Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'chelsea'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Au cours d'une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, le journaliste de Sport Mediaset Marco Barzaghi a fait le point sur l'avenir d'Ivan Perisic : "J'ai procédé à plusieurs vérifications et la situation n'est pas exactement comme un journal la dépeinte." "Elle est très différente, d'après ce que nous avons déduit avec nos sources. Tout est encore possible, Perisic n'a été bloqué par personne et: il était en pourparlers avec Chelsea, la destination la plus probable reste l'Angleterre. La Juve a revu son offre à la hausse après la Finale et est prête à l'engager via un biennal avec une option pour une troisième année via un contrat à hauteur de 6 millions d'euros." "Il a refusé les 4,5 millions plus les bonus proposés par l'Inter, ce qui reste une offre importante:. Et si maintenant pour 2 millions ensuite tu changes ta face et tu pars à Turin, ok.... La semaine prochaine, l'Inter rencontrera ses agents et fera une dernière tentative : ils augmenteront peut-être les bonus mais à mon avis, Perisic a déjà pris sa décision. Sinon, il n'aurait pas parlé comme il l'a fait dernièrement." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Alors que les tendances de la Ligue des Champions semblent être une ombre pour certains, l'Inter Milan quant à elle est déjà fixé. Les dernières nouvelles qui annonceraient le retour souhaité de Lukaku dans son ancienne équipe italienne fait l’une des célèbres options de paris Betway. Par ailleurs, l'Inter Milan aurait-il déjà succombé à ce désir ? Nous le verrons après notre séance découverte. Football club Internazioanle Milano : Généralités et découvertes du Club Italien Le Football Club Internazionale Milano, également connu sous le nom d'Inter Milan, est un très grand club de football professionnel. Il a été créé le 09 mars 1908 par quarante-quatre membres dissidents de l'époque, suisses et italiens. L’objectif étant de mettre en place une équipe solide et gagnante vaudra bien la raison de l’enseigne Internazionale. Il s'agissait de donner la possibilité à des joueurs non italiens d'avoir accès au maillot du club. Un objectif qui portera ses fruits deux ans plus tard lorsque l'Inter remportera son premier championnat. Depuis, l'équipe a poursuivi son ascension en remportant de nombreux autres championnats. En sera-t-il de même pour les prochains championnats ? Les jours à venir nous le diront certainement. Mais pour l'instant, l'Inter Milan est-il prêt à reprendre Romelu Lukaku dans ses troupes ? Continuons. Serait-il possible que Romelu Lukaku soit déjà de retour à l'Inter ? Romelu Lukaku, parti pour plus de 100 millions d'euros, depuis l’Inter Milan l’été dernier s’est retrouvé face à la disgrâce de Thomas Tuchel. Ceci étant, il n'a pas exclu un retour en Italie. L'Inter n'est pas opposé à un retour de Romelu Lukaku à San Siro, mais les dirigeants Nerazzurri n'étaient pas intéressé par un tel transfert pour le moment. Ceci pourrait avoir un effet explosif sur les prochains résultats du club italiens et les pronostics prochains de pari football Betway. Lukaku a marqué 64 buts en deux saisons en jouant dans le club italien. Ce qui l'a aidé à remporter le titre de Série A en 2020-21 avant de rejoindre Chelsea. Par ailleurs, depuis ce mercato, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Le retour de Lukaku à l'Inter Milan : Quel coût d’opportunité s’impose ? D’après La Gazzetta dello Sport, les leaders de l'Inter Milan serait intéressé par la venue du joueur belge. Celui qui avait déjà intégrer le club depuis Manchester United en 2019. L'Inter n'envisage qu'une option de prêt plutôt qu'un transfert à la date limite. Cependant, une condition particulière s’impose concernant le retour effectif de Lukaku dans le club Italien. Celle-ci serait d’accepter un salaire plus bas comparativement aux 12,5 millions d'euros par an pour revenir à Giuseppe Meazza. Cependant, l'attaquant belge ne se laisse pas déconcerter. Les planètes semblent s'aligner et les fans de l'Inter pourraient revoir de plus près le formidable duo formé par Lautaro Martinez et Romelu Lukaku. Bien qu'il soit le meilleur buteur de Chelsea toutes compétitions confondues, le Belge n'a inscrit que cinq buts en Premier League. Il ne reste plus le seul choix de Thomas Tuchel et les rumeurs de son départ se sont intensifiées cet été. Pas assez de rythme pour la Coupe du monde. Un autre aspect de la situation de Lukaku est que son manque de temps de jeu à Chelsea pourrait nuire à ses espoirs de mener la Belgique vers la gloire : Le joueur de 28 ans est le meilleur buteur de Belgique avec 68 buts, mais le manager Roberto Martinez hésite à l'appeler en équipe nationale. En savoir plus sur les actualités du football européen ? Consultez le site officiel de l’UEFA
  3. En effet, selon le Mirror, les performances de Martin Satriano, la jeune pépite Nerazzurra actuellement prêtée à Brest en Ligue 1 ne passe pas inaperçue de l’autre côté de Calais Selon le quotidien anglais, Tottenham et Chelsea, avec les Blues en premier ligne ont l’uruguayen dans leur ligne de mire "Satriano, 4 buts en 11 matchs s’est révélé comme l’un des meilleurs talents européen à son niveau. Chelsea l’observe attentivement et pourrait présenter une offre à l’Inter dans les prochaines semaines." Chiche ou pas chiche qu’Il Padrino propose l’échange ?! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Les poubelles des uns sont les trésors des autres….Et c’est d’autant plus vrai lorsque des rumeurs font état de l’intérêt sérieux du Milan Ac pour les deux anciens goleadors de l’Inter : Romelu Lukaku et Mauro Icardi Selon nos confrères anglais de Goal.com "L'AC Milan apparaît comme une destination possible pour l'attaquant Lukaku de Chelsea, qui coûte 100 millions de livres sterling. Le club de San Siro pourrait offrir une porte de sortie mais l'opération éventuelle est compliquée par le coût de la superstar belge. L'AC Milan pourrait offrir à Romelu Lukaku une porte de sortie à son cauchemar à Chelsea en fonction de l'issue de son rachat actuel." "Le joueur de 28 ans n'a pas marqué un seul but en championnat ou en Ligue des champions en 2022 et devient de plus en plus un problème pour Thomas Tuchel à Stamford Bridge. Ayant excellé chez les rivaux de l'Inter, Milan estime qu'il pourrait y avoir une opportunité de s'offrir Romelu Lukaku, mais cela dépend de beaucoup de circonstances." Selon Sport.fr: "Une opération sous forme de prêt pourrait être financée par Investcorp, le nouveau propriétaire bahreïni du club italien: La stratégie du Milan AC, selon Goal, est d’attendre que Chelsea soit également entre de nouvelles mains et profiter du fait qu’ils cherchent à assainir leurs comptes en se débarrassant du fardeau Lukaku." Et selon le Corriere Della Sera Manque plus que Pirelli en Main Sponsor et le compte est bon! "L’aventure de Mauro Icardi au Paris-Saint-Germain semble être arrivé au générique de fin : L’ancien attaquant argentin de l’Inter serait prêt à quitter Paris lors de la prochaine session du mercato: Maurito veut revenir en Italie, mais depuis l’arrivée de Dusan Vlahovic, il semble improbable qu’il débarque à la Juventus." "La nouvelle suggestion se nomme le Milan qui est à la recherche d’un attaquant pour la saison prochaine, même si la Direction Rossonera s’est activée depuis un certain temps sur Divock Origi de Liverpool." Selon vous, allons-nous assister à la trahison de l’autoproclamé "Roi" de Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Un rêve fou pour l’Inter, fou mais qui ne lui est pas impossible, à savoir former le duo d’attaque composé de Paulo Dybala et Romelu Lukaku pour la saison prochaine. Preuve en est la Direction Nerazzurra est déjà en plein travail selon la Gazzetta Dello Sport Intro: Dybala et/ou Lukaku "Dybala ne prolongera pas avec la Juventus, il est donc libre de signer selon ses préférences, tandis que la situation relative à Lukaku dépendra beaucoup du futur de Chelsea. La seule certitude est que Big Rom, déçu par sa saison de retour à Londres, est impatient de revenir à Milan, version Nerazzurro. Et il a déjà pris contact avec les dirigeants pour un retour fracassant après son transfert estival de 115 millions d'euros." Acte I : Les avantages du recrutement Dybala "Le point principal en faveur de Dybala est qu’il partira gratuitement de la Juventus, il ne faut donc pas payer son transfert mais "juste" définir son salaire, ainsi que la commission relative à son agent qui ne sera certainement pas basse. En octobre, un accord avait été trouvé avec la Juventus pour environ 10 millions d’euros. L’Inter raisonne sur d’autres chiffres en lui proposant un rôle fondamental, en incluant des bonus et la durée du contrat." "Ce qui joue en faveur de Dybala, c’est son très grand rapport avec Giuseppe Marotta qui l’avait recruté de Palerme vers la Juventus. L’Administrateur Délégué de l’Inter l’a toujours estimé et réaliser ce transfert, indépendamment de comment se terminera la Course au Scudetto, enflammerait certainement le Peuple Nerazzurro. Bien plus en tout cas que Lukaku qui, en été, à trahi un grand nombre de Tifosi dans les paroles et dans les faits. Acte II : Les inconvénients du recrutement de Dybala "Le nombre important de pépins physiques de ces dernières saisons sont un paramètres à prendre en compte : Dybala ne parvient plus à retrouver une continuité, aucune garantie ne peut être apporté, et c’est ce qui fait surement réfléchir l’Inter. C’est d’ailleurs l’élément clé qui est à l’origine de la non-prolongation de l’argentin avec la Juventus. De plus, le fait qu’il soit en fin de contrat est à double tranchant : Il aura plusieurs options sur la table et il choisira celle qui le satisfera le plus à tout point de vue : économiquement parlant et en termes de projet surtout." "Un autre aspect négatif est sa position : Dans un 3-5-2, un 10 comme Dybala peut iniquement jouer en second attaquant. Simone Inzaghi n’a pratiquement jamais changé son module de jeu et l’argentint ne pourrait pas évoluer dans la position qui lui est la plus appropriée : Celle du Trequartista, libre de varier et de créer du jeu. Dybala aime aussi revenir au milieu de terrain pour dicter le jeu, une caractéristique similaire à celle d’Edin Dzeko et Lautaro Martinez, si ce dernier n’est pas sacrifié en cas d’arrivée de l’argentin." "En résumé, il s’agirait d’un second ou troisième attaquant présentant des caractéristiques similaires, celle d’un créateur et non d’un finisseur." Acte III : Les avantages du recrutement de Lukaku "Il connait déjà très bien l’environnement et il voulait déjà revenir à l’Inter en décembre dernier, lorsqu’il jouait encore comme titulaire à Chelsea et qu’il marquait quelques buts. Il s’est confessé devant tous et il échange lui-même, en personne, pour revenir à Appiano Gentile : Il n’est pas heureux à Londres, il regrette son choix de l’été dernier et il est aussi disposé à réduire ses prétentions salariales pour reprendre le travail débuté avec Simone Inzaghi l’été dernier, ce dernier avait tenté de le cajoler après le départ d'Antonio Conte." "Il présente des caractéristiques qui, il est vrai, font défaut à l’Inter d’Inzaghi cette saison : C’est un vrai et propre finisseur capable d’arriver à inscrire 30/40 buts par saison. C’est le type de joueur qui attaque la profondeur, une demande qu’Inzaghi a d’ailleurs fait à sa Direction pour compléter son secteur offensif. Il peut être un point de référence qui permet, à n’importe quel moment d’une rencontre ou de la saison, de changer la façon de jouer, en proposant également de long ballon, soit pour avoir un plan B." Acte IV : Les inconvénients du recrutement de Lukaku "C’est évident que le fait d’avoir choisi de partir pour Londres ne joue pas en sa faveur : Ni aux Tifosi, ni à la Direction qui en le cédant à 115 millions d’euros a réalisé un pur Chef d’œuvre sur le Mercato en sortie. Il ne pourrait revenir qu’en prêt, peut-être un biennal, avec une obligation de rachat dont il conviendrait de s’assurer une viabilité sous certaines conditions." "Il devrait également réduire ses émoluments : Lukaku perçoit 12,5 millions d’euros par saison, et s’il ne se montre pas enclin à accepter un contrat similaire à son précédent contrat interiste, soit 7,5 millions d’euros, il n’y aurait aucune marge de manœuvre possible." Acte V : Conclusions "S’engager dans une opération à la Lukaku voudrait également dire investir moins dans d’autres secteurs. S’engager avec Dybala gratuitement, l’Inter disposerait d’une meilleure marge de manœuvre pour se concentrer aussi dur d’autres cibles pour renforcer le noyau à disposition de Simone Inzaghi." Que feriez-vous ? Recruteriez-vous uniquement Dybala, uniquement Lukaku ou opteriez-vous pour le duo Dybala-Lukaku en sacrifiant probablement Lautaro Martinez…Ou tout simplement vous tourneriez-vous vers d’autres cibles ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Fabrizio Biasin s’est livré à Telelombardia sur la situation entourant Romelu Lukaku, le Diable Rouge souhaitant à tout prix revenir à Milan "Lukaku continue a téléphoner aux Dirigeants de l’Inter. C’est lui qui passe les appels et c’est significatif : Ce n’est pas Pastorello qui appelle, mais directement Lukaku. Cela veut dire que ses rapports avec son agent ne sont pas au mieux et qu’il fait entendre sa voix en plus de sa volonté. Une volonté qui doit faire face avec la réalité. "C’est évident que Lukaku, l’année prochaine, ne jouera plus à Chelsea, mais ce n’est pas dit qu’il évoluera à l’Inter : C’est Lukaku qui veut revenir à tout prix, l’Inter évalue seulement certaines conditions bien définies. C’est son agent qui l’a poussé à partir en Angleterre, là où Chelsea était prêt à payer. C’était plus facile pour l’agent de faire prévaloir ses intérêts, car il y avait de l'argent en jeu." Mino Raiola Likes This! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Est-ce l’approche de la prochaine Coupe du Monde et un message subliminal du Sélectionner National Roberto Martinez qui exige de lui qu’il ait du temps de jeu dans les jambes ? Qui sait. Mais depuis sa trahison pour rejoindre Chelsea, Lukaku ne fait que contacter l’Inter, limite en mode harcèlement Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Le canal avec son ancien club, Romelu l’a ré-ouvert depuis des semaines et il ne s’agit pas de WhatsApp de courtoisie ou d’appel nostalgique envers ses anciens équipiers. Même si certains sont toujours en rogne après avoir été trahi, vu la façon dont il est parti, tout le monde se réjouirait finalement du retour du Belge sur le terrain et en dehors. En deux ans, Lukaku a été aimé pour ses buts, son professionnalisme et sa bonne humeur. Les contacts sont continus et ceux-ci sont surtout destinés à la Direction, ils pourraient être résumé comme ceci : "Si vous me voulez, si vous souhaitez me reprendre, je suis disponible." "Toutefois, état financier en main, l’Inter est obligé de composer avec cette exigence et elle attend de voir ce qu’il se passera lors de l’été de feu qui s’annonce à Chelsea et qui va outre la situation entourant Abramovich. Si Lukaku venait à rompre avec les Blues, le Club Nerazzurro serait prêt à tenter le coup, le tout étant déterminé par les conditions économiques suivantes : A savoir un prêt objectivement onéreux." "Nous devrons attendre jusqu'à la fin du mois d'avril, alors que d'ici lundi, les quatre consortiums intéressés par la reprise du club de l'oligarque russe mis à la porte par le gouvernement anglais devront faire leur dernière offre. Avec la nouvelle Direction, il faudra parler d'un prêt, peut-être assorti d'une formule de paiement, où tous chercheront à contenter tout le monde." "Finalement, Rom retournerait dans son pays tant aimé et se revaloriserait certainement, tandis que Chelsea ne garderait pas un joueur, totalement incompatible avec le jeu de Tuchel, et ne verrait pas un investissement de 113 millions en chute libre.De plus Big Rom devrait prendre ses ciseaux et couper sa manne financière : A Chelsea, il gagne 12,5 millions, l'Everest pour l'Inter: Il serait nécessaire, voire stratégique, de montrer un geste d'amour envers les Nerazzurri et de se contenter de quelque chose de plus proche des 7,5 de l'ancien salaire milanais. Cela prendra du temps et beaucoup, beaucoup plus d'heures au téléphone" Y croyez-vous un seul instant ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. C’est une révélation de Calcio&Finanza : Le vendredi 25 mars, le Conseil d’Administration de l’Inter a approuvé le dernier semestre clôturé au 31 décembre 2021, et la Beneamata peut s’attendre à retrouver de très belles couleurs d’un point de vue financier. Comme le révèle également Tuttosport, les projections sont meilleures que prévue que celles déjà exposées dans la communication obligatoire liée à l'émission de l'obligation des 415 millions d'euros à la fin du mois de janvier. Lors de cette réunion, ont participé le Président Steven Zhang, l’Administrateur-Délégué Sport Giuseppe Marotta et l’Administrateur-Délégué Corporate Alessandro Antonello. La prévision initiale était de terminer cette saison avec un rouge réduit de moitié comparé à la perte record de 245,6 millions d’euros de la dernière saison, soit de tourner aux alentours des -100 millions d’euros. L’impact du sponsoring, du stade et des plus-value Les données qui ont permis une telle croissance sont liées aux recettes en provenance des accords de Socios.com et de DigitalBits qui délivrent à l’Inter 35 millions d’euros pour cette saison, une somme qui sera revalorisée à 40 millions d’euros pour les saisons à venir. Fait important, la réouverture partielle des stades a un impact direct sur les recettes et celles-ci sont destinées à s’améliorer via la réouverture à 100% de la capacité du stade jusqu’à la fin de la saison. Evidemment, le fait est que les Nerazzurri dispose de la meilleure moyenne de spectateurs en Serie A : 62 000 tifosi par match. Enfin, il ne faut pas oublier le chapitre lié au sportif et à la gestion des droites des joueurs : les ventes de Romelu Lukaku à Chelsea et d’Achraf Hakimi au Paris-Saint-Germain ont permis aux Champions d’Italie d’inscrire une plus-value dépassant les 90 millions d’euros. L’ensemble de tous ces aspects fondamentaux dans le milieu sportif ont permis de réduire considérablement le compte négatif du bilan! Le travail dans l'ombre de Suning et de la Direction Italienne porte ses fruits! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Après la sortie de route face à la Macédoine du Nord, Roberto Mancini s’est livré en conférence de presse à la veille du départ pour Konya, dans le cadre de la rencontre opposant les Champions d’Europe à la Turquie "J’ai parlé avec Gabriele Gravina ces derniers jours et nous sommes sur la même longueur d’ondes sur tout, cela me fait plaisir, mais nous en rediscuterons dans les prochains jours: Pour l’instant, je pense à ce match, ensuite, nous déciderons dans le calme de ce qu’il y a de mieux à faire pour l’avenir, nous tous ici." En quoi la Nazionale peut s’améliorer ? "En insérant certainement bien plus de jeunes garçons, j’espère qu’ils pourront engranger des expériences importantes en club car c’est un aspect fondamental. Nous allons travailler sur cet aspect et nous analyserons la situation d’une façon générale." "Je me sens l’envie de rester car je suis encore jeune : Je voulais gagner un Euro et une Coupe du Monde, pour la Coupe du Monde, je devrais attendre encore un peu. J’aime ce travail et avec les garçons, nous voulons nous réorganiser pour réaliser quelque chose de grand. Mis à part la désillusion, tout le reste va de l’avant." Le départ de plusieurs joueurs cadres "J’avais l’obligation de les libérer car nous, si nous pouvons faire quelque chose pour eux ou pour leurs clubs, nous nous y tenons, ils n’auraient d’ailleurs pas joué s’il n’étais pas au mieux physiquement J'ai forcé certains d'entre eux à partir : Chelsea m’a envoyé Jorginho trois jours en avance, avant tout le monde, en ne le faisant pas jouer en FA Cup. J'ai également renvoyé chez eux Alessandro Florenzi et Matteo Politano, qui n'étaient pas au mieux de leur forme, car ils n'auraient pas joué." Garder le Mancio et miser sur la jeunesse, voire une refonte du système en Serie A, est-ce la bonne solution, selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. C'est une information en provenance de nos confrères de ®le10sport.com: Alors que Kylian Mbappé devrait s'engager avec le Real Madrid durant l'intersaison, le PSG suivrait la situation de Romelu Lukaku, en difficulté à Chelsea. "Le PSG garde un mince espoir dans le dossier Kylian Mbappé. Comme annoncé par le 10Sport.com en exclusivité, l’international français voudrait écouter ses dirigeants, notamment sur la suite du projet parisien, avant de prendre une décision sur son avenir. Le PSG devra se montrer convaincant, après son élimination en Ligue des Champions. Dans le cas contraire, Mbappé s’engagera avec le Real Madrid durant l’intersaison. Son départ pourrait laisser un grand vide dans l’effectif de Mauricio Pochettino" Romelu Lukaku ciblé par le PSG Comme annoncé par le 10Sport.com, "le PSG a ciblé Erling Haaland (Borussia Dortmund) et Robert Lewandowski (Bayern Munich) pour le remplacer. Mais une source a indiqué à Football.Insider que les dirigeants parisiens suivaient, aussi, la situation de Romelu Lukaku. L’international belge ne serait pas heureux à Chelsea et envisagerait déjà de quitter la Premier League. Le PSG décidera dans les prochaines semaines s’il se lance à l’assaut de Lukaku, lié au Blues jusqu’en 2026." Paris qui s'offrirait les deux derniers numéro 9 de l'Inter, vous y croyez ? Et surtout, Paris est le club aimé depuis sa plus tendre enfance par Big Rom.....! ®le10sport.com
  11. Ouest-France - Sanctionné par le gouvernement britannique dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le propriétaire russe de Chelsea Roman Abramovich chercherait à vendre le club le plus rapidement possible. Une situation incertaine qui pousserait des joueurs importants de l’équipe à envisager un départ du club, selon la presse anglaise. [...] Le patron des Blues a été fortement ciblé avec six autres oligarques par des mesures annoncées par le gouvernement britannique, ce jeudi. Ses actifs ont été bloqués et ses frais de déplacements ont été limités. De quoi suspendre dans un premier temps le processus de vente du club londonien, dont le prix est estimé entre 2,5 et 3 milliards de livres. C'est qui qui va ramper devant Giuseppe Marotta ? Chelsea vendu dans un mois ? Mais le propriétaire russe aurait finalement reçu le feu vert du gouvernement pour céder le club. The Athletic annonce qu’un accord de vente pourrait même être trouvé dans les quatre à six prochaines semaines. L’intention d’Abramovich serait de se séparer de Chelsea le plus vite possible. Selon The Telegraph, le propriétaire russe aurait demandé à la banque d’affaires en charge de la vente d’accélérer le processus. L’incertitude qui entoure l’avenir du club pourrait néanmoins avoir des conséquences très concrètes dans le domaine sportif pour Chelsea. Alors que les prolongations de contrat de joueurs et les transferts sont pour le moment bloqués, des joueurs majeurs de l’effectif envisageraient un départ du club affirme le média britannique. Si leur identité n’a pas été révélée, ils échangeraient avec leurs agents pour obtenir une résiliation de contrat et pouvoir s’engager librement dans une nouvelle équipe. Une situation inquiétante pour le champion d’Europe en titre. Ouest-France - Alexis CZAJA
  12. ®Onze Mondial - Le club de Chelsea risque la faillite après le gel des avoirs de Roman Abramovich, le propriétaire russe des Blues. Hier, la nouvelle a eu l'effet d'une bombe outre-Manche. Proche de Vladimir Poutine, l'oligarque russe Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea, voyait ses avoirs sur le sol britannique gelés par le pouvoir anglais. Une décision qui remettait complètement en question la vente du club, lui qui avait annoncé officiellement son intention de passer la main dans le contexte de la guerre en Ukraine. "Le club ne sera plus autorisé à vendre de billets, seuls les détenteurs d'abonnements peuvent assister aux matchs dans un avenir prévisible. Aucune vente de marchandises n'est autorisée : pas de transferts de joueurs ni de nouveaux contrats", a-t-on notamment appris dans la presse anglaise. Abramovich a 81 jours Surtout, la fameuse "licence spéciale" accordée au club pour jouer jusqu'au 31 mai prochain pourrait ne pas être renouvelée comme l'explique ce matin le Sun, à moins qu'Abramovich n'accepte de s'en aller sans récupérer le moindre sous de la vente. Avec les différentes sanctions, Chelsea devrait perdre au mieux 77 millions d'euros si le club gagne la C1 et termine sur le podium de Premier League. Toute cette situation doit se régler dans les 81 jours, soit avant le 1er juin prochain. Sans accord, les champions d'Europe risquent la faillite et la rétrogradation. Dans le même temps, aucune prolongation ni transfert ne peut être ficelée. De quoi s'interroger réellement sur l'avenir du club, plus que jamais en suspend depuis l'invasion russe en Ukraine le 24 février dernier. Pour résumer Roman Abramovich a 81 jours pour vendre les Blues, sinon Chelsea pourrait faire faillite après le gel de ses avoirs par le gouvernement britannique. Le gouvernement l'oblige à vendre le club sans faire de bénéfice dessus. Romelu, Roi déchu de retour gratuitement à Milan pour un salaire raisonnable, vous signeriez ? ®Onze Mondial
  13. En effet, la situation se complique pour les Blues de Chelsea, entre le "départ" de son Main Sponsor et le blocage des actifs de Roman Abramovich, où l’on retrouve le Club Champion d’Europe. Révélation de Calcio&Finanza "La situation liée à Chelsea n’a aucune influence sur les caisses de l’Inter vis-à-vis de l’opération Lukaku : L’acquisition de l’attaquant belge, par le club anglais, a eu lieu l’été dernier pour la somme de 113 millions d’euros, et le club Nerazzurro s’est déjà garanti de percevoir l’intégralité de la somme: Dans les documents lié à l’émission de l’obligation, on retrouve une trace de cette négociation." "Romelu Lukaku à été transféré Chelsea pour 113 millions d'euros (au net de la contribution de solidarité de la Fifa), cette somme a été partiellement perçue : Directement pour 22,6 millions d'euros et indirectement, via un affacturage, pour 22 millions d'euros, selon le plan de paiement défini, le reste sera perçu dans les douze mois à venir." Qu’est-ce que l’affacturage ? "L'affacturage est une technique de financement et de recouvrement de créances mise en œuvre par les entreprises et consistant à obtenir un financement anticipé et à sous-traiter cette gestion à un établissement de crédit spécialisé : l'affactureur ou, en anglais le factor." En conséquence Chelsea n'apparaît pas parmi les Clubs qui ont un crédit avec l’Inter: "Au 30 septembre 2021, l’Inter disposait de créances d'affacturage à hauteur de 84,7 millions d'euros, qui faisaient référence à "la cession sans recours de certaines créances du Chelsea Football Club Limited à un factor, et qui seront encaissées dans les douze mois à venir sur la base de l’accord d'achat et de vente établi avec le factor", explique le club Champion d’Italie En cas de difficultés de trésorerie pour Chelsea, le problème ne se reflétera donc pas sur les comptes de l’Inter, mais plutôt sur l'institution financière qui a repris cette dette (ou créance si vous préférez) de Chelsea. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Achraf Hakimi, Antonio Conte et Romelu Lukaku : Trois personnages clés de l’Inter qui ont remporté le 19ème Scudetto de l’Inter. Trois personnalités qui, mis à part pour le Marocain, sont partis de l’Inter, empreint d’une "surdose de confiance en soi". Trois personnes qui font face à une traversée du désert L’analyse de la Repubblica Antonio Conte "Convaincu d’être appelé par le Real de Madrid, il a quitté l’Inter et a dénoncé, aux Interistes, l’insuffisance du projet. Il ne sera jamais appelé par Madrid. Il n’était plus convaincu par le fait de pouvoir gagner à nouveau avec une équipe qui, sur le Mercato, était dans l’obligation de se priver de certains joueurs de valeur. Actuellement, après avoir perdu quatre matchs sur les dernières rencontres disputées, il reconnait que son expérience est très frustrante et lorsqu’on le questionne sur l’Inter, il a toujours les yeux qui brillent." Achraf Hakimi "A Paris, il partage un vestiaire composé de champions comme Kylian Mbappé, Neymar, Lionel Messi et Sergio Ramos. Mais ses performances ne sont pas à la hauteur de celles proposées durant sa seule année milanaise. Une vidéo circule sur internet où en jouant au jeu oncle voit choisi justement comme équipe, l’Inter !" " Est-ce que Milan lui manque ?" Romelu Lukaku "Le géant belge est retourné à Chelsea l’été dernier attiré par un salaire montre et, selon ses dires, par le rêve de revêtir le maillot de l’équipe dont il rêvait étant enfant. Dans le football de Tuchel, pourtant, ses courses ne sont plus aussi décisives que lorsqu’il évoluait dans le jeu de l’Inter de Conte. Au-delà des statistiques, il n’a jamais été mis au cœur du projet technique de l’équipe." "Que Milan lui manque n’est plus un secret, lui-même a présenté ses excuses aux Tifosi de l’Inter vu la façon dont il est parti." "Cela confirme que tout l’or du monde ne suffit pas à vous apaiser de la mélancolie liée à la vie Milanaise, qui, si elle ne propose pas un décor tel celui de Rio de Janeiro, sait tout de même bien se faire regretter." Qui entre les trois accepteriez-vous de reprendre, si vous en aviez la possibilité ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. En effet, la Gazzetta Dello Sport s’est livrée sur une comparaison entre Gianluca Scamacca, l’attaquant du futur évoluant à Sassuolo, et Romelu Lukaku, meilleur buteur de l’Inter l’année dernière, parti comme un traître à Chelsea. Gianluca Scamacca "Scamacca est en feu : 10 buts déjà inscrit avec Sassuolo, record personnel en cours, des grandes prestations et l’attention des grands. L’Inter est en pole position et il est normal qu’elle mise bien plus sur lui que sur Lukaku. Avant tout pour l’âge, Gianluca a 23 ans, c’est un investissement pour l’avenir et il dispose encore d’une importante marge de progression : Il a tout pour devenir un vrai Top Player." "C’est un Géant agile aux pieds raffinés, il est très fort de la tête grâce à son mètre 95 et il sait marquer de n’importe quelle position. S’il lui manque forcément d'un peu de continuité, passer par la cure d’un entraîneur qui te martèle le métier, comme Simone Inzaghi et sous les yeux d’excellents équipiers tel qu’Edin Dzeko, pourra lui permettre de réaliser le saut de qualité définitif…pour la plus grande joie de Roberto Mancini, car Scamacca représente aussi le futur de l’équipe nationale." "De plus, le fait qu’il soit italien est également un plus pour opter pour ce choix: L’attaquant de Sassuolo semble être le plus adapté au jeu proposé par Inzaghi, étant donné que comparé à la précédente Inter, la possession de balle et le centre de gravité est plus haut, sans oublier les manœuvres au milieux de terrains proposé par Marcelo Brozovic, Nicolò Barella et Hakan Çalhanoğlu. Il y aurait donc moins de ballons en profondeurs et de contre, mais plus de ballons dans la surface et des triangulations, là où Scamacca peut être précieux à la finition et comme soutiens pour les autres attaquants." "Il est évident que l’opération Scamacca représente un certain coût, alors que pour Romelu Lukaku, on parle d’un prêt et il n’y a plus Conte pour exalter Lukaku. Avec Scamacca en revanche, l’Inter de demain se dessinerait déjà." Place au Belge "Comme Chelsea ne peut pas dévaluer le joueur par le biais d’une vente, les Blues doivent s'ouvrir à un prêt, en espérant que Big Rom se retrouve et retrouve son sourire perdu : Un scénario est peu probable alors que Chelsea risque de se retrouver avec un actif qui va continuer à perdre sa valeur. Le salaire du Belge, qui est passé à 12,5 millions par saison, est également lourd à supporter. "S'il veut vraiment retourner à Milan, Lukaku devrait réduire son salaire, un salaire qui serait alors payé au moins en partie par les Anglais. Ils devraient également se demander pourquoi ils ont investi autant dans un joueur n'est pas très fonctionnel dans le jeu de Tuchel. Et même si toutes les pièces ci-dessus viennent à s'emboîter, des problèmes techniques subsisteraient. Le paradoxe est qu'après le départ de Romelu, Lautaro était censé devenir le moteur de l'équipe, mais à la longue, il est nostalgique de son coéquipier, avec qui il avait une entente télépathique." "Si le plan de Giuseppe Marotta et de Piero Ausilio, qui ont été appelés à réaliser le miracle de gagner de l'argent tout en maintenant un effectif compétitif, est d'insérer un jeune joueur italien aux exigences limitées comme Gianluca Scamacca, 23 ans, dans l'équipe d’Edin Dzeko où l’on retrouve à ses côtés Joaquin Correa, Lautaro Martinez et Alexis Sanchez, le retour de Lukaku imposerait un changement de cap : Il n’y aurait pas d’assaut sur Scamacca, il y aurait la variable Andrea Pinamonti, qui grandi à Empoli mais qui pourrait être une contrepartie technique dans d'autres négociations." "Et il y aurait la nécessité de vendre soit Lautaro, également pour des besoins de trésorerie, et Alexis Sanchez, qui a 33 ans gagne trop : 7 millions d’euros." Scamacca ou Lukaku, qui choisiriez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport qui, si à Milan ne changera rien, elle enfoncera encore un peu plus Romelu Lukaku parti à Chelsea pour un meilleur salaire: "La vente estivale de Romelu Lukaku n’était pas prévue, mais elle a très certainement donné un grand coup de main aux comptes financiers de l’Inter : L’encaissement des 115 millions d’euros a permis au club de continuer son parcours, en blindant par la même occasions ses meilleurs talents." Selon la Rosea un retour du Belge est impossible avec les paramètres actuels à moins d’un cadre inattendu : "S’il était resté à Milan, le Belge aurait perçu aujourd’hui 8,5 millions d’euros et aurait perçu bien plus que le meilleur et nouveau standard interiste. A Chelsea, le salaire va bien au-delà : 12,5 millions d’euros, et cela rend encore plus étroit la route le menant à Milan. De plus Marina Granovskaia, qui dispose des pleins pouvoirs à Chelsea est l’une des personnalités parmi les plus coriaces de l’Europe du football. Il est donc difficile d’imaginer une quelconque concession après un maxi-investissement estival." "Traduisez : L’unique possibilité pour le revoir Nerazzurro, c’est un prêt gratuit qui s’annonce extrêmement compliqué. Dans la composition de ce cadre, Romelu est prêt à apporter sa pierre à l’édifice : Il serait prêt à réduire son salaire somptueux afin de prouver sa volonté encore plus visible pour les différents responsables. Après des jours de pure tempête en décembre suite à sa fameuse interview, tout semblait rentrer dans l'ordre : Romelu Lukaku était prêt à réintégrer pleinement Chelsea. Mais les derniers échos font état que tout a de nouveau changé : Le Belge pense encore à l’Inter." Mais si Romelu veut l’Inter, est-ce que l’Inter voudrait Romelu ? "Il serait audacieux de répondre par un "non" catégorique : Qui renoncerait à une arme qui a fait des ravages en Italie ? Il serait plus juste de dire qu'il s'agit d'une question de "possibilité" et non de "volonté" : Les Nerazzurri, pour le moment, ne peuvent pas. Il faudrait même dire : Ils ne pourraient pas, il faut faire emploi du conditionnel dans les voies infinies du marché. Car le club a désormais d'autres projets, tant techniques qu'économiques". L’Inter "s’aligne" sur ses Tifosi "Au même moment, à Milan, les supporters blessés de l’Inter le perçoivent autrement : Romelu est traître parti pour l'argent, un fugitif en pleine tempête. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé, tant sous le ciel du Belge que sous celui de l'Inter : Romelu se meurt de nostalgie pour ses anciens coéquipiers et les Nerazzurri ont retrouvé, eux, une partie de leur ancienne solidité. Et si les Nerazzurri ont retrouvé une partie de leur solidité d'antan, ceux-ci ont choisi une voie différente de celle du Belge sur le Mercato: L'avenir nous dira si cela changera un jour" Après Zlatan, Après Ronaldo, un nouvel attaquant s’aperçoit bien trop tard à quel point l’Inter peut être merveilleuse ! Lorsque l’on sait que Giuseppe Marotta est disposé à tout faire pour s’attacher les services de Paulo Dybala, le Diable Rouge regrettera amèrement, comme les autres l’idée d’être parti, non pas pour le projet sportif, comme ce fut le cas pour Ronnie et Zlatan, mais pour un meilleur salaire. L’argent ne fait pas tout dans la vie ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Lukaku marque l'histoire d'une mauvaise manière: Le deuxième passage de notre Diable Rouge du côté de Chelsea est assez mitigé. Malgré quelques buts et plusieurs bonnes prestations, Lukaku a du mal à gagner le cœur de tout les supporters des Blues, notamment à cause de propos jugés irrespectueux, il y a quelques mois, lorsqu'il évoquait son amour pour son ancien club, l'Inter Milan. "Romelu Lukaku n'a pas dû laver ses chaussures après son match face à Crystal Palace." - RTL SPORT Le match de ce week-end n'aidera pas l'attaquant à se mettre en confiance. Selon ESPN, l'attaquant de 28 ans a établi un nouveau record ce samedi : celui du moins de touches de balle dans un match de Premier League, pour un joueur ayant joué les 90 minutes d'une rencontre ! En effet, depuis 2003, date à laquelle cette statistique est devenue disponible, jamais un joueur n'avait touché aussi peu de ballon. Romelu Lukaku a touché seulement 7 fois le cuir dans l'ensemble du match. En première mi-temps, l'attaquant a touché le ballon seulement 2 fois : la première touche était le coup d'envoi ! Malgré ce record peu flatteur, son équipe de Chelsea s'est imposée 0-1 sur la pelouse des Eagles. Une manière de se réconforter... un peu. ®Louis Vandendriessche - RTLSPORT.BE
  18. Simone Inzaghi s’est présenté en conférence d’avant-match dans le cadre de l’affiche opposant l’Inter, qui fait partie des Clubs historiques à avoir réaliser le Triplé, au Septuple Champions d’Europe, Liverpool. Si Simone était présent avec Hakan Çalhanoğlu, pour une meilleure lisibilité, les deux interviews ont été scindées. On dit que les Anglais pratiquent un autre sport, êtes-vous d’accord avec cette affirmation ? Cet écart peut-il être annihilé lors de la double confrontation ? "Je pense que ce sont des équipes fortes, elles ont toutes remportées leurs phases de groupe, mis à part Chelsea. Liverpool est parmi les plus fort d’Europe, mais je suis convaincu que nous méritons d’affronter un tel adversaire. Cela faisait tant de temps que nous ne disputions plus ce type de rencontres, nous voulons tenter notre chance avec nos armes." Les deux équipes jouent un football résolument offensif, pensez-vous que Liverpool est nettement favori ? "Sur papier, je pense que Liverpool est favori, mais les parties doivent toujours être jouées, je demanderais aux garçons de descendre sur le terrain et de proposer notre jeu de façon libéré. Dans ce type de partie, c’est le mental qui fait la différence et mes garçons ont prouvé en avoir à revendre." Qu’est-ce qui peut vous donner confiance pour match ? L’équipe a-t ’elle une dimension plus européenne ? "La confiance que j’ai pour demain m’est donnée par l’équipe : Samedi, nous avons disputé une excellente rencontre face à une équipe forte et organisée qu’est le Napoli. Nous avons pris un but sur penalty après cinq minutes, mais l’équipe ne s’est pas désunie, nous sommes resté compact et nous sommes revenu à la reprise avec le bon état d'esprit et la volonté de gagner: Cette seconde période m’a apporté une grande confiance, nous savons que nous allons faire face à un Grand, mais nous ne partons pas battu d’avance." Pourquoi Lautaro devrait jouer ? Pourquoi Sanchez ? "Tout le monde à la possibilité de jouer, nous avons tant de matchs intense à disputer et je devrais évaluer la condition de nos attaquants. L’entrainement de demain me permettra de prendre ma décision. J’ai la chance d’avoir des joueurs qui sont matures et qui acceptent les choix. Lorsque j’en ai la possibilité, je fais tourner car il est difficile de récupérer en jouant tous les trois jours." A quel point est-il compliqué de faire face au report de la rencontre face à Bologne ? "Ce qui s’est passé doit être accepté, comme je l’ai fait les autres années. C’est une chose qui m’est également arrivé lorsque j’entraînais la Lazio. Il faudra y penser au moment voulu, ce sera un match important pour nous, mais à présent, la priorité c’est Liverpool." La qualification pour les huitièmes de finales faisait défaut depuis onze ans, que ressentez-vous à l’idée de faire partie de l’Histoire du Club ? "J’en ai déjà parlé avec l’équipe : La première étape était d’atteindre les huitièmes. Nous faisons face, à présent, à un Top Club, mais toutes les rencontres débutent à 0-0, nous savons que nous devons faire attention au moindre détail, dans ce type de rencontre, cela peut s’avérer décisif." Pensez-vous arriver à Inter-Liverpool en ayant perdu des points face au Napoli et au Milan ? "Nous savions que nous devions faire face à trois rencontres très hostiles, mais je suis satisfaits par les prestations. Durant 70’, nous avons disputé un très grand Derby. A Naples, nous avons réalisé une très bonne seconde période. Un point sur six, objectivement, ne me satisfait pas, mais je considère que nous avons proposé deux grandes parties face à deux grands adversaires, qui avec nous et la Juve, vont rendre le championnat passionnant jusqu’à la dernière journée." Qu’avez-vous appris des rencontres du Milan face à Liverpool ? "J’ai visionné les matchs avec mon staff : Liverpool dispose de grandes individualités qui jouent d’une façon intense. Nous devrons être bon dans l’ensemble des phases, car ils peuvent nous faire mal à n’importe quel moment." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Le légendaire ancien milieu de terrain de l'Inter, Wesley Sneijder, est fier d'avoir été intronisé au Hall of Fame des Nerazzurri. Dans un entretien accordé au site officiel du club, le héros du triplé s'est exprimé sur le fait d'avoir été choisi par les fans pour être intronisé dans le Hall of Fame de cette année. Sneijder n'a passé que trois saisons et demie sous le maillot de l'Inter, mais il a laissé sa marque en jouant un rôle clé sur la voie d'un triplé européen historique lors de la saison 2009-10, sa première campagne avec le club. Le néerlandais est devenu l'une des figures emblématiques de l'une des plus grandes périodes de succès de l'histoire du club, et a été choisi pour rejoindre le Hall of Fame aux côtés de Marco Materazzi et Gianluca Pagliuca. Sneijder est très fier d'avoir gagné cette place dans le Hall of Fame, et fier de son temps passé avec les Nerazzurri. Voici l'article : MILAN - Wesley Sneijder est désormais membre du Hall of Fame de l'Inter. Le milieu de terrain néerlandais, né le 9 juin à Utrecht, est le troisième ancien joueur des Nerazzurri à être intronisé au Hall of Fame en 2021, après Gianluca Pagliuca et Marco Materazzi. Sneijder est le quatrième milieu de terrain à recevoir cette prestigieuse reconnaissance et se trouve en compagnie de Lothar Matthäus, Dejan Stankovic et Esteban Cambiasso. Après l'annonce du vainqueur dans la catégorie des milieux de terrain, la prochaine étape consistera à annoncer quel attaquant entrera au Hall of Fame en mars. Le vote pour l'entrée au panthéon des Nerazzurri a eu lieu en novembre dernier et quatre lauréats ont été annoncés chaque mois depuis lors. On peut dire que Wesley Sneijder a fait ses preuves en tant que joueur de l'Inter. Arrivé à Milan le 28 août 2009, le Néerlandais est entré sur le terrain le lendemain lors d'une victoire 4-0 contre le rival de l'Inter, enchantant les supporters dès son premier contact. C'est le début d'une saison exceptionnelle au cours de laquelle Sneijder joue un rôle clé dans le triplé des Nerazzurri, en marquant à huit reprises en 2009/10. Ses contributions ont été essentielles dans la campagne de l'Inter en Ligue des champions ; il a marqué contre le CSKA et le FC Barcelone en Ligue des champions et a offert des passes décisives à Samuel Eto'o à Chelsea en huitième de finale et à Diego Milito en finale à Madrid contre le Bayern Munich. Le Néerlandais n'a pas seulement connu une année exceptionnelle en club, il est sorti de la Coupe du monde 2010 en tant que meilleur buteur et avec une médaille de finaliste. Au total, Sneijder a représenté l'Inter pendant trois saisons et demie, faisant 116 apparitions et marquant 22 buts. Il entretenait une relation particulière avec les tifosi de San Siro, qui s'extasient encore aujourd'hui sur ses performances. "J'aimerais remercier tous les tifosi de l'Inter de m'avoir choisi pour le Hall of Fame de l'Inter", a-t-il déclaré, "c'est un grand honneur pour moi et je leur en suis vraiment reconnaissant." "Je n'oublierai jamais ce que j'ai vécu avec les Nerazzurri", a-t-il poursuivi, "cette période est une partie importante de ma vie. L'Inter est comme une famille pour moi et je suis honoré d'en faire partie." Il a rappelé qu'"en 2010, nous avons réécrit l'histoire en remportant le triplé : J'ai hâte de retourner à San Siro pour pouvoir revivre ces sensations incroyables que le stade vous procure." "Cela me manque d'être à Milan, dans notre stade, avec nos supporters", a-t-il poursuivi. "J'espère pouvoir célébrer cette reconnaissance que vous m'avez accordée avec vous tous. Forza Inter, pour toujours !" ®Oxyred – Internazionale.fr via Inter.it
  20. Le Mercato 2021/2022 a réécrit l’histoire et bouleversé le classement historique des ventes les plus lucratives de la Serie A : Les transactions relatives à Romelu Lukaku, Dusan Vlahovic et Achraf Hakimi ont fait une entrée retentissante dans le Top 10 de la Botte Révélation de Calcio&Finanza La vente de Romelu Lukaku qui est passé de l’Inter à Chelsea l’été dernier, pour 113 millions d’euros, a surclassé celle de Paul Pogba transféré de la Juventus à Manchester United à l’été 2016, la Juventus ayant encaissé 105 millions d’euros. Sur le podium, on retrouve l’opération lié à l’Axe Napoli-Juve et l’attaquant argentin Gonzalo Higuain qui fut transféré contre l’activation d’une clause libératoire à 90 millions d’euros lors de l’été 2016. Sorti du podium, on retrouve la vente de Zinedine Zidane transféré de la Juve au Real Madrid pour 77,5 millions d’euros à l’été 2001. Zizou reste toutefois devant le recrutement de Dusan Vlahovic transféré cet hiver de la Fiorentina vers la Juventus pour 70 millions d’euros. En fin de ce TOP 10 spécial Serie A, on retrouve les opérations liant l’Inter au Paris-Saint-Germain pour Achraf Hakimi, cédé pour 66,5 millions d’euros et l’opération menant Joao Cancelo de la Juventus à Manchester City pour 65 millions d’euros. Quelle est selon vous la meilleure opération réalisée par l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Il devait être le fer de lance, il est devenu une épine dans la pied. Attendu comme la pièce manquante qui devait l'aider à jouer le titre, Chelsea se débat entre méforme, blessure et déclarations intempestives de son attaquant Romelu Lukaku. "Ce sont les joueurs qui sont au service de l'équipe, et non pas dix joueurs au service d'un seul". La déclaration péremptoire de Thomas Tuchel, lundi, à la veille du match à Brighton (1-1), a donné la mesure de la crispation qui entoure le Belge, arrivé pour 115 millions d'euros de l'Inter Milan cet été. Tout le monde s'attendait à voir le colosse enchaîner les buts et les Blues rivaliser avec le tenant du titre, Manchester City, qui avait échoué à recruter Harry Kane et entamait la saison sans véritable avant-centre. Mais après 23 matches joués par les Blues, dont 15 avec le Belge, les rêves de titres se sont envolés et Lukaku n'a que 5 buts à son compteur, moins que Mason Mount (7) ou Jorginho (6), qui tire les pénalties, et que quatre milieux de City. Jusqu'à mi-octobre, pourtant, tout allait plutôt bien. Malaise persistant Chelsea était en tête du championnat et si le rendement du Belge n'était pas celui espéré pour un joueur rompu à la Premier League après avoir joué à Chelsea une première fois, Everton et Manchester United, une période d'adaptation à ses coéquipiers et au rôle confié par son nouveau coach allemand, restait compréhensible. Cela s'est compliqué avec une blessure en sélection mi-octobre, puis une contamination au Covid qui l'ont privé d'une demi-douzaine de matches. Et alors que son retour semblait positif, avec 2 buts et une passe décisive en deux rencontres, une interview à Sky Sport Italia est venue mettre le feu aux poudres. "Je ne suis pas heureux de la situation" à Chelsea était la phrase qui avait retenu l'attention, même s'il avait immédiatement ajouté "mais je suis quelqu'un de travailleur et je ne dois pas abandonner. J'ai toujours dit que je portais l'Inter dans mon coeur, je vais y retourner, je l'espère vraiment", avait-il aussi lâché, au sujet d'un club pourtant bien content de le vendre pour renflouer ses caisses. Les excuses du joueur n'ont pas dissipé le malaise créé par cet entretien réalisée trois semaines plus tôt, mais publiée juste avant un match contre Liverpool (2-2), alors que Chelsea faiblissait dans la course au titre. Lukaku sait qu'il n'aura droit à aucun traitement de faveur. "Bienvenue dans la réalité" "Bienvenue dans la réalité. Nous sommes sous les projecteurs et nous sommes jugés au quotidien, c'est comme ça, quand on est un joueur décisif", a encore tranché Tuchel vendredi, alors que se profile, dimanche (17h30), un match contre Tottenham qui se fait pressant dans le sillage de Chelsea. Il n'y aura aucune adaptation du 3-4-2-1 de Tuchel pour se rapprocher du 3-5-2 d'Antonio Conte à l'Inter avec lequel Lukaku avec marqué 64 buts en 95 matches. Seul en pointe, alors qu'il a expliqué en octobre sur le site de l'UEFA qu'il "détestait jouer en pivot", Lukaku peut beaucoup moins prendre le ballon sur le côté et face au but pour partir à l'assaut des cages adverses en se recentrant, comme il le faisait en Italie. Le fait qu'il ait aussi rarement été associé aux deux mêmes joueurs sur les côtés n'a pas aidé à créer les automatismes, alors que le niveau de performance inégal d'Hakim Ziyech, Timo Werner ou Christian Pulisic, devrait servir de circonstance atténuante. Avec une telle frustration réciproque (le club qui n'en a pas pour son argent, le joueur qui n'est pas utilisé comme il le souhaite) l'expression "bombe à retardement" utilisée par l'ancien joueur Jamie Carragher dans sa chronique dans The Telegraph, vendredi, ne semble pas exagérée et le temps presse pour la désamorcer si Chelsea ne veut pas voir toutes ses ambitions voler en éclat ®AFP
  22. C’est une information de Calcio&Finanza : Le chiffre d'affaires total de l’Inter pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2021 a diminué de 48,3 millions d'euros (soit 40,4 %) pour atteindre 71,2 millions d'euros, contre 119,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020. Cette comparaison est fortement impactée par la pandémie COVID-19 et, plus particulièrement: Le report de la dernière partie de la saison 2019/2020 au deux premiers mois de la saison 2020/2021, ce qui a entraîné un report des recettes à hauteur de 62,0 millions d'euros de l'exercice clos au 30 juin 2020 vers le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, ce qui a augmenté les recettes commerciales et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020 (soit 19,0 millions et 43,0 millions d’euros respectivement). Le report du début de la saison 2020/21 au mois de septembre 2020, ce qui a entraîné la reconnaissance différée de revenus à hauteur de 16,0 millions d'euros ajouté aux derniers trimestres de l'exercice terminé au 30 juin 2021, en diminuant les revenus commerciaux et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020, (de 6,0 millions d'euros et de 10,0 millions d'euros respectivement) Tous les matches joués à huis clos au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2020 en comparaison aux matches disputé à 50 % de la capacité du stade au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021, en générant une augmentation des recettes pour chaque journée, lors du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021 (soit 6,1 millions d'euros) De plus, il y a une diminution nette de recettes globales au cours du trimestre clos le 30 septembre 2021 par rapport aux trimestre clos le 30 septembre 2020. Il faut également prendre en compte, la rupture du contrat liant l’Inter à Beijing Imedia Advertising Co., Ltd à compter du 1er juillet 2021 (alors qu’au cours du trimestre clôturé au 30 septembre 2020, 6,3 millions de recettes dans le cadre de cet accord avait été comptabilisé). Les coûts opérationnel totaux de l’Inter au trimestre clos au 30 septembre 2021 ont augmenté 18,9 millions d'euros (soit 17,1%) pour atteindre 129,3 millions d'euros, contre 110,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, menés par : Les coûts directs (frais d'agent et la contribution de solidarité de la FIFA) découlant des ventes et des droits d'enregistrement d'Achraf Hakimi au Paris Saint-Germain Football Club en juillet 2021 et de Romelu Lukaku au Chelsea Football Club en août 2021 Une dépréciation des actifs à hauteur de 15,3 millions d'euros pour le trimestre clos le 30 septembre 2021 (il n’y avait rien au trimestre clos le 30 septembre 2020), relative à la dépréciation de la valeur comptable nette des droits d'enregistrement à la date de la résiliation, et d'un commun accord, du contrat du joueur de l’équipe-première: Christian Eriksen qui, à la suite d'une grave blessure survenue lors de l’Euro en juin 2021, a été interdit par l'Autorité Sanitaire Italienne de jouer en Serie A en décembre 2021 ; Les coûts directs pour l'organisation des match à domicile suite à la réouverture partielle du Giuseppe Meazza Une pénalité découlant de l'annulation de la tournée commerciale estivale prévue initialement en Floride et annulée pour éviter tout risque lié aux infections par le COVID-19. "L'augmentation du total des coûts d'exploitation a été partiellement atténuée par la baisse de l'amortissement des droits d'enregistrement des joueurs (en baisse de 7,0 millions d'euros, soit 20,7 %) en raison des mesures prises dans le cadre de la campagne du mercato estival 2021, en particulier, (i) la résiliation anticipée des contrats de certains joueurs et de la vente des droits d'enregistrement des joueurs avec des taux d'amortissement élevés remplacés par des joueurs avec des coûts d'acquisition plus faibles." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. En effet, ces derniers jours, Thomas Tuchel, l'entraîneur de Chelsea, s’est livré en conférence de presse sur Romelu Lukaku, en excluant le fait d’adapter son dispositif tactique pour améliorer les performances de l’attaquant belge C’est un fait, à l’Inter, Romelu Lukaku s’est retrouvé, en deux saisons sous le maillot Nerazzurro, il était devenu l’un des éléments fondamental de la Course au Scudetto. Ses meilleures performances, Lukaku les avaient réalisés sous le 3-5-2 établi par Antonio Conte, un système de jeu que Thomas Tuchel n’a nullement l’intention d’adopter: "Nous évoluons avec un certain dispositif plus basé sur les principes de la façon dont nous souhaitons jouer. Je sens qu'il est impatient et qu’il veut s'impliquer davantage. Mais lors de chaque transfert, il y a un changement de style de jeu. Il n'est pas le premier joueur à subir un temps d’adaptation : Mon travail consiste à tirer le meilleur de lui." "C'est ce que je fais pour chaque joueur, le fait qu’un jouer soit arrivé gratuitement ou après un transfert aux sommes importantes ne change rien : Nous ne pouvons pas jouer comme l'Inter et espérer que cela fasse ressortir le meilleur de Romelu. Le système qu'il pratiquait à l'Inter ne convenait pas seulement à Romelu et Lautaro Martinez, il convenait à toute l'équipe. Antonio Conte jouait en 3-4-3 à Chelsea, à l'Inter il jouait un 3-5-2. De toute évidence, il s'est adapté à ses joueurs et a mis en œuvre ses idées, et c'est ce que je fais aussi." Et une petite cartouche pour l’égo, une ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Thomas N'Kono, Fabrice Olinga et Toni Conceicao se sont livrés sur l’arrivée d’André Onana. Pour tous, choisir l’Inter a été le meilleur choix possible L’interview de Thomas N’Kono à la Gazzetta Dello Sport "Onana a fait les choses correctement, après l’Ajax, le processus de croissance se poursuit dans un championnat bien plus compétitif et exigeant. Il devra s’adapter et s’habituer à jouer d’une façon différente, mais le chemin emprunté est le bon. Je pense qu’il a les qualités et l’expérience suffisante pour s’imposer. Il ne faut pas oublier qu’il a joué plusieurs saisons en Ligue des Champions, en parvenant à y atteindre les demi-finales. Ce genre de chose te permet de faire face et de supporter la pression que demande un certain niveau d’exigence. Pour moi, il a bien choisi et il fera de belles choses." Il avait plusieurs offres, dans plusieurs pays, mais il a opté pour l’Inter et l’Italie… "Je ne sais pas quel projet l’Inter lui a offert, mais je me rappelle que lorsqu'il m'a demandé mon avis lorsqu'il a quitté le Barça pour aller à l'Ajax, je l'ai poussé à aller dans cette direction parce que je pensais que Jasper Cillessen partirait dans quelques années, et c'est ce qui s'est passé. Maintenant, je pense que la même chose va se reproduire." En Serie A, nous n’avons pas une grande tradition de gardiens de but africain... "Oui, mais le Calcio a changé et on joue par l’arrière et beaucoup d'équipes, l'Inter en premier, veulent construire à partir de la défense. Onana est très bon dans ce secteur. A titre personnel, mais également au niveau national, c'est un honneur d'avoir un camerounais dans l'un des grands clubs européens, je suis fier qu'ils l'aient choisi, il arrive dans un grand championnat où il va continuer à grandir." Qu’aimez-vous le plus chez André ? "Sa perception, sa lecture et sa connaissance du jeu. Il n’a rien à envier à personne avec son jeu au pied, c’est un autre aspect sur lequel Handanovic s’est d’ailleurs énormément amélioré avec les années." Où doit-il s’améliorer ? "Je sais comment travaille les préparateurs en Italie et il va améliorer nettement son jeu entre les poteaux et ses interventions aériennes, il dispose encore d’une importante marge de croissance : Chez vous, il deviendra un gardien encore plus complet." Pourquoi y-a-t ’il si peu de gardiens africain en Europe ? "Car ils doivent encore s’améliorer au niveau de l’aspect tactique du jeu. Il faut avoir des caractéristiques innées comme l’explosivité, la rapidité, la force: Il leur manque toujours quelque chose dans le positionnement. S’ils s’améliorent, ils peuvent devenir d’excellents gardiens, comme c’est le cas avec Edouard Mendy à Chelsea, qui l’a démontré." "En ce qui concerne André, c’est évident qu’il a une longueur d'avance car il est en Europe depuis longtemps, il sait comment travailler ici, il n'a pas besoin de s'adapter à quelque chose de nouveau : Il a acquis beaucoup d'expérience au fil des ans. Il a de nombreux arguments pour triompher à l'Inter et en Serie A". Fabrice Olinga à Tmw A quel point, Samuel Eto’o, qui est aujourd’hui le Président de la Fédération de Football Camerounaise, est-il important ? "Eto'o est un point de référence pour tous les joueurs, surtout pour ceux nés au Cameroun et en Afrique plus généralement. J’ai une relation assez spéciale avec lui, il m’a tant appris et je ne cesserais jamais de le remercier." Le gardien des Lions indomptable, votre ami, André Onana, s’est promis à l’Inter, pour la saison 2022-2023...... "Onana est l’un des meilleurs gardien du monde et je suis convaincu qu’il le démontrera aussi à l’Inter. Je suis très heureux que son nouveau défi se trouve en Italie, je sais quelles ont été les difficultés qu’il a dû affronter, au cours de ces neufs derniers mois, où il n'a pas pu monter sur le terrain. Mais la seule chose qui compte maintenant, c’est le présent : L’Inter est vraiment une étape importante pour André : Il est fort et il mérite d’endosser les gants d’une équipe aussi réputée." Toni Conceicao, le Sélectionneur national du Cameroun "Il m’a dit qu’il était très heureux, je lui souhaite tout le meilleur possible et j’espère qu’il parviendra à s’imposer à l’Inter : Il a toutes les capacités pour réussir dans le Calcio : Il est fier et se sent bien. J’espère qu’il parviendra à s’imposer aussi bien dans l’équipe car c’est aussi fondamental que l’aspect individuel : De cette façon, j’aurais un joueur qui aura une très grande confiance en ses moyens lorsqu’il reviendra en équipe nationale." "Je savais qu’il signerait d’un jour à l’autre à l’Inter, la vérité est qu’à présent il a signé et il n’y a rien de plus ajouter. Il est heureux et il continuer à suivre son parcours de croissance professionnelle." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. L'actuel entraîneur de Tottenham Antonio Conte pense que son passage et son succès à l'Inter Milan lors des deux dernières saisons parle pour lui même. Lors de la conférence de presse en marge de la demie-finale de Carabao Cup face à Chelsea, et comme rapporté par FCInterNews, le tacticien Italien a souligné l'importance de son travail accompli avec les Nerazzurri. Conte a rejoint l'Inter lors de l'été 2019 en ayant déjà une solide réputation, notamment après ses passages à la Juventus, à Chelsea ainsi qu'avec la Squadra Azzurra. Le coach a guidé l'Inter à la seconde place en Série A et jusqu'en final d'Europa League lors de sa toute première saison en poste, avant de glaner le Scudetto lors de sa seconde. Conte retourne à Stamford Bridge pour la première fois depuis qu'il a quitté le banc de Chelsea, et il croît que son travail à l'Inter prouve qu'il reste dans le haut du panier des entraîneurs, ainsi que son projet actuel à Tottenham. "Je pense que dans la position dans laquelle je suis, je n'ai rien a prouver à qui que ce soit," a-t-il déclaré. "Je suis un coach d'expérience, et j'ai déjà réalisé d'important travaux avec l'Inter et maintenant avec Tottenham." ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter