Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'benoit cauet'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. Pour la Gazzetta dello Sport, notre ancien milieu Benoit Cauet a évoqué l'avenir de certains de nos milieux en difficulté cette saison, à commencer par Arturo Vidal : "Il aurait pu donner plus. Durant sa carrière il a toujours montré qu'il était un grand footballeur, il n'a jamais abandonné et il a toujours tiré la charrette. Mais les années passent et il gagne beaucoup. L'Inter pourrait s'en passer tout en économisant son salaire." Avez-vous un nom pour le remplacer ? "J'ai même un couple : Milenkovic-Savic et Pogba. Paul serait le top. Il a eu quelques difficultés à Manchester mais il se retrouve maintenant. C'est dommage que les prix des deux soit très élevé." Vecino : "C'est un excellent joueur qui pour diverses raison jusqu'ici n'a trouvé que peu de place. Il pourrait partir à condition qu'il soit remplacé quelqu'un de plus fort." Sensi : "Les blessures, la malchance... Il a les qualités et il peut être un footballeur de haut niveau. Il est impossible de le juger cette saison et je parierais à nouveau sur lui. L'an dernier il a montré une grande partie de son potentiel et l'avenir peut être de son côté." ®gladis32 - internazionale.fr
  2. Avant cet Inter-Napoli notre légende Alessandro Mazzola ainsi que deux ex-nerazzurri Alessandro Altobelli et Benoit Cauet s'expriment sur cette Inter. Voici leurs déclarations. Mazzola: "Pas si important pour le Napoli mais cette Inter ne me convainc pas" Dans une interview accordée au quotidien italien Il Mattino, il a déclaré que "Le Napoli entre dans ce match plus serein, s'ils perdent ce n'est pas une tragédie. Gattuso sait bien que même une défaite ne bloquera certainement pas les Azzurri à la lutte pour le Scudetto. La saison est encore très longue." De plus, dans une autre interview accordée à la radio italienne, Radio Marte, il a dit que "Il est peut-être tôt pour le dire, mais ce sera certainement un bon match entre deux équipes qui cette année, avec le Milan et la Juventus, pourront se battre pour le titre." "L'Inter ne me convainc toujours pas à cause de son élimination de la Ligue des champions et d'un manque de cohérence et régularité avec ses performances." Sur l'attitude de Conte. "Conte en colère? Je ne sais pas pourquoi il a choisi ce style de communication agressif, peut-être pense-t-il qu'il pourra tirer le meilleur parti de ses joueurs de cette façon." Sur Christian Eriksen. "Je ne sais pas s'il est bien utilisé, pour moi il serait bon de lui permettre de jouer deux ou trois matchs de suite avant de le juger." Sur Gennaro Gattuso. "Ce Napoli est fort et Gattuso est un bon entraîneur. Je pense qu'ils sont un adversaire puissant et doivent être respectés." Les joueurs du Napoli qu'il prendrait bien. "Peut-être Mertens ou Insigne... mais en fait, si vous y réfléchissez, je ne dirais personne! Il est juste que tous les meilleurs joueurs jouent pour donner vie à un grand match. Et la meilleure équipe gagne. Bien sûr j'espère que mon Inter gagnera." Benoit Cauet: "Important psychologiquement si l'Inter peut vaincre Naples" Notre ex-milieu Benoit Cauet a déclaré dans une interview accordée à la station de radio italienne TuttoMercatoWeb que: "Ce match est très important! L'Inter est éliminée de toutes compétions européennes et doit bien figurer en championnat! Ce Napoli est une équipe qui joue très bien, ce sera un bon test. Cela peut valoir beaucoup d'un point de vue psychologique. Si vous gagnez, vous battez un adversaire du même niveau que vous. Très bon pour la suite!" Sur le plan B de Conte. "Il a changé les choses contre Cagliari mais Conte a sa propre façon d'interpréter ses matchs. Il a toujours joué son jeu et a également un plan B pour le changement. Je ne vois pas Conte changer l'équipe." L'Inter plus forte que le Napoli mais... "Eh bien, l'Inter a plus d'expérience et de maturité. Mais la façon dont le Napoli joue les rend très forts. L'absence d'Osimhen est importante, même si Petagna est un bon joueur. Le match sera ouvert. Devant, ils ont des joueurs dévastateurs, la défense sera décisive." Obligation de gagner? "Ce club continue de construire quelque chose d'important. Quelque chose a été construit pendant au moins trois saisons pour se battre pour le Scudetto. Les conditions pour gagner sont là. Mais je ne parlerais pas d'échec. Tout le monde veut gagner mais un seul peut le faire. L'Inter pose les fondations pour gagner non seulement aujourd'hui mais demain." Alessandro Altobelli: "Les matchs européens ne devraient pas être joués comme contre le Shakhtar!" Dans interview accordée au journal italien Quotidiano Sportivo notre attaquant légendaire Alessandro Altobelli a déclaré que "La campagne européenne a été un échec! L'Inter n'a remporté qu'un match sur six et n'a pas marqué un seul but en deux matchs contre le Shakhtar, comment pouvez-vous espérer de passer?" "Les matches européens devraient être joués à l'opposé de la façon dont l'Inter a joué contre le Shakhtar Donetsk. Ce sont des défis dans lesquels vous ne pouvez pas adopter une stratégie d'attente. Il faut que vous fassiez pression sur l'adversaire, que vous soyez très attaché au maillot et que vous jouiez. Plusieurs fois, les matchs sont gagnés avec volonté. Surtout ceux là! Cette année, je les ai vus jouer des matchs comme en championnat, qui ont été gagnés par des remplacements et ont réagi une fois qu'ils étaient menés, mais cela ne s'est pas produit contre les Ukrainiens!"
  3. Benoit Cauet est revenu sur les difficultés récentes de l'Inter. Il aborde aussi ce qui est pour lui "le problème Eriksen" : "Il y a des difficultés d'un point de vue défensif. C'est peut être une équipe trop déséquilibrée et qui lutte dans la phase de transition défensive. L'Inter n'est plus une équipe qui ne joue que pour une place qualificative en Champions League, elle joue pour tenter de remporter le Scudetto. L'attention et la concentration des joueurs doivent être encore plus grandes. De ce point de vue, il semble qu'il n'y ait pas pleine conscience de cet objectif dans l'effectif. Et personne n'a vraiment dit en début de saison quel était le but de l'Inter cette année. Je pense qu'il faut le communiquer et que l'équipe joue pleinement le titre, surtout après les performances de l'an passé. Lorsque les joueurs comprendront, nous verrons des résultats différents." "Dans le problème Eriksen, il y a un peu de tout. Il y a le joueur qui doit se rendre disponible car l'équipe a aussi besoin de quelqu'un comme lui. Je ne parle pas seulement en match, mais de tempérament et de caractère. Il a la capacité de prendre le contrôle du jeu. Il a la qualité pour. Il a une vision de jeu et des une capacité de tirs exceptionnels, mais il est irrégulier depuis son arrivée. Je pense que le club et Conte veulent toujours attendre Eriksen, mais il doit devenir plus décisif et améliorer son caractère." ®gladis32 - internazionale.fr
  4. Internationale.fr a eu le plaisir de s'entretenir avec Stéphane Dalmat, milieu de terrain français, qui avait marqué les esprits au début des années 2000. Bonjour Monsieur Dalmat, comment avez-vous réagi lorsque vous aviez pris connaissance d'un intérêt de la part de l'Inter ? "L'Inter me voulait déjà depuis une année, et lors du mercato hivernal de la saison 2000-2001, lorsque j'étais au PSG, il y a eu un changement d'entraîneur. Il était intéressé par Vampeta, un brésilien qui évoluait à l'Inter et comme les dirigeants de l'Inter me voulaient, un échange s'est effectué. Tout était bénéfique pour rejoindre l'un des plus grands club du Monde." Comment était à l'époque l'ambiance au sein du groupe ? "Le club était dans une mauvaise passe, il avait été éliminé au tour préliminaire de la Ligue des Champions, sans oublier le limogeage de Marcelo Lippi et des résultats moyens, l'ambiance était donc un peu morose." Qu'avez vous ressenti lors de votre premier match au Meazza en Nerazzurro ? "Quand je suis entré dans San Siro, c'était à l'occasion d'Inter-Bari, j'étais impressionné... le stade était immense. J'avais déjà connue de grands stades mais là, j'étais en admiration." Beaucoup de français sont passés par l'Inter, est-ce que cela a influencé votre décision de rejoindre notre club ? "Le fait qu il y ait eu des français ne m'a pas spécialement influencé. Je voulais venir à l'Inter. Après c'est vrai que Laurent Blanc, Sébastien Frey et Benoit Cauet m'ont beaucoup aidé à m'adapter, surtout au niveau de la langue pour me traduire ce que l'entraîneur attendait de moi." Quels sont vos meilleurs et moins bons souvenirs ? "Mon meilleur souvenir est mon premier but à San Siro contre la Fiorentina. Il y en a tellement bien sûr et mon pire reste le fameux 5 mai où l'on perd le titre à la dernière journée, contre la Lazio, c était horrible, un cauchemar...." Vous avez connu Zanetti, Moratti, auriez vous une anecdote avec eux? "Avec Monsieur Moratti tout allait bien, il m'aimait énormément et surtout mon jeu. L' anecdote que j'ai en tête, c'est qu'il tutoyait tout le monde sauf Laurent Blanc pour qui il avait un immense respect et une grande admiration." Que pensez vous de l'Inter actuelle ? Y aurait-il la place pour un Stéphane Dalmat dans cette équipe ? "L'Inter actuelle, il faut être honnête est moins clinquante qu'auparavant où il n'y avait que des stars, des immenses joueurs et elle commence à revenir tout doucement. Je souhaite de tout cœur que l'Inter redevienne un Grand d'Europe à l'image du Réal, du Barça,...Je pense que oui, j'aurai eu ma place dans cette équipe, sans prétention." Qui est à présent Stéphane Dalmat, l'homme après le joueur ? "Un homme qui profite de la vie avec sa famille, qui profite d'une vie heureuse tout simplement." Merci à vous Monsieur Dalmat pour le temps accordé à cette si précieuse interview, je vous souhaite une excellente journée... "C'était agréable, j'ai tellement de bons souvenirs que j'en parlerai des heures. Je vous souhaite une bonne journée à bientôt." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. L'ancien milieu de terrain Benoit Cauet a partagé sa conviction que le scudetto ne devrait pas être attribué cette saison compte tenu des circonstances extraordinaires. Dans un entretien avec le journal CalcioNews24, il a expliqué que : "Je pense que le plus important est que cette situation se termine, cela rendrait tout le monde heureux. La santé est la première chose qui doit nous venir en tête et nous devons penser à résoudre cette situation. Nous devons exactement savoir où nous voulons aller quand il viendra le temps de recommencer à jouer et comment permettre à tout le monde de finir à une saison qui sera complètement différente de toutes les autres. Une solution pourrait être les play-off, mais même là, tout le monde doit être d'accord. Je pense, qu'en fin de compte, le titre ne devrait pas être attribué. C'est une situation extrême, elle est complètement anormale." Antonio Conte "Un impact extraordinaire. Il a poursuivi le travail de Spalletti et a apporté son état d'esprit qui l'a aidé à gagner partout où il est passé. L'Inter joue un bon football. Il est intéressant de voir comment ils parviennent à s'accorder avec son système. Conte le connait par cœur et cela permet à ses joueurs de jouer de l'assimiler. C'est une superbe chose que l'Inter l'ait recruté comme manager. C'est quelqu'un qui jouit d'une très belle estime de la part de tous. Conte est un grand professionnel et il a un super impact." Stefano Sensi "Sensi est un joueur qui est venu après s'être fait les dents avec des équipes de niveau inférieur, mais dans lesquelles il avait toujours été le meilleur. C'est pourquoi l'Inter a évalué ce joueur avec une perspective très élevée. Il montre à la fois avec les nerazzurri et l'équipe nationale qu'il est extrêmement fiable. Il a les compétences techniques pour vraiment exploser et devenir un grand joueur." Christian Eriksen "Avec Kane, il a aidé Tottenham à arriver là où ils étaient. Il a de grandes qualités techniques et une grande vision. Il sait très bien jouer avec ses coéquipiers et de ce point de vue il donne quelque chose de différent à l'équipe de Conte. Arriver dans le football italien en janvier est très difficile pour un joueur qui a joué pendant de nombreuses années en Angleterre et qui a joué d'une manière complètement différente avec une vitesse et un rythme différents. Même si le système de Conte est beaucoup lié au tempo, en Italie, toutes les équipes sont très bien organisées tactiquement." ®alex_j - internazionale.fr
  6. Antony Gilles a eu le plaisir de s’entretenir avec une Famille qui a l’Adn Nerazzurra dans le sang, la Famille Cauet : Benoit le joueur et Kevin le fils et le coach. Benoit Cauet Première fois "La première fois que j’ai porté le maillot de l’Inter, c’était une grande émotion, une grande fierté, c’était un choix d’être avec ce maillot, celui de grandir en tant que joueur. Faire partie de l’Inter était une fierté." Rencontre avec Ronaldo "J’ai rencontré Ronaldo en tant qu’adversaire (Ndlr: Coupe des Coupes 1997 remportée par le Fc Barcelone). Je l’ai connu ensuite en équipier. C’était le numéro 1 au Monde, le joueur capable de décider d’un match. Cela te fait plaisir d’avoir le numéro 1 au monde. J’ai fait la découverte d’un garçon plein de joie, plein d’envie, qui avait envie de gagner." Rencontre avec Moratti "Lorsque tu rencontres Moratti, tu rencontres un Empire, un nom qui a marqué l’Histoire, il y a Massimo et aussi son père, cela a toujours coïncidé avec le succès. C’était une grande émotion de le rencontrer, il transmettait son envie de gagner, je reste un supporter de l’Inter, j’aime ces couleurs." Saison 1997/1998 "Énormément de choses se sont passées. Lorsque l’on analyse certaines situations, elles nous ont été défavorables, avec le système existant aujourd’hui, on aurait dû gagner ce championnat. Parfois des buts qui étaient rentrés d’un mètre n’étaient pas validés parce que tu jouais face à la Juve." "Les gens, à l’heure actuelle et avec de la lucidité peuvent se rendre compte de ce qu’il s’est passé. Tu travailles énormément pour atteindre des objectifs, des victoires. Certaines situations nous ont été défavorables." "La Serie A était très disputée à ce moment-là, tu n’affrontais pas que la Juve, mais tu faisais face aussi à des adversaires de talents." L’Inter actuelle "L’Inter, depuis deux saisons est entrain de revenir. Elle reprend son rôle dans le championnat, c'est à dire être l’un des deux-trois prétendants au titre." Votre impression suite à l’arrivée d’Antonio Conte, le "Juventine".... "Conte est l’homme de la situation, le club aide l’entraîneur dans son état d’esprit, le groupe a un plus grand état d’esprit qu’avec Spalletti, il a repris certaines bases." "L’arrivée de Conte est spéciale, partout où il est arrivé, il a fait des choses importantes. Il commence un cycle de victoires, il a la volonté de remporter des titres... Si tu vis dans le passé, tu n’avances pas." Cauet entraîneur de l’Inter ? "Il rit… Ce serait une très belle chose. J’en suis à ma première année de carrière, j’ai entraîné les jeunes, à présent j’entraîne une équipe première, il faut travailler et faire des résultats. L’Inter fait rêver, c’est des étoiles pleins les yeux." "Le club a un énorme potentiel pour le futur, il y a cette envie de gagner inculquée aussi par Steven Zhang." Aucun regret "J’ai connu plein de clubs, j’ai rencontré des grands joueurs, fait de ma passion un métier, j’ai réalisé mon rêve, c’était un privilège. Vivre dans un club comme l’Inter est un moment unique." "Tu débutes gamin avec tes amis à jouer au ballon et tu te retrouves pro, tu es dans la Cathédrale du foot, j’ai connu 19 années de Serie A, tu joues, tu gagnes, parfois tu ne gagnes pas… Aucun Regret." Kevin Cauet Travail en Famille "Nous ne mélangeons jamais la Famille et le travail. Travailler avec Benoit est super enrichissant, il y a beaucoup à apprendre. Il prend beaucoup de choses en charge, tu n’as pas le droit à l’erreur. Je suis mis à contribution, mais je n’ai pas de passe-droit, tout se mérite." Consultant pour l’Inter "C’était une expérience enrichissante, cela t’apprend à bien t’exprimer, à bien choisir tes mots, à être attentif, à faire attention à l’image. Je parlais aussi de ma passion pour l’Inter." "Cela pourrait m’être une belle issue de secours au terme de ma carrière de coach, c’est une expérience supplémentaire." Auriez-vous aimé connaitre une carrière similaire à celle de votre père ? "Cela aurait été magique. Ma passion est le coaching, je me régale. Je me suis régalé à l’Academy, j’ai aussi connu ma première expérience en Bulgarie où j’ai remporté mon championnat. J’ai connu une belle expérience aussi avec Concarneau même si elle s’est terminée il y a quelques jours, je souhaite rebondir au plus vite, me lever le matin avec plaisir, c’est une chance." Que diriez-vous si l’on vous proposait un poste d’entraîneur au sein de l’équipe première de l’Inter ? "Si l’Inter venait à me proposer un tel poste, il n’y a pas à réfléchir, c’est le meilleur club du monde. Depuis tout petit, j’ai l’Inter dans le sang.Ce serait une fierté, de l’orgueil d’y retourner." "La qualité de vie à Milan est incroyable, c’est l’Inter qui m’a construit, qui m’a permis de grandir. Avoir été consultant m’a permis de défendre l’Inter même dans sa période de transition... Retourner vivre à Milan fait partie de mes objectifs." L’Inter, est-elle également de l'intérieur un club familial ? "C’est exact, je vais vous raconter une anecdote : j’ai publié un livre en Chine (je suis allé à Shangaï et à Nankin). Toldo en a fait la préface et ce qu’il y a retranscrit, je ne m’y serai jamais attendu. Tous dans le club se sont toujours montré disponible, ils ont tous orienté sur l’humainement parlant plutôt que de parler du business." "Il y a ce climat de sécurité. Je n’ai jamais été oublié par les amis de mon père, en tant que fils bien sûr, mais également en tant que professionnel." Message pour Internazionale.fr "Il faut continuer ainsi, c’est bien d’avoir des passionnés tels que vous pour le football et pour l’Inter." Le Saviez-Vous ? Kevin Cauet est l’auteur d’un livre "Un Mister In Cina" des Editions Urbone Publishing. Il a été écrit par Kevin en personne et Simone Togna. La préface est signée par le mythique Francesco Toldo. Un livre à dévorer sans modération et à compter dans votre bibliothèque Nerazzurra. Au nom d’Internazionale.fr, je tiens personnellement à remercier Benoit et Kevin Cauet pour leurs disponibilités, leurs gentillesses et pour le temps passé pour cette interview exclusive. ®Antony Gilles - Internazionale.fr