Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'brentford fc'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

5 résultats trouvés

  1. S'exprimant en direct sur Twitch sur 'Bobo TV', Antonio Cassano se livre sur la finale de la Ligue des champions contre le monstrueux Manchester City. Vous soutenez l'Inter ? "Évidemment, nous quatre soutenons l'Inter. Je suis un fan de l'Inter. Genre est-ce que je peux dire le contraire ? Alors, c'est normal que City soit meilleur, ils jouent mieux, ils sont plus forts. C'est l'équipe la plus forte du monde et tout le monde peut le voir. Mais...il y a un mais" Quel match l'Inter jouera-t-elle ? "Manchester aura le ballon dans le match, exclusivement, car qu'ils jouent contre le Real, l'Inter ou le Saint-Marin, ils auront toujours le ballon dans le match et ils décideront le sens du match. L'Inter devra partir avec courage, à trois ou quatre, et ils devront faire en sorte que City ne prenne pas les devants, comme ils l'ont fait contre la Fiorentina car autrement, ça devient difficile. Plus le match dure, plus les Nerazzurri ont une chance de jouer de cette manière. City aura plus d'occasions et c'est évident. Cependant, s'ils me disent que l'Inter remporte sur le 100e penalty, je signe maintenant. City est favori et aura la possession du ballon du début à la fin mais nous verrons ensuite. L'Inter va jouer un match attentiste, puis il y a les épisodes : un coup franc, une erreur d'un joueur de l'équipe de Guardiola... Vous pouvez mettre le jeu sur de bons rails et le jouer en contre-attaque. Mais entre dire et faire, il y a un univers. Croisons les doigts et espérons le meilleur." Haland la solution ? "Non." La solution est toujours Guardiola ? "Oui. Je dis aussi que cette année City a perdu contre une équipe qui joue en 3-5-2, je parle de Brentford. Est-ce une coïncidence ? L'Inter joue pareil donc je dis : jouons le jeu. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent de vous, s'ils se mettent à tourner, ils vous font peur et si vous ne repartez plus, ils vous font tourner la tête. Mais si vous recommencez et que vous marquez un but, et peut-être un autre, la situation change et le jeu se passe bien. Je dis : allez les chercher, après on verra. Tout au plus tu perds contre le favori !" Traduction alex_j via FCInterNews.
  2. Champion d’Italie avec notre Beneamata, Christian Eriksen n’a pas oublié son passage sous nos couleurs, à tel point qu’il s’est livré, lors de la réception de son prix en France, du Laureus World Sports Awards, sur l’EuroDerby Della Madonnina Qui supporter ? "J’ai vécu de très beaux moment à l’Inter et j’en garde de très beaux souvenirs, j’espère que mes anciens équipiers l’emporteront dans cette demi-finale contre le Milan et qu’ils accèderont à la Finale, même si au Milan joue mon ami Kjaer: Je suis désolé pour lui, mais je me souhaite que mon ancienne équipe passe." Son départ forcé de l’Inter En effet, la Fédération Italienne de Football n’autorise pas les joueurs disposant d’un pacemaker à évoluer sur ses terrains: "Non, je ne suis pas en colère vis-à-vis de l’Inter sur la façon dont j’ai dû partir, tout simplement parce que c’était la seule option vu que les règles en Italie sont différentes des règles en Angleterre et, je ne pouvais plus continuer à exercer ma profession : Je voulais rejouer et j’ai fait en sorte que cela se produise." Réapprendre à vivre "Ma famille m’a donné la force de reprendre le football, elle m’a poussé à le faire et cela s’est avéré fondamental : Je voulais reprendre ma vie en main et refaire les choses que je faisais quotidiennement: Quand j’ai compris que je pouvais recommencer à jouer, je n’y ai pas réfléchi deux fois : J’aime le football et Brentford m’a aidé à me reprendre, j’ai recommencé dans un environnement que je connaissais bien." Danemark – Finlande "C’était dur de revoir ces images, j’ai cherché à analyser ce qu’il m’est arrivé avec une certaine distance et même si ça devait être simple, cela ne m’a clairement pas fait me sentir mieux." Pourquoi ne jamais en avoir parlé avant ? "Car vous ne me l’aviez jamais demandé avant (il parle aux journalistes) Ma vie a énormément changé comparé à celle qui précédait mon arrêt cardiaque : Je profite de ma famille, d’être en bonne santé... Ma famille a été traumatisé par ce qu’il s’était produit et nous avions traversé des périodes très difficiles, mais par chance, ce n’était rien d’irréparable et je suis là plus vif que jamais après avoir repris le football." We Love You CHRIS ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. 259 jours après sa crise cardiaque pendant Danemark-Finlande, Christian Eriksen a rejoué pendant 38 minutes ce Samedi avec Brentford. Pour lire ses émotions, il faut probablement le connaître, et comprendre ce qu'il cache. À la 52e minute de Brentford-Newcastle (0-2), samedi après-midi, quand Christian Eriksen est redevenu un footballeur professionnel, 259 jours après que son cœur se fut arrêté pendant cinq minutes, il n'a rien montré. Tout était à l'intérieur, ses émotions, et le défibrillateur, juste à côté du cœur. Le stade était debout, les applaudissements ont duré, même de la part des fans de Newcastle, mais le milieu offensif danois n'a pas concédé un sourire, ni le moindre geste, en remplaçant son compatriote Mathias Jensen, ce qui était un autre signe du destin : Jensen était l'homme qui avait pris sa place, le 12 juin dernier, après qu'Eriksen avait été emmené vers l'hôpital où il allait être opéré. 259 jours après son malaise cardiaque, l'international danois (30 ans, 109 sélections) a joué 38 minutes, dans un match compliqué pour Brentford, réduit à dix après l'exclusion de Da Silva (11e), et qui fait glisser les "Bees" vers l'inquiétude, après une seule victoire en huit matches. Voici ses mots au micro de Sky Sports : "En dehors du résultat, je suis un homme heureux. Après avoir traversé ce que j'ai traversé, être de retour est un sentiment merveilleux. Cela a été une journée spéciale. Tout le monde était là, ma famille, mes parents, mes enfants, ma belle-mère et quelques médecins qui m'ont aidé. Ce que nous avons traversé a été encore plus difficile pour eux que pour moi." Le retour de Christian Eriksen a été un grand moment d'émotion, qui s'est notamment propagé du côté de Tottenham, où ses anciens coéquipiers ont accueilli la nouvelle avec une joie profonde. À l'image de Harry Kane : "On est tellement heureux pour Chris, de le voir rejouer quelques minutes, et revenir en Premier League. Tout le monde se souvient de ce jour de juin, alors le voir de retour, aujourd'hui, est vraiment un sentiment spécial." Le Danois va maintenant se battre pour assurer le maintien de Brentford, dans son stade flambant neuf de l'ouest de Londres, et pour tenter de redevenir progressivement le joueur créatif et décisif qu'il était jusqu'en juin dernier. "Il faut d'abord retrouver les sensations, le toucher", avoue-t-il. Cela ne reviendra pas en un jour, mais Christian Eriksen a déjà gagné. Source, l'Equipe.
  4. Christian Eriksen a signé un contrat de six mois pour Brentford, faisant un retour remarquable en Premier League sept mois seulement après avoir subi un arrêt cardiaque. Eriksen a quitté l'Inter Milan en Décembre par consentement mutuel après avoir été suspendu par l'autorité médicale italienne en raison d'une règle interdisant l'utilisation d'un défibrillateur automatique implantable (ICD) qu'il a fait installer. Le joueur de 29 ans a fait installer le ICD après avoir subi un arrêt cardiaque lors du match contre la Finlande à l'Euro 2020 à Copenhague. Il a passé tous les contrôles médicaux nécessaires et est apte à reprendre le football. Dans une interview avec Brentford, lorsqu'on lui a demandé quand il avait commencé à croire qu'il pouvait rejouer au football, Eriksen a déclaré: "Deux jours plus tard. J'étais dans l'instant, et j'ai réalisé ce qui m'était arrivé plus tard dans la nuit, puis dans le jours suivants ce qui se passait réellement. Tous les tests commencent et les résultats ont commencé à arriver. Des questions ont été posées pour savoir si je pouvais faire ceci ou cela, j'ai écouté les médecins, puis cela a lentement repris.'' "Si je pouvais faire le programme avec les tests que le médecin m'a imposé, alors je pourrais lentement me remettre à jouer au football un jour. Tout d'abord, il y avait beaucoup de tests pour voir comment le cœur réagissait à nouveau à l'entraînement physique. Heureusement, rien n'en est sorti, donc tout allait bien. Chaque mois, je pouvais vraiment le pousser et ensuite je pouvais jouer. Même avec un ICD, il n'y a pas de limites. Même avec cette condition, il n'y a pas de limites.'' "Vous pouvez courir un marathon, nager en plongée profonde ou autre, cela dépend simplement du diagnostic et de ce que vous en pensez. J'ai dit à Sabrina (sa femme, ndlr) que je laisserais mes crampons mais aussi de ne pas être surprise si dans quelques jours, je changeais d'avis si tout allait bien. Heureusement, ça s'est bien passé.'' Eriksen a déclaré que son cœur n'était "pas un obstacle" pour reprendre le foot. En Angleterre, les athlètes ont l'autonomie de décider eux-mêmes de continuer ou non en fonction des risques. Il n'est pas intierdit au Royaume-Uni pour Eriksen de jouer avec un ICD et il deviendra le premier à jouer avec un en Premier League. Eriksen insiste sur le fait que son départ Brentford lui donne l'opportunité de revenir à quelque chose de plus proche d'un mode de vie "normal", et le Danois veut éventuellement être à nouveau considéré comme un footballeur découplé de l'incident de Juin 2021. "C'était difficile. Les trois premiers mois, je n'ai rien fait mais ensuite les trois ou quatre derniers mois, j'ai suivi le programme de rééducation. C'était difficile de voir des matchs au début parce que vous pensez toujours que vous voulez être là. J'ai même commencé à ne plus suivre les matchs parce que vous vous concentrez sur autre chose ou sur la famille. Mais ces derniers mois, ça revient. J'ai pu toucher le ballon, j'ai senti l'odeur de l'herbe, les chaussures de foot se sont enfilées toutes seules et tout commence à revenir en toi, l'excitation du stade, les fans, l'équipe et le match.'' "Le défi consistait davantage à surmonter ce qui s'était réellement passé. Vous voulez revenir à la normale, mais pour moi, la normale était de rejouer en Italie mais je n'avais pas le droit de le faire. Donc pour moi, le normal devait changer. Nous avons la chance de reprendre une vie normale à Brentford. C'est mon objectif (d'être à nouveau vu comme Eriksen le footballeur d'élite, ndlr). J'ai reçu le feu vert des médecins, que je suis capable d'être le footballeur Christian. Bien sûr, je l'aurai toujours avec moi, et tout le monde aura le souvenir de ce qui s'est passé, mais c'est maintenant le moment de créer de nouveaux souvenirs et de regarder vers l'avenir." "Je suis ravi de montrer que vous pouvez, avec un ICD. Si vous avez eu un arrêt cardiaque, si vous faites les tests appropriés et que tout va bien, alors vous pouvez jouer à nouveau. J'en suis heureux." Traduction alex_j via skysports.com.
  5. A travers un communiqué sur son site officiel, le Brentford FC confirme la signature du milieu de terrain international danois Christian Eriksen, sous réserve des autorisations internationales. Le joueur de 29 ans a signé son contrat après avoir passé une évaluation médicale. Il a signé jusqu'à la fin de la saison 2021/22. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...