’augmentation de l’actuel débit avec une couverture "extra" d’un autre fond financier: Actuellement Bain Capital Credit." "Les 100-150 millions supplémentaires à ajouter aux 375 millions d’euros reviendront à la société mère de l’Inter, soit sous la forme d’une augmentation de capitale, soit sous la forme d’un financement d’un financement des actionnaires, ceux-ci garantiront la liquidité. L’objectif est d’en terminer d’ici Mars : Suning pourrait ainsi respirer, même si dans le milieu financier, cette façon d’agir serait perçu comme un autre pas vers une cession de la majorité." L’avis du Libero "La négociation entre Suning et Bc Partners présente des similitudes avec la situation du Milan : Yonghong Li s'était retrovué dans dans l’obligation de céder le club au Fonds Eliott." "Le problème est que cette histoire incroyable aurait pu se répéter à trois ans d’intervalle sur l’autre voie du Navigli : A la Casa Inter: Après deux années d’investissements importants et l’acquisition de joueurs de niveau international : De Lukaku en passant par Eriksen, Suning a dû faire face du jour au lendemain à une crise de liquidité." "Toutefois, la négociation la plus concrète, celle qui le lie au Private Equity Bc Partners, semble avoir sautée : En effet, un autre colosse de l’investissement est entré en scène : Bain Capital!" Suning y deux options : Soit vendre le club en réalisant une moins-value importante, soit se lancer dans un prêt d’un peu plus de 200 millions d’euros à un taux exorbitant estimé entre 10 et 15%." Qui voilà de retour ? Vous parliez de similitudes ? Ou de Karma ? Un ancien visage familier de l’Inter et du Milan va faire sa réapparition : Marco Fasonne ! En effet, Bain Capital se sert de l’expertise sportive de Marco Fassone qui était, en son temps, l’Administrateur-Délégué du Milan de Li. Il était également passé par le Staff Interiste de l’Inter sous l’ère Thohir. En juin 2020, Fassone avait travaillé sur l’offre de Bain Capital relative à l’acquisition des droits télés lié à la Serie A. Bain Capital négocie maintenant avec l’Inter "A présent, nous avons une propriété chinoise, un grand fonds d’investissement made in USA et un possible prêt à taux exorbitant. Reste à voir jusqu’où iront les similitudes." La citation "Nous devons rester concentrer sur nos terrains de batailles principaux, commencer à réduire et à redessiner notre ligne de combat. Nous nous concentrerons résolument sur le secteur de la vente au détail, en mettant un terme et en réduisant sans hésitations nos activités qui ne sont pas pertinente pour ce type d’industrie" – Jindong Zhang à Titan Sports Vous êtes Steven Zhang, quelle option est la plus favorable pour vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Les négociations continuent, en coulisse, entre le Suning et le fond d’investissement anglais, Bc Partners. Toutefois, il semble que ce dernier ait compris que l’intention de la propriété n’est pas de vendre le Club. Révélation du Corriere Dello Sport "Il y a deux points principaux à éclaircir : Actuellement, il s’agit de la seule offre présente sur la table du Colosse de Nankin. D’un autre côté, il y a de l’intérêt en provenance de la péninsule arabe, de la Suède et des Etats-Unis, tous sont encore en phase embryonelle: Ces deux facteurs laissent penser que si négociation éclair il y a, donc d’ici à la fin mars, soit lors des importantes échéances économiques, ce sera avec Bc Partners, à moins d’une retentissante surprise." "Steven Zhang aimerait remporter le Scudetto en tant que Propriétaire et il ne souhaite pas vendre le pack d’action majoritaire. C’est la raison pour laquelle il cherche un financement à hauteur de 200 millions d’euros: Une somme qui lui serait utile en fin mars, pour aller de l’avant durant une paire de mois." "Les indiscrétions filtrant de l’environnement londonien parle de l’élaboration d’un plan de sauvetage, sans cession des actions majoritaire, en phase de perfectionnement." La faute à Bain Capital qui est prête à rafler la mise ? Pour Il Sole 24 Ore, Suning joue sur deux tableaux : L’un visant la vente d’actions du club avec Bc Partners. L’autre visant une forme d’investissement hybride proposant une partie des fonds en capitaux et une autre partie en forme de prêt. Pour cet investissement hybride, ce serait Bain Capital qui tiendrait la corde " Il y a des négociations parallèles, pour évaluer les formes d'investissement hybride..... parmi les thématiques en discussion de Suning, il y a la Bain Capital Credit..... L’idée de Suning est de conserver le contrôle du club Nerazzurro, en obtenant le refinancement de sa dette actuelle, à laquelle serait additionné prêt supplémentaire estimé entre 150 et 200 millions d’euros." "Ce dernier pourrait être garantie par l’aile luxembourgeoise du Suning qui contrôle l’Inter, ou par le biais d’actif détenu hors de la Chine, tels que certains actifs qui se trouve au Japon. De plus, il semble que l’actuel actionnaire minoritaire, la LionRock Capital, serait en passe d’être liquidée dans la transaction." Bc Partners, Bain Capital, selon vous, quelle serait la solution idéale pour Suning ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. La presse italienne s’enflamme dans le soap opéra proposé par la négociation Bc Partners – Suning. Suning qui avait fait preuve de la plus grande fermeté pour ne pas céder l’intégralité de l’Inter a Bc Partners a, à l’instar de l’Inter, demandé la tenue d’un Conseil d’Administration à la suite de l’offre présentée. Selon Tuttosport, Bc Partners offrirait 800 millions d’euros, une somme qui reste insuffisante pour Jindong Zhang qui demande le milliard d’euro. Suning compte, en cas de refus confirmé, se baser sur la proposition initiale de la Bc Partners pour faire jouer la concurrence: "Le Cda de Suning doit se prononcer sur cette offre, en tenant compte aussi du fait que la Taobao (Alibaba) a reçu le plein contrôle de l’Inter dans le cadre d’une opération entre les deux Aziendas. Lundi dernier, Steven et Jindong Zhang avaient mis un terme net aux échanges avec la Bc Partners." Steven Zhang pas prêt à quitter son poste A présent la différence entre l’offre et la demande n’est plus "que" de 200 millions d’euros, mais même en cas d’accord, certains aspects doivent encore être éclairci: "Pour l’heure, il y a une fermeté en regard à la différence de 200 millions d’euros entre l’offre et la demande, mais celle-ci pourrait laisser la porte ouverte à une phase de négociation, non seulement lié au prix de l’acquisition, mais également au pourcentage d’action à céder, à la gouvernance et à la nomination des principaux dirigeants (Président, Administrateurs-Délégué, Directeur Financier, Composition du CDA) Pour chacun de ces points, Suning n’entend pas quitter intégralement l’Inter. Confirmation de la Gazzetta Dello Sport L’offre présentée mercredi soir par Bc Partners pour entrer dans l’actionnariat Nerazzurro, comme attendu, ne convainc pas la Famille Zhang : Une nouvelle demande formelle ne sera plus valide tout comme la tenue d’un nouveau conseil d’administration. "La situation reste toutefois fluide : Suning cherche un nouveau partenaire, il ne cherche pas à se désengager de l’Inter, mais de trouver un fidèle compagnon de voyage, un partenaire minoritaire pour traverser cette tempête." Il Giorno enfonce le clou Les rumeurs en provenance de l’environnement sociétal du Suning, depuis l’offre de la Bc Partners laisse entendre une réponse officielle de la part du Suning. "La volonté de la propriété est de poursuivre les contacts de ces derniers jours avec les différents fonds potentiellement intéressé aux dossiers, parmi eux, circulent les noms de EQT, Ares, Fortress, Mudabala." Pour clore, le Corriere Dello Sport "Des sources internes à Suning nous ont fait savoir que le Colosse chinois garantira un soutien économique pour toute l’année 2021 au club. C’est dans cette optique, qu’une recherche d’un partenaire ayant la capacité d’aider le groupe de Nankin a été adopté étant donné qu’il est difficile de surmonter les dommages découlant de la pandémie." "L’espoir est que les négociations se terminent le plus rapidement possible afin de ne pas impacter les performances sportives, dont le but est de ramener à la Maison le Scudetto. Le Plan du Suning est de rester à long terme à l’Inter, même s’il n’est pas dit que cela puisse se faire étant donné la conjoncture économique." "De son côté, Bc Partners a présenté une offre d’environ 750 millions pour le Club. Suning la retenu inférieures aux attentes : 1 milliards d’euros. Il faudra voir comment la négociation évoluera. L’Inter reste à l’écoute des autres fonds intéressé tel que les suédois d’EQT, l’américain Ares, Fortress, mais également aussi de Bain Capital, le Fonds de Private Equity qui s’est déjà manifesté dans des négociations avec la Lega Serie A." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. La ligne directrice présidentielle de Paolo Dal Pino a été respectée : Avec 15 votes pour et 5 abstention, la Lega Serie A a ouvert la voie au fond de "Private Equity (capitaux-investissements), il s’agit d’un pas fondamental vers le futur, surtout en ce qui concerne la gestion des droits télés et les aspects commerciaux. Le championnat italien traitera donc en exclusivité avec CVC Capital Partners, le fond qui a soumis une proposition pour l’obtention des 10% de la Media Company de la Serie A en compagnie d’Advent et Fsi. Bain Capital qui s’était associé à Nb Renaissance a donc échoué, tout comme l’américain Fortress qui avait tenté de s’insérer dans la négociation à la toute dernière minute Comme le souligne Radiocor, les clubs qui se sont abstenus, par le biais de leurs Présidents, sont le Napoli, la Lazio, l’Udinese, l'Hellas Verona et l’Atalanta. Les Grands d’Italie : l’Inter, la Juve, le Milan et La Roma ont soutenu la proposition de ce concordat. La Commission de négociation a également vu le jour pour traiter avec le fond d’investissements, celle-ci sera représentée par la Juventus, la Roma, Bologne, l’Udinese et le Napoli La proposition de CVC-Advent-FSI prévoit une participation à hauteur de 10% de la Media Company pour une somme estimée entre 1,350 et 1,6 milliard d’euros. De plus, la contribution du fond garanti au minimum 1,080 milliard de recettes pour trois ans. A partir de la saison 2024/2025, le consortium encaissera un bonus de performance à hauteur de 10% de la différence entre le produit des clubs sur l’année en cours et le montant perçu en 2019/2020, jusqu’à concurrence d’un plafond maximal de 40 à 45 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr