Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'bundesliga'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. Robin Gosens, directement d'Allemagne dans une interview accordée à Sport1, notre ailier s'est exprimé entre le terrain et le marché des transferts. Appel pour l'équipe nationale. "J'ai mis une année de souffrance derrière moi et je suis naturellement heureux d'être de retour ici. Je vois cet appel comme une récompense pour un travail acharné. Mais le billet pour la Coupe du monde au Qatar n'est définitivement pas encore entre mes mains. Je suis prêt à me battre à nouveau. Je ne suis toujours pas dans cet état de forme que j'étais à Bergame, quand mes performances étaient très bonnes. J'en suis proche mais en même temps je sais qu'il reste encore beaucoup à faire." Vous entrez actuellement sur le terrain depuis le banc. Rétrospectivement, était-ce la bonne décision de venir à l'Inter ? "Je joue dans un top club mondial et je suis heureux à l'Inter. Mon objectif est de m'imposer dans ce grand club. Maintenant, je dois jouer trois, quatre, cinq matchs consécutifs, je travaille là-dessus. Même en vue de la Coupe du monde, je dois accélérer un certain rythme." Le Bayer Leverkusen t'a cherché cet été et te voulait à tout prix, qu'est-ce qui est vrai ? "J'ai parlé au téléphone avec Simon Rolfes et nous avons eu un échange sincère et ouvert. Je lui ai dit que je n'avais pas encore terminé à l'Inter et que j'aimerais me battre. Je me sens très bien maintenant à l'Inter et je n'y suis certainement pas contre mon gré. Je suis super motivé et content des tâches qui m'attendent. Mais je ne suis satisfait que lorsque je suis sur le terrain, c'est un objectif que j'ai avec moi-même." Après le Championnat d'Europe, vous étiez le héros, quelques mois plus tard, le calme est revenu autour de vous. Comment avez-vous vécu ces deux phases ? "C'était difficile. Après le match contre le Portugal j'étais sur toutes les lèvres, ça a été une explosion médiatique. Soudain, dans mon pays d'origine, il y a eu des journalistes et des caméramans à la porte de la maison de mes parents. Mes parents m'ont appelé et m'ont demandé : 'Que devons-nous faire, devons-nous les renvoyer ?' Bien sûr, je préfère qu'il y ait du battage médiatique plutôt que de ne pas être remarqué du tout. Mais vous devez d'abord trouver votre chemin. Rétrospectivement, ce n'était certainement pas juste que pendant le Championnat d'Europe, j'aie été tant loué et célébré, mais même pas que quelques mois plus tard, ils m'ont annulé. Les vagues de haut en bas sont trop extrêmes." Votre famille vous a-t-elle aidé à traverser les moments les plus difficiles ? "Ma famille a toujours été ma garantie de succès. Je peux toujours compter sur elle. Mon fils est né pendant que j'étais blessé. Tout cela a eu une influence positive. Nous, les footballeurs, vivons dans une sorte d'univers parallèle et nous avons besoin d'être enracinés dans la famille." Qu'est-ce que Hansi Flick vous a dit quand il vous a appelé ? "Il m'a appelé et m'a dit: 'Robin, je veux avoir une idée de toi et de ta forme.' Nous étions toujours en contact même quand j'étais blessé. Hansi a aimé le fait que j'ai joué deux matchs en Ligue des champions en tant que titulaire. Je suis reconnaissant d'avoir pu démontrer avant même la Coupe du monde. C'était dur pendant la blessure. Au Championnat d'Europe, j'étais une star et l'avenir dans mon poste, puis la blessure et du coup, il faut recommencer, repartir de zéro. David Raum et Christian Gunter ont fait beaucoup. Eh bien, avec le recul, je dirais que j'ai mûri après cette chute." Jouer pour un club en Bundesliga à l'avenir ? "J'ai la grande volonté de réaliser ce rêve. Je pense qu'en tant que joueur allemand qui joue pour l'équipe nationale et qui a de l'expérience dans des ligues étrangères, je pourrais également être intéressé par de nombreux clubs de Bundesliga à l'avenir. J'ai toujours suivi la Bundes depuis que je suis enfant et je la regarde encore aujourd'hui en Italie : c'est le seul championnat que je regarde en permanence. Bien sûr, rien ne garantit que cela se réalisera, mais je l'espère vraiment. Si le rêve de la Bundesliga devait se réaliser, Schalke serait certainement le club parfait. C'est toujours le club que j'ai encouragé. Tout le monde dans ma région l'encourage. Si jamais j'y arrive, ça refermera la boucle." Traduction alex_j via FCInter1908 et Sempreinter.
  2. C’est une révélation, une mini-bombe du mercato signé La Gazzetta Dello Sport, qui est toujours très bien informée sur l’actualité de l’Inter : "Le défenseur Slovaque, courtisé depuis pas mal de temps par le Paris-Saint-Germain, ne veut pas quitter Milan et de Paris, plus rien n’arrive, aucune relance pour débloquer l’affaire." "Chaque jour qui passe rapproche Skriniar de la Permanence, car il n’y a rien, de Paris ou de Londres, aucun signale concret confirmant un nouvel assaut en direction du Slovaque. Chelsea, par exemple, après voir perdu Kondé parti à Barcelone, a viré sur Fofana de Leicester City. Paris est, lui-même, très occupé avec ses propres ventes, et il ne donne plus signe de vie: Même l’intermédiaire qui gérait la négociation n’a plus frappé à la porte de l’Inter, car aujourd’hui, Skriniar est plus que jamais proche de rester Nerazzurro, pour la plus grande joie de Simone Inzaghi qui s’est personnellement impliqué pour s’assurer de la permanence du slovaque." "Ce qui est certain, c’est que le club ne descendra jamais sous l’évaluation qui a été définie et fixée, soit les 70 millions d’euros." Mais comment satisfaire Maître Zhang ? "Il y a cinq joueurs à vendre qui, en termes de masse salariale, pèsent 20 millions d'euros brut : Il s’agit d’Alexis Sanchez, d’Andrea Pinamonti, de Valentino Lazaro, d’Eddie Salcedo et de Lucien Agoumé: Des histoires différentes toutes les unes des autres, mais des joueurs dont les Nerazzurri ont du mal à se débarrasser. Marotta et Ausilio ont besoin, afin d’atteindre la réduction de 15 % de la masse salariale exigée par les propriétaires, de se rapprocher le plus possible de ces 20 millions d’euros et il ne sera pas possible de le faire entièrement, car une partie sera allouée aux fameuses primes de départ" "Ce ne sera pas un tour de force simple car les dirigeants Nerazzurro sont sous pression, il faudra faire preuve encore et toujours de patience avec l’objectif d’atteindre l’objectif : L’Inter a d’ailleurs déjà diminué d’environ 35 millions d’euros sa masse salariale brute, le tout au net de la déduction faite de la prime accordée à Vidal et les départs déjà actés jusqu’à jusqu'à présent. Dépasser le palier des 50 millions d’euros signifierait atteindre l'objectif demandé par la Propriété. Le tout en ayant peut-être fait de la place pour intervenir une dernière fois sur le mercato et acquérir le défenseur central demandé par Simone Inzaghi pour compléter son rempart défensif." Place au cas par cas Alexis Sanchez "C'est la situation la plus épineuse. Le Chilien ne trouve pas d'équipe, et à Appiano il fait chambre à part : Il ne participe pas aux matchs amicaux, et il sera donc également absent ce samedi contre Lyon à Cesena. L’Inter a déjà rencontré son agent Felicevich, il y a 20 jours. Mais rien ne s'est passé depuis, si ce n'est que Sanchez continue de refuser toutes les destinations proposées. Légitimement, bien sûr, car il aspire à jouer dans un championnat de haut niveau." "L'Inter a les mains liées en ce sens car le joueur a dit qu'il était prêt à négocier une indemnité de départ mais seulement après avoir trouvé une équipe. Les rumeurs concernant Naples n'ont pas été confirmées, tout comme celles venant d'Espagne et d'un intérêt présumé de Séville. Le rêve d'Alexis, qu’il maintient toujours en vie, est de retourner à Barcelone. A l'Inter, son salaire est de 10 millions bruts, grâce aux avantages du "Decreto Crescita". Andrea Pinamonti "L'attaquant a un salaire de 2 millions net et plait beaucoup sur le Mercato. Mais la vérité est qu'il a compliqué les plans des Nerazzurri avec son non à la Salernitana, un club dont les Nerazzurri auraient perçu 20 millions d'euros pour un transfert permanent. L'attaquant attend l'Atalanta ou Sassuolo, qui négocieront vraisemblablement avec l'Inter un prêt avec "rachat"." Valentino Lazaro "L'Autrichien, contrairement à Sanchez a été utilisé lors des matchs amicaux par Simone Inzaghi, mais il ne faut pas interpréter cela comme une marque d’ouverture pour son avenir : L’ailier ne fait pas parti des plans de l’Inter, il se cherche un nouvel habitat et jusqu’à ce jour, seule la Bundesliga a fait part d’un timide intérêt." Eddie Salcedo & Lucien Agoumé "En Italie, cela bouge pour Salcedo et Agoumé, mais il n’y a rien de concret pour l’instant : Ils représentent à eux deux, 2 millions d’euros que le Club géré par Steven Zhang aimerait économiser." Validez-vous cette liste de départ ? Pensez-vous qu’à l’avenir, il est conseillé de recruter "chilien" ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. L’Argentine a fouetté la Squadra Azzurra ce mercredi en match amical 0-3. Au terme de la rencontre, la Joya qui est annoncée à l’Inter s’est livré sur son futur: "Je suis très serein, ce sont les personnes qui travaillent avec moi qui y pensent. Je me dédie au football, je me sens très bien en Italie, on me traite comme si j’étais un Italien. J’aimerai aussi connaitre d’autres championnat comme la Premier League ou la Liga, mais je suis très heureux en Italie." Interviewé par Sportitalia Si Moi et Lautaro, pourrions former un duo de fou ? "Lautaro est un phénomène, aujourd'hui il a fait un match incroyable avec un but et une passe décisive, mais nous n'avons parlé que de l'équipe nationale." Avez-vous donné des conseils à Di Maria sur la Serie A ? "Nous n'avons parlé que de l'Argentine." Chiellini ? "Nous nous connaissons depuis sept ans, il est un exemple pour tout le monde." Envie d’ailleurs, vraiment ? Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport: "Paulo Dybala n'a d'yeux que pour la ville de Milan, même lorsqu'il est à Londres et qu'il marque avec l'Argentine. L’ancien Juventino vit une étrange attente, pleine d'espoir mais aussi sans anxiété particulière, car le pacte avec l'Inter est très clair et il ne date pas d’hier : Le club l'a "bloqué" pour un temps limité avec la promesse de faire le saut décisif quand il aura l'espace salarial adéquat." "Et pour valider ce pacte d'Honneur avec Beppe Marotta, qui a presque fait office de père à Turin, Paulo lui-même envoie des signaux dans toute l'Europe : Tous ceux qui lui tournent autour voient leurs propositions être déclinées : Les NON aux autres deviennent, cependant, des OUI aux oreilles de l’Inter. Parmi les clubs qui ont fait des démarches pour Paulo, celui qui a le portefeuille le plus important est celui du club saoudien de Newcastle." "Bien que l'offre financière soit extra-large, Dybala n'a pas failli : jouer la Ligue des Champions est la condition préalable à toute offre. Ces dernières heures une tentative a eu lieu aussi en provenance de la Bundesliga: Le Borussia Dortmund s'est montré intéressé par ce deal à zéro paramètre, tout comme Séville qui a déplacé ses premiers pions en Espagne et si les Andalous l'apprécient davantage, pour la énième fois, Paulo les a remercié d’un geste de la main." "Ce n'est pas le même non franc prononcé d’ailleurs, mais ça y ressemble beaucoup : c'est aussi pourquoi les Sévillans ont entamé des démarches pour enrôler Alexis Sanchez. Ce n'est pas d’ailleurs pas un hasard car le destin de l'Argentin est lié à celui du Chilien : l'un est destiné à prendre la place de l'autre. Ce n'est que lorsque l'Inter économisera les 7,5 nets qu'il donne au Niño, qu'il pourra donner corps à l'offre qu'il a déjà faite officieusement à Dybala". "Sur la Table, Paulo a une offre de l'Inter pour un contrat pluriannuel estimé entre 3 et 4 ans pour un contrat de 6 millions d'euros nets par saison plus des bonus importants, ce qui lui permettrait d’atteindre les 7 millions d’euros, soit le pic convoité pour le oui. Il sait qu'en ce moment il ne peut que gagner du temps en attendant le feu vert : c'est un exercice de patience, plus ou moins comme celui qu'il a fait hier sur le banc avant de se déchaîner sur le terrain" Confirmation de Javier Zanetti en personne à Rai Sport Est-ce possible de voir Lautaro et Dybala jouer ensemble aussi à l’Inter ? "Peut-être, le Mercato vient de débuter, nous avons énormément de temps, nous sommes un Club qui se doit de saisir les opportunités et, lorsqu’elles se présentent, nous les évaluons tous ensembles. Il faut aussi être réaliste car nous devons tenir en compte tout ce que vous savez déjà, mais oui, nous parlons d’un très grandissime joueur qu’est Dybala." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Edin Dzeko s’est livré à Inter TV dans le cadre de l’émission Careers: Enfance "J’étais en Italie, près de Cantú pour un tournoi, c’était en 1998, je me souviens de cette année car il y avait la Finale à Paris de l’Inter face à la Lazio, j’étais avec deux gamins italiens qui regardaient la Finale de la Coupe de l’UEFA et qui étaient interiste. Quand j’étais enfant, à six ans, la guerre a commencé, c’était une période difficile, mais ensuite mon père m’a fait jouer au ballon, j’ai toujours été avec un ballon, c’était mon premier amour." Premier Titre "En 2009, j’ai remporté le championnat avec Wolfsburg, c’était une année importante car la Bundesliga n’avait jamais été aussi forte et c’était une grande emprise, nous étions une équipe jeune avec certains qui avait plus d’expérience que d’autres et un entraîneur qui nous formait à la dure, ce sont des souvenirs qui marquent. Grafite et moi avions inscrit ensemble 54 buts, nous étions le meilleur duo de la Bundesliga: Il nous manquait encore 2 ou 3 buts et à la dernière journée, nous avions battu le Werder Brême 5-1, lui inscrivait un doublé et moi un but pour établir ce record." Le City de Mancini "Nous l’avons remporté en gagnant 3-2 le dernier match, et nous avons été titré, le premier titre en 44 ans : je me souviens que j'ai fait une belle frappe, c'était un match incroyable, nous avons marqué deux buts dans les deux dernières minutes. Avant la rencontre, tout le monde nous voyait déjà champion, mais le football est parfois étrange. Nous avons souffert jusqu’à la fin, mais nous l’avons gagné: Après ce but, la libération était incroyable, sachant qu'avec ces buts nous sommes entrés dans l'Histoire." L’équipe nationale "Je n’ai disputé qu’une seule et unique Coupe du monde, j’espère qu’elle ne restera pas la première et que nous pourrons en disputer d’autres. Les gens attendent toujours beaucoup, surtout de moi et de Pjanic qui sommes les plus expérimentés, quand je vais en équipe nationale j’y vais avec mon cœur, et je donne toujours tout." L’arrivée à l’Inter "J'ai vu cette photo après mon arrivée à l'Inter et elle m'a beaucoup plu. Le cygne et le serpent qui s'unissent ? C'est peut-être le destin, ça aurait pu arriver plus tôt mais je dis toujours qu'il n'est jamais tard, il faut tout donner et atteindre nos objectifs importants ensemble." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Et pourtant ce n’est pas un Lundi, qui sait…. Selon la Gazzetta Dello Sport, l’Inter compte continuer à miser sur son duo croate composé d’Ivan Perisic et Marcelo Brozovic Marcelo Brozovic "L’officialisation de Brozovic est attendue pour demain et, vu l’importance stratégique du croate il convient d’éclaircir la situation l’entourant. Ce contrat quadriennal tant attendu permettra d’éclaircir les ambitions du club dans un moyen à long terme, malgré les difficultés connues actuellement en championnat. Cette Inter ne veut pas briser ses ailes et Brozovic sera le compas sur lequel sera dessiner le futur. L’accord définitif fait état d’un quadriennal de 6 millions d’euros net plus bonus par saison." Ivan Perisic 'Si demain aura lieu l’officialisation de la prolongation de Brozovic, l’Inter ne s’en contente pas et l’optimise filtre pour la permanence, à Milan, d’Ivan Perisic. S’il n’y a pas encore d’accord, il y a de l’optimisme: Les prétentions de l’ailier croate semblaient élevées, il voulait un triennal de six millions d’euros, une demande impossible à satisfaire pour l’Inter qui lui propose un biennal à quatre millions d’euros." "Son entourage a fait une tournée de repérage en Premier League et en Bundesliga pour voir s'il a des admirateurs prêts à le pousser vers ce sommet salarial. Pour le moment, il n'a pas récolté grand-chose. L’idée de continuer à Milan s’est à nouveau réchauffée et un accord à la mi-chemin pourrait satisfaire tout le monde : 5 millions d’euros millions avec des bonus faciles à atteindre par an. Des nouvelles réunions sont programmée au calendrier." Enfin la bonne pour Marcelo ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Si Giuseppe Marotta avait bien précisé ne pas procéder à des investissements hivernaux, tel un renard rusé, il Padrino avait "oublié"» de préciser qu’il compter s’affairer dans son domaine de prédilection : Les transferts gratuits! Comme le révèle Sky Sport, après le recrutement d’André Onana, l’Inter a décidé d’aller "en avant toute" sur Matthias Ginter, défenseur allemand en fin de contrat évoluant au Borussia Mönchengladbach (Bundesliga) Selon nos confrères de Fcinter1908.it, un contrat quadriennal a hauteur de 3 millions d’euros plus bonus a été proposé au joueur. Reste à voir si l’Inter parviendra également à prendre, à nouveau, le meilleur sur la concurrence qui cette fois-ci est représentée par le Bayern de Munich, Liverpool et le Fc Barcelone Pensez-vous que l’attrait du Champion d’Italie puisse prendre le dessus sur l’Ogre bavarois ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. CIES - Le numéro 361 de la Lettre hebdomadaire de l’Observatoire du football CIES présente le top 11 pour chacun des cinq grands championnats européens. Les joueurs ont été sélectionnés sur la base de l’indice de performance CIES, bâti à partir des données Opta. Seuls les footballeurs ayant disputé au moins 900 minutes de championnat depuis le début de la saison ont été pris en compte. Dix des onze joueurs dans le top 11 de la Premier League anglaise jouent pour Manchester City (Dias, Laporte, Cancelo, Rodri, Silva) et Liverpool (Alexander-Arnold, Henderson, Salah, Jota, Mané). La seule exception est le gardien de Chelsea Édouard Mendy. Quatre clubs sont représentés tant dans le onze de la Liga espagnole, avec notamment six joueurs de Real Madrid...... ......que dans celui de la Serie A italienne, avec quatre éléments de l’Inter. En partie suite à la forte rotation effectuée par Paris St-Germain, où peu de joueurs ont disputé un nombre suffisant de minutes de championnat pour être inclus, le top 11 de la Ligue 1 est celui au sein duquel le plus grand nombre d’équipes sont représentées : PSG (4 joueurs), Olympique de Marseille (3), ainsi que Montpellier, Lens, Rennes et Brest. À l’opposé, seul trois clubs sont présents dans le onze allemand, où figurent sept joueurs du Bayern. ®Cies
  8. Lors de son poadcast "Here We Go", Fabrizio Romano, journaliste et expert du Mercato s’est livré sur la situation entourant les croates de l’Inter: "La prolongation de Marcelo Brozovic est de plus en plus proche, il y a un grand optimisme. On ne parle plus de Bundesliga pour Ivan Perisic : il n’a aucun accord avec personne et il ne partira pas en Allemagne: Il attend l’Inter." "Marotta et l’Inter se prépare au Player-Trading et ils cherchent à vendre deux personnalités qu’il ne sont pas pavenus à céder l’été dernier : Je crois que Vidal s’en ira et Matias Vecino ne prolongera pas. Il faudra voir aussi si Stefano Sensi et Roberto Gagliardini demanderont à avoir la possiblité de pouvoir jouer en tant que titulaire ailleurs. L’Inter ne veut pas les vendre, elle s’en accommode même : Ils se donnent énormément à Inzaghi." Le Saviez-vous ? Pour Gianluca Di Marzio, "Nous nous dirigeons vers une prolongation pour Marcelo Brozovic" Questionné sur Brozovic, Kessie et Insigne voici sa réponse "Des trois, celui dont la prolongation est toute tracée, c’est Brozovic." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. En effet, alors qu’il est l’auteur de prestation de premier rang, Tuttosport nous informe qu’Ivan Perisic aurait déjà informé la Direction interiste de son envie d’ailleurs au terme de cette saison "Une saison de protagoniste absolue, même sa meilleure au niveau de sa continuité depuis qu’il est à l’Inter, mais avec un futur loin de Milan : Ivan Perisic a déjà communiqué à la Direction Nerazzurra sa volonté de partir au terme de cette saison, lorsque son contrat, avec les Champions d’Italie arrivera à l’échéance. Il sera libre de signer un contrat avec n’importe quel club prêt à miser sur lui." "Tant est si bien que dans l’entourage du joueur, on retrouve parmi les différentes offres de contrat celle de l’Inter, mais la volonté du joueur est de concrétiser son rêve, un rêve qu’il a répété à de nombreuses reprises : Évoluer en Premier League, voir de retourner dans sa zone de confort : La Bundesliga Si son futur est à déchiffrer, les prestations sur le terrain du joueur aurait comme finalité de le mettre en évidence et d’attirer l’attention des éventuels intéressés: Un paradoxe pour un joueur devenu déterminant dans l’échiquier Nerazzurro. Un jouer qui, quoiqu’il en soit, ne devrait plus faire partie du projet interiste." Comme le confirme également le Corriere Dello Sport, Marcelo Brozovic est sur la même lignée: “Aujourd’hui, l’Inter va officialiser la prolongation du contrat de Nicolò Barella jusqu’en juin 2026, mais les tifosi attendent tous la signature de Marcelo Brozovic. Et à ce sujet, les informations relatives font état que l’entourage du joueur ne souhaite pas rencontrer aussi rapidement que ça la Direction Nerazzurra: Le père et avocat du joueur, qui le représente, a été invité à plusieurs reprise par le Directeur Sportif Piero Ausilio pour une première phase exploratrice, mais jusqu’à présent, le sommet n’a pas eu lieu et il ne se tiendra également pas lors de ces deux journées qui précédant le Derby." "La logique voudrait que cette entrevue ait lieu après la trêve internationale, mais rien n’est donné pour acquis: A la Viale Della Liberazione, la sensation est que le joueur n’est pas pressé d’apposer son autographe sur une nouvelle prolongation, même si cela ne veut pas dire qu’il a déjà décidé de quitter Milan . Brozovic veut, avant tout, écouter avec attention les différentes offres car il a compris que certains clubs ont l’intention de s’articuler autour de lui. Et si mercredi à Tiraspol, il a mérité pour la troisième fois en quatre match de remporter le titre de meilleur joueur sur le terrain, personne ne sera surpris d’apprendre que le PSG a déjà réalisé un premier sondage. Pour Leonardo, le joueur pourrait rentrer dans l’ordre d’idée de réaliser un énième coup du mercato après s’être offert de cette façon Lionel Messi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et Wijnaldum. Si tel est le cas, l’Inter sera Game Over." Pour rappel, Marcelo gagne actuellement 4,2 millions d’euros plus bonus, l’Inter est disposée à monter à 6 millions d’euros, à la Barella. Mais pour le milieu de terrain, l’intention est celle de percevoir une somme proche de 8 millions d’euros, une somme difficilement accessible pour les comptes de l’Inter. D’après TMW, une requête officielle serait arrivée sur la table de l’Inter pour commencer à discuter : Marcelo souhaite percevoir 30 millions d’euros pour le prochain quadriennal, soit 7,5 millions d’euros par ans. Exagéré ou mérité ? Selon vous, faut-il déjà se résigner à un départ plus que probable de la Croatian Connexion ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. En effet, après son expérience bavaroise, l’international croate s’est révélé être indispensable, aussi bien pour Antonio Conte que pour Simone Inzaghi: Problème, il est à présent en fin de contrat Destinations possibles Selon Fichajes.net, si son nom est régulièrement cité en Espagne, le site ibérique souligne toutefois qu’il reste possible pour lui de prolonger son aventure à l’Inter, lui qui est devenu un élément important du Club Nerazzurro. La seconde hypothèse le voit rejoindre la Premier League: Everton et West Ham ayant fait part de leur intérêt. La troisième option actuelle serait un retour en Bundesliga, un championnat qui a vu Ivan le terrible porter les vareuses du Bayern Munich, du Borussia Dortmund et de Wolfsburg. Et ce dernier serait ravi de l’accueillir à nouveau sur ces terres. Selon vous, Ivan devrait-il prolonger ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C’est une information en provenance de Tuttosport. Prêté au Borussia Mönchengladbach cette saison, Valentino va rentrer à Milan. Auteur d’une très belle saison en Bundesliga, l’international autrichien aura une carte à jouer Révélation de Tuttosport "Un ailier titulaire devra être recruté, mais voici la nouveauté relative à l’aile gauche. Sur le flanc droit, l’Inter reste bien fournie grâce à Matteo Darmian et Danilo D'Ambrosio qui a vu l’option relative au renouvellement automatique exercée par l’Inter." "Le tout, en attente qu’Inzaghi observe à l’œuvre Valentino Lazaro qui reviendra de son prêt du Borussia." Validez-vous cette idée de retester un joueur qui était en deçà des attentes Nerazzurra ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. C’est une information en provenance de Tuttosport : Nicolò Barella est dans la ligne de mire de la plupart des grands clubs européens. Toutefois, toutes les demandes se sont vu voir une fin de non-recevoir Indispensable pour Antonio Conte Lors de la dernière journée, Barella était suspendu face à Cagliari, mais il s’agissait là de son unique absence : Importante certes, car il ne dispose pas d’un alter-égo malgré la profondeur du banc Nerazzurro. Au total, il a disputé 39 rencontres sur les 40 possible. Il en a disputé 35 comme titulaire et il comptabilise 3540 minutes de jeu, si l’on prend en considération la prolongation en Coupe d’Italie face à la Fiorentina. Depuis cette arrêt forcé, Barella reviendra avec plus d’énergie pour le sprint final, celui qui le portera au Scudetto : Antonio Conte ne peut pas se passer de son apport, à commencer par la rencontre fondamentale de ce dimanche soir face au Napoli Entre prolongation et brassard La propriété l’a déjà verrouillé depuis un certain temps avec un contrat de 2,5 millions d’euros jusqu’en juin 2024. Mais l’intention du club est celle d’aller bien plus loin que l’accord déjà établi, en le prolongeant et en l’augmentant peut-être jusqu’en juin 2026. Vu l’importance du joueur, il pourrait percevoir aux alentours de 4 millions d’euros. Vu l’espace occupé et la considération qu’il est parvenu à s’offrir en si peu de temps à l’Inter, le définir comme Capitan Futuro n’est pas un hasard : Si le brassard est solidement attaché au bras de Samir Handanovic, pour demain, il pourrait être porté par le milieu de terrain sarde et/ou Milan Skriniar qui sont les principaux candidats à ce lourd héritage De façon objectives, les prestations de l’Azzurro en Nerazzurro font qu’il fait l’objet de convoitise dans toute l’Europe : Dernièrement l’Inter a rejeté les approches en provenance d’Espagne : Du Fc Barcelone et de l’Atletico Madrid, mais des clubs telles que Tottenham en Premier League et le Bayern en Bundesliga ont également fait part de leur intérêt Pensez-vous que l’Inter parviendra à conserver son diamant brut ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Depuis la fin du mois de janvier, BC Partners a toujours démontré son intérêt pour prendre le contrôle de l’Inter. A la vue de l’actualité de ces derniers jours, le groupe londonien fondé en 1986 endosse de plus en plus le rôle de favori à la succession d’un Suning en totale déroute. BC Partners est une société de "Private Equity", elle est spécialisée dans les rachats et les acquisitions qui opère essentiellement en Europe et aux Etats-Unis. Son siège social est à Londres, mais elle dispose de bureaux également à Paris, à New-York, à Milan et à Hambourg. Comme pour tous les fond d’investissements, l’objectif est de revaloriser les entreprises rachetées dans un court laps de temps : 4 à 5 ans, en y doublant la valeur. Son portefeuille comporte 17 sociétés pour un chiffre d’affaire total qui s’élève à 35 milliards de dollars, soit 28 milliards d’euros. Pour chaque transition individuelle, Bc Partners est capable de monter jusqu’à 2 milliards d’euros. Il s’agit de sommes vertigineuses à laquelle on peut ajouter les 150 milliards d’euros dépensés pour ses 119 investissements réalisés à travers 18 pays. L’homme fort Parmi les protagonistes, on retrouve Nikos Stathopoulos, qui est actuellement membre du Comité exécutif et Président du Comité de Gestion du portefeuille, outre le fait qu’il est aussi le Responsable des investissements de l’aile "Technology, Media & Telecommunications." La Bc Partners en Italie Bc Partners est actif en Italie depuis 2002 lors de l’acquisition à la Galbani de Danone pour 1,1 milliard d’euros. Quatre ans plus tard et à la suite d’une réorganisation majeure de la société, BC Partners a finalisé la vente à Lactalis. Et même si les montants n’ont pas été communiqués, les rumeurs font état d’une somme comprise entre 1,8 et 2 milliards d’euros. En 2018, elle a cédé Coin après 7 années d’un profond renouvellement. Parmi les opération les plus récentes, il y a lieu de noter l’acquisition du groupe Pasticceria Bindi en janvier 2020 et du Keesing Media Group, une entreprise hollandaise de puzzles et de jeu énigmatique en novembre 2020 pour 300 millions d’euros. A présent, elle est aux prises avec la vente de Cigierre (la Compagnie Générale de Restauration), qui dispose de 300 points de restauration comme l’Old Wild West, America Graffiti et Temakinho. Acquis en 2015, la CGR a déjà enregistré une augmentation de son chiffre d’affaire à hauteur de 157%. Ces derniers mois, BC Partners a tenté de rentrer, en vain, dans le marché des droits télés en Allemagne pour la Bundesliga. Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Une faillite, un contrat non-respecté, une honte…L’Inter a dit adieu à la Ligue des Champions de la pire des façons ce mercredi…. Recruté afin de faire passer un cap à l’Inter, Antonio Conte aura réussi à déclencher la fureur du Suning : Si à l’heure d’écrire ces lignes, le poste de l’entraîneur n’est pas encore remis en question, l’Inter va payer au prix fort sa prestation Révélation de Tuttosport "Pas de victoire, plus de Ligue des Champions, ni même l’Europa League : La Campagne en Coupe d’Europe de l’Inter s’est très mal terminée et Nankin ne le prend absolument pas bien. Si ces dernières années, Suning semblait déjà lassé par les éliminations, cette année, il l’encaissera avec encore plus de difficultés." Attentes trahies "On ressent un certain agacement en Chine suite à ce qu’il s’est passé en Coupe d’Europe, avec une seule victoire en six matchs et la dernière place d’un groupe considéré comme complexe, mais surmontable étant donné que l’on retrouvait le pire Real Madrid de ces dernières années. On retrouvait également le Shakhtar qui avait été battu 5-0 en demi-Finale de la Ligue Europa en août dernier et le Borussia Mönchengladbach, actuel septième de Bundesliga." "Le tout après avoir investi en deux saisons plus de 230 millions d’euros, ventes exclues et avoir recruté un entraîneur à hauteur de 12 millions d’euros par saison…. La Famille Zhang s’attendait à quelque chose de mieux." Pas de Mercato "Cette élimination va avoir des répercussions sur le Mercato. Si en septembre Marotta et Ausilio ont dû acquérir des joueurs à bas prix, seulement après avoir réalisé des ventes: Soit moins de 5 millions d’euros pour s’offrir Kolarov, Vidal et Darmian, via les départs de Godin, Asamoah, Dalbert et Candreva." "Il est à présent difficile de penser que Suning va ouvrir le portefeuille : La désillusion est immense et les comptes du club, comme ceux de tous les autres de la planète, ont plongé dans le rouge à cause du Covid. La qualification en huitième de finale aurait permis à l’Inter d’engranger 15 millions d’euros." "Avec seul le championnat a disputer, la propriété s’attend à un résultat important, peu importe ce qui a été dit lors de la fameuse confrontation à la Villa Bellini, et la Coupe d’Italie, il est plus que certain que Zhang n’autorise aucun investissement." Cautionneriez-vous ce comportement de la part de Suning ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. C’est une information en provenance de Voetbalnieuws, si Antonio Conte a avait coché le nom de N’Golo Kanté en première recrue du mercato estival, la négociation avec Chelsea n’a jamais réellement pris, étant donné que Frank Lampard n’a jamais marqué son accord pour le départ de l’un de ses meilleurs titulaires. Vu ce contexte, l’Inter aurait l’intention de se tourner vers un autre joueur présentant des caractéristiques similaires: Corentin Tolisso du Bayern Munich. Le Bayern de Munich, qui sait que le français n’est pas le premier choix de son entraîneur, Hansi Flick, pourrait le laisser partir. En effet, cette saison, Tolisso a été titularisé à 2 reprises en Bundesliga et à 3 reprises en Ligue des Champions. L’Inter pourrait insérer Eriksen dans la transaction, lui sui semble arrivé dans la dernière ligne droite de son aventure. Le Club Nerazzurro est également confiant dans l’idée de parvenir à un accord avec le Bayern. La seule incertitude réside dans le fait d’un éventuel intérêt du club bavarois envers l’international danois. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Hiba Abouk, l’épouse d’Achraf Hakimi s’est livrée à la Gazzetta Dello Sport sur les performances de son ailier de mari Comment avez-vous connu l’Inter ? "Je me veux plonger dans cette famille, mais je n’y suis pas encore parvenue. J’ai seulement vu deux matchs au Meazza avant la fermeture totale. Ici, Achraf est énormément lié à Lautaro et moi, à sa fiancée Agustina." Comment avez-vous vécu l’appel de l’Inter ? "Nous en avions discuté en Famille, mais la décision revenait à Achraf : On parle de sa carrière. Il voulait un club où pour s’épanouir et il l’a trouvé. Je reconnais que lorsque j’ai entendu "Milan", mes yeux se sont illuminés : j’adore ce pays." Comment Achraf vit cette expérience italienne ? "Lorsqu’il revient à la maison, il fait le compte de ses erreurs…Pour moi, c’est le meilleur du monde à son poste, mais il doit travailler et il a encore tant à améliorer: C’est pour cela que Conte est l’entraîneur idéal pour extraire le meilleur de lui-même." "En Espagne, on dit qu’il est comme une bague au doigt, il s’adapte facilement. J’entends ce que l’on dit sur mon mari : Il est intelligent, exigeant, préparé. Achraf est tant épanoui et s’il a choisi l’Inter, c’est aussi pour Conte." Etes-vous surprise par ses premières contre-performances ? "Un peu, même s’il faut reconnaître qu’il découvre à peine la Serie A. Jusqu’à hier, j’étais une spécialiste de la Liga et de la Bundesliga. Il lui faut un peu de temps, mais au final, il récoltera le fruit de ses efforts." Une qualité et un défaut de votre mari..... "Achraf est comme sur le terrain : Généreux et un peu impatient : Je suis empathique grâce à mon travail, il faut apprendre que la perfection n’existe pas." L’Inter devra être parfaite face au Real : Est-ce que le match dans votre cœur sera madrilène ? "C’est seulement particulier pour Achraf. Cela fait quelque jours que l’ambiance est différente à la maison, il veut se racheter." Qu’aurait-il fait s’il n’avait pas choisi le football ? "Boxeur: Il aime la Boxe et Muhammad Ali est son mythe : Il lui a enseigné qu’il faut toujours se relever." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Ce mercredi 9 septembre était le jour de la présentation à la presse du joueur mercato estival de l’été nerazzurro : Achraf Hakimi. Présenté via une superbe vidéo réalisée plus tôt dans la matinée par Inter Media House, Achraf s’est livré à une interview facebook en compagnie des tifosi, et également à la presse Pourquoi avoir choisi l’Inter ? "Pour la façon dont comment l’entraîneur joue. Son style de jeu est très proche du bien, je pense que ce sera positif pour moi et pour l’équipe. Nous voulons atteindre de très grands objectifs et nous tenterons de remporter le championnat." Que pensez-vous de Conte ? "Il a une grande passion pour le football et il la transmet au stade et aux tifosi. Il vit les matchs et c’est une grande motivation." Serez-vous l’héritier de Maicon ? "Il était impressionnant, j’espère faire mon chemin et être remémoré dans l’Histoire de ce Club." L’expérience en Bundesliga pourrait-elle vous être utile ? "J’ai engrangé de la confiance, de la maturité et de l’expérience. Ce sont des choses utiles pour s’améliorer." Connaissez-vous Milan ? "Non, je n’ai pas encore tout visité. Je suis allé à quelques restaurants et la nourriture y est très bonne et les gens très bons. J’aurai le temps pour la découvrir, je sais déjà que je m’y plairait bien." Le meilleur moment de votre carrière ? "Remporter la Ligue des Champions avec le Real Madrid et être allé au Mondial avec mon équipe nationale." Qui était votre modèle enfant ? "Je l’ai toujours dit : Mon idole est Marcelo. Ses caractéristiques, sa façon d’être, j’ai eu la chance de le connaitre et cela m’a permis de comprendre la personne qu’il est." A quel poste vous trouvez-vous le mieux sur le terrain ? "Je préfère jouer sur les cotés, mais je sais m’adapter à n’importe quel poste où souhaitera me faire jouer l’entraîneur. Je me donnerai à 100% pour aider l’équipe." Y-a-t’il d’autres sports qui vous séduisent ? "Oui, j’aime faire du paddle avec mes amis. J’aime aussi le basket, je suis séduit par ce sport." Quel effet cela vous faisait-il de jouer face à l’Inter au Meazza ? "C’est très beau, à présent je pourrais profiter de l’ambiance et des tifosi sur le terrain." Y-a-t’il un joueur de l’Inter du passé que vous admirez ? "Oui, même s’il n’évolue au même poste. Pour sa vie et son expérience, j’admire énormément Samuel Eto’o." Comment pensez-vous vous insérer dans le 3-5-2 de Conte ? "Je crois que je m’y adapterais assez bien. L’année dernière, le Borussia Dortmund faisait aussi usage de ce dispositif, je pourrais aider l’équipe." Connaissiez-vous déjà quelques joueurs de l’Inter ? "Oui, tous. J’ai suivi de nombreux matchs et je la suivais déjà avant cela, lorsqu’elle a remporté la Champion’s en 2010 au Bernabeu : C’est un club historique, de grands joueurs sont passés par ici." A quoi avez-vous pensé lorsque l’offre de l’Inter est arrivée ? "J’ai pensé que c’était une bonne occasion pour continuer à grandir : Un club historique avec des tifosi qui vivent le football d’une façon particulière. Je ne me suis pas trompé car ici, il y a une très grande ambiance." Quel équipe supportiez-vous enfant ? "J’ai toujours supporté le Real Madrid : J’y ai grandi depuis mes 7 ans et grâce à eux, je suis devenu le joueur que je suis." Aimez-vous la cuisine chinoise ? "Oui, elle me plait énormément : J’en mangerai à nouveau, je veux partir à la recherche des bons restaurants de Milan." Vos objectifs ? "Viser à remporter le Scudetto car cela fait très longtemps qu’il n’est plus remporter. Je peux apporter de la joie aux tifosi et aussi faire mieux que l’année dernière en Ligue des Champions." Quelles sont les différences entre la Bundesliga et la Serie A ? "Pour comme je le perçois, je crois que l’Italie est meilleure tactiquement. Je pense que c’est la plus grande différence." Qui est le plus rapide entre vous et Davies ? "Il est très rapide, mais moi aussi. C’est toujours un très grand plaisir de le voir jouer." Qu’attendez-vous du Derby de Milan ? "L’unique chose que je souhaite est de l’emporter. Je veux en faire aussi profiter les tifosi : Je veux que Milan soit Interiste." Une déclaration aux Tifosi ? "Je suis ici pour donner le meilleur de moi-même. J’espère que nous réaliserons de grandes choses cette année et que nous pourrons célébrer le titre." Son Interview à Sky Sport "Plusieurs équipes me voulaient. Avec ma famille et mon agent, nous avons pensé à ce qui serait la meilleure destination pour que je puisse continuer à grandir. Je crois avoir bien agi en acceptant l’offre de l’Inter. Je suis à disposition de l’entraîneur, c’est un très grand club et je serai bien ici." Dortmund-Inter était une destinée ? "C’était une partie très importante pour nous car nous l’on jouait le passage au tour suivant et nous étions entrain de le perdre. En seconde mi-temps nous nous étions projeté vers l’avant pour chercher à revenir et j’ai au aider l’équipe en inscrivant deux buts. C’est quelque part le destin qui m’a permis d’être ici à présent." Lukaku et Lautaro ? "Qui n’aimerait pas avoir deux attaquants comme eux dans l’équipe ? Pour nous qui sommes des ailiers, nous devons chercher à délivrer des passes décisives à nos attaquants et avoir deux attaquants comme eux est bien plus facile pour parvenir à marquer." Que pensez-vous de l’Inter ? "Elle a disputé la saison dernière une grande saison. J’ai regardé différents matchs et nous avons de grands joueurs. Je pense que cette année, nous pourrons réaliser de grandes choses." L’Inter peut-elle remporter le Scudetto ? "Nous nous battrons pour cela, c’est notre devoir. Nous verrons comment se déroulera la saison : Nous avons l’équipe et le noyau pour savoir l’emporter. Nous allons le disputer." ®Antony Gilles -Internazionale.fr
  18. Achraf Hakimi est désormais un joueur de l’Inter. Si la transaction a été réalisée d'une main de Maître par le duo Piero Ausilio-Giuseppe Marotta, il est intéressant de s’attarder aux détails de l’opération. Révélations du Corriere Dello Sport Détails de l’accord L’accord avec le Real est le suivant : 40 millions d’euros payable en 3 ans. Un bonus de 5 millions d’euros est lié, non pas aux performances du latéral, mais aux éventuels titres que le Club remportera. Ces 5 millions d’euros à débourser raviront donc la Famille Zhang. Les derniers échanges ont eu lieu dans la journée du lundi 29 juin 2020 et impliquaient Giuseppe Marotta, Piero Ausilio ainsi que l’avocat Capellini. Cette transaction a été considérée comme actée à 20h00. Visite médicale L’international marocain s’est présenté au Coni ce mardi 30 juin 2020. Il était accompagné par son agent Alejandro Camano qui, pour l’anecdote, est aussi l’agent de Borja Valero. Le joueur a paraphé un contrat quinquennal pour un salaire de base de 4,5 millions d’euros plus bonus. Ceux-ci sont intégrés de la même façon que ceux accordés à Romelu Lukaku et Christian Eriksen. Avenir Nerazzurro Si le Borussia Dortmund a été éliminé de la Ligue des Champions et que la Bundesliga s’est achevée, Achraf sera considéré officiellement comme un joueur de l’Inter qu’à partir du 1er septembre. Son contrat va être déposé à la Lega Calcio dans les prochaines jours. L’opération est insérée au bilan de la saison 2020-2021 Clause de "rachat" Le Real Madrid a tenté d’insérer un droit de rachat, afin d’avoir la possibilité de recruter le joueur sur la base d’une somme définie, lors des deux prochaines saisons à venir. L’Inter s’y est opposée avec fermeté. Il a toutefois été concédé au Club de Florentino Perez une sorte de droit prioritaire : Si au cours des prochaines saisons Marotta et Ausilio reçoivent une offre pour le joueur et qu’ils décident de l’accepter. Ils devront en informer le Real Madrid avant de conclure l’affaire. Le Real, s’il vient à proposer une offre en tout point similaire, aura la priorité pour racheter Hakimi. Antonio Conte Dès aujourd’hui, Hakimi va rencontrer Conte. Hier, la priorité des priorités pour Antonio était de préparer l’équipe à la rencontre face à Brescia. Il avait d’ailleurs fait part qu’un recrutement d’un joueur à quelques heures d’un match de Championnat n’était pas le plus important. Ceci étant dit, le natif de Lecce et le Marocain se sont déjà croisés, surtout après les deux cartouches de ce dernier à Dortmund, ils ont échangé aussi par téléphone. Cet échange téléphonique aura été fondamental pour orienter le choix de l’ancien du Real. Remerciements au Mur Jaune Achraf a tenu à s'adresser une dernière fois au Borussia Dortmund : "Le moment est venu de clore un très beau chapitre de ma vie. Après 2 merveilleuses années, je suis prêt à quitter ce club qui m'a donné tant de joie. Dès le premier jour, le soutien et l'attention du club et de la ville ont été incroyable. Maintenant je sais que j'ai eu raison de choisir Dortmund comme maison, il y a 2 ans." "Je veux remercier tous mes coéquipiers, ainsi que le staff du club pour l'amour et la confiance dont ils m’ont fait part à chaque instants. Je veux aussi remercier les merveilleux supporters qui nous ont soutenu inconditionnellement à chaque matchs. Je n'oublierais jamais le Mur Jaune, qui est tout simplement magnifique." "Enfin, je voudrais remercier ma famille et mes amis de me soutenir à chaque instants. J'espère qu'un jour nos chemins se croiseront encore. On se revoit bientôt Borussia Dortmund" - Achraf Hakimi Le Saviez-Vous ? Achraf était déjà courtisé dès 2018 par l’Inter et Piero Ausilio. Il a opté pour l’Inter suite à l'engouement et à la motivation du Directeur Sportif Nerazzurro à son égard. Mais il a aussi et surtout accepté grâce à la présence d’Antonio Conte. Il est en effet convaincu que l’entraîneur Nerazzurro le valorisera au maximum dans un 3-4-1-2 ou dans un 3-5-2. Il aura fallu au total sept échanges avec le Real Madrid pour parvenir à établir un contrat qui aura mis tout le monde d'accord. ®Trent_FCI & Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. La Pandémie du Coronavirus est aussi destructrice dans le Monde du ballon rond. Si l’Europe s’atèle à trouver une solution, preuve en est la réunion à venir entre la Lega et l’AIC en regard aux salaires des joueurs. Toutefois, si un accord est trouvé, les clubs continueront de souffrir de ce coup d’arrêt dans la saison Selon le CIES, la valeur des joueurs dans les 5 plus grands championnat se réduirait de 28% en moyenne. La période prise en considération est celle de mars à juin avec, en indicateur: aucun match disputé. Pour son analyse, l’Observatoire a tenu compte de la durée des contrats, de l’âge des joueurs, du rendement de ceux-ci lors de la dernière période disputée sur le terrain. En prenant en compte ces données, le club qui est le plus touché est français : L’Olympique de Marseille avec une perte majeure estimée à 37,9% , soit 97 millions d’euros L’Inter occupe la seconde place de ce classement avec une perte désastreuse de 35,7% soit un total de 276 millions d’euros. La situation est dangereuse pour l’Hellas Vérone qui avec une perte de 34,3% ne dispose plus que de 44 millions d’euros. Au niveau des pertes financières et non du pourcentage, le top 3 est le suivant : Manchester City : -412 millions d’euros Fc Barcelone : -366 millions d’euros Real Madrid : -350 millions d’euros L’Inter, elle, se plaçant à la 6ème position. Qu'il s'agisse d'un grand ou d'un petit club, il faudra avoir les reins solides pour se relever ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  20. Timo Hubers, défenseur de l’Hanovre 96 a été testé positif au Coronavirus. Le club allemand l’a annoncé à travers un communiqué sur son réseau social. A présent, ses équipiers vont être soumis, par précaution, à un test similaire. "Il semble que Hübers a été infecté durant un événement qui s’est tenu samedi soir à Hildesheim. Etant donné que le joueur de 23 ans n’a pas été en contact avec ses équipiers depuis la contamination, on peut supposer que ceux-ci ne sont pas atteint par le virus. Toutefois, nous agissons de façon responsable et toute l’équipe, en passant par le staff d’entraîneur et le personnel, seront examinés par précaution." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Nankin – Bonne nouvelle pour nos amis asiatiques, le Groupe télévisuel du Suning, PPTV, a racheté la Série A, grâce…à l’Inter! En effet, MP&Silva, détenteurs des droits pour la période 2015-2018, a annoncé avoir vendu au Colosse de Nankin, et à son concurrent de Tencen, toutes les rencontres de la prochaine Serie A, dans un pack qui comprends aussi la Ligue 1, la Coupe d’Ecosse et la FA Cup anglaise. Il est clair qu’un élan décisif aux appels d’offres déjà pour la période 2017-18, a octroyé plus de présence pout notre club familial et il est également évident que PPTV vise à conserver les droits pour les trois prochaines années, 2018-21, sur lequel, un avis sera publié aujourd'hui. LE SUNING VISE LE VIEUX CONTINENT PPTV a comme objectif de transmettre tous les championnats européens, et elle a déjà obtenu des accords économiques sur les plus importants: La Premier League, la Bundesliga e la Liga, trois compétitions qu’elle retransmettra en exclusivité. Le Suning souhaite faire pareil pour la Série A dès septembre et va proposer un rachat des droits de notre championnat, sans devoir les partager avec son concurrent Tencent. La coexistence durera donc un an, et notre saison sera visible pour pas moins de 500 millions de tifosi. Ensuite le Suning envisage d’avoir pour eux seuls l’exclusivité pour la Chine concernant l’obtention des droits du Calcio. L’un des 85 packs (destinés à chaque pays) sera mis aux enchères et l’objectif sera de prendre la Serie A pour plus de 300M€/saison, soit 50% de plus que les 200 M€ actuels. Est-ce possible ? Le Suning se veut déterminant. La PPTV investit pour obtenir le meilleur contenu possible dans le monde du football et également dans celui de la NBA et de la WWE. MERCI L’INTER ! Il est clair qu’une attention spéciale sera accordée à l’Inter. Sans surprise, il y déjà la collaboration avec la chaîne du club, Inter Channel, qui commence, depuis quelques mois à retransmettre les entraînements en Chine et elle propose aux tifosi les interviews et les conférences de presse traduits. Maintenant que PPTV dispose des droits du Championnat, la retransmission de notre Club, dans la nation de la grande muraille sera encore plus massive. Preuve en est cet été, tous les matches amicaux de l’équipe de Spalletti, de l’Internacional Champions Cup, ont été retransmis. Le match face à Villareal a été retransmis et le prochain match qui se tiendra à Lecce sera diffusé. Pour les autres championnats, PPTV s’est adjugé les droits pour la Liga 245M€/5 ans, pour la Premier League 600M€/3ans et la Bundesliga 210M€/5ans. L’objectif du Suning pour la période 2018-2018 pourrait offrir à la Serie A 240M€/saison. Le Suning compte investir 1,5 milliard d’euros pour diffuser le meilleur du ballon rond sur le vieux continent, en assommant toute concurrence, comme celle de la CCTV. La Serie A peut remercier l’Inter, vu l’importance de cette rivière d’argent que le Suning, qui est le propriétaire de note Club, va apporter pour valoriser le Calcio… ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...